Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Armes chimiques en Syrie : Obama comme Bush en Irak

Armes chimiques en Syrie : Obama comme Bush en Irak

La tension entre les États-Unis et la Russie est à son comble : en cause, les derniers événements en provenance de Syrie. Il faut dire que les informations qui parviennent des zones de conflit montrent à l’Oncle Sam et à l’Occident que le peuple syrien s’obstine à se battre pour rester maître de son propre destin. Et nombreux sont ceux qui œuvrent à la déstabilisation de Damas ! Israël, le Qatar, la Turquie, etc., ont tous été impliqués peu ou prou dans la manœuvre. Et maintenant que la déroute des rebelles se confirme d’heure en heure, voici que les États-Unis parlent d’une zone d’exclusion aérienne en Syrie pour venir en aide à ces mêmes rebelles, accusés pourtant par Carla Del Ponte (commissaire de l’ONU sur les crimes en Syrie) d’avoir utilisé des armes chimiques à plusieurs reprises.

Mais si les États-Unis agissent directement pour éliminer Assad, la Russie s’y oppose fermement. Le ministre des affaires étrangères Sergueï Lavrov a indiqué samedi qu’instaurer une telle zone « constituerait une violation du droit international  ». Le Pentagone semble prendre très au sérieux cette affaire et a décidé de laisser des chasseurs de combat F-16 et des missiles Patriote en Jordanie, pays frontalier de la Syrie, après des manœuvres communes qui doivent s’achever à la fin du mois. Washington a également sollicité l’aide de l’Égypte, où le président Mors a officiellement pris position contre la Syrie. Les relations diplomatiques entre les deux pays ont été rompues et l’ambassade de Syrie au Caire a été fermée.

John Kerry n’est pas en reste. Selon le secrétaire d’État, «  le Hezbollah menace de rendre hors d’atteinte tour règlement politique  ». Curieuse explication. Depuis 2011 et le début des événements syriens, des milliers de combattants islamiques sont venus du monde entier grossir les rangs des troupes rebelles. Des roquettes tirées depuis la Syrie touchent maintenant le Liban ; les bastions du Hezbollah sont ouvertement visés. Mais la Maison blanche a une propension inégalée à écrire l’histoire à sa manière. 

Néanmoins, à ce stade des combats, la Russie semble être en position de force. Les troupes du président Assad sont à l’offensive dans tout le pays, et Washington cherche d’une manière grotesque à stopper cette avancée. Et sans zone d’exclusion aérienne, il n’y aura pas d’échappatoire pour les rebelles… Quant aux armes chimiques, et bien que le chef de la diplomatie russe ait affirmé « qu’il serait absurde que l’armée syrienne en utilise au moment où elle gagne du terrain contre la rébellion », les États-Unis s’en servent comme prétexte pour armer cette dernière. Mais l’art de la fabrication de fausses preuves est un art que maîtrise parfaitement l’Oncle Sam. Selon Alexeï Pouchol, chef de la commission des affaires étrangères à la Douma, « les informations sur l’usage par Assad d’armes chimiques sont des faux du même ordre que les mensonges concernant les armes de destruction massive de Saddam Hussein ». Obama suit la même voie que Bush. Mais depuis l’épisode irakien, l’Oncle Sam connaît quelques couacs…

Capitaine Martin

http://www.resistance-politique.fr/article-armes-chimiques-en-syrie-obama-comme-bush-en-irak-118555956.html


Moyenne des avis sur cet article :  4.57/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • diogene 18 juin 2013 08:51

    Tonton Samy poursuit son rêve d’une gouvernance mondiale US.
    Pour cela il tente de détruire systématiquement toutes les poches de résistance.
    Tonton Samy nous fait chier, mais comme ça commence à puer beaucoup, il va bien falloir se décider à tirer la chasse d’eau pour évacuer toute cette merde.
    Sa puissance s’est bâtit sur la guerre et la déstabilisation des régimes politiques qui ne lui servait pas la soupe avec suffisamment de déférence.
    N’est-il pas temps de nettoyer les écuries d’Augias ?


    • ekarlate 18 juin 2013 16:07

      Tous des rigolos. Quand les gens auront bien compris cela ça changera peut être !


      • DACH 18 juin 2013 17:06

        Ah comme il est difficile de se défaire d’une grille de lecture vieille de 30 ans... et qui aujourd’hui permet à coup sûr d’être à coté des réalités observables sur le terrain et identifiées. Les propos de l’auteur, aussi sincères que possibles le rendent prisonnier de ce qu’il veut croire et faire croire, et, relèvent pour d’une imposture qui consiste seulemnt à faire croire à quelque chose qui n’existe plus. S’il ne voit pas que la Russie et les USA sont alliés tout en ayant une approche différente et des onbjectifs / intérêts différents, c’est que l’auteur est prisonnier d’une vision des realtions internationales mortes il y a une trentaine d’années...Les évènements syriens des prochaines semaines le surprendront et contrediront ses souihaits comme ses croyances. Attendons un peu....


        • Michel Maugis Michel Maugis 19 juin 2013 01:43

          @dach


          « ah, comm il est difficile de se défaire d’une grille de lecture vieille de 30 ans »

          Ah comme c’ est débile cette défense des criminelles selon un principe vieux comme le monde.

          Celui d’une soi disant symétrie, pour justifier les crimes de USRAEL et de ses larbins.

          Votre « opinion » est une insulte à l’ intelligence, même la plus faible.

        • COLLIN 19 juin 2013 09:30

          Entendu sur « radio-Paris » : le G8 ,c’était un G7+1 , les sept , plus Poutine....les « journalistes » de cet organe de propagande ont enfin compris qui est réellement le patron.... smiley

          Je ne donne plus cher de la peau des « rebelles » du traitre L.Fabius.... smiley....R.I.P.... smiley


          • Serpico Serpico 19 juin 2013 17:05

            L’Occident ne craint pas même le ridicule...

            Il s’acharne à débiter les mêmes mensonges à destination de son opinion publique apparemment formatée et programmée comme une armée de beaufs.


            • Jonas 19 juin 2013 19:41

               Pourquoi les arabo-musulmans voient toujours dans les révoltes qui secouent leur pays , la main des étrangers ou complot.s


              Est-ce qu’ils jugent que leurs frères en religion sont incapables de réfléchir et de raisonner sur leur pauvre situation ? Leurs frères en religion sont -ils des irresponsables ? 

              Au départ , la presse Française « bien-pensante » , avait chanté le fameux « Printemps arabe ». Révoltes pour la démocratie et pour la « laïcité » disaient-ils . Des Arabo- musulmans démocrates et laïcs existent à titre individuel , cela est incontestable. 
               
              Mais des pays arabo-musulmans , démocrates et laïcs cela n’existent que dans l’esprit de certains farfelus, venant de cette gauche paléolithique ou de ce résidu du stalinisme qui bouge encore mais pas pour longtemps.

              L’Egypte et la Tunisie qui ce sont débarrassées de leurs dictateurs ne se portent pas très bien ni sur le plan économique ni de sécurité., ni social .

              Je rappelle aux Arabo-musulmans à la mémoire vacillante que Moubarak a été élu par 88, 60 %. et le Tunisien Ben Ali , par 94, 49% des voix .

              Pour la Libye c’est la Ligue Arabe, ce syndicat de chef d’Etat Arabes à la tête duquel se trouvait Amr Moussa l’Egyptien , qui avait voté la résolution 1973 pour que l’OTAN intervienne avec l’accord de l’ONU. ( Russie-Chine-Inde-Allemagne-Brésil se sont abstenus) . Pourquoi s’en prendre aux Occidentaux seulement et pas aux Etats Arabes et musulmans ,incapables, incompétents et médiocres pour résoudre le moindre conflit les concernant ?

               La Libye aussi est un échec . Conclusion que les Arabo-musulmans se libèrent par eux-mêmes ou grâce aux étrangers , l’échec est inscrit dans leur ADN. 

              Il suffit de regarder ce que les Etats Arabo-musulmans font au Soudan-Somalie-Irak, conflit du Sahara Occidental , Pakistan etc pour comprendre vite qu’ils sont plus que nuls.

              Deux faits montrent le raisonnement des Arabo-musulmans.

              1) Révolte pacifique au départ en Syrie, que le dictateur par son aveuglément et ses sbires à transformer en guerre civile pour se maintenir au pouvoir au prix jusqu’à présent de près de 100 000 morts. 1, 5 millions de réfugiés et 4 millions de déplacer. Bien sûr là aussi il y a la main des étrangers. Au départ c’étaient des voyous et des Palestiniens , aujourd’hui ce sont des Occidentaux , des Américains et des Israéliens. Pourquoi changer de discours puisque les masses Arabes seront d’accord. 

               Que dit le dictateur Bachar al-Assad : je cite« J’ai été élu par 97, 62% de voix , je resterai , jusqu’aux nouvelles élections, » Ce raisonnement est valable « , si les arabo-musulmans raisonnaient de même pour Moubarak et Ben Ali. Comment se fait-il qu’ils sont d’accord avec le dictateur Bachar al-Assad qui se fait aider par les supplétifs de l’Iran le Hezbollah  mais trouvent normal le départ de Moubark et Ben Ali , élus eux aussi dans les mêmes conditions que le fils du dictateur Hafez al-Assad ?

              Ce sont bien des révoltes qui ont eu raison de Ben Ali et Moubarak, Pourquoi les arabo-musulmans, sont d’accord avec les premières et qualifient l’autre de révolte de l’étranger en prenant pour argent comptant la propagande du dictateur. ? Certes il y a des terroristes mais pas au début ? 

              2) Des jeunes turcs manifestent pacifiquement pour défendre un Parc et contre les méthodes de leur premier ministre Erdogan qui veut islamiser de + en + la Turquie . Erdogan s’est appuyé sur la possible adhésion à l’Union européenne pour éliminer l’armée ( 70% des officiers de la marine en prison et plusieurs douzaine d’officiers et d’officiers généraux également + des journaliste. La Turquie , de l’islamiste Erdogan a plus de journalistes en prison que la Chine et l’Iran)

              ’L’islamiste premier ministre Erdogan, traite les manifestants de voyous, de voleurs, d’alcooliques , d’anarchistes à la solde des étrangers. Toujours les étrangers.

              3) Au Brésii, des manifestations graves se sont produites contre la vie chère, contre les dépenses pour la Coupe du monde, l’augmentation des tarifs des transports etc.

              Que dit la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, je cite » Je comprends les manifestants , nous sommes un pays démocratique, ils ont le droit de manifester. Leurs revendications sont justes ". 
              . Et immédiatement , elle renonce aux augmentations des prix des transports etc. Mais n’accuse aucun pays étranger, comme le font les chefs d’Etats Arabo-musulmans. 

              Ce sont des manières différentes d’appréhender les événements et les demandent des peuples. qui souffrent dans leur vie de tous les jours.

              La culture arabo-musulmane est tournée vers la main des étrangers et le complot. pour chaque revendication ou demande de satisfaction de leur des peuple. 

              Que le pays arabo-musulman soit en croissance ou pas , la main de l’étranger ou les complots sont les justifications que les pouvoirs en place véhicules pour expliquer à leurs peuples les raisons de leur situation. Sans la main de l’étranger et les complots fomenter par les Occidentaux, les Américains et les Israéliens , nous seront comme au Paradis d’Allah .















              • Don Michael Corleone Don Michael Corleone 21 juin 2013 19:50

                Obamort est semblable dans le fond au busher de la maison blanche, pour eux le siècle doit être étasunien quel qu’en soit le prix à payer. Israël étant un appendice de cet empire appelé Etats-Unis qui est en train de phagocyter l’Europe de sorte que bientôt nous n’aurons plus les Etats-Unis d’Amérique mais les Etats-Unis du monde. Une entité bâtarde dans laquelle les hommes politiques ne sont que les pions de forces obscures et apparemment occultes et où les peuples seront soumis ou crèveront. Dans ce schéma les états forts et indépendants n’ont pas leur place. Que les crétins nous épargnent leur grille de lecture fantaisiste de « Assad est un dictateur » car c’est une grille de lecture périmée. Les dictateurs soumis ne sont pas embêtés même s’ils seront sacrifiés en temps opportun. Ce n’est d’ailleurs qu’une question de temps avant que l’ogre étasunien s’occupe de leur cas. Pour le moment l’os à digérer s’appelle la Syrie et il s’avère particulièrement résistant. D’après mes sources les militaires et le peuple se battent pour la survie de leur patrie et ils savent que Bashar Al Assad est le symbole de cette unité. Il est aussi le symbole de la fierté et du caractère indomptable du peuple syrien, tout ce que l’empire des ténèbres, celui de l’agent orange, de l’uranium appauvri et j’en passe, ne supporte pas. Cette résistance doit toucher tous les humains fiers et dignes aux 4 coins du monde. Et ça ça doit rendre fous de rage les haineux de l’empire des ténèbres. Je ne crois pas qu’ils lâcheront le morceau et ils tenteront encore de pousser les russes dans les derniers retranchements. Cette guerre est capitale pour l’avenir du monde car les risques sont énormes. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès