Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Alors que la machine de guerre ukrainienne s’emballe, (...)

Alors que la machine de guerre ukrainienne s’emballe, l’Allemagne veut armer l’OSCE et fait des cadeaux malvenus à ses observateurs

Alors que le nombre des bombardements de l'armée ukrainienne sur la République Populaire de Donetsk (RPD) s'est envolé jusqu'à plus de 2 000 bombardements par jour entre le 27 et le 28 novembre, et presque 1 900 entre hier et aujourd'hui, l'OSCE continue placidement d'annoncer sur sa page Facebook jour après jour que le nombre de bombardements diminue ou augmente, sans même s'émouvoir le moins du monde des niveaux stratosphériques que ces derniers ont atteint alors qu'un cessez-le-feu est censé être en vigueur.

Pour se plaindre du manque d'accès aux zones de désengagement l'OSCE fait des déclarations publiques, mais pour rappeler à l'ordre l'armée ukrainienne qui bombarde désormais en plein jour les zones civiles de la RPD, et tire désormais 2 000 fois par jour sur le territoire de la République, là silence radio. L'OSCE qui est censée être là pour aider à faire respecter le cessez-le-feu semble n'avoir cure du fait que ce cessez-le-feu n'existe plus que sur papier…

Il faut dire que malgré la qualité déplorable de leur travail, l'Allemagne, qui préside actuellement l'OSCE, vient de leur offrir des paires de gants en cuir et des GPS, ce qui peut être vu comme une récompense pour du travail mal fait. Oui oui, vous avez bien lu, alors que ces observateurs sont payés une fortune, l'Allemagne vient de leur offrir 1195 paires de gants et 30 GPS.

Peut-être ces derniers vont-ils permettre aux observateurs de l'OSCE de ne plus se perdre et d'atteindre enfin plus régulièrement les zones bombardées qu'ils sont censés venir observer pour évaluer le type d'arme et l'origine des tirs ?

Mais surtout ces « cadeaux » posent question alors que ces observateurs ne brillent pas par la qualité de leur travail, et surtout au regard de ce qu'ils sont payés pour ce même travail mal fait (pour rester polie). Étant curieuse de nature j'ai décidé de voir précisément combien ces observateurs touchaient. Et après une petite recherche en ligne je n'ai pas été déçue.

Un site norvégien donne non seulement la grille moyenne de salaire, mais aussi les bonus risques et allocations de logement et de nourriture des officiers de la Mission de Surveillance Spéciale (MSS) de l'OSCE. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'avec un tel salaire, ces observateurs n'ont pas besoin de l'Allemagne pour leur fournir des gants ou des GPS. Jugez plutôt :

- Salaire mensuel d'un observateur de l'OSCE : 5 000 € (60 k€ par an comme indiqué sur le site)

- Indemnité de logement et de nourriture : 3 750 € par mois pour 30 jours (125 €/jour)

- Indemnité de prise de risque pour ceux qui sont dans le Donbass : 900 € par mois pour 30 jours (30 € par jour)

Total : 9650 € pour un mois de 30 jours

Non, vous ne rêvez pas. Ces observateurs sont payés presque 10 000 € par mois !!! Mais attendez, le meilleur est pour la fin. Pour ceux qui officient dans la zone dangereuse (c'est le cas pour ceux travaillant dans les Républiques Populaires de Donetsk et Lougansk), l'hôtel est payé par l'OSCE !!! Comme l'indique ce document norvégien.

En clair les observateurs de l'OSCE qui officient en RPD et RPL n'ont même pas besoin d'utiliser leur indemnité de logement et de nourriture pour se loger dans leur hôtel tout confort en plein centre-ville.

Quand on sait dans quelles conditions, et avec quels moyens financiers dérisoires survivent la plupart des civils qui habitent sur le front, et que contrairement à la Russie, l'Allemagne ne s'illustre pas par son aide humanitaire à la population du Donbass, ces cadeaux de la part d'un des garants des accords de Minsk qui ne brille pas par ses déclarations chocs contre les violations répétées de ces mêmes accords par l'Ukraine, donnent au minimum la nausée.

Et quand on apprend que le ministère allemand des Affaires étrangères insiste pour armer cette même MSS de l'OSCE alors qu'il sait que les deux Républiques Populaires s'y opposent, on se demande vraiment à quel jeu joue l'Allemagne. Avant de vouloir armer cette mission et lui offrir des cadeaux déplacés, il serait peut-être bon que l'Allemagne se penche sérieusement sur la qualité du travail de cette mission, et pousse l'OSCE à améliorer ce point qui leur vaut d'être détestée par la population du Donbass.

Sans même parler d'obliger Kiev à appliquer les accords de Minsk. Car sans progrès sur ces deux points, je vois mal ce qui justifierait d'autoriser les observateurs de l'OSCE à être armés.

De même, nous attendons toujours une réaction officielle de l'Allemagne à la déclaration de Kiev annonçant vouloir procéder à des exercices de tirs de fusées dans les couloirs aériens civils criméens et 1er et 2 décembre. Des tirs qui pourraient mettre en danger les vols commerciaux circulant dans les couloirs aériens de Simféropol. Comme si le précédent du MH-17 n'avait pas suffi. Et surtout cet acte prouve le cynisme dont les autorités ukrainiennes font preuve.

Au lieu de jouer les pompiers pyromanes en voulant armer et en récompensant des observateurs de l'OSCE peu efficaces et surpayés, l'Allemagne ferait mieux de consacrer son argent à aider ceux qui en ont réellement besoin dans le Donbass et de jouer efficacement son rôle de garant des accords de Minsk, faute de quoi les autorités allemandes devront être considérées comme coresponsables des crimes de guerre de Kiev.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • fred.foyn fred.foyn 30 novembre 09:43

    2000 bombardements par jour ?

    Faut arrêter de fumer le PQ de vos toilettes... !

    • njama njama 30 novembre 11:43

      @fred.foyn

      l’UE est parfaitement au courant de la situation dans le Donbass par son agence OSCE (l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) puisqu’elle sert à ça ...

      Ukraine : Profitant des élections américaines, la junte de Kiev bombarde intensivement les villes du Donbass !

      La mission d’observateurs de l’OSCE  estime à plus de 2000 le nombre de bombardement expédié sur le Donbass le 9 novembre 2016 ! L’OSCE appelant au respect des accords de Minsk.

      « The SMM [Special Monitoring Mission] recorded more ceasefire violations in Donetsk region [1], including more than 2,000 explosions, compared with at least 1,450 in the previous reporting period. High numbers of ceasefire violations were recorded in the Avdiivka-Yasynuvata-Donetsk city area, north-east of Donetsk, as well as east and north-east of Mariupol. »


    • fred.foyn fred.foyn 30 novembre 12:35

      @njama...faut jamais croire les instances officielles..tous des menteurs.L’OSCE est de celle là !


    • Layly Victor Layly Victor 30 novembre 19:53

      @fred.foyn

      Vous jouez un jeu très trouble, sans doute la ligne du dictateur Phillipot : cirer les pompes de nos ennemis et taper sur nos amis.
      Je vous prédis que cette ligne conduira à une chute du FN, et je ne suis pas le seul à le dire.

      Désolé d’être brutal, mais quand mes frères sont attaqués par les nazis, j’en souffre.

    • eric 30 novembre 21:46

      @fred.foyn
      2000 obus


    • fred.foyn fred.foyn 1er décembre 07:00

      @Layly Victor...C’est quoi votre problème..un manque de neurones, ou c’est de naissance votre bêtise....Bouffon... !



    • Christelle Néant Christelle Néant 1er décembre 07:01

      @eric
      2 000 obus, grenades lancées par des lance-grenades, roquettes, missiles etc... Tout est compté dans ces tirs en terme de calibre, de l’AGS-17 jusqu’aux lance-roquettes multiples...


    • V_Parlier V_Parlier 30 novembre 15:43

      Et n’oublions pas qu’avec tout ça, Porochenko vient nous donner des leçons contre le populisme et le nationalisme : http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/ue-visas-et-felicitations-l-71373 .


      • lsga lsga 30 novembre 17:03

        Pendant ce temps là, le vrai problème ukrainien :


        Il en est où Poutine avec son cimetière de sous-marins nucléaires qui menace de contaminer toutes les mers du Nord du globe ?

        Au lieu de dépenser des milliards pour bombarder des civils en Ukraine et en Syrie, et subventionner la construction de poubelles orhtodoxes aux 4 coins du monde, il pourrait pas prendre ces responsaibilité et régler le problème de Moumansk qui est un vrai danger pour la survie de l’espèce humaine ? 

        • Layly Victor Layly Victor 30 novembre 19:47

          @lsga
          Toujours les mêmes délires fumeux.

          Le fait qu’on reconstruise le sarcophage, je ne vois pas quel problème ça pose.
          La zone interdite est devenue un paradis terrestre. On le sait depuis des années mais la chose est tue par la propagande occidentale, dont vous êtes un agent zélé.
          Les Russes sont devenus leaders mondiaux du nucléaire, suivis de près par les Chinois, depuis que vous et vos potes agents US de Greenpeace avez cisaillé le nucléaire français.
          Ce n’est pas Poutine qui bombarde des civils en Ukraine et en Syrie. Depuis que la débacle de vos potes djihadistes a commencé à Alep, la vérité se fait jour et ne peut plus être cachée par vos amis des média. Ce sera la même chose en Ukraine. Alors, les dingues que vous soutenez, Hollande,Juppé, Merkel, Obama, cherchent un nouveau front dans les pays baltes.

          De plus en plus, vous montrez votre vrai visage et quels sont vos sponsors.

          Le vrai danger qui menace la survie de l’espèce humaine, c’est la bêtise.

          En Ukraine comme ailleurs, la bêtise du reptile merkellien trouvera ses limites.

        • eric 30 novembre 21:48
          ON peut penser ce que l’on veut. Pour ceux qui voudraient aider, des français de Moscou vont faire des trucs. Je les connais, j’ai confiance, avis aux amateurs.
          Copie de leur courier de ce jour.

          expedition de Noel 2016.
          Pour les francais vivant en Russie, virement simple en roubles sur ma carte Sberbank : 4274 2780 7187 2504

          Pour les francais de France, virement en euros sur mon compte SG : IBAN FR7630003016900005042594580
          Pour les equipiers, vous pouvez faire tourner.
          Ce dimanche 4 decembre, une quete sera faite a la sortie de la messe catholique de st Louis des francais.
           
           
          Dans tous les cas, merci de me prevenir des que fait en precisant le montant.
           
          TOUTES LES PARTICIPATIONS DOIVENT PARVENIR AVANT LE 12 DECEMBRE.
           
          L’expedition aura lieu en semaine 51 et les visites ont ete approuvees par les republiques de DNR et LNR. Notre convoi livrera les orphelinats de Torez, Antrasit, Sverdlovsk, les abris anti-aeriens de la ligne de front aux villages de Spartak, Troudovsky, Sharta 7, les hopitaux de Donetsk, Lugansk et Kirovsk.
          Notre equipe fera le don du sang a Donetsk hopital central.
           
          Depuis l’election de Donald Trump, le territoire de Novorussia recoit 2 000 coups d’artillerie/jour. Fillion represente une droite innovante de changement radical et Merkel se represente a la prochaine election allemande. Sinon, tout va bien et je vous souhaite de bonnes fetes.

          • Osis Osis 1er décembre 07:34

            @eric

            Avis aux pigeons.

            "Je les connais, j’ai confiance, avis aux amateurs.
            Pour les francais vivant en Russie, virement simple en roubles sur ma carte Sberbank : 4274 2780 7187 2504

            juste un détail...
            Et pourquoi, nous, nous devrions vous faire confiance ?


          • Christelle Néant Christelle Néant 1er décembre 07:43

            @Osis
            Parce que c’est moi qui gère cette délégation humanitaire sur le terrain. Je connais Nicolas et les fonds seront utilisés là où il est prévu qu’ils le soient cad pour l’aide humanitaire à ceux qui en ont le plus besoin.


          • eric 1er décembre 13:55

            @Osis
            La confiance c’est ça, tu crois même si il n’y a pas de preuves....


          • Osis Osis 2 décembre 07:02

            @Christelle Néant

            Parce que c’est moi ....

            Effectivement, c’est une bonne raison... c’est amusant.
            J’ai ,en moyenne 5 a 10 courriels de ce genre, par semaine.


          • Christelle Néant Christelle Néant 2 décembre 07:03

            @Osis
            Mais est-ce que ces courriels apportent la preuve par des reportages que les fonds sont bien utilisés là où il faut ? Non. Voilà.... CQFD


          • Osis Osis 2 décembre 07:06

            @eric

            La confiance c’est ça, tu crois même si il n’y a pas de preuves....

            Non, vous confondez croyance ou crédulité avec confiance.
            Cela n’a rien a voir.


          • JP94 3 décembre 22:46

            @Christelle Néant

            Personnellement je connais d’autres créneaux que je ne citerai pas ici.
            Mais pour celles et ceux qui veulent aider c’est très difficile de trouver ces créneaux, dans la mesure où le conflit est nié ici ! Et il est d’autant plus nié que nos dirigeants et les USA soutiennent les fachos de KIev. 
            Donc cette aide apparaît pratiquement comme un soutien à des terroristes ou des militaires étrangers... 
            On peut simplement nouer des contacts avec des Russes ou des Ukrainiens qui soutiennent le Donbass en allant à des rassemblements ( il y en a). Ensuite, nouer des liens avec ceux qui sont proches de vous politiquement ( car il y a des tendances très divergentes ), et pérenniser ces liens d’amitié. Cette étape est la plus facile.
            Par contre, même pour des Russes, cette solidarité privée n’est pas facile ( coûts d’envoi,, impossibilité de contact avec le Donbass). 
            Restent les organisations, mais là il faut être vigilant ( il y a des associations ukrainiennes qui détournent les colis qu’on croit arrivés au Donbass ...)

          • Christelle Néant Christelle Néant 4 décembre 07:41

            @JP94
            Je sais bien tous ces obstacles c’est pour cela que nous passons par des demandes de fonds pour tout acheter sur place, c’est plus simple. C’est aussi pour cela que nous, ainsi que les associations avec lesquelles nous travaillons comme Vostok France Solidarité Donbass, faisons toujours un reportage des actions entreprises pour montrer où va l’argent.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès