Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Agression de Gaza : « un nom sur chaque balle »

Agression de Gaza : « un nom sur chaque balle »

 

glGideon Levy, éditorialiste et membre de la direction du quotidien Haaretz, que Le Monde a surnommé "une épine dans le flanc d’Israël", est l’honneur du journalisme israélien. Il a signé dans l’édition électronique d’Haaretz du 17 septembre dernier un texte poignant, traduit en français par Info-Palestine sous le titre d’Eviter la honte à La Haye. Nous le publions à notre tour, en le dédiant à ceux des nombreux juifs de notre pays si aveugles dans leur défense inconditionnelle de l’Etat hébreu. Aux dirigeants du Crif, aux Bernard-Henri Lévy, Alexandre Adler ou autre André Glucksmann, ainsi qu’à nos gouvernants complices, nous proposons de méditer la proposition suivante : les Justes d’aujourd’hui sont aux côtés du peuple palestinien opprimé.

"Il y a un nom sur chaque balle, et un responsable pour chaque crime. Le voile de teflon dont Israël s’était recouvert depuis l’opération "Plomb durci" a été arraché une fois pour toute, et maintenant il va lui falloir affronter les questions difficiles. Il est maintenant superflu de demander si des crimes de guerre ont été commis à Gaza, car la réponse nette et qui fait autorité a déjà été donnée. Aussi la question qui doit être posée maintenant est : qui est responsable ? Des crimes de guerre ont été commis à Gaza, il s’ensuit qu’il y a des criminels de guerre en liberté parmi nous. Ils doivent en être tenus responsables et punis. Telle est la conclusion rigoureuse qu’il faut tirer du rapport concis des Nations unies.

(JPG)

Depuis presque un an, Israël essaie de soutenir que le sang versé à Gaza n’était que de l’eau. Un rapport suit un autre rapport, avec les mêmes résultats effroyables : un siège, du phosphore blanc, le mal fait à des civils innocents, une infrastructure anéantie ; des crimes de guerre, dans tous les rapports sans exception. Après la publication du rapport le plus important et le plus accusateur de tous, celui établi par la Commission conduite par le juge Richard Goldstone, les tentatives d’Israël aujourd’hui pour le discréditer sont ridicules, et les fanfaronnades creuses des porte-paroles d’Israël sont pathétiques. (...)

Nul ne peut douter des compétences juridiques de Goldstone, comme juriste de niveau international avec une réputation irréprochable. L’homme qui a découvert la vérité sur le Rwanda et la Yougoslavie a agi de même pour Gaza. L’ancien procureur en chef du Tribunal pénal international de La Haye n’est pas seulement une autorité juridique, il est aussi une autorité morale ; par conséquent, les reproches portés contre lui ne tiennent pas la route. A la place, on ferait mieux de regarder de plus près l’accusé, et il est temps. Ces responsables, ce sont d’abord et avant tout Ehud Olmert*, Ehud Barak et Gabi Ashkenazi. Jusqu’alors et de façon incroyable, aucun d’entre eux n’a payé le moindre prix pour ses méfaits.

gaza"Plomb durci" a été une agression sans retenue, où une population civile totalement démunie de protection n’a montré quasiment aucun signe de résistance pendant l’opération. Cette agression aurait dû soulever un tollé immédiat en Israël. Elle fut un Sabra et Chatila, perpétré cette fois par nous-mêmes. Mais s’il y eut une tempête de protestations dans le pays après Sabra et Chatila, après "Plomb durci", on a décerné des citations.

Il aurait dû suffire de regarder la disparité effroyable dans les victimes - 100 Palestiniens tués pour chaque Israélien - pour secouer la société israélienne tout entière. Il n’y avait nul besoin d’attendre Goldstone pour comprendre que quelque chose d’épouvantable s’était produit entre le David palestinien et le Goliath israélien. Mais les Israéliens ont préféré regarder ailleurs, ou se tenir avec leurs enfants sur les collines autour de Gaza et applaudir à chaque bombe qui faisait son carnage.

Sous couvert de médias engagés, d’analystes et spécialistes criminellement partiaux - qui tous ont empêché les informations de paraître - avec un lavage de cerveau d’une opinion publique sans vigilance, Israël s’est comporté comme si rien n’était arrivé. Goldstone a mis un terme à cela et pour cela, nous devons le remercier. Après, son travail est fini, des mesures concrètes évidentes vont être abordées.

gazaIl aurait mieux valu pour Israël d’avoir eu le courage de changer de cap pendant qu’il était encore temps, et sans attendre Goldstone, d’enquêter véritablement sur la question et non pas ordonner ces investigations grotesques des Forces de défense d’Israël. Il faut faire payer le prix à Olmert et Tzipi Livni de leur décision scandaleuse de ne pas coopérer avec Goldstone, même si à ce point, ça ne sert à rien. Maintenant que le rapport est mis sur la voie du Tribunal pénal international et que des mandats d’arrêt peuvent être délivrés, tout ce qui reste à faire c’est de mettre en place immédiatement une commission d’enquête afin d’éviter la honte à La Haye.

Peut-être que la prochaine fois que nous nous lancerons dans une nouvelle guerre, vaine et misérable, nous prendrons en compte non seulement le nombre de victimes que nous sommes susceptibles d’assumer, mais aussi les dommages politiques lourds que provoquent de telles guerres.

A la veille du Nouvel An juif, Israël devient, et c’est justifié, un pays rejeté et détesté. Nous ne devons pas l’oublier une seule minute."

Même si nous applaudissons à tout rompre ce texte, nous demeurons extrêmement sceptique sur sa conclusion - mais Gideon Levy la croit-il lui-même ? Il nous surprendrait en effet beaucoup, malgré les preuves accablantes, qu’un dirigeant israélien soit effectivement traduit devant le Tribunal pénal international... Ce ne serait pourtant et de toute évidence que justice.

*Nous l’écrivions dès le 17 juillet 2006, durant la guerre du Liban : Ehud Olmert, criminel de guerre.

 

PS : pour ceux qui s’intéressent à la question, voir la rubrique de Plume de presse consacrée au Proche-Orient.


Moyenne des avis sur cet article :  4.22/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • abdelkader17 25 septembre 2009 11:02

    Les crimes de guerre des sionistes ne datent pas d’aujourd’hui,il suffit de se référer aux massacres de Deir Yasin en avril 1948 perpétré par les terroristes de l’Irgoun,les massacres de Kibya dirigés par le criminel de guerre Sharon alors chef de l’unité 101,sans parler des odieux massacres de Sabra et Chatila perpétrés par les supplétifs des phalanges Libanaises sous l’oeil bienveillant et avec l’aide de l’armée israelienne.
    http://www.france-palestine.org/article237.html
    http://www.europalestine.com/spip.php?article3122


    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 25 septembre 2009 13:30

      Taisez-vous, Thierry Jacob, c’est insupportable. Vous êtes un révisionniste ! Gaza est dans l’état que l’on sait à cause du blocus inhumain et illégal imposé par Israël. Le Hamas en bénéficie, du reste, apparaissant comme le défenseur des Palestiniens opprimés par l’occupant.


    • ZEN ZEN 25 septembre 2009 13:56

      Laissez travailler T.Jacob
      Il fait son job
      Il est payé...


    • lord_volde lord_volde 25 septembre 2009 15:03

      Quel humour scabreux Zen. C’est vrai qu’il est payé pour assortir ses commentaires lamentables de conneries monstrueuses. Ce genre de type devrait être sous les verrous afin qu’il puisse nous reposer de son absence prolongée et réfléchir au mal qu’il fait en soutenant pareille abomination. 


    • ouallonsnous 25 septembre 2009 17:04

      Nous supportons la tienne d’ idéologie rétrograde @T.Jacob, c’est amplement suffisant !


    • Ramila Parks Ramila Parks 26 septembre 2009 17:26

      Jacob écrit, nostalgique :

      « Israel n’aurait peut-être pas du donner Gaza »

      Il existe partout des villages d’irrésistible gaulois...enfin, des braves quoi, mais je suis d’accord avec vous, Israel n’aurait pas du redonner Gaza dans cet état là...


    • MVS67 27 septembre 2009 18:57

      Effectivement, T.Jacob fait sûrement partie de cette Brigade du Net, recrutée par Israël au lendemain de sa sinistre opération Plomb durci, pour faire l’apologie de Tsahal et surtout « inonder » la Toile de mensonges éhontés : les commentaires de ce Monsieur ne méritent aucune réponse... silence, mépris ou censure pour mensonges..


    • Maximus 27 septembre 2009 19:24

      Entre les radotages de certains et les délires de ceux qui voient la Cinquième Colonne du Mossad sur l’AV, on ne peut pas dire que la discussion n’avance pas dans le bon sens.


    • Leila Leila 25 septembre 2009 11:04

      Merci Olivier, merci d’avoir fait connaître en France ce beau réquisitoire de Gideon Levy, Israélien qui voudrait sauver Israël de l’esprit criminel de ses dirigeants.


      • Nicole 25 septembre 2009 14:12

        Oui, merci à l’auteur.
        Gidéon Levy avait déjà le 31 décembre fait un texte remarquable qui lui valut quantité de commentaires négatifs. C’est un journaliste d’une remarquable intégrité.

        J’aime bien citer, parce que ses représentations graphiques sont très parlantes, de même que son parcours Alison Weir (l’américaine, puisqu’il y a aussi une anglaise), cette page, notamment :

        http://www.ifamericansknew.org/

        et ces pages, pour ceux qui n’ont pas pu pour x ou x raisons s’informer correctement :

        http://www.elfarra.info/carnage/

        en descendant

        http://na.mo.free.fr/gaza2008/index.php

        aussi ce court film :

        http://www.wat.tv/video/guerre-gaza-1rsdm_1ohqs_.html

        fait de montage de dessins de Carlos Latuff et de photos. On n’a pas le droit d’oublier ça.


      • Rounga le malicieux Roungalashinga 25 septembre 2009 11:30

        A ce jour les tirs de roquettes contre ISRAËL perdurent et personne n’en parle...jusqu’à la prochaine intervention de TSAHAL.

        En fait, il faut savoir lire : « jusqu’à l’extermination complète des gazaouis ». Car il ne faut pas s’attendre à ce qu’ils se mettent à aimer Israël après avoir été massacrés, au contraire. Les représailles entraînent de nouvelles actions de résistance, plus dures, qui amènent à de nouvelles représailles, plus sévères, et ça n’en finira pas tant qu’il restera encore des gazaouis victimes de cette politique. C’est au plus fort d’arrêter cela, on ne peut pas demander aux faibles et aux opprimés de faire le premier pas.


      • Rounga le malicieux Roungalashinga 25 septembre 2009 11:41

        Et puis j’adore aussi : la situation exige une réflexion au delà de l’émotionnel... 

        Alors que Thierry Jacob justifie la politique israëlienne par...la lutte contre le terrorisme. C’est un terrorisé, qui agit et pense sous l’impulsion de ses émotions.


      • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 25 septembre 2009 13:33

        « rejeté et détesté par qui ??? » Mais par tout le monde, sauf par les aveugles fanatisés dans votre genre.


      • abdelkader17 25 septembre 2009 11:54

        Le 29 novembre 1947, une nuit funeste pour les arabes
        René Naba | 08/11/2008 | Paris

        Paris, 29 Novembre 2008 – C’était il y a soixante ans de cela, une nuit particulièrement funeste pour les arabes, qui brisa la continuité territoriale du Monde arabe, la rupture stratégique du continium entre la rive asiatique et la rive africaine de l’ensemble arabe, au point de jonction de la voie continentale et de la voie maritime de la « Route des Indes », à l’intersection du couloir syro-palestinien et son prolongement égyptien, des voies d’eaux de la frange méditerranéenne et des gisements pétroliers du Golfe, pour constituer le point de percussion d’une des plus grandes déflagrations de l’époque contemporaine, l’abcès de fixation du conflit ente le Monde arabe et le Monde occidental.

        Cette nuit là, le 29 novembre 1947, l’Assemblée Générale des Nations-Unies, la nouvelle communauté des nations créées selon le schéma de prépondérance occidentale, proclamait le plan de partage de la Palestine.

        Pour les survivants du génocide hitlérien et les innombrables et nouveaux sympathisants de la cause juive tout heureux de compenser par une arabophobie lancinante, une judéophilie naissante, comme soulagés de leur passivité antérieure devant l’un des grands points noirs de l’histoire occidentale avec la traite négrière, la création d’Israël constituait une juste réparation d’un dommage à l’égard d’une communauté continuellement persécutée en Europe depuis plusieurs siècles dans leurs propres pays par leurs propres concitoyens.

        Pour les Arabes, spécialement les Palestiniens, le Plan de Partage de la Palestine signifiait l’amputation d’un patrimoine national au profit d’une communauté exogène, en compensation de massacres dont pas plus les Arabes que les Palestiniens n’en étaient responsables.

        Le malentendu né, ce jour là, ne se dissipera jamais. Il explique les dérives mortifères de la dialectique entre le Monde arabe et le Monde occidental, dans un premier temps, entre l’Islam et l’Occident, dans un deuxième temps.

        Le Royaume Uni, artisan de la promesse Balfour portant création du « Foyer National Juif » s’abstiendra lors de ce vote, conscient du caractère explosif du sujet, la France, en revanche, encore souillée par sa honteuse collaboration avec l’Allemagne nazie, emboîtera le pas aux Etats-Unis, se prononçant en faveur de ce partage toute heureuse de se dédouaner à bon compte. La surprise viendra de l’Union soviétique, qui pensait naïvement à l’époque que les Kibboutz israéliens étaient plus proches de leur schéma idéologique que les « féodaux » « arabes », pourtant sous l’emprise coloniale occidentale.

        La fonction pédagogique de Maxime Rodinson « Un intellectuel du XXème siècle ».

        Un homme, un seul, tentera, dès le départ, de combler ce fossé. De par sa formation intellectuelle, sa culture polyglotte, ses origines, son parcours professionnel, tout le prédestinait à ce rôle d’intermédiation, de faire fonction de passerelle entre sa culture d’origine et ses sympathies intellectuelles.

        Issue d’une famille juive d’Europe orientale, communiste français parfaitement arabisant, enseignant le Français dans la ville de Saida, au sud du Liban, homme de courage et de conviction, Maxime Rodinson, assumera, cette nuit là, la terrible responsabilité pédagogique d’expliquer à ses camarades arabes les dispositions de la résolution 181 de l’Assemblée générale de l’ONU. Peine perdue.

        L’Urss ne s’en remettra jamais de cette méprise. Erreur de jugement fatale qui vaudra aux communistes arabes d’être pourchassés pour athéïsme et matérialisme. La caution soviétique au plan de partage va en effet déclencher une vague de désertion dans les rangs communistes arabes désormais constamment tenus en suspicion et une vague de répression à leur encontre. Le dirigeant communiste libanais Farjallah Hélou sera dilué dans l’acide par les services syriens aiguillonné par les Egyptiens, le parti communiste soudanais décapité par Gaafar el-Nimeiry avec l’aide du libyen Mouammar Kadhafi, de même que les partis communistes d’Iran, d’Egypte et d’Irak.

        Maxime Rodinson se refusera, lui, de « faire de la question juive une question métaphysique », préférant l’insérer dans une condition historique précise. Il demeurera fidèle à sa ligne de conduite, malgré les tracasseries en tous genres dont il sera l’objet de la part de ses présumés coreligionnaires. Une ligne de conduite qui se résumait par une formule. A savoir : « le combat pour la liberté ne saurait se concevoir que dans un cadre global de progrès de la société toute entière », expliquera l’économiste égyptien Samir Amine, un de ses interlocuteurs privilégiés, dans un témoignage recueilli par le politologue Sebastien Boussois dans un livre « Maxime Rodinson, un intellectuel du XX me siècle » paru à l’automne 2008 à Paris.

        Vingt ans plus tard, il empruntera une démarche identique auprès de l’opinion occidentale, en 1967, avec son retentissant article de la revue « Les Temps Modernes » au titre ravageur : « Israël, fait colonial ? », récidivant son argumentaire dans un ouvrage paru aux Editions « Le Seuil » « Israël et le refus arabe » afin de sensibiliser l’opinion occidentale sur les raisons qui fondent le refus arabe de l’existence d’Israël. Au delà de ses deux titres de gloire, l’œuvre de Maxime Rodinson foisonne d’ouvrages de référence tels « Mahomet », « Marxisme et Monde Musulman », ou enfin « Peuple Juif ou problème juif ? », qui lui vaudra d’être traité d’ « antisémite »et de « renégat ».

        Maxime Rodinson « antisémite » comme se plairont à le traiter des folliculaires poussifs et haineux, rejetés depuis longtemps dans les oubliettes de l’Histoire telle la revue « Le temps retrouvé », à l’instar des intellectuels non-conformistes contemporains voués aux mêmes gémonies tels l’ancien dirigeant de l’organisation humanitaire « Médecins sans frontières » Rony Braumann, l’écrivain Eric Hazan, éditeur de Norman Finkielstein, auteur de « L’Industrie de l’Holocauste » ou encore le « négationiste » Noam Chomsky , ou enfin le mensuel « Le Monde diplomatique » ?

        Non Maxime Rodinson n’est pas « antisémite ». Non franchement pas. Absolument. C’est un intellectuel transversal, un pluridisciplinaire transcendant les données de sa naissance. Le grand mérite de Sebastien Boussois est de nous avoir restitué, dans un livre compact, à travers le témoignage de certains de ses compagnons de route, les riches facettes de « Maxime Rodinson, un intellectuel du XX me siècle », au « parcours hors norme », à « l’humanisme hors pair ».

        Non pas de le sortir de l’oubli, Maxime Rodinson ne s’oublie pas tant est monumentale et impérissable son oeuvre, mais de secouer la léthargie mentale amiante pour le plus grand bénéfice de l’exigence de l’esprit critique.

        « Un intellectuel comme Maxime Rodinson dans un mouvement irréversible d’américanisation de la connaissance et de vulgarisation du savoir sera de plus en plus rare dans nos sociétés », diagnostiquera l’historien algérien Mohamad Harbi, un des interlocuteurs de Maxime Rodinson dont le témoignage figure dans l’ouvrage.


        • agent orange agent orange 25 septembre 2009 12:43

          A la lecture de certains articles du Haaretz et du Jerusalem Post, on a l’impression que la presse israélienne est plus libre que celle en Sarkozie.
          En effet, difficile d’accuser d’antisémitisme leurs critiques,... quoique depuis l’affiare Kassovitz, on peut être juif et antisémite à la fois, si j’ai bien compris.
          Mes respects aux juifs critiques du grand dessein sioniste, hélas souvent ostracisés eux aussi par les médias.


          • TSS 25 septembre 2009 16:09


            T.Jacob le serviteur zélé et remunéré de la Hasbara qui deverse ses immondices bien à l’abri... !!


          • S.Ô.I Shri BaBâd Guru Lashpâ BADGURU 26 septembre 2009 04:17

             

            Bahhh…@T.J. l’archéogogologue révi-zioniste, arguments bidons encore une fois que j’te dis…

             

            La seule chose que tu peux prouver c’est que dans le Canaan de l’Age du Bronze ben t’as des non-bouffeurs de cochon…bref pas de quoi casser une patte à un chameau…si tu pouvais déterminer que les squelettes de ces paléo-zionistes supposés étaient dépourvus de prépuce, ben on y verrait plus clair…ben ouais parce que Israélite çà sous-entend que l’Entente Cordiale entre les Zélus et le Conseil Suprême des Elohims a été con-sacrée…bon maintenant est-ce que ces squelettes sont cir-concis ? j’te rappelle que notre bon Henri IV croyait lui aussi que c’était un os…

             

            Sinon, ta p’tite stèle misraïmique ben elle précise bien que Israël a été détruit….ouais ouais…même plus de semence qui disent les pharaoscribes…donc explique-moi par quelle logique tordue tu peux utiliser une stèle qui précise bien que la nation d’Israël a été détruite, anéantie, bref réduite à walou-nada…sans te sentir un peu en con-tradiction ? hmmm…

             

            Maintenant sur les Philistins modernes voir post-modernes et leur absence supposée de liens avec ton Canaan talmudozioniste..hmmm…pour le contre-exemple pas besoin d’aller chercher loin…tiens retour à Misraïm…tu crois vraiment que la Moubarakarchie d’aujourd’hui elle est de pure ascendance arabobédouine ? que les seuls véritables égyptiens seraient les Coptes ?...en v’là un d’exemple d’arabisation totale réussie…et çà sur une civilisation plurimillénaire alors imagine l’effet arabobédouinisateur sur quelques tribus philistines ….

             

            Va falloir revoir tes classiques, le révi-zionisme historicogogologique çà se travaille aussi ma zérie…   


          • lord_volde lord_volde 25 septembre 2009 15:14

            Les Palestiniens sont en partie issus des Cananéens. Les Askhénazes n’ont aucun rapport avec les Cananées. Ils sont le produit de conversions opportunistes et sont majoritairement originaires de l’europe centrale. 
            T.Jacob fait son traditionnel travail de désinformateur, assurant lui-même les moyens intellectuels et l’orchestration de la propagande. 
             


            • lord_volde lord_volde 25 septembre 2009 15:19

              Bonjour M Bonnet.
              Pouvez vous me dire la date à laquelle a été fixée l’audience relative à la citation en justice introduite par le sinistre personnage qui rêve de vous clouer le bec.


              • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 25 septembre 2009 16:15

                @ Lord-Volde : le vendredi 4 décembre à 13 h 30, 17ème chambre du tribunal correctionnel de Paris.


              • lord_volde lord_volde 25 septembre 2009 18:04

                J’en ai pris bonne note et je serai présent à ce rendez vous ridicule qui déshonnore la justice Française afin de vous témoigner mon total soutien et vous remettre des notes qui pourraient être utiles à votre défense.
                Bien à vous.


              • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 26 septembre 2009 07:28

                Je vous en remercie mais il sera trop tard ! Vous pouvez me contacter par mail via le formulaire depuis cette page de mon blog. Bien cordialement à vous.


              • ELCHETORIX 25 septembre 2009 15:29

                Mais arrête jacob, sur ce drapeau représentant l’état fasciste d’israèl , il devrait y avoir la croix gammée des criminels nazis , c’est donc que ce régime sioniste des dirigeants israéliens et ceux qui les soutiennent sont détetestés par la plupart des peuples de la terre et principalement par nous la majorité silencieuse du peuple de FRANCE , la patrie qui a fait la déclaration des droits de l’homme il y a plus de 2 siècles .
                Bon , actuellement et même , antérieurement , cette patrie n’a pas toujours respecté ces droits .
                Donc ce drapeau de l’état colonialiste dont ils ont proclamé JERUSALEM comme capitale que l’ONU ne reconnait pas ; c’est TEL AVIV la capitale de cet état terroriste , ce drapeau m’indispose au plus haut point , comme les écrits de ce thierry jacob


                • fonzibrain fonzibrain 25 septembre 2009 17:25

                  salut thierry


                  à l’auteur meric pour votre article.
                  il est évident que la seule position morale possible et de se placer du coté des faibles et des opprimés,il n’y aucune autre alternative.

                  La fille de l’homme qui a fait le rapport sur les massacres de civils à gaza pour l’onu dit que son père a adoucit le rapport.Et pourtant il est qualifié de juif ” obséquieux ” dans les journaux !septembre 18, 2009 par fonzibrain

                  Had Richard Goldstone not served as the head of the UN inquiry into the Gaza war, the accusations against Israel would have been harsher, Goldstone’s daughter, Nicole, said in an interview conducted in Hebrew with Army Radio on Wednesday.

                  “My father took on this job because he thought he is doing the best thing for peace, for everyone, and also for Israel,” Nicole Goldstone told Army Radio.

                  She added that her father wrestled with the decision to take on the task. “It wasn’t easy [for him],” Nicole Goldstone said. “My father did not expect to see and hear what he saw and heard.”

                  Nicole Goldstone, who currently lives in Canada with her family, spoke of her great love for Israel.

                  “Every time I dream of returning to the country or that my son will one day immigrate there,” she told Army Radio.

                  “Israel is more important to me than anything. I’m not there at the moment, but my heart is always there.”

                  Nicole Goldstone said she expects to host her father for the upcoming Rosh Hashanah holiday.

                  haaretz
                  « La Fille de Goldstone : La participation de mon Père a adouci ( Softened ) le rapport sur Gaza « 

                  « Si Richard Goldstone n’avait pas pris la tete de l’enquete de l’ONU sur la guerre de Gaza les accusations contre Israel auraient été bien pluds dures » a affirmé Nicole , la fille de Goldstone , dans une interview menée mercredi en Hebreux sur la Radio de l’Armée israelienne .

                  « Mon père s’est attelé à ce job parce qu’il pensait faire de son mieux pour la paix, pour tout le monde mais aussi pour Israel » a affirmé Nicole sur la Radio de l’Armée .

                  Elle a ajouté que son père s’est torturé pour savoir s’il devait assumer cette tache . » Ce n’était pas facile pour lui » dit Nicole « Mon père ne s’attendait pas à voir ce qu’il a vu ni à entendre ce qu’il a entendu » .

                  Nicole Goldstone qui vit au Canada avec sa famille a parlé de son grand amour pour Israel .

                  « Je reve sans cesse de retourner au pays ou que mon fils y émigrera un de ces jours « dit –elle à la Radio de l’Armée .

                  Israel est plus important pour moi que quoi que ce soit au monde . Je ne suis pas ici pour le moment mais mon cœur est toujours ici. Nicole Goldstone a dit aussi qu’elle attendait la venue de son père qpour les fetes de Rosh Hashana
                  traduction indymedia

                  Et après ils la ramènent quand même,c’est incroyable.Alors déja ils mentent en cachant les choses les plus graves,mais ils accusent en plus ce rapport de partialité.Leur malsainité et leur mauvaise foi sont sans limite.

                  Le sionisme est un colonialisme brutal et sans aucune humanité.Il va nous mener à l’auto destruction.Ils ont pété les plombs,ils deviennent incontrolables.

                  incroyable de lire cela,

                  http://fonzibrain.wordpress.com/


                  • fonzibrain fonzibrain 25 septembre 2009 17:28

                    à l’auteur que ensez vous de cela

                    YOUPI,L’arsenal atomique d’Israël préoccupe l’AIEA ! Enfin ce sujet est mis sur la table,et une résolution appelant par ailleurs l’État hébreu à abandonner l’arme nucléaire a été adoptée !septembre 19, 2009 par fonzibrain

                    La Conférence générale de l’AIEA a exprimé vendredi « sa préoccupation » face à l’arsenal atomique d’Israël, dont l’existence n’est ni confirmée ni démentie par Jérusalem, dans une résolution appelant par ailleurs l’État hébreu à abandonner l’arme nucléaire.

                    Les États arabes ont réussi à faire passer un texte, non contraignant cependant, exprimant « la préoccupation sur les capacités nucléaires israéliennes et (appelant) Israël à adopter le Traité de non-prolifération (TNP) et placer ses sites nucléaires sous les garanties de sauvegarde de l’Agence internationale de l’énergie atomique ». Les pays occidentaux ont dans un premier temps tenté d’empêcher un vote sur cette résolution jugée contreproductive, surtout après l’adoption d’un autre texte jeudi appelant tous les États du Proche-Orient à renoncer aux armes nucléaires.

                    Mais leur motion a été repoussée et la résolution a été adoptée par 49 voix pour, 45 contre et 16 abstentions. C’est la première fois depuis 1991 qu’une telle résolution est adoptée à l’AIEÀ sur Israël, considéré comme l’unique puissance atomique du Proche-Orient.

                    La délégation israélienne a « déploré » ce vote et annoncé que l’État hébreu « ne coopèrera pas ». Le responsable adjoint de la Commission israélienne de l’énergie atomique David Danieli a souligné que le seul but de la résolution était de « renforcer les lignes de division et les hostilités politiques au Proche-Orient ».

                    L’Iran, qui ne reconnaît pas Israël et dont le président Mahmoud Ahmadinejad lance régulièrement des diatribes contre l’État hébreu, a soutenu le document des pays arabes. Son représentant à l’AIEA, Ali Asghar Soltanieh, a jugé que l’arsenal israélien « est une menace potentielle pour la paix et la sécurité du monde » et sape la crédibilité du régime de non-prolifération.

                    L’adoption du texte est, selon lui, « une très bonne nouvelle et un triomphe pour la nation oppressée de Palestine ».
                    cyberpresse

                    C’est beau de voir ça,une résolution qui condamne les armes atomiques Israéliennes et place ce pays comme “est une menace potentielle pour la paix et la sécurité du monde » et sape la crédibilité du régime de non-prolifération.”

                    Je croyais que cela n’arriverait jamais !

                    Mais regardez bien ce que Israél a dit : ” La délégation israélienne a « déploré » ce vote et annoncé que l’État hébreu « ne coopèrera pas. »

                    iMAGINEZ QUE L’IRAN DISE CELA ET C’EST LE BOMBARDEMENT ASSURÉ

                    Nous en avons marre de ce deux poids deux mesures,pourquoi israél a droit à des armes atomiques alors que l’iran n’a même pas droit à l’energie nucléaire ?

                    L’injustice est la mère de toutes les violences,israel est sure et de lui,ce pays est dominateur,cela fait 60 ans que nous le voyons.
                    Et qualifier ceux qui critiquent israel d’antisémitisme est un argument usé jusqu’à la corde,ça ne marche plus,c’est terminé.
                    On ne peut pas critiquer ce pays si dès la première critique on entend antisémite,c’est dingue Israél n’est jamais critiqué,jamais inquiété,jamais responsable.C’est dans les systèmes totalitaires que l’on ne peut pas critiquer.

                    À force de se faire remarquer,de tuer,de massacrer,de prendre tout le monde de haut,les juifs vont avoir des problèmes,c’est évident,et logique.

                    C’est parcequ’il y a de nombreux journalistes juifs que l’opinion est manipulée,regardez le nom des journalistes qui ont tapé sur Kassovitz,et vous verez que bcp sont juifs.Ces gens sont juge et partie,ils aiment et soutiennent Israél,et je les comprends,mais ils sont malhonnêtes et induisent les gens en erreur,et cela est inadmissible.

                    Enfin bref,ce régime(dans sa forme actuelle) vit ses dernières années,c’est une évidence pour tout le monde,même la cia le dit :
                    ” Le rapport de la CIA prévoit « un déplacement inexorable de la solution à deux États vers une solution à un Etat, la solution la plus viable basée sur les principes démocratiques de la pleine égalité qui supprimera le spectre de la menace de l’apartheid colonial, tout en permettant le retour des réfugiés de 1947/1948 et 1967. Ce dernier étant la condition préalable à une paix durable dans la région ». L’étude, à diffusion restreinte, prévoit le retour des réfugiés palestiniens dans les territoires occupés et l’exode de deux millions d’Israéliens qui partiront vers les États-Unis au cours des quinze prochaines années.
                    « Il y a plus de 500.000 Israéliens qui ont des passeports américains et plus de 300.000 viennent de Californie », a déclaré dans une interview l’avocat international Franklin Lamb, en ajoutant que ceux qui n’ont pas de passeport américain ou occidental, ont déjà fait la demande.
                    « Je pense donc que, au moins pour la population en Israël, c’est écrit sur le mur…ce qui suggère que l’histoire rejettera tôt ou tard l’entreprise coloniale », a souligné Lamb. Il précise que la CIA, dans son rapport, comme exemple, fait allusion à la chute rapide et inattendue du gouvernement d’apartheid en Afrique du Sud et rappelle la désintégration de l’Union soviétique au début des années 1990, ce qui suggère que la fin du mythe d’un « territoire israélien » arrivera plus tôt qu’on ne le pense.”
                    source

                    Le problème est que Israél en tant que bête blessée va être encore plus dangeureuse et risque de déclencher l’apocalypse nucléaire.
                    Renseignez vous sur l’option Samson,vous risquez d’être horrifié.

                    http://fonzibrain.wordpress.com/

                    c’est fou quand même de voir qu’une résolution a été adopté comdamnant le nucléaire israéliens !!!

                    j’y croyais pas !!


                    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 26 septembre 2009 07:07

                      Attention à ne pas amalgamer tous les juifs avec les zélés propagandiste d’Israël.


                    • fonzibrain fonzibrain 25 septembre 2009 17:34

                      et ça c’est encore plus délirant


                      Délirant,Brezinski appelle Obama à abattre les avions israéliens si ils vont bombarder l’Iran.Quelque chose de grave a du se passer entre les deux pays,c’est iréel d’entendre cela.septembre 22, 2009 par fonzibrain

                      In a little noticed interview with the Daily Beast (presumably little noticed because serious people don’t read the Daily Beast), Zbigniew Brzezinski suggests that Barack Obama do more than just refuse to support an Israeli strike on Iran’s nuclear sites — the American president must give the order to shoot down Israeli aircraft as they cross Iraqi airspace :
                      DB : How aggressive can Obama be in insisting to the Israelis that a military strike might be in America’s worst interest ?
                      Brzezinski : We are not exactly impotent little babies. They have to fly over our airspace in Iraq. Are we just going to sit there and watch ?
                      DB : What if they fly over anyway ?
                      Brzezinski : Well, we have to be serious about denying them that right. That means a denial where you aren’t just saying it. If they fly over, you go up and confront them. They have the choice of turning back or not. No one wishes for this but it could be a Liberty in reverse.
                      Contrary to Brezinski’s half-hearted disclaimer that no one wishes for such an outcome, there are plenty on the left who would delight in a pitched battle between the United States and Israel. Democrats in Congress routinely support resolutions affirming Israel’s right to take whatever steps it deems necessary to assure its own national defense. And Obama has at least paid lip service to the concept. But hostility to Israel among the rank and file is very real on the left — and among “realists.”
                      So conjure the image — the Obama administration sending U.S. aircraft up to protect Iran’s airspace and it’s nuclear installations from an attack by a democracy that is one of America’s closest allies. Unfortunately, this may not be so hard to imagine in Israel, where the number of people who believe Obama is pro-Israel is at just 4 percent — and falling. And given Obama’s (literally) submissive posture to the Saudis, his indulgence of the Iranians, and his simultaneously hard-line approach to Israel, it seems even some of Obama’s supporters can savor the possibility of a “reverse Liberty.”
                      the Weekly standard
                      traduction google

                      C’est extrèmement important ce que Brezinski a dit,il remet en cause,et de manière direct et violente, l’alliance Américano-Israélienne qui date pourtant de 50 ans.
                      Honnêtement je suis sur le cul,cela remet en cause tout les paradigmes géopolitiques mondiaux en vigueur depuis Bush père.
                      Quid de l’Europe à la solde des intérêts sionistes ?
                      Comment va réagir Israél ?
                      Et surtout,qu’est ce qui c’est passé pour que Brezinski annonce cela,qu’est ce qui a changé dans leurs relations pour boulverser à ce point cette alliance qui fonctionnait si bien.
                      Cette interview de Brezinski est capitale pour qui veut comprendre le monde,ce revirement,abattre des avions israéliens et protéger ainsi l’Iran est à première vue incompréhensible,et pourtant !

                      Il y quelque jours on m’ a montré cela ,je me demande du coup si ce n’est pas réellement ce qui s’est passé.

                      Je vous le répète ,ce changement de paradigme est littéralement incroyable,et c’est Brezinski qui l’annonce,niveau serieux,on ne peut faire mieux.

                      Nous allons voir ce qui va se passer,et honnêtement,je suis assez perplexe,les relations internationales ne sont pas figés,ni dogmatiques,elles sont vivantes et tout est possible,c’est magnifique !

                      LES USA ABATTANT DES JETS ISRAÉLIENS AFIN DE PROTEGER L’IRAN,il n’y avait que brezinski pour oser dire cela et être pris aux sérieux.

                      http://fonzibrain.wordpress.com/

                      je ne sais pas quoi en penser,c’est tellement dément d’entendre brezinski dire cela que je suis scié !


                      • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 26 septembre 2009 07:11

                        Conseiller à la sécurité nationale du Président des États-Unis Jimmy Carter de 1977 à 1981, Zbigniew Brzezinski n’occupe aucune fonction dans l’administration Obama.


                      • agent orange agent orange 28 septembre 2009 08:22

                        Oui Olivier, Zbigniew Brzezinski n’occupe aucune fonction dans l’administration Obama. Officiellement.
                        Il ne faut pas oublier que Brzezinski était prof à Columbia University entre 81 et 83, époque où Obama y était étudiant et que Brzezinski était aussi conseiller de politique étrangère de l’équipe de la campagne présidentielle d’Obama et qu’il exerce une grande influence sur le président.
                        Brzezinski est le « porte parole » non déclaré de la faction au sein de l’armée et de l’administration qui s’oppose au programme du « Lobby » (sionistes juifs et chrétiens).



                      • Kafka 25 septembre 2009 18:45

                        Je ne sais pas de quelle majorité anti-israelienne vous parlez.
                        Dieudonné a fait 1,3% aux européennes sur un programme uniquement basé sur la haine d’israel. On a vu mieux comme majorité. Par contre la quenelle on l’a pas vu. J’crois d’ailleurs qu’au final ils se sont pris pire qu’une quenelle, jd’irais que dieudo et sa clique se sont pris une b*** dans l’oeil par un juif allemand soixantehuitard.

                        EPIC FAIL.


                        • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 26 septembre 2009 07:22

                          @ Kafka : le soutien au peuple palestinien ne passe pas par l’adhésion au mouvement de Dieudonné, et heureusement !


                        • Ramila Parks Ramila Parks 26 septembre 2009 10:46

                          En effet, il ne faut pas être un adorateur d’un humoriste pour être compatissant, mais ça serait bien aussi qu’on le laisse tranquille et qu’on ne l’utilise pas pour se dédouaner et dire moi je suis contre israel mais pas pour dieudonne donc je suis pas antisémite, c’es assez dingue au lendemain des affauires bigard, kassiovitz etc et alors que même les journalistes ici se font titiller au tribunal pour leur propos.

                          Dieudonné n’est pas antisémite et c’est certainement le moin antisioniste de tous ceux qu’il a fréquenté mais ça n’a pas empêché de se faire agresser lui et son enfant et de crouler sous les procès.

                          Faudrait peut-être éviter ce genre de supputation qui laisse planer le doute, genre pointcarré ou abiker...Ou alors faisons tous comme morandini et tratons-nous de tous les mots, au nom de la pure propagande.

                          Bon we et bonne cchance pour votre affaire, sincèrement, j’espère que vous aurez gain de cause...Pour moi, c’est très important que vous gagniez ce procès...


                        • caramico 25 septembre 2009 19:44

                          Pas besoin d’être un adorateur de Dieudonné pour avoir une opinion objective sur ce qui se passe depuis des dizaines d’ années en Palestine.
                          Il suffit d’ouvrir grand ses yeux et ses oreilles, et espérons pour les Israéliens que l’opinion d’un Gideon Levy soit partagée par de plus en plus de ses compatriotes.
                          Il y a beaucoup à rattraper pour remonter dans l’estime de l’opinion publique mondiale, Israel est actuellement une monstruosité qui ne peut survivre en l’état.


                          • le-Joker le-joker 25 septembre 2009 19:55

                            Non mais il y en a qui rêve éveillé comme Bonnet qui nous parle d’une majorité de Français qui détesteraient Israël, Bonnet il faut sortir des soirées de gauchos et des cités à dominante musulmane, vous verrez la France telle qu’elle est et non par votre petit prisme.


                            La majorité des français se fout totalement de ce qui se passe à Gaza, les banlieues sous la charia en France les préoccupent bien au delà.

                            • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 26 septembre 2009 07:23

                              Le joker et Calmos hors-sujet comme d’habitude. Normal pour des trolls. On aimerait une réaction sur le fond de ce qu’écrit Gideon Levy. On peut l’attendre longtemps.


                            • ELCHETORIX 25 septembre 2009 19:58

                              NON JACOB , JE NE ME FERAIS JAMAIS à CE DRAPEAU AVEC CES BLEUS ET BLANCS , et ces triangles entrecroisés , je préfère la CROIX DE MALTE DE L’OCCITANIE, tu sais le SUD de notre beau pays.
                              puis , notre pays n’a jamais agressé un peuple si désarmé ou du moins avec un rappurt de forces si important.
                              Sans l’aide de l’UE et des USA , ISRAEL aurair été vaincue depuis longtemps.


                              • ELCHETORIX 25 septembre 2009 20:08

                                J’ajoute « camarade » jacob que d’abhorrer les agissements de l’état d’israèl , ne signifie pas que l’on soit anti sémite , car les arabes sont sémites et ma femme est arabe .
                                Puis LENINE était juif , ainsi que KARL MARX , et d’autres qui essaient de trouver un meilleur système que celui de la domination économique ou militaire et même culturel que nous proposent ces « démocratures » occidentales .
                                Cela , pour te préciser qu’être anti-sioniste ne signifie pas que l’on soit anti-sémite .


                                • ZOULOU 6 26 septembre 2009 00:16

                                  Une question : Un Juif peut publier une critique de l’action d’Israël
                                  Quel Palestinien pourra critiquer l’action du Hamas sans se retrouver avec une fatwa au cul ?
                                  Là est la différence...


                                  • fouadraiden fouadraiden 26 septembre 2009 00:49


                                    bah, la situation des deux « camps » ne peut être comparée. elle n’est pas identique.

                                    un juif qui critique n’a rien à perdre . il cherche à sauver Israel moralement.

                                    ct le palestinien aura la victoire matérielle alors il pourra se penchera sur la critique morale de son peuple.


                                  • ELCHETORIX 26 septembre 2009 00:41

                                    Mais le hamas est une organisation crée par l’état hébreux lui-même , et a été élu par une majorité de palestiniens dans le territoire de GAZA .
                                    Parmi les palestiniens il y en a qui sont chrétiens , d’autres musulmans et , sans doute , quelques uns qui sont athées .
                                    Ne pas oublier qu’il y en a de très instruits qui n’approuvent pas les méthodes des gens du HAMAS , ni oublier que ces palestiniens sont en lutte contre l’oppresseur israélien et que parmi les palestiniens , il y en a qui sont des traîtres à la cause juste palestinienne et , donc , il y a parfois des jugements expéditifs qui , à mon avis , sont justifiés .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès