Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Afghanistan : lettre ouverte à Monsieur le Ministre de la Défense

Afghanistan : lettre ouverte à Monsieur le Ministre de la Défense

Lettre ouverte à Monsieur le Ministre de la Défense, Hervé Morin

Comme beaucoup de français, j’observe notre présence militaire sur le territoire afghan avec beaucoup de circonspection.

Monsieur le Ministre,

Comme beaucoup de français, j’observe notre présence militaire sur le territoire afghan avec beaucoup de circonspection.

Nous sommes de plus en plus nombreux à nous demander si la stratégie occidentale est la bonne et s’il y a une chance qu’elle soit un jour couronnée de succès. Il n’y a qu’à lire l’excellent article du journal The Times du 26 juillet, pour s’en convaincre. Entre la faiblesse de l’armée Afghane, la corruption du gouvernement afghan, le double jeu joué par le Pakistan, l’échec de l’administration Bush que nous continuons de payer au prix fort et l’augmentation du nombre de tués de nos soldats français ; tout ceci nous porte à nous questionner.

D’autant que l’argent investi sur le terrain militaire est considérable à un moment où nos déficits publics atteignent déjà des profondeurs abyssales.

Nous attendons avec impatience la publication promise par le site Wikileaks de mettre en ligne 15000 nouveaux documents militaires et confidentiels sur la guerre en Afghanistan. Ce site est spécialisé dans le renseignement et sans cette contribution, nous en serions encore moins sur les actions militaires mises en place et les résultats obtenus. Il est dommageable que nous devions en passer par des subterfuges de cet ordre pour connaître la pertinence de notre participation dans cette région du monde.

La réponse à notre interrogation dépend aussi de savoir si la France et ses autres alliés obtiendront un jour, l’engagement ferme de la coopération du président afghan, Hamid Karyai, et du commandant de l’armée pakistanaise, le général Ashfaq Parvez Kayani pour nous aider dans cette tâche. Peut-être, monsieur le Ministre, en savez-vous plus sur leurs intentions, aujourd’hui ?

Dernièrement, la tentative menée par l’armée américaine pour circoncire les forces insurrectionnelles dans la ville de Marja, se sont soldées par un échec. Les Marines devaient conduire les Talibans du Centre de la ville, vers l’extérieur. Cela supposait une aide de population locale sans que celle-ci ait peur des représailles.

Les Talibans ont rapidement débuté une campagne d’intimidation et d’assassinat. Beaucoup de résidents locaux n’ont pas souhaité s’inscrire à des projets de reconstruction financés par les Américains. Enfin sans l’appui des forces de sécurité afghanes locales, les Marines ont dû laisser-tomber leur projet et n’ont pas été en mesure d’aller au-delà de la ville de Marja. C’est typiquement le cas d’école que gère quotidiennement, les forces alliées sur place.

L’intensité du conflit et la mort en quelques mois de plus de soldats alliés qu’en huit années d’occupation, nous rappellent à quel point le changement de stratégie est indispensable de la part des Occidentaux.

Une autre question serait de savoir si notre modèle démocratique est soluble dans toutes les cultures de la planète, et s’il y aurait une justification assez forte, pour imposer notre modèle particulièrement dans cette culture afghane, où dominent des valeurs féodales et claniques ?

La menace islamique brandit comme argument des opposants à un quelconque retrait ne tient pas tant on sait maintenant et avec certitude que les principaux pourvoyeurs des terroristes se trouvent non pas dans ce pays de montagnes mais bien au Pakistan et transitent financièrement par l’Arabie Saoudite.

Vous comprendrez que toutes ses interrogations amènent des réponses précises de votre ministère et de vous-même, Monsieur le Ministre, tant en matière de temps, de coût et d’évaluation précise sur les chances de parvenir ou non à une pacification de cette région.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes sentiments respectueux.

Jean-Pierre Bozzonne

Président d’Alliance Centriste Hauts-de-Seine

Conseiller municipal de Châtenay-Malabry.


Moyenne des avis sur cet article :  2.45/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • sylvie 19 août 2010 17:59

    Oui nos piou-poiou sont massacrés pour rien du tout , même si c’est leur métier je me demande quelquefois s’ils ne sont pas lachés là bas avec une brosse à dent pour combattre un dragon ...


    • Alpo47 Alpo47 19 août 2010 22:54

      « ...Nous sommes de plus en plus nombreux à nous demander si la stratégie occidentale est la bonne... »

      En fait, nous sommes très nombreux à nous demander : « Mais qu’est ce qu’on est allé faire là bas ? » 
      et,
      Par quel subterfuge nos forces armées, censées défendre notre territoire, sont elles devenues une force d’occupation à 10.000km, face à une population hostile ?
      Eventuellement,
      En quoi les Afghans menacent ils l’intégrité du territoire national ?


      • nilasse nilasse 20 août 2010 00:18

        «  Entre la faiblesse de l’armée Afghane, la corruption du gouvernement afghan, le double jeu joué par le Pakistan, l’échec de l’administration Bush que nous continuons de payer au prix fort et l’augmentation du nombre de tués de nos soldats français ; tout ceci nous porte à nous questionner. »


        dans mon cas,je n’ai pas eu besoin d’attendre ce genre de constats pour me dire qu’on avait rien a faire la bas et que,au lieu de bombarder des femmes et des gosses dans un pays qui ne nous a jamais rien fait,nous ferions mieux de nous occuper de nos propres problemes.

        • tinga 20 août 2010 00:58

          Monsieur le ministre


          Maintenant que tout le monde sait que cette guerre est illégale, déclenchée à la suite d’une opération sous fausse bannière de très haute volée, mené par des réseaux qu’il devient urgent de mettre à jour pour la sécurité mondiale et dont vous vous êtes rendu complice j’espère involontairement, il convient de faire face à vos responsabilités.
          C’est avec honte et dégout que j’observe notre présence sur ce territoire martyrisé par la guerre depuis des décennies, depuis la présences des troupes anti-terroristes, la production d’opium a été multipliée, le double jeu des occidentaux avec les talibans n’est plus supportable, la mise sous tutelle et la destruction d’un pays entier pour le pillage de ses ressources n’est pas tolérables.
          Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes sentiments indignés.

          • Iren-Nao 20 août 2010 03:31

            Auteur

            Qu’est ce que cette tartufferie de faire semblant de s’adresser a une ombre de ministre qui n’a pas voix au chapitre et ne fait que suivre les instrructions du nain de se livrer a une guerre etrangere comme suppletif des USA, la ou nous n’avons aucun interet et ou nous nous deshonorons au prix de bcp trop de vies de nos soldats, ce a grand prix.
            Quand cessera ce scandale ?

            Iren-Nao


            • AniKoreh AniKoreh 20 août 2010 10:57


              En effet, serait-ce là de la naïveté de la part de l’auteur ? J’en doute quand même.. 


            • CAMBRONNE CAMBRONNE 20 août 2010 11:40

              PHILEAS

              Vos arguments ne peuvent qu’être populaires car qui souhaite la guerre et la mort de soldats français même si ce sont des volontaires ?

              Je crois comme vous que nous ne gagnerons pas cette guerre (car c’en est une) au sens habituel du terme : un vainqueur et un vaincu , un traité plus ou moins clair et l’arrêt total des hostilités .

              Nous ne pourrons jamais contrôler l’ensemble de ce pays et encore moins la zone dite « tribale » même en y mettant des effectifs de plus de 500 000 hommes .(Armée française en Algérie).

              Il est vrai que le Pakistan pose un problème à terme d’une gravité effrayante.

              Il est vrai que le gouvernement Karzai est pourri et il est vrai aussi que jamais l’armée afghane que nous formons à grand renfort d’instructeurs ne sera jamais capable de mener le combat seule quand nous serons partis . La plupart rejoindront un maquis ou iront se terrer dans un trou quelconque . les plus courageux se feront tuer de façon atroce .

              Jusque là nous sommes bien d’accord pour le constat . Pour le reste l’affaire me semble plus complexe que vous ne le dites .

              Si nous partons maintenant, pas de problème, les islamistes de tout poil auront remporté une victoire éclatante et cela ne pourra que les encourager . Je parle là d’un départ généralisé de toutes les forces de la coalition car ils peuvent très bien se passer de nous .

              Si nous retirons nos forces nationales ce sera perçu dans le monde comme une volonté française de se replier dans notre pré carré et de ne plus assumer les responsabilités du pays membre du conseil de sécurité de l’ONU que nous sommes .

              A quoi alors cela sert il de rester  ?

              Nous fixons l’adversaire faute de le détruire , nous l’empêchons de se déployer comme il l’entend dans tout le pays et nous apportons un réel soutient à l’Etat pakistanais .
              Si nous ne pouvons pas le détruire complétement nous lui portons des coups et le limitons géographiquement et politiquement .

              Nous entrainons nos soldats afin qu’ils ne se transforment pas en GO de clubs med ou en assistantes sociales comme cela était bien parti il y a quelques années .

              Je vous accorde que les arguments officiels qui justifient notre action militaire dans ce pays ne sont pas les vrais . Je crois que personne ne se fait d’illusion sur le sort des femmes afghanes(on s’en fout) ni sur l’instauration de la démocratie(on s’en fout aussi) , ça c’est de la daube .

              En conclusion , nous sommes un peu coincés et les arguments du genre café du commerce , ya ka faut qu’on sont dérisoires car la vérité comme toujours est dans la complexité .

              Cela dit , je sais Phileas que vous avez toutes les chances d’être très populaire en écrivant comme vous le faite alors que je vais m’en ramasser une .... Si je ne suis pas tout bonnement replié .

              Daladier en revenant de Munich a été unanimement acclamé !

              Vive la république quand même .


              • Bulgroz 20 août 2010 12:03

                Cambronne,

                je salue ce grand retour et ces propos frappés au coin du bon sens.

                C’est effectivement plus complexe qu’une lettre ouverte au ministre.


              • samir 20 août 2010 12:24

                « A quoi alors cela sert il de rester ? »

                ben le trafic de drogue ca rapporte pas mal non ?
                et puis c’est de l’argent souterrain que l’on ne declare pas qui permet de financer des operations souterraines egalement


              • HELIOS HELIOS 20 août 2010 12:29

                Merci Cambronne, vous avez surement mieux resumé que moi une situation complexe.

                Beaucoup oublient que la France a un droit de veto a l’ONU et cela lui donne une certaine responsabilité... mais n’omettent pas de fustiger les renoncements de cette même responsabilité quand cela les arrange.

                Dans tous les cas, le bon sens et la tactique militaire nous imposent de rester en Afghanistan.. pour l’instant. Il ne nous reste plus qu’a trouver une bonne raison de nous echapper du boubier, soit en refilant le bébé a d’autres (la Chine par exemple) mais c’est difficile et il faudra surement payer ensuite en terme de zone d’influence, soit aux russes, mais je ne crois pas du tout qu’ils souhaitent remettre le couvert !

                Il reste a penser qu’une grande alliance regionale Iran, Afghanistan, Pakistan et probablement d’autres pays plus au nord pourrait nous permettre de partir... helas, ce serait encore une fois laisser a d’autres s’evaporer nos interets dans cette region riche d’autre chose que de gens (la richesse de la terre appartient a tout le monde, ne la laissons pas se privatiser par quelques uns).

                La voie est etroite, c’est evident....


              • AniKoreh AniKoreh 20 août 2010 12:53


                On en reste sans voix..


              • AniKoreh AniKoreh 20 août 2010 16:33




                .. de ce délire d’Helios à haute voix.  smiley


              • Martin D 20 août 2010 11:57

                à l’auteur,

                vous n’avez toujours pas compris que les usa cherche à s’accaparer des matières premières dans cette région du monde ? pour son propre et unique intérêt ? rien à voir avec la démocratie ?
                ne voyez-vous pas les souffrances des afghans ? des irakiens ?
                que vous faut-il pour voir que la France est devenu un satellite des usa ?


                • manusan 20 août 2010 15:46

                  On y a été pour le pétrole de la Caspienne, sensé être un nouvel Arabie saoudite, puis finalement y avait pas grand chose, alors on pompe ce qu’on peut en métaux rares avant de plier les gaules.

                  Est-ce immoral ? oui à 200%. Les afghanes, nos soldats en ont rien à branler (sauf dans les bordels à deux pas des casernes)


                  • yvesduc 20 août 2010 19:53

                    Quelle puissante analyse géopolitique...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès