Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Attentat de Bourgas, l’enquête suit son cours...

Attentat de Bourgas, l’enquête suit son cours...

Cet article a été publié le 27 juillet. Nous sommes actuellement en train de travailler sur le sujet et nous reviendrons à vous avec des informations surprenantes... Cette affaire n'est suivie par aucun média français, il faut alors aller chercher les sources à l'étranger, ce qui ajoute de la complexité à la tâche. Si des individus parlent ou comprennent le Bulgare, n'hésitez pas à nous contacter. Pour le moment, nous devons nous débrouiller avec l'anglais !

----
 

Si Benjamin Netanyahou, ce fin limier, avait, deux heures après le drame de Bourgas, identifié les responsables de l’attaque comme étant l’Iran, cette accusation n’a pas convaincu les enquêteurs qui continuent de rechercher les coupables.

 

Même le conseiller pour l’antiterrorisme de Barack Obama a désavoué les conclusions hâtives du Premier ministre israélien, en rappelant qu’il fallait connaître les conclusions de l’enquête bulgare avant de se prononcer à ce sujet. Il a néanmoins souligné que les Etats-Unis étaient inquiets des activités du Hezbollah et de l’Iran.

L’autopsie confirme que la bombe était portée par un homme

Concernant l’auteur de l’attentat, le docteur Galina Mileva, médecin légiste ayant participé à l’autopsie, est arrivé aux conclusions suivantes :
- Il avait “entre 25 et 30 ans, voire un peu plus” (les premières déclarations parlaient de 36 ans)
- Au vu de ce qu’il restait du corps (« la tête, les bras et les jambes sont tout ce qui est resté, le torse étant détruit », la thèse d’un porteur de bombe se confirme : « J’estime qu’il avait l’explosif avec lui. Il aurait pu être mis à feu à distance par un complice ou par lui-même »
- Ses cheveux d’une longueur de 7 à 8 cm, laissent penser qu’il portait une perruque.
- Point important : l’auteur de l’attentat ne semble pas s’être trouvé à l’intérieur du bus lors de l’explosion : « Si trois kilogrammes d’équivalent TNT avaient explosé à l’intérieur de ce bus, le bilan aurait été de loin plus grave »
- Son ADN et les doigts qui restent font l’objet d’une étude de comparaison avec les bases de données.

L’auteur de l’attentat a bénéficié de complices

Selon l’AFP, l’auteur de l’attentat aurait séjourné en Roumanie avant les faits. Des “traces biologiques” de cet homme ont effectivement été relevées dans un hôtel de Varna. Le quotidien Troud affirme qu’une femme aurait séjourné dans ce même hôtel (l’hôtel Perfekt, un trois étoiles), et que celle-ci aurait été en contact avec un deuxième homme, peut être un complice.

Le signalement donné par le docteur Galina Mileva diffère du suspect qui avait tenté de louer une voiture la veille de l’attentat à l’aéroport de Bourgas, au bord de la mer Noire. Selon le Point, citant des témoins, cet homme avait “le crâne presque rasé”, “un visage brun” et “l’air d’un Arabe”. Ce qui ne correspond pas à la longueur de cheveux constatée sur la tête du porteur de la bombe.

L’existence de complices laisse entrevoir la possibilité que le porteur de la bombe ne soit pas celui qui l’a actionné. Ainsi, on peut aussi envisager que celui-ci ne savait pas exactement ce qu’il portait dans son sac imposant (il pouvait penser qu’il s’agissait de drogue par exemple, il n’y avait “que” trois kilos d’explosif), et qu’une tierce personne ait fait exploser la bombe à l’aide d’une télécommande. Les enquêteurs n’excluent aucune piste.

L’arme du crime : le trolite

Ainsi que l’a expliqué le ministre de l’intérieur bulgare, Tsvetan Tsvetanov, l’explosif utilisé était du trotile. Le Figaro a développé ce point : “Le trolite, appelé aussi tolite, est un explosif fabriqué avec du trinitrotoluène (TNT). Utilisé en génie militaire, les différents mouvements terroristes y ont aussi fréquemment recours. Pour déterminer la nature de l’explosif utilisé dans l’attentat de Bourgas, les enquêteurs bulgare étaient assistés d’un expert en explosifs américain faisant partie d’une équipe d’Interpol, l’organisation de coordination des polices du monde entier.” Les analyses se poursuivent sur l’origine de l’explosif.

La revendication de l’attentat écartée par Sofia

Le journal Almanar rapporte que le groupe « Base du Djihad » (Qaïda d’al-jihad) a revendiqué l’attentat perpétré en Bulgarie. Dans un communiqué le groupe assure que le jihad se poursuivra sur toutes les scènes pour « combattre les juifs et les Américains jusqu’à leur départ de la terre de l’Islam. [...] Le mois de Ramadan est le mois de la lutte et du martyre, c’est le mois de la lutte contre les ennemis de Dieu, les juifs et leurs collaborateurs les Américains », stipulait le communiqué, relayé par le site « Arabs 48 ».

Mais selon Radio Bulgarie, le ministère bulgare des Affaires étrangères a rejeté l’affirmation selon laquelle le groupe Qaedat al-Jihad serait responsable de cet attentat. Selon eux, la revendication du groupe de poursuivre les Juifs et les Américains jusqu’à ce qu’ils ne quittent les terres de l’Islam a été qualifiée par la diplomatie bulgare de « spéculative ».

Revers diplomatique pour Israël

Ainsi que nous vous en rendions compte dans notre précédent article, Israël avait décidé de mettre la pression sur l’Union Européenne pour qu’elle place le Hezbollah sur sa liste noire des organisations terroristes. Or, Erato Kozakou-Marcoullis, ministre des affaires étrangères chypriote (dont la nation préside actuellement l’UE) a exprimé le refus de l’Union Européenne : “Il n’y a pas de consensus pour placer le Hezbollah sur la liste des organisations terroristes“.

Suite à cette prise de position cohérente avec l’état des investigations, Ygal Pamor, le porte-parole du ministre des affaires étrangères israélien a déclaré : “Depuis des années, nous fournissons des informations à l’Europe sur l’implication directe du Hezbollah dans des attaques terroristes. (…) Mais certains Etats membres de l’UE nous ont clairement indiqué que pour des raisons politiques, ils préfèrent ne pas ajouter le Hezbollah sur la liste, même s’ils ne contestent pas les preuves.

Le Hezbollah libanais est une organisation qui comprend un parti politique et un réseau de services sociaux ainsi qu’ une aile armée. [...] Il est actif dans la politique libanaise, y compris au parlement et au sein du gouvernement, et joue un rôle spécifique à l’ égard du statu quo au Liban“, a rappelé madame Kozakou-Marcoullis.

L’arroseur arrosé : l’Iran accuse Israël

L’Iran a rejeté toute implication dans l’attentat contre l’autobus avec des touristes israéliens à Bourgas et accusé Israël d’avoir organisé l’explosion, a rapporté jeudi un correspondant de RIA Novosti à New York.

Une telle opération terroriste n’a pu être conçue et commise que par ce régime dont la courte histoire est pleine d’attentats et d’assassinats visant à impliquer les autres pays dans ces jeux politiques“, a lancé l’ambassadeur iranien auprès des Nations unies Mohammad Khazaï lors de débats au Conseil de sécurité.

L’Iran ne s’est jamais livré et ne se livrera jamais à des attentats méprisables contre des innocents. [...] Il est stupéfiant que dans les minutes ayant suivi cet attentat terroriste, des responsables israéliens aient annoncé que l’Iran était derrière“, a déclaré M. Khazaï.

Ces déclarations visent à répondre aux accusations émises par Israël contre l’Iran et le Hezbollah deux heures seulement après l’attentat. Avigdor Lieberman avait notamment affirmé que ces implications étaient des “informations avérées“, sans pour autant fournir d’élément concret pour nourrir ces accusations.

Nous vous informerons des avancées de l’enquête.

Sources : Euronews / Wort.lu / Le Figaro / Le Parisien / Le Point / Almanar / Radio Bulgarie / RIA Novosti


www.cercledesvolontaires.fr

Contactez-nous ou retrouvez-nous sur Facebook, ou sur Twitter !

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • JahRaph JahRaph 31 juillet 2012 09:54

    Mon ami, merci pour cet article, du vrai travail journalistique comme on en voit que trop rarement....


    • Cercle des Volontaires Cercle des Volontaires 31 juillet 2012 17:32

      Génial !! Vous nous offrez le billet d’avion ? Parce que nous offrons le fruit de notre travail gratuitement..... L’indépendance est à ce « prix »...... Pour info, on prépare des reportages « sur le terrain » comme vous dites, mais ce n’est pas si évident que cela à organiser.

      Cordialement,


    • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 31 juillet 2012 18:04

      Je suis l’auteur du papier...

      Je crois qu’il y a tout simplement plusieurs types de journalisme. Celui dont vous parlez me fait rêver, mais je n’ai malheureusement pas les moyens pour le faire...

      Cela dit, le journalisme consistant à travailler à partir de ce qu’on fait d’autres individus est aussi un exercice intéressant. Les journalistes français ont tendance à n’utiliser que des sources françaises, des dépêches AFP, etc. Aller voir ce qui se dit à l’étranger est déjà un grand progrès par rapport à ce qui se fait en général.

      On peut faire toujours mieux, et nous y travaillons chaque jour...


    • cevennevive cevennevive 31 juillet 2012 11:04

      Article intéressant. Bon travail. Nous attendons la suite.

      Mais connaîtrons-nous un jour les véritables « assassins » ?

      Cordialement.


      • jean 31 juillet 2012 18:26

        Kel imbécile ce fromage de tel aviv, vraiment du zéro degré, no argument, pov type


      • OMAR 31 juillet 2012 19:18

        Omar 33

        Schweitzer, je vous réponds avec ce que j’ai écrit à Matsada, dans un récent article consacré au même sujet :

        Je ne crois pas qu’un seul des intervenants dans ce fil, légitimisme ou soit indifférent au massacre commis à Bourgas....

        Je pense plutôt que la totalité d’entre-nous condamnons cet attentat...

        Et espérons que la Vérité apparaitra.

        Mais à vous lire, vous donnez l’impression de jubiler de ce qui est arrivé à ces innocents...

        C’est diabolique...


      • rugueux 31 juillet 2012 11:50

        Article nul qui ne fait que reprendre presse....Quant à la trolite j’y verrai plutôt une maladie des trolls qu’un explosif....Quant au trotile je ne vois pas ce que cela pourrait être...
        Ne pas savoir de quoi l’on parle à ce point est affligeant....Tolite=TNTc’est pourtant simple...


        • Cercle des Volontaires Cercle des Volontaires 31 juillet 2012 11:59

          Commentaire nul qui n’apporte rien....
          Bonne journée à vous quand même !!!


        • Michel Maugis Michel Maugis 31 juillet 2012 21:19


          En vertu de l’ adage que c’ est la poule qui chante qui fait l’ oeuf, je crois comprendre que schweizer.ch semble ne pas douter qui seraient les auteurs de ce crime terroriste.


          Cet individu affirme : 


          « Il n’y a qu’à dire que c’est le Mossad, et on n’en parle plus. Parce que de toute manière, ça ne sert à rien du tout d’en parler. Et eux-mêmes, au Mossad, ils s’en tamponnent. On peut alors se consacrer utilement à autre chose. »

          Comment sait il qu’ ils s’ en tamponnent ?

          Effectivement cela ne sert à rien d’ en parler, puisque le MOSSAD ne commet jamais de crime terroriste, puisque’ on en parle jamais dans les médias.

          Cependant le 11/9 c’ est bien deux agents du MOSSAD qui jubilèrent et prirent des photos de la chute des tours. Ils furent identifiés par des agents du FBI, qui n’ étaient certainement pas au parfum.

          Bref, ces 2 agents du MOSSAd ont eu le privilège de retourner en Israel sans être inquiétés, et le lendemain du drame. On n’ a plus de nouvelles d’ eux, ni des agents du FBI d’ ailleurs.

          Mais non c’ est une coïncidence malheureuse. Je pense que c’ est Bachar El Assad, ou Chavez, sinon alors il faut essayer avec Fidel, y ce n’ est lui c’ est donc sont frère.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès