Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Appel à tous les français libres

Appel à tous les français libres

Nous, femmes et hommes engagés, issus de toutes les sensibilités politiques ; modérés du RDPC-parti au pouvoir au Cameroun-, partis politiques de la majorité présidentielle et de l’opposition, forces politiques de la diaspora, représentants de la société civile, des milieux associatifs, sociaux et économiques, appelons chacun d’entre vous, amis français, français amis de l’Afrique, au sursaut afin que l’alternance politique, vitale pour le fonctionnement de toute démocratie, intervienne enfin au Cameroun en particulier, et en Afrique en général. Après cinquante ans de pouvoir absolu, voilà un système à bout de souffle, un système en inadéquation avec la modernité et le progrès. Mobilisez-vous, pendant que Nicolas Sarkozy, reçoit ce vendredi 24 juillet 2009 son homologue camerounais, Paul Biya. Faites entendre votre voix, auprès de vos députés, élus locaux, sénateurs, gouvernement, association, aujourd’hui et dans les jours prochains.

Ne faites plus confiance à ce discours de Nicolas Sarkozy sur la rupture, encore moins aux nouveaux engagements de Paul Biya à l’endroit d’une certaine élite française ; lui, cet homme politique qui a siégé quarante sept ans comme ministre, secrétaire général de la présidence, premier ministre, enfin président. En effet, compte tenu de son âge et de son état de santé, lui donner une chance de briguer un mandat en 2011, c’est lui donner un mandat qu’il ne terminera pas. Votre soutien sera sans valeur, car vous soutiendrez quelqu’un qui va laisser son pays dans l’instabilité et la désolation. Vous alimenterez des foyers de tensions. Vous démobiliserez encore une partie de l’Afrique. Vous encouragerez un flux migratoire sur votre territoire. Le peuple français s’est battu pour avoir sa démocratie. Le peuple français paye durement ses impôts. Le peuple français ne doit pas cautionner que ses impôts, sous formes d’aides, soient dilapidés par des dirigeants africains sans scrupules. La liberté est chère à tous les peuples. Liberté du peuple camerounais, des africains, ne doit pas être confisquée par un clan.

Le Cameroun, tel que Monsieur Biya le présente aujourd’hui, est un pays pauvre, corrompu, endetté… C’est contre cette inertie et cet assistanat que nous nous battons. Nous savons le peuple français solidaire de notre démarche. Tout comme nous avons été solidaires du peuple français lors de l’occupation. Il est donc temps que tous les hommes libres et épris de liberté se donnent la main.

Vingt-cinq ans plus tôt, le Cameroun était sur le plan économique, avec un PIB équivalent à celui d’Israël, un pays prospère. Il était cité parmi les pays à régimes intermédiaires comme : l’Argentine, l’Indonésie, l’Egypte. Le Cameroun n’avait pas besoin de plan d’ajustement structurel proposé par le FMI. Aujourd’hui il est relégué au rang de Pays Pauvre Très Endetté-PPTE- . Par contre, si une politique dynamique et des institutions de contrôle avaient été mises en place, le Cameroun serait aujourd’hui au même niveau économique que les pays du Maghreb. Ce ne sont pas les richesses humaines, minières, naturelles : faune, flore, hydraulique, qui ont fait défaut, mais plutôt, le je-m’en-foutisme et la navigation à vue érigés en norme de gouvernance


Le temps de la peur et de la résignation est révolu. Le temps de gaspiller tout l’argent destiné au peuple, pour acheter l’assistance technique militaire est révolu. Le temps d’acheter des barbouzes à la retraite pour séquestrer, fliquer, terroriser les camerounais est révolu. Le temps de venir faire des courbettes à Canossa est révolu. Le temps de se faire conseiller par des proconsuls de France et de Navarre est révolu !

Le temps du changement est arrivé ! Partagez avec nous la vision d’une Afrique ouverte, prospère, moderne et solidaire.
Un Cameroun ouvert sur le monde, grâce à l’avènement d’une classe de dirigeants patriotes, qui donnera une chance historique de rattraper le retard pris sur les autres capitales du tiers-monde...
Un pays prospère, grâce au développement de son tissu économique qui génèrera des emplois, permettra d’accroître les infrastructures sanitaires, scolaires, culturelles et sportives…
Un pays moderne, avec sa mosaïque de peuples, de langues et de cultures, qui réalisera des projets d’urbanisme à taille humaine, qui s’engagera pour une qualité de vie, en plaçant la politique environnementale et le développement durable au cœur de ses priorités...
Un pays solidaire qui réinventera les liens de solidarité et de diplomatie participative.

Notre liberté doit être, dès cet instant votre projet. Rien ne peut être fait sans vous ! Engageons-nous dès maintenant, à travers nos mails, blogs, pétitions, associations, partis politiques à faire de cet appel, un acte citoyen de salut public.

Recevez mes salutations républicaines.

Aimé Mathurin Moussy


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Nho 23 juillet 2009 12:10

    Situation d’ingérence qui dure depuis des décennies. Comment pensez vous que ça pourrait changer. Les Français me semblent aujourd’hui bien plus concernés par l’immigration que par les faits de leurs gouvernements successifs en Afrique.

    Excusez mon pessimisme.


    • realchange 23 juillet 2009 18:10

      Nho, votre pessimisme permanent est assez curieux. Est-ce une manière de contraindre ces africains à l’inertie ?

      Les français concernés par l’immigration ! Bien sûr, ça leur est plus proche.

      Moins concernés par les faits de leurs gouvernements successifs en Afrique ? On pourrait le penser en les considérant du coup comme complices de leurs gouvernements successifs ou receleurs des trafics d’influence en tout genre qui s’y développent.

      Vous voyez, la caricature des faits ou la simplification de l’analyse ne profite pas à l’un quelconque des deux camps.

      Ceci dit, je pense qu’à l’ère d’internet et des réseaux sociaux, de nouveaux outils s’offrent à nous pour communiquer directement et contourner les emprises passées sur nos consciences. J’espère donc que vous saurez mieux expliquer aux français les liens qui existent entre l’immigration et la politique africaine de la France.

      Realchange


    • Nho 23 juillet 2009 19:01

      Je n’ai pas l’ambition d’expliquer aux Français « les liens qui existent entre l’immigration et la politique africaine de la France », ou son histoire coloniale. Bien qu’un débat sur le sujet pourrait être passionnant.

      Pessimisme permanent ? Peut-être. Mais que M. Moussy garde son enthousiasme, je ne demande que d’être contredit par les faits...


      • realchange 24 juillet 2009 23:29

        Pour débattre il faut émettre des idées. En parcourant le site, je n’ai trouvé aucune contribution de Nho structurant sa pensée. Difficile de savoir donc ce qu’il pense. Par contre il fait bien dans la contestation des idées développées par d’autres. J’attends de vous lire un peu plus en détail, Mr Nho.

        Merci

        Realchange


      • Nho 25 juillet 2009 11:44

        "Pour débattre il faut émettre des idées. En parcourant le site, je n’ai trouvé aucune contribution de Nho structurant sa pensée. Difficile de savoir donc ce qu’il pense. Par contre il fait bien dans la contestation des idées développées par d’autres. J’attends de vous lire un peu plus en détail, Mr Nho."

        Très juste. Vous aurez certainement un jour l’occasion de me lire plus en détail, ne vous en faites pas pour ça.

        Ce que je pense, comme ce que je suis, ça vous ne le saurez pas nécessairement. Pourquoi faire ?


      • loulou 23 juillet 2009 23:23

        J’apprecie le texte de Monsieur Moussy.Un texte equilibré,volontariste, qui me semble bien mettre en lumiere les carences democratiques de l’Afrique.Il est en effet temps que les despotes Africains, appuyés par leurs anciens colonisateurs laissent la place a des regimes moins autoritaires et plus prêt des interêts réels de leurs populations.J’aime sa façon de s’adresser au Français de base.Ca change des sempiternelles accusations que subissent les Français moyens constamment coupables et confondus avec la politique de leurs propres gouvernements, alors que pour la plupart ils ne savent rien de l’Afrique.Entre le ton miserabiliste et culpabilisateur des altermondialistes sur cette question,les attaques permanentes de nombre d’immigrés envers les Français eternellement responsables de tous leurs maux, le silence de ces mêmes immigrés sur la comprehension des difficultés de leur pays d’origine, l’appel de Monsieur Moussy a la solidarité et a l’interêt des Français fait chaud au coeur.En temps que modeste Français je n’ai que guère de pouvoir pour l’etendre.Il faudra moins de desinformations dans les medias et moins d’agressivités (qui va finir par les desservir) de la part de nombreux arrivants de ces pays pour que cet appel soit entendupar le plus grand nombre.


        • dom y loulou dom 27 juillet 2009 13:15

          le problème en afrique comme en europe se ressemble en fait quand on cerne les responsabilités réelles et non les supposées ou pire... celles projetées par la mystification absolue.

          Tant qu’il y aura des hommes pour devenir les esclaves de multinationales, des gourous, des sectes religieuses sectaires et dogmatiques, tant que ce sera leur mental extérieur qui les dirige, serait-ce pour gagner un beau salaire et les piscines de luxe... tant que les hommes donneront leur vies à ces hydres technocrates, dont l’objectif est très clairement l’asservissement des aom partout sur terre, tant qu’ils chercheront les bienfaits matériels, pouvoir, bagnolle, télé, iphone et beau costume que ces mêmes multinationales ont réussi à faire apparaitre comme les biens supremes de l’être humain, les aom seront asservis par elles.


          Ce sont leurs valeurs intérieures qui font des hommes des aom libres ou des esclaves, pas se qu’octroient ou non les agents du pouvoir auprès desquels il faudrait quémander.


          Ludus - le jeu de perles de verre

          http://letempsdelafin.blogs.fr/



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès