Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Appel au peuple RIFAIN à l’occasion du 52e anniversaire de la mort du (...)

Appel au peuple RIFAIN à l’occasion du 52e anniversaire de la mort du président de la République du RIF

Mouvement 18 septembre
 
Appel au peuple RIFAIN à l'occasion du 52e anniversaire de la mort du président de la République du RIF
 
Le grand peuple Rifain célèbre les 52e anniversaires de la mort du président fondateur de la première République du RIF qui est encore une source de fierté et de dignité pour tous les RIFAINS libres, dans un contexte d’une lutte continue pour la libération du RIF et la reconstruction de l’État RIFAIN sur la base des principes fondamentaux mis en place par Mohamed Ben Abdel Krim Al-Khattabi.
 
Nous évoquons l’anniversaire de sa mort qui était une grande perte pour le RIF et pour tous les épris de la liberté dans le monde entier, et nous voyons que la meilleure façon pour rendre l’hommage au président Mohamed u Abdel Krim Al-Khattabi c’est la continuation sur son chemin jusqu’à la libération du RIF et la reconstruction de l’État RIFAIN moderne qui fut le rêve de ce grand homme.
 
Rappelons que l’existence de ce grand homme, se confond avec l’esprit de la révolution, car il a sacrifié beaucoup pour la mise en place d’un noyau du mouvement de libération du RIF et la création de l’État RIFAIN par la suite. Mohamed U Abdel Krim Al-Khattabi fut l’homme qui n’a pas été épargné par la tyrannie du pouvoir marocain, héritier de la colonisation européenne, puisqu’il est resté éloigné de son pays pendant qu’il était vivant, mais aussi après sa mort. Il a refusé tout compromis avec le pouvoir en place aussi longtemps que son pays fut sous occupation. Aujourd’hui son esprit plane toujours et avec force, sur le RIF, et les rifains ont l’espoir qu’un jour ce rêve deviendra une réalité.
 
Peuple du RIF…
 
Le mouvement 18 septembre pour l’indépendance du RIF est fondé sur les principes du président de la première République du RIF, et tire sa vision, pour l’indépendance du RIF, de sa pensée émancipatrice du symbole de l’unité nationale rifaine. Mohamed U Abdel Krim Al-Khattabi a combattu toute colonisation, et a refusé d’être enterré dans son propre pays s’il n’est pas libre, véritablement indépendant et pleinement souverain.
 
Nous évoquons l’anniversaire de la mort du leader éternel qui est resté accroché à l’indépendance du RIF jusqu’à la dernière minute de sa vie, car nous y voyons une responsabilité historique que nous devons porter, nous les RIFAINS du RIF et d’ailleurs, cela nous oblige à nous unifier encore plus pour combattre la colonisation marocaine et réaliser le rêve de notre leader Al-Khattabi et celui de nos grands-parents qui ont sacrifié leur vie pour empêcher les colons de soumettre et piller le RIF et pour que les RIFAINS soient libres dans leur propre pays sans aucune tutelle.
 
Peuple du RIF…
 
Si le rêve de notre leader et de nos grands-parents a trébuché dans la deuxième moitié des années 1920 du siècle dernier pour différentes raisons, comme tout le monde le sait, et si les tentatives de le relancer ont échouées depuis la colonisation marocaine, la volonté des RIFAINS libres ne s’arrêtera jamais par les différentes conspirations et trahisons jusqu'à l’indépendance totale et la reconstruction de l’État Rifain. L’éveil que connaît la cause rifaine ces dernières années est un argument clair que le chemin de la liberté ne s’arrête jamais, ni par le pouvoir du fer et de feu, ni par les différentes conspirations quoique ce soit sa nature, jusqu’à l’indépendance totale et le retour du leader Mohamed u Abdel Krim Al-Khattabi comme il le recommandait lors des derniers moments de sa vie.
 
Peuple du RIF…
 
La nécessité historique nous oblige d’être UNI(E)S, et de s’accrocher à la ligne directrice qu’avait tracé Mohamed U Abdel Krim Al-Khattabi depuis près d’un siècle. Notre référence unique, nous le peuple RIFAIN libre, est le projet politique d’Al-Khattabi qui est la première République du RIF, par conséquent il faut que nous soyons RESPONSABLES devant l’Histoire et devant les générations à venir.
 
La meilleure façon pour rendre hommage aux martyrs est de poursuivre la lutte sur leur chemin.
 
« La colonisation est une illusion et une fiction qui s’effiloche devant la détermination des hommes, et non pas des semblants d’hommes » -Mohamed U Abdel Krim El-Khattabi-
 
Mouvement 18 Septembre
Le 06 février 2015

Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  •  Mohamed Takadoum (alias Bouliq). M Takadoum alias Bouliq. 7 février 2015 14:00

    Il ne manquait plus que ça à notre malheur. Aprés la République Sahraoui ; maintenant c’est la République du Rif (le Nord du Maroc qui était sous protectorat éspagnol). C’est trop pour un petit pays comme le Maroc et pourquoi pas la république du Souss ( berbéres amazigh) au sud et la République des bérbéres (amazigh) du Moyen et du Haut Atlas. Autant dire, la disparition du Maroc en tant qu’état, ce que n’ont pas réussi ni les espagnols ni les portugais pendant des siécles.


    La République du Rif a bien éxisté de 1921 à 1926 (6ans) alors que le Maroc lui, a 13 siécles d’existance- la fondation de la premiére dynatie qui a régné sur le pays remonte à 789- et le protectorat franco-espagnol qui n’a duré que 50 ans ne représente pas grand chose par rapport à sa longue histoire.

    L’auteur et son mouvement serait bien inspiré par contre pour engager une action citoyenne pour éradiquer la culture du cannabis qui fait beacoup de tord à notre pays et de dégager les petits agriculteur de la région de la mafia des trafiquants en les incitant à recourir à d’autres cultures. Cette mafia trouve d’auilleurs dans ce chantage à l’indépendance du Rif un alibi pour continuer à faire son petit business tranquillement.

    En conséquence, l’état ne doit pas étre dupe et doit engager une lutte sans merci contre la culture et le trafic du cannabis qui est cultivé presque exclusivement dans le RIF et lutter contre les mafias locaux. Les proclamations d’indépendance ne sont que des ecrans de fumée. 

    • OMAR 7 février 2015 19:48

      Omar33

      Salut Bouliq

      Vous voyez, vous continuez à amalgamer les problèmes intérieurs du Maroc avec un pays que vous avez conquis et envahi manu-militari...

      Cette grande escroquerie que fut la « marche verte » n’a été qu’une occupation suivi d’un peuplement de la République Sahraoui, par des personnes étrangères venues du Maroc.
      C’est de cette manière que les sionistes procèdent pour spolier et peupler la Palestine.

      D’ailleurs, au départ, vous avez partagé ce pays avec la Mauritanie...

      Sinon, c’est bien de lutter contre les plantations de cannabis.
      Et nous serons à vos cotés, si un jour vous revendiqueriez Ceuta et Mélila...

      Cdlt.


    •  Mohamed Takadoum (alias Bouliq). M Takadoum alias Bouliq. 7 février 2015 20:59

       Si Omar.


      Vous savez que le Sahara Marocain l’a toujours été. Comparer le Sahara à la Palestine c’est ça l’amalgame abjecte auquel s’adonne quoitidiennement la presse algérienne. Je n’éspére pas vous convaincre. L’histoire est la pour le prouver. Dans cet article, vous avez aussi, la réponse au sujet du partage avec la Maurinanie qui faisait suite à l’avis de la Cour Internationale de justice.


       En tout cas c’est pas une affaire algérienne.C’est ce qui disent officiellement les dirigeants algériens. Si vous avez un avis contraire, laisser tomber ces commentaires qui ne servent à rien. Je serai heureux de lire votre avis sur ce site avec un article que je voterai avec les rédacteusr. 

    • Humain cyber 28 février 2015 18:01

       @M Takadoum alias Bouliq.

      Je m’excuse mais, il me semble que ton discours est du genre stéréotypé et vide d’objectivité, c’est un regain d’arguments d’après période colonial ( à y penser le contre pieds de ce que représente le Rif en particulier dans cette lutte non ?), mais faut croire que face aux incultes c’est un bon argument…

      Pour ton instruction personnel (si tu veux bien) le Rif son histoire comme entité autonome et indépendante n’est pas comparable à la république sahraouie, que si il n’y avait pas de volonté politique serai à la imite de l’utopie, mais je te comprends le Rif ce n’est pas ta priorité pour en connaitre un rayon de son histoire. Et je peux comprendre aussi que savoir que le Rif n’est réellement gouverné que depuis 1956, peu te faire sourcier.

      Preuve que le Rif est réellement une entité historiquement autonome et craint en tant que telle, il suffit de suivre l’actualité, de voir et de savoir que c’est la seule région homogène géographiquement, culturellement, etc… à subir le charcutage de découpage régional de la réforme de régionalisation !

      L’histoire du Maroc il ne commence pas avec l’arrivé des Arabes au 8e siècle !, déjà plus de 200 an avant J.C le Rif et par extension une partie de région de Fès et le nord était déjà un royaume, le roi Baga, les découvertes archéologique dans les nord et certains auteurs d’antiquité l’ont confirmé.

      Quant à l’argument des hachiches, il faudra savoir pourquoi un état dans une région ( le Rif ) quadrillées et qui concentre de loin le plus de casernes militaire par km2 , en étant capable de traquer le moindre opposant, n’est pas très motivé et amorphe à vouloir réellement éradiquer les milliers d’hectares de champs de cannabis au vue de tous !

      Mais pour comprendre que ce n’est pas les Rifains qui en profitent réellement de ce trafic, il faudra encore une fois faire de l’investigation et des efforts à ne pas mâcher la propagande sans cesse. Selon les résultats des enquêtes sur place et les circuits du trafic de cannabis au Rif des organes de l’union européenne de 2000, 2001 et 2003, pour ne citer que ces rapports, c’est des personnes qui ne sont pas originaires du Rif qui sont les principales bénéficiaires, ces rapports remonte à des personnes très haut placés et intouchables.

      Bien à toi 

       


    • Iphis Iphis 7 février 2015 16:35

      affligeant, et que de mauvaise foi ! 


      • QAmonBra AmonBraQ 8 février 2015 00:45

        @ l’auteur

        Sans abonder à votre séparatisme, votre article n’en constitue pas moins un pertinent rappel historique, car 52 ans après sa mort Abdelkrim fait toujours trembler la $ionissime monarchie marocaine, au point de refuser, à ce jour, son inhumation dans sa terre natale.

        C’est dire l’envergure de cette personnalité hors du commun, véritable figure de proue de la résistance des rifains à l’expédition coloniale espagnole, ensuite franco-espagnole épaulée par le sultan de l’époque et commandée par un certain P. Pétain, qui s’est illustré par l’utilisation massive du gaz moutarde sur des populations civiles, sans autres considérations, au nom de la civilisation et des lumières de la république française . . .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès