Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Aung San Suu Kyi, leader démocrate, captive de la junte birmane, est (...)

Aung San Suu Kyi, leader démocrate, captive de la junte birmane, est hospitalisée

Des informations affirmant que MMe Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la paix et leader du Parti démocrate birman, depuis seize ans le plus souvent captive à domicile de la Junte militaire, a été hospitalisée d’urgence à Rangoon, inquiètent les chancelleries.

Mme Aung San Suu Kyi, prix Nobel birman de la paix et leader du Parti pro-démocratique du Myanmar (anciennement la Birmanie) a été hospitalisée d’urgence le 9 juin à Rangoon après s’être plainte de sérieux troubles entéro-gastriques, a révélé le représentant du gouvernement birman en exil auprès des Nations unies, U Thaung Htun.

Mme Aung San Suu Kyi, qui est âgée de 60 ans, a passé la majeure partie des seize dernières années en résidence surveillée dans sa maison de Rangoon où elle se trouvait encore jeudi dernier. Elle a été hospitalisée d’urgence après une longue attente car son médecin traitant, appelé d’urgence à son chevet, avait rencontré des difficultés à obtenir du gouvernement birman l’autorisation de lui rendre visite, a précisé M. Thaung Htun.

M. Thaung Htun a déclaré qu’il tenait son information de certains de ses collègues à Rangoon mais qu’il n’était pas en mesure de préciser si Mme Aung San Suu Kyi était encore hospitalisée vendredi 10 juin.

A Washington, selon l’agence AP, un porte-parole du Département d’État a reconnu être au courant de cette information, sans cependant pouvoir la confirmer officiellement.

« Mais, a-t-il dit, si tel était le cas, le gouvernement des Etats-Unis entreprendrait toutes démarches auprès de la Junte pour s’assurer de la sécurité de Mme Aung San Suu Kyi et de l’efficacité du traitement médical que justifierait son état de santé ».

Nous demanderons également une nouvelle fois sa libération, a-t-il souligné

Selon la même agence américaine, le Foreign office britannique a exprimé les mêmes inquiétudes au sujet de Mme Aung San Suu Kyi.

« Nous avons reçu des rapports à ce sujet, mais nous n’en avons aucune confirmation. Nous sommes très inquiets », a déclaré un fonctionnaire de ce ministère, sous couvert de l’anonymat, a précisé Associated Press.

Loin d’exprimer le désir de libérer le leader démocrate birman, la Junte a fait savoir, le 2 juin, qu’elle avait prolongé indéfiniment sa détention en résidence surveillée à domicile, à l’occasion de la visite d’un représentant des Nations unies à Rangoon.

La personnalité de Mme Aung San Suu Kyi, fille du « père de l’indépendance birmane, non seulement prix Nobel de la paix, mais leader du parti démocrate birman, revêt une telle importance dans le monde et particulièrement au sein des Nations unies et de l’ASEAN, que tout « accident » lui survenant aurait d’importantes conséquences dans la structure actuelle des nations asiatiques, qu’elles entretiennent ou pas des relations économiques, stratégiques ou amicales avec la dictature birmane déjà mise au banc des Nations unies.


Le porte-parole de la Ligue nationale birmane pour la démocratie, M. Nyan Win, a affirmé samedi, à Rangoon, qu’après un bref traitement à l’hôpital de l’ancienne capitale, Mme Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la paix et leader démocrate captive de la junte des généraux, avait regagné son domicile.

Agée de 60 ans, elle a été soignée pour ce qui paraît avoir été une gastro-entérite. Cette affection peut avoir de graves conséquences dans les pays tropicaux comme la Birmanie, où le choléra, notamment, sévit à l’état endémique.

Le porte-parole n’a pas fait de commentaire sur l’état réel de santé de Mme Aung San Suu Kyi.

Cette dernière, dont la junte militaire a confirmé, la semaine dernière, le prolongement sine die de la détention administrative, a passé dix ans en captivité sur les seize dernières années.


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (12 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès