Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Avancées islamistes au Conseil des Droits de l’Homme des Nations (...)

Avancées islamistes au Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies

 Le Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies a été créé en 2006 pour prendre la place d’une défunte Commission des Droits de l’Homme, morte de son mauvais fonctionnement. Les pays ne respectant pas les droits de l’homme y étaient majoritaires. Dans un rapport du Secrétaire général des Nations unies de mars 2005, il était noté que « des États ont cherché à se faire élire à la Commission non pas pour défendre les droits de l’Homme mais pour se soustraire aux critiques, ou pour critiquer les autres »
 
Le tout nouveau Conseil des Droits de l’Homme marche dans les pas de sa devancière et présente les mêmes défauts, peut-être en pire. Les pays islamistes y ont pris le pouvoir et y ont fait passer de dangereuses résolutions condamnant le blasphème. Ils s’apprêtent à récidiver dans le domaine des droits de la femme, puisque ce sujet a été, défense de rire (il n’y a d’ailleurs pas de quoi), confié à l’Iran.
 
La condamnation du blasphème
 
Devant l’ONU, le blasphème s’appelle aussi "diffamation des religions". Nous sommes devant une tentative sans précédent pour réprimer la liberté d’expression au niveau mondial au moyen de toute une série de résolutions qui correspondent à une campagne permanente orchestrée en particulier par l’Organisation de la Conférence islamique (OCI). L’OCI, dont le siège est en Arabie saoudite, regroupe 57 Etats-membres et possède une représentation permanente aux Nations-Unies. C’est la seule organisation internationale qui soit à caractère religieux en même temps que politique. En mars 2008, l’OCI a tenu un sommet à Dakar, au Sénégal. Le communiqué final de 52 pages comprend une stratégie globale sur les droits de l’Homme où figure un plan pour mettre les États islamiques à l’abri des pressions par des organisations de défense des droits de la personne.

L’OCI a exprimé « sa profonde préoccupation devant les tentatives d’exploiter la question des droits de l’Homme pour discréditer les principes et dispositions de la charia islamique et s’ingérer dans les affaires des États musulmans »

L’OCI a également appelé à un pacte international contraignant pour protéger les religions contre la diffamation. L’organisation « a souligné la nécessité de prévenir l’abus de la liberté d’expression et de la presse pour insulter l’islam et les autres religions divines, et invité les États membres à prendre toutes les mesures appropriées pour traiter tous les actes, quels qu’ils soient, qui diffament l’islam, comme des actes haineux qui nécessitent une sanction ».  
 
Le Pakistan a présenté la première résolution sur la « diffamation des religions » au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU en 1999 - avant les attentats du 11 septembre et le choc en retour contre les musulmans qui a suivi. Cette première résolution était intitulée « Diffamation de l’islam ». Ce titre a par la suite été modifié pour inclure toutes les religions, bien que les textes de toutes les résolutions ultérieures aient continué à mettre l’emphase sur l’islam. Ensuite, des résolutions ont été adoptées par le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU chaque année.
 
En mars 2008, les nations islamiques ont réussi à faire adopter une modification du mandat du rapporteur spécial de l’ONU sur la liberté d’expression - un fonctionnaire qui parcourt le monde pour enquêter et faire rapport sur la censure et les violations de la liberté d’expression. Il devra maintenant « faire rapport sur les cas où l’abus du droit à la liberté d’expression constitue un acte de discrimination raciale ou religieuse »
 
Les résolutions et autres actions se succèdent : condamnation du film Fitna par Louise Arbour, Haut Commissaire des Nations-Unies ; résolution du 26 mars 2009 ; résolution du 18 décembre 2009 ; conférence de Durban II, boycottée par le Canada ; résolution du 25 mars 2010 condamnant l’islamophobie et l’interdiction suisse de construire des minarets.
 
Plus récemment, la Rapporteure spéciale de l’ONU pour la liberté de religion, la Pakistanaise Asma Jahangir, a qualifié l’interdiction des minarets de "discrimination évidente". Des Etats musulmans viennent de demander des mesures contre la supposée islamophobie des sociétés occidentales.
 
Liste indiquée sans prétention à l’exhaustivité. Il s’agit d’une véritable guérilla permanente qui occupe le devant de la scène, épuise les efforts des vrais défenseurs des droits de l’homme et les met sur la défensive. Là où il faudrait parler droit de changer de religion et lapidation, on parle minarets suisses et film Fitna.
 
La plupart de ces résolutions ont été vivement critiquées par les Européens et les autres occidentaux ; le soutien qu’elles obtiennent a tendance a s’éroder, et elles sont votées à des majorités de plus en plus courtes.
 
La situation est confuse. Mme Hillary Clinton a dénoncé ces résolutions sur la diffamation des religions, mais peu auparavant, sous l’impulsion de Barack Obama, les Etats-Unis s’étaient associés à l’Egypte pour faire voter une résolution des plus ambigües, supposée consacrée à la liberté d’expression, mais qui dénonce ’"la poursuite de la montée de stéréotypes négatifs raciaux et religieux dans le monde et condamne dans ce contexte toute incitation à la haine raciale, nationale ou religieuse"". Toujours cet amalgame entre haine raciale et haine religieuse, qui ouvre la voie à une pénalisation de la critique de l’islam en créant une confusion volontaire avec le racisme.
 
Le Vatican, représenté à l’ONU, vote contre les résolutions anti-blasphème, dont il sait fort bien qu’elles ne peuvent fournir des prétextes à davantage de persécutions des chrétiens en pays musulman. Mais dans le même temps, l’Irlande étend à l’islam sa législation anti-blasphème, initialement conçue contre le blasphème anti-catholique.
 
Les occidentaux discutent pied à pied mais, ils finissent toujours par céder quelque chose devant cette offensive aux multiples tentacules.
 
Dans un pays catholique comme l’Irlande, qui avait déjà une législation contre le blasphème, celle-ci est étendue pour englober aussi le blasphème contre l’islam. Dans un pays comme la France, attachée à sa liberté de blasphémer, la critique de l’islam est appelée islamophobie, et des efforts continus sont faits pour créer un amalgame avec le racisme la faire condamner à ce titre. Le terme même d’islamophobie est une pièce importante de ce dispositif de siège, et il n’est jamais anodin de voir l’usage de ce mot avancer. A cet égard, il est regrettable que l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe ait adopté une résolution n° 1743 renvoyant dos à dos islamisme et islamophobie et condamnant les deux d’une même voix.
 
Les choses en sont maintenant au point où certains préparent une résolution, destinée à l’ONU, recommandant à tous les pays la peine de mort pour blasphème. Même sans qu’elle soit aujourd’hui adoptée, le climat général déculpabilise tant les lanceurs de fatwas et autres appels au meurtre, que ceux-ci fusent pour un oui pour un non (voir dernièrement celui contre la dessinatrice Molly Norris).
 
L’Iran à la tête de la commission à la condition de la femme.

Le 29 avril dernier, le Conseil économique et social de L’ONU a élu l’Iran à la Commission de la condition de la femme (CSW) pour un mandat de quatre ans - à compter de 2011 - L’ONU qualifie cette Commission de “principal organisme mondial d’élaboration des politiques” en matière des droits et des revendications des femmes, “dédié exclusivement à l’égalité entre les sexes et à la promotion des droits de la femme.”

L’Iran a été “élu par acclamation” c’est à dire qu’il était l’un des deux seuls pays candidats pour occuper les deux sièges attribués au bloc régional pour l’Asie - en d’autres termes, le résultat de l’élection était décidé à l’avance.


Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (65 votes)




Réagissez à l'article

86 réactions à cet article    


  • Catherine Segurane Catherine Segurane 19 juillet 2010 10:09

    Pendant ce temps là, les vraies persécutions religieuses continuent.

    LES VRAIES PERSECUTIONS RELIGIEUSES

    Défense de la burqa qui mobilise jusqu’à Barack Obama, protestation contre l’hymne d’un club de foot, agitation onusienne contre le référendum suisse : tout cela ferait sourire si les vraies persécutions religieuses n’étaient en pleine recrudescence.

    Le sort des chrétiens d’Orient est toujours aussi précaire. Les musulmans qui veulent changer de religion sont toujours menacés de mort.

    Les Kosovos se multiplient de par le monde : là où les musulmans sont devenus majoritaires dans une province d’un pays, ils en demandent la sécession attentats à l’appui. C’est le cas en Thaïlande et aux Philippines .

    C’est aussi le cas au Nigéria , où les massacres de chrétiens se font par dizaines et centaines, et où Khadafi a abattu ses cartes : ce qui est recherché, c’est la partition du pays en vue de l’indépendance de la province à majorité musulmane, et la purification ethnique des poches chrétiennes dans les zones que l’islam voudrait se réserver.

    Pendant qu’on nous rebat les oreilles avec les « graves » violations des droits de l’homme qui font pleurer les Belphégors en occident, aviez-vous entendu parler des massacres du Nigéria ? Si oui, c’est probablement par un site de réinformation.

    Quelques liens pour ceux que le sujer interesse  :



     Jihad en Thaïlande (où le sud musulman recherche son indépendance) : http://www.bivouac-id.com/2008/04/24/djihad-en-thailande-un-massacre-silencieux/



    Décapitation au couteau d’un jeune musulman somalien converti au christianisme : http://www.ripostelaique.com/Un-jeune-somalien-converti-au.html (l’auteur vous épargne la vidéo) ; Turquie : Mgr Padovese peut-être décapité lors d’un sacrifice rituel musulman :http://www.libertepolitique.com/actualite/54-international/6098-mgr-padovese-decapite-lors-dun-l-sacrifice-rituel-r-musulman- ; menaces de mort contre les Egyptiens convertis au christianisme :http://www.islamisation.fr/archive/2010/07/09/les-egyptiens-convertis-au-chritiannisme-menaces-de-mort.html

    • amipb amipb 19 juillet 2010 11:39

      Catherine, vous êtes dans la réaction et vous focalisez uniquement sur les côtés négatifs de ces pseudo-religieux.

      Ne croyez-vous pas que le système et l’histoire française ont favorisé l’état lamentable de nos banlieues ? Pensez-vous que les musulmans sont les responsables de tous les maux de la planète ?

      Que proposez-vous pour construire une société plus paisible et qui respecte tout le monde ?


    • amipb amipb 19 juillet 2010 12:41

      @Pierpaolo : vous prenez les actes d’une minorité comme l’attitude de tous. La majorité des musulmans est, fort heureusement, modérée. Le problème est qu’ils n’ont que rarement d’écho dans les médias, qui semblent promouvoir en quelque sorte cette haine et cette violence qui nous pousse depuis quelques années vers les rhétoriques du front national.

      Ne pouvons-nous pas être plus intelligents et voir les grosses ficelles derrière ces événements ? L’on pourrait d’ailleurs se demander s’il ne s’agit pas d’une tentative de faire oublier l’affaire Woerth et son lot d’affaires satellites, avec une once de paranoïa...

      Si la violence dans les banlieues se répand depuis plus de 20 ans, c’est qu’il y a obligatoirement une volonté de la laisser se répandre.


    • amipb amipb 19 juillet 2010 14:57

      A l’époque d’Al Andalus, vous auriez certainement écris que le problème des guerres et de l’intolérance venait du catholicisme. Autre temps, autres mœurs et autres bouc-émissaires.

      Permettez-moi de préférer, contrairement à l’auteure et à certain(e)s ici, la voie moyenne.


    • yacoub yacoub 19 juillet 2010 15:26

      Bravo pour ta lucidité et ton courage.


    • le-Joker le-Joker 19 juillet 2010 10:28

      Désormais c’est sur tous les fronts qu’il faut lutter contre la Charia et son cortège d’horreurs. Ces instances internationales sont une honte pour l’humanité préférant interdire la critique d’une religion au profit d’un obscurantisme sans limite.
      Les temps qui viennent ne sont plus aussi éloignés que l’on pourrait le croire de l’inquisition et la chasse aux mécréants qui remplacent les sorcières bat son plein.
      Ceux qui ont commis l’erreur de laisser s’importer l’Islam en telle quantité en Europe auront bientôt du sang sur les mains au rythme où vont les évènements.
      Après Grenoble la Suède elle aussi en proie aux fanatiques Musulmans : Suède  : plus d’une centaine de voitures brûlées dans la nuit

      Ouvrez les yeux avant qu’il ne soit trop tard.


      • amipb amipb 19 juillet 2010 11:43

        Le problème avec vos messages, à Catherine comme à vous, c’est qu’ils tombent rapidement dans l’amalgame islamiste=islam=race arabe.

        Que l’on promeuve la fermeté, rien de plus normal. Il serait d’ailleurs bon de l’étendre à toutes les incivilités devenues monnaie courante dans notre société.

        Mais, de grâce, ne nous attaquons pas à un obscurantisme par un autre obscurantisme. L’extrême droite a prouvé dans l’histoire qu’elle fait bien peu de cas des hommes, de leur famille et de leur culture.


      • le-Joker le-Joker 19 juillet 2010 12:03

        amipb,

        Je ne suis pas responsable des amalgames qui sont faits par certain. Nul part je n’ai employé le qualificatif Arabe. Cependant je vous accorde que malheureusement de nombreux Arabes sont Musulmans, je suis aussi désolé que vous si la peste religieuse et les délires d’un scheik arabe malade se sont abattus sur eux.


      • amipb amipb 19 juillet 2010 12:35

        @Pierpaolo, vous jouez sur les mots. Le nazisme hitlérien n’avait absolument rien de social, tout comme les « républiques démocratiques » de Chine ou du Congo sont absolument antidémocratiques.

        Lorsqu’un gouvernement ajoute ce genre de mot au nom de sa nation, c’est qu’il y a forcément anguille sous roche.


      • le-Joker le-Joker 19 juillet 2010 12:37

        Comme la République Islamique d’Iran ? :->


      • amipb amipb 19 juillet 2010 12:42

        Oui, vous avez raison Le Joker, l’islam, comme les 2 autres grands monothéismes, se base notamment sur les 10 commandements, dont le fameux « tu ne tueras point ».

        Alors, quid ?


      • Massaliote 19 juillet 2010 13:22

        Faux, le coran préconise de tuer les infidèles.


      • amipb amipb 19 juillet 2010 14:58

        Un écrit, une sourate correctement traduite pour appuyer vos direz ?


      • amipb amipb 19 juillet 2010 15:07

        En voici une : http://www.islamfrance.com/coran-apprendre.html#9

        Je ne vois aucun appel à la haine ou à l’extermination...


      • JP Lanhard 19 juillet 2010 23:46

        mets donc des lunettes propres pour lire.....


      • pallas 19 juillet 2010 10:31

        La généreuse Génération Ultime «  »« la Génération Mai 68 »«  »«  ».

        On offert une Dette Abyssal, un puit sans fond a ses enfants de sang.

        On offert l’Europe a ceux issu de l’immigration.

        Je tien a remercier cette génération, de son cadeau du multiculturalisme et du vivre ensemble, par exemple a Grenoble, ainsi cette petite Dette infini, sur mon dos.

        Je remercie ces vieux de Bruxelles de se soucier a ce point des nouvelles generations européens de souche.

        La Génération Mai 68 en 40ans, a fait un fabuleux travail, c’est la génération Ultime par excellence


        • pigripi pigripi 19 juillet 2010 10:50

          Article fondamental qui rappelle que l’ONU est devenue le siège du fondamentalisme musulman.

          Vous ne croyez pas si bien dire : Toujours cet amalgame entre haine raciale et haine religieuse

          L’islam est désormais en France une race, l’imam de la mosquée d’Evry l’a dit il y a trois jours et l’a répété plusieurs fois dans son discours : les gens qui critiquent l’islam sont des racistes !


          • docdory docdory 19 juillet 2010 10:57

            @ Catherine Séguranne

            Oui, il faudrait dissoudre le conseil des droits de l’homme de l’ONU, organisme orwellien dont les exactions risquent d’annihiler le concept même de droits de l’homme.
            Quant à Obama, il est de plus en plus clair que BARACK Hussein Obama s’est transformé , depuis son discours du Caire en Barack HUSSEIN Obama, et constitue pour les USA et pour le monde, à lui tout seul, une véritable cinquième colonne de l’islamisme. Sa collusion avec les forces les plus rétrogrades de l’islam ne fait maintenant plus de doute, malheureusement.

            • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 19 juillet 2010 11:56

              Les USA cinquième colonne de l’islamisme, il fallait la faire celle là smiley

              Ils aident les sectes évangéliste ok, mais Obama comme la cinquième colonne de l’islamisme c’est pour l’instant une vaste blague.

              Les Bush ont fait le lit de l’islamisme en attaquant les pays musulmans et en subventionnant Ben Laden et Al Qaida.


            • docdory docdory 19 juillet 2010 11:58

              @ Perseus 

              Je persiste et je signe, et j’ai répondu à votre critique infondée.

              • courageux_anonyme 19 juillet 2010 11:12

                Pendant que j’y pense, est-ce que j’ai déjà diffusé cette information sur Agoravox ?

                http://www.scribd.com/doc/31803808/Depistage-Neonatal-Drepanocytose

                Lire la carte page 7. Il faut savoir que la drepanocytose est une maladie génétique que les blancs n’attrapent quasiment jamais, au point qu’elle est appelée « maladie des noirs ».


                • courageux_anonyme 19 juillet 2010 11:30

                  « Commentaire répugnant. » Vous pouvez expliquer, svp ?
                  « maladie des noirs » ce n’est pas moi qui l’ai inventé, le but du post est d’informer que la majorité des naissances en IDF est d’origine noire. Vous trouvez ça répugnant ? Moi je trouve ça inquiétant.


                • courageux_anonyme 19 juillet 2010 11:47

                  C’est moi la modération.


                • courageux_anonyme 19 juillet 2010 12:59

                  "L’allèle S, responsable de l’anomalie, est surtout répandu dans le continent africain (atteignant dans certaines populations la fréquence de 30%) ; on le trouve également dans d’autres régions du bord de la Méditerranée, en Italie (surtout en Sicile), en Grèce et en Anatolie."

                  Je cite vos sources.


                • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 19 juillet 2010 13:03

                  Lire la carte page 7. Il faut savoir que la drepanocytose est une maladie génétique que les blancs n’attrapent quasiment jamais, au point qu’elle est appelée « maladie des noirs ».

                  Cours de génétique de première année de médecine (en France, on sait jamais avec les détracteurs...) : 

                  La drépanocytose est présente dans une partie de l’Afrique noire, sur les pourtours de la Méditerranée (de la Sicile à la Turquie en passant par les îles de cette si belle mer) et également en Asie

                  Elle coïncide avec les régions contenant de nombreux marécages, car cette maladie permet de mieux résister au paludisme (véhiculé par les moustiques de ces marécages), c’est en quelque sorte un moindre mal.


                  Donc ta source est, soit très vieille, soit tronque les données de façon volontaire


                  Et quand j’affiche le lien, il n’y a que 4 pages, pas 7...


                • courageux_anonyme 19 juillet 2010 13:08

                  Ah, la génétique quand tu nous tiens !!

                  Cette maladie génétique touche particulièrement les personnes originaires d’Afrique, des Antilles et d’Afrique du nord mais pas seulement.

                  http://www.journalducameroun.com/article.php?aid=107

                  ...elle touche principalement (et non exclusivement) les populations d’origine africaine à travers le monde. D’où son nom de « Maladie des Noirs » et le désintérêt qui la frappe de la part du monde médical en Occident. En Afrique, à cause des deux parents qui en sont porteurs sans le savoir, plus de 300 000 enfants naissent  drépanocytaires. La moitié d’entre eux n’atteignent pas l’âge de 5 ans.

                   http://www.radiosun.fr/blackulture/diaspora/1652-dans-lombre-de-la-drepanocytose-qmaladie-des-noirsq-

                  La LCDM a pour but de sensibiliser les familles de malades, de les sortir de l’isolement puisqu’à Madagascar on dit qu’elle est la maladie des gens du Sud Est comme ailleurs on dit que c’est la maladie des Noirs. C’est vrai que dans le Sud Est, il y a une prévalence très élevée.

                  À quoi est due la haute prévalence ?

                  Elle est due à la tradition de l’endogamie. Mais après la campagne de sensibilisation de 2005, on a constaté que les malades se recensaient de toute part dans la Grande Île principalement parce que les Malgaches sont une population de métisses.

                  http://www.maisondesjournalistes.org/actu_drepanocytose.php

                  etc, etc...


                • courageux_anonyme 19 juillet 2010 13:09

                  @ celuiquichaussedu48
                  lisez les bas de page, c’est bien en page 7.


                • courageux_anonyme 19 juillet 2010 13:11

                  @ perseùs
                  Bonne remarque, il semblerait que les survivant du paludisme soit ceux qui possède ce gène.


                • courageux_anonyme 19 juillet 2010 13:16

                  @ perseùs encore :
                  Et alors ? ça confirme ce que je dit. l’origine de cette maladie vient bien d’Afrique, par la mise en exposition d’un gène par sélection naturelle. Donc les 54% de naissances « à risque » en IDF sont au moins métisses.


                • docdory docdory 19 juillet 2010 13:19

                  @ Courageux anonyme


                  Vous ne semblez pas avoir compris quoi que ce soit aux concepts de base de la théorie de l’évolution, dont la drépanocytose est un exemple parfait.
                  En effet , à simple dose, ( i.e. chez les hétérozygotes ) , ce gêne ne donne que de minimes troubles. A double dose ( i.e. chez les homozygotes ) éventualité beaucoup plus rare, ce gène provoque une anémie sévère.
                  Or, il se trouve qu’à simple dose, ce gène constitue une prévention très efficace du paludisme. Sur les cartes géographiques, on peut d’ailleurs superposer la carte de répartition du paludisme en Afrique avec celle de la drépanocytose.
                  Ce gène est donc un avantage évolutif considérable en Afrique : le surcroît de mortalité chez les personnes ayant malheureusement ce gène à double dose,( éventualité très peu probable ) est largement compensé par l’avantage évolutif considérable des hétérozygotes qui ne meurent pas du paludisme, maladie mortelle beaucoup plus fréquente que la drépanocytose homozygote .
                  Par conséquent, contrairement à vos sous-entendus quelque peu douteux, il n’y a pas de bons et de mauvais gènes dans l’absolu, il y a des bons et des mauvais gènes en fonction d’un écosystème particulier . Si, suite au réchauffement climatique, le paludisme se réinstallait dans le sud de la France, le portage de ce gène à l’état hétérozygote redeviendrait un avantage pour les porteurs. 
                  CQFD !



                • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 19 juillet 2010 13:26

                  Par contre, dans votre avant dernier message, vous dites que l’endogamie est la cause de la haute prévalence de la maladie, même l’OMS vous contredis : 

                  « la prévalence du trait
                  drépanocytaire (porteurs sains qui n’ont hérité le gène mutant que d’un seul des parents) atteint 10 à 40 % en Afrique équatoriale, alors qu’elle n’est que de 1 à 2 % sur la côte de l’Afrique du Nord et de moins de 1 % en Afrique du Sud. »


                  Le gène s’est développé parce qu’il permet de résister au paludisme, c’est un exemple d’application de l’évolution, et la consanguinité (ou endogamie) n’y est pour rien vu que les porteurs sains sont très nombreux.


                • courageux_anonyme 19 juillet 2010 13:29

                  @ docdory
                  J’ai l’impression qu’il y a un gros malentendu. Si j’ai diffusé cette carte, c’était pour illustrer l’importance (en taille) de la population noire en France.
                  Il s’avère que sans statistiques ethniques, il faut bien se rabattre sur toutes les données disponibles.
                  Ne placez pas du racialisme là où il n’y en a pas, j’arrive à digérer le lait, d’autres résistent au paludisme, ce n’est pas le sujet.


                • pigripi pigripi 19 juillet 2010 11:14

                  J’ai regardé la vidéo des virils males pakistanais qui réclament des burqas pour les françaises, une manifestation de paix, amour, douceur et respect pour la moitié du ciel.
                  Les femmes sont aussi bien gardées par l’islam que nos cochons en Bretagne. Réjouissant ;-(((((


                  • pigripi pigripi 19 juillet 2010 11:23

                    Je suis une nouvelle raciste et j’assume : je déteste les culs en l’air qui bloquent les rues parisiennes, je déteste les barbus qui me regardent de travers, je déteste les voilées qui me bousculent et m’insultent, je déteste les blacks muslims qui détestent ma chienne et lui lancent des projectiles, je déteste les muslims qui me jettent de leur magasin non alimentaire décoré de sourates si j’ose y pénétrer avec ma chienne, je déteste les muslims qui me disent que je dois payer la dette coloniale, je déteste les muslims qui me draguent obcènement, je déteste ces rassemblements de barbus qui me regardent hostiles quand je passe, je déteste tous ces muslims qui imposent leur religion dans mon quotidien, qui me disent que les lois d’allah sont supérieures à celles de ma république.

                    Je suis une femme libre, indépendante et je déteste tous ces racistes musulmans qui ne me respectent pas. Je suis une nouvelle raciste et c’est grâce à leur intolérance raciste, fanatique et misogyne.


                    • Massaliote 19 juillet 2010 12:23

                      IDEM. smiley smiley smiley


                    • stef stef 19 juillet 2010 13:01

                      Encore plus idem !


                    • pigripi pigripi 19 juillet 2010 11:31

                      @perseus

                      lire que l’ONU est le siège du fondamentalisme musulman montre que certains lecteurs ont un Q.I ne dépassant pas leur température anale.
                      ---------------------------
                      C’est celui qui le dit qui y est !

                      Vos interventions ne sont qu’un ramassis de débinage et d’insultes de celles des autres. Pensée binaire, matraquage idéologique, désinformation, ignorance éblouissante et affirmée comme un titre de gloire, aliénation de la pensée aux courants bobogeois, couardise intellectuelle et méchanceté fondamentale.


                      • amipb amipb 19 juillet 2010 11:35

                        Comme toujours, la haine engendre la haine. Qui sera assez intelligent pour rompre la chaîne ?

                        Croyez-vous que les enfants naissent musulmans, chrétiens, bouddhistes, juifs ? Ne mélangeons pas intégrisme avec religion et culture. Le premier est la négation des deux autres.


                        • Shaytan666 Shaytan666 19 juillet 2010 11:52

                          amiph, il faut suivre et pas dormir au fond de la classe, TOUS les enfants naissent musulmans, c’est même un grand savant de l’islam qui l’a dit, alors il faut pas contester hein. Vous êtes un raciste/islamophobe, suppôt du FN.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès