Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Attentats : après le recueillement, la réflexion

Attentats : après le recueillement, la réflexion

Après les attentats de Paris, tout citoyen est en droit de se demander pourquoi des individus aussi lâches et abjects s'en prennent à des civils innocents.

JPEG

 

AFGHANISTAN

 

Pour tenter de trouver une explication, il faut remonter 30 ans en arrière, fin des années 70, lorsque les Américains, avec Jimmy Carter et Brzezinski, armaient à coups de millions de dollars les moudjahidines en Afghanistan, ce qui provoqua l'invasion des Soviétiques en 1978. Ces derniers soutenaient le gouvernement communiste afghan de l'époque, en proie avec une révolution islamiste. Lorsque les Soviétiques se sont retirés en 1989, les talibans (fanatiques religieux regroupés sous la bannière d'Al Qaïda), après 6 ans de guerre, ont pris le pouvoir en 1996. Ben Laden faisait cette année-là son premier appel au jihad. La suite, on la connaît, l'assassinat du colonel Massoud le 9 septembre 2001, puis les attentats du World Trade Center le 11 septembre 2001. L'OTAN va entamer une longue guerre punitive contre les talibans et la France participera au conflit à partir de décembre 2001, sous l'autorité de Jacques Chirac. Les derniers soldats français quitteront l'Afghanistan fin 2014.

Bilan : 89 morts français. Après 14 ans de guerre, le gouvernement de Kaboul est toujours face à une insurrection des talibans toujours aussi actifs. Les Américains effectuent des frappes ciblées avec des drones et bien souvent ce sont des civils qui en font les frais.

 

IRAK

 

En 2003, c'est la guerre des États-Unis en Irak contre Saddham Hussein, à laquelle la France n'a pas participé. Une fois Saddham renversé, les Américains cherchent à le remplacer par un président chiite, en écartant du processus politique les sunnites, anciens dirigeants de l'Irak. Ceux-ci, ainsi que leurs soldats et leurs armes, s'unissent aux islamistes du nord du pays, dont le leader est Al Bagdadi. C'est là que reposent les fondements de l'état islamique (Daesh), qui voit le jour en octobre 2006. En effet, les musulmans extrémistes sunnites ou salafistes rêvent d'un califat (le dernier en date était l'empire ottoman qui s'est éteint en 1924), avec à sa tête un calife et où la loi islamique, la charia, est appliquée dans plus antique version médiévale. C'est ainsi que sont pratiqués couramment la décapitation, la flagellation, la lapidation, la crucifixion, l'amputation, l'esclavagisme. Ce n'est pas donc pas un hasard si le calife actuel de Daesh depuis juin 2014 est Al Bagdadi, cité précédemment.

Au final, l'Irak est en proie à la guerre civile permanente avec au nord, dans la région de Mossoul, l'EI (Daesh) et au sud, Bagdad et son gouvernement impuissant face à des attentats suicides quotidiens.

On a bien compris que l'ingérence et l'hégémonie américaine ont eu des effets désastreux en Afghanistan et en Irak. Les objectifs étaient surtout géostratégiques (face à la Russie) et économiques (l'attrait du pétrole et des richesses minières). Le résultat est la naissance du terrorisme islamiste avec l'émergence de deux mouvements : Al Qaïda et l'état islamique.

 

SYRIE

 

Tout comme en Libye en 2011, le conflit de Syrie voit s'affronter deux camps : le régime baassiste (république laïque socialiste) de Bachar el Assad, de confession alaouite-chiite, et plusieurs groupes islamistes de confession sunnite, rattachés à Al Qaïda, ainsi que l'ASL (Armée Syrienne Libre). Le leader d'Al Qaïda est Al Zaouahiri. Parmi ces groupes, le front Al Nosra, à propos duquel Laurent Fabius a déclaré en décembre 2012 : « Le front Al Nosra fait du bon boulot ». Effectivement, en matière de décapitation, attentats-suicides, utilisation d'armes chimiques, ils font du bon boulot !

Il faut révéler que le gouvernement français a soutenu financièrement et par des livraisons d'armes officiellement non létales la rébellion terroriste islamiste en Syrie.

En réalité, comme l'a avoué François Hollande devant les journalistes en août 2015, ces armes étaient en fait des armes lourdes. Il faut souligner que les armes étaient livrées en fraude, en raison de l'embargo de l'Union Européenne sur les armes, de 2011 à 2013. Le front Al Nosra était pourtant classifié par les États-Unis comme organisation terroriste. Le mensonge d’État de l'exécutif français n'a choqué apparemment personne.

Il s'avère que ces groupes terroristes sont aussi financés et armés par le Qatar, l'Arabie Saoudite, les Émirats Arabes Unis, qui ont tout intérêt à faire tomber Bachar El Assad, pour des raisons économiques. Le Qatar, producteur de gaz, rêve d'un gazoduc qui passerait par la Jordanie, la Syrie, la Turquie, pour alimenter l'Europe et ainsi concurrencer le gaz russe.

Le chaos ainsi créé afin de déstabiliser le gouvernement syrien a permis à l'état islamique de s'étendre en Syrie, à partir de l'Irak voisin. Mais Al Qaïda et Daesh ne s'entendent pas et les groupes de Syrie voient d'un mauvais œil l'implantation de Daesh en Syrie.

François Hollande et ses ministres ont décidé de réaliser des frappes aériennes avec la coalition internationale dès septembre 2014 en Irak (opération Chammal) et en Syrie à partir du 27 septembre 2015. Ces décisions ont été prises à la hâte pour asseoir le leadership de la France sur la scène internationale, d'une part, et faute de réussir en politique intérieure, essayer de briller en politique extérieure, d'autre part.

Le problème, c'est qu'il ne faut jamais sous-estimer l'ennemi, et que depuis les attentats de Charlie Hebdo, la menace était avérée et permanente, et rien n'a été fait pour protéger les citoyens français. Aucun contrôle aux frontières, aucune communication de renseignements avec les services étrangers (surtout belges), bref les conditions idéales pour des terroristes, qui pour certains étaient sous le coup d'un mandat d'arrêt international, mais qui circulaient allégrement jusqu'en Syrie.

Ces fanatiques religieux sont enrôlés, utilisés comme des robots pour faire le jihad, la guerre sainte, qui consiste à tuer les infidèles, les mécréants, une sorte d'inquisition version islamique.

L'amateurisme du gouvernement français devient flagrant lorsqu'on observe que Poutine, présenté naguère comme un « indésirable » et Bachar el Assad comme « le grand méchant loup » deviennent soudain des partenaires dans la lutte contre Daesh.

 

QUELLES SOLUTIONS ?

 

Certainement pas l'état d'urgence, qui présente un risque de dérive vers un État totalitaire et policier et qui s’accommode bien d'une interdiction de manifestations des citoyens et des syndicats.

Pas non plus les bombardements aveugles qui risquent de faire beaucoup de morts parmi les populations civiles locales opprimées par les jihadistes.

Laissons faire l'intervention coordonnée des russes par la voie aérienne et de l'armée syrienne au sol, qui défend légitimement sa souveraineté.

Pour la France, la solution passe par des contrôles accrus aux frontières, autorisés par une loi d'exception, démanteler le trafic d'armes, coordonner les services de renseignements au niveau international et surtout arrêter de jouer les apprentis sorciers en finançant des rebelles pas très recommandables pour déstabiliser des états souverains, qui constituent un rempart contre l'islamisme radical.

Il faut aussi fermer tous les sites internets faisant l'apologie de terrorisme et s'intéresser de très près à ce qui est prêché par certains imams salafistes intégristes dans les mosquées.

Enfin étant donné l'usage territorial de Daesh, il faut lui couper les vivres, c'est-à-dire l'empêcher de piller et vendre le pétrole d'Irak et de Syrie ainsi que le coton, geler les comptes bancaires, empêcher les transactions financières et faire pression sur les états ainsi que les entreprises qui aident l'état islamique à écouler ses produits.

Pour cela, une collaboration accrue avec la Turquie est envisageable car ce pays est le passage obligé entre le Moyen-Orient et l'Europe. Encore faut-il voir jusqu'où est prêt à aller le gouvernement d'Erdoggan sur le dossier syrien, kurde et irakien.


Moyenne des avis sur cet article :  2.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 12 décembre 2015 09:03

    « Encore faut-il voir jusqu’où est prêt à aller le gouvernement d’Erdoggan sur le dossier syrien, kurde et irakien. »


    Réponse : jusqu’à abattre un avion de chasse russe et faire tuer un des pilotes en parachute par des mercenaires turkmènes, c’est-à-dire à commettre un crime de guerre et aller vite se faire légitimer par l’OTAN et Obama.

    • La mouche du coche La mouche du coche 12 décembre 2015 12:30

      Article d’un Charlie qui n’a rien compris. smiley


    • bluerage 12 décembre 2015 09:20

      L’article etait bien parti, j’allais le voter très positivement, jusqu’au dernier paragraphe, qui parle de collaboration avec la Turquie, là vous avez tout gâché en disant une énormité, dommage...


      • doctorix doctorix 12 décembre 2015 16:50

        @bluerage

        Turquie : L’Irak saisit le Conseil de sécurité de l’ONU pour déploiement illégal sur son sol

        Comment l’UE importe, via Israël, le pétrole de Daech finançant ainsi les armes qui tuent ses propres enfants

        http://lesakerfrancophone.net/business-as-usual-lue-achete-a-prix-dami-du-petrole-aux-auteurs-des-attentats-sur-son-sol/


      • doctorix doctorix 12 décembre 2015 16:54
        DÉCLARATION DU PRÉSIDENT RUSSE VLADIMIR POUTINE LORS D’UNE CONFÉRENCE DE PRESSE EN MARGE DE LA COP21 :

        « Nous avons toutes les raisons de penser que la décision d’abattre notre avion a été dictée par la volonté de protéger ces chemins d’acheminement de pétrole vers le territoire turc, justement vers ces ports depuis lesquels il est chargé sur des navires-citernes. »


      • Daniel Debrus Daniel Debrus 12 décembre 2015 22:44

        @bluerage
        la Turquie est pourtant une des clés de la crise, en raison de sa position géographique, et du role qu’elle joue dans le passage des djihadistes, et dans le débouché probable des produits de daesh.
        La France aurait dû reagir vivement à la suite de l’épisode de l’avion de l’avion de chasse russe abattu.


      • howahkan howahkan Hotah 12 décembre 2015 09:33

        Pas de procès, pas de commanditaires....pas de réponses possibles...

        Soral et Dieudonné + faurrisson et quelques autres portent toute la responsabilité de tout....+ les russes, l’Iran, , le Venezuela, la chine, l’Afrique etc soit 80% des humains sont coupables de tout..

        liberté d’expression pour le mensonge la forfaiture, la névrose et ma mafia privée et publique qui tente ??qui tente quoi au fait...

        après 3 mois de psy à l’armée pour refus de l’armée,ma vie en jeu, en sortant j’ai eu ce flash intense qui a duré un moment que les fous étaient dehors...

        40 après c’est encore plus vrai...nous sommes réellement tarés....apeurés, minables, sournois.....soumis, et sans fond...

        il n’y a plus rien.........que l’oppression

        comment est ce possible, parce que si je veux régler un problème personnel, seul je pourrais peut être le faire et encore, si je veux régler un problème global, seul je ne peux rien faire...

        voila pourquoi la mafia mondialiste qui a réussi à nous faire croire que la compétition est notre nature, tout le monde le pense sans JAMAIS avoir voyagé la dedans donc sans rien y connaître, cette mafia en réussissant à faire de chaque humain un être divisé des autres ,gagne tout le temps et si il le faut au prix de milliards de vies, après tout que valent des milliard de vies quand on est, a ses yeux, un dieu immortel....sans bien sur rien saisir de la démence qui est derrière cela...

        les plus déments d’entre nous dirigent tout,que dire des autres alors ?????

        ces autres qui mettent en avant leur différences, car chacun veau mieux que l’autre, les autres.....niquons nous les uns les autres est la nouvelle religion....

        bien sur cela va s’effondrer,quand,comment ?? qui sait !!! mis ce ne sera sûrement pas la masse anesthésiée qui lancera le mouvement, ce sera la mafia qui va aller trop loin qui sera le créateur de sa propre perte....

        mais ceci est encore trop superficiel,cela dit il faut bien commencer quelque part non ??


        • filo... 12 décembre 2015 10:29

          @l’auteur

          Vos conclusions sont comme des piqûres sur une jambe en bois. C’est réagir mais après coups. Or, c’est bien connu qu’il faut agir et non réagir.

          Donc obligez vos gouvernants de cesser de se comporter comme des néocolonialistes. P.ex. en Syrie vous vous vous êtes invités et octroyés le droit d’intervenir avec votre aviation. Pouvoir légitime en Syrie ne vous a rien demandé ni donné son autorisation d’intervenir.

          Votre ministre des AE dit que c’est « la légitime défense ». Mon œil !

          En plus votre président et son ministre des AE répètent comme des perroquets que Bachar el-Assad doit partir.

          Mais c’est au peuple syrien de décider de son sort, donc de quel droit vous les français vous imposez vos solutions impérialistes et néocolonialistes ?

          Vous avez un président de la république qui n’est pas sincère du tout. C’est un politicard invertébré. Car s’il était sincère il aura déjà fait démettre de ses fonctions son ministre des AE pour ses affirmations bien connues et citées dans votre article que les islamistes font du bon boulot.
          Ces déclarations sont graves, très graves même.

          Une guerre (et voue en menez actuellement plusieurs) est illégale. Elle tue des innocents. Et elle cultive chez vous les français un esprit néocolonial.

          Tuer des innocents en Afrique ça de la même valeur que tuer des innocents à Paris. N’est pas ?

          Cessez donc de faire vos cacas nerveux !

          Tant que vous les néocolonialistes français vous intervenez militairement et politiquement en Libye, Ukraine, Syrie, Afrique etc. vous continueraient d’avoir peur et de vous attendre à d’autres drames qui feront des victimes innocentes en France.

          Votre agissement sème la haine.

          In fine vous vous égarez complètement en préconisant une collaboration avec la Turquie. C’est la cerise sur le gâteau de votre article.

          Enlevez vite vos lunettes noir de soudeur !


          • howahkan howahkan Hotah 12 décembre 2015 10:33

            @filo...

            ++++++++

            je plussoie

            salutations smiley


          • Daniel Debrus Daniel Debrus 12 décembre 2015 22:10

            @filo...
            vous ne faites que répéter ce que j’ai dénoncé ; et arrêtez de m’interpeler comme si j’étais décisionnaire dans le fait de faire la guerre partout dans le monde ;
            les citoyens, même si ils sont en désaccord avec le gouvernement, n’ont aucun pouvoir, sauf celui de manifester, et encore , actuellement c’est interdit avec l’Etat d’urgence.
            le peuple est pris en otage avec des dirigeants incompétents.


          • devphil30 devphil30 12 décembre 2015 16:37

            «  pourquoi des individus aussi lâches et abjects s’en prennent à des civils innocents. » 


            C’est exactement ce que je me demande quand les nations occidentales attaquent et déstabilisent des pays disposant de fortes ressources en pétrole et gaz ..........

            Des morts en France par attentat nous touchent alors que les milliers et centaines de milliers de morts au Liban , à Gaza , en Afghanistan , en Irak , en Libye ... « agrémente » presque les repas de famille !

            Philippe 

            P.S : Le copier coller est infernal sur ce site , soit on conserve la police de caractères initiale , soit toute la mise en page est perdue , une vraie galère 

            • doctorix doctorix 13 décembre 2015 14:31

              @devphil30

              Le copier coller est infernal sur ce site , soit on conserve la police de caractères initiale , soit toute la mise en page est perdue , une vraie galère 
              Ca ne le fait que sur PC, et depuis peu.
              Avec Mac, les « à la ligne » sont respectés.
              Je ne sais pourquoi.


            • njama njama 12 décembre 2015 17:18

              Les bons amis « modérés » de François Hollande et Laurent Fabius (le Front al Nusra) ont laissé une carte de visite « explosive » en quittant Homs libéré par l’armée arabe syrienne

              12.12.2015
              Syrie : au moins 22 morts et 70 blessés dans un attentat à Homs dans un attentat perpétré samedi près de l’hôpital Al-Ahli, au centre de la ville
              L’explosion d’un véhicule piégé a provoqué la détonation de bonbonnes de gaz situées à proximité.
              -
              09-12-2015
              Syrie : le front al-Nosra évacue le dernier quartier de Homs
              Le convoi était escorté par dix voitures des Nations unies et dix ambulances ainsi que plusieurs véhicules de l’armée gouvernementale, lourdement équipés pour éviter des incidents sur la route. Une quinzaine de blessés figurent parmi les personnes évacuées.

               "Le premier groupe a quitté Waer aujourd’hui et le second partira bientôt", a assuré aux journalistes Talal Barazi le gouverneur de la province, qui se trouvait à l’entrée de ce dernier quartier qui échappait au contrôle des autorités syriennes.
                
              "Parmi eux figurent 300 hommes armés qui ont refusé l’accord conclu avec des notables locaux et certains groupes armés. Il y a trois catégories d’hommes armés : la première est sortie aujourd’hui, la seconde comprend ceux qui veulent régler leur situation avec les autorités et revenir à la vie normale et la troisième concerne ceux dont les cas ne peuvent être réglés (par le régime) et qui partiront dans le dernier convoi« .
               Au terme de l’accord supervisé par l’ONU, quelque 2.000 miliciens et leurs familles vont quitter ce quartier assiégé depuis trois ans dans cette ville.
                »Nous mettons en application la première partie et tout sera fini à la fin de la semaine prochaine", a souligné M. Barazi (le gouverneur de la province).


              • marceau 12 décembre 2015 20:34

                Un gauchard inepte, façon José bové, le néant absolu de la politique pour lequel la solution, à la situation en Syrie, serait de s’allier à la Turquie

                Turcs qui persécutent et massacrent les alévis, les kurdes, les laïcs ;

                Que de plus !


                • Daniel Debrus Daniel Debrus 12 décembre 2015 21:57

                  marceau
                  Vous faites partie de ces reacs qui postent des commentaires vaseux et ne proposent rien


                • njama njama 12 décembre 2015 22:18

                  @ Daniel Debrus

                  vous ne m’en voudrez pas d’avoir raccourci votre phrase :

                  "Pour la France, la solution passe par [...] surtout arrêter de jouer les apprentis sorciers en [ soutenant et ] finançant des rebelles pas très recommandables pour déstabiliser des états souverains, qui constituent un rempart contre l’islamisme radical."


                  • Daniel Debrus Daniel Debrus 12 décembre 2015 23:00

                    @njama
                    on est d’accord


                  • 65beve 12 décembre 2015 22:28

                    Bonsoir l’auteur,

                    "Pas non plus les bombardements aveugles qui risquent de faire beaucoup de morts parmi les populations civiles locales opprimées par les jihadistes.Laissons faire l’intervention coordonnée des russes par la voie aérienne".

                    Vous croyez que les russes vont se contenter de ne bombarder que des dunes ?

                    Tout ce qui se mettra en travers sera impitoyablement écrasé ; Daesh, Alnostra, avec femmes enfants et même les chameaux.

                    cdlt.


                    • Eezniaw 13 décembre 2015 03:12

                      L’article est bon, le problème est que ces sujets (le Moyen-Orient, la politique étrangère de la France ou tout simplement l’ingérence de l’Occident à travers le monde) sont des sujets très complexes et nécessitent énormément de temps et d’investissement pour les traiter.
                      J’apporte ma pierre à l’édifice (détails) :

                      -« l’invasion soviétique » en Afghanistan fait suite au coup d’état sur Muhammad Taraki par son premier ministre Hafizullah Amin (dont les russes avaient peur qu’il soit un agent américain), il ont donc commencé par attaquer Amin (opération Chtorm 333) et ont envoyés des troupes pour effectuer la transition au sein du gouvernement. Notons que c’est de l’ingérence et le terme « invasion » s’applique aussi à l’armée américaine ou à l’OTAN (Vietnam, Afghanistan, Irak, Lybie, Mali...)

                      Le conflit syrien est d’une complexité rare :
                      -conflits multiples ; simplifiés par le principe « l’ennemi de mon ennemi est mon ami »
                      -histoire de la région (colonisation de la région après la chute de l’empire Ottoman après WWI et forte croissance démographique)
                      -proximité avec l’Irak et frontière avec des pays d’intérêts différents (sans compter les intérêts ethniques)
                      -grosse sécheresse ces dernières années (crise alimentaire)
                      -évolutions technologiques (informations, flux financiers, flux pétroliers...)
                      -déclin des États-Unis et échec des deux précédentes « invasions »
                      -crise économique de l’Occident

                      En revanche, je ne partage pas la conclusion. La France à ses responsabilités dans les attentats et nous aurions dû être le premier pays visé selon toute logique. Nous l’avons été. Avant d’attaquer d’autres pays et de se faire justicier du monde, nous devrions plutôt nous recentrer sur notre pays, nos valeurs et nos institutions. Cela aurait dû être un signal d’alarme. On ne peux vaincre des idées qu’avec des idées. Seulement et seulement si nous sommes ouverts, éduqués et compatissants nous pourrons partager et échanger avec les autres pour les aider a résoudre leurs conflits. L’état et les terroristes jouent ensemble et le résultat c’est que c’est le peuple qui en fait les frais.


                      • Daniel Debrus Daniel Debrus 13 décembre 2015 07:23

                        @Eezniaw
                        Merci pour votre contribution, je partage entièrement votre dernier paragraphe.
                        le problème, c’est que maintenant que nos politiques nous ont mis dans le pétrin,il faudra bien trouver des solutions pour s’en sortir, et la première c’est de se protéger, la deuxième c’est de changer de politique extérieure, comme vous et moi le préconisons.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès