Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Armes chimiques : à qui profite le crime

Armes chimiques : à qui profite le crime

Pour ce qui semblerait être une attaque chimique dans un quartier tenu par des rebelles près de la capitale syrienne Damas, une vidéo postée sur You Tube par un groupe de militants rebelles montre "un terrible massacre commis par les forces du régime avec des gaz toxiques qui a causé des dizaines de martyrs".

Selon Khaled Omar du conseil d'opposition locale à Ain Tarma : "L'attaque a eu lieu vers 3 heures du matin. la plupart étaient dans des maisons. Au moins 80 corps sont à l'hôpital Hajjah à Ain Tarma et à la clinique makesift à l'école Tetbiqiya près du distric de Saqba."

En outre, la véracité de la vidéo n'a pas pu être établie, selon Al-Akhbar, ainsi que le nombre de victimes. Du reste, selon l'AFP, des bombardements se sont fait entendre dans la bordure extérieure de la capitale où un nuage gris a pu être observé.

Une infirmière aux urgences de Douma, Bayan Baker, a confirmé que le nombre de morts dus à l'attaque accueillis dans les centres médicaux de la région était de 213.

Selon elle, "Beaucoup de victimes sont des femmes et des enfants, ils sont arrivés avec des pupilles dilatées, des membres froids et de la bave dans leurs bouches. Les docteurs disent que ce sont des symptomes typiques de victimes de gaz neurotoxiques."

"les personnes qui travaillent dans l’hôpital sont débordés et incapables de faire quoi que ce soit pour les blessés. Il y a un manque sévère de médicaments. Les blessés sont soignés avec de l'eau et des ognion" a dit Abu jihad, un militant à irbin, pour l'AFP via internet.

Mais tandis que les accusations, portées par les médias saoudiens tels que Al-arabiya, pointe du doigt le régime, la Russie semble affirmer que ce sont les rebelles [ probablement le front Al-nustra proche d'Al-qaeda qui serait à l'origine de l'utilisation de l'arme chimique.

Le porte parole du ministère des affaires étrangères russe Aleksandr Lukashevich a déclaré dans une annonce offcielle : "Une fusée artisanale contenant une substance chimique qui n'a pas été identifié pour le moment a été tirée le 21 août d'une position occupée par les rebelles."

En outre, le directeur des enquêteurs de l'ONU, en poste sur place, Ake Sellstrom, qui se serait entretenu avec le gouvernement syrien, semble avoir déclaré que " le nombre élevé de victimes rapporté par les médias semble douteux".

Pour Aleksandr Lukashevich, "Ce qui retient l'attention, c'est que les médias régionaux engagés ont immédiatement lancé une attaque informationnelle agressive en rejetant la responsabilité sur le gouvernement syrien".

"Tout cela nous amène à penser qu'il s'agit, cette fois encore, d'une provocation planifiée à l'avance".

A l'appui de cette thèse, il cite le fait que cette nouvelle attaque chimique a eu lieu au moment où une mission d'experts de l'ONU vient d'entamer son enquête sur l'utilisation présumée de sarin dans les environs d'Alep le 19 mars dernier.

Selon le diplomate, tout cela fait penser à une tentative visant à "trouver un prétexte pour demander au Conseil de sécurité de l'ONU d'intervenir en faveur des opposants au régime de Damas et de torpiller par là même les chances de convocation de la deuxième conférence de Genève sur la Syrie"

En effet, nul besoin d'être Sherlock Holmes pour comprendre que le gouvernement syrien a tout à perdre de l'utilisation d'armes chimiques, car il a conscience que l'équilibre des forces pencherait immédiatement en sa défaveur. En revanche, si l'on se penche du côté du prince Bandar, le "prince des djiadistes" et ses alliés occidentaux, l'on peut y voir une tentative de revoir les termes de leur engagement, le Jus ad bellum, qui les restreint, pour l'instant, dans les limites posées par le droit international.


Moyenne des avis sur cet article :  4.85/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • volpa volpa 24 août 2013 09:15

    Cette affaire de gaz sarin est grosse comme le nez au milieu de la figure.

    Il y a juste Fabius et le peuple auto proclamé élu pour le croire.


    • Martha 24 août 2013 10:25

      Ne pas le dire c’est cautionner ces méthodes, se soumettre et se mettre dans le camp de ces menteurs.
       Depuis le 911 et ses attentats sous faux drapeau caractérisés, le mensonge est roi.

       Qui peut encore les croire ?
       Ne voient-ils pas le grotesque de la répétition de ces manières de faire ? ce ne sont que guignolades ubuesques tragiques....
       Ca ne marche plus, le point de non retour est passé depuis longtemps : à cours d’arguments les voilà obligés de recommencer sans cesse les mêmes tromperies. Les voilà de plus en plus transparents et ridicules .
       


    • Alpo47 Alpo47 24 août 2013 13:26

      Laurent Fabius se décrédibilise chaque jour un peu plus. Cet homme pourtant brillant, n’a vraiment pas les épaules pour ce poste.
      Peut être que sa priorité, qui est de défendre envers et contre tous -et avant tout- les intérêts israeliens, l’empêche de voir la réalité des faits ?
      En tout cas, il ne reste plus personne pour accorder le moindre crédit à ses déclarations.


    • Serpico Serpico 25 août 2013 01:42

      Pourquoi « Fabius ET le peuple élu » ?

      Ce n’est pas kifkif bourricot ?


    • volpa volpa 25 août 2013 08:56

      Les sayanim ! pas entendu parler ?.


    • Albar Albar 24 août 2013 09:36

      Avec un Bandar Bin Soltan comme agent US tout devient possible !


      • Alpo47 Alpo47 24 août 2013 09:37

        Lorsque la tromperie et les mensonges animent le monde et en particulier la politique, les hommes « justes » n’ont d’autre recours que de refuser de voir ce que l’on veut absolument leur montrer.
        (C’est de moi)


        • King Al Batar King Al Batar 24 août 2013 10:54

          « (c’est de moi) »

          N’écris jamais ca... Même si c’est le cas, et même si c’est pertinent. Le fait de l’écrire donne l’impression d’un mec qui s’autopompe le dard, et ca fait très prétentieux... Ca décridibilise tout... dsl


        • Alpo47 Alpo47 24 août 2013 13:20

          Tu l’interprètes comme tu veux. On pourrait également dire : « Tiens, le mec, il n’a pas la prétention de citer un auteur et annonce que c’est »juste« de lui ... ».


        • King Al Batar King Al Batar 24 août 2013 14:04

          JE l’interprete pas parce que je te connais... smiley

          Mais je te dis juste, meiux vaut ne rien dire, c’est plus classe.

          C’est comme quand Soral dit, lors de ses présentations de lecture, qu’il presente d’abord les livres des autres « par courtoisie et élégance ». Quand on fait les choses par « elegance », cette élégance consiste à ne pas dire qu’on le fait pour être élégant, sinon on gache tout...
          C’est comme si vous êtiez galant avec une femme, et que vous disiez je vous laisse passer par galanterie... Il faut le faire mais ne pas le dire...

          MAis c’est un amical conseil que je vous donne.

          Je suis un gars plutot franc, si les autres ne vous le dise pas, je ne vous le dit pas en reproche mais sympatiquement. Comme quand on a du café sur le bout du nez ou de la salade sur une dents. S’il y a bien un connard qui va le dire, c’est moi. Mais en fait les vris connards sont ceux qui ne le dise pas.

          Peace


        • urigan 25 août 2013 08:51

          Alpa,

          Tu aurais mieux fait de t’abstenir de vouloir essayer de philosopher, car ce que tu dis est absolument creux et tu donnes l’impression de vouloir jeter l’éponge.
          Non, les hommes « justes » ont le devoir de voir et de dénoncer ce que l’on veut (qu’ils veulent) leur montrer.


        • Alpo47 Alpo47 25 août 2013 09:28

          @ urogon

          Peut être, devrais tu t’abstenir de commenter une phrase que tu comprends « tout de travers » ?


        • King Al Batar King Al Batar 24 août 2013 10:51

          Moi y a deux questions que je me pose...

          De un qui fabrique et qui vend ces armes ???
          Non parce que si on condamne celui qui les utilise, il faudrait peut être s’interesser à celui qui les vends aussi... ? non... ? Mais si ca se trouve c’est nous alors bon.

          Ces armes ressemblent elles à celle qu’Israel a utilisé durant l’opération Plomb Durci, sur la bande de Gaza ??? (je précise que je ne suis pas spécialement « anti-sioniste » j’aime pas le coté anti... plutot pro palestinien)

          En tout cas, on voit vraiment que nos Elites, et la presse ne sont plus a une contradiction grossière près... Mais la ca devient.


          • Luc le Raz Luc le Raz 24 août 2013 13:53

            En matière de crime, une question à se poser : Quel est le mobile ? Sans cet élément, impossible de remonter au véritable assassin ? Le régime de Damas ? Al-qaeda ? Allo... Miss Marple... Sherlock... ? Tuuut.... tuuuuut..... tuuuut.... D’où l’indécision générale allant jusqu’au refus d’intervenir. Même si après avoir pratiqué des autopsies sur les « gazés » on aura confirmation de la cause de la mort, cela ne donnera aucune indication sur le ou les « lanceurs ». Les inspecteurs de l’ONU pourront ils accéder aux débris des « engins » pour une éventuelle remontée à la fab ? On verra. Pour l’instant Wait and see.


            • soi même 24 août 2013 14:55

              Si nous étions en 14 je dirais à Basil Zaharoff.

              Je soupçonne que Hollande table sur l’exportation d’arme pour relancer l’économie en France ?


              • njama njama 24 août 2013 15:38

                En outre, la véracité de la vidéo n’a pas pu être établie,...

                A propos de ces vidéos, Al Hadath News - site tunisien d’actualités - a signalé très vite que les VIDÉOS postées sur YouTube par l’opposition ont été MISES EN LIGNE LE MARDI 20 AOÛT soit la veille des (« supposés » ) bombardements (chimiques) de l’AAS du 21 août (date donnée par AFP /REUTERS) qui auraient eu lieu la matin à l’aube.
                voir copies d’écran dans l’article (en arabe) :
                http://www.alhadathnews.net/archive...

                Le Réseau Voltaire signale également cette anomalie parmi d’autres : Gaz sarin en Syrie : nouvelle opération de propagande
                http://www.voltairenet.org/article1...

                réponse obtenue d’une personne compétente en informatique :
                ---------------------------------------------------------------------------------
                Les quatre vidéos ont bien été publiées le 21 août, mais très tôt, respectivement à 5h43, 6h47, 7h21 et 7h47 heure de Damas.

                http://gdata.youtube.com/feeds/api/videos/fSvm8mDZyOY
                http://gdata.youtube.com/feeds/api/videos/sZuYpsZZTlc
                http://gdata.youtube.com/feeds/api/videos/6O-G9HQru_o
                http://gdata.youtube.com/feeds/api/videos/_dVgO6LPKpk
                ----------------------------------------------------------------------------------------------------
                Le « 20 août » que l’on voit sur YouTube doit correspondre au fuseau horaire américain (?) soit au compte de l’utilisateur YouTube ?

                Des enfants à moitié nus à l’aube ? rassemblés à même le sol !!!
                http://www.youtube.com/watch?v=fSvm8mDZyOY
                Les « bombardements » ne devaient-ils pas les avoir surpris installés sagement dans leurs lits avec frères et soeurs ?
                Que leur injecte-t-on à certains ?

                Cette vidéo suivante ne dure que 24 secondes : http://www.youtube.com/watch?v=6O-G9HQru_o
                On n’y voit qu’une seule personne (victime d’un malaise ?). Une preuve bien mince ...

                Ici, si peu de temps après les (supposés) bombardements, des cadavres déjà rassemblés, soigneusement alignés, ET déjà emballés dans des linceuls ????
                http://www.youtube.com/watch?v=_dVgO6LPKpk

                le 23 Août 2013, l’heure du lever du jour à Damas (EEST+03:00) était à 06:02:33 et l’heure du coucher du soleil à 19:12:24. Autant dire que le soleil n’est pas au zénith, à l’aube la lumière est encore faible.

                Voilà pour les explications du décalage horaire. et ce qui voudrait dire que ces vidéos auraient mises en ligne très vite, mais comme me disait un ami :
                 " Il faut aussi compter le temps écoulé entre l heure exacte de l attaque puis le temps que les « scénaristes » se rendent sur place, puis premiers soins ou vérification de l état de santé de ces « pauvres » ou apporter des soins et les « arracher » des mains de leurs parents et familles endeuillées puis le transfert des corps, la dépose au sol, la prise des vidéos...tout cela pourrait prendre 3-4 ou 5 hrs de temps au moins... En plus , sur les photos, les habits sont impeccables, la couleur de la peau ne semble pas être altérée, aucune égratignure ni plaie ni bleu ni écoulement des orifices....c est intriguant tout ça...On dirait qu ils dorment tout bêtement ... "

                sans oublier que ne sachant pas trop la teneur de la substance toxique, ... un minimum de prudence s’avérerait indispensable avant d’aller prodiguer (sans aucune protection) des soins peut-être inutiles.


                • Luc le Raz Luc le Raz 24 août 2013 16:33

                  —> Rensk

                  Cette histoire me rappelle un certain George Dummy Bush justifiant les armes de destruction massive en Iraq ! smiley
                  Bof.... comme il a essayé de le dire en se mêlant les pinceaux « Fool me once, shame on you. Fool me twice, shame on me ».


                • doctorix doctorix 24 août 2013 17:04

                  Il a fallu faire drôlement vite pour publier à cinq heures du matin, deux heures après l’attaque...

                  Surtout qu’avec du sarin dans l’air, les sauveteurs n’ont pas du se bousculer...
                  Opposition syrienne, celle qui publie plus vite que son ombre...et même les dernières nouvelles de demain !

                • Esprit Critique 24 août 2013 16:25

                  Le gaz Sarin est inodore, mais il semblait , il y a quelques temps que des journaleux du journal « le monde » l’avait senti, et donc affirmer que El Assad utilisait des armes chimiques contre son peuple.

                  Que sont devenus ces journaleux ?

                  Ils reniflent d’autres pistes d’intoxications mentales ?


                  • doctorix doctorix 24 août 2013 20:00

                    Il aurait pu se passer de son paragraphe raciste... Mais pour le reste, il est bien, ce bonhomme.

                    Il est d’autant mieux qu’il dit ceci :
                    ..., il présente les théories du complot qui foisonnent autour de cet événement (le 11 Septembre), comme « une hypothèse qui ne manque pas d’argument à défaut de forcément convaincre ».  Cette « hypothèse » étant en réalité la vision de « ceux qui pensent qu’un machiavélique complot américano-israélien a été le point de départ d’une guerre américaine contre le reste du monde ». 
                    C’est une des raisons (ou plutôt la raison) pour laquelle il a été viré par Hervé Morin en 2009 de  la chaire de géopolitique du CID (Collège interarmées de défense , anciennement École de guerre)qu’il occupait.
                    En fait, tout le monde le sait bien, que c’est un complot : le crime est de le dire. Ce limogeage en a échaudé plus d’un...

                  • njama njama 24 août 2013 22:17
                    Pourquoi les Occidentaux et les Américains se sont-ils abstenus d’accuser le régime syrien d’avoir fait usage des armes chimiques dans la Ghouta de Damas ?

                    « La délégation russe a fourni aux missions occidentales et américaines lors de la réunion extraordinaire de l’Onu une version de l’attaque à l’arme chimique survenue le 21 août dans la banlieue est de Damas », rapporte le quotidien libanais Assafir dans son édition de vendredi 23 août citant des sources arabes.

                    Cette version, qui n’a pas été rendue publique, a été étayée par des documents et des images satellitaires des lieux de l’incident et de la région de Ghouta.

                    Selon les sources, les Américains n’ont avancé aucun document qui contredit la thèse russe vu que les images prises par les satellites US aboutissent au même résultat
                     : C’est l’opposition syrienne qui a perpétré l’attaque à l’arme chimique. De ce fait, les Occidentaux n’ont pas pointé du doigt le régime et se sont contentés de demander un élargissement de la mission de la commission d’enquête internationale.

                    Une brigade relevant de l’opposition syrienne baptisée « Liwaa al-Islam » et dirigée par Zahran Allouche a tiré depuis la région de Douma le 21 août à 1h35 deux missiles de fabrication locale et contenant des produits chimiques. Cette brigade est l’une des plus importantes bandes armées dans la Ghouta où environ 25 mille combattants sont déployés dans les villages de Arbin, Zamalka, Saqba, kafarnabt, Ein Tarme et Maazamiyeh. L’un des projectiles s’est abattu dans la région de Joubar alors que le second est tombé dans une zone située entre Arbin et Zamalka. Le tir des missiles est une riposte à l’opération d’envergure baptisée « Bouclier de la ville » lancée par l’armée arabe syrienne aux entrées de Damas.

                    Mercredi, l’artillerie des forces gouvernementales avait commencé à 1h00 du matin à pilonner les bastions des miliciens alors que les chars et les forces d’infanterie avaient avancé à 6h00 vers Joubar pour attaquer les positions des groupes terroristes. Treize brigades extrémistes se sont mises à la disposition du Front al-Nosra pour combattre l’armée syrienne dans cette zone.

                    Selon des sources concordantes, les miliciens relevant du « Front de la conquête de la capitale » se sont retirés de Joubar à 1h00 quelques minutes avant la chute du missile sur la région. Ce qui justifie la présence de quelques dépouilles des combattants parmi les victimes du carnage, en comparaison avec le lourd bilan des citoyens morts.

                    Source : Assafir, traduit par l’équipe du site
                    http://french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=10311&cid=309#.UhkTCn_DUek


                    • almodis 25 août 2013 19:08

                      Pourquoi les Occidentaux et les Américains se sont-ils abstenus d’accuser le régime syrien d’avoir fait usage des armes chimiques dans la Ghouta de Damas ?


                      en fait , aujourd’hui , Dimanche 25 aout , Hollande , Fabius , Cameron et consorts affirment avoir des preuves de l’implication du régime syrien .

                      Hélas , la « retenue » que vous signaliez n’est plus de mise . 
                      y aura t il des manifestations et des rassemblements contre une « opération » en Syrie , comme ce fut la cas au moment de la 2e guerre du golfe ????

                    • njama njama 24 août 2013 22:56

                      LA RÉALITÉ MILITAIRE EN SYRIE ...

                      Concernant l’évolution de la crise, les statistiques « Counts by months » de Syrian Revolution Martyr Database font plutôt état d’une importante baisse de l’intensité des combats depuis le mois de mai. La reprise de Qosseir par l’AAS et la sécurisation de la frontière libanaise ... les manifestations en Turquie, la résistance des Kurdes face aux djihadistes, les comités de défense de quartiers (chrétiens, alaouites, kurdes ...), les derniers événements (sanglants) en Égypte auxquels s’ajoutent les hésitations des US, la fermeté du soutien russe, font se tarir les sources de volontaires pour le paradis aux 72 vierges, les logistiques d’armements, de munitions et de ravitaillements divers .

                      Face à cette débandade militaire sur le terrain, « l’opposition » tente-t-elle son va-tout pour sauver « sa révolution » en jouant la carte de "l’arme chimique", seul joker qui serait susceptible d’influer sur une résolution de l’ONU permettant un engagement militaire des complotistes France, GB, Allemagne, US Qatar, Arabie Saoudite ... ?

                      voir le graphe :
                      http://syrianshuhada.com/default.asp?lang=en&a=st&st=8

                      On notera également que ce site de référence de l’opposition affiche « 76920 Martyrs up to 16/8/2013 » ce qui est loin des "plus de 100.000 victimes" que nous ont ressassé à grands cris les médias dernièrement. Le décalage de 20/25000 entre source ONU et source OSDH datant de décembre 2012 ayant été largement commenté à l’époque sur InfoSyrie.

                      Quelques observations concernant ce graphe TRÈS RÉVÉLATEUR "Counts by months" de Syrian Revolution Martyr Database - que je ne sais comment afficher sur ce site - :

                      - Jusque début 2012 (même si qqs centaines de morts c’est bien de trop), on peut dire que les combats (pour toute la Syrie) sont dans une phase de basse intensité au regard de ce qu’il adviendra par la suite.

                      -Il est attesté par différentes sources que le Qatar a fourni aux « mercenaires » d’importantes livraisons d’armement (des centaines de tonnes), dont des pièces d’artillerie lourde depuis des bases de l’OTAN situées en Croatie, dès janvier 2012 (recyclage de la guerre dans les Balkans, et de celle de Libye).

                      -L’objectif stratégique (la feuille de route de « l’opposition ») était donc très clairement militaire, et le « Genève 1 », malgré des sommes immenses de bonnes volontés pacifistes n’avait donc aucune chance d’aboutir, ... vu cet « investissement » qatari très conséquent - 3 milliards de dollars dit-on ... - pour tenter de renverser le régime syrien.

                      Genève 1 du 30/06/2012 : http://www.lemonde.fr/proche-orient...

                      SYRIE : Pont aérien CIA pour armer les « rebelles » (un article parmi d’autres) :
                      "Depuis que l’opération a commencé en janvier 2012, au moins 3.500 tonnes d’armes, selon une estimation par défaut, ont ainsi été transportées par pont aérien. Les premiers vols ont été effectués, par des avions militaires de transport C-130, du Qatar en Turquie. Depuis avril 2012 ont été utilisés de gigantesques avions cargos C-17, fournis par le Qatar, qui ont fait la navette entre la base aérienne de Al Udeid et celle turque de Esenboga. Détail non négligeable : la base aérienne qatari de Al Udeid abrite le quartier général avancé du Commandement central Usa, avec un personnel de plus de 10mille militaires, et fonctionne comme hub pour toutes les opérations au Moyen-Orient. Dans ses dépôts sont stockés des armes de tous types, y compris certainement aussi celles non made in Usa, plus adaptées pour les opérations «  couvertes ». Depuis octobre 2012, des avions jordaniens C-130 ont atterri dans la base turque de Esenboga, pour charger des armes à transporter à Amman pour les « rebelles » syriens."
                      http://www.mondialisation.ca/syrie-...

                      On constate d’ailleurs sur ce graphe que l’intensité des combats explose dès fin juin 2012 (interdisant de fait toutes négociations Genève 1) :
                      6/2012 2661
                      7/2012 4318
                      8/2012 6294
                      9/2012 5439
                      10/2012 4941
                      ...
                      et, ces 2 derniers mois une baisse très significative :
                      6/2013 3038
                      7/2013 3187
                      dont l’interprétation militaire ne laisse aucune équivoque, les dits « rebelles » sont sinon en déroute, du moins très essoufflés, et même s’ils sont qqs milliers ... , s’ils contrôlent encore certainement quelques lieux, ils sont dans l’incapacité (vu leurs immenses divergences d’objectifs politiques et de commandements militaires) de lancer la moindre offensive coordonnée.

                      Ces allégations empressées, (ces très suspectes mises en scènes sur YouTube) sur l’usage d’armes chimiques ne seraient-elle pas une ultime tentative (des supporters occidentaux et émiratis) de sauver la mise ?


                      • njama njama 24 août 2013 23:05

                        Syrian rebels’ Damascus chemical cache found by Syrian Army

                        The Syrian army has discovered a storehouse belonging to rebels in the Damascus area of Jobar, where toxic chemical substances – including chlorine – have been produced and kept, State TV reported.

                        http://www.islamicinvitationturkey.com/wp-content/uploads/2013/08/1234028_378913295571248_385644132_n.jpg

                        Military sources reported that the militants “were preparing to fire mortars in the suburbs of the capital and were going to pack missiles with chemical warheads.”

                        A video shot by RT’s sister channel Russia Al Youm shows an old, partly ruined building which was set up as a laboratory. After entering the building, Syrian Army officers found scores of canisters and bags laid on the floor and tables. According to a warning sign on the bags, the “corrosive” substance was made in Saudi Arabia


                        • soi même 24 août 2013 23:46

                          @ njama, merci pour cette analyse, j’espère que les russe vont garder la tête froide .
                          Es qu’il y a des informations sur le soutien Chinois aux Syriens ?


                        • smilodon smilodon 25 août 2013 20:47

                          Il en ira de la Syrie comme il en est allé de la Libye, de la Serbie, du Rwanda, de l’Irak, de l’Iran, du Cambodge, du Viet-nam, etc,etc !....... On nous fera croire ce qu’il nous faut croire !.... Et apprécier, voire demander, toutes les décisions qui seront prises, par la France, l’Europe, les U.S ou l’ONU !.... A-t-on le droit de croire, penser ou décider (ou non), toutes ces « choses », que de toute façon, on va inscrire dans nos cerveaux, à coup de « JT » ou « presse papier ». Le « peuple » est un troupeau de moutons !... Le « berger » c’est « françois » et son équipe, en ce moment !... Les « border colley’ » ce sont les « journalistes » !.... Et les moutons iront, de toute manière, là où les conduiront les chiens et les bergers !...... Quel pauvre « mouton » d’ici, a la moindre idée de ce qui s’est passé, réellement, en Syrie ???..... Des images devant les yeux, ok !... Mais qui a fait quoi ????!!!.... François, lui, le sait !... Il y était ??... Mais c’est le « berger » !.... Ecoutons-le !... Sinon, les chiens pourraient mordre !.... Ecoutons-le !..... Il « sait » !...... Gaffe aux chiens, amis moutons !... Adishatz !...


                            • Vredes Vredes 26 août 2013 16:15

                              Bonjour


                              Perplexe jusqu’au bout sur l’utilisation des armes chimiques par l’armée régulière, cette vidéo du 25 août montre les rebelles en train de tirer à l’arme chimique. Après les personnes brûlés vives, les exécutions sommaires et le cannibalisme, je crois que les rebelles sont de terribles criminels contre l’humanité et c’est ça que les USA et leurs marionnettes européens vont protéger.  smiley 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

whistle12


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès