Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Barack Obama, le candidat démocrate à l’élection présidentielle (...)

Barack Obama, le candidat démocrate à l’élection présidentielle américaine du 4 novembre 2008

Hier, en Virginie occidentale, s’est déroulée une nouvelle primaire pour la désignation du candidat démocrate à l’élection présidentielle américaine. Ses résultats n’influeront pas le sort qui semble désormais favoriser Barack Obama.

Hillary Clinton a largement remporté les primaires de Virginie occidentale ce 13 mai 2008, avec 67 % des voix (235 857 votes) contre 26 % (90 608 votes) à Barack Obama (résultats sur 99 % des bureaux de vote).

Mais qu’importe…


Fin prochaine du suspense

Depuis les primaires du 6 mai 2008, l’enjeu devient de plus en plus faible puisqu’il est désormais évident que Barack Obama sera le candidat du Parti démocrate à l’élection du président des États-Unis du 4 novembre 2008.

D’ailleurs, depuis quelques jours, Obama a abandonné toute rhétorique contre sa rivale Hillary Clinton et concentre son argumentaire contre son véritable concurrent, John McCain, tant sur la politique économique que sur la sécurité des États-Unis.

Il faut dire que le 10 mai 2008 s’est déroulé un événement discret néanmoins crucial : Barack Obama a converti plus de super-délégués qu’Hillary Clinton.

Je vous le rappelle : il y a 795 super-délégués pour un total de 4 049 délégués pour le Parti démocrate. Il en faut donc 2 025 pour obtenir l’investiture démocrate.

Un super-délégué, c’est un apparatchik, un grand élu désigné d’office du Parti démocrate. Un notable en quelque sorte.

Or, aujourd’hui, aucun des deux rivaux (Obama et Clinton) ne sera en mesure d’obtenir les 2 025 délégués nécessaires à la fin du processus électoral. Il reste encore 189 délégués à désigner jusqu’au 3 juin 2008, et il reste encore 239 super-délégués à ne pas avoir donné de préférence. Ce seront bien ces super-délégués qui vont déterminer l’issue définitive du scrutin.


Scores actuels (susceptibles d’évoluer)

À ce jour, 7 mai 2008, Barack Obama a obtenu 1 882 délégués (dont 284 super-délégués) et Hillary Clinton 1 714 (dont 272 super-délégués). Chaque jour, des super-délégués décident de rejoindre la candidature Obama pour la simple raison qu’Hillary Clinton a désormais un retard impossible à rattraper (le mode de scrutin est à la proportionnelle), et que la grande majorité des membres du Parti démocrate considèrent déjà qu’Obama sera leur candidat.

Barack Obama a remporté 27 États et Hillary Clinton seulement 17. En nombre de voix remportées dans ces primaires depuis janvier 2008, Obama a déjà obtenu 16 261 716 (49,7 %) et Clinton 15 439 337 (47,1 %), les voix de Virginie occidentale non comprises.

Hillary Clinton a encore quelques espoirs sur la décision du Parti démocrate rendue le 31 mai 2008 : le Comité national démocrate dira s’il faut ou pas réintégrer les délégués élus en Floride et dans le Michigan (ils avaient été exclus pour raison de vice de procédure) où Hillary Clinton avaient remporté une forte majorité. Dans le cas positif, le nombre nécessaire de délégués passerait à 2 209 (au lieu de 2 025), mais Obama garderait son avance avec une centaine de délégués supplémentaires.

Dans les sondages nationaux, Hillary Clinton ne jouit plus que d’une moyenne de 42,9 % contre 48,0 % en faveur de Barack Obama.


Démocrates entre primaires et vraie élection

Le troisième candidat démocrate, John Edwards, est en position difficile : il refuse d’être l’arbitre artificiel de la désignation (il a quand même une cinquantaine de délégués), mais il pencherait pour Obama, alors que son épouse, très malade (sans beaucoup d’espoir) croit beaucoup au système de santé proposé par Hillary Clinton.

Confiant dans le sort final que le Parti démocrate lui réservera, Barack Obama a décidé de quitter l’arène interne et les primaires pour se consacrer à l’élection nationale. Il ne reste plus que cinq États : l’Oregon (52 délégués), le Kentucky (51 délégués), Porto Rico (55 délégués), le Montana (16 délégués) et le Dakota du Sud (15 délégués).

Ainsi, le 6 mai 2008, il s’est rendu dans le Missouri puis, ce 7 mai 2008, il est attendu dans le Michigan et enfin en Floride du 21 au 23 mai 2008. Ce deux derniers États sont parmi les États cruciaux pour remporter l’élection du 4 novembre 2008 (on se souvient de l’importance de la Floride en 2000).


Hillary fait de la résistance

De son côté, Hillary Clinton a fait une téléconférence le 10 mai 2008 avec les super-délégués qui la soutenaient encore pour leur demander de conserver leur soutien à sa candidature et essayer de les convaincre que tout n’était pas encore joué.

Il faut dire qu’elle a 20 millions de dollars de dettes avec cette campagne et a participé pour plus de 6 millions de dollars de sa propre poche.

Pourquoi Hillary Clinton s’accroche-t-elle donc autant alors qu’elle n’a plus aucune chance d’être la candidate démocrate, au risque d’accroître les divisions entre les supporters des deux rivaux démocrates ?

Beaucoup d’arguments peuvent expliquer son maintien dans la course.

Le premier est l’entêtement tenace dont Hillary Clinton a fait preuve depuis cinq mois, jouant des coups bas, de la mauvaise foi et du marketing politique au ras des pâquerettes contre Obama, aidée en cela de son époux, Bill (et même de leur charmante fille).

Et elle croit encore qu’Obama est capable de faire une (nouvelle) gaffe qui la remettrait en piste. Une polémique ou une maladresse en défaveur du favori permettrait d’insister sur son inexpérience (le contre-argument d’Obama est relativement facile à comprendre : il s’agit de rappeler que le gouvernement de George W. Bush est composé d’hommes de très grande expérience qui ont pourtant mené la guerre en Irak dans la plus grande des impasses).

Un autre élément à prendre en compte est son endettement massif : son maintien dans la course lui permet donc de continuer à collecter des fonds pour renflouer les déficits.

Une troisième explication reprendrait celle qui a fait maintenir dans la course plus longtemps que raison le candidat républicain Mike Huckabee contre John McCain, à savoir, avoir un meilleur rapport de forces pour sa position politique au sein de son parti. Par exemple, prendre des responsabilités importantes dans une commission au Sénat ou ailleurs.

C’est aussi un moyen médiatique de continuer à exister politiquement et, surtout, d’adoucir cette campagne plutôt violente pour finir avec un aspect plus consensuel.


Un ticket Barack Obama – Hillary Clinton ?

D’autres évoquent aussi la possibilité d’être dans le ticket d’Obama comme candidate vice-présidente. Cela avait été déjà envisagé en mars 2008, mais dans l’autre sens, Obama vice-président d’Hillary Clinton.

Cela me paraît pourtant peu vraisemblable aujourd’hui même si la compétence d’Hillary Clinton est incontestable et largement reconnue par Obama (qui n’a pas exclu l’hypothèse) car ce dernier a misé sur le changement (« we can believe ») et Hillary Clinton démentirait le thème dominant de sa campagne. Par ailleurs, Hillary Clinton avait déjà pris beaucoup de poids politique lorsque son époux était à la Maison-Blanche et sa présence près du bureau ovale (ainsi que celle de son mari) pourrait faire de l’ombre à l’action d’Obama.

Ce serait pourtant sans doute le meilleur moyen qu’auraient les démocrates pour oublier leurs profondes divisions même si aujourd’hui, que ce soit face à Hillary Clinton ou face à Barack Obama, John McCain accuserait un retard moyen de 4,5 % dans les sondages. Tout peut évoluer très vite en fonction des incidents de campagne de part et d’autre.

Tout se décidera au plus tard à la Convention démocrate qui aura lieu du 25 au 28 août 2008 à Denver dans le Colorado.


Après Hillary Clinton, John McCain à affronter

Dans tous les cas, Barack Obama est maintenant dans la cour des grands, voire des très grands.

La partie est loin d’être gagnée pour lui. John McCain a lui aussi l’attention de l’électorat dit "centriste", celui qui n’est pas fidèle à un parti et parfois abstentionniste, dont le vote a toutes les chances d’être la clé du scrutin de novembre.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (14 mai 2008)


(Sources : dépêches de presse)

Pour aller plus loin :

Situation en temps réel des primaires démocrates.





Documents joints à cet article

Barack Obama, le candidat démocrate à l'élection présidentielle américaine du 4 novembre 2008 Barack Obama, le candidat démocrate à l'élection présidentielle américaine du 4 novembre 2008 Barack Obama, le candidat démocrate à l'élection présidentielle américaine du 4 novembre 2008 Barack Obama, le candidat démocrate à l'élection présidentielle américaine du 4 novembre 2008 Barack Obama, le candidat démocrate à l'élection présidentielle américaine du 4 novembre 2008

Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Yannick J. Yannick J. 14 mai 2008 11:25

    Aux dernières élections américaines, je me suis dit biinnn 4 ans de m.... internationale en plus...

    j’attendait avec impatience qu’hillary prenne la présidence, et là...PATATRAS !!!!!!!

    Obama arrive et finallement je le trouve bien plus intéressant pour notre planète qu’hillary...

    plus pondéré.... en tout état de cause, c’est la personne que j’aimerai voire présider les USA, ne serait-ce que parce que cela ferait certainement un grand pas pour la paix dans le monde...


    • stephanemot stephanemot 14 mai 2008 13:15

      Obama marque clairement un renouveau sur la forme et le fond.

      Son pire adversaire demeure Hillary qui n’a pas fini de pourrir l’atmosphere d’ici le 3 juin et sans doute bien au dela. S’il ne s’effondre pas sous ses coups de butoir, Oby sera condamne a la drafter en VP - dommage pour mon ticket favori (Obama Pelosi).

      En refusant de se battre avec elle en WV Obama a pris le risque de s’aliener encore plus ceux qui veulent le faire passer pour un snob hautain. Il se focalise sur novembre mais ne doit surtout pas rater la fin mai.

      Meme avec Rice en colistiere, McCain est un adversaire plus prenable puisque compromis jusqu’au cou dans ses contradictions ; sur la question des valeurs, Obama met tout le monde d’accord (surtout les comiques de SNL).

      Quant a Nader et Bob Barr...

      ---

       


    • Yannick J. Yannick J. 14 mai 2008 14:28

      mon cher IP:xxx.x8.53.109

      en fait je dirais même que la seconde victoire de bush n’a été obtenue que par magouille.

      je ne parle pas de télé là, puisque je travaille avec beaucoup d’américain et nous avons une succursale en alabama. de plus d’ailleurs, sachez que deuble you n’est pas du tout apprécié au texas...

      pour ce qui est du reste, je ne me pronnoncerai pas du tout comme vous le faites, les conservateurs ne sont plus majoritaires au niveau de la population, ils sont juste plus bruyant...

      vous devriez vous aussi éteindre votre télévision...


    • Yannick J. Yannick J. 14 mai 2008 15:33

      pardonnez mon ton...

      j’ai mal interprettté une de vos phrase deplus : Un héros du viet nam CONTRE la guerre et CONTRE la torture... je n’avais pas lu cela en ce sens...

      cela dit mc cain lui même dans une déclaration se considère comme un criminel de guerre (après bombardemant napalm d’un village d’innocents..).

      cordialement.


    • superesistant superesistant 14 mai 2008 11:57

      mouai bon..

      y a t’il vraiment une différence entre un candidat démocrate et un républicain.... autant qu’entre un MODEM et un NOUVEAU CENTRE UMPISTE quoi...

      la seule raison pour laquelle je suis heureux de voir obama en passe de gagner les primaires c’ets pour faire taire les racistes de tout poil... et c’est déjà pas si mal...

       


      • TSS 14 mai 2008 12:51

        on s’en bat les c......s,il y a suffisamment de problêmes en France


        • Dalziel 14 mai 2008 15:56

          Obama arrive et finallement je le trouve bien plus intéressant pour notre planète qu’hillary...

          plus pondéré.... en tout état de cause, c’est la personne que j’aimerai voire présider les USA, ne serait-ce que parce que cela ferait certainement un grand pas pour la paix dans le monde...

          Avec l’élection de ce grand simplet, à l’idéalisme neuneu, dégoulinant de bons sentiments bien poisseux, ce serait à qui des Russes, des Chinois, des Indiens, des Arabes, des Iraniens, des Africains, des Sud-Américains et de Kim Jong-il, danserait le plus jouissivement sur le ventre des Yankees*...

          Ce serait quatre ans d’un bonheur sans partage et cela redimensionnerait les Etats-Unis pour les siècles à venir, en catégorie has been**.

          Malheureusement, consciemment ou non, les Etats-Uniens vont s’en rendre compte et faire à McCain une élection plus triomphale encore que celle de Nixon en 1972 contre l’inepte McGovern...

          * Les Européens, hélas, ne sont plus en mesure de danser sur le ventre de qui que ce soit...

          ** La perspective aurait été terrifiante pendant la Guerre froide, mais c’est du passé.


          • Yannick J. Yannick J. 14 mai 2008 16:20

            vous vous avez au moins un doctorat en géopolitique pour parler ainsi...

            ou alors c’est deuble you qui vous a éduqué ???????


          • Dalziel 14 mai 2008 16:32

            vous vous avez au moins un doctorat en géopolitique pour parler ainsi...

            Pourquoi vous dites ça ? Vous croiyez sérieusement que la lucidité est une qualité qui ne s’acquiert que par des études supérieures ?

            Non, voyez-vous, je suis un passionné d’histoire et comme c’est un luxe que je peux me payer, j’en retiens les leçons.

            Je peux ajouter, puisque vous me semblez intéressé, que les Latinos d’origine ne voteront pas pour Obama, parce qu’ils savent qu’il favoriserait sa communauté à lui, au détriment de la leur...

            Juste une petite chose encore. Si Clinton s’accroche, c’est qu’elle sait que le grand benêt va au massacre et qu’elle espère un revirement des grands électeurs face à l’inéluctabilité de la défaite...


          • DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI 21 mai 2008 07:10

            24/04/2008 22:28DOTT. GIUSEPPE CIANCIMINO TORTORICI : Hillary OK

            Je pense que le match est déjà décidé et obtenir la nomination. Si j’étais un citoyen États-Unis je donnerais le vote parce que ce sera le prochain président, et sera bonne pour qui ne sommes pas Américains mais vivons dans le "Global Village" et sentons son influence. Les larmes du début de campagne n’ont pas été vains parce qu’ils étaient sincères

            DOTT. GIUSEPPE CIANCIMINO TORTORICI : Hillary OK 2
            Ayant à l’esprit que aucun pourrait atteindre le seuil minimal de délégués,que le solde du nombre de délégués est impossible d’être très déséquilibrée avant la "nomination",qui est en avance en nombre de super-délégués,qui ont gagné dans les principaux États qui décident des élections nationales,que les sondages la donne comme la meilleur challenger à McCain,et que contrairement à les républicains la "nomination" ne sera pas décidé mathématiquement ;je pense que après les essais du Pensylvanie (la dernière obstacle d’importance)le lot est et ont déjà décidé et pourrait remporté la candidature.Et je pense également que pourrait gagner sur Mc Cain comme l’exige la tendance des dernières élections et des sondages.Je vote pour elle également à deux mains.

            • DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI 21 mai 2008 07:14
              8/05/2008 06:01
              DOTT. GIUSEPPE CIANCIMINO TORTORICI : Le pasteur du Hillary, les Indiens le Ku Kux Klan et Obama
               
              Je ne suis pas d’accord avec la presse.Je pense que Hillary a été affecté par le déploiement du Ku Klux Klan pour Obama.Peut-être se devrions concentrer plus par l’inattendu faveur reçu de pasteur Wright de son rival et je crois aussi que le déploiement de les Loby juifs est joué en son contre. Quoi qu’il en soit cet équilibre jeter la définition des mathématiques et confirmer ce que j’ai dit avant,je pense que la nomination de Hillary maintenant ce qui est fait:en tenant compte du fait que nul ne peut atteindre le seuil minimal de délégués,que le solde du nombre de délégués est impossible d’être très déséquilibrée avant la convention, qui est en avance en nombre superdelegati, qui a remporté dans les principaux États qui décident des élections nationales, qui les sondages la donne comme le meilleur challenger à McCain, et que,répète encore,en différence avec les republicanes la "nomination" n’est pas mathématiquement décidé, après l’essai Pensylvanie (la dernière pierre d’importance) le jeu est déjà décidé. Et je pense également à gagner sur Mc Cain, comme l’exige la tendance des dernières élections et la sondaggi.Io voterei même avec les deux mains. (Et nous espérons également que les autres mathématiques, les monétaire pas être moins)

            • DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI 21 mai 2008 07:27

              Nouvelle cible du Obama selon Le Figaro :

              "Le sénateur démocrate ne s’attaque plus à Hillary Clinton. Sa nouvelle cible s’appelle John McCain."

              NUOVA STRATEGIA DI OBAMA O LA FUGA IN AVANTI ? :.Sono assolutamente d’accordo con il punto di vista di Hillary :"I democratici in tutto il Paese dovranno chiedersi perché il senatore Obama, con i suoi soldi, la stampa favorevole e gli elettori bombardati dall’annuncio che la nomination sia già sua, abbia perso il West Virginia di oltre 15 punti »,chiedeva dopo le elzioni.E la risposta è ovvia:la stampa sta creando un clima fasullo,bugiardo sulla realta delle elezioni.Ma la verita è tutt’altra,la verita è che le possibilita di nomination sia tutta a favore di Hillary perche ne Obama ne lei potranno ragiungere la soglia minima e la scelta "politica" e non matematica dei superdelegati sara determinante.Di questo e ben consapevole Obama e la verita è che gia si sente sconfitto ed è disperato adottando attegiamenti di fitto vincitore e cercando di afrettare i tempi che oprmai lavorano in contro suo.Questo non è altro che un meccanismo di compensazione,una fuga in avanti cercando di prendere forza,coraggio e dare agli elettori e i superdelegati una senzazione di potere "manageriare" la situazione.Pero ci sono due sintomi che lo tradiscono:il primo è che ha cambiato strategia non attacando piu Hillary e l’altro è che ha dirottato i suoi dardi verso Mc Cain.Il motivo di questo dirottamento sta nel fatto che si sente perdente perche è stato scelto nemico dai Repubblicani.Questi hanno considerato che Obama è il migliore rivale per loro in quanto il piu debole,il piu facile di sconfiggere.E questo non puo sfuggire ai superdelegati che ovviamente avranno tirato le stesse somme dei Repubblicani e senza dubbi scglierano Hillary come megliore sfidante di Mc Cain.(E malgrado la schifosa storia della stampa non è detto che Hillary non prendera piu delgati e raggiungera la soglia.Forse Michigan e Florida permettendo)

              scritto da DOTT. GIUSEPPE CIANCIMINO TORTORICI 14/5/2008 9:22

            • DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI 21 mai 2008 07:45

              OBAMA SPARRING DU "GIGI" Mc CAIN :

              ARTICLE SUR "La Stampa"(En Italien) :

              Hillary, strategia in quattro mosse
              per ottenere la nomination

              Ecco come l’ex First Lady punta a rovesciare le sorti di una sfida che Barack Obama sembra già aver vinto

              Reduce dal successo in West Virginia Hillary Clinton affida a una strategia in quattro mosse il tentativo di rovesciare le sorti di una corsa alla nomination democratica che i numeri già promettono al rivale Barack Obama. La prima è ottenere quanti più delegati dei 189 in palio nelle rimanenti cinque primarie vincendo con largo margine in Kentucky e Porto Rico, dove è favorita, e recuperando il possibile in Oregon, Montana e South Dakota, dove avanti è Obama. La seconda è prevalere nella battaglia politica che avrà luogo il 31 maggio a Washington spingendo il Comitato nazionale ad ammettere alla Convention di Denver i contestati delegati di Michigan e Florida, che sulla base dei risultati delle urne in maggioranza andrebbero a lei. Poi c’è la questione del quorum per assegnare la nomination : finora il numero è stato 2025 ma con Obama pericolosamente vicino alla meta grazie ai suoi 1885 delegati Hillary vuole far accettare al partito che, calcolando Michigan e Florida, il numero reale è più alto : 2210. Ciò che accomuna queste tre iniziative è il fatto voler apparire grintosa, competitiva e vincente per poter a mettere a segno il quarto e decisivo obiettivo : spingere i 795 superdelegati espressione della nomenklatura del partito a fare quadrato attorno a lei per evitare la sconfitta in novembre. « Contiamo sul fatto che anche i superdelegati schieratisi con Obama possano cambiare opinione e sostenerci » dice il braccio destro Howard Wolfson, riassumendo il progetto di strappare nei salotti di Washington la nomination che Obama si è guadagnato sul campo. E la motivazione per giustificare il ribaltone è uscita dalle urne di Pennsylvania, Indiana e West Virginia : la classe media bianca vota per lei.

               

              Mes commentaires(En Italien) :

              1-Strategia brillante.Io credo che Obama non sarebbe altro che uno "sparring" docile e facilmente vulnerabbile che riconsegerebbe a Jhon Mc Cain la vittoria gia strappata delle mani ai Neocon Repubblicani.Va bene ? scritto da DOTT. GIUSEPPE CIANCIMINO TORTORICI 16/5/2008 6:16 La decissione non è solo soglia o non soglia,non è solo matematica.L’obiettivo è sconfigere vincere gli elezioni nazionali e Hillary ha i numeri che valgono,ha vinto gli stati che era bisognoso vincere ed è anche la migliore sfidante a detta degli avversari che hanno nominato Obama nemico,e dei sondaggi,l’unica in grado di sconfigere Mc Cain e per cio sara nominata.Obama lo sa,è disperato,nervoso fa errori puerili di tutti tipi,non è all’alteza del compito e poi è poco degno fare lo sparring di "Gigi" Mc Cain,non sara nominato per questo. scritto da DOTT. GIUSEPPE CIANCIMINO TORTORICI 16/5/2008 21:6

            • DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI 21 mai 2008 07:59

              Obama:Sparring troublè :

              Le jouer du Obama de auto proclamé vainqueur "pour se et davant se" en avance n’est rien de plus que une politique désespérée et risque,un autre pathétique gaffe qui prouve l’âme troublée et frustré de ce postulant à la Maison Blanc.Une reconnaissance a priori qu’est impossible atteindre le seuil.Une troublée commencé après la défaite de Pensilvanya et sommet avec celui de Virginie de l’Ouest.Il sait que maintenant "ils n’ont pas plus tous avec il" aux yeux des "grands électeurs" du partie en raison que malgré sa bravuconerie médiatiques il ne pourraient pas atteindre le seuil,et n’a pas été en mesure de gagner dans les États qu’il était nécessaire de gagner,cet a dire ceux qui comptent vraiment:aux élections nationales USA pour défaite "Giggi" Mc Cain.Une troublè presque pathologique qui trahit sa conduite comme quand a donné a le journaliste de "douceur":C’est la langue d’un candidat à la présidence ou celle de une gigolo de banlieue de Chicago ?Respect Seigneur.Ou, comme ceux qui trahissent ses choix politiques et après doivent faire marche au derrier : tel est le cas que si, après avoir comprendre que la communauté juive avait pris parti pour Hillary décide expulser son asesore liées au Hamas,ou comme quand il accepte l’adhésion des racistes et sexistes du Ku Kux Klan.Et je pourrais continuer à donner examples de ce troblès d’aime pour la désignation presque assuré du Hillary,mais le spectacle des médias à propos de l’Iowa est la preuve plus clair:le seuil est 2208 et non 2025,car lui-même a accete le comte au Michigan et en Floride.Ou cette autre marche en derrier est une autre preuve de sa peu fermeté d’esprit ? Mais quand aura dans l’Iowa il ne sera même pas atteint le seuil de 2025 délégués,et nous allons encore voir si il aura l’avantage numérique des délégués.

              Recherche ici influencer les super-délégués encore indécis qui sont l’écrasante majorité, mais n’est rien d’autre qu’une énorme erreur politique,une attitude enfantine de sa formation d’esprit peu solide.N’est pas montrent show des mèdias au Chaplin et bravuconerie du périphérie que vous convaincre les super-délégués,mais avec des faits concrets qui contribueront à montrer qu’elle peut gagner des élections nationales et peut conduire calmement le plus grand pays dans le monde,dont les décisions ont des conséquences concrètes sur la vie de presque tous les pays civilisés.L’arrêt du faire conduit mégalomane,accepter les faits et n’est pas un obstacle de son parti et cette grande nation.Pour le bien et le respet de l’humanité qui suit ce qui passe aux États-Unis avec attention,cesser de donner ces spectacles et face un pas vers le côté
              21.05 à 04h17 


            • DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI 21 mai 2008 21:29

              21 MAGGIO 2008

              Non c’è dubbio.Non piu:Hillary ha vinto gli elezioni per la nomination democrata.Dopo il voto in Kentucky e Oregon dove nel primo ha vinto con la stragrande maggioranza dei voti,65 a 30 e perso in Oregon per poche voti(all’inversa di cio che era successo in Indiana e West Virginia) si puo dire che la Hillary ha sorpassato Obama in numeri di voti ne ha 17 millioni e d’altronde la soglia e 2208-9 e non 2025 :perche non dovrebbe conteggiare il Michigan e Florida ?.Questi tutt’oggi sono voti ufficiali perche il 31 Maggio dovra spedirse il partito,e non è detto che gli scarti.Se ne mancassero questa è un’altra prova che le decissioni non sono matematiche in campo democrata come vorrebbe qualcuno.Qualcuno che d’altronde ne anche evocando la tradizione musulmana di questo discipolo dei Malva Tan e acettando il parere matematico puo vantare vittorie:ripeto al di d’oggi la Hillary ha vinto nei numeri di voti popolari e a niente serve dire che ha piu delegati se non ragiunge la soglia.E questo dovrebbe essere piu che sufficente per decidere la sua nomination perche era solo l’aspetto matematico cio che sosteneva in piede falsamente il presunto,fanfarrone ottimismo di Obama.Ma Obama ha falsato i conti.Questo oggi per la prima volta dall’inizio è stato detto pubblicamente ed è un cambio qualitativo:si puo dubbitare della morale di Obama.E matematicamente si puo diri di piu:negli stati che contano Hillary ha vinto 300 voti elettorali e Obama 217 e per conquistare la Casa Bianca ne servono 270.C’è dubbio ?.Non solo politicamenbte ha vinto Hillary ma anche matematicamente,e le elezioni ancora non sono finiti e la attuale tendenza e i sondaggi dicono che continuera a vincere.Forse sta cadendo la maschera che la megalomania di Obama e il lavoro sporco dei media e lo stablishment Repubblicano-Neocon continuista avevano tessuto intorno all’interna democrata.Per via dei dissaggi economici sopratutto questo stablishment ha cercato di fare eleggere un candidato sbagliato e ha cercato di ribaltare la tendenza degli ultimi elezioni parziali e dei sondaggi che ci dicono che questa elezione i democrati l’avevano gia vinto.Triste ruolo quello di Obama,Sparring dei Repubblicani e cavallo di troia dei Democrata.(Ruolo deducibile della sua condotta dove per paura a essere nuociuto di essere scelto come rivale Repubblicano e/o sollievare dubbi colaborazionisti ha comminciato a dirottare i suoi dardi verso Mc Cain anzi che Hillary).E qui c’è anche un altro cambio qualitativo:la stampa commincia a parlare di questo ruolo dello stablishment finora non portato alla luce pubblica.E oltre alle considerazionI politicI del voto democrata l’analisi qualitativo socio-politico-culturale ed economico del voto ci dice che il pare del partito sara favorevole alla nomination come migliore sfidante.Insomma le considerazioni politiche e matematiche ci dicono che il voto popolare in America lo ha vinto Hillary Clinton.E questo lo amette anche la condotta disperata e turbata di Obama che dopo avere fanfarronato durante la campagna elettorale per Oregon e Kentacky che avrebbe andato a Iowa ha cantare la vittoria,dopo il voto si ha dovuto contentare con dire che "la nomination è vicina".O forse vuole ripetere con la stampa che ha ragiunto la "soglia psicologica" dei 1627 delegati ?Fin dove io so non verra nominato la salute mentale del candidato ma la sua corsa alla Casa Bianca,e il partito non è una Convention di Psicologhi.Allora quale "vicinanza" ?Un’altra volta puo essere perche questa no.Ad Agosto il partito candidera Hillary


              • Eudyne 22 mai 2008 16:47

                L’espoir d’un changement, avec l’arrivée d’Obama, est légitime ; mais il est vain si le scrutin n’est pas dans les mains du peuple, autrement dit si le peu de démocratie qui se maintient tant que les élections fonctionnent normalement disparaît. Or c’est bien ce que l’enquête de Bev Harris, citoyenne courageuse américaine, fait apparaître : le vote électronique, qui enregistre aux USA 80 % du suffrage, n’est, pour le dire vite, "pas fiable" ; pour vous en convaincre, regardez (et faites connaître) le documentaire que lui consacre la chaine de TV américaine HBO (ce documentaire passe en boucle depuis sa première diffusion ; mais cette chaîne, quoique - ou parce que - sérieuse, ne touche, un peu comme Arte en France, qu’une petite partie du public) ; ce documentaire est visible en VO SF sur google vidéo :

                Hacking Democracy - (La démocratie piratée)

                http://video.google.fr/videoplay?docid=2812312035664732092&q=hacking+democracy&ei=XYQ1SLHkIZb22wLPqL3VCQ

                On voit que le problème, déjà réel en 2000, s’accentue en 2004 avec un candidat démocrate qui, de toute évidence, accepte ces "nouvelles règles"...

                qu’en sera-t-il avec Obama ??

                Eudyne.


                • DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI 3 juin 2008 21:11

                  MICHIGAN E FLORIDA,IL GIORNO DOPO :"HILLARY PRESIDENTE DEGLI UNITED STATES OF AMERICA"

                  Oggi siamo nel "giorno-dopo" la decisione del partito su Michigan e Florida,vediamo il vassoio mezzo pieno e non solo il mezzo vassoio vuoto.Malgrado la campagna,il complotto della stampa e buona parte dello stablishment a favore del Malva Tan democratico l’obiettivo di Hillary e stato a meta raggiunto:il mezzo traguardo da raggiungere era disinnescare l’aria falsamente trionfalista di Obama e spostare la decissione alla convention di Agosto.Tutti i due traguardi sono stati raggiunti e questo è sufficente per otterre la nomination.Caduto la decissione matematica la convention scegliera Hillary.Questa la meta del vassoio pieno.L’altra meta vuota da riempire riguarda per primo a contestare la decissione del partito:fatto questo si arriva ad agosto e sara la convention a decidere.En secondo posto resta aspettare che il voto dei delegati ribelli venga accettato pienamente,cosa possibile perche ci sara il veredetto della convention e inoltre non e detto che Obama raggiunga la nuova soglia e non è detto che Hillary non raggiunga la soglia con le votazioni mancanti.Quindi penso che Hillary ormai ha la nomination in tasaca:lei sola,puo vincere le elezioni nazionali e sconfiggere "Giggi".Obama ?:sparring.(Notizia di ultimo momento:Hillary ha vinto anche in Porto Rico)


                  • DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI 3 juin 2008 21:13

                    Siamo nel "giorno-dopo" la decisione del partito su Michigan e Florida,e la vittoria di Hillary a Porto Rico.Vediamo il mezzo vassoio pieno e non solo il mezzo vassoio vuoto.Malgrado la campagna,il complotto della stampa e buona parte dello stablishment a favore del Malva Tan democratico l’obiettivo di Hillary è stato a meta raggiunto:il mezzo traguardo da raggiungere era disinnescare l’aria falsamente trionfalista di Obama e spostare la decisione alla convention di Agosto.Tutti i due sono stati raggiunti e questo è sufficente per otterre la nomination.La decisione matematica è caduta :è da quasi un anno che Obama ripete che è a tanto e quanto della soglia:e va bene non era quella la soglia,non erano quelli i numeri veri ma falsi.Allora caduta la decisione matematica la convention scegliera Hillary.Questa la meta del vassoio pieno.L’altra meta vuota da riempire riguarda per primo a contestare la decisione del partito:fatto questo il 29 Giugnio si arriva ad Agosto e sara la convention a decidere.In secondo posto resta aspettare che il voto dei delegati "ribelli" venga accettato pienamente,cosa possibile perche ci sara il veredetto della convention e inoltre Obama con o senza i mezzi voti dei "ribelli" non raggiungera la nuova soglia perche solo restano 31 delegati da contendere in Montana e South Dakota.E non è detto che Hillary che gia ha il primato assoluto dei voti non lo sorpassi con le votazioni mancanti.Quindi penso che Hillary ormai ha la nomination in tasaca:lei sola,puo vincere le elezioni nazionali e sconfiggere "Gigi".Obama ?:sparring.E se qualcuno scomette alla renuncia di Hillary martedi sotto pressione del partito o la stampa sbaglia perche dopo la vittoria a Porto Rico,oggi,ha detto pubblicamente che arrivera a Denver.

                    "(Ah... non vedo il motivo perche il prolungarsi dell’interna Democrata dovrebbe dannegiare il partito alle nazionali di novembre.Anzi "stiamo mobilitando il paese difondendo le nostre idee,progetti e proposte che sono similari,condivisi,ma che dovrebbero essere in beneficio dell’America tutta prima che del partito(o no ?)".E poi cosi si ha fatto l’America con spirito di concorrenza.No io penso che al contrario arriveranno a novembre in migliori condizioni che i Repubblicani che stanno fermi,trascurati dal centro della scena politica,anzi in ansia di potere misurarsi con l’avversario e potere spiegare le sue proposte sono.Forse per questo cercano di influire nell’interna democrata con tutti i mezzi posibbili.Perfino hanno scelto "nemico":sparring direi io,perche dovrebbe essere quello piu facile di sconfigere.Non lo sa questgo Obama ? E se lo sa perche fa il gioco del "nemico" confrontandosi con loro senza che il partito nomini il candidato ?Senza che il partito dia il via alla confrontazione ?Ma non è che ci tiene tanto al partito ?Altro che,nervoso,turbato è.E sbaglia i suoi colpi come un dilettante senza esperienza)"


                  • DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI 3 juin 2008 21:14

                    3 Giugnio 2008

                    MARTEDI DI MONTANA E SOUTH DAKOTA :

                    "L’ennesima pesante e pressante maniovra dei Malva Tan della stampa e i sondaggisti:al momento attuale,prima di Montana e South Dakota "Obama diviene il primo candidato nero a guidare il proprio partito in una campagna per la Casa Bianca":e punto e non altro.Tutto il resto sono speculazioni,pressioni,intimidazioni sporche di questi personaggi impazziti che vorrebero per tutti i mezzi apropiarsi della storia di quel gran paese.E piu che sufficente andare a Denver perche Hillary ottenga la nomination.Lo sanno e urlano disperati,ma la Clinton ha gia detto che contestera Michigan e Florida e che andra a Denver:quanti volte deve ripeterlo ?.Perche non la smettono di rumori infondati ?Pesanti rumori.Inoltre Hillary ha gia la maggioranza assoluta del voto popolare,è la migliore sfidante di Giggi e non e detto che non sorpassi anche nel proporzionale,e non è detto che i Malva Tan devono avere la meglio tra i Democrati."

                    Questo è il mio commento a una notizia della stampa su una possibile ammissione di sconfitta della candidata Democrata.Notizia sempre data e mai confermata,sempre smentita anzi...

                    Vedi cua su La Stampa" la notizia e il mio commento :

                    "Primarie, giallo sul ritiro di Hillary ,Il portavoce : sono notizie non vere"

                    http://www.lastampa.it/_web/cmstp/tmplRubriche/giornalisti/grubrica.asp?ID_blog=202&ID_articolo=382&ID_sezione=&sezione=


                  • DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI 4 juin 2008 22:17

                    L’ennesima pesante e pressante maniovra dei Malva Tan della stampa e i sondaggisti:al momento attuale,primadi Montana e Suth Dakota "Obama diviene il primo candidato nero a guidare il proprio partito in una campagna per la Casa Bianca":una notizia stampa "futurista"(il Corriere)e punto e non altro.Tutto il resto sono speculazioni,pressioni intimidazioni sporche di questi personaggi impazziti che vorrebero per tutti i mezzi apropiarsi della storia di quel gran paese.E piu che sufficente andare a Denver perche Hillary ottenga la nomination.Lo sanno e urlano disperati,ma la Clinton ha gia detto che contestera Michigan e Florida e che andra a Denver:quanti volte deve ripeterlo ?.Perche non la smettono di rumori infondati ?Pesanti rumori.Inoltre Hillary ha gia la maggioranza assoluta del voto popolare,è la migliore sfidante di Giggi e non e detto che non sorpassi anche nel proporzionale,e non è detto che i Malva Tan devono avere la meglio tra i Democrati


                    • DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI 4 juin 2008 22:41

                      4 GIUGNIO 2008 smileyOPO LA VITTORIA DELLA CLINTON IN SOUTH DAKOTA E LA FINE DELLE VOTAZIONI

                      "E vergognate,poco serio,schifoso il trattameento della notizia che fa questo giornale<span>:O</span>bama non ha raggiunto la soglia dei delegati e questo si chiama sconfitta.E per quanto riguarda ai superdelegati non è serio dare per scontato che avra la maggioranza basandosi in congetture.Obama ha fallito e Hillary sara la candidata nominata per la corsa alla casa bianca."

                      Questo è un mio commento "a caldo" della notizia riportata su buona parte della Stampa Europea dei rusultati delle ultimi votazioni per l’interna democrata.Ho sfogliato la stampa online essauritamente e questo è piu o meno quello che dice tutta questa stampa Europea e la CNN di America.Quindi questa è piu o meno l’aria che tira su tutta quella stampa e il mio commento allora vale per tutti questi che vorrebero vedere umilliata e in ginochio l’America.Non ci sto. Di seguito vedi a modo di essempio che vale per tutti questi ,la notizia su "La Repubblica" di Italia :

                      Obama : “Sarò il candidato democratico” Ma Hillary : “Non deciderò stanotte”
                      4 giugno 2008 alle 02:50 — Fonte : repubblica.it <script type="text/javascript">voteWidget(452097, 0)</script>
                      Ha raggiunto la maggioranza sicura dei super elettori democratici Nel discorso da vincitore sprona i democratici a essere compatti contro McCain La Clinton : “Complimenti a Barack”, ma prende tempo e non riconosce la sconfitta “Sono pronta a unire il partito”. Trattative per il “dream ticket”
                       
                      Trattamento spregievole,falso,bugiardo:non ha ragiunto la soglia necessaria di delegati,la maggioranza dei superdelegati ancora non si sa e si vedra dopo la contestazione di Hillary su Michigan e Florida sw ritiene alcun che di maggioranza e in fin dei conti la decissione sulla nomination sera nella Convention a Denver.
                      Se vuoi vedere le notizie direttamente clicca di seguito :

                       


                    • DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI 6 juin 2008 03:02

                      HILLARY SA RETRAITE ?:PAS RATIONELLE

                      J’ai suivi la campagne démocrate comme un lecteur attentif, guidé par la lecture de la presse sans autre intérêt que dire mon verite sur des faits qui se rapportent à tous ceux qui vivent dans le village global. Il serait prudent d’attendre ses paroles, mais si tel était le cas,heure je pause mon jugement lorsqu’ils sont confrontés à une décision qui échappe à la compréhension rationnelle des faits. Je suis convaincu que la prochaine convention obtenir la nomination sans qu’il soit nécessaire de donner droit à cette petit avantage illicite et mathématicien. Mais évidemment il ya des choses dans cette décision que nous ne connaissons pas et ils faut a l’idiosyncrasie de ce pays où je n’ai jamais mis les pieds.J’étais peut-être une fausse impression que le parti dèmocrate est un parti rationnelle. Eh bien, un don généreux Clinton que n’a pas d’explications logiques. Je suis un républicain convaincu est décidé, ceux qui me connaissent savent. Et ils savent aussi que je suis un fervent adepte des valeurs de l’Occident et c’est pourquoi je pense que Mc Cain n’est pas le bon candidat pour la présidence de ce pays:retarder l’horloge au temps qui doit être surmonté est négatif est contre-productive pour la cause d’Occident. Toutefois, si Hillary a dû prendre sa retraite, je espère que les Républicains ont accès à la présidence.

                      VOIR MON COMMENTAIRE SUR "LE FIGARO" DE LA FRANCE

                      http://espace.canoe.ca/dtgiuseppecianci/blog/view/223051

                       


                    • DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI 6 juin 2008 03:04

                      IN ENGLISH

                      HILLARY RETIRES ?:IS NOT RATIONAL.

                      I followed the campaign Democrat as a attentive reader,guided only by reading the press without other interest than to say my truth on facts that pertain to all those who live in the global village.It would be prudent to wait for his words(of Hillary),but if that were the case is arrived the time to stay silent:now I break my judgement because faced with a decision that is beyond rational understanding of the facts.I am convinced that the next convention get the nomination without it being necessary to entitle them to this small advantage mathematician.But obviously there are things in this decision we do not know,and has the idiosyncrasy of the country where I have never set foot.I was perhaps a false impression that the party dèmocrate is a party rational.Well,a generous donation that Clinton has no logical explanation.I am a convinced and decided Republican,those who know me know.And they also know that I am a strong proponent of the values of the occident and that is why I think Mc Cain is not the right candidate for the presidency of this country:delaying the clock to the time that must be overcome is negative for the cause of the West.However,if Hillary had to retire,I hope that the Republicans have access to the presidency.

                      SEE DOWN MY COMMENT ON "LE FIGARO" DE LA FRANCE

                      http://espace.canoe.ca/dtgiuseppecianci/blog/view/223051

                       


                    • DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI DOTT.G.CIANCIMINO TORTORICI 6 juin 2008 03:06

                      IN ITALIANO

                      IL RETIRO DI HILLARY ?:NON E’ RAZIONALE

                      Ho seguito la campagna dei Democrata come un lettore attento,guidato soltanto dalla lettura della stampa senza altri interessi diversi di quelli di dire la mia verità su fatti che riguardano a tutti coloro che viviamo nel villaggio globale. Sarebbe prudente attendere le sue parole,ma se così fosse è arivato il momento di tacere:ora sospendo il mio giudizio di fronte a una decisione che va oltre la comprensione razionale dei fatti. Sono convinto che la prossima convenzione Hillary otterrebe la nomination senza che sia necessario conferire diritto a questo essiguo vantaggio matematico nei numeri di delegati senza raggiungere la soglia e senza il voto popolare maggioritario.Ma ovviamente ci sono cose in questa decisione che non sappiamo,che non conosciamo o che fanno all’idiosicrazia di quel paese in cui non ho mai messo piede.O forse ho avuto la falsa impressione che il partito dèmocrata fosse un partito razionale. Ebbene,una generosa donazione della Clinton che non ha alcuna spiegazione logica.Io sono un Repubblicano convinto è deciso,quelli che mi conoscono lo sanno.E sanno anche che sono un forte difensore dei valori dell’Occidente,ed è questo il motivo per cui ho creduto che Mc Cain non era il candidato adeguato per la presidenza di questo paese:ritardare l’orologio a tempi che dovrebbero essere superati è negativo per la causa di Occidente.Tuttavia,se Hillary dovessi ritirarsi spero che i Repubblicani possano occupare la Presidenza.

                      Vedere questo commento su "Le Figaro" della FRANCIA di seguito.

                      http://espace.canoe.ca/dtgiuseppecianci/blog/view/223051

                       

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès