• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Attaques chimiques en Syrie : la Bolivie dénonce les mensonges des (...)

Attaques chimiques en Syrie : la Bolivie dénonce les mensonges des Etats-Unis

Réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU après les frappes américaines contre la Syrie, 7 avril 2017 

Intervention de la Bolivie

Traduction : http://sayed7asan.blogspot.fr

 

 

Transcription :

Ambassadrice américaine aux Nations Unies, Nikky Haley  [Qui, durant son intervention, avait brandi des photos de l’attaque chimique attribuée au régime syrien]  : Nous allons maintenant écouter les déclarations des membres du Conseil [de sécurité] et nous commençons avec le représentant de la Bolivie.

Ambassadeur bolivien aux Nations Unies, Sacha Llorenti : Mme la Présidente, merci de me donner la parole et d'avoir convoqué cette rencontre publique du Conseil de Sécurité. Il est vital que non seulement les membres de notre organisation mais également le monde entier puissent voir (quelles sont) les positions des membres du Conseil de sécurité de manière totalement transparente, étant donnés les événements récents en Syrie.

La Bolivie a appelé à la convocation de cette réunion, préoccupée par les événements des dernières heures. Tandis que le Conseil de sécurité débattait les propositions quant à ce que serait le mécanisme d'enquête sur les horribles attaques chimiques dont toute l'humanité a pu témoigner, tandis que nous discutions des termes qui pourraient être utilisés dans la résolution, et tandis que les membres permanents et non-permanents avançaient des propositions pour le texte d'une telle résolution, les Etats-Unis, encore une fois, préparaient et lançaient une attaque unilatérale.

 

Les attaques de missile, bien sûr, sont une action unilatérale. Elles représentent une grave menace pour la paix et la sécurité internationales. Pourquoi ? Parce que durant les 70 dernières années, l'humanité a érigé une structure non seulement physique et institutionnelle mais également une structure légale. Ils ont établi des instruments de droit international justement pour empêcher des situations où le plus puissant attaque le plus faible en toute impunité, afin d'assurer un équilibre dans le monde, et bien sûr pour éviter des violations très graves de la paix et de la sécurité internationales.

Nous considérons que c'est le devoir du Conseil de sécurité mais pas seulement, de l'ONU dans tous ses organismes, que de défendre le multilatéralisme. Nous sommes ici pour défendre le multilatéralisme.

 

Nous avons reconnu que cette Charte des Nations Unies doit être respectée. Et cette Charte interdit les actions unilatérales. Toute action doit être autorisée par le Conseil de sécurité, en accord avec la Charte. Permettez-moi d'en lire quelques articles afin que nous puissions nous le remémorer.

Le chapitre 24 déclare qu'afin de garantir une action prompte et effective de l'ONU, ses membres confèrent au Conseil de sécurité la responsabilité primordiale du maintien de la paix et de la sécurité internationales et reconnaissent que dans l'exécution de ces tâches, sous cette responsabilité, le Conseil de sécurité agit en leur nom. Ce Conseil de sécurité, pas seulement les 15 membres qui sont assis à cette table, nous représentons les 193 pays de cette organisation, et à travers eux, nous représentons le peuple du monde. Et nous avons convenu que les actions unilatérales violent le droit international.

Tandis que nous débattions hier des projets de résolution, tandis que nous nous efforcions de trouver des alternatives et de parvenir à un consensus au sein du Conseil de sécurité, les Etats-Unis ont non seulement unilatéralement attaqué, mais tandis que nous débattions ici, exigeant la nécessité d'une enquête indépendante et impartiale, une enquête complète sur ces attaques, les Etats-Unis se sont érigés eux-mêmes en enquêteurs, en procureurs, en juges et en jury. Où est donc l'enquête qui nous permettrait d'établir de manière objective qui est responsable de l'attaque ? C'est une violation extrêmement sérieuse, extrêmement sérieuse du droit international.

Ce n'est pas la première fois dans l'histoire que cela se produit. Nous pourrions rappeler bien des occurrences dans lesquelles diverses puissances, et pas seulement les Etats-Unis, ont agi unilatéralement et violé la Charte des Nations Unies. Mais le fait que cela se produise encore une fois ne signifie pas que l'ONU et ses membres doivent l'accepter.

En septembre 2013, les Etats-Unis ont également lancé des attaques contre la Syrie. Je peux rappeler ce qui a été dit par le Secrétaire Général de l'ONU d'alors, Ban-Ki Moon, à cette occasion. Permettez-moi de lire cette citation en anglais, ce que le Secrétaire Général a dit, je cite : « Le Conseil de Sécurité a la responsabilité primordiale (du maintien) de la paix et de la sécurité. J'appelle à ce que tout soit géré dans le cadre de la Charte de l'ONU : l'usage de la force est légal seulement en cas d'auto-défense, conformément à l'article 51 de la Charte des Nations Unies, et lorsque le Conseil de sécurité approuve une telle action. » Fin de citation.

Ce fut la position du Secrétaire Général d'alors qui contribua à éviter une action unilatérale dans une situation très semblable à celle d'aujourd'hui.

Cette attaque représente une menace pour la paix et la sécurité internationales car elle constitue une menace pour les processus politiques à Genève et à Astana. [Le sous-secrétaire] M. Feltman l'a très bien dit dans le message du Secrétariat Général, il est vital d'éviter une escalade des tensions qui rompe avec les progrès réalisés dernièrement à Astana.

Ce n'est pas la première fois que cela se produit. J'aimerais rappeler ce qui s'est passé dans ce Conseil de sécurité même il y a quelques années, précisément le 5 février 2003 lorsque le Secrétaire d'Etat américain d'alors est venu dans cette salle pour nous présenter, selon ses propres mots, des preuves concluantes de l'existence d'armes de destruction massive en Irak. [Il brandit la photo de Colin Powell et de sa prétendue fiole d’anthrax] Je crois qu'il faut absolument qu'on se rappelle ces images qui viennent précisément de cette salle où nous sommes : on nous a assuré qu'il y avait des armes de destruction massive en Irak, et que c'était le motif de l'invasion. Et cette invasion a causé 1 million de morts. Et elle a entrainé toute une série d'atrocités dans cette région. 

 

 

Pourrions-nous parler de Daech si cette invasion n'avait pas eu lieu ? Pourrions-nous parler de cette série d'horribles attaques (terroristes) dans divers endroits du monde si cette invasion illégale n'avait pas eu lieu ? Je crois qu'il est vital pour nous de se rappeler ce que l'histoire nous enseigne.

Pour l'Irak, les Etats-Unis avaient longuement enquêté et détenaient (prétendument) toutes les preuves nécessaires pour démontrer que l'Irak avait des armes de destruction massive. Mais elles n'ont jamais été trouvées. Elles n'ont jamais été trouvées.

Je souhaiterais répéter ce qu'a dit le Président Evo Morales ce matin, et je cite : « Je crois et je sens - et j'espère que je ne me trompe pas - que les armes chimiques en Syrie ne sont qu'une excuse pour une intervention militaire. Les actions unilatérales sont des actions impérialistes, et les Etats-Unis se moquent bien du droit international. Ils l'ignorent lorsque cela les arrange. Les problèmes internationaux entre Etats doivent être résolus par le dialogue et non par les bombardements. C'est une menace contre la paix et la sécurité internationales. » Fin de citation.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.93/5   (76 votes)




Réagissez à l'article

130 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 8 avril 12:07

    Et que va répondre l’ONU ?
    Un truc du genre :

    Merci M’sieur mais on s’en fout.
    Les ricains ont tout les droits, vous l’savez bien.

    Circulez, y’a rien à voir ! 


    • Alren Alren 8 avril 13:05

      @Jeekes

      Ce n’est pas l’ONU et la totalité des pays membres qui va répondre : « On s’en fout ! », au contraire !
      Ceux qui vont le penser sans le dire sont les faucons (des vrais en réalité) de Washington.

      Mais l’image des USA dans le monde se ternit un peu plus à l’occasion, alors que l’image est très importante quand on veut imposer sa « civilisation » dans un « choc des civilisations ».

      Il y a une trentaine d’années, aucun représentant d’un pays d’Amérique Latine n’aurait osé faire une telle déclaration. C’est significatif.


    • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 8 avril 14:12

      @Alren
      Le représentant de la Bolivie, avec beaucoup de dignité, de fermeté et de justesse, vient rappeler l’obligation absolue, y compris pour les puissants, de se conformer au droit international et de respecter les traités. Sinon, c’est la loi du plus fort, la barbarie, le cycle de la violence qui s’enclenche. A méditer par tout le monde.
      Comprenne qui pourra.


    • njama njama 8 avril 14:38

      @riff_r@ff.93
      certains doivent avoir oublié ce que veut dire être opprimés ...
      suffit de voir au travers du BDS ou de l’apartheid israélien par exemple comment la cause palestinienne est presque conspuée, voire entachée d’illégitimité, si pas d’illégalité, et taxée à l’unisson d’être antisémite aujourd’hui ...


    • izarn izarn 9 avril 16:33

      @Jeekes
      Surtout le traitre Hollane : depuis 2013 il n’a rien à foutre de l’ONU, comme Adolf Hitler en son temps : Chiffon de papier !
      Le couille molle se la joue....De sa néantitude avérée, il espere renaitre...
      Dans l’ignominie la plus com^pete....
      Hollande : 0,000000001% de notoriété nationale et internationale.


    • izarn izarn 9 avril 16:34

      @izarn
      Micronibus, le roi de l’autobus le suis dans le désastre...


    • kader kader 9 avril 17:26

      @Jeekes
      les ricains font ce qu’ils veulent ? eh bien nous aussi.
      Amazone Coca, Chevrolet, Tropicana, Mac Do, Apple, HP, Pampers, Ariel, Braun, Oral B etc etc
      si on est pas d’accord avec la guerre on ne la finance plus.


    • Pere Plexe Pere Plexe 9 avril 20:32

      @Jeekes
      Le manque de réaction des autres pays prouve que c’est un fait acquis.

      La loi c’est pas pour le maître du monde autoproclamé.
      Les soumis n’osent même pas relevé l’évidente illégalité de l’action US.


    • Parrhesia Parrhesia 10 avril 14:14
      @kader
      C’est la première et la moins dangereuse des formes de résistance qu’il nous faut dès maintenant adopter.
      Non seulement contre les mondialistes en général, mais aussi contre les media mondialistes sévissant en France !
      Bonne journée !!!

    • pierre 8 avril 12:08

      On a vraiment l’impression de revivre le sketch de l’Irak, comment être aussi aveugles....


      • V_Parlier V_Parlier 8 avril 17:54

        @pierre
        Vous trouverez même des gens qui, après s’être indignés sur le sketch de l’Irak, essayeront de vous convaincre du bien fondé de l’intervention en Syrie et du « Assad doit partir ». Vécu 100%.


      • JBL1960 JBL1960 8 avril 21:19

        @pierre Et sourd, aussi, non ? Cependant, on est de moins en moins à être dupes, et ça commence à se voir et à se savoir. D’ailleurs, celui qui était plus radical que Bush en 2003 s’appelait ??? Donald Trump ! Et il y en a eu pour prétendre que Duffy était notre ami. Ça blaze non ? Tenez, la mise à jour, en lien avec les Natifs et Résistance71 sur ce faux drapeau chimique en complément de cet excellent article qui nous rappelle judicieusement, que c’est pas le moment de mollir ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/04/08/faux-drapeau-chimique/

        Pour la petite histoire, du côté de mon paternel, un gonze a été Président de la République de Bolivie, tenez j’en ai fait la mention ici (bon y’a prescription c’était du 14 avril 1879 au 10 septembre 1879 précisément) en plus c’est sur l’album de Clandestino de Manu Chao ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/08/todos-clandestino/


      • izarn izarn 9 avril 16:35

        @pierre
        Les Trump ça ose tout, c’est meme à ça qu’on les reconnait....


      • izarn izarn 9 avril 16:39

        @izarn
        Il y a quelques jours au Kremlin :
        https://www.youtube.com/watch?v=HmI6co3ensE


      • njama njama 8 avril 12:40

        il y a eu aussi l’affaire des couveuses au Koweit - guerre du Golf de 1990
        https://www.youtube.com/watch?v=ZbnyAIjh0aE


        • jjwaDal jjwaDal 8 avril 14:18

          @njama
          En même temps c’est devenu une tradition de jouer de la flûte chez les ricains après le prétendu incident du Golfe du Tonkin qui a permis un engagement franc et massif dans la guerre du Vietnam. Et comme d’habitude les médias aboient en coeur pour galvaniser le moral des troupes qui vont cracher au bassinet.


        • franc 10 avril 19:29
          @njama

           Il ya aussi les cadavres déterrés du charnier de Timossoara pour le bombardement contre la Yougoslavie

        • njama njama 8 avril 12:50

          Khan Cheikhoun est un petit bourg à qqs kms de Hama dans lequel les islamistes s’entretuaient il y a seulement quelques semaines et mois de cela (sic) les médias versent des larmes de crocodiles sur cette attaque chimique qui tuent des syriens (qu’ils disent) mais ils n’en parlent pas !

          Massacres de Khan Cheikhoun de février 2017

          L’OSDH rapporte également un massacre à Khan Cheikhoun, mais à la date du 13 février2. Selon cette ONG, au moins 41 rebelles sont exécutés par balles par les hommes du Liwa al-Aqsa2. En plus des massacres, au moins 84 rebelles et 52 hommes du Liwa al-Aqsa ont été tués au combat19. L’ONG fait également état de craintes sur le sort de 180 autres prisonniers tombés aux mains du groupe djihadiste.20. Elle indique que 150 captifs ont été exécutés d’après les témoignages de deux rebelles ayant fuis la zone d’al-Khazzanat, à Khan Cheikhoun19.

          Le 23 février, l’OSDH rapporte qu’en plus de 41 morts déjà recensés, 131 cadavres de rebelles ont été découverts la veille dans deux fosses communes près de Khan Cheikhoun21,1. Pour l’OSDH, le bilan passe alors à au moins 172 morts et les rebelles exécutés appartenaient à Jaysh al-Nasr, Faylaq al-Cham, Hayat Tahrir al-Cham, à la Division al-Wotan et à quelques autres groupes22. Une source de la Défense civile syrienne affirme quant à elle au journal Le Monde que 128 corps ont été exhumés1. Mohammad Rachid, porte-parole de Jaysh al-Nasr, déclare également que sur ces 128 corps figurent 71 combattants de son mouvement, dont 11 commandants, et trois journalistes citoyens1.

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacres_de_Khan_Cheikhoun_de_f%C3%A9vrier_2017


          • njama njama 8 avril 13:08

            que faisaient tous ces Casques Blancs à Khan Cheikhoun ?
            on les aperçoit très bien dans ces images, photos et courtes vidéos (from Jake Godin, Washington DC) https://twitter.com/JakeGodin/status/849186577251266561

            Que faisaient-ils là dans ce petit bled infesté d’islamistes depuis des mois...

            recyclés de Alep-est, en panne d’humanitaire, ils attendaient l’attaque chimique pour se mettre devant les caméras ?

            Nous avons d’un côté par les médias des infos qui nous parlent d’un entrepôt bombardé par voie aérienne (lequel aurait contenu des agents chimiques), alors que des images fournies par des activistes locaux indiquent des points d’impact en zones extérieures très dégagées, situées vraiment à la périphérie urbaine de cette petite ville, donc en milieu non-confiné, ce qui est très peu propice à faire des victimes compte-tenu de la dispersion atmosphérique très rapide, et voire même du sens du vent ce jour-là

            Khan Shaykhun Blast Site Revisited One Day After Suspected Chemical Attack
            https://uk.news.yahoo.com/khan-shaykhun-blast-revisited-one-184316443.html


            • agent ananas agent ananas 8 avril 15:55

              @njama
              Bonsoir

              Même pas la peine de chercher sur les sites alternatifs ...
              Regardez bien les photos de cet article du Guardian ... ; comme si l’attaque avait eu lieu à deux endroits différents.
              Des photos montrent les secours en milieu urbain (Khan Shaykhun ?) ; une autre photo dans une zone plus ou moins montagneuse (carrières) ...
              En cherchant sur la topographie de Khan Shaykhun (Google Earth et Google Images), il semble que cette ville est en plaine et qu’il n’y a pas de relief à proximité.


            • agent ananas agent ananas 8 avril 16:01

              @agent ananas
               oupsss !
              Lien


            • izarn izarn 9 avril 17:28

              @njama
              Tu vois dès l’annonce de l’attaque au « gaz » on savait que c’était de l’arnaque...
              (Avec Trump, limite mort de rire ! Si tu fais le guignol, coco, imagine pas qu’on va te prendre au sérieux !)
              C’est meme pas la peine de convaincre les convaincus...
              C’est tellement GROTESQUE !
              Putain, j’arrive meme pas à imaginer le connard qui va croire ces stupidités...
              Ils nous refont le scénario ?
              Je suis sidéré du degré de connerie, ça dépasse les limites du connu...
              Sont-ils des aliens ?
              Le degré de connerie ricain dépasse la Galaxie d’Andromède.
              Les spine doctor ! Ouafafff !
              Putain les déchets crétinoides !
              Meme si t’es Coluche tu hallucine !


            • Laurent 47 10 avril 18:47

              @izarn
              Le problème avec les américains, et il est de taille, c’est qu’ils n’en ont strictement rien à foutre de nos déclarations exigeant des preuves, une enquête impartiale, la désignation des vrais responsables de l’attaque chimique par l’aviation syrienne !
              Du moment que la représentante des Etats-Unis à l’Assemblée Générale des Nations Unies, a brandi la preuve d’une attaque chimique par le régime syrien ( les deux documents Photoshop montrant un enfant agonisant ), c’est une preuve irréfutable, donc indiscutable !
              Cette conne a oublié que ce sont les Etats-Unis qui se sont chargés en Juillet 2014, de détruire absolument tout l’arsenal chimique de l’armée syrienne, et que l’ONU avait chargé l’ O.I.A.C. de superviser l’opération en Méditerranée.
              Cette organisation a même reçu le prix Nobel de la Paix pour cette action !
              La Syrie a même signé en 2013, la charte sur l’interdiction des armes chimiques, ce que les Etats-Unis ont toujours refusé de faire !
              Comme les djihadistes ne l’ont pas signée non plus, et qu’ils savent fabriquer depuis longtemps des munitions au gaz moutarde, ou au sarin, les conséquences de « l’attaque chimique syrienne » crèvent les yeux !
              L’aviation syrienne a bien bombardé le dépôt d’armes et de munitions djihadistes, ce qui est confirmé par l’état-major russe, et les bombes conventionnelles ont provoqué la destruction de toutes les munitions chimiques djihadistes entreposées !
              Même le plus débile des français a compris cela, car s’il y avait eu un bombardement avec du sarin ou du gaz moutarde, les dégâts se seraient étendus sur une zone bien plus importante !
              Malheureusement, le plus débile des français est plus intelligent que le plus intelligent des stratèges américains, et ça n’est pas près de s’améliorer !


            • njama njama 8 avril 13:28

              très troublant ! des gestes thérapeutiques très très étranges !!!

              commentaire de anna 7 avril 15:24

              « Les médecins Suédois ont analysés les images du »sauvetage« des enfants par les Casques Blancs et ont constaté des fausses manipulations, non-professionnels, qui auraient pu provoquer la mort des enfants, au lieu de leur sauvetage »

              Swedish Medical Associations Says White Helmets Murdered Kids for Fake Gas Attack Videos
              By Gordon Duff, Senior Editor on April 6, 2017

              The doctors determined in its analysis :

              • The video should be life-saving measures after a chemical attack with chlorine gas (now claimed to be Sarin-not possible), including injection of adrenaline via syringe with a long needle into the heart of an infant. In no way were treatments correctly given for any potential chemical agent.

              The handling and treatment of the child was done in a manner that was careless, dangerous and likely to cause serious harm.

              • Most telling is the fake repeated shots of adrenalin, supposedly into the heart. The medical personnel, and I think we can safely call them actors at this point, failed to push the plunger on the needle. Thus, the contents of the syringe were never injected as is clearly visible in the video itself.

              • The visible diagnosis by a team of actual medical experts, based on what is observed in the video, indicates that the child was suffering from an injection of opiates and was likely dying of an overdose. There is no evidence of any other agent, chemical or otherwise.

              • None of the children in the videos showed any sign of being a victim of a chemical attack. From an earlier video by the White Helmets :

              https://www.youtube.com/watch?v=3GXz9ww7JY4

              • It was clear that the faked injection with the long needle administered through the stitches murdered the child in the video. This was a purposeful killing staged to appear as medical treatment.

              http://www.veteranstoday.com/2017/04/06/swedish-medical-associations-says-white-helmets-murdered-kids-for-fake-gas-attack-videos/


              • njama njama 8 avril 15:18

                traduction en français sur Réseau International

                Casques blancs & attaque au gaz
                Veterans Today, Gordon Duff

                Original :www.veteranstoday.com/2017/04/06/swedish-medical-associations-says-white-helmets-murdered-kids-for-fake-gas-attack-videos/
                Traduction Petrus Lombard

                http://reseauinternational.net/casques-blancs-attaque-au-gaz/


              • doctorix doctorix 9 avril 13:00

                @njama
                Oui, on assiste à l’assassinat d’un nourrisson (qui d’ailleurs n’a jamais reçu de gaz sarin) en direct.

                La seringue est enfoncée dans le coeur et triturée dans tous les sens.
                C’est une boucherie, signée casques blancs.
                Donc même la présence de gaz sarin est loin d’être prouvée.

              • njama njama 9 avril 14:55

                @doctorix
                Je ne suis ni médecin, ni suédois, mais j’arrivais aux mêmes conclusions  smiley

                pas besoin d’être médecin pour comprendre qu’enfoncer une grande seringue dans le coeur, ne même pas injecter ce qu’il y aurait dedans, et la touiller en tous sens ne peut pas être un geste médical
                si ce n’est pas la signature d’un fake, c’est quoi cette mise en scène ... dont cet enfant est victime en plus


              • izarn izarn 9 avril 17:31

                @njama
                Ben ouais, c’est pour ça attentats à la bombe en Suède !
                Tout concorde ! Pardi !
                Tenez bon les suédois ! Le peuple français est avec vous !
                Ensemble contre les salopards !


              • Osis Osis 9 avril 20:28

                @njama

                Bonjour...

                je suis hors sujet mais savez vous ce qu’est devenu le dernier « article » Le Panda ?

                Curieusement il n’y en plus aucune trace...
                Dommage c’était un chef d’œuvre de surréalisme ou il s’est dévoilé sous son vrai jour.
                Je remettrai donc en ligne les meilleurs de ce fil inoubliable.

                De la censure ?
                De l’auto censure de l’auteur au réveil ?

                Si quelqu’un a des explications, j’aimerai savoir....


              • Robert Lavigue Robert Lavigue 9 avril 20:45

                @Osis

                Salut,

                Il y a un semblant d’explication à ce trou spacio-temporel et civique ici :
                http://www.agoravox.fr/commentaire4872968

                Il tente le vieux coup du ’retenez-moi ou je pars’ !

                C’est surtout la démonstration qu’un comparse arrive à faire supprimer un article ou les commentaires qui lui déplaisent en quelques minutes, alors que les délires des complices en écriture restent en ligne jusqu’à la fin des temps.

                Très curieusement, aucune réaction des mastulus indignés et des petits pépères la morale...
                Pour ces salonards citoyens, l’éthique sera toujours à géométrie variable.


              • Osis Osis 9 avril 21:05

                @Robert Lavigue

                Ok..
                Je vois le genre... mais ne suis nullement étonné par le personnage.

                PS :
                J’espère qu’il reviendra, car j’aimerai connaitre le logiciel de générateur de phrases rigolotes qu’il emploie pour ses « articles et commentaires ».

                Je m’en veux un peu de l’avoir rhabillé si chaudement, lui et son clone Taverne.

                Je leur transmets toutes mes excuses, mais je n’avais pas compris qu’ils faisaient un duo de comique.
                Je les avais tous deux pris, pour de vrais cuistres tellement ils tiennent bien leurs rôles respectifs.


              • njama njama 9 avril 23:19

                @Osis
                le dernier « article » Le Panda ?

                oui, c’est bizarre il a disparu !

                c’était un chef d’œuvre de surréalisme
                je suis d’accord, le genre d’article à mettre en pole position dans le bêtisier du journalisme citoyen d’Agoravox smiley

                faut dire qu’il racontait tellement de conneries, et surtout avec beaucoup d’aplomb, c’est ça qui est drôle

                l’auto censure de l’auteur au réveil ?
                je penche pour cette hypothèse, son article était suicidaire


              • Osis Osis 10 avril 07:18

                 

                @ Agoravox

                Je ne comprends pas, que, dans un média dit démocratique, des individus fussent-ils même des sommités universelles telles « le Panda » aient le pouvoir de décider ce qui doit être publié ou pas, et/ou de s’en vanter publiquement.

                -D’avoir, seul, la possibilité de supprimer un article de son cru après constatation du rejet viscéral et quasi unanime qu’il provoque...

                -D’effacer les commentaires où il s’égare, par exemple, à comparer « ses détracteurs à des mouches malfaisantes qu’il faut détruire »...

                Sincèrement, je m’interroge.
                 
                 
                 

                 


              • anna anna 10 avril 10:57

                @njama
                Regardez, on a trouvé une vidéo ou une fillette, présumée morte du gaz zarin, a Khan Cheikhoun, en Syrie..... ouvre les yeux :


                *ou plutôt un œil, pour jeter un coup d’oeil, si on filme...


              • Laurent 47 10 avril 19:00

                @njama
                Les fameux « casques blancs » font partie de l’ O.S.D.H. , organisation dirigée depuis Coventry, par Oussama Ali Suleiman, un syrien sunnite farouchement opposé à Bachar el Assad, et qui a fui son ex-pays en 2000.
                Il est financé par le Qatar et l’Arabie Saoudite, et se charge de transmettre les « informations » que lui communiquent les casques blancs, qui sont des djihadistes déguisés en secouristes !
                On a pu les voir sur des vidéos en train d’exécuter des soldats syriens, mais à Alep, la population ne se souvient pas de les avoir vu aider qui que ce soit !
                J’en profite pour vous communiquer ce document extrêmement instructif :
                http://www.mondialisation.ca/syrie-le-trajet-des-gazoducs-qatari-decident-des-zones-de-combat/5311934


              • agent ananas agent ananas 8 avril 14:58

                Excellent ! Quelle a été la réponse de cette putain de l’AIPAC ? (Si je me souviens bien, lorsqu’elle était « gouverneur », elle a fait une législation de sorte que son état criminalise l’appel au boycott contre Israël).
                Bon maintenant je ne serais pas surpris si une « révolution colorée » se déclenche en Bolivie prochainement ...

                PS : Sayeed, pouvez vous m’indiquez le lien original de l’intervention du représentant bolivien (anglais ou espagnol). Merci.


                • popov 9 avril 04:58

                  @agent ananas


                  pouvez vous m’indiquez le lien original de l’intervention du représentant bolivien (anglais ou espagnol)

                  Ici, l’intervention du représentant bolivien. À première vue, il y a plus de critiques des USA que dans le texte traduit dans cet article.



                • njama njama 8 avril 15:42

                  Hands off Syria ! NO WAR !

                  Money for Jobs, Schools & Healthcare
                  NO WAR IN SYRIA

                  Les Américains descendent dans les rues pour protester contre les frappes en Syrie (IMAGES)
                  8 avr. 2017, 09:01

                  https://francais.rt.com/international/36631-americains-descendent-dans-les-rues-contre-frappes-en-syrie


                  • izarn izarn 9 avril 18:33

                    @njama
                    Ils sont pas si cons, les ricains ?
                    Ils se sont fait entuber avec Trump/Micron...
                    Vous les connards du système, vous avez fort à faire !
                     smiley


                  • captain beefheart 10 avril 22:35

                    @njama
                    Tiens,ces dizaines de manifestations anti-Trump ne sont pas relayés chez nous par nos médias.Ah oui,ils sont déjà qualifiés de supporters de Trump d’extrème -droite.Mais diable !que c’est convenant.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès