Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Alpha Blondy : après allez vous-en, merci l’armée française (...)

Alpha Blondy : après allez vous-en, merci l’armée française !

Il y a quelques semaines, nous écrivions sur Tiken Jah Fakoly(TIKEN JAH FAKOLY OU LE FAUX RASTA ANTIFRANCAFRICAIN.) et Alpha Blondy qui, après avoir contesté violemment la présence française et les opérations sordides de la françafrique dans les territoires africains, se sont mis à les louanger. Le premier était allé serrer les mains de Monsieur La Mort installé par la France comme président en Côte d’Ivoire, la veille de la mort de Robert Nesta Marley. Le second, quant à lui, était allé chanter pour François Mitterrand à l’anniversaire des 30 ans de son avènement au pouvoir. Aussi, s’était-il félicité de l’action de l’armée française en Côte d’Ivoire après lui avoir demandé de façon la plus claire qui soit de quitter l'Afrique.




Aujourd’hui, Alpha Blondy vient d’être reçu au palais de la présidence par Monsieur La Mort, Alassane Ouattara. Et. A sa sortie d’audience (Voir la Vidéo ci-dessous), celui qui chantait contre la présence de l’armée française s’est lancé dans une palinodie foudroyante : « c’est moi qui ai chanté Armée française, allez vous-en ! Maintenant c’est moi qui dit : armée française, merci d’avoir sauvé mes fesses. Parce que si l’armée française et les forces onusiennes n’étaient pas intervenues, on était parti pour un génocide. Je pèse mes mots. Je vais vous dire un truc, au Rwanda, qu’est-ce qu’on a reproché à l’armée française et à l’ONU ? On a dit qu’elles n’ont rien fait pour empêcher. Et ici en Côte d’Ivoire, la France et l’ONU sont intervenues pour éviter que les ivoiriens se massacrent. Je parlerai donc d’assistance à peuple en danger ». Carrément ! Quelle brillante plaidoirie ! La France est allée sauver un peuple en danger de mort en Côte d’Ivoire. Bravo Alpha Blondy ! Seulement, en ce qui concerne le Rwanda, ceux-là que le rasta cite pour couvrir ses contradictions et qui accuseraient la France de n’avoir rien fait, ne devraient pas avoir lu certains documents notamment les travaux de Survie, de Jean-Paul Gouteux, de Patrick de St-Expéry et le tout récent le pavé de 1500 pages commis récemment par Jacques Morel dans un black out médiatique total. Il n’est que rarement reproché à la France de n’avoir rien fait. Au contraire, la France de Mitterrand est culpabilisée d’avoir été aux côtés des bourreaux avant, pendant et après le génocide au Rwanda. C’est un peu le problème de toutes ces personnes qui veulent prendre la parole sur des sujets qu’ils n’ont pas suffisamment étudié. Elles se contentent de raconter la version officielle faits, ignorant que derrière ceux-ci, il y a des aspects bien cachés.
 

Les fesses d'Alpha Blondy sont peut-être sauvées ! Mais, combien ont-ils péri sous les bombardements des forces françaises ? Combien sont traumatisés à vie ? Les populations de Duékué, d'Abidjan, de Yamoussokro...qui ont perdu des milliers de vies humaines vont-elles répondre au Rasta qui ses fesses sauvées grâce à la magnanimité de la France ? 
 
Ces Rasta qui louent aujourd’hui la France dans ce qu’elle a accompli en Côte d’Ivoire, savent-ils au moins voir les choses dans leur réalité ? Peuvent-ils au moins voir des morts, les blessés, les exilés, les destructions matérielles et autres blessures psychologiques occasionnés par la France et ses contremaîtres en Côte d’Ivoire ? Ont-ils lu Amnesty International ou Human Right Watch, alliés de Ouattar, pourtant excédés par les massacres ? Ces ONG, qui, ont toujours parlé d’ailleurs de violations des droits de l’Homme en Afrique sans jamais mentionner la responsabilité des forces extérieures notamment de la France. Et lorsque de passage dans le territoire, Sarkozy confirme la présence des troupes françaises en Côte d'Ivoire, Alpha Blondy a-t-il quelque commentaire à faire, lui qui demandait à l'armée française de foutre le camp en Afrique ? Maintenant, "une indépendance sous haute surveillance" est une bonne chose pour l'Afrique, hein Monsieur Blondy ? Comme ni le passé, ni le présent de l’Afrique ne suffisent pas à faire comprendre l’aventure dans laquelle nous sommes bien embarquée, il faut faire confiance à l’histoire dans son déploiement futur. Peut-être que ces rasta ou leurs descendants verront bien ce qui s’est réellement passé.
 

Sous d’autres cieux, les Rasta sont restés fidèles à la philosophie d’opposition à « Babylone ». Sous nos cieux, il en est autrement. Ici, les Rasta sont des alliés de Babylone. Ils prônent la "réconciliation" avec Babylone. Ils blanchissent Babylone de ses crimes et veulent que le peuple s'y installe durablement et continue à y mourir en masse. Leurs petites "fesses" individuelles d'abord et avant tout ! L’Afrique est vraiment malade, y compris de ces Rasta. Que c’est triste ! Mais, nous ne détruirons pas les textes chantés d'Alpha Blondy tout comme ceux chantés par Tiken Jah Fakoly, nous les garderons pour la postérité. Nous les transmettrons aux générations futures pour qu'elles jugent par elles-mêmes alors qu'Alpha Blondy, par exemple, comprenait il n'y a pas encore très longtemps ce qui se passe en Afrique (video ci-dessous).

 

Komla KPOGLI


Moyenne des avis sur cet article :  2.82/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • King Al Batar King Al Batar 13 juin 2011 21:58

    Personne n’est venu commenté ton article, alors qu’il est très interessant.
    Je voulais juste venir te dire que tu as raison, et qu’il est très surprenant de constater le changement de bord de certains.
    Et que l’Armée Francaise n’est certainement pas la bienvenu en Afrique.


    • Cadoudal Cadoudal 13 juin 2011 23:11

      Laisser l’Afrique entre les mains des charognards de tous bords serait sans doute la solution idéale... Qu’on le veuille ou non, la France à un rôle à jouer là-bas et la concurrence est sans pitié comme on l’a vu au Rwanda.


    • King Al Batar King Al Batar 13 juin 2011 23:23

      Je ne sais pas quel role elle a jouer, mais j’aimerai bien qu’elle arrete de jouer le role des humanistes qui ont décolonisé et se sont absout du passé, alors que tous les président de la 5ème republique ont soutenu les dictateurs, en echange d’interet économique.
      Soutenir Ouatara, c’est soutenir la présence occidentale et la pression économique en Afrique.
      Gagbo n’a pas fait plus de morts que son succésseur, simplement l’ancien président priviligiait trop les interets de ses citoyens au gout de sarkozy, qui préfère l’on privilégie des implantations des socéité Francaises, tel ELF, BNP, Credit Lyonnais, et autre grand groupe là bas.


    • Alpaco 14 juin 2011 00:11

      L’auteur mélange semble t il plusieurs choses.

      Le fait qu’Alpha blondy dénonce la « françafrique » au travers de la parobole de la présence de l’armée française.
      L’utilité des accords de coopération et de défense envers les anciennes colonies, quand si rarement, ceux-ci servent à défendre les peuples contre leurs leaders de pacotille.
      Ces mêmes leaders mis en place et soutenus quand ils vont dans notre sens et combattus dans le cas contraire.

      Au Rwanda, des militaires français on assisté à des massacres et avaient ordre de ne rien faire. Demandez leur, ils vous le diront.

      Les militaires n’ont pas pour vocation de sauver des gens, mais de réaliser des missions dans le cadre d’objectifs tactiques définis par les état majors.

      Oui la guerre c’est mal.


      • RUE1793 14 juin 2011 05:10

        Si nous avions encore besoin de savoir qui à le pouvoir de menacer, de façon convaincante, ce serait fait.


        • sisyphe sisyphe 14 juin 2011 09:17

          Rigolo d’appeler « Monsieur La Mort » Ouattara, de faire le décompte des morts dus à ses forces.................. et de passer sous silence, la terreur qu’a fait régner pendant plus de 10 ans l’assassin Gbagbo, ses escadrons de la mort, Simone, et le reste....


          Si Alpha Biondy dit qu’il a été sauvé, il sait de quoi et de qui il parle ; il est placé pour le savoir. 
          L’auteur était-il en Côte d’Ivoire les 10 dernières années ? Est il Ivoirien ? 
          Ou s’imagine-t-il mieux connaître la Côte d’Ivoire que les Ivoiriens eux-mêmes ? 

          Alors, oui, des abus ont été et sont commis (et dénoncés par Human Rights Watch et autres ONG), par les forces pro-Ouattara ; mais si on doit faire le compte des massacrés, égorgés, pendant les 10 ans de règne du tyran Gbagbo, on doit arriver à un rapport de l’ordre de 1 à 10. 

          Que l’auteur laisse parler les Ivoiriens, et enlève le bandeau qui cache son oeil borgne. 

          • le moine du côté obscur 14 juin 2011 15:42

            Je pense môssieu qu’avant de parler il faut avoir des sources sûres et le mieux aurait été que vous soyez sur le terrain. Quand Alpha parle de génocide je crois qu’il sait de quoi il parle et il n’est d’ailleurs pas le seul à en parler d’ailleurs. Plus je croise les infos plus je crois que Gbagbo et son clan préparaient effectivement un génocide notamment contre les populations du nord accusées d’êtres complices des rebelles et contre les supposés pro-Ouattara. Où étiez-vous quand les partisans de Gbagbo se promenaient avec des pancartes « xénophobe et alors ? ». Où étiez-vous quand les pasteurs et autres disaient que Gbagbo était l’élu de Dieu et que ceux qui s’opposaient à lui, s’opposaient à la volonté de Dieu et étaient assimilés à des démons ? (Vous ne pouvez ignorer qu’au Rwanda c’est la radio mille collines qui instrumentalisait les gens et l’homme qui parlait aux Les milices Interhamwe était vraisemblablement un « homme de Dieu ») . Où étiez-vous quand les étrangers fuyaient et voyaient leurs magasins pillés, saccagés et que plusieurs d’entre eux ont été brûlés vifs sous prétexte qu’ils aidaient Ouattara à renverser Gbagbo . Où étiez-vous quand on marquait les portes selon l’appartenance ethnique D (pour dioula « l’ethnie de Ouattara »), B pour Baoulé l’ethnie de Bédié partenaire de Ouattara dans le RHDP ? Avez-vous déjà discuté en Côte d’Ivoire avec les fanatiques du clan gbagbo ? Savez-vous ce qu’ils pensent ? Quand vous vous serez correctement documentés peut-être nous en reparlerons !

            Quant à l’ouest parlons-en ! Puisque vous n’avez que le mot de Duékoué à la bouche. Les peuples de l’ouest sont des peuples au sang chaud et qui sont originaires du Libéria. Les problèmes à l’ouest n’ont pas commencé aujourd’hui et ne finiront pas demain. Il est probable même qu’après notre mort il y ait toujours des perturbations à l’ouest. Ces peuples sont violents et sanguinaires et ils sont même soupçonnés de cannibalisme (ça fait partie des mauvaise blagues même qu’on fait à leur sujet en Côte d’Ivoire depuis longtemps). Quand ils n’affrontent pas un ennemi commun ils se battent entre eux. Et vu que la frontière avec le Libéria est une passoire je vous laisse deviner ce qui se passe là-bas. Quant aux jeunes guérés et wobés du peuple Wê (leur vrai nom) beaucoup d’entre eux savent ce qu’ils ont fait à Yopougon, qu’ils ne viennent pas pleurnicher maintenant car quand on fait son lit on s’y couche. Pourquoi n’avez-vous pas entendu qu’il y a eu des grands massacres dans la région d’origine de Gbagbo à savoir la région de Gagnoa ? Posez-vous les bonnes questions sans préjugés et sans idées reçues et vous aurez des réponses.

            Je vais vous dire un truc ! Je suis altermondialiste, je vomis le FMI, la Banque Mondiale et je vomis Ouattara parce qu’il fraie avec cette engeance est-ce pour autant que je doive fermer les yeux sur les abominations du clan Gbagbo ? Est-ce pour autant que je doive fermer les yeux sur les crimes des miliciens et autres fanatiques pro-Gbagbo ? Ce même Gbagbo qui disait être prêt à mourir pour ses ambitions et qui après a démontré qu’il n’était qu’un lâche ? Alors si des jeunes instrumentalisés voulaient aller faire le bouclier humain pour celui qu’ils considèrent comme leur héros c’est leur problème et je mettrai sans doute une gerbe de fleurs sur leurs tombes. Ce n’est pas parce que ses ennemis (de Gbagbo) sont des sanguinaires que lui est un saint ! Vous semblez voir le monde en noir et blanc quand il est composé de nuances de gris. La situation en Côte d’Ivoire est sale, complexe et quasiment tous les hommes politiques ont du sang sur les mains. D’ailleurs quand Ouattara et ses « amis » (du moment jusqu’à ce que sans doute ils le trahissent) parlent de réconciliation dans son propre camp on dit que lui peut parler mais les victimes des actions de pro-Gbagbo ne l’entendent pas tous de cette oreille. Ses propres partisans disent de lui qu’il est "un blanc’ mais qu’eux ont des comptes à régler. Dans ma famille j’en connais qui ne veulent plus rien avoir à faire avec des gens de l’ouest et des partisans de Gbagbo. Ma propre belle-sœur qui est centrafricaine n’a eu la vie sauve que parce qu’elle était une femme ! Alors venez raconter vos histoires à ces gens-là et vous verrez ce qui risque de vous arriver.

            Pour ma part que Gbagbo et Ouattara aillent au diable.... Les deux sont des cancers pour la Côte d’Ivoire comme toute la classe politique ivoirienne d’ailleurs.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Rodriguez


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès