Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Bahreïn : Un blogueur meurt en détention

Bahreïn : Un blogueur meurt en détention

Barheïn, petit pays avec ses 1 235 000 habitants, a connu son vent de révolte vite réprimé par les autorités avec l’aide de l’Arabie-Saoudite qui avait envoyé 1 000 soldats entrés triomphalement.

Le gouvernement a imposé un état d’urgence le mois dernier après des semaines de manifestations antigouvernementales.

Les autorités ont utilisé la force pour réprimer les protestations ; le quatorze Février, le bilan officiel faisait état de 25 morts.

Les défenseurs des droits de l’homme déclarent que le gouvernement a arrêté plus de 400 personnes dont des militants des droits de l’homme, des blogueurs, les médecins et des partisans de l’opposition.

Des militants sont morts dans les prisons Bahreïnites ; certains manifestants se sont plaints d’avoir été torturés pendant leur détention bien que les autorités nient les faits.

Le blogueur, Zakariya Rashid Hassan al-Ashiri, qui animait un site web traitant des développements de la situation dans son village Al-Dair, est décédé dans des circonstances mystérieuses.

Les forces de sécurité ont arrêté le blogueur le 2 avril, selon la même source. Bien que le site soit inaccessible à l’intérieur de Bahreïn,« The Committee to Protect Journalists * », le CPJ, n’a trouvé aucune raison aux allégations du gouvernement qui l’accusait de diffuser de fausses nouvelles et d’incitation à la haine.

Les autorités prétendent que al-Ashiri est décédé des complications d’une anémie, ce que réfute sa famille.

Le Comité de Protection des Journalistes, a appelé les autorités du Bahreïn à lancer une enquête immédiate et approfondie sur la mort de Al-Ashiri.

Un communiqué du ministère l’Intérieur annonce que Ali Sakr Issa, un autre manifestant de 31 ans, est décédé à l’hôpital après avoir résisté aux gardes qui le surveillaient.

Il a été constaté à partir de photographies prises avant son enterrement des traces de coups de fouet sur le dos, ses jambes étaient bleues, ses pieds et orteils étaient couverts d’ecchymoses.

Selon Daniel Williams de Human Rights Watch, il a été découvert un gros hématome sur le côté gauche de la tête et des marques de brûlures sur les chevilles et poignets.

Williams a déclaré : « Cela a été pire que tout ce que j’ai vu dans ma vie », en référence aux autres coups de fouet qu’il avait pu constater sur d’autres corps de militants soumis à la torture.

La victime avait été arrêtée le 13 Mars accusée d’avoir tenté d’assassiner un policier, les autorités niant toujours le fait de torure.

Dernièrement, le gouvernement du Bahreïn a transformé la révolte en un conflit Chiites/Sunnites  « il a annoncé avoir engagé des procédures judiciaires pour faire interdire les deux principaux groupes d’opposition chiites.

Le ministère de la Justice et des Affaires islamiques fait savoir qu’il a engagé une action en justice en vue de la dissolution du parti Action islamique et du groupe Wefak », dit un communiqué repris par l’agence de presse officielle de Bahreïn.

Cette action est dictée par des infractions majeures à la Constitution et aux lois du royaume, aux activités entreprises pour porter atteinte à la paix sociale, à l’unité nationale et pour inciter au non-respect des institutions constitutionnelles », ajoute le communiqué gouvernemental. »

Par ailleurs, les autorités Bahreïnites ont annoncé la déposition d’accusations criminelles contre trois rédacteurs d’un quotidien indépendant « Al-Wasat » couvrant largement les troubles civils.

*Le CPJ alerte, par ailleurs, sur d’autres attaques contre la presse en Libye, la Syrie et le Yémen.

Photo : manifestants Bahreïnites

Sources : BBC Arabic, CPJ, 20 Minutes


Moyenne des avis sur cet article :  2.82/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Fab Fab 18 avril 2011 10:16

    Mauvaise nouvelle pour les Etats-Unis qui appuient en sous-main la répression contre les opposants tout en demandant aux dirigeants du Barhein de faire le moins de vagues possible .... Un cybermilitant torturé puis assassiné, ça peut être très très embétant.


    • dawei dawei 18 avril 2011 10:22

      Bonjour alicia,
      merci pour ce bon article,
      merci d’avoir précisé aussi que la dicatature est soutenue par l’Arabie Saoudite . Un petit effort supplémentaire vous aurait fait rajouter que ce sont bien les USA qui sont en début de chaine .et qui donc indirectement soutiennent la diactature.. mais bon on y est presque , bravo tout de même.


      • Ronald Thatcher rienafoutiste 18 avril 2011 11:10

        Le Bahrein est un royaume, par définition une dictature, alors si il y a dictature « à écraser » (ce qu’aimerai faire croire les forces obscurs), tous les royaumes et les principautés du monde doivent sauter.
        Le but de ce soulèvement, c’est encore et toujours la spoliation de l’or noir d’un état souverain, vachement original !


      • dawei dawei 19 avril 2011 11:10

        je t’avoue que ce genre de méthode me surprend, et m’indigne. Je ne connais pas toutes les règles d’Agoravox meme si ça fait un petit bout de temps que j’y traine, mais je pense pas que ce coup la soit régulier ... surtout si ça provient d’une des plus autoproclamée GRANDE DEFENSEUSES DE LA LIBERTE ET OPPOSANTE AUX DICATATURES. D’ailleur, si ça ne provient pas d’elle, elle devrait s’en offusquer comme nous ... or elle ne le fait pas , cqfd ?
        Je te confirme aussi qu’elle a un sacres complexe de persecution car a une forte tendance a voire des insultes la ou il n’y en a pas, bref, fermée à tout commentaire qui n’aille pas dans son sens ... finallement tous les traits caractérisiques des plus grand dictateurs ... qu’elle combat smiley
        Peut etre pour prendre leur place smiley !! On ne pourrait dans ce cas qu’encourager les dictateurs a tenir bon, car le remede serait bien plus nocif que le mal !!!!


      • dawei dawei 19 avril 2011 11:47

        j’ai constaté aussi trois fortes tendances exprimée depuis quelques mois, qui ne sont peut etre que dus a ma sensiblité ou autres :
         les idéologues ressurgissent en force :
        - idéologie patriote nationaliste
        - idéologie imperialiste atlanto-sioniste type neocon
        - idéologie marxiste et/ou altermondialiste anti-imperialiste
        Et dans chacunes des ces idéologies exprimées, sans jugement de valeur, je pense qu’il y a des agents commandités avec leur armée d’idiots utiles. Restons vigilant.

         


      • dédé 18 avril 2011 10:29

        La « révolte » des chiites du Bahrein est télécommandée par Téhéran.
        Le régime des mollahs enflamme la région avec l’aide de « révoltés professionnels » comme avec les « résistants » du hezbollah au Liban.
        L’Iran est en guerre par milices interposées.


        • OMAR 18 avril 2011 22:14

          Omar 33

          Sarkozi s’est éxcusé auprés des Nations Unis pour la non intervention de la France dans le drame que vivent les bahréinis : Le Porte-avions « Charles de Gaulle » n’a pas assez de carburant pour aller jusqu’au golf persique.

          Quant à BHL, au cours de son escale en Israél il a été retenu à Tel-Aviv pour préparer sa Alia.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès