Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > International > AU FEU ! Erdogan, agresseur et maitre chanteur menace la paix (...)

AU FEU ! Erdogan, agresseur et maitre chanteur menace la paix !

Erdogan se comporte en incendiaire du Proche-Orient.

 Non content d’avoir soutenu pendant des années l’OEI (Organisation État Islamique), le gouvernement turc, du parti islamo nationaliste AKP de Erdogan, pilier régional de l’OTAN, se lance dans une politique provocatrice tous azimuts.

Erdogan se livre à un véritable chantage à l’égard des pays d’Europe, il menace Juncker, président de la Commission européenne, de lâcher sur l’ Europe des millions de réfugiés dont deux millions et demi ont déjà trouvé refuge en Turquie. Résultat trois milliards d’euro ont été promis à la Turquie pour garder les réfugiés sur son sol. Chantage qui a toutes les chances de l’emporter quand on connait la nature fondamentalement xénophobe, anti-démocratique et réactionnaire de Juncker et d’une UE forteresse « blanche et chrétienne » qui n’accepte les étrangers sur son sol que pour trouver une main d’œuvre corvéable à merci, peser sur les salaires à la baisse et du coup faire du dumping social à l’égard des « partenaires » comme l’ Allemagne le fait si bien, entre autres, dans le secteur agricole.

Lutter pour la paix c’est combattre l’impérialisme capitaliste, une nécessité urgente

impérialisme-guerre-en-syrie-prcfLe gouvernement turc, allié central et historique des États-Unis, se lance aussi dans une véritable guerre contre une partie de son peuple : les Kurdes. Après la campagne de terreur contre les Kurdes de Turquie, cette dernière bombarde maintenant les Kurdes de Syrie qui luttent contre l’OEI ! Illustration flagrante de l’axe belliciste E-U-Turquie-Arabie Saoudite-OEI car il serait bien naïf de croire que Erdogan agit en solo. L’armée turque est totalement soumise et dépendante de l’OTAN et donc la politique de la Turquie est largement déterminée par Washington. D’ailleurs l’interventionnisme guerrier de l’Arabie Saoudite, autre allié des États-Unis dans la région, démontre que cette stratégie de la tension est bien la riposte de l’impérialisme états-unien et des ses vassaux locaux à l’intervention russe en Syrie. Intervention, rappelons-le tant la désinformation médiatique atteint chez nous des hauteurs goebbelsiennes, faite à la demande du gouvernement légal de Syrie contre le terrorisme de l’OEI et ses clones armés et financés par l’impérialisme et ses fantoches locaux.

Enfin le pouvoir turc se livre à de dangereux actes de guerre contre la Russie elle-même. Après avoir abattu des avions russes à la frontière syro-turque, Erdogan et son premier ministre se livrent à une escalade verbale contre la Russie, aggravant la tension avec des risques réels d’embrasement d’une région poudrière tant s’y croise les contradictions d’un système impérialiste pourrissant mais toujours porteur de guerre « comme la nuée porte l’orage ».

La lutte pour la paix qu’il est impossible de séparer de l’anti-impérialisme devient pour les communistes et pour toutes les femmes et hommes de bonne volonté une impérieuse et urgente nécessité.

Commission Internationale du PRCF – 16 février 2016

La Turquie bombarde la Syrie, la Russie en appelle au conseil de sécurité de l’ONU

Ces derniers jours, alors que l’armée syrienne avance au nord d’Alep la grande ville du nord de la Syrie, ce sont également les forces kurdes qui progressent le long de la frontière avec la Turquie, menaçant de couper totalement les dernières routes de soutien des forces rebelles islamistes à Alep par la Turquie.

La Turquie tombe totalement le masque et se livre désormais à une agression militaire contre le territoire syrien, bombardant les forces kurdes qui combattent les milices islamistes.

Depuis le 13 février l’artillerie turque, dont chacun se souvient que l’armée est restée muette lorsque Daech a attaqué la ville kurde de Kobané, mènent des bombardements intensifs depuis la zone frontalières sur le territoire syrien visant l’aéroport de Minnigh, les villes de Mariamein, Ain Dakhma, Maranza, Inab et Deir Imal, ainsi que contre des positions de l’armée syrienne dans la province de Latakié.

Mais la coalition menée par les Kurdes est parvenue à s’emparer lundi de Kfarnaya, à deux kilomètres au sud de Tall Rifaat. En prenant Kafrnaya, les forces kurdes et leurs alliés arabes ne se trouvent plus qu’à 8 kilomètres du territoire de l’EI dans la province d’Alep, et ce alors que le succès de l’offensive de l’armée syrienne à Alep après avoir brisé le siège de cette ville à l’automne dernier remporte des succès importants.

turquie bataille d'alep février 2016

bombardements turques syrie février 2016 azazDe sources russes, les bombardements turcs auraient causés de très nombreuses victimes civiles et des dégâts importants aux infrastructures civiles.

Et le premier ministre turque Ahmet Davutoglu – issu du parti islamiste et nationaliste AKP – de revendiquer à l’occasion d’un déplacement en Ukraine l’agression militaire contre la Syrie conduite par la Turquie.

« Nous ne laisserons pas Azaz tomber, tout le monde doit clairement le savoir. Le YPG (Unités de protection du peuple, les milices kurdes) ne sera pas autorisé à avancer vers l’ouest de l’Euphrate et à l’est (du canton) d’Afrin », a dit Ahmet Davutoglu

ob_773798_fabius-apologie-al-nosraChacun ne peut qu’écouter le silence assourdissant de l’Union Européenne, cette Union Européenne qui vient d’accorder des milliards d’euros à la Turquie et de renforcer sa coopération avec le gouvernement Erdogan. Chacun peut entendre le double de discours de ceux qui dans le faits soutiennent les terroristes islamistes pour déstabiliser le moyen orient, semant la terreur jusque dans le cœur de Paris,qui n’ont pas de mots assez durs pour condamner l’intervention à l’appel du gouvernement syrien de la Russie, mais ce taisent sur les agissements de la Turquie ou des pétro-monarchie du Golfe.

Les États-Unis ont appelés la Turquie à cesser leurs bombardements d’artilleries contre la Syrie, tandis que le quai d’Orsay publiait un communiqué appelant  « à la cessation immédiate des bombardements, ceux du régime et de ses alliés sur l’ensemble du pays, et ceux de la Turquie dans les zones kurdes »

Depuis des mois, l’armée d’Erdogan mène une sanglante répression contre les kurdes de Turquie.

La Russie va déposer une résolution au Conseil de Sécurité de l’ONU contre les provocations de la Turquie.

La Russie par la voix de son ministère des affaires étrangères a réagit en indiquant qu’elle allait déposer une résolution pour que le Conseil de Sécurité de l’ONU condamne les provocations de la Turquie contre la Syrie. Le ministre des affaires étrangères syriens a également déposé une demande auprès du secrétaire général de l’ONU et du président du conseil de sécurité pour exiger que soit mis une fin aux provocations armées d’Ankara et pour obliger la Turquie et les autres états soutenant le terrorisme à respecter les résolutions contre le terrorisme et à mettre une fin immédiate aux soutiens matériels et financier des terroristes. Indiquant par ailleurs que le gouvernement syrien se réserve le droit de prendre des mesures de rétorsions contre les agissements agressifs de la Turquie.

La déclaration de la Russie indique notamment selon l’agence Itar Tass :

« (..) selon les derniers rapports, la partie turque continue de permettre les pénétrations illégales en territoire Syrien de plus de groupes djihadistes armés et de mercenaires qui viennent renforcer les forces de destruction de Jabhat Al Nusra et de l’état Islamique et d’autres organisations terroristes. (…) Les combattants blessés et les groupes dispersés traversent dans l’autre sens la frontière vers la Turquie pour se reposer et se reconstituer ».

Le ministère des affaires étrangères, dans une déclaration indique :

« Moscou exprime ses plus sérieuses inquiétudes quant aux actions agressives des autorités turques contre un état voisin ». » nous voyons cela comme un soutien ouvert au terrorisme international et une violation des résolutions correspondantes prises par les conseil de sécurité de l’ONU ainsi que des obligations que la Turquie a pris en tant que pays membre du groupe international de soutien à la Syrie à Vienne, Nex York et Munich ». « La Russie soutient une motion pour mettre cette question à l’agenda du Conseil de Sécurité de l’ONU. Le Conseil de Sécurité devrait exprimer son opinion claires quant à la politique de provocation d’Ankara, causant une menace contre la paix et la stabilité régionale du Moyen Orient et au delà ».

JBC pour www.initiative-communiste.fr d’après sources d’agences

http://www.initiative-communiste.fr/articles/international/la-turquie-bombarde-la-syrie-la-russie-en-appel-au-conseil-de-securite-de-lonu/


Moyenne des avis sur cet article :  4.83/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

57 réactions à cet article    


  • cedricx cedricx 16 février 18:15

    Et n’oublions pas non plus les offensives meurtrières de l’armée turque contre les kurdes d’Irak !


    • jaja jaja 16 février 18:33

      @cedricx

      Sans oublier les villes du Kurdistan de Turquie qui vivent un véritable état de siège et où  les populations civiles subissent une répression féroce, sans que la presse occidentale s’en émeuve... Silence aussi sur les tirs d’artillerie turcs autour d’Alep pour empêcher les forces Kurdes de Syrie d’avancer et d’unifier le Rojava...


    • Barbet Barbet 17 février 10:31

      @cedricx

      C’est vraiment triste de lire de telles inepties.
      Monsieur l’expert, pour votre gouverne les kurdes d’Irak (gouvernement d’Erbil ) sont les alliés d’Erdogan
      Ils ont maintes fois annoncer leur désaccord avec le PKK.
      Ils ont même fournis l’essentiel des combattants kurdes qui a combattu Daesh à Kobané.
      Ces combattants sont passés par le territoire turc.

    • cedricx cedricx 17 février 17:25

      @Barbet
      Les expéditions punitives menées par l’armée turque contre les populations civiles kurdes n’ont jamais cessé, que ce soit des kurdes d’Irak, de Turquie ou de Syrie. A chaque fois on invoque l’activité du PKK pour justifier ces raids. Que le PKK soit comme un poisson dans l’eau dans le nord de l’Irak prouve bien l’adhésion ou tout au moins la sympathie des kurdes irakiens pour ce mouvement de libération. Le gouvernement d’Erbil, lui, essaie de gérer au mieux ses relations avec les belliqueux voisins turcs...


    • JBL1960 JBL1960 16 février 20:44

      Non seulement on nous cachet tout ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/12/on-nous-cache-tout/ Mais en plus, on se fout de notre gueule, non ? Et ça se voit ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/16/et-merdia/ Et y’en a marre... smiley


      • Passante Passante 16 février 20:54

        zoom out :

        erdogan est un pion, toutes les cartes seront essayées
        y compris celle du nord du liban sunnite, et !
        jusqu’à l’agression du hezbollah par israël au sud sous prétexte etc.
        les blocs sont constitués -

        comme deux brutes tombées de la caisse,
        puis l’essence se répand... une flaque immense,
        mets ta bavette
        pour l’allumette.

        • roman_garev 16 février 20:59

          @l’auteur

          Merci pour cet article excellent.
          Quand même, la phrase 
          « Après avoir abattu des avions russes à la frontière syro-turque »
          est un peu inexacte vu qu’il n’y avait qu’un seul avion abattu, et en surplus de l’embuscade inattendue. Et il n’y aura pas d’autres (si ce ne seraient pas des avions turcs).

          • taktak 16 février 22:27

            @roman_garev

            Oui vous avez raison de cette précision.


          • roman_garev 16 février 21:09

            Aujourd’hui, le 16 février, l’avion-espion russe Tu-214R, numéro du bord RF-64514, a atterri à Hmeimim :

            C’est son baptême du feu, car jusqu’à présent les deux avions existants de ce type qui devaient remplacer les Il-20, avaient le statut « en épreuve ».
            De sorte que la Russie aura sous son contrôle, jour et nuit, toute activité sur le terrain. La portée de reconnaissance de Tu214R est de 400 km, donc il n’a pas besoin de survoler la Turquie pour voir tout ce qui s’y passe et de transmettre les coordonnées de n’importe quelle cible vers n’importe quel dispositif de lancement de missiles situé sur le territoire russe. 
            A consulter maintes photos et données techniques ici :

            • JC_Lavau JC_Lavau 16 février 21:49

              @roman_garev. Trois de tes quatre liens sont sabotés comme d’habitude par les bogues de SPIP. Il repasser dessus pour rétablir explicitement tous les vrais liens.
              http://militaryrussia.ru/blog/topic-661.html
              Il est impossible que cet avion soit en l’air 24 h sur 24. Il lui faut du ravitaillement et des visites d’entretien et maintenance. Même si avec deux équipages se relayant, il pourrait faire 16 h par jour, ça laisse des trous dans la veille.
              Ou si je comprends : il doit prendre le relais de veille quand aucun autre appareil n’est en vol ?


            • roman_garev 16 février 22:15

              @JC_Lavau


              Soyez sérieux. Il n’est point nécessaire de se trouver en l’air 24h sur 24.
              On s’envole, on fait le tour (moins d’une heure je crois) pendant lequel toute l’étendue à la portée de 400 km est reconnue et mémorisée, on s’atterrit. Les autres analysent tout ce qui a été filmé (déplacements des troupes, apparitions de noveaux objets, etc.). Il ne faudra s’envoler que quelques heures après (ou plus tôt, si on aperçoit qch de suspect dans le film transmis et il faudrait obtenir des détails). La situation terrestre ne change pas si vite que ça. Des régiments blindées ne sortent pas soudain des trous dans le sable.
              Tandis que la situation en l’air, qui, elle, change vite, est toujours surveillée sans cesse par S-400 et autres radars.

            • JC_Lavau JC_Lavau 16 février 22:24

              @roman_garev
              De plus en plus chargée, et avec zéro terrains de dégagement, la base de Hmeymim demeure vulnérable à une attaque de plusieurs missiles coordonnés.


            • roman_garev 16 février 22:55

              @JC_Lavau

              Oui, bien sûr, la base elle-même peut être détruite par une attaque de plusieurs missiles.
              Mais pensez à ce qu’immédiatement après cela les lieux de lancement de tous ces missiles, seraient-ce navires, avions ou terrains, seront détruits, eux aussi.
              A Pentagon on le sait bien. Si Erdogan est tant stupide pour ne pas y avoir pensé, eh bien... tant pis pour la Turquie.


            • sarcastelle 17 février 09:11

              @roman_garev


              ....l’avion-espion russe.....

              Les Américains, ont des avions-espions. L’armée russe a des avions de reconnaissance, des éclaireurs ailés de ses forces vaillantes. Il faut prendre garde au choix de ses mots. 

            • Trelawney Trelawney 17 février 09:14

              @sarcastelle
              Et puis la marine américaine a des navires espions et l’armée russe a des chalutiers, comme cela s’ils ne trouvent rien ils peuvent toujours ramener de quoi manger. C’est toujours cela de gagné


            • roman_garev 17 février 09:21

              @sarcastelle

              Chercher la différence entre un espion et un éclaireur, je vous laisse le boulot à vous. Ne seriez vous pas de l’NKVD pour me conseiller de « prendre garde » ?

            • sarcastelle 17 février 09:51

              @roman_garev


              C’est vrai, ce que dit Trelawney. La Russie n’a pas encore d’avions-chalutiers ? 



            • roman_garev 16 février 23:06

              Le Sherp russe d’amateur : http://www.youtube.com/watch?v=BY4vcQWfguI


              Un véhicule tous terrains ? Pas si peu que ça. Un tous marais, un toutes glaces, un toutes eaux...
              Et en surplus conçu et construit par un simple « moujik » russe de St Petersbourg, par son propre chef et par ses propres mains.

              Quand on a de tels « moujiks », vous comprenez qu’on s’en fout des erdogans et d’autres obamas.

              A regarder d’autres photos et vidéos du Sherp russe sur le site du « moujik » :

              • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 17 février 07:58
                Erdogan, est soutenu par les USA pour mettre la pagaille dans ce coin du monde (Hollande est de la partie également..)

                • Trelawney Trelawney 17 février 09:15

                  @Le p’tit Charles
                  Hollande est de la partie également..

                  Peut-être, mais lui est soutenu par personne


                • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 17 février 10:17

                  @Trelawney...Si, par les juifs de Palestine BHL et fabius en tête... !


                • Passante Passante 17 février 09:09

                  nouveautés du discours de hassan nasrallah hier soir :


                  il parle peu de syrie et beaucoup d’israël, 
                  insistant sur le fait que la bataille de syrie ne change rien de la donne sur le front liban sud, 
                  mais que !.. attention, on se boutonne, grande annonce :
                  que le Liban dispose désormais d’une bombe atomique
                  et que donc si les feujs déconnent, 
                  quelques missiles sur les réservoirs d’ammoniac à haïfa 
                  feraient presque un million de morts, 
                  faut pas déconner...

                  pour en arriver à prononcer cela, nasrallah est sûr d’une menace réelle en préparation.
                  autre phrase remarquable de son discours :

                  « si ankara et ryad n’interviennent pas, le problème de la syrie est bientôt réglé,

                  si ryad et ankara interviennent, alors tous les problèmes de la région seront réglés... »  smiley

                  I lllllov it.... 

                  • roman_garev 17 février 09:49

                    @Passante

                    Je comprends bien pourquoi vous ne donnez pas de lien pour ce bobard.

                    http://www.youtube.com/watch?v=CDIhx0AOntg
                    Oui, le titre y est provocateur, tout comme votre phrase « le Liban dispose désormais d’une bombe atomique. »
                    Mais en fait Nasrallah ne parle que de l’opinion d’Israéliens qui habitent près de ces réservoirs d’ammoniac et qui, eux, estiment ces réservoirs « pareils à la bombe atomique ».
                    « Ce qui veut dire, ajoute Nasrallah en souriant, que le Liban possède aujourd’hui (et pas désormais, comme vous le dites, chère Passante bobardante, en insinuant que les Libanais viennent de la développer ! Vous voyez la différence ? Bien sûr vous la voyez, ce ’désormais’ étant employé intentionnellement) une bombe atomique... Bon, nous n’avons pas réellement une bombe atomique, poursuivit-il. »

                    Rassurez-vous, chère passante, nous avons tous, nous aussi, des bombes atomiques partout chez nous. Ce sont des centrales nucléaires. Donc chaque habitant de la région peut dire toujours : « Nous avons ici une bombe atomique ! » Et alors ? En faire sensation chaque fois ? 


                  • Passante Passante 17 février 10:27

                    @roman_garev

                     smiley
                    vous êtes bien bond, persévérez.

                  • Jade4230 Jade4230 17 février 10:33

                    @Passante

                    Bonjour smiley

                    j’ai suivi de loin vos échanges ésotériques avec alinea hier soir. Tous ces numéros m’intriguent.

                    Dîtes moi, de quelle galaxie êtes vous ?


                  • Passante Passante 17 février 10:49

                    42,

                    il s’agit de voyage dans le temps pas dans l’espace,
                    donc plus on remonte dans les alphabets, plus c’est chiffré,
                    en conséquence, il suffit de lire à ce niveau pour que tout se corresponde,
                    exemple : un embouteillage, fait chier, mais non :
                    toutes les plaques d’immatriculation déploient un texte géantissime,
                    autre exemple : il suffit d’un numéro de téléphone pour conter des tragédies entières, etc.
                    c’est une méthode, exemple rimbaud sur les enseignes lumineuses où il suivait des films entiers, terrifié,
                    c’est simplement comme un switch où le nombre devient lettres, et écrit sans arrêt,
                    donc la découverte et l’utilisation du texte ainsi émergeant.
                    alors qui parle ? c’est la sublime grande question insoluble :
                    il y a un sujet, il n’est pas un effet de l’équation, sa centralité se révèle 
                    en après-coup dans le temps, pas dans l’espace 

                  • Jade4230 Jade4230 17 février 10:50

                    @Passante

                    Est ce que ce monde est sérieux passante ?

                    Tu voudrais pas qu’on se connaisse IRL ?

                    Parce que moi je suis bel et bien au paradis, il tient à si peu pour que ce soit aussi le tien


                  • Passante Passante 17 février 10:58
                    j’ai trop de rab à purger encore...
                    trop foutu le bazar, faut payer smiley

                  • Shawford Shawford 17 février 11:00

                    @Passante

                    Et je le dis on ne peut plus sérieusement, tu sais tu crèveras comme une chienne d’humaine mortelle, c’est la vie.

                    La chance que tu as ici, elle reviendra ou elle reviendra pas, dans cette vie ou éventuellement dans une autre.

                    C’est la dernière fois en tout cas que j’accorde la moindre importance à ta petite personne en l’état

                    Bon courage et bon karma


                  • L'enfoiré L’enfoiré 17 février 17:08
                    @Passante bonjour,

                     Je passe par ici, puisque Shawford m’y invite.
                     Un voyage dans le temps sans passer par l’espace ?
                     Vous manquez d’une certaine culture scientifique à mon avis.
                     L’espace et le temps sont jumelés.
                     Si vous avez plus de temps, vous aurez moins d’espace comme l’inverse.
                     L’un est inversement proportionnel à l’autre.
                     Si vous ne savez pas que tous les alphabets sont chiffrables et son chiffrés.
                     Je dirais même, qu’une fois passé par l’intermédiaire du Web, tout se passe au travers d’un paquet en grappes d’informations transformées par deux chiffres : le 0 et le 1. 
                    Retransmis par le même chemin pour vous arriver en fin et retraduit en lisible par vos soins.
                    C’est comme avec le cable de la télé et quand il y a embouteillage à cause de la bande passante trop étroite, c’est en file d’attente .
                     La radio est numérique, le téléphone l’est aussi.
                     Dans très peu de temps, un interface vous permettra de dialoguer avec quelqu’un qui parle avec une autre langue que vous ne connaissez même pas.
                     Rimbaud n’y retrouverait pas ses vers.... en effet.
                     Des articles de votre journal papier ou virtuel sur le Web et sur Avox, seront créés de toutes pièces par l’ordinateur. Quelques paramètres, quelques données à l’entrée et une finale codée pour donner la conclusion.
                    Le reste c’est de la logique intégrée dans un programme. 
                    Je suis en Windows 10, Cortana se charge tout. 
                    Qui parle ? Une image mouvante.
                    Pour vous prouver que vous gagner du temps en perdant de l’espace.
                    Vos disques sont depuis énormes en place et vous gagnez du temps dans la réponse à vos questions.
                    C’est pas chouette la vie ?

                  • Griffon Jaune Kylo Ren 17 février 17:21

                    @L’enfoiré

                    Bonjour, ce qu’il dit pas le fréro, c’est que pour décomplexer tout ça, et que si on figure l’univers comme la transfiguration en matière d’une pensée qui passe par le truchement du langage et de la symbolique, c’est que l’on retrouve dans chaque acception possible tous les éléments qui le composent.

                    Pour essayer de parler plus clairement, au début y’a rien = 0 ensuite il y a 1 = la vie/dieu, dès cet instant, dialectique de l’être et du néant, 0 Dieu et 1 la vie cheminent de concert et « enfantent » tout le reste.
                    Par la suite ben 1 et 0 on les retrouve partout en tout le temps, ce ne sont plus alors que des symboles, des composés élémentaires : les premières particules, puis des premières particules d’un organisme plus complexe, puis les premières choses que nomme la conscience etc..

                    Donc c’est tout et c’est en même temps un petit peu rien, on peut même considérer que dans un nombre goglesque 0 et 1 c’est quantité négligeable, mais c’est toujours 1 et 0 le substrat de la vie et de l’entendement et sans quoi aucun nombre n’existe.

                    Et c’est donc toujours utile de leur réserver une petite place, même quand on est un homo sapiens supérieur qui parle à l’égal de Dieu et de la vie, à savoir mon père et ma mère en ce moment même sur cette terre, mortels en attente d’un paradis à partager avec tout le reste de la création.


                  • Jade4230 Jade4230 17 février 17:36

                    @Kylo ren

                    Vrai, Yo, mais par contre notre père et mère si tu permets, et qu’on oublie pas Béné, c’est quand même la transfiguration héritée de maman, et donc la nature.

                    Vaudrait mieux la respecter très vite pour certain si ils ou elles veulent pas se retrouver transformés en bullot dans cette vie ou dans une autre.

                    Nous on connaît tout le cycle, tout le cirque, on est pas pressés, de toute façon c’est la bonne cette fois-ci, si tant est que Ben vienne commenter ici même sans qu’on l’y pousse.


                  • Shawford Shawford 17 février 17:38

                    @Kylo renh et Jade4230

                    Euh si si je vais l’y pousser moi, comment vous avez fini par arriver ici les fréros hein ?


                  • L'enfoiré L’enfoiré 17 février 18:25
                    @Kylo Ren
                    Un commentaire de quelques lignes et déjà trois fois le mot « dieu » à l’encontre d’un mécréant, c’est beaucoup.
                    A l’attention d’un mécréant ?
                    Comment être l’égal d’un dieu dans ce cas ?
                    Un penseur ne croit pas. Il réfléchit.
                    Rodin l’a statufié.de tellement de manières.
                    La vie a commencé bien avant la présence de l’homme sur notre planète.
                    Elle continuera bien après lui....

                  • L'enfoiré L’enfoiré 17 février 18:29

                    « Croire c’est quelque part ne pas être » et trop espérer d’une autre entité smiley


                  • Griffon Jaune Kylo Ren 17 février 18:37

                    @L’Enfoiré

                    Euh c’est Nono qui se démerde avec tout ça, c’est lui qui se prend le chou ici depuis des années !! :

                    Moi je vous connais pas, et je lui demanderai en temps utile s’il y a moyen de vous faire confiance.

                    Bonne soirée


                  • Shawford Shawford 17 février 18:50

                    @Kylo Ren

                    Yep les smarties, c’est mon rayon, pas touche fréro smiley smiley

                    Non Guy ça le fait, par contre avec Jade ben revenez quand je vous sonne please ou je vous assomme avec mon RTL2, entre grands fauves pas de cadeau, on va pas changer une fratrie qui s’est battue tout sa jeunesse pour un millième de cl en plus de banga au Noës smiley smiley


                  • Loatse Loatse 17 février 11:04

                    Il se peut qu’Erdogan fasse cavalier seul...(le grand oublié de la partition de la Syrie en cours ???)


                    Même si la situation semble complexe (et elle l’est, puisque il faut compter avec la possibilité que parmi les alliés de circonstance, certains pratiquent le double jeu voire pourquoi pas triple en tentant de tirer la couverture à eux, ce qui expliquerait certains débordements, et apparents retournements de situation )),

                    La partition de la syrie consisterait in fine, en : (je met au conditionnel mais cela semble se dessiner ainsi) 

                    1) l’Etablissement d’un grand Kurdistan / rempart contre la menace iranienne, (contenant un ’hypothétique expansionnisme turc... ?)

                    2) La création d’un état tampon au nord est de l’irak, sous contrôle saoudien (américain donc )... via daesh.

                    3) L’opportunité pour le « confetti » de gagner au passage quelques territoires.

                    4) Le contrôle des russes sur la nouvelle syrie en échange de la garantie de garder leur base navale en méditerranée...

                    5) Eventuellement la cession d’un micro territoire pour Assad « qui ne veut pas partir » mais qui sera bien obligé d’accepter la partition de son pays (une question de survie pour les alaouites)



                    • sarcastelle 17 février 11:17

                      Quoi qu’il en soit une guerre entre Turquie et Russie aurait de petits airs de XIXè siècle qui ne manqueraient pas de pittoresque. Ne manquez pas de revoir La Charge de la brigade légère sur l’internet, avec Errol Flynn. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès