Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Barack casse la baraque

Barack casse la baraque

Les États-Unis font partie de ces pays qui ne laissent personne indifférent. Certains trouvent les Américains arrogants, imbus de leur personne. On trouve qu’ils gèrent les affaires du monde de manière cavalière, unilatéralement, et avec mépris. On les trouve également peu à l’écoute des pauvres, de leurs pauvres, écrasés par un capitalisme sauvage. D’autres louent cet esprit d’entreprendre, cette société où tout peut arriver pour qui aime travailler, avec acharnement. On apprécie cet endroit du monde où le rêve est encore possible, et où la réussite n’est pas une honte. Vous ferez votre choix...
Ce qui me fait réagir au sujet des États-Unis et des Américains, c’est certainement la capacité qu’ils ont de (se) changer et de changer leur société, là où la vieille Europe reste dans ses stéréotypes et ses contradictions. Je veux parler de Barack Hussein Obama. Ce nom ne vous dit rien ?
Alors suivez-moi, je vous emmène au sein de l’une des nombreuses contradictions du continent américain en la personne du premier Afro-Américain ayant une réelle chance de gagner les prochaines élections présidentielles !


« With such a name, he is ------ ! »

C’est ainsi que Kris Schultz, consultante politique, se souvient de la première fois où elle a entendu parler de Barack Obama, plaignant une de ses collègues d’avoir à travailler avec un homme dont le nom rime maladroitement avec le pire cauchemar des Américains, Oussama Ben Laden. C’était en 2002, soit un an après les terribles attentats du 11 septembre 2001. Aujourd’hui, Kris Schultz travaille bénévolement auprès de cet Afro-Américain, afin qu’il puisse accéder à la fonction suprême.

Barack Hussein Obama est né le 4 août 1961 à Honolulu, Hawaï, d’un père noir, musulman, kenyan, et d’une mère blanche, américaine. Il n’a absolument pas le profil typique des politiciens noirs classiques, puisqu’il n’est pas issu du mouvement des droits civiques ou de l’Église, et n’a jamais vécu dans le Bronx ou dans un quartier défavorisé. Et sa force se situe peut-être à ce niveau, dans une société américaine où les rapports entre Noirs et Blancs se limitent souvent à des rapports de force. D’ailleurs, il avoue, dans son premier livre publié en 1995, Dreams from My Father, avoir toujours été gêné et mal à l’aise lorsque ses amis noirs pestaient contre le racisme de la société blanche...


« Obama ? Don’t know that guy. » 

C’est là la première phrase prononcée par G.-W. Bush en 2003, lorsqu’une représentante démocrate de l’Illinois lui demande ce qu’il pense de Barack Obama. Ce à quoi elle répondra, sourire léger : « Vous en entendrez bientôt parler. » Avec raison : un an plus tard, il décroche le poste de sénateur de l’Illinois avec 70% des voix !

Comment, en si peu de temps, ce brillant diplômé de la Columbia University et de Harvard, ancien musulman converti au christianisme, a-t-il réussi, sans grande expérience au niveau national, à s’imposer comme un candidat crédible aux élections présidentielles de 2008 ? Que peuvent tirer les démocraties européennes de cet exemple ?

Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti démocrate, un grand Noir inconnu, au sourire avenant, prononce un discours ferme et réaliste, rompant avec le populisme habituel, c’est le début de « l’obamania ». L’Amérique voit en cet homme sa vraie image, multiraciale. D’autant que ses propos réconciliateurs, ouverts, tolérants rassurent la middle class blanche, généralement effrayée par les leaders noirs charismatiques. Dans la même idée, il refuse clairement de commenter une éventuelle candidature de Hilary Clinton, tranchant avec la tradition des attaques personnelles. Et ça marche. Les médias relayent le phénomène, et les militants sont aux anges. La créneau de communication est parfait ! Barack Obama reste toutefois lucide. Il sait pertinemment que l’engouement dont il est l’objet peut très vite se changer en ignorance. Quant à son inexpérience, il la balaye d’un revers : Rumsfeld et Cheney avaient les meilleurs CV de Washington...


Pendant ce temps, en France...

Le premier constat, brut de décoffrage, qui me vienne à l’esprit en comparant les deux campagnes présidentielles, séparées par un immense océan, c’est qu’un immense chemin reste à parcourir en France en ce qui concerne la représentativité des minorités en politique, à l’échelle locale et dans les hautes fonctions de la société en général. Devons-nous nous inspirer du modèle américain, qui, rappelons-le, a fait face à de violentes émeutes raciales en 1965, en 1992 en Californie ?

Évidemment, non. Mais peut-être serait-il intéressant de s’inspirer de cette capacité qu’ont les Américains de changer les choses, ce pragmatisme, pas toujours efficace, il est vrai, mais tellement rafraîchissant, pour qu’enfin nous ayons une société française à l’image de sa population : multiple.

A l’heure de la crise des banlieues, du malaise de l’intégration, il n’est bien sûr pas question d’appliquer un modèle américain, qui répond en partie aux spécificités culturelles nord-américaines. Il convient néanmoins de s’emparer de ce thème pour que la frustration ne soit pas invasive.


Moyenne des avis sur cet article :  4.55/5   (124 votes)




Réagissez à l'article

73 réactions à cet article    


  • Rocla (---.---.101.72) 26 janvier 2007 13:34

    On découvre Obama , et une belle plume .Merci .

    Rocla


    • web multiculturel 26 janvier 2007 15:46

      Cher Cris Wilson,

      J’ai bien lu ton commentaire, et je suis content que notre article provoque le débat, car c’était son but. Toutefois, il y a certaines choses auxquelles je me dois de répondre : « Comment faire de la publicité à Tribu Ka. » (ta citation) La tribu Ka n’accepte ni les métisses, ni les juifs, si j’en crois journeaux, or, la mère de Barack Obama est blanche !

      Deuxièmenet, je ne cherche aucunement à comparer les descendants d’esclaves avec les enfants de travailleurs ; chacun a sa souffrance propre, et hierarchiser cette souffrrance serait impropre, pour moi qui suis antillais.

      Enfin, être descendant d’esclave n’est pas un droit, à mon sens, sinon nous n’arriverons jamais à tourner la page, car qui dit droit dit procès, dit réparation, or qui punirait-on en 2007 pour le commerce triangulaire ?les petits-fils d’esclavagiste ?

      Ne tombons pas, s’il te plait, dans ces comparatifs « de celui qui a le plus souffert » sinon on pourra toujours trouver plus glauque que ce qu’on a vécu... Ce qui me semble important, c’est la devoir de mémoire - qui commence à voir le jour en France - à effectuer, qui seul pourra panser les blessures (pas les guréir) des descendants d’esclaves

      Cordialement


    • web multiculturel 26 janvier 2007 16:00

      Mon équipe et mon voudrions également remercier ceux et celles qui laissent des commentaires - que vous soyez d’accord ou pas avec ce qui a été écrit -, car ça fait avancer le débat, et ça nous encourage grandement à continuer Merci


    • activista/// Activista 27 janvier 2007 07:43

      .. ;« ne pratiquant pas en dépit de la réalité et du bon sens l’habituelle et systématique diabolisation des Etats-Unis ! Par contre, il n’en a pas moins été écrit par un français et semble donc comme il se doit à ce titre dans l’incapacité d’éviter une approche quelque peu (...) »

      Si quelqu’un(e) pouvait offrir un autre chapeau à notre cher mage, peut-être qu’il nous lâcherait ou , soyons fous, trouverait mieux à faire...


    • Cris Wilkinson Cris Wilkinson 26 janvier 2007 13:46

      J’adore la fin quand vous parlez de l’intégration en France.

      Osez comparer des descendants d’esclaves arrachés à leur terre ancestrale il y a plus de deux siècles, avec les enfants de travailleurs arrivé il y trente ans.

      Car en parlant de banlieue, vous « éliminés » d’office, tous les descendant d’esclave que nous avons au Antilles et ailleurs. Vous leur supprimer leur droit d’être des descendant de victime pour le donner à une tranche de population qui ne l’a jamais été.

      Comment faire de la publicité à Tribu Ka.


      • Oral (---.---.39.169) 26 janvier 2007 19:25

        @ Cris Wilkinson (IP:xxx.x42.5.68) le 26 janvier 2007 à 13H46

        « J’adore la fin quand vous parlez de l’intégration en France. »

        Un) Barack Obama est autant chez lui au Kansas, la terre de ses grands-parents maternels (Il y a aussi une certaine descendance cherokee... !), que dans les quartiers noirs du South Side de Chicago. Il transcende l’aspect racial : plus qu’afro-américain, il est africain et américain. Son père était un étudiant étranger, venu faire ses études à Hawaï avec une bourse. Il ne porte pas la mémoire de l’esclavage.

        Deux) «  »vous « éliminés » d’office, tous les descendant d’esclave que nous avons au Antilles et ailleurs. Vous leur supprimer leur droit d’être des descendant de victime pour le donner à une tranche de population qui ne l’a jamais été.«  »

        (V)ous « élimin(EZ) » d’office, tous les descendant(S) d’esclave(S) que nous avons au Antilles et ailleurs. Vous leur supprime(Z) leur droit d’être des descendant(S) de victime(S) pour le(S) donner à une tranche de population qui ne l’a jamais été.

        En dehors de tes allusions à la tribu KA qui sont donc infondées...Renseigne toi avant de sauter sur l’auteur qui a une très belle plume, relis bien son article et surtout inspire toi de son style et de son français...écrit

        Tu es éliminé !

         smiley


      • Oral (---.---.39.169) 26 janvier 2007 19:26

        J’ai oublié « au(X) Antilles »

         smiley


      • (---.---.17.187) 28 janvier 2007 15:16

        La Loi du tallion opposée à la blanche colombe c’est tout ce qu’il est possible de proposer en ce bas monde ?

        Cette dernière libérée des chaînes a juste pas envie de se faire tirer comme un vulgaire canari

        Parce que l’hoptial des fois il a tendance à se foutre de la charité.

        et charité bien ordonnée...


      • Petit 26 janvier 2007 14:07

        « ancien musulman converti au christianisme, »

        Ca casse un peu l’image du multiculturel aussi.


        • web multiculturel 26 janvier 2007 15:50

          Ben peut-être que la « multiculturalité » se trouve dans les contradictions : père kenyan musulman, mère White Anglo Saxon Protestant blanche, peau couleur café et envie de rassembler toutes les tendances, toutes les races, toutes les religions, non ?


        • Petit 26 janvier 2007 16:22

          Bon en fait j’ai pas été clair.

          IL est américain de culture américaine et blanche. Bien qu’hawaïen d’origine il reste très ancré à la culture du continent c’est un « colonial » à hawaï. Bref si on rajoute à ça une conversion religieuse aussi spontanée que celle de bush fil. Qu’est ce qui reste du multiculrel rien.

          Multiracial tu voulais peut-être dire ? Là oui c’est un métisse. Mais au fond que ce soit hilary ou lui, ils vont tout les deux essayer de jouer sur le syndrôme minorié maltraitée pour se faire élire. Alors qu’au fond d’eux même et de leur programme, ils sont la continuité du pouvoir en place.


        • (---.---.162.39) 26 janvier 2007 17:39

          Cher petit,

          Tout d’abord merci de t’être exprimé et d’avoir apporté tes éclaircissements. Je souhaiterais néanmoins réagir sur quelques points :
          - Premièrement, que Mr Obama soit Américain de culture blanche n’est pas un problème, et je ne vois pas en quoi ça le serait, puisque comme dit dans l’article, il a grandi dans un milieu relativement protégé, et ne le cache pas. Ca n’exclut tout de même pas tout ce qu’il a réalisé en tant que sénateur de l’Illinois pour les plus pauvres et les les miséreux. Multiculturel est, à mon sens, posséder une ouverture d’esprit qui implique que l’on ne parle pas forcément au nom de la communauté à laquelle on appartient, mais au nom de tous, à savoir les américains ; et c’est que que fait Mr Obama.
          - Deuxièmement, c’est vrai qu’on peut se poser des questions sur sa conversion au christinanisme, dont je ne sais pas grand chose, mais il est faux de dire que ce candidat va s’exprimer (du moins il ne l’a pas spécialement fait jusqu’à maintenant) au nom d’un minorité : il est noir et blanc, alors au nom de qui parlera-t-il ? Pour ce qui est du pouvoir et de sa conquête, seul l’avenir nous le dira...


        • Petit 26 janvier 2007 18:10

          Multiculturel est, à mon sens, posséder une ouverture d’esprit qui implique que l’on ne parle pas forcément au nom de la communauté à laquelle on appartient, mais au nom de tous, à savoir les américains ; et c’est que que fait Mr Obama.

          - > Donc n’importe quel WASP aurait fait l’affaire, donc tu aurait fait le même article pour n’importe quel démocrate ou républicain ouvert d’esprit.

          - Deuxièmement, c’est vrai qu’on peut se poser des questions sur sa conversion au christinanisme, dont je ne sais pas grand chose, mais il est faux de dire que ce candidat va s’exprimer (du moins il ne l’a pas spécialement fait jusqu’à maintenant) au nom d’un minorité :

          - > Tiens les chrétiens sont minoritaires au USA. Grande nouvelle que voilà.


        • L'enfoiré L’enfoiré 26 janvier 2007 16:51

          Bonjour,

          Bien mise en chantier, cette représentation d’un homme atypique que l’on pourrait placer comme l’a été Sammy Davis Jr, petit, noir, juif et borgne... Tout pour « déplaire » au premier coup d’oeil. Les élections américaines, du côté démocrates, seront, c’est un fait, atypiques : une femme, Madame Clinton, herself, en contre partie. La recherche d’air frais passe par ces extrémités. J’aime respirer et j’attends.


          • (---.---.147.127) 26 janvier 2007 17:01

            Les Etats-Unis ont fait preuve d’ouverture deja dans les années 60. Aujourd’hui les conséquences sont plus que positives.Ils sont les leaders mondiaux dans tout les domaines.

            Ils ont trés vite compris que le capitalisme devait condamner toutes les formes de racisme et agir en tant que protecteur social.

            Ils sont tellement en avance que l’organisation la plus puissante qui puisse exister sur terre rassemble des blancs, des noirs,des arabes, des juifs etc...C’est le Council of Foreign Relations.

            Ironie du sort : cette meme organisation produit d’inombrable études sur la sclérose raciste qui est en train de se produire en France...Je vous conseille d’aller voir de vos propres yeux sur leur sites web.

            Mettez vous a leurs place ! Ils doivent penser « ces types là vote à 20% pour leur KKK(!) »...

            PS : Les émeutes de Los Angeles de 92 n’étaient pas des émeutes raciales.Il ny avait aucune émeutes entre blanc et noir, çà c’est encore une idée fausse propagée par les médias francais en mal de « sensations raciales ».la plupart des gens pillaient les magasins.

            Cela a duré 3 jours.Blancs et noirs étaient ensemble contre cette violence barbare de la police.


            • (---.---.147.127) 26 janvier 2007 17:03

              Et il n’ya pas que Barack Obama. Il ya Keith Ellison, congressman démocrate. Khalilzad a été nommé comme ambassadeur US à L’ONU par Bush aussi.


            • (---.---.147.127) 26 janvier 2007 17:06

              erratum : 20% i.e Le Pen


            • gem gem 26 janvier 2007 17:12

              bon article, en tout cas.


              • Briseur d’idoles (---.---.168.155) 26 janvier 2007 17:15

                Une version moderne de l’Oncle Tom !

                On pourra écrire « Le Palais de Barak au pays de l’Oncle Sam » !


                • (---.---.147.127) 26 janvier 2007 17:17

                  En fait cette version moderne de l’Oncle Tom n’est pas si moderne que çà ! Elle agit depuis les années 60.


                • L'enfoiré L’enfoiré 26 janvier 2007 19:15

                  Imaginez un peu qu’il soit élu et qu’il invite le président égyptien. Quelles belles baraques en perspective. smiley


                • jako (---.---.157.84) 26 janvier 2007 19:17

                  mdr un musulman noir à le tête des states, les israéliens vont apprécier


                  • gem gem 26 janvier 2007 20:57

                    l’article précise qu’il N’EST PAS musulman, il s’est converti au christianisme.


                  • jako (---.---.157.84) 26 janvier 2007 21:20

                    oui moi je suis protestant converti KATO pour le mariage et redevenu parpaillot tu vois ? donc une convertion juste avant un événement n’a aucune valeur d’ailleurs la CIA que fait t’elle ?????????????????


                  • Oral (---.---.39.169) 26 janvier 2007 19:29

                    @ L’Auteur,

                    Bravo pour cet article très bien écrit.

                    Barack Obama est un vrai phénomène à l’américaine !

                    Il n’y a qu’à lire sa bio, c’est hallucinant. Il doit avoir une sacrée « baraka » .

                    Toutefois, il illustre bien la ténacité de celui qui « peut quand il veut ».

                    Les US et la France ne sont pas comparables sur ce plan, ne fut-ce que par leur propre histoire.

                    Cordialement

                    Au plaisir de vous lire encore.


                      • Oral (---.---.39.169) 26 janvier 2007 21:33

                        Le Site official du Senateur Obama :

                        Obama

                        Une vidéo d’Obama en action :

                        Groundbreaking Senator Obama


                          • annette (---.---.64.174) 27 janvier 2007 00:32

                            le titre n’est pas tres drole au vu de la situation.


                            • activista/// Activista 27 janvier 2007 07:54

                              Peut-on en même temps se réjouïr d’une telle évolution et écrire que si les démocrates présentent une femme ou un homme de couleurs aux prochaine élections, cela signifie qu’ils ont décidé (conclut un accord ?) pour ne pas gagner la présidentielle ?

                              Comme ils l’ont fait précédement avec l’aristo et pathétique kerry (villepin façon US ;) Si ils voulaient gagner ils enverraient Al Gore tout simplement...


                              • activista/// Activista 27 janvier 2007 08:13

                                PS : Bon article ! ...et désolé pour mon absence d’orthographe matinale.

                                Je tenais à préciser que je serais le premier à me réjouir de l’élection d’une femme , d’un semi-afro-américain ou la totale : d’une afro-américaine à la présidence.(Sister Souljah ?) Mais (faire*) croire que la majorité des Etats-Uniens pourraient -de nos jours- élire une femme ou un homme d’une autre pigmentation que la rose, est une illusion qui peut trahir un retour d’acide... smiley

                                (*je ne prête pas cette intention à l’auteur.)


                              • ZeusIrae (---.---.209.130) 27 janvier 2007 11:16

                                Et vous vous basez sur quoi pour dire ça ?

                                Avez vous lamoindre idée des ressources monstrueuse en homme et argent dont dispose Hillary Clinton ? C’est un candidat tout à fait credible,hais par les republicains,et qui a le soutiens de l’establishment democrate.

                                Obama et Edwards sont sympa mais face au reseau Clinton a priori ils n’ont aucune chance.Clinton sera tres probablement le candidat democrate.

                                Rien n’est joué,nous verrons qui gagnera.


                                • robocup555 (---.---.123.1) 27 janvier 2007 21:08

                                  Cet article non signé est écrit sous forme d’émerveillement. Ce n’est que de l’intox. La réalité est toute autre. Barack n’est que l’exception qui confirme la règle. Et puis qu’y a t-il d’extraordinaire ? Barack est diplomé Harvard en droit, Avocat, membre du parti démocrate tout jeune, écrivain best seller, puis sénateur. Il a tout pour réussir. Ce qu’on trouve extraordinaire, c’est qu’il soit métis. De là à être Président, j’en doute. Je pense que cette médiatisation est orchestrée pour justement faire croire qu’au pays de l’oncle Sam tout est possible. C’est oublier le rôle des lobbies, et des multinationales. La société américaine est beaucoup plus conservatrice qu’on ne le croit, c’est d’ailleurs pour celà qu’elle fait de Barack un phénomène. C’est aussi pour se cacher de la réalité des conditions de vie des noirs américains et que le cyclone Katrina a dévoilées au monde. Ceci dit, je souhaite la baraka à Barack.


                                  • (---.---.147.127) 27 janvier 2007 22:55

                                    A)Il n’ya pas que les noirs qui ont souffert du cyclone Katrina.Les blancs et les hispanics en ont souffert enormement aussi.Mais les medias savent manipuler si bien...3/4 des la cote sud-est a été détruite. La Nouvelle-Orleans ce n’est que 1% de la cote sud-est.

                                    B)Au Etats-Unis, des personnes comme Sarkozy, Pascal Sevran ou Georges Freche aurait été au chomage depuis lontemps et moqués par tout le monde.En France, nous avons Le Pen qui culmine à 20%, peut etre plus pour Avril 2007.

                                    C)L’organisation la plus puissante qui puisse exister sur le planete Terre et qui s’appelle le Council Of Foreign Relations rassemble des Blancs,des Noirs,des Juifs,des Arabes et des hispanics tous AMERICAINS !va voir leur site web pour t’en convaincre.

                                    D) Aux Etats-Unis, celui qui veut peut !Et il ya des lois trés précises et trés sévèresnt qui protège contre le racisme subtil, les discriminations etc...etc... et ces lois protègent tout le monde.Encore une fois de plus je dois rapeller que la France est ridiculisée aux Etats-Unis et les minorités Americaines ne s’y trompent pas ! Imaginez les reactions des noirs Americains aprés les propos de Pascal Sevran !Pour moins que cela , on se retrouve au chomage aux Etats-Unis !

                                    GOD BLESS AMERICA ! Il est temps d’immigrer et de devenir Americain.En France on ose nous appeler « singe », « gorilles »,« sauvageon », « racaille » dans les Médias !!

                                    Allez écouter le fameux « State of The Union » que Georges Bush a fait au Congrés et vous verrez la puissance de la société Americaine !Même si je suis en total désacord avec la politique internationale de Bush , il est bien plus honorable que Le Pen et Sarkozy et Royal(qui veut foutre les gens de couleurs dans des camps militaires !!)


                                  • (---.---.147.127) 27 janvier 2007 22:56

                                    A)Il n’ya pas que les noirs qui ont souffert du cyclone Katrina.Les blancs et les hispanics en ont souffert enormement aussi.Mais les medias savent manipuler si bien...3/4 des la cote sud-est a été détruite. La Nouvelle-Orleans ce n’est que 1% de la cote sud-est.

                                    B)Au Etats-Unis, des personnes comme Sarkozy, Pascal Sevran ou Georges Freche aurait été au chomage depuis lontemps et moqués par tout le monde.En France, nous avons Le Pen qui culmine à 20%, peut etre plus pour Avril 2007.

                                    C)L’organisation la plus puissante qui puisse exister sur le planete Terre et qui s’appelle le Council Of Foreign Relations rassemble des Blancs,des Noirs,des Juifs,des Arabes et des hispanics tous AMERICAINS !va voir leur site web pour t’en convaincre.

                                    D) Aux Etats-Unis, celui qui veut peut !Et il ya des lois trés précises et trés sévèresnt qui protège contre le racisme subtil, les discriminations etc...etc... et ces lois protègent tout le monde.Encore une fois de plus je dois rapeller que la France est ridiculisée aux Etats-Unis et les minorités Americaines ne s’y trompent pas ! Imaginez les reactions des noirs Americains aprés les propos de Pascal Sevran !Pour moins que cela , on se retrouve au chomage aux Etats-Unis !

                                    GOD BLESS AMERICA ! Il est temps d’immigrer et de devenir Americain.En France on ose nous appeler « singe », « gorilles »,« sauvageon », « racaille » dans les Médias !!

                                    Allez écouter le fameux « State of The Union » que Georges Bush a fait au Congrés et vous verrez la puissance de la société Americaine !Même si je suis en total désacord avec la politique internationale de Bush , il est bien plus honorable que Le Pen et Sarkozy et Royal(qui veut foutre les gens de couleurs dans des camps militaires !!)


                                  • moebius (---.---.30.79) 27 janvier 2007 22:36

                                    La france et pas meme l’Europe ne sont des terres d’émmigration et nous n’assumons pas ou pas encore le fait que nous pouvons pour beaucoup représenter un espoir. Aprés l’épisode Bush ,Barack à toute ses chances. Fils d’émmigré vous avez dit (j’en connait un....) Enfer et damnation !


                                    • moebius (---.---.30.79) 27 janvier 2007 22:41

                                      Clinton la riche ou Barack le pauvre métissé parti de rien ? L’Amérique aprés Bush veut’elle à nouveau se regarder en face, nous surprendre et surtout rentrer chez elle ?


                                    • moebius (---.---.30.79) 27 janvier 2007 22:50

                                      Ce qui laisserait l’Europe face à ses responsabilités..... « et faudra peut etre moins la ramener à ce moment là ». Un troisiéme mandat de Bush aurait sans doute été une bénédiction pour vous.


                                      • (---.---.147.127) 27 janvier 2007 22:57

                                        A)Il n’ya pas que les noirs qui ont souffert du cyclone Katrina.Les blancs et les hispanics en ont souffert enormement aussi.Mais les medias savent manipuler si bien...3/4 des la cote sud-est a été détruite. La Nouvelle-Orleans ce n’est que 1% de la cote sud-est.

                                        B)Au Etats-Unis, des personnes comme Sarkozy, Pascal Sevran ou Georges Freche aurait été au chomage depuis lontemps et moqués par tout le monde.En France, nous avons Le Pen qui culmine à 20%, peut etre plus pour Avril 2007.

                                        C)L’organisation la plus puissante qui puisse exister sur le planete Terre et qui s’appelle le Council Of Foreign Relations rassemble des Blancs,des Noirs,des Juifs,des Arabes et des hispanics tous AMERICAINS !va voir leur site web pour t’en convaincre.

                                        D) Aux Etats-Unis, celui qui veut peut !Et il ya des lois trés précises et trés sévèresnt qui protège contre le racisme subtil, les discriminations etc...etc... et ces lois protègent tout le monde.Encore une fois de plus je dois rapeller que la France est ridiculisée aux Etats-Unis et les minorités Americaines ne s’y trompent pas ! Imaginez les reactions des noirs Americains aprés les propos de Pascal Sevran !Pour moins que cela , on se retrouve au chomage aux Etats-Unis !

                                        GOD BLESS AMERICA ! Il est temps d’immigrer et de devenir Americain.En France on ose nous appeler « singe », « gorilles »,« sauvageon », « racaille » dans les Médias !!

                                        Allez écouter le fameux « State of The Union » que Georges Bush a fait au Congrés et vous verrez la puissance de la société Americaine !Même si je suis en total désacord avec la politique internationale de Bush , il est bien plus honorable que Le Pen et Sarkozy et Royal(qui veut foutre les gens de couleurs dans des camps militaires !!)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès