Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Barack Obama et la question afghane : doux rêveur ou réaliste (...)

Barack Obama et la question afghane : doux rêveur ou réaliste ?

L’homme le plus puissant du monde est-il simplement « candide ou l’optimisme » s’interrogent aujourd’hui des voix de part le monde ? Barack Hussein Obama, le président américain, est en train de faire traverser aux bellicistes de tous bords et autres va-t-en-guerre spécialistes de l’esbroufe et du choc des civilisations, de très mauvais moments. Il se murmure notamment que l’Etat hébreu, attaquera coûte que coûte l’Iran, pour faire changer d’avis à la nouvelle diplomatie américaine, qui ne parle plus que de dialogue. Syrie, Iran, et maintenant avec les Talibans… modérés. Rêve éveillé, hypocrisie, naïveté ou réalisme ?

Le gaucher le plus célèbre du monde, derrière le coach argentin de football, Diego Armando Maradona, à propos de l’Afghanistan, dit espérer que les troupes américaines sur place, peuvent identifier les éléments modérés des Talibans et éventuellement les amener à la table des négociations. Hamid Karzaï, le président afghan dont le fauteuil vacille depuis l’arrivée du nouveau président à la Maison Blanche, qui lui-même avait entamé une démarche similaire, salue l’initiative de la diplomatie américaine. Une réconciliation hypothétique semble poindre à l’horizon…

Tout en saluant le travail extraordinaire des troupes américaines dans une situation très difficile (sic), le président américain, semble jouer sur le tableau du réalisme. L’Afghanistan ne peut se construire sans une partie de ses enfants, soient-ils extrémistes ou non. En revanche, ces défenseurs de Ben Laden, pourront-ils vivre dans une société qui, peu à peu, réintègre les femmes, admet des fillettes dans des écoles ? Les enseignements issus des madrasas pakistanaises, pourront-ils devenir des faire-valoir ? Là, résident, les nombreuses questions que se posent de nombreux observateurs, spécialistes des questions afghanes. Ces derniers s’appuient à juste titre d’ailleurs, sur les conditions qui se sont détériorées sur le terrain, au cours des deux dernières années. Les talibans sont devenus plus audacieux qu’auparavant. Les attaques sont devenues plus professionnelles, notamment dans le sud du pays.

Dans une interview récente, au New York Times, le président Obama a reconnu que la méthode employée par les américains n’était pas la bonne, et que le Gouvernement Karzaï n’avait toujours pas gagné la confiance du peuple afghan. Ainsi, lui apparaît essentielle la consultation électorale qui aura lieu le 20 août prochain, malgré un décret du président qui l’avance en avril car son mandat s’achève en mai. Cette deuxième élection présidentielle du pays, dans un suffrage universel direct, suscite beaucoup d’espoir et d’inquiétude. Sur les 5 millions de personnes inscrites sur les listes électorales, il y a plus de 30% de femmes. L’afghan à la mobylette, l’anguille, le mollah Omar, a d’ores et déjà demandé aux afghans de boycotter cette élection.
 
S’appuyant sur les conseils du général David Petraeus, Barack Obama pense pouvoir atteindre les mêmes objectifs qu’en Irak, à savoir, la pacification de certains groupes terroristes sunnites, qui ont changé de fusil d’épaule. Il reconnaît néanmoins que, en Afghanistan, la situation est beaucoup plus complexe. Mais, il a bon espoir que tout se passera comme il pense. C’est ainsi que certains le traite de doux rêveur, qui s’aliénera toujours à termes, les talibans, des personnes qui, selon eux, n’accepterons jamais de partager le pouvoir avec un régime laïc.

Répondant à la question sur le renforcement des troupes en Afghanistan (17 000 hommes supplémentaires), le président Obama, tout en justifiant cette action, a reconnu que les conditions qui se sont sensiblement détériorées sur place, appellent à plus de vigilance et, certainement, une intensification des combats sur place, s’amorce indubitablement cette année. Il a néanmoins reconnu que ce ne sont pas les actions militaires, qui résoudront les problèmes de fond. A cet effet d’ailleurs, des voix, dont celle du président afghan en exercice, Hamid Karzaï, s’élèvent pour demander une amnistie aux membres de l’ancien régime taliban, dont la sécurité serait garantie, s’ils acceptaient d’entamer des négociations. Le borgne afghan le plus célèbre, Mohammad Omar aka Mollah Omar, semble ne pas être de cet avis.

Même les Saoud, famille royale d’Arabie saoudite, ont voulu également tenté de parrainer ces éventuels pourparlers, entre les insurgés et le gouvernement afghan. Mais, jusqu’à présent, peu de progrès ont été réalisés. Le véritable problème qui se pose avec acuité en Afghanistan c’est que l’insurrection est composée de groupes disparates. Entre des talibans qui opèrent sur place, et d’autre depuis le Pakistan voir sur les frontières avec l’Iran, on ne sait finalement à quels saints se vouer.Il faut ajouter à cela, la présence de combattants étrangers, notamment, des anciens commandants du djihad, aliénés à des chefs tribaux, les barons de la drogue et les bandits de grand chemin, ce qui rend hypothétique, une vraie réconciliation au pays du pavot-roi.

>>> Allain Jules

Moyenne des avis sur cet article :  3.89/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • clair 11 mars 2009 12:02

    Qu’elle est belle la croisade bien pensante et désintéressée des soldats US dans ce pays sordide. Qu’elle est belle cette volonté de vouloir y faire régnier la paix contre la volonté de leurs habitants

     Une solution ? Les envahisseurs rentrent chez eux et tout rentrera dans l’ordre.


    • Allain Jules Allain Jules 11 mars 2009 14:22

      @Clair,

      Ce qui est sûr, vouloir transposer à d’autres la démocratie n’a jamais marché. En revanche, peut-on accepter une société qui vit en marge de la "civilisation" ? En d’autres termes, la question est de savoir si les Talibans seraient prêts à accepter la laïcité ? C’est la vrai question parce qu’il ne faut pas imposer aux autres une religion.

      Mais, je suis d’accord avec vous, les américains n’ont rien à faire là-bas.

      Voici une belle vidéo que je viens de recevoir, c’est le bilan du LKP en Guadeloupe, brossé par ELIE "JESUS" DOMOTA en personne.

      Bien à vous !




    • clair 11 mars 2009 12:06

      lire régner et non renier : ......les plus plates !


      • Allain Jules Allain Jules 11 mars 2009 15:04

        @Clair,

        On l’a constaté.

        Tiens, Lewis Hamilton obtient le prestigieux MBE


      • Allain Jules Allain Jules 11 mars 2009 14:24

        @Chantecler,

        Comme vous, je suis un pro-Massoud convaincu. Hélas, il est parti très tôt.



      • stephanemot stephanemot 12 mars 2009 03:49

        Je vous rejoins : "Ni l’un ni l’autre . Politique plus ouvert que l’ancien président et son administration....Conscient que l’Afghanistan a toujours été un bourbier militaire et politique . Hommage à Massoud. "

        Obama veut avant tout faire bouger les lignes, creer de la disruption dans un environnement explosif mais tres defavorable.

        Il prend des risques mais il est oblige d’en prendre. Au-dela de l’Afghanistan, c’est aussi le Pakistan qu’il faut sauver, et la on ne peut pas se permettre d’echouer.



      • abdelkader17 11 mars 2009 12:42

        Si Obama arrivait à imposé une telle vision du monde à l’establishment politique americain, ce serait vraiment le cas de le dire il deviendrait El pibe de Oro (Le gamin en or) .


        • Allain Jules Allain Jules 11 mars 2009 14:26

          @Abdelkader17,

          C’est vrai que c’est plus facile à dire qu’à faire. je vois mal Obama réusir, surtout que les rois du choc des civilisations sont prêts à tous les coups bas, pour l’en empêcher.

          Vous savez, certains ne vivent que de guerre. Pas besoin de vous faire un dessein.

          Bien à vous !


        • abdelkader17 11 mars 2009 13:15

          Les afghans ont expulsé les russes , c’est vrai avec l’aide de la cia et des jihadistes internationaux, quand on connait la crauté et la force de l’ancienne armée rouge, il faut bien réaliser que toute la technologie et l’augmentation du contingent militaire sous égide de l’otan, ne fera aucunement plier les insurgés, habitués, à des décennies de guerre, très professionnels et au fait des dernières technologies militaires, malgré la mauvaise propagande les présentant comme des barbares moyennageux.
          Faillite géostratégique conjuguée à une crise économique sont précédent, auront tempérés les ardeurs des va- t’en -guerre état uniens , et leurs velléités d’unilatéralisme.
          la solution par la force est innaplicable et vouée à l’echec, c’est une attitude de pragmatisme.


          • Allain Jules Allain Jules 11 mars 2009 14:27

            @Abdelkader17,

            Obama sait que la force ne pourra jamais résoudre ce problème.




          • Ahlen Ahlen 11 mars 2009 13:57

            Sujet intéressant. L’article aurait pu être plus constructif sans des insertions tendancieuses telles que :
            Le gaucher (Obama) derrière le coach argentin de football, Diego Armando Maradona...ces défenseurs de Ben Laden... Les enseignements issus des madrasas pakistanaises...L’afghan à la mobylette, l’anguille, le mollah Omar... Le borgne afghan le plus célèbre, Mohammad Omar aka Mollah Omar... les barons de la drogue et les bandits de grand chemin, ce qui rend hypothétique, une vraie réconciliation au pays du pavot-roi.
            Il fallait reconnaître que l’Afghanistan était devenu le pays des bandits de grand chemin et du pavot-roi depuis l’invasion américaine. Il fallait rappeler les dizaines de milliers de civils tués par les envahisseurs. Que les madrassas pakistanaises n’ont pas produit que des Ben Laden qui ne serait, dans le pire des cas d’extrêmisme, voire de crimes, que le cadet d’un GWB !
            Quant aux intentions du Président Barak Hussein Obama (comme le rappelle l’auteur...le Hussein), on peut espérer qu’elles sont effectivement des tentatives d’apaiser les tensions contre vents et marées, dont les insertions d’Alain Jules .


            • Allain Jules Allain Jules 11 mars 2009 14:29

              @Ahlen,

              Il faut parfois un peu de légèreté, même si le sujet est grave.

              J’ai bon espoir que Barack Hussein Obama ira jusqu’au bout de sa logique de paix.


            • Ahlen Ahlen 12 mars 2009 17:33

              @ Dalamix

              Toutes proportions gardées, Talibans n’ont rien contre les femmes ; c’est la misère qui dicte certaines mesures inhumaines : "L’interdiction" aux femmes d’aller à l’école ou de travailler, provient du fait qu’il n’y a pas assez d’écoles, ni de travail même pour la minorité de l’autre sexe. L’Afghanistan est l’un des rares pays au monde à avoir été volontairement oublié par la communauté internationale lorsque la misère le terrassait. Au point que, pour susciter un tant soit peu d’intérët, il a commit l’erreur de détruire ses fameuses statues. Le monde s’est alors réveillé, pour la malheureuse suite qu’on connait ! 


            • bek 11 mars 2009 15:23

              " Le borgne afghan le plus célèbre"
              le vrai borgne est celui qui voit le monde d’un seul oeil, ce qui est le cas des américains et des occidenteaux en général en terre étrangère. 


              • Nathan Nathan 11 mars 2009 22:46

                 Obama effectue un transfert audacieux de l’Irak vers l’Afghanistan. Par là même, il renforce l’OTAN au détriment de l’armée américaine proprement dite, ce qui va de pair avec la réintégration de l’armée française dans le haut commandement. Cette union, ou plutôt réunion, est aujourd’hui hautement souhaitable étant donnée la relative période de stabilité mondiale que nous vivons actuellement.


                • Christoff_M Christoff_M 12 mars 2009 07:34

                   pourquoi aller chercher des gens dans les montagnes, si ce n’est pour des mauvaises raisons ??

                  qui mencae qui ?? est ce qu’on mesure l’impact de ce genre de guerre sous prétexte de lutte "contre l’ennemi" !!

                  c’est ce genre d’obstination qui peut amener un conflit plus général !! et la montée de l’integrisme le plus dur dans la région...

                  cette manie d’imposer des hommes de paille, Karzai ayant déja été victime de plus de dix attentats !!
                  demandez aux habitants de l’Iraq ce qu’ils pensent de la démocratie que l’occident prétentieux a amené !!


                  • Ahlen Ahlen 12 mars 2009 09:05

                    Effectivement, le massacre des instruments du sous-développement se poursuit même au 21°siècle : Colonisation de peuples et vol de leurs terres, de leurs patrimoines, écrasement de nationalismes naissants et même de leur identité, suppression physique de leurs élites et mise en place par la force de renégats pour "justifier" des guerres ultérieures. Tout celà sous couvert de raisons fallacieuses fabriquées selon l’époque, telles "la démocratie", la possession d’armes de destruction massive"ou "la guerre contre le terrorisme" sans parler du prix de l’haulocoste juif en Europe payé à ce jour par les arabes du Moyen Orient ! Le monde ici-bas ne promet rien de bon.


                  • Christoff_M Christoff_M 12 mars 2009 21:03

                     en Iraq l’interet était le pétrole, l’Afghanistan est le plan grnd champ de cultures destinées à alimenter les réseaux de la drogue.. ou est le développement dans ce pays !!

                    l’hypocrisie occidentale et américaine en 2009 est aberrante...

                    meme monsieur Kouchner et BHL, agents du Siècle et du Bilderberg ont de plus en plus de mal à faire passer leur sauce !! la photo avec le sac de riz ne suffit plus...

                    quand à une guerre dans un relief difficile, escarpé, on a vu ce que cela a donné en Algèrie ou dans la région avec les russes !! l’orgueil des américains est l’orgueil mal placé des colonisateurs...

                    Obama ne change rien, il fait meme pire en renvoyant 17000hommes et penser que le conflit va s’arreter comme cela...

                    A noter le silence et la censure sur les combats la bas... idem sur la déconfiture du système occidental, d’ou l’obsession de guerres et de victoires pour sauver la face...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès