Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Après les frégates de Taïwan, le scandale des Mirage 2000 de (...)

Après les frégates de Taïwan, le scandale des Mirage 2000 de Taïwan....

Voici quelques mois, en avril 2011, l'Etat français et Thalès (ex-Thomson-CSF) ont payé ensemble 670 millions d'euros au Trésor Public en application de lu jugement, sévère, du Tribunal Arbitral International dans l'affaire, désormais célèbre autant que coûteuse, des frégates Lafayette, surnommées plus communément « frégates de Taïwan ».

Si le gouvernement français et les entreprises de l'armement pensaient avoir purgé les dettes, c'est raté.

Les autorités taïwanaises, encouragées par ce succès sans précédent dans les dossiers de contrats d'armement, continue. Et l'Etat français devrait encore payer beaucoup pour ne pas avoir poursuivi lui-même, et fait payer, les bénéficiaires français des rétro-commissions illégales dans ces contrats.

D'une procédure perdue, la France s'apprête à se défendre, les mains attachés dans le dos du fait de son secret-défense protégeant corrupteurs et corrompus, dans deux autres grosses affaires, perdantes à coup sûr.

BOA : le contrat de la plainte n° 2 de l'Etat taïwanais contre DCNI

Agissant comme au jeu des échecs coup par coup, chaque mouvement préparant et renforçant le suivant, l'Etat taïwanais avait donc ; peu après la réception des 670 millions d'euros, annoncé qu'elle poursuivrait la DCNI, donc derrière elle, l'Etat français pour des rétro-commissions et autres anomalies qui ne respectaient pas le contrat passé pour la fourniture des pièces détachées et la mise à jour des équipements militaire sur....les 6 frégates Lafayette de la marine de guerre taïwanaise !

Ce qui était à l'époque une annonce, passée presque inaperçue en France, est depuis hier devenue fait public officiel : Taïwan a donc officiellement déposé sa plainte n° 2 contre la DCNI.

Lien en anglais vers la presse de Taipei sur le sujet pour vérification des sources :

http://www.taipeitimes.com/News/taiwan/archives/2011/10/13/2003515637

En résumé, l'Etat français est menacé de devoir payer, avec ou à travers la DCNI ; des sommes fort importantes, en tout cas, au vu du dossier originel, dépassant les 100 millions d'euros.

Voilà qui tombe mal en cette période de crise de la dette publique de l'Etat. Mais, surtout, voià qui arrive au mauvais moment pour le candidat Nicolas Sarkozy et son parti, car le contrat BOA engage cette fois autant le gouvernement Balladur (1993-1995), que le gouvernement Jospin (1997-2002), ce dernier n'étant candidat à rien.

Et la procédure risque de s'intégrer dans le fil de l'année 2012, avec son flot de révélations de documents par les plaignants taïwanais qui veulent retrouver,légitimement, leur argent, celui des commissions interdites par le contrat et celui des rétro-commissions illégales.

Et ce n'est pas tout : le contrat BOA n'est qu'un simple plat d'entrée léger comparé à la procédure auquel les députés taïwanais ont donné leur feu vert, feu vert révélé hier par les médias du pays !!!

Le contrat des 60 Mirage 2000 : ses commissions interdites et ses rétro-commissions illégales (plainte n° 3)

Depuis quelques mois, le bruit courait dans Taipei et les milieux officiels taïwanais, mais il n'avait pas été confirmé jusqu'ici.

Le 12 octobre 2011, devant les députés taïwanais, et répondant à des questions des législateurs de la Commission de la Défense Nationale, le Ministre de la Défense de Taïwan lance une véritable bombe médiatique.

l'Etat taïwanais confirme aux députés sa décision définitive et irrévocable de poursuivre l'Etat français pour le versement occulte et interdit par contrat de commissions dans le contrat de fourniture par la France en 1996 de 60 Mirage 2000, ainsi que pour la pratique de rétro-commissions illégales.

Sources officielles en mandarin pour étude des sources :

http://www.bcc.com.tw/news/newsview.asp?cde=1609774

http://iservice.libertytimes.com.tw/liveNews/news.php?no=553801&type=%E6%94%BF%E6%B2%BB

Le Ministre ajoute que les documents prouvant les faits sont classifiés au sein de son Ministère, qu'il ne peut les révéler publiquemen à cette heure pour des raisons de sécurité nationale, mais qu'ils seront soumis à l'étude et à l'analyse des juges du Tribunal Arbitral International afin que la France rembourse le résultat de ses fraudes au détriment du Trésor Public national.

Donc, en résumé, c'est toute le contrat dit «  Tango » qui va être mis en lumière et disséqué par les juges internationaux.

Au jugé, des spécialistes que nous avons interrogés estiment que la France pourrait avoir à payer une somme globale allant de 750 millions de dollars à 1 milliard de dollars US !

Tout cela pour continuer, sous la République irréprochable promise par le Président Sarkozy, à protéger de son secret-défense des corrompus dont beaucoup en France sont identifiés et connus en haut lieu.

Quelques réflexions de conclusion provisoire

Ce dossier « Tango » est financièrement et politiquement plus explosif, surtout en surgissant en 2012 dans un climat électoral déjà chargé.

Visiblement, un gouvernement convaincu de ses intérêts les plus immédiats essaierait de désamorcer le dossier et de négocier avec Taipei. Mais, la raison sera-t-elle la plus forte à Paris, telle est une des questions qui peuvent être posées ?

De notre côté, nous avons recueilli pour cet article deux réactions de hauts responsables taïwanais sur ces affaires qui démarrent contre les finances de la France.

L'une est quelque peu teintée d'une fine ironie visant les dirigeants français de tous bords politiques :

«  Nous avons budgétisé 75 millions de dollars taïwanais pour l'affaire BOA. Mais, dans notre vote, nous avons indiqué pour la comptabilité publique qu'il s'agissait d'une simple avance de fonds pour nos frais d'avocats, car, comme pour les frégates, nous savons par avance que la France et DCNI paieront in fine ces débours. Tous les partis politiques présents au Parlement français ont bien voté le paiement de l'affaire des frégates, non ? N'est-ce pas une preuve de leur bonne conscience ? ».

La seconde est plus politique et dénote un certain agacement du côté taïwanais envers l'attitude qualifiée parfois «  d'arrogante » de certains responsables français :

«  Les dirigeants français se croient encore tout permis et estiment encore être intouchables. Pourtant, nous leur avons déjà fait payer 670 millions d'euros. Mais, ils s'entêtent dans leur mépris du monde entier, y compris des clients de leurs entreprises, mais aussi par le non-respect des accords passés. Nous avons dû intervenir auprès de Paris sur le cas d'un touriste taïwanais à qui, sans raison, la police avait refusé l'entrée en France dans le cadre de nos accords bilatéraux avec l'Union européenne, comme sur divers dossiers commerciaux ou relatifs à des citoyens de notre pays en France. Il est temps que les dirigeants français comprennent et intègrent le fait qu'ils ne sont plus les maîtres du monde et que les relations internationales saines se construisent sur des bases honnêtes et égales, non sur la corruption et sa protection, ou sur le déni des droits des autres peuples ».

Morale de l'histoire : les contribuables français vont encore devoir payer pour les fautes, errements et erreurs de leurs dirigeants de toutes couleurs politiques.

Ils pourraient aussi exiger auprès de leurs élus que les corrompus et fautifs dans ces affaires paient de leurs poches leurs propres turpitudes.

Ce serait en France une vraie nouveauté, mais très saine pour la démocratie et positive l'image mondiale très écornée par ces affaires du pays.

PS : il existe dans les placards de Taipei un autre dossier sensible pour la France : celui d'un très curieux contrat passé naguère entre AIRBUS- EADS et la compagnie d'Etat China Airlines. Nul ne sait, si dans la continuité des dossiers perdus et à perdre par l'Etat français, cette affaire ne sortira pas non plus des archives pour être exposée en pleine lumière médiatique et judiciaire. A suivre donc....


Moyenne des avis sur cet article :  4.8/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • Daniel Roux Daniel Roux 14 octobre 2011 09:53

    Je suis impatient d’entendre de la bouche du candidat du Ps, probable futur Président de la République, un engagement ferme sur l’organisation de l’indépendance de la Justice.

    Dans la foulée, il aura à coeur de mettre fin à l’omerta qui règne parmi les partis politiques sur les affaires de commission et rétro commission, en mettant en place une commission d’enquête indépendante pouvant s’auto saisir sur tout soupçon de corruption, avec pourquoi pas, Montebourg comme président et Eva Joly comme vice présidente, deux personnalités au-dessus de tout soupçon de collusion avec un ennemi virtuel. Ils feront serment de ne rien révéler sur les éventuels secrets-défenses dont ils pourraient avoir connaissance et auraient un accès illimités à tous les dossiers des contrats d’armement et mouvement de fonds.

    Une réforme du « secret défense » qui serait redéfini et limité aux seuls « secrets » indispensables à la sécurité du pays, c’est à dire les performances, et dans lesquels les flux financiers n’ont clairement rien à faire.

    Il est tout de même curieux que les divers clients, du Quatar (à côté de l’Iran) à Taïwan (presque la Chine) en passant par la Russie (une autre dictature libérale et impérialiste), bénéficie d’informations techniques précises sur les matériels les plus sophistiqués développés et utilisés pour notre défense alors que les juges d’instruction français n’ont même pas accès aux dossiers purement financiers c’est à dire n’ayant aucun rapport avec les performances des matériels.

    Ah ! Que l’air de notre beau pays serait rafraîchissant. On peut rêver, non ?


    • Philippe Vassé Philippe Vassé 14 octobre 2011 10:24

      Cher Daniel Roux,

      Je partage pleinement, comme des millions de citoyens (68% selon les sondages sur la corruption des politiques en France), votre sentiment et vos demandes.

      Concernant Eva Joly, ayant eu accès aux dossiers de l’affaire initiale, il ne me semble pas approprié qu’elle soit un jour membre d’une quelconque autorité indépendante anti-corruption en France, organisme dont l’urgence et la nécessité me paraissent indiscutables.

      Si cet organisme, qui existe à Taïwan depuis justement des affaires de corruption retentissantes, est crée, le mieux est de le pourvoir de magistrats réellement indépendants de tout lien avec des entreprises et/ou des politiques, des magistrats dotés de moyens humains, techniques et juridiques d’investigation illimitée, sauf, comme vous le dites, sur les secrets de nature strictement militaires.

      Votre remarque sur les transferts de technologie, y compris militaires vers des pays divers, est totalement exacte.

      C’est aussi cela qui rend si stupide, aberrant, absurde et déshonorant pour la France son « secret-défense » qui n’est que la piteux cache-sexe de la corruption des deux grands partis politiques français.

      Bien cordialement,


    • Kalki Kalki 14 octobre 2011 13:44

      Vous parlez de justice mais la justice ca commence avec une société juste : soit la population à du pouvoir économique - et une reconnaissance politique et de droit ... soit on commence le carnage : Ah bon, il est déjà commencé, tu viens d’arriver ?

      Et sinon votre justice indépendante ne sert à rien ... Ah bon ? Vous savez que des logiciels peuvent faire un meilleur boulot et pour moins chère que tout ce secteur justice qu’on engraisse ?

      Il n’y a pas de crise de la dette, il n’y a pas de crise économique.

      Il y a une crise de compétitivité qui est une fausse crise : la robotique et les systèmes informatiques existent ( et l’avancé de ceux ci dépendent aussi d’intelligence économique : et un travailler plus ne change rien en ce cas précis ). Il y a une crise politique globale, mais qui n’a rien à voir avec l’économie réelle …, soit la crise sociale … qui sert pourtant de fondement pour assoir un pouvoir totalitaire, sans réflexions DÉMOCRATIQUES sur la forme et le fond.

      • IL y a des choses qui ne doivent pas se marchander.
      An assessment of the costs and benefits of a great debt-write off for European countries

      Le professeur Evans a déclaré que ce que lui et ses collègues ont constaté « est stupéfiant ».

      • Les pays européen peuvent réduire leur dette totale de 64% grâce à l’annulation de la dette croisée interconnectés, prenant la dette totale de 40,47% du PIB à 14,58%
      • Six pays – Irlande, Italie, Espagne, Grande-Bretagne, France et Allemagne – peuvent amortir plus de 50% de leurs encours de la dette
      • L’Irlande peut réduire sa dette de près de 130% du PIB à moins de 20% du PIB
      • La France peut pratiquement éliminer sa dette – en la réduisant à seulement 0,06% du PIB

      Solutions :


    • ffi ffi 15 octobre 2011 10:58

      La justice ne peut être indépendante de l’exécutif, vu qu’il faut bien exécuter les décisions de justice... et aucun exécutif ne s’exécutera lui-même (à moins d’une guerre civile en son sein).

      C’est la logique d’ensemble qui est mauvaise.

      Il faut un exécutif juste, source de justice dans la nation.

      Cet exécutif juste, c’est le Roi très chrétien.

      Louis XIV n’a-t-il pas mis Fouquet aux arrêts pour malversations ?


    • Philippe Vassé Philippe Vassé 15 octobre 2011 17:17

      Cher ffi,

      Je ne vois pas ce que la monarchie apporterait à la solution du problème évoqué.

      Depuis 1958, la France n’est-elle pas une sorte de monarchie constitutionnelle, où un Président a tous les pouvoirs, les députés celui de dire oui à ce dernier (ou d’être dissous comme corps élu aussi au suffrage universel), et le peuple le droit de souffrir et, de payer sans trop faire de bruit ?

      Reculer plus encore peut être un choix, mais on voit déjà ce que donne une semi-monarchie en France, que serait donc une vraie ?

      Bien cordialement,


    • Daniel Roux Daniel Roux 14 octobre 2011 09:54

      @ l’auteur

      Superbe article !


      • stardust stardust 14 octobre 2011 09:55

        Merci Philippe Vassé pour ces informations ! Demandons haut et fort le lever du secret défense que ces affaires lamentables cessent enfin ! Tous ensemble !!!!! Quelle honte !


        • stardust stardust 14 octobre 2011 09:59

          Ne soyez donc pas aussi naîf ! Inutile de demander de l’aide à Eva Joly qui en son temps freina des quatre fers pour ne pas ouvrir le dossier de Frégates à Taiwan qu’elle avait en main !!! il fallut qu’on la démissionne et qu’elle rentre en Norvège pour que Van Ruymbecke puisse y donner suite ! posons nous la question du pourquoi ? intéressant non ?


          • Philippe Vassé Philippe Vassé 14 octobre 2011 10:30

            Cher-chère) Stardust,

            La mise au point que vous faites sur Eva Joly et son rôle de parapluie-camouflage de la véritable affaire qu’elle se refusa toujours à ouvrir est nécessaire, et je viens d’ailleurs, sur ce versant du dossier traité dans ce fil, de donner mon analyse motivée sur les pièces vues plus haut dans le fil.

            D’ailleurs, comme la notion de péché indélébile m’est étrangère, il est possible de suggérer à l’élue du peuple Eva Joly de réclamer haut et fort maintenant une Commission d’Enquête indépendante sur le dossier des Mirage 2000 (voire, si elle le souhaite, sur les frégates Lafayette) avant que les contribuables français soient contraints par décision de Justice internationale à payer de nouveau des sommes immenses sur un budget asséché en lieu et place des 19 corrompus dont la liste est dans les coffres scellés de Bercy (Paris-France).

            Bien cordialement,


          • stardust stardust 14 octobre 2011 11:01

            Eva Joly semble avoir des réticences à s’occuper de certains dossiers sensibles. Allez savoir pourquoi ? ;D) Mais votre superbe article n’a pas l’écho qu’il devrait avoir, au vu du nombre de lecteurs ! Les français s’en foutent et la corruption politique a encore de beaux jours devant elle ! On comprend leur rage à s’accrocher au pouvoir ! La soupe est bonne et les contribuables sont là pour éponger...


            • stardust stardust 14 octobre 2011 11:03

              Les 19 corrompus que vous évoquez peuvent dormir tranquilles avec Eva Joly.... rires !


              • easy easy 14 octobre 2011 12:45


                Magnifique article cher Philippe Vassé et félicitations pour votre courage, votre pugnacité et surtout votre droiture.




                Dans la corruption, il y a plusieurs niveaux et pour le dire vite, si on veut les comparer, il est vrai que le chiffre en argent est déterminant, objectivant et parlant

                Il est certain qu’en exposant des cas de corruption de centaines de millions, on va hystériser facilement 99,9% de la population puisqu’elle ne la pratique jamais à ce niveau.

                Inutile de faire long sur ce point, chacun sait qu’il y a toute une échelle de corruption et chacun sait où il se situe lui-même.

                De là, du niveau où chacun se situe lui-même, il se sent le bon et juste de droit de condamner ceux qui se sont fait pincer à un échelon supérieur. « Moi, je bricole sur 10 000, c’est broutille. Alors que l’aut’là, il a bricolé sur des centaines de millions, l’enculé »



                Sur le sujet de la corruption comme sur celui de la fidélité, la grande masse des gens n’en parlent pas. Et pour cause.

                Mais il y en a parmi nous qui se distinguent en ce qu’ils jouent les parangons de vertu en se faisant une réputation d’incorruptibles. Le sont-ils vraiment ? Où se situent-ils sur l’échelle de la corruption ? Au niveau zéro ?


                Concernant disons les 10 Commandements, il y en a peu que chacun peut certifier n’avoir jamais transgressé. On peut souvent dire « Ah, moi je n’ai jamais tué personne ! ». OK pour le meurtre, mais pour le reste....

                Concernant la corruption, qui peut certifier n’avoir jamais entrepris son premier échelon, aussi bien en tant que corrupteur qu’en tant que corrompu ?
                Qui ?
                Vous Philippe Vassé ?


                Est-il indispensable d’être absolument pur pour faire un métier de journaliste spécialisé dans la chasse aux corrompus ?
                J’espère bien que non sinon, personne ne pourrait faire ce boulot.

                Mais j’entendrais alors mieux qu’un archange tenant un diable sous sa botte, annonce à quel niveau de corruption il se situe lui-même.





                A notre époque, la Justice est malheureusement organisée sur un principe trop manichéen où il faut un ange d’un côté et un démon de l’autre. Dès qu’une plaignante s’avère impure alors qu’elle aura joué la pure, elle perd la partie.



                Ici, Philippe Vassé nous brandit une affaire de corruption portant sur des sommes énormes et il nous redit (car il l’avait déjà dit dans son précédent papier) que ça va nous coûter cher en tant que contribuables. Il nous hystérise, en tous cas il fait tout pour.

                Mais il ne dit pas ce qu’il bricole à sa petite échelle.
                Dans son dernier papier, il nous la jouait archange défenseur d’une quelconque Taiwanaise vivant en France (sous allure de touriste) et mise à mal par des édiles corrompus. Il nous la jouait Zola en titrant « Une affaire Dreyfus « anti-chinoise » en plein Limousin ?  »

                Rien que ça

                Il y avait le très ordinaire point d’interrogation à la fin de ce titre en France-soir mais à lire son développé, la question ne se posait pas. Cette Chinoise était bel et bien victime d’un racisme de la part d’édiles corrompus.
                Et il nous racontait en long, en large comment cette pauvre femme était coincée car incapable de comprendre le français.


                Et pour bien hystériser son auditoire, il incorporait à cette nouvelle affaire Dreyfus, l’affaire des Frégates avec Tango Bravo


                En fait, il vit avec cette Chinoise, il habite dans cette maison à titre de non résident permanent pour ne pas payer d’IR et il est donc à même de très bien comprendre les réclamations de sa mairie rédigées en français. Mais il joue de ruse en reprochant à la mairie de Saint Laurent du Gorre de ne pas écrire à « cette honorable Taiwanaise » en mandarin, de ne pas lui adresser les courriers à son adresse principale à Taiwan.

                Pour raccorder le hameau de Vignerie où il habite à la station d’épuration, la commune a dû dépenser 180 000 € et elle demande à tous les habitants de ce hameau de 6 maisons de payer 1050 € soit 550 € de plus que pour le reste du village. Mais Philippe Vassé et sa compagne répugnent à verser au pot commun et jouent de procédures, d’arguties et de défauts légalistes pour ne pas payer ce centième des frais réels. Il accuse gratuitement le maire et le préfet de tout et n’importe quoi et estime que c’est aux autres de payer le confort dont il profite ; Il a tellement bien exploité les défauts de forme que la mairie aurait faits que cette dernière est sur le point de capituler.

                Philippe Vassé me disait hier que la mairie était sur le point de renoncer à cette réclamation et cela grâce à son entreprise procédurière.

                Ces 180 000 € de plus que nous allons devoir payer à la place de ce couple ne sont pas grand chose au regard des millions que vont nous coûter Tango et Bravo. Vu l’application qu’il met à pointer son doigt sur cette très grande arnaque, c’est sans doute le message que veut nous faire passer monsieur Vassé


                Autrement dit : passez-moi mes anguillages parce que je vous livre de grosses anguilles à faire frire. 


                Cela dit, votre catilinaire de plus contre les gros profiteurs est une merveille du genre.



                • Philippe Vassé Philippe Vassé 14 octobre 2011 13:10

                  Cher Easy,

                  Que vous soyez confus et que vous ayez dans l’âme l’amour de la soumission aux ordres que d’aucuns vous donnent, cela se voit à votre magnifique jargon.

                  Il y a de la Milice 1942 dans vos propos de « petit délateur » qui essaie d protéger les réseaux de corrompus avec ses inventions dignes d’un petit homme de main.

                  L’anonymat est ici la complice de votre bassesse et vous ne supportez pas la lumière, ni la vérité.

                  Mais, il est utile que la hyène vienne hurler, non contre les faits qu’elle ne peut contester, mais contre leur messager.

                  Désolé, easy le petit, tout petit nouveau Milicien au service des corrompus, je ne vole pas, je ne corromps personne, je ne suis corrompu par personne et je ne sers pas des maîtres qui se cachent peureusement derrière votre hargne, car la lâcheté est leur vraie nature.

                  Si effectivement, je ne verse pas, comme l’immense majorité dans aucune corruption par conviction civique, par morale citoyenne et par intérêt tout court, je vois que vous versez vous dans la haine viscérale, la délation folle et les mensonges les plus incroyables.

                  Pour votre culture de petit « dénonciateur mythomane » de seconde zone, sachez que, sur le plan fiscal, il existe un accord franco-taïwanais qui permet et oblige à une totale transparence de la déclaration des revenus, et que résider à Taïwan n’influe par sur le paiement de l’impôt sur le revenu en France, comme vous le prétendez à tort. Ce qui est chez vous une habitude récidiviste !

                  Enfin, sur votre fantasme du village que son maire a voulu « taxer » à tort, le Ministère compétent a rendu son verdict : l’élu en question avait tort.

                  Que cela vous ennuie que des citoyens français n’aient pas pu être « taxés » par votre ami, je conçois votre tristesse de brave ennemi de l’humanité aimant la fange, mais la vérité est ainsi.

                  Et, enfin, pour que vous soyez rassuré pleinement, le mairie dont vous faites état ne m’a jamais rien demandé.

                  Si vous aviez été moins sot et sournois, vous auriez pu aisément vérifier les faits.

                  Mais, la hyène sort à l’obscurité et chasse seulement les carcasses putréfiées.

                  C’est un animal qui vous ressemble. Maintenant que vous avez vomi votre bile qui sent les miasmes d’un passé rejeté par tous, je vous invité à retourner lécher les mains de vos maîtres et leur assurer que vous avez accompli votre infâme mission.

                  Même si elle a échoué par la vérité !

                  Bien cordialement,


                • easy easy 14 octobre 2011 14:01

                  Alors, puisque vous dénoncez les dessous de table et prétendez à la transparence, singalez donc à votre maire que non content de l’incendier sur votre blog d’un beau vert pomme, vous le traitez encore de corrompu jusque sur ce site tous publics.

                  Nous entendrons alors l’autre son de cloche. Ce qui, reconnaissez-le, sera un tantinet plus sain n’est-ce pas ?

                  Cela dit, encore une fois bravo pour votre magnifique entreprise de dénonciation des Tango et autres Bravo des méchants pourris.
                  Vous êtes un gentil vous, un propre, un intègre, un honnête homme en somme. Ca ne fait aucun doute.



                  Toutefois, puisque vous êtes journaliste d’investigation porté sur la corruption, puisque vous bossez à la pige, puisque vous écrivez en mandarin sur les sites taiwanais, puisque sur ces sites vous y dénoncez les Tango et les Bravo, puisque vous vous faites un titre de gloire d’être lu et suivi tant en France qu’à Taiwan, puisque vous nous enseignez la défiance, puisque vous ne cessez de nous reprocher d’être des imbéciles disposés à gober n’importe quoi, êtes-vous en mesure, cher Philippe, de nous jurer que les liens que vous nous avez proposés ici ne nous renvoient pas vers des textes écrits par vous-même, qu’ils sont bien rédigés par des gens sans aucune sorte de relation avec vous ?



                  Question subsidiaire : Trouveriez vous correct et juste que des gens pointés du doigt par vous dans un premier temps, finissent par commettre des actes de réprésailles contre vous dans un second temps ?





                • Philippe Vassé Philippe Vassé 14 octobre 2011 15:04

                  Cher easy,

                  Il n’existe plus de Kommandantur ou de service de la célèbre Gestapo pour recevoir vos écrits, certes, mais es-ce une raison pour venir montrer à toutes et tous votre passion de la collaboration-délation ?

                  Les liens que vous avez sont, pour votre information, les relations, choisies parmi des dizaines d’autres possibilités, des débats au Parlement taïwanais, pays que vous semblez exécrer, comme ses habitants.

                  Il semble que les révélations des turpitudes internationales d’une poignée de corrompus, officiellement 19, ne vous intéressent pas autant que vos problèmes psychiques avec un maire, un village, un blog vert, votre hystérie et votre mythomanie sans limites.

                  Il est toujours rassurant d’avoir un petit, isolé, minuscule descendant des policiers en imperméable noir des années 1942 sur un fil de discussion surtout quand ce dernier part dans des délires pathologiques graves.

                  Vous n’avez pas encore dénoncé les crimes de ma petite chatte noire et blanche, de mes 3 chiens, des serpents Sanpa colorés, sans oublier ma voisine qui, si on vous suit, devrait bientôt être au choix une talibane ou une espionne tadjike....

                  Avez-vous demandé à votre docteur des médicaments et des soins adéquats ?

                  Souhaitez-vous que je vous recommande un psychiatre ? Une thérapie nécessaire ?

                  Bon, ceci dit, dénoncez-moi à qui vous plaira. Lecteurs de France et d’Asie vous auront jugé.

                  C’est cela qui importe et qui restera : votre bave coulera et sera aussi vite oubliée que lue avec dégout.

                  N’oubliez pas de saluer ce soir, seul devant votre mur, le drapeau que vous vénérez : celui qui, au milieu, montre une belle croix gammée qui vous rappelle les temps anciens qui vous manquent tant.

                  Par contre persévérez dans l’ignoble et vous aurez peut-être la joie de recevoir le prix du plus stupide délateur-mythomane de France.

                  Bien cordialement,


                • easy easy 14 octobre 2011 16:31

                  Ainsi, vous vernez de produire beaucoup de vents une fois encore mais vous ne nous jurez pas que les liens que vous avez proposé ne nous renvoient à d’autres textes écrits par vous.

                  Et vous ne répondez pas sur les représailles non plus.



                  Concernant la délation, vous avez le don de renverser les rôles car celui qui l’entreprend d’un papier à un autre, c’est vous et vous en avez même fait votre profession de foi, votre métier.

                  Concernant plus particulièrement vos histoires domestiques, je vous rappelle que c’est vous qui avez attiré le chaland avec votre papier sur « Affaire Dreyfus contre une Chinoise » C’est vous qui nous avez pleuré la misère sur cette Chinoise qui ne pouvait pas payer 1050€ de raccordement d’égout parce qu’elle ne comprenait pas le français (en nous cachant que c’est tout bêtement votre compagne)

                  Concernant ma défiance envers ceux qui appellent à la défiance, elle est la réponse du berger à la bergère.


                  Vous fanstamez de passer pour un ange purificateur et vous colérez quand on trouve que vous ne l’êtes pas. (le point Godwin est pour vous)


                  Il suffirait qu’il y ait 10 000 procéduriers dans votre genre refusant de rembourser à leur commune les frais de raccordement de leur egout (En l’occurrence 180 000 € pour votre hameau), pour que les autres Français aient à payer plus d’un milliard à leur place.

                  Mais bravo quand même de dénoncer les grands méchants corrompus qui nous plombent d’un milliard.


                • Philippe Vassé Philippe Vassé 14 octobre 2011 18:13

                  Cher Easy,

                  Vous vous répétez en boucle, ce qui indique un cerveau rayé ou fêlé.

                  En démocratie, la notion de représailles n’a pas cours car c’est le dialogue démocratique et le libre débat qui sont les règles de la société.

                  Dans votre tête si particulière, je ne sais pas de quelle société vous voulez parlez avec vos « représailles », à moins que ce ne soit une dérive mafieuse qui vous donne votre inspiration.

                  Comme vous avez été très visiblement mal instruit, vous confondez votre activité de délation issue de votre mythomanie pathologique avec l’information publique.

                  Puisqu’il est bon de tenter un traitement, même avec un malade obsédé par des histoires incompréhensibles qui n’intéressent que votre petite personne, sachez que le réexamen à Taïwan du dossier « Tango » a commencé début 2010. Voir l’article du « Monde.fr » dans ma réponse à Agathe.

                  Depuis, il y avait discussion sur la plainte. Le succès de la plainte n° 1, puis le bon départ de la n° 2 (que j’avais donc annoncée sur Agoravox en avril 2011 lors de la décision politique), plus quelques « difficultés » qui commencent à s’accumuler avec la France et ses dirigeants, plus les pressions des députés et de l’opinion, plus l’intérêt de la Justice, la vraie, celle du droit, ont prévalu.

                  Je vous rassure donc : les dizaines d’articles parus dans la presse sinophone sur la décision d’engager la plainte n° 3 ne sont pas de ma main.

                  Par contre, le fait de diffuser en France une information qui concerne tous les contribuables, les finances du pays, les banques, les agences de notation, et le monde économique, repose sur ceux qui ont accès aux informations que d’autres ne pourraient pas avoir (barrière de la langue, éloignement, difficulté de recherche).

                  Comme vous le noterez probablement avec votre hargne raciste coutumière :

                  1) j’informe sur des faits avérés avec des sources publiques et des références sur le processus dans le temps

                  2) je ne me cache pas, comme vous, lâchement, derrière un anonymat d’apprenti-kapo, pour dire les faits.

                  3) j’exprime la réalité des rapports de force internationaux dans ces affaires, qu’elle vous plaise ou non.

                  4) contrairement à vous, je ne dénonce pas des faits faux, ou des personnes à tort, je mets en avant des systèmes de corruption qui détruisent la démocratie en France et volent tous les citoyens.

                  Nous sommes donc à l’opposé. A vous la lâcheté de cotre anonymat de petit délateur menteur, pour ma part, l’honneur de faire mon travail de journaliste et de citoyen responsable, avec une déontologie claire.

                  Enfin, comme tous les commentateurs, je ne vois pas le fil conducteur de vos propos fous.

                  A supposer que quelqu’un refuse, pour une raison quelconque, de payer une taxe ou un impôt légitime, ce qui n’est pas mon cas, la liaison avec la notion de corruption, qui implique logiquement un corrompu et un corrupteur n’apparaît pas clairement.

                  A moins que, pour vous, l’impôt soit une corruption, que celui qui le réclame soit un corrupteur, et le contribuable, un corrompu. A l’évidence, une telle théorie est absurde et folle.

                  Donc, vos propos n’ayant pas de sens commun sont bien insensés.

                  Il reste que les faits sont là et que vous en êtes totalement déconnectés.

                  Bien cordialement à vous avec tous mes voeux de soins rapides,


                • easy easy 14 octobre 2011 18:30

                  Vous maintenez que le fait que « la Taiwanaise » habitant Vignerie ait reçu des injonctions à payer 1050€ pour son raccordement d’égout méritait que vous pondiez un papier titrant « Une affaire Dreyfus « anti-chinoise » en plein Limousin ? »
                   
                  Vous maintenez que votre moulinade sur cette énorme affaire de raccordement d’égout que vous et elle refusez de payer a intéressé et mobilisé les foules françaises et chinoises ?


                • Philippe Vassé Philippe Vassé 14 octobre 2011 20:15

                  Cher Easy,

                  Votre obsession de vouloir faire avouer les gens sur des choses qu’ils n’ont pas écrites est suspect : est-ce votre côte Gestapo qui ressort ou votre maladie qui s’est aggravée ?

                  Je ne sais pas où vous avez lu ce que vos délires mentionnent. Peut-être dans votre seule délire ?

                  Par contre, il est exact que les poursuites judiciaires sur une personne innocente, sur simple dénonciation d’un individu, dénonciation crue sans enquête, ni preuve par un magistrat qui prend la responsabilité de commettre des fautes graves de droit et de procédure violant les droits de la défense en Europe,, cela est indigne et est dénoncé clairement.

                  Ce magistrat a donc, sans le vouloir, créer un problème qui le dépasse, mais qui trouvera sa solution pacifiquement dans le retour au respect strict de la présomption d’innocence des gens réputés mondialement pour leur intégrité.

                  Pour le reste, c’est à dire vos perpétuelles idioties, elles sont votre propriété.

                  Bien cordialement,


                • easy easy 14 octobre 2011 20:34

                  Vous reniez déjà votre papier titré « Une affaire Dreyfus « anti-chinoise » en plein Limousin ? »


                • Philippe Vassé Philippe Vassé 14 octobre 2011 20:44

                  Cher Easy,

                  N’ayant jamais écrit nulle part qu’une citoyenne taïwanaise aurait reçu une « injonction » de 1050 euros ( fruit de votre délire personnel), je n’ai donc rien à renier.

                  Je vous corrige car vous versez dans des confusions entre vos délires et ce qu’un article, visible, par tous a expliqué très clairement.

                  Par contre, je profite de cette occasion pour vous remercier de faire autant de publicité à cet article, ce qui ne devrait pas plaire à vos maîtres.

                  Il arrive ainsi que le serviteur trop empressé, croyant satisfaire son maître, le desserve fortement, à l’insu de son plein gré car son intelligence stratégique est souvent réduit.

                  Un grand merci à votre acharnement dont la cause de l’intégrité, de la démocratie et de la vérité profite largement, et ce sur plusieurs plans.

                  De l’utilité objective des laquais serviles.

                  Bien cordialement,


                • easy easy 14 octobre 2011 21:08

                  Mais alors qui a écrit ça


                  **************

                  par Philippe Vassé mardi 11 octobre 2011

                  Une affaire Dreyfus « anti-chinoise » en plein Limousin ?

                  ........

                  Voici maintenant qu’une affaire- que le Parquet de Limoges voudrait dorénavant minimiser après l’avoir créée de toutes pièces avec un acharnement que d’aucuns, en Europe et en Asie, jugent très suspect- menace d’exploser dans cette même région, avec de potentielles dommageables conséquences pour la renommée de la France dans le monde asiatique.

                  Suivons-en les étapes afin de bien en comprendre les racines et la sève qui l’irrigue cette intrigue.

                   

                  Acte 1 : comment faire régresser l’économie d’une région en attaquant les investisseurs et acheteurs étrangers ?

                   

                  Résumons les faits avérés, même si à cette heure, la Justice locale s’acharne, par un silence gêné, à ne pas les reconnaître :

                  Une citoyenne taïwanaise, par ailleurs très connue dans son pays et issue d’une famille brassant les affaires dans le monde entier- Mme L, achète en avril 2009 dans la région une vieille grange paysanne en pierres sèches qu’elle entend restaurer de son labeur, par ses mains, par amour des vieilles demeures limousines et par attachement à la culture française dont elle est éprise.

                  Parlant quelques mots de français, mais désireuse d’apprendre toutes les techniques de la restauration-rénovation d’un bâtiment ancien (1756), elle réussit à trouver localement un ouvrier capable de lui enseigner son savoir-faire afin de progresser dans son projet. Elle est une excellente élève qui rattrape vite le maître et surprend ce dernier par la rapidité de son apprentissage.

                  Pendant ce temps, il s’avère que le maire (divers droite, ancien UMP) de la commune où elle s’est installée, avait soudain demandé 1500 euros pour une PRE (Participation au Raccordement à l’Egout- article L 1331-7 du Code de la Santé Publique) à tous les habitants du village où elle a acheté sa résidence secondaire. La jeune femme sinophone, sociable et révoltée par les injustices, parlant aussi anglais, aide et soutient ses voisins français avec une rare efficacité contre cette décision illégale.

                  Après quelques mois d’escarmouches administratives tragi-comiques, le maire est obligé, face à l’intervention- certes très tardive !- de la Préfecture de Limoges, d’admettre, lors d’une réunion publique sur ce thème tenue le 5 février 2011, une «  erreur  » (alors qu’il présentait auparavant par écrit ses décisions comme justes et appuyées par des juristes spécialisés).

                  Le même jour, il déclare vouloir demander aux mêmes habitants ayant ainsi échappé à cette PRE de 1500 euros DEUX PFRE (Participation aux Frais de Raccordement à l’Egout- article L 1331-2 du Code de la Santé Publique), une de 550 euros, la seconde de 500 euros, dont le contexte juridique (on ne peut exiger deux PFRE pour un même travail !) fera rire aux éclats tous les juristes en droit de l’urbanisme de France, mais aussi tous les fiscalistes. On ne parlera même pas ici des délibérations, l’une de 2007 qui n’a rien à voir avec une PFRE, l’autre POSTERIEURE, puisque votée le 21 février 2011 pour un projet déclaré clos administrativement le.....7 juillet 2009 !!!

                  Derechef, la touriste sinophone aide les habitants à faire valoir leurs droits légitimes ! En plus de cette attitude que certains jugent naturellement odieuse, cette voyageuse, entre deux déplacements internationaux pour ses affaires, achète beaucoup dans la région et fait même acheter par ses compatriotes, ce qui soulage- un peu- l’économie limousine en fort mauvais état

                  .......

                  Acte 2 : Comment « monter » une affaire judiciaire sur du vide pouvant dégénérer en scandale international ?

                   


                  .........



                  ******************************










                • Philippe Vassé Philippe Vassé 14 octobre 2011 21:29

                  Cher easy,

                  Vous le démontrez par vous-même : où avez-vous lu dans le texte qu’une citoyenne taïwanaise avait reçu une « injonction » de payer 1050 euros ?

                  Réponse : nulle part, comme vous le prouvez avec un copier-coller de votre propre main.

                  A ce niveau de menteur qui se mord la queue, vous êtes le meilleur.

                  Vous avez donc mal lu, mal compris, puis essayé de raconter vos délires. Jamais, à ma connaissance et à celle de l’équipe journalistique, nous n’avons vu une demande, lettre ou document évoquant 1050 euros. C’est pour cela que rien n’ a été écrit sur ce sujet inventé par vos soins.

                  Profitons cependant de cette réponse pour placer quelques liens qui confirment l’article de ce jour, si cela était utile, vu que le sujet est maintenant connu des ministères concernées (Défense, Affaires Etrangères, Justice, et bien sûr de l’Elysée !

                  Voici des liens sur l’origine du dossier ET son explosion en France depuis deux jours :

                  http://taiwaninfo.nat.gov.tw/ct.asp?xItem=102077&CtNode=458&htx_TRCategory=&mp=4

                  http://www.impots-economie.com/scandale-des-mirage-2000-de-taiwan/

                  http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/05/11/apres-celle-des-fregates-une-affaire-de-mirage-plane-sur-taiwan_1349975_3224.html

                  Plus tard, dans le fi de discusionl je rajouterai éventuellement pour tous les lecteurs des liens vers des documentaires de journalistes francophones sur ces affaires car ils sont très documentés et bien faits, clairs et précis.

                  Un dernier petit point amusant sur vos fantasmes :

                  L’article que vous avez promu avec ardeur évoquant des demandes d’un maire, illégales, à des habitants français.

                  L’article que ce fil suit, et sur lequel vous êtes étrangement silencieux, traite de vraies commissions interdites et de vraies rétro-commissions illégales pour plusieurs centaines de millions d’euros.

                  Un commentaire intelligent et pertinent sur vos réactions comme futur payeur de factures qui ne sont pas de votre responsabilité ? Rien à déclarer ? Content de payer pour 19 corrompus qui se sont enrichis sur votre dos et qui, en plus, vous font payer leurs vols ?

                  Bien cordialement,


                • easy easy 14 octobre 2011 22:15

                  Ainsi vous avez écrit que le maire demandait 550 + 500 à tous les habitants du village (en réalité aux seuls habitants du hameau excentré où habite cette Chinoise et vous-même) mais je délire complètement quand je dis qu’il vous a demandé 1050 ?

                  Vos liens ne sont pas glop et il y en a un qui ne fait que reprendre ce que vous dites ici. Vous nous faites tourner en boucle ainis que je l’avais envisagé ce matin ( Ce qui n’enlève rien à la réalité éventuelle du problème)

                  Plus bas il y a une vidéo avec Ménard. Ca parle des journalistes alors ça vous concerne.


                • Philippe Vassé Philippe Vassé 14 octobre 2011 22:47

                  Cher easy,

                  Votre problème de logique afin de manifester un peu de sens commun est que vous êtes toujours illogique : bien évidemment, les liens donnés donnent la même information du jour puisque je leur ai fourni cette dernière en mandarin traduit en français.

                  Une information vraie, justement, ne change pas selon les liens. Elle est vérifiée et reprise après vérification.

                  Vous faites une découverte ? Ou vous pensiez que cet article était basé sur un faux comme votre délire vous le suggérait à voix basse et couarde ?

                  Concernant votre fantasme des 1050 euros (en une fois ou deux sommes distinctes), comme toutes vos sources sûres et avérées pourront vous le dire, la personne de nationalité taÎwanaise que vous croyez viser (mal) n’est pas et n’a jamais été concernée.

                  Sauf dans vos rêves étranges. Ses avocats et relations ont aidé ses voisins français, mais elle n’est pas concernée !!!

                  De plus, elle a d’excellents avocats et une famille très influente qui est très solidaire, cela pour votre culture, puisque la solidarité, même avec vos compatriotes, vous ne connaissez pas.

                  Que reste-t-il de vos délires ? Rien. Des cendres et votre pseudonyme vu comme celui d’un être veule, lâche et assez mal éduque pour s’attaquer à une femme, de plus étrangère, protégé par un anonymat de pleutre.

                  Ou plutôt, si, il reste des traces, mais contre vous : vous avez réussi à vous ridiculiser par vos stupidités que chacun a pu vérifier sur pièces, textes et liens. Tout en promouvant deux articles que vous détestiez pour des motifs psychiques qui ne regardent que votre psychiatre et vous....

                  Merci donc encore pour votre aide, efficace à contre-sens de vos souhaits et espérances.

                  Vos échecs successifs à nuire à ces articles font penser au proverbe chinois :

                  « Quand un imbécile croise ton chemin et veut te nuire, laisse-le cracher sa bave, nuire à son coeur et devenir la risée des gens »

                  Si vous apprenez par contre que le Procureur du Parquet de Limoges a perdu son poste ou a été « remis sous sa hiérarchie », ne soyez pas étonné : les raisons des Etats sont toujours les plus fortes.

                  Je ne vous ferai pas un dessin, ce serait insulter votre intellect surdimensionné.

                  Bien cordialement,


                • easy easy 15 octobre 2011 09:51

                  «  »«  »la personne de nationalité taÎwanaise que vous croyez viser (mal) n’est pas et n’a jamais été concernée.«  »«  »

                  Alors pourquoi en avez-vous fait la victime d’une nouvelle Dreyfus anti chinoise ?


                • Philippe Vassé Philippe Vassé 15 octobre 2011 10:39

                  Cher easy,

                  Si vous évoquezun article précédent alors que celui-ci n’a rien à voir avec, vous aurez compris que la personne visée par vos textes répétitif saidait ses voisins avec l’aide de ses avocats, ce qui est une chose admirable, preuve de solidarité sociale.

                  Le socle de l’article vise l’action du Parquet de Limoges.

                  D’ailleurs, puisque encore une fois, vous permettez de compléter les choses sur ce point annexe lié aux intérêts de Taïwan et de son peuple, sachez que des citoyens influents du pays ont saisi par lettre les autorités de leur Etat pour que, dans le cadre d’éventuelles tractations avec les autorités nationales françaises, divers points soient évoqués et discutés :

                  1- la création d’une commission mixte paritaire entre autorités françaises et taïwanises pour le suivi des litiges liés aux affaires commerciales et de droit des personnes ressortissantes des deux pays dans chacun des Etats. Cette commision pourrait ainsi veiller aussi aux contrats commerciaux et prévenir des litiges potentiels ultérieurs.

                  2- une meilleurs protection des droits des nationaux des deux pays, notamment en France pour l’accueil des touristes : documentation en mandarin traditionnel, informations dans cette langue, etc....

                  3- exiger des autorités françaises des sanctions contre le Procureur de Limoges, accusé par ces citoyens, de, je cite, « discrimination raciale et nationale », « manquement à la probité devant les faits », « tentative d’intimidation sous le couvert d’une autorité publique », « violation de l’égalité des droits et des droits de défense d’une de nos concitoyennes », « dénonciation calomnieuse d’une concitoyenne intègre », « condamnation abusive illégale ».

                  Cela pouvait vous intéresser, enfin peut-être.

                  Mais, ce n’est qu’une lettre de citoyens taïwanais aux autorités de leur pays, dans le contexte étudié par les articles de la presse française et internationale sur ces demandes taïwanaises, justes en droit et financièrement lourdes.

                  Et cela ne concerne aucun ami que vous connaissiez, ni aucun sujet que vous avez envie de rappeler en boucle.

                  Bien cordialement,


                • easy easy 15 octobre 2011 13:08

                  Vous cherchez à nous faire croire que cette Taiwanaise n’est pas concernée par cette demande de payer une très minime participation aux frais de la commune et que c’est en tant que tiers non concernée mais généreuse qu’elle défend des voisins ingares ui sans elle, se seraient fait tondre (alors qu’en tout état de cause, la commune, par le maire et lee conseillers municipaux, ne demandaient qu’un centième des 180 000 € effectivement dépensés)
                  En réalité cette Taiwanaise est tout simplement concernée au même titre que les 5 autres habitants de votre hameaux de Vignerie.

                  Vous avez cherché à nous faire croire que vous-mêmes n’intervenez en alerteur qu’en tant que tiers non concerné. Et vous n’aviez pas répondu à ma demande de préciser quel était cette commune où se jouait une affaire secouant d’indignation « 25¨% »de la planète. C’est donc en enquêtant que j’ai découvert que vous étiez le compagnon de cette Taiwanaise qui, selon vos dires, ne peut rien comprendre qui ne lui soit traduit en madarin. Vous vivez donc dans cette maison concernée par cette demande de 1050 €, vous vivez avec cette Chinoise mais, au prétexte que cette maison est à son nom, vous arguez qu’il faut absolument que la mairie et la préfecture lui écrive en mandarin pour qu’elle puisse piger la fortune de 1050 € qu’on lui demande de régler.

                  Mieux encore. Elle est, contrairement à vos dire, parfaitement et unique concernée par une autre affaire, une affaire de travail au noir. Et là encore, alors que vous vivez avec elle, vous arguez que la mairie et la préfecture, que la France devrait, selon la Loi, s’adresser à elle en mandarin (et lui écrire à Taïwan où elle a établi sa résidence principale) pour que d’abord elle pige qu’elle avait transgressé la loi par il n’y a qu’en France que le travail est réglementé, et qu’ensuite elle comprenne qu’elle en soit sanctionnée (Ya pas grand mal à s’attendre sur ce point)

                  En fait, aussi bien elle que vous, êtes tous deux parfaitement concernés et ce n’est qu’imposture que de nous faire croire que l’un comme l’autre, vous organisez un scandale afin d’aider en archanges 5 voisins accablés par une méchante commune, par un préfet corrompu, par une France qui ne respecte rien des conventions internationales.

                  Pour dissimuler vos turpitudes personnelles et votre refus égoïste de participer un tant soit peu aux dépenses que la commune a faite pour votre hameau de 6 maisons, vous jouez les Cicéron et autre Zola en hurlant que les autorités françaises sont en train de faire subir à une innocente Chinoise, le supplice qu’avait vécu Alfred Dreyfus.

                  Or Zola, Cicéron, Voltaire avaient agi en véritables tiers non concernés. Ils défendaient des gens qui subissaient un fer qu’eux-mêmes ne subissaient pas

                  Ce que vous faites est en tous points similaire à ce que font ceux qui se font prendre par la Police et qui rameutent la foule pour la diriger contre les flics.

                  C’est vrai que le recours au scandalisme est aujourd’hui très courant et très pratiqué par tous ceux qui se retrouvent coincés par leurs propres turpitudes. Ce que vous avez entrepris dans votre précédent papier est donc devenu ordinaire et vos cris d’orfraie se retrouvent immédiatement couverts par les cris d’autres orfraies.

                  Vous avez donc tenté de mobiliser et la France et les Chine en multipliant vos papiers incendiaires et alarmistes sur tous les sites à votre portée pour repousser le fer des 1050 € + la sanction pour travail au noir qui menaçait votre compagne et que, naturellement, vous trouviez abusif . Vous avez également cherché à nous faire croire que vous aviez réellement réussi à scandaliser 25% de la Planète rien que sur cette nouvelle « affaire Dreyfus »

                  En fait votre moulinage a fait Pschitttt !

                  Et il vous faut ajouter-emmêler-associer l’affaire des Tango et autres Bravo à votre histoire privée pour intéresser enfin quelques personnes. Car la concurrence est effectivement rude, pour ceux qui choisissent la voie du scandale. Depuis 2008, on sature. Même un corium surgissant dans la cour de l’Elysée après avoir traversé le Globe, ne nous ferait plus courir dans tous sens.

                  A force de crier tous au loup...




                  Vos turpitudes et manipulations en tous genres n’empêchent évidemment pas que les affaires Tango et Bravo soient réelles et plombantes. Mais je vous l’ai déjà dit, il suffirait que 10 000 personnes se comportent comme vous dans leurs affaires privées pour que les autres se retrouvent aussi lourdement plombés que par ces grandes arnaques.


                  Tant il est vrai que les petits ruisseaux etc.




                  Je ne dis pas que Saint Just et Fouquier Tinville avaient eu tort d’accuser tant de gens de tant de travers et de les envoyer à la mort. Je dis qu’il serait temps que les archanges à l’épée étincelante soient eux aussi et eux d’abord, examinés de près, armure d’argent posée au vestiaire


                • Philippe Vassé Philippe Vassé 15 octobre 2011 17:45

                  Cher easy,

                  Merci encore de vos annonces passionnantes, bien que hors sujet du fil, comme il a déjà été dit.

                  Si cela vous donne un plaisir solitaire, cela est bien ainsi.

                  Pour le sujet traité, il est en effet de plus en plus connu : c’est le propre de l’information qui intéresse deux pays, et d’autres puissances par derrière.

                  Rassurez-vous cependant : le scandale des Mirage 2000 qui va vous frapper comme des millions d’autres citoyens au portefeuille au profit de 19 corrompus de votre propre pays devrait être UN DES DERNIERS avec Taïwan.

                  Le pays fabrique désormais ses propres avions de combat -les Ching Kuo, très bien équipés, et produit aussi d’autres armes de défense dernier cri.

                  Cela, c’est la bonne nouvelle. La mauvaise est que les sociétés françaises du secteur militaire se retrouvent avec un concurrent de plus, doté des meilleures technologies de pointe du fait de ses budgets élevés et de son nombre record de scientifiques de haut niveau.

                  conclusion : pendant que vous sortez vos élucubrations risibles, vous laissez couler votre économie, vos futurs revenus et votre emploi.

                  Comme dirait le poulpe entartré, vos répétitions maladives relèvent du niveau « plouc-land », mais en pauvre.

                  Des gens vous volent votre argent dans votre poche en vous considérant comme un rien, et vous, héros du plouc-land, vous vous occupez de ce qu’un maire du fin fond de la France fait ou non....

                  Aux petits hommes, les grands corrompus reconnaissants, cela sera ma conclusion pour vous.

                  Bien cordialement,


                • stardust stardust 14 octobre 2011 13:49

                  Easy cette réaction est déplorable... Qui se cache derrière vous ? Qui protégez-vous ?


                  • Philippe Vassé Philippe Vassé 14 octobre 2011 16:07

                    Cher Stardust,

                    Chez easy, c’est son naturel d’être bas, mythomane, et de débiter en série des âneries.

                    Par contre, il est vrai qu’il est en service commandé : par sa maladie psychique non soignée !

                    C’est pourquoi je lui réponds avec une douce compassion et une infinie mansuétude : il vaut bien cela, comme dit la publicité.

                    Mais, comme disent les enfants, le coyote puant aboie quand passe la caravane, mais celle-ci, la vérité des faits continue son chemin sereinement, en laissant ce pauvre bougre sur le côté.

                    Une ambulance finira bien par passer et la camisole de force lui fera un drap de vertu.

                    Bien cordialement,


                  • agathe zeblouze 14 octobre 2011 15:28

                    m’est avis que cette info ne sera pas diffusée dans le figaro ... 


                    • Philippe Vassé Philippe Vassé 14 octobre 2011 16:03

                      Chère Agathe,

                      Cette possibilité ne saurait être écartée a priori, effectivement.

                      Cependant, afin de manifester sa bonne volonté, il convient de rappeler que la société qui prosuit les Mirage (probablement avec l’accord de son PDG) a offert GRATUITEMENt depuis mars 2010 plein de cadeaux à l’armée de l’air de Taïwan pour ses jolis Mirage 2000 ( des moteurs neufs aux systèmes militaires de tir de pointe).

                      Tant de générosité désintéressée mérite d’être soulignée avec soin : il est si rare que des marchands d’armes fassent des cadeaux à leurs clients !

                      Une preuve en français :

                      http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/05/11/apres-celle-des-fregates-une-affaire-de-mirage-plane-sur-taiwan_1349975_3224.html

                      C’est le miracle du réexamen des contrats Tango et suivants.....

                      Et ce n’était pas un miracle à Lourdes, mais à 10000 km !

                      Bien cordialement vôtre,


                    • stardust stardust 14 octobre 2011 15:48

                      A nous de la diffuser par tous les moyens !


                      • kalon 14 octobre 2011 19:04

                        Que les Chinois voudraient donner un petit coup de main au mouvement des indignés, ils ne s’y prendraient pas autrement. smiley
                        Que valent quelques dizaines de divisions armées face à un empire qui servit de berceau à Lao tseu, pas grand’chose, il est vrai !


                        • Philippe Vassé Philippe Vassé 14 octobre 2011 20:38

                          Cher Kalon,

                          L’observation est amusante, mais elle pourrait bien s’avérer vrai au bout du compte.

                          La conséquence la plus probable de la corruption des deux partis institutionnels est que, lorsque les additions à régler pour cela seront devenues insupportables pour l’économie et la population, la révolte commence contre ce système qui entretient par sa nature sa propre corruption et la nourrit afin d’en tirer toujours plus d’argent.

                          Mais, comme dit un philosophe, il y a une limite à toute chose humaine, seul l’Univers est infini (enfin, pour le moment et pour ce que nous en savons).

                          Bien cordialement,


                        • JOJO JOJO 14 octobre 2011 21:38

                          Taipei, n’est ce pas une contrepetterie de Tapie ? En tout cas, ça y ressemble fort.


                          • Philippe Vassé Philippe Vassé 14 octobre 2011 21:55

                            Cher Jojo,

                            Bien vu et bonne remarque de fond car c’’est à l’époque où Tapie a commencé à avoir ses entrées élyséennes ( à l’époque avec Mitterrand) que le système de corruption 70% pour le parti au pouvoir, 30% pour celui qui est dans l’opposition s’est mis en place.

                            Il est aussi vrai qu’avant 1981, seul un parti raflait ma mise entière, mais ensuite, barbichettes mutuellement tenues oblige, il a fallu partager (inéquitablement).

                            L’ère Tapie est donc aussi, outre le scandale du Crédit Lyonnais, des affaires de l’OM et d’Adidas, celle des contrats d’armements avec commissions et rétro-commissions.

                            Par contre, l’acteur Tapie n’a jamais tourné un film -à ma connaissance- sur les affaires de cette époque lourde en morts et en flux financiers, directs et indirects. Les valises sont venues aussi après, pour les campagnes électorales.

                            Bien cordialement,


                          • escudo escudo 14 octobre 2011 23:00

                            L’article est bien ! 

                            Mais alors l’interminable et l’incompréhensible prise de bec entre « easy » et l’auteur de l’article est plus que gavant ! Ça fait vraiment chier de voir que même ici les ego et les différends personnelles prennent la place et « polluent » l’intérêt des articles... 
                            Dommage !

                            • Philippe Vassé Philippe Vassé 15 octobre 2011 09:12

                              Cher Escudo,

                              Je partage votre avis car, lorsque des commentateurs pareils entrent en scène, il est de règle, surtout lorsque les attaques sont malhonnêtes d’y répondre sagement, sans ego, mais en essayant au passage d’éclairer les « racines » de ces soudaines agressions qui ne doivent ici rien au hasard.

                              L’origine de l’arrivée d’easy sur ce fil est liée à des intérêts financiers évidents qui, dans du fait de la divulgation en français, des informations parues en mandarin traditionnel, sont très ennuyés.

                              C’est en France une réaction somme toute légitime, un dégât collatéral en quelque sorte.

                              Mais, il est vrai que ce gens venus sur ordre polluer une discussion sont inévitables. Il faut un temps où on voyait débarquer, sur des articles similaires fort ennuyeux, de pseudo- experts d’instituts qui essayaient de nier les faits les plus manifestes.

                              Les méthodes changent, les objectifs demeurent, et les chiens de garde veillent. C’est une habitude dans ce dossier.

                              Mais, rassurez-vous : l’essentiel est que l’information donnée ici se développe à grande vitesse, comme un rapide coup d’oeil sur Google (ou un autre moteur de recherche) vous le montrera.

                              Gageons que, en cas d’article précisant les demandes et arguments taïwanais, un easy ou un autre, sous identité anonyme, viendra essayer, en vain, de « polluer ». C’est la vie.

                              Bien cordialement,

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès