Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Algérie : Des militants traduits en justice pour « attroupement non armé (...)

Algérie : Des militants traduits en justice pour « attroupement non armé »

Abdou Bendjoudi est un jeune algérien militant associatif et défenseur des droits humains. Il active avec plusieurs associations et mouvements opposants, notamment le Mouvement de la Jeunesse Indépendante pour le Changement (MJIC) dont il est chargé de communication. Il est aussi un web activiste et blogueur, son blog, Le Club des Démocrates, est censuré en Algérie.

Ce 27 septembre, il passera en justice avec trois autres militants, Othmane Aouameur, membre du Réseau de Défense des Libertés et de la Dignité (RDLD), Yacine Zaid, syndicaliste autonome et militant des droits humains et Lakhdar Bouzini, syndicaliste avec le Syndicat National Autonome des Personnels de l’Administration Publique (SNAPAP). Les autorités algériennes les ont traduits en justice pour « attroupement non armé ». L’affaire remonte à un rassemblement organisé en guise de soutien à un syndicaliste en grève de la faim et à lequel les 4 militants ont pris part.

Après les élections législatives, plusieurs procès ont été engagés contre des militants des droits humains et des syndicalistes. Quelle est votre lecture sur cet acharnement ?

Cet acharnement était prévisible, le régime avait temporisé quelque temps pour que les procès des militants ne coïncident pas avec la présence des observateurs internationaux en Algérie... Juste après le départ de ces derniers, il a actionné sa machine répressive (la justice) contre les syndicalistes, militants des droits de l'Homme, militants pour la démocratie, animateurs des foyers sociaux. Le régime attaque tout ce qui peut constituer une force vive qui mènera à bien ce changement que nous comptons arracher, avec tous les moyens pacifiques disponibles.

- Votre procès avec 3 autres militants, Othmane Aouameur, Yacine Zaid et Lakhdar Bouzini pour « attroupement non armé » prévu initialement pour le 19 juin, a été reporté et sans aucune raison au 27 septembre. Quelle issue prévoyez-vous à ce procès ?

Le jour de notre procès, les dizaines d'activistes, citoyens et avocats présents au procès on été étonnés de la façon avec laquelle la juge avait prononcé le report du procès de trois mois et demi sans donner la moindre explication, ce qui en dit long sur l'indépendance de cet appareil... Leur objectif était de nous perturber moralement, je crois que nous avons prouvé le contraire, de jour en jour le régime se consume, et notre détermination grandit.
Pour l'issue à ce procès, sachez que tout est possible dans un Etat de non droit comme le nôtre, où les verdicts sont dictés par téléphone, mais la puissante mobilisation de tous les militants du Mouvement de la Jeunesse Indépendante pour le Changement (MJIC) en Algérie et à l'étranger, les organisations partenaires avec qui nous menons cette lutte sociale et politique contre le régime, les citoyens soucieux de l'avenir du pays, me laisse optimiste. Un grand syndicaliste qu'est Redouane Osmane disait qu' :"il n'y a que la lutte qui paye", il a raison, et je rajoute il n'y que la lutte qui empêchera le retour aux assassinats politiques, et qui cessera ces harcèlements contre les citoyens militants pour une Algérie démocratique et sociale.

- Vous avez appelé à un rassemblement devant la cour de Bab El Oued le jour du procès. Envisagez-vous d’autres actions ?

Effectivement, le MJIC avait appelé à la mobilisation citoyenne pour non seulement faire pression sur le régime et son appareil judiciaire, mais aussi pour dénoncer les harcèlements physiques et moraux que subissent les militants de toutes les organisations politiques, syndicales et de droits de l'Homme.
Des camarades à nous avaient initié une formidable compagne de solidarité à travers le monde, des pétitions lancées, nous avons saisi les grandes ONG internationales, le rapporteur spécial de l'ONU etc...
La communauté internationale est au courant de ces harcèlements, j'espère seulement que l'intérêt humain primera sur l'intérêt économique cette fois-ci !

- Le désengagement suite aux déceptions et la marginalisation a gagné la plupart des jeunes algériens. Quel est à votre avis, le rôle de la jeunesse dans l’Algérie de demain ?

La réponse à cette question passe par une analyse socioéconomique, politique mais surtout une analyse anthropologique qui retracera tout le chemin miné qu'a parcouru notre peuple depuis son indépendance. Mais pour faire court, sachez qu'a chaque sortie de crise et depuis 50 ans, l'Algérien a été confronté à une nouvelle crise plus grave encore, d'une déception profonde après l'indépendance, à une dictature de l'incompétence, à une dictature médiocre, à l'intégrisme, à la décennie de terreur, au terrorisme d'Etat, et finalement à l'Etat policier qu'impose le chef d'Etat actuel, et la corruption qui gangrène tous les appareils de l'Etat. Aucun instant de répit depuis 50 ans ! Imaginez-vous un peuple avec autant de résistance à la tyrannie ? Et qui se bat tous les jours ? Il manque à cette lutte, l'expression politique et citoyenne, nous y travaillons depuis des années malgré toutes les entraves, nous récolterons les fruits de ce travail dans l'avenir ! Le peuple est le faiseur du changement, sa jeunesse est sa force de frappe, nous arracherons notre liberté et notre dignité, même si ça coûtera nos vies.

Je tiens à profiter de l'occasion pour exprimer mon soutien à Abdelkader Kharba qui entame sa troisième semaine de grève de la faim, ainsi qu'aux membres de la Maison des Droits de l’Homme et du Citoyen Tizi-Ouzou, votre soutien nous honore.

Propos recueillis par Madjid Serrah


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • Yves Dornet 8 septembre 2012 11:48

    @Madjid SERRAH,

    Le peuple Algérien avance sur la voie de l’émancipation toujours plus vite. Courage.

    Un auteur du jour (Résistance) vous qualifiera, sans doute, d’être à la solde de...mais peu importe, car à y regarder de plus prés, ils sont les larbins endoctrinés d’un système. 


    • CHIMERE 9 septembre 2012 06:55

      Yves Dornet,


      Il fait beau sur Tel-Aviv aujourd’hui,j’ai jeté un oeil sur la météo,allez donc à la plage...

      Et puis occupez vous d’abord des problèmes sociaux qui rongent votre « pays »(vous devinerez vous même duquel je veux parler,bien sur...) 

    • OMAR 8 septembre 2012 18:01

      Omar 33

      Madjid

      J’aimerai vous assurer de mon soutien, bien que maitrisant très peu les raisons de votre procès..

      Mais de grâce, n’associez pas mon action à celle de ce sioniste.d’Yves Dornet....
      Son âme est trop avilie par le râle, les larmes et le sang des palestiniens.


      • Jonas 8 septembre 2012 19:48

        Mohamed Belaali doit certainement avoir la réponse.


        C’est à cause des Occidentaux et des sionistes. De même comme le relate El Watan , le fait que dans ce pays où les pénuries d’eau touchent les villes de Tlemcen, Sétif- Annaba-Tipasa, Boumerdes et d’autres malgré les 165 milliards de dollars de réserves de change et les 30 milliards de dollars de recettes par an grâce aux hydrocarbures , le régime Algérien est incapable de donner satisfaction à sa population, chômage misère -manque de logements etc. Mais tout cela a un responsable. Les Occidentaux et les sionistes. C’est si simple, il n’y a pas à chercher d’autres coupables. 

        • OMAR 8 septembre 2012 21:11

          Omar 33

          Jonas.
           C’est très émouvant de votre part de citer les problèmes socio-économiques que vit le peuple algérien...

          Cependant, je confirme votre source d’information et vous informe que notre presse, malgré toutes les difficultés qu’elle rencontre, est libre et dénonce quotidiennement l’injustice, la gabegie, la corruption, le népotisme, la mal-vie, bref les fléaux existants en Algérie.

          De même, elle situe l’origine et la responsabilité liées à ces problèmes...

          De ce fait, je crois que votre intervention serait plutôt utile et bénéfique à lutter contre les problèmes des jeunes français issus de l’émigration et qui sont totalement marginalisés, sinon exécrés...

          Car là , par contre, leurs problèmes ne sont en aucun cas liés au racisme, au délit de faciès, à l’islamophobie ou à la xénophobie...N’est-ce-pas ?

          Cordialement.


        • Jonas 9 septembre 2012 09:35

          Réponse à Omar.


          Je vous remercie de confirmer mes informations. Je confirme qu’en France existe des problèmes et des difficultés dont souffrent non pas seulement les immigrés mais aussi les habitants de France quelle que soit leur origine.
          La seule différence avec l’Algérie et les pays arabo-musulmans c’est qu’il n’y a pas de bouc émissaire , mais un seul responsable le gouvernement Français et seulement le gouvernement.
          L’ancien premier ministre Ahmed Ouyahia dans un meeting à Tipasa « Le printemps Arabe est l’oeuvre du sionisme et l’Otan ». D’un côté on bourre les cerveaux des Occidentaux de la soi-disant révolte arabe pour la « démocratie » et de l’autre ,on accuse l’Otan et le sionisme.

          Mais en Algérie , il ne manque plus au gouvernement FLN que d’accuser les « Harragas » d’être à la solde de l’Otan et des sionistes comme le fait que l’Algérie soit classée 125 eme sur 125 pays pour l’innovation. Tout est de la faute des autres. C’est la spécificité des pays Arabo-musulmans. L’autre est responsable de nos maux.



        • CHIMERE 9 septembre 2012 06:45

          L’Algérie est sur la liste du « State Department »,c’est écrit dans les documents publiés par le PNAC,et confirmé,entre autres,par le Général Wesley Clark,lors de ses conférences.


          Car après avoir défendu ce régime militaire fossilisé pendant des décennies,et après,très probablement avoir, infiltré et noyauté les mouvements d’opposition, les services « occidentaux » vont tenter d’allumer un « printemps Algérien ».

          Alors,quelque soit la pertinence des revendications des démocrates Algériens,ils seront combattus par ce pouvoir vieillissant qui ne connaitra plus que la force brute pour se maintenir en place.

          La suite,malheureusement,on ne la connait que trop bien.

          Le « boucher » Boutéflicka ne méritera plus d’être sur terre (sic...) et il « massacrera son propre Peuple »...

          Le conseil de sécurité de l’ONU débattra de bombardements humanitaires,etc...Le Russes,bien évidemment,s’y opposeront,avec les Chinois....

          Tel l’exilé Cubain mafieux moyen de Miami qui regarde Cuba en salivant,le descendant des pieds noirs regardera l’Algérie exploser,l’Etat disparaître,le pays se morceler (Kabylie,etc...) tout en bavant à l’idée de tous ces « petits billets » qu’ils va pouvoir se faire sur le cadavre de cette Nation,bien entendu après le passage des prédateurs habituels,j’ai nommé Goldman- Sachs et associés , Texaco,Total,etc...

          Puis,des élections « démocrates » seront organisées et bien entendu gagnées par un parti salafiste financé par Quatar/Saoud/NED/DGSE.

          Tous les droits civiques reculeront,en particulier ceux des femmes.

          Le couvercle de la charia se refermera pour de très longues années.

          Et puis, l’excédent de 165 milliards de $ se transformera,comme par magie,en une « dette » pubblique de 100% du PIB.......

          La stratégie du chaos est déjà à l’oeuvre en Algérie.

          • Jonas 9 septembre 2012 10:30

            Réponse à Chimère.


            Le « Printemps algérien » à bien eu lieu avec 200 000 morts et 150 000 blessés dans le silence complet de la Ligue arabe de l’OCI et des pays non-alignés.

            Il est vrai qu’accuser les Occidentaux , les américains et les sionistes est un sport national des pays arabo-musulmans. Pourquoi réfléchir ? Pourquoi faire sa propre critique ? Rendre responsable les autres est tellement facile et reposant pour l’esprit.

            Les Harragas ( ces pauvres gens qui fuient à cause de la misère et de l’ennui au péril de leur vie) c’est la faute des Occidentaux , des Américains et des sionistes.

            L’Algérie qui compte + de 20 % de chômeurs mais qui fait venir des Chinois avec leurs cadres ingénieurs et ouvriers pour construire les infrastructures - (ponts-routes- autoroutes etc) et même la future grande mosquée ( parmi la plus grande du monde avec un budget de 4,8 milliards de $) c’est la faute des Occidentaux , des Américains et des Sionistes.

            La fermeture de la frontière entre le Maroc et l’Algérie ,un Algérien ou Marocain peut venir en Europe si ses papiers sont en règle, mais ne peut franchir celle qui sépare les deux pays. C’est à cause des Occidentaux, des Américains et des Sionistes.

            Les immolations nombreuses en Algérie que la presse Occidentale passe sous silence, c’est a cause des Occidentaux , Américains et Sionistes.

            Les manifestations quotidiennes contre la misère et la « Hogra » que la presse Occidentale occulte , c’est toujours a cause des Occidentaux , des Américains et des Sionistes.

            Les pénuries d’eau et les coupures d’électricité c’est encore a cause des Occidentaux des Américains et des Sionistes etc.

            Les Occidentaux, les Américains et les Sionistes ne sont en revanche pour rien dans les milliards de dollars enregistrés , grâce aux hydrocarbures et leur répartition entre le syndicat FLN. Ce Syndicat de corrompus joue au nationaliste tout en plaçant son argent dans les banques Occidentales et Américaines.

            Les confetti du Golfe avec le pays le plus rétrograde et le plus obscurantiste l’Arabie saoudite ne valent pas plus, même si la chaîne de TV de propagande Al-Jazeera dit le contraire.
             
            Grâce à leurs milliards de dollars veulent la démocratie chez les autres mais pas dans leur pays.

            PS : L’exécution du diplomate algérien par les terroristes au Mali est attribué par une certaine presse Algérienne aux Occidentaux afin de pousser l’Algérie à prendre position. Toujours les autres.


          • vigie 9 septembre 2012 13:04

            Excellent, excellent jonas vous avez résumer la situation on ne peut mieux n’en déplaise a chimère et omar 33.de toute façon c’est toujours de la faute des méchants occidentaux, mais aucune autocritique pendant que le complexe militaro-industriel et assis sur un tas d’or verrouillant tous les leviers d’appareils, les pleureuses préfèrent exploiter les vieilles lunes en lorgnant vers la France éternelle responsable c’est un moyen détourner pour ne rien faire et se trouver un bouc émissaire facile. Continuer a adouber bouteflika et sa clique c’est plus confortable comme posture, et puis en continuant a critiquer la France on se donne des petits airs de révolutionnaire en pantoufle.

            N’écoutant que son courage qui ne lui disait rien, il se garda d’intervenir.

            Ernest Renand.


          • CHIMERE 10 septembre 2012 06:40

            @ vigie et jonas,


            Je ne prétends pas que le système au pouvoir en Algérie soit idéal,ni même supportable pour beaucoup d’Algériens.

            Je décrypte seulement cette réalité sous-jacente à celle qui est présentée par ce qu’il convient d’appeler une « propagande » médiatico-étatique occidentale qui voudrait nous faire croire, à d’un coté,les « gentils »occidentaux qui veulent « exporter la démocratie »,et de l’autre,les « méchants »,au choix : 

            -« méchant » Chavez
            -« méchant » Poutine
            -« méchant » Bachar
            -« méchant » Bouteflika
            -« méchant » Morales
            -« méchant » Ahmadinejad
            -Etc.....

            Je ne vais pas faire ici la liste des « gentils »....

            Simplement,lorsqu’un Général quatre étoiles de l’armée des USA témoigne de la stratégie RÉELLE de son pays telle qu’elle a été conçue par les politiques NÉO-CONS état-uniens ( http://www.dailymotion.com/video/xlp2d6_le-plan-us-post-11-9-envahir-7-pays-dont-l-irak-la-lybie-la-syrie-et-l-iran-selon-le-general-us-wesl,

            et lorsque l’on trouve en libre accès des ouvrages détaillant cette stratégie


            ,prétendre le contraire relève au choix,soit d’une crasse ignorance doublée de stupidité,soit d’une profonde malhonnêteté.

            On voit d’ailleurs cette stratégie se dérouler un peu partout dans le monde,quasiment dans l’ordre prévu initialement.

          • chmoll chmoll 9 septembre 2012 09:23

            ça serait pas vladimir Boutéflicka des fois ?


            • Yvance77 9 septembre 2012 10:30

              Salut,

              C’est dingue ce genre d’histoires, mais elles sont malheureusement monnaie dans les pays en manque de démocratie.

              Bientôt un couple amoureux se tenant main dans la main sera accusé du même chef, si on pousse l’absurde jusqu’au bout.

              Courage à ces valeureuses personnes de bien. Et, il leur en faudra à n’en point douter.


              • Yves Dornet 9 septembre 2012 12:47

                @Yacine Zerkoun,

                l’auteur expose la réalité d’une Algérie prise en otage par la clique militaro-mafieuse au pouvoir qui utilise al qaeda pour se maintenir en place. Le peuple Algérien fait les frais depuis l’indépendance de cette politique au service d’une oligarchie qui truste l’état.

                Que tous ceux qui résistent sachent qu’ils ont des soutiens partout et surtout en France.

                Merci à l’auteur pour l’info en direct. Nous avons besoin de ces témoignages pour toujours mieux comprendre et déjouer les manipulations en tous genres. 


              • voxagora voxagora 9 septembre 2012 13:24

                DEPUIS l’indépendance ? elle est bien bonne, celle-là, de blague.


              • Yves Dornet 9 septembre 2012 14:11

                @voxagora,

                oui, l’indépendance devait signer le départ d’autre chose. Nous ne pouvons que constater que ce autre chose n’est rien d’autre que le vol de l’indépendance par la caste au pouvoir.

                « c’est nous ou les salafistes » clame t’elle...lorsque le peuple Algérien ne veut ni de l’un ni de l’autre. C’est d’ailleurs pour cela que le pouvoir aide al qaeda qui est bien utile. 


              • voxagora voxagora 9 septembre 2012 15:19

                .

                Yves Dornet, 
                ce que j’ai voulu dire c’est que la clique dont vous parlez agit contre le peuple algérien au sens large,
                depuis bien avant l’indépendance.

                Sinon, j’ai lu ailleurs que vous vous posiez une question sur la circoncision : 
                voici un élément de réponse parmi bien d’autres :

              • voxagora voxagora 10 septembre 2012 12:10

                Parkway, vous êtes circonspect, donc, c’est tout à votre honneur.



              • COVADONGA722 COVADONGA722 9 septembre 2012 15:48

                bonjour mr Zerkoun , bien que je sois totalement d’accord avec votre description de la France , je me demande ce qui peu pousser des milliers d’algeriens et autres de vouloir venir vivre dans cette géhenne et ce parfois au péril de leur vie ?


                Asinus : ne varietur


                • Jonas 9 septembre 2012 16:33

                  Réponse à Yacine Zerkoun.


                  Vous êtes l’exemple du privilégié du régime. Vos déclarations ressemblent à celles de l’époque soviétique. Tout va bien dans le meilleur des mondes. Les « Harragas » la « Hogra » et les« Hittites » sont des inventions des Occidentaux pour discréditer l’Algérie. Refrain connu.

                  Je fais appelle au dernier rapport annuel intitulé « Failed States » ( Index des Etats déliquescents) qui classe l’Algérie 77 eme sur 117 pays. Le calcul des scores enregistrés par chaque pays est le résultat de l’agrégation de 12 paramètres d’ordre social, politique, économique et militaire etc.. A ce titre l’Algérie est particulièrement épinglée en raison de son économie, le peu de légitimité des institutions de l’Etat, les atteintes répétées aux droits de l’homme ainsi que les disparités économiques. L’ Algérie a engrangé 6,5 des 10 points ( 10 étant la pire situation) 5,5 en matière de déclin économique, 8,1 pour les « griefs des groupes cherchant la vengeance » et 5,4 en termes de trafic d’êtres humains.
                  7,7points s’agissant de la légitimité des institutions issues du régime en place. 5,9 pour la détérioration des services publics, 7,4 en matière de la violation des droits de l’homme, 7,1 pour la dégradation de la situation sécuritaire. 6,1 en matière de pressions démographiques ,6,8 la dispersion de l’élite et la fuite des cerveaux ( c’est le plus grand crime du régime en place.) et 6, 1 pour le mouvement de réfugiés. etc. évidemment ce n’est pas l’image affichée pour les apparatchiks du régime.

                  Un autre rapport , celui de « Human Rights Watch » ou l’Algérie figure dans le chapitre consacré aux pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. Ce rapport énumère un grand nombre d’atteintes aux droits et Libertés. Dans le domaine concernant le volet de la liberté d’expression en 2011, le HWR observe que " l’Etat contrôle tous les médias audiovisuels nationaux. Les journaux appartenant au secteur privé jouissent d’une plus grande liberté, mais les lois répressives sur la presse et leur dépendance vis-à-vis des revenus de la publicité du secteur public limitent leur liberté de critiquer le gouvernement et les militaires.

                  Yacine Zerkoun, je crois que vous parlez de l’Algérie Potemkine.



                  • Jonas 9 septembre 2012 20:05

                    2eme réponse à Yacine Zerkoun.


                    Je suis contre toute intervention étrangère dans les affaires des pays arabo-musulmans. C’est à ces derniers de régler leurs problèmes. Comme le problème du Sahara Occidental
                    En revanche j’ai le droit de regarder comment fonctionnent certains de ces pays, et comment à coups de propagandes et d’accusations mensongères ils cherchent à détourner la colère de leur peuple sur l’étranger.

                    L’Algérie fait + de 2 381 700 km2 , vous n’avez pas la prétention en quelques mois d’avoir parcouru tout cet immense pays et discuter avec ses habitants.
                    Je vous l’ai dit dans mon dernier mail , vous faites comme les soviétiques qui votaient contre leur gouvernement avec leurs pieds. ( immigration)

                    Dans un colloque qui s’est déroulé le mois de mars en Algérie, le professeur en psychologie Cherifa Bouatta déclare : « Les jeunes sont confrontés à une frange de la population s’enrichissant de manière peu éthique et transgressant la loi sans jamais se sentir inquiétée. Dans une société où la valeur symbolique de l’argent ( L’Algérie est un pays arabo-musulman) est extrêmement importante , se confondant avec la définition de soi et la réalisation de soi, l’émergence d’une classe mafieuse et privilégiée renforce le sentiment de rejet. » le monde se scinde en deux : les hommes capables et les autres. On propose aux jeunes un idéal auquel ils ne peuvent accéder qu’en transgressant la loi« . A cela le pouvoir ( FLN c’est moi qui ajoute) répond par le  » un repli autistique« sinon par le reniement . le fait même d’ occulter les jeunes dans les discours officiels peut être interprété comme un déni d’existence. Et lorsqu’ils sont intégrés , ils sont décrits de manière peu élogieuse (...)
                    (...)
                    Les parents ne jouent par leur rôle convenablement ( ça rappelle quelque chose ) Ayant vécu le traumatisme de la décennie noire, le père a, lui même, été victime des »hommes capables« . Le jeune est ainsi pris entre deux options : se révolter ou se détruire. Parfois il choisi de se révolter et de se détruire Etc. C’est la souffrance, la misère le chômage etc qui mènent à l’immolation.

                    Je le dis encore une fois , le plus grand échec de l’Etat FLN depuis 1962 est l’immigration et la fuite des cerveaux. 
                    Quant à Sarkozy, il a été élu pour cinq et au bout de cinq ans , les Français l’ont envoyé à ses études. Boutéflika est là aidé par l’armée en bidouillant la constitution pour être élu avec un score de 90,24 %. Comme à l’époque soviétique.

                    Lorsque les pays Occidentaux ou les Etats-Unis veulent faire pression sur les hommes politiques Arabo-musulmans, un moyen efficace » Bloquer leurs comptes en banque" Ce qui prouve que les hommes au pouvoir dans ces pays disent le contraire de ce qu’ils font.. 
                    On critique l’Occident et les Etats-Unis et on dépose son magot volé au peuple dans les banques de ces pays.

                  • rakosky rakosky 9 septembre 2012 17:09

                    En réponse à cet article,voici quelques extraits du Manifeste d’alerte publié par le Parti des travailleurs d’Algérie

                    (...)En effet, depuis notamment l’intervention militaire de l’OTAN en Libye, la région du Maghreb et du Machrek est entrée dans la zone de très hautes turbulences mettant à l’ordre du jour la dislocation des nations conformément au plan US dit de GMO, sous couvert de « printemps arabe »… un concept réactionnaire qui nie l’existence des nations et sert de prétexte à l’ingérence extérieure, et à l’intervention militaire étrangère.

                     

                    Alors que les plus grandes incertitudes planent sur l’Egypte, et que la Syrie s’enfonce chaque jour davantage dans une guerre civile orchestrée de l’extérieur, alors que se précise la menace d’intervention militaire étrangère, désormais, la région du SAHEL déjà meurtrie par les PAS et la famine, est également concernée par ces plans destructeurs. Ce faisant, les grandes puissances impérialistes cherchent à imposer une présence militaire dans cette région et le pillage des ressources et des richesses des peuples. A l’approche des élections présidentielles, le Mali première victime de la guerre impérialiste en Libye, a sombré dans le chaos. Son unité territoriale est mise en cause par une rébellion armée dans le nord, riche en minerais.

                     

                    Notre pays partageant 2500km de frontières avec la Libye et le Mali, ces développements dangereux le menacent directement.

                     

                    Des pressions extérieures sont exercées sur l’Etat pour impliquer notre pays dans la tourmente de la guerre tribale, de décomposition au Mali. (...)

                    En ce 50e anniversaire de l’indépendance nationale, nous affirmons :

                     

                    Non. Le gouvernement ne doit pas céder aux pressions extérieures, qui cherchent à entrainer le pays dans la tourmente de l’intervention militaire dans quelque pays que ce soit. Il ne doit soutenir aucune guerre impérialiste d’occupation et de pillage, aucune guerre de dépeçage des nations sur des bases tribales. Il ne doit soutenir aucune forme d’intervention militaire étrangère.

                     

                    Non, le gouvernement ne doit pas livrer tout ou partie de nos réserves de change au FMI qui en a fait la demande. La priorité est à l’investissement dans la relance de l’industrie et l’agriculture, dans le renforcement du pouvoir d’achat, dans l’éradication de la misère et les disparités sociales de toutes les formes de précarité. Elle est à la reconstruction nationale…

                     

                    Non. Le gouvernement ne doit faire aucune concession dans le cadre des négociations pour l’entrée dans l’OMC ni en accélérer le processus. Car une telle entrée liquiderait notre industrie, notre agriculture, les banques, les services, elle contraindrait notre pays qui a payé un lourd tribut avec les P.A.S imposés dans les années 90 par le FMI et la BM, à partager les impacts de la crise avec les pays affectés.

                     

                    Non. Le gouvernement ne doit pas reculer sur les mesures de souveraineté dont la règle de 51/49, la préférence nationale, le droit de préemption au profit de l’Etat, le soutien à l’agriculture et l’industrie etc…

                     

                    Nous l’affirmons : aucun algérien attaché aux intérêts de la nation n’accepterait la remise en cause des acquis socio-économiques, que soit dictée de l’extérieur une politique non conforme aux besoins de la nation, une politique au service d’une minorité et du capital international rééditant la sinistre période des PAS qui ont largement anéanti le potentiel économique du pays.

                    le texte intégral du Manifeste

                     





                    • Jonas 10 septembre 2012 15:58

                      Rakosky,porte-parole de l’Ambassade de Syrien sur Agora Vox.


                      Juste une petite question, une question simple :

                      En 2007 le président de la république islamique d’Iran, Mahmoud Ahmadinejad avait déclaré lors d’un débat à l’Université de Columbia qu’il n’y avait pas d’homosexuels dans son pays sous le rire de l’Amphi. Parce que disait -il être homo c’est allé contre le « Coran » et l’islam.

                      Mais il reçoit avec les honneurs et beaucoup l’argent Thierry Meyssan ?

                      Or Thierry Meyssan est homosexuel dont le mariage ayant été annulé pour « homosexualité » par l’Eglise catholique le 17 janvier 1990.

                      Il avait rejoint le mouvement homosexuel, et notamment l’Association Gais pour les libertés ( GPL), d’où il se fait exclure le 10 janvier 1989 après s’être fait élire au nom de l’Association sans l’avoir consultée- Secrétaire général de l’International Lesbian and Gay Association. Il sera exclu d’autres associations gays et lesbiennes, notamment de l’ILGA, pour s’être proclamé« secrétaire à l’information » ( Titre qui n’a jamais existé) (...)

                      Le même Thierry Meyssan crée en 1992 le Projet Ornicar, destiné à se battre pour la liberté sexuelle, pornographique et à lutter contre la répression du proxénétisme. Le projet Ornicar organise un colloque sur le thème de la « pornographie en Europe », grâce au sponsoring de Gérard Menoud, un mécène condamné par la justice pour avoir« commercialisé des films consacrés à la représentation de la violence et aux perversions sexuelles dégradantes pour la personnes humaine ». Plus tard Thierry Meyssan fonde en mars 1994,le Réseau Voltaire sur les traces du Projet Ornicar etc. Voilà l’homme qui défend Bachar al-Assad et diffuse des pamphlets anti-occidandentaux et dont beaucoup d’arabo-musulmans ignorent le passé.

                      Après tant de pérégrinations Thierry Meyssan moyennant des sommes importantes défend le régime criminel d’ Assad. T.M. est aveugle et sourd aux souffrances du peuple syrien qui se fait massacrer par la la soldatesque et la milice de voyous les chabbiha.



                      L’armée syrienne qui réprime sa population est composée de 295 000 hommes appuyés par 108 000 de paramilitaires.
                      Armée de terre =220 000 : 4 950 chars
                      Armée de l’air : 100 000 hommes : 555 avions.
                      Marine : 5 000 hommes.
                      Tout cela pour écraser une population civile sous les bombes sans distinction , femmes , enfants et vieillards.
                      Un régime minoritaire qui se maintien par la violence.





                    • rakosky rakosky 9 septembre 2012 23:18

                       Complottoutestcomplot


                      compotetouestcompote Qui vous parle de complot ?
                      Aucun complot dans tout cela ,juste l’impérialisme,meurtrier ,terroriste ,criminel...comme le café Maxwell,c’est pas la peine d’en rajouter

                      • Jonas 10 septembre 2012 10:06

                        Réponse à chimère.


                        Le mauvais élève cherche toujours des excuses, les arabo-musulmans qui regroupent 57 pays et 1 400 millions de personnes ne sont pas représentaient dans les BRICS cela ce n’est pas a cause des Etats-Unis.

                        Lorsque les deux Algériens libérés de Guantanamo refusent de rentrer dans leur pays , Saber Lahmar et Lakhdar Boumédienne , ce dernier fait même venir d’Algérie sa femme et ses deux filles , ce n’est pas à cause des Etats-Unis.

                        Lorsque Villette Daguerre, Présidente de la Commission arabe des droits de l’homme ( CADH) déclare 

                        Interviewer : Quel est l’état des droits de l’homme dans le monde arabe ?

                        Villette Daguerre : Catastrophique au regard des idéaux des droits de l’homme et au vu de nos aspirations à tous, dans le monde arabe. On est encore des sujets et non pas des citoyens. Des êtres déformés vu toutes les problématiques intérieures et extérieures. La mainmise sur notre destinée et sur nos ressources par des despotes qui nous gouvernent et vendent leur âme au diable seulement pour durer au pouvoir plus longtemps etc.( D’où l’accusation constante au « COMPLOT » et aux attaques des Occidentaux , Etats-Unis et les Sionistes pour dissimuler l’incapacité de trouver des solutions aux maux qui frappent ces pays.

                        Pourquoi, la Chine, l’Inde, l’Afrique du Sud, le Brésil bien qu’ils furent soit colonisés ou soit soumis aux puissances étrangères , préfèrent lutter pour dépasser l’Occident que de larmoyer ?
                        Je ne cite pas la Russie, car Poutine et sa gouvernance inspirent les régimes arabo-musulmans. Régime autoritaire ou le citoyen qui ose critiquer est automatiquement qualifier d’être à la solde des étrangers voir les Pussy Riot.

                        Je rappelle que la Norvège en 1962 était un des pays le plus pauvres d’Europe , aujourd’hui , ce pays est parmi les plus riches du monde grâce au pétrole . Avec le pétrole à la même époque l’Algérie reste avec son PIB parmi les pays en retard. Cela ce n’est pas à cause des Etats-Unis mais bien , malheureusement à la nullité et à l’inaptitude à diriger un pays pour le peuple. 
                        Vous pouvez continuer à accuser le monde entier , cela ne change rien depuis des décennies les pouvoirs arabo-musulmans répètent les mêmes slogans tout en faisant du surplace.

                        L’argent du pétrole Norvégien vient en aide au peuple norvégien.
                        l’argent du pétrole Algérien ( pour ne parler que de ce pays ) va dans les banques des pays étrangers tout en poussant le peuple dans la misère, la fuite ou le suicide par immolation.

                        Réveillez- vous Chimère , il y a longtemps qu’il fait jour. 

                        Je peux vous donnez le PIB entre l’Algérie et la Norvège ou L’IDH ( Indice du développement humain).


                        • Traroth Traroth 10 septembre 2012 10:07

                          Des gens s’indignent légitimement, et en un clin d’oeil, ce ne sont pas eux, mais les islamistes qui sont au pouvoir. Ils devraient se méfier d’entrée de jeu.


                          • Jean-Louis CHARPAL 10 septembre 2012 15:31

                            Tous les êtres humains de la planète ont le droit de vivre dans des démocraties vraies et des Etats de droit.

                            Le peuple algérien ne fait pas exception à cette aspiration universelle .

                            Espérons que si le peuple algérien se soulève, sa révolte ne sera pas détournée, récupérée par des forces tout aussi négatives que celles qui l’oppriment auhourd’hui.

                            Ce risque néanmoins ne doit pas l’empêcher de lutter pour son émancipation, sinon dans un siècle il en sera toujours au même point.

                            Bon vent et bon courage à tous les démocrates progressistes, sincères et désintéressés.


                            • Menouar ben Yahya 10 septembre 2012 17:36

                              Je me suis mis à la relecture d’un livre intitulé : « Françalgérie, mensonges et crimes d’Etat ». Ce livre écrit par deux journalistes, Aggoun Lounis et Jean Baptiste Rivoire, démonte toute la mécanique mafio politique qui tient les rennes du pouvoir, les meurtres et les exécutions d’hommes politiques tel que Boudiaf ou d’intellectuels, avocats, journalistes.. les manipulations sous couvert d’Islamisme et autres… jalonnent toute l’Histoire de l’Algérie depuis son indépendance, on voit les liens qui continuent d’unir les services secrets français avec leurs homologues algériens, un vrai panier de crabes. Ce livre montre surtout comment l’indépendance a été confisquée au peuple algérien et comment le régime depuis Boumediene a dérivé vers une dictature militaire d’où il penne à sortir. Des journalistes qui accusent il y en a, des noms sont cités, ceux de généraux, ils devraient être poursuivi pour crimes de guerres, tellement ils ont de sang sur les mains mais rien…

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès