Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Après la Libye Bernard-Henri Lévy part en guerre contre la Syrie

Après la Libye Bernard-Henri Lévy part en guerre contre la Syrie

Préoccupée par les évènements en Libye et la déstabilisation de la Syrie, une auditrice a pris la peine de retranscrire les propos tenus par Bernard-Henri Lévy (BHL), invité du journaliste Patrick Cohen sur France Inter (*), au lendemain de l’assassinat de Mouammar Kadhafi après la destruction de la petite ville de Syrte par les forces rebelles et l’OTAN. Ils sont révélateurs du cynisme d’un BHL, qui depuis des décennies a œuvré pour des guerres qui ont détruit des pays entiers et jeté leurs peuples dans l’horreur : Kosovo, Afghanistan, Irak, Palestine, Soudan, Libye. (Silvia Cattori)

Qui gouverne la France ?

Même si vous vouliez tourner le dos à la désinformation partisane, il se trouvera toujours une âme charitable pour vous adresser le « lien » de trop ! Nous sommes le 24 octobre, le temps pleure, les mauvaises nouvelles pleuvent, la Turquie compte ses morts sous les décombres, la Tunisie et la Libye seraient sur le point d’adopter une constitution datant du VIIème siècle (BFM TV / MaleK Chebel), les photos d’un Chef d’État mort sous les coups de l’OTAN et de leurs alliés du CNT saignent encore sous nos yeux et n’ont pas encore quitté les écrans, les dirigeants européens sont au chevet de l’Europe malade, ou très loin ailleurs...

Vous ouvrez le lien. Une fois de plus, vous voilà en face de BHL. Il répond aux questions du journaliste Patrick Cohen.

Non, il n’est pas possible d’affecter à son égard une « indifférence ironique », d’autant plus que la vitesse avec laquelle il « sonne le glas » n’a d’égale que la façon dont le journaliste lui «  déroule le tapis » pour que BHL puisse aller naturellement de l’avant et nous conduire vers d’autres guerres, d’autres interventions étrangères sauvages comme en Libye (il l’a suffisamment répété), vers plus de souffrances et donc, plus de morts, et plus de blessés à vie !

Deux autres pays sont sur la liste de BHL comme faisant l’objet de la prochaine intervention : la Syrie d’abord, l’Iran ensuite.

Pourtant, pour nos ministres et nos élus dont la responsabilité première est l’intérêt de la France, la Syrie devrait conduire nos va-t-en guerre, si peu regardants, à mieux réfléchir sur les conséquences d’une intervention qui pourraient s’avérer encore plus dévastatrices qu’en Libye. D’une part, en raison du large soutien populaire dont dispose encore Bachar el-Assad et de la cohésion de l’armée. D’autre part, en raison de l’énorme chaos qu’un changement brutal de régime risquerait d’entraîner dans la région.

Mais Monsieur BHL n’est manifestement pas de cet avis ! Il n’a que faire des souffrances et des dizaines de milliers de morts que ces interventions étrangères qu’il appelle de ses vœux entraînent au sein des peuples qui les subissent. Les sanctions économiques imposées à la Syrie visant à étouffer les Syriens, qui ont insisté sur l’unité nationale et sur leur rejet des ingérences étrangères, ne lui suffisent pas. Après avoir obtenu la destruction de la Libye et imposé le très peu crédible Conseil National de Transition comme seul représentant légitime du peuple libyen, la question est : va-t-il encore décider de la politique étrangère de la France, et obtenir, comme si cela allait de soi, que la France prenne la tête d’une nouvelle intervention militaire en Syrie ?

Mouna Alno-Nakhal - Biologiste
Bretagne - France, le 24 octobre 2011.


Bernard Henri-Lévy répond aux questions de Patrick Cohen sur France Inter, le 21 Octobre 2011 [1]

Patrick Cohen : Bonjour BHL, que savez-vous ce matin, et ce point n’est pas anecdotique, que savez-vous de la façon dont Kadhafi a été capturé et tué ?

BHL : D’abord je crois qu’il a été capturé et tué par des révolutionnaires libyens, et pas par les forces de l’OTAN, contrairement à ce qui a été dit hier, je crois de manière un peu hasardeuse et légère, et c’est extrêmement important.

Patrick Cohen : Ce qui peut changer la vision…

BHL : Ce qui change beaucoup de choses oui, pour le CNT etc… donc ça c’est une chose… je sais parce que je l’ai vu comme tout le monde, comme les spectateurs du monde entier… c’est que la manière dont il a été mis à mort n’est pas conforme à la grandeur et à l’exemplarité de cette révolution qui se déploie en Libye depuis 8 mois. Je redis là ce que j’ai dit hier soir, ce que j’ai dit cette nuit encore à certains des responsables du CNT et notamment au Colonel dont dépendait l’unité qui a procédé à cette exécution… j’aurais… je suis de ceux qui pensent que ça aurait été mieux si, en effet, il avait été arrêté, déféré à la Cour Pénale Internationale. La place des grands assassins, des criminels de guerre, et contre l’humanité comme Kadhafi, elle est dans le box des accusés d’un tribunal, elle est pas sur le pavé, lynché de cette manière avec ces images quand même terribles !

Patrick Cohen : Tout le monde le dit cela, y compris les autorités françaises, les gouvernements occidentaux. Mais, est- ce qu’on ne peut pas penser, BHL, qu’on évite avec un procès, un déballage qui aurait pu être embarrassant pour les compagnies pétrolières qui ont fait affaire avec lui, les gouvernements étrangers qui lui ont ouvert les bras ?

BHL : Ne commençons pas à entrer… Encore un pas et on est dans la théorie du complot ! Vous ne l’avez pas franchi… mais un pas… Non, je ne crois pas. Je crois que ce qui s’est passé là… Je connais un petit peu… pas ceux là…mais enfin… j’ai rencontré, j’ai croisé la route de certains de ces chebabs plus ou moins disciplinés, et qui n’ont pas encore eu la chance d’avoir… c’est pas si vieux… un Robert Badinter qui leur explique et qui établisse que la peine de mort est le mal… est un crime absolu ! Donc voilà : ils sont en face d’un type qui incarne pour eux toute l’horreur du monde, qui a, comme le disait Guetta tout à l’heure, qui a prolongé de deux mois inutiles cette effusion de sang cette guerre…

Patrick Cohen : Vous ne lui reconnaissez même pas un certain courage, lui n’a pas fui, s’est battu jusqu’au bout ?

BHL : Oui… bien sûr ! Il y a quelque chose… Oui… je ne sais pas si on peut appeler ça du courage, mais en tout cas il y a une certaine dignité à ne pas avoir fui… c’est possible… mais c’est pas le problème ! Moi, je vous parle des jeunes garçons qui l’ont frappé, qui l’ont blessé, et qui l’ont achevé ! Ça… croyez-moi… ils ne sont pas commandités par je ne sais quelle main invisible qui voyait, dans un procès, le théâtre d’une grande scène où se seraient faits des déballages dont ils auraient pâti ! Je crois que ça c’est faux et c’est même l’inverse : je pense que la majorité des membres du CNT regrettent aujourd’hui qu’il n’y ait pas eu ce procès et ils le regrettent… pourquoi ? Parce qu’ils savent qu’une démocratie ça se fabrique pas sur un trou de mémoire et que, avec Kadhafi, est morte l’archive du crime, l’archive de l’horreur, l’archive de la dictature, et je ne veux pas vous donner de nom… peu importe… mais ils le regrettent. Voilà ! J’ai eu plusieurs conversations, hier soir, parce que tout ce que je vous dis là, je ne le dis pas en France, je l’ai dit en Libye, et je crois que ceux dont je vous parle sont sur cette longueur d’onde : ils auraient voulu un procès, ils auraient voulu que lumière soit faite sur les crimes perpétrés… alors il y a Lockerbie… il y a l’IRA… et puis il y a les crimes contre le peuple libyen !

Patrick Cohen : Le pays est donc libéré mais on est loin d’y voir clair sur ce que sera la Libye demain, sur ce que le CNT va faire de ces opposants kadhafistes ou islamistes. Aujourd’hui, BHL, l’unité de ce pays ne peut plus reposer simplement sur l’anti-kadhafisme ?

BHL : Non… mais je crois que… je ne crois pas que le seul ciment du CNT ait été l’anti-kadhafisme. L’anti-kadhafisme c’était le ciment minimal ! Il y en a d’autres ! Il y a le désir de bâtir une démocratie. Il y a le désir de faire en sorte que l’islamisme radical ne soit plus la seule alternative possible à la dictature, mais soit une opinion parmi d’autres, soumise au libre choc des opinons contradictoires. Il y a le désir d’établir un État de Droit !

Patrick Cohen :Ce sera long et compliqué ?

BHL : La Lybie de Kadhafi : il n’y avait pas de Droit du tout, il n’y avait pas d’État du tout, il n’y avait pas de Nation du tout, il n’y avait même pas de Société Civile ! Il y avait une espèce de pluralité d’atomes sociaux. Il faut reconstruire tout ça ! Le CNT en est conscient ! Je crois qu’ils en ont les moyens ! Il y a des hommes tout à fait remarquables, pas seulement Mahmoud Jibril, qui sont et qui ont pris la mesure de la tâche. Ce sera compliqué, bien sûr ! Ce sera un peu long, sûrement !

Patrick Cohen : Chaotique sans doute !

BHL : Chaotique… attendez… quel est le processus révolutionnaire… vous savez… y compris d’ailleurs pour ce qui s’est passé… les images dont nous parlions tout à l’heure… les massacres de septembre pendant la révolution française en 1792, pour ne pas parler d’autres épisodes, c’est pas les Libyens qui les ont faits !!! Donc… bien sûr qu’il y aura des mouvements en arrière, des allers-retours, etc… Mais ce que je sais de ce pays fait que je… j’ai confiance… Voilà, j’ai confiance… et c’est pas seulement un acte de foi ! Je crois qu’en effet les conditions sont réunies dans les têtes et notamment parce qu’il y a eu… La grande différence avec la Tunisie et l’Égypte, c’est que les dictateurs en Tunisie et en Égypte sont partis finalement assez vite… ils se sont tirés… ils ont fui… alors en Arabie Saoudite et/ou à Charm El Sheik. Bien… là… cette guerre-là, a trempé quelque chose comme on dit d’un métal, elle a trempé l’énergie d’un peuple, elle a trempé un désir de liberté, elle a fait en sorte que se cristallise une demande de démocratie et quand ça se trempe… ça… dans le feu des combats de la fraternité, des épreuves partagées, c’est assez solide et ça ne disparaîtra pas au premier vent de la régression ou de l’islamisme, je crois que ça tiendra !

Patrick Cohen :À qui le tour aujourd’hui BHL, et que faire pour la Syrie où le régime d’el-Assad continue de réprimer et de tuer presque chaque jour ? Est-ce qu’il faut se mobiliser aussi fortement ? Est-ce que vous seriez prêt à vous mobiliser aussi fortement pour la Syrie que vous l’avez fait pour la Lybie ?

BHL : A qui le tour ? Bachar el-Assad !

Patrick Cohen : Oui. Mais comment ?

BHL : Ou... ou Mahmoud Amadinedjad, hein, ou Ahmadinedjad en Iran ! Voilà ! Il y en a deux là, qui sont évidemment dans la ligne de mire, mais, pas, pas d’la France… de l’Histoire Universelle ! C’est un théorème maintenant. C’est le théorème 2011 ! Un dirigeant qui fait donner sa police, son armée, ses milices contre son peuple, d’une manière ou d’une autre : il dégage ! Voilà, ça c’est une… c’est un théorème de l’année qui est en train de s’achever, donc, forcément Bachar el-Assad ! Forcément ! Forcément, un jour ou l’autre Ahmadinejad et le régime iranien en général. Alors… l’histoire ne se répète jamais, c’est jamais les mêmes scénari, c’est jamais les mêmes acteurs, c’est pas forcément la même initiative… Mais, l’histoire ayant plus d’imagination que les hommes, on peut supposer qu’il y aura des scénarios inédits mais dont ceux que je viens de nommer seront les victimes.

Patrick Cohen : En laissant les Syriens résister eux-mêmes et sans les aider, sans intervenir ?

BHL : Je suis partisan, je suis absolument partisan depuis le premier jour d’aider les Syriens. Vous savez dès le début, dès le mois de fffev, dès le mois de mars, j’ai dit à plusieurs reprises y compris dans des meetings sur la Syrie, qu’au fond… c’est l’absurdité de l’histoire aussi… mais la seule chance de Bachar el-Assad c’est que Kadhafi a commencé, ou plus exactement, que l’insurrection a commencé en Libye trois semaines plus tôt. Les choses auraient été différentes… euh… à trois semaines près… peut être que ce serait Bachar el-Assad qui serait aujourd’hui… euh… détrôné. Donc, je ne crois pas qu’il y ait là non plus une grande nécessité… une… un calcul géopolitique qui fasse qu’on ait choisi Kadhafi plutôt que Bachar el-Assad ! Je crois que la contingence des choses y a eu sa part ! La main du hasard et du destin, mais cette main là, elle joue pas toujours, et c’est pas une garantie pour Bachar el-Assad ! Je crois que, pour qui sonne le glas de Kadhafi, aujourd’hui il sonne pour la dictature syrienne !

Fin.

(*) Propos retranscrits mot à mot par les soins de Mouna Alno-Nakhal

 

[1] Voir : BHL / invité de France Inter / le 7-9 de Patrick Cohen /21 Octobre 2011. http://www.dailymotion.com/video/xlvc8e_bhl-sur-la-mort-de-khadafi-un-lynchage-la-nausee_news


Moyenne des avis sur cet article :  4.66/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


    • MVS67 6 novembre 2011 14:48

       @ FRIDA

      Merci pour ces liens.

       Israël et les USA font régulièrement monter la pression au sujet de l’Iran depuis quelques années : ils jouent aux provocateurs et aux boute-feux, Israël, en particulier pour échapper au problème palestinien....
      En Libye, son agression par l’OTAN, l’éclosion du CNT, le massacre du Colonel Kadhafi, les milliers de mots et de disparus, ce pays détruit est ravagé : tout cela est l’oeuvre de l’OTAN avec leaders dans cette mauvaise cause Sarko-BHL, Cameron, Hillary Clinton-Obama, l’Émir du Qatar.

      Cordialement - MVS67


    • ma pomme 5 novembre 2011 11:29

      combien de morts en syrie ?
      des chars contre des bras...
      des obus contre des pierres...
      assad est un assassin.
      armons les résistants, les libérateurs syriens
      ne nous détournons pas.
      pour la Syrie pour le liban pour l’irak et l’iran. 


      • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 5 novembre 2011 13:48

        Quelle naïveté... encore une victime de la Propagande...


      • Farniente 5 novembre 2011 16:08

        des chars contre des bras...
        des obus contre des pierres

        Ça me rappelle quelque chose,où donc ai-je déjà vu cela ?


      • ma pomme 5 novembre 2011 16:23

        des régimes qui massacrent ce qu’ils considèrent comme « leur » peuple il y en a plein...mais assad fait fort là !
        soit dictature, soit régime autoritaire, soit islamique... devraient essayer la démocratie (peut être dans 1 siècle...)
        c’est bien l’islam comme idéologie pour enfermer les peuples. smiley


      • BlackDjai BlackDjai 5 novembre 2011 17:28

        Votre pomme, on vous paie pour les conneries que vous racontez ????  smiley

        Vous n’êtes plus du tout crédible à venir sans cesse nous cesse soutenir leur thèse barbares et mensongères éhontés
        Dites simplement que vous êtes un sioniste déterminé qui rêve de voir le Cancer du Grand Israel se réaliser !!!

        Je vous rassure quand même, c’est pas pour demain et encore moins dans 100 ans, cela ne se réalisera JAMAIS, quoi que vous fassiez !!!!!

         

      • TigerSean TigerSean 5 novembre 2011 18:16

        Salut ma pomme...

        Tu es dans le vrai. Il y a bien une repression dûre et sévère, mais pas comme tu l’entends.

        Des groupes anarchiques sont montés et financés par un axe américano-franco-sioniste, et sont sévèrement réprimés par l’état Syrien.

        Un peu comme cela se ferait en France, si une milice de skinhaed décidait d’attaquer Matignon (tu vois le genre ?)

        Le problème de la Syrie, c’est qu’ils -le peuple- sont profondemment anti-sionistes, et que ce peuple a voté pour Bachar El Assad, car il est un fervent anti-sioniste, un vrai leader dans cette cause et cette résistance.

        La Syrie est une vraie démocratie, où, effectivement, il y a de la violence à cause du terrorisme instauré par les puissances néocoloniales : la guerre a déjà commencé. Autrement dit, pour le moment, il y a une véritable chasse aux sorcières contre contres ces extrémistes violents qui veulent déstabiliser un pays qui est résolument contre Israël !

        Voilà le cheval de bataille de Bernard-Henry Lévy.

        La Lybie, et l’Iran, et avant, l’Iraq, ont le même combat, ainsi que tous les pays et dirigeants qui luttent contre une domination sioniste dans leur pays.

        La mécanique est simple :

        1°) Quels sont les pays qui ne soutiennent pas Israël ?

        2°) Instaurer la terreur dans ces pays, en provoquant des émeutes. Pour cela, il faut financer les anarchistes ultra islamistes, et les exciter comme des pitt-bulls.

        3°) Démontrer par A+B dans les médias que ces pays anti-sionistes, sont des foyers de térrorisme, des régimes sanguinaires, et des dictatures liberticides, bien évidemment, sans qu’aucun contradicteur n’ait la parole. Pour cela, une autre méthode existe : faire soi-même des attentats sur le sol Européen ou contre des Européens (ambassades par exemple), et accuser l’ennemi. Bonne vieille technique américaine utilisée pour renverser Castro à Cuba et le décrédébiliser.

        4°) Amener un projet « civilisateur » devant l’OTAN et/ou l’ONU, et préparer l’invasion sans pertes sionistes (faire une guerre « propre »)

        5°) Provoquer une ultime effusion de sang, et en faire un étalage mensonger dans les médias, afin de précipiter l’attaque et empécher enquête ou reflexion

        CONCLUSION

        Attaquer par des bombardements aveugles, et assassiner son président, et mettre en place un dictateur « islamique » plus obeïssant, comme en Arabie Saoudite, ou au Yemen, qui cèdera les ressources du pays à prix fixé par les Américains, et surtout, implanter des bases militaires, pour lutter contre la résistance mondiale au sionisme. Tout en minimisant au maximum dans les médias, les effets de la guerre et le génocides perpétrés par les gentils, et les conséquences désastreuses du changement de régime...

        http://www.dailymotion.com/video/xk577c_syrie-une-etudiante-temoigne_news


      • ma pomme 5 novembre 2011 18:23

         smiley la syrie une vraie démocratie smiley

        assad est un alaouite. Il représente 10% de la population. il tient l’armée qui est alaouite (les autres ont « déserté » pour rejoindre les résistants.
        il suffit d’un rien pour faire tomber assad.
        armer les résistants, c’est tout !
        assad finira comme l’autre démocrate libyen smiley


      • TigerSean TigerSean 5 novembre 2011 18:53

        Allez, je me lance un défi, arriver à discuter et avoir un terrain d’entente avec un sioniste.

        Puis-je suggérer de chercher sur le net des témoignages de Syriens, ou même de Lybiens qui se plaignaient de leur régime ?

        Je ne dis pas que ça n’existe pas, au contraire, mais comme je ne tombe QUE sur des vidéos de témoignage du symétriquement contraire à ce que tu avances, j’ai besoin de comprendre ton point de vue. Pour le moment, tout ça pour moi, n’a aucun sens.


      • TigerSean TigerSean 5 novembre 2011 19:58

        Pour ceux qui comprennent un peu l’anglais...

        http://www.youtube.com/watch?v=1BQcVEmbNMc


      • MVS67 6 novembre 2011 14:53

         Vous racontez n’importe quoi !!!

         Les propos tenus par BHL et les vôtres sont « à vomir »...


      • paul 5 novembre 2011 11:32

        Quand un journaliste comme Patrick Cohen fait l’interview de Lévy-Botul, personnage répugnant de la sarkozie, ce n’est qu’un prétexte pour lui offrir encore une tribune sur le service public .


        • Robert GIL ROBERT GIL 5 novembre 2011 11:37

          j’ai du mal a voir BHL en sauveur des peuples et l’Otan comme une organisation humanitaire...

          http://2ccr.unblog.fr/2010/12/08/manipulation-internationale/


          • TSS 5 novembre 2011 12:14

            il oeuvre pour son pays ,pas la France !!! Israël... !!


            • raymond 5 novembre 2011 12:25

              Oui, logique, puis ce sera bientôt le tour de la véritable cible, l’Iran.
              Disons que nous sommes en 1936 mais cela ne se voit pas vraiment


              • morice morice 5 novembre 2011 14:09

                pour l’Iran, c’est pas lui en ce moment : y’en a deux qui font ça très bien !


              • morice morice 5 novembre 2011 13:53

                a ce rythme effréné, il devrait bientôt libérer la Belgique, non ? Ou bombarder Bruxelles ?


                • Cyril Cyril 5 novembre 2011 16:23

                  BHL prix Nobel de la Paix !


                  • Cyril Cyril 5 novembre 2011 16:24

                    Aux Grands Hommes de la Nation

                    BHL au Panthéon !


                    • trobador 5 novembre 2011 19:00

                      D’accord, mais on l’emmure vivant !


                    • ma pomme 5 novembre 2011 16:57

                      la syrie n’est pas la priorité. Le peuple syrien peut faire basculer ce régime si on l’aide à le faire. Non, la priorité est l’iran.
                      Une fois que ce régime sera tombé nous y verrons beaucoup plus clair dans la région.
                      les chiites irakiens, libanais (hezbollah) et syriens (alaouites) seront plus ouvert au dialogue pour construire la paix nécessaire.
                      l’iran doit tombé d’une manière ou d’une autre
                      la seule question est de savoir quand
                      mais nous le serons bien assez tôt.


                      • BlackDjai BlackDjai 5 novembre 2011 17:51

                        Texte du petit sioniste aguerri tout droit envoyé par vos associations pour polluer les forums.


                        Quel bon petit soldat !!

                        L’Iran vous fait peur parce que justement elle ne vous craint pas !!! Elle vous empêche de jouer le rôle hégémonique sur la région que les USA voudrait vous voir tenir. 
                        Tout le reste n’est que pure propagande !!! Une fois cette puissance militaire abattue, qui pourra tenir tête à l’hydre d’IsraHeil !!!! Personne, vous le dites vous même, la Syrie ne reprèsente pas un danger pour le Cancer du Proche Orient.

                        En rien l’Iran n’est un danger, c’est vous qui insufflez cette haine au sein du peuple francais !!!
                        Et ca sera le peuple francais via son armée qui s’engagera dans une guere qui les concerne pas et ce seront des soldats francais qui mourront pendant que l’armée la plus morale du monde terrorisera les enfants de Gaza.

                        Votre perfidie est à votre image, à vomir ................ car vous faites totalement abstractions des dizaines voir centaines de milliers de personnes qui peuvent mourir dans ce conflit, mais cela ne vous émeut apparemment pas et reflète par là même votre idéologie nauséabonde, ou la vie de goyims n’est rien à comparer de votre vision délirante du Grand IsraHeil et de la main mise sur le Proche Orient !!!!! 

                         



                      • ma pomme 5 novembre 2011 18:07

                        l’iran est une menace pour la région.
                        déjà l’arabie, l’égypte, la turquie ...annoncent la construction de leurs bombes pour se protéger de la menace iranienne.
                        soit l’iran renonce soit il faut intervenir.
                        les conséquences d’un iran nucléaire est la promesse de troubles sérieux dans cette région ou chiites et sunnites s’affrontent.
                        bahrein et le liban est l’exemple type du travail de sape des mollahs du golfe persique à la méditérannée pour prendre le pouvoir...
                        Il faut agir ! 


                      • doctorix doctorix 5 novembre 2011 19:01

                        Pauvre @pomme !
                        Ou bien vous croyez ce que vous dites, ou bien vous tentez de le faire croire.
                        C’est nul dans les deux cas.
                        L’Iran n’a nullement l’intention d’attaquer qui que ce soit, pas plus que la Syrie.
                        Ces deux pays voudraient bien qu’on les oublie un peu, en particulier leurs habitants, qui ne demandent rien à personne, et surtout pas de recevoir des bombes sur la tronche à titre humanitaire.
                        Si l’Iran tombe, alors il pleuvra des bombes, mais elles seront atomiques, russes ou chinoises, et vous ne serez plus là pour en parler.
                        Ca vous manque tant que ça, une autre guerre mondiale ? Avec un nouvel holocauste, mais arabe cette fois ?


                      • ma pomme 5 novembre 2011 21:24

                         smiley pauvre garçon, la russie et la chine se foutent des gâleux iraniens.

                        ils feront affaire avec les prochains maitres : les frères muslims.
                        vive les F.M.
                        allahou akbar salam 


                      • molotov Le sablier 7 novembre 2011 00:36

                        pauvre pomme !

                        BHL le léche-cul de l’axe americano-sioniste, oeure avec acharnement à envenimé depuis des dizaine d’années la population avec sont programme neo-fachiste et pro-sioniste.

                         les media a sa botte, comme de vrai p’tit toutou lui sérvent de tribune libre sous tapis rouge.

                        Moi je vous pose une question ; qui décide vraiment en France ... ? posez-vous là question !


                      • Nomade 5 novembre 2011 17:53

                        BHL, le bouffon botulique pédant et vaniteux, transformé en éminence grise et va-t-en-guerre est devenu un criminel politique.
                        Je le méprise et le conchie !


                        • A. Spohr A. Spohr 5 novembre 2011 18:32

                          A lire « ma pomme » ici, on ne peut que constater qu’il y a , à l’instar de ce vaniteux BHL, nuisible notoire à Sarkozy qui s’en apercevra ( Le corbeau et le renard) trop tard., il y a des sionistes impénitents, peu réalistes et qui nuisent gravement à la paix.,dans le monde entier. Israël n’a jamais été aussi haineux et arrogant. Que le dieu des monothéistes du Livre, manifeste Sa Justice ! Au fait, sait-on encore qui souffre dans ce Proche et Moyen-Orient ? Et par qui ?

                          Merci en tout cas à Mouna pour son travail et son commentaire.

                          • ma pomme 5 novembre 2011 18:40

                            on en tient encore un bon là je crois avec vous.
                            la paix ?
                            allons soyons sérieux.
                            c’est eux ou nous
                            la démocratie ou pas.
                            depuis que l’islam est sortie de médine et de la mecque c’est le souk partout smiley

                            colonisations, esclavagisme, islamisation, charia...pfffff !
                            non, merci smiley


                          • Aafrit Aafrit 5 novembre 2011 19:54

                            Jacob, est d’un comique comme son idole, bien que ce dernier, BHL, soit moins drôle ! 
                            En plus il triche le gars avec son avatar. Cervelle comme une pomme et tout
                            Un pois chiche, un pois chiche est plus convenable, mon ami smiley


                          • MVS67 6 novembre 2011 15:07

                             En plus « ma pomme » est ignare, il ou elle ne connait RIEN à l’Histoire avec un grand H !

                             L’ignorance de l’Histoire du monde et des civilisations humaines est l’un des plus grands maux des sociétés occidentales dites « démocratiques » qui prétendent donner des leçons à tous les pays et les peuples Beçif ...


                          • armand 6 novembre 2011 19:15

                            MVS il n’ignore pas l’Histoire il la manipule ce qui est bien pire non ?
                            je me ferais bien une petite compote moa smiley


                          • doctorix doctorix 5 novembre 2011 18:45

                            Quand un Cohen rencontre un Lévy, qu’est-ce qu’ils se racontent ?
                            Des histoires de sionistes. Des contes à dormir debout pour enfants attardés.
                            Et ce sont des horreurs, des mensonges, assénés sous forme de certitudes, sur le ton de la conversation de salon, avec quelques indignations légères et de bon ton dont il ne ressent rien, avec une suffisance et un mépris à peine supportables.
                            Désolé, je ne suis pas antisémite (chaque fois, on est obligé de se défendre de cette accusation facile, mais qui commence à s’user et à faire long feu, comme celle de complotiste), et je ne pense pas que la majorité des Israéliens se retrouvent dans les propos de cette ordure. Je suis même certain que la plupart veulent la paix, et vomissent avec moi ce monstre. Les premiers des antisionistes sont les Israéliens, il faut le savoir et le dire.

                            Il partage, avec Sarkozy, Cameron et Obama, le sang d’au moins 50.000 Libyens, peut-être 100.000, des hommes, des femmes et des enfants. Et cela ne suffit pas à cette bête assoiffée de sang.
                            Ce philosophe de mes deux est le pire des quatre, car c’est la tête pensante, l’âme damnée du complot. Qu’il crève en enfer, sa place est avec Staline, Hitler et Mao.
                            Ce type sue, profère et propage la haine raciale : nous avons des lois contre ça : qu’on s’en serve, au lieu de lui dérouler des tapis rouge SANG à la télé.


                            • captain beefheart 6 novembre 2011 18:16

                              Merci beaucoup madame pour votre travail de mis en page d’un enregistrement que plusieurs entre nous auraient pas supporté d’écouter jusqu’à la fin .

                              Comme il plaide la cause des femmes ...
                              Attention , photographies difficiles.

                              http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=1aPUjfmY-ro


                              • molotov Le sablier 7 novembre 2011 00:47

                                bhl=cancer

                                bhl=poison

                                bhl=mensonge

                                bhl=sarkozy

                                sarkozy=bhl


                                • Homo Debilus 7 novembre 2011 07:59

                                  « Un dirigeant qui fait donner sa police, son armée, ses milices contre son peuple, d’une manière ou d’une autre : il dégage ! »

                                  Serait ce un message pour notre président ? Qui utilise RG, CRS et autre milice pour déloger des manifestants pacifistes ?


                                  • MVS67 8 novembre 2011 11:17

                                    Comme il n’y a pas de petits profits pour ce philosophe à la manque, BHL publie un livre sur son rôle éminent auprès de Sarkozy, sur la participation des armées françaises pour détruire la Libye et son chef d’état....
                                     Il s’enrichit avec le sang des victimes..
                                     C’est la colère impuissante et l’écœurement.... Continuer à dénoncer les agissements de ces malfaisants irresponsables qui risquent d’entraîner la planète dans un conflit généralisé par cupidité et soif de pouvoir..

                                    Cordialement

                                    Voir : http://salam-akwaba.over-blog.com/article-libye-fin-de-l-operation-predateurs-unifies-de-l-otan-88007194.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès