Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Barack Obama, un Américain avant tout

Barack Obama, un Américain avant tout

L’élection de Barak Obama en tant que président des Etats-Unis est un moment historique. Une victoire saluée par les européens en particulier et le monde en général conscient de la valeur de cet événement. Toutefois, après l’euphorie, le retour à la réalité pourrait être plus difficile. Car Barak Obama est un américain avant tout.

Historique, rarement ce mot prend ainsi toute sa valeur et sa signification.

Tel est le cas avec l’élection du premier président métisse des Etats-Unis, Barak Obama.

C’est la victoire d’un homme et d’une détermination hors pair. Mais, c’est aussi la victoire d’un peuple, les américains.

Un peuple, pourtant, décriés de ce côté ci de l’Atlantique, perçu comme inculte, égocentrique, appas au gain...

Quel clin d’oeil de l’histoire car il y a quarante ans, disparaissait Martin Luther King (mort assassiné le 4 avril 1968). Son rêve donc devient réalité...

Ce peuple vient ainsi par ce choix donner une formidable leçon de démocratie au monde. Et en particulier à nos démocraties occidentales européennes. Par sa lucidité et, surtout, sa maturité.

Obama a définitivement gagné ses galons de présidentiable aux yeux des américains lors de la crise financière puis économique et sociale, la pire depuis 1929.

Il a en effet levé un dernier doute : Obama serait-il à la hauteur en tant que président des Etats-Unis en cas de crise très grave qu’elle soit interne ou externe et quelque soit sa nature. Autant vis à vis de Mc Cain les électeurs américains étaient rassurés, autant ils s’interrogaient sur le candidat démocrate.

Durant cette période, Obama a oeuvré de mains de maître et commis aucun faux pas. Bref, de candidat il est devenu un vrai présidentiable.

Ce peuple démontre ainsi une nouvelle fois sa capacité à rebondir par des choix audacieux et s’adapter aux circonstances. Décidémment la résilience est en eux !

Un des facteurs déterminants dans cette campagne et le choix des américains : rétablir l’image à l’extérieur des Etats-Unis. Refaire de la première puissance économique mondiale, un pays respectable et respecté. Les américains sont éminement patriotes. Donc tout coup porté à leur pays c’est comme une blessure profonde ressentie dans leur chair.

Manifestement Bush Junir a mis à l’Amérique un genou à terre. Affaiblis, les Etats-Unis sur la scène internationale, c’est plus que tout, ce dont ne voulaient plus les américains.

Ils ont voté pour un homme qui permette aux Etats-Unis d’être à nouveau en mesure de jouer son rôle et à la hauteur de sa puissance. Unique à ce jour sur la scène économique et dans l’histoire contemporaine des Nations.

Obama incarne une espérance. Tel sera certainement sa mission la plus difficile. Ne pas décevoir.

Ce séisme politique dont l’épicentre se situe aux Etats-Unis, aura un impact en profondeur et sur le long terme sur le monde. Beaucoup de pays vont devoir sensiblement et rapidement revoir leur façon d’aborder les Etats-Unis. Tandis que d’autres seront contraints de se moderniser dans leur fonctionnement.

Enfin, une fois l’enthousiasme et l’émotion passés, le retour en douceur à la réalité primera pour les européens et les principaux partenaires des Etats-Unis. Un retour qui sera probablement moins angélique !

En effet, il ne faut pas s’y tromper : Barak Obama à l’instar de ses prédécesseurs sur les dossiers économiques défendra avec autant de fermeté les intérêts de son pays. Il se montrera un redoutable négociateur. Surtout au moment ou les Etats-Unis traversent leur plus grave crise économique depuis plus de soixante ans. La concession ne sera pas son fort. Il faut s’attendre à un rude bras de fer.

Car, les européens l’ont trop occulté, aveuglés par leur fascination pour le nouveau président élu : Barak Obama est un américain avant tout.


Moyenne des avis sur cet article :  3.18/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • judel.66 8 novembre 2008 14:09


     je pense comme vous Stephane.....Obama est avant tout ""un yankee""....et il ne faut pas s’attendre a des grosses modifications de la politique impérialiste des usa......américa first.....restera certainement la doctrine meme s’il faut marcher sur des peuples amis......au kenia on n’aime pas les arabes esclavagistes......n’attendons pas trop une détente .....les eu ont trop besoin des commandes de matériel militaire pour maintenir leur economie, c’est tout ce qu’il leur reste pour la relancer.....et israel est toujours aussi puissant aux usa....attendons de connaitre la nouvelle equipe gouvernementale pour compter les faucons et les colombes......


    • ZEN ZEN 8 novembre 2008 14:44

      Depuis sa prestation devant l’AIPAC et ses récents choix (à confirmer... ?) , BO m’inquiète :
      blog.mondediplo.net/2008-11-07-M-Obama-le-Proche-Orient-et-Rahm-Emanuel


      • CAMBRONNE CAMBRONNE 8 novembre 2008 15:47

        BONJOUR A L’AUTEUR

        Je ne vous avais plus lu depuis votre "retour" en France .

        Article simple mais non simpliste : OBAMA est américain ! What else ? Ce n’est pas un socialiste français passé aux UV ni une Ségo virilisée et bronzée mais un citoyen américain brillant , patriote et soutenu par le parti démocrate .

        ZEN tout d’un coup a peur car il réalise le sot que la politique pro israelienne des USA va perdurer . Cela ne me gène en aucune manière mais je suis surpris de sa surprise . OBAMA est , dit on aux states , le candidat de Wall Street . La finance aux Sates comme dans beaucoup d’endroits a un rapport sérieux avec nos frêres pré chrétiens !

        Ce qui gène aussi notre "ami"ZEN c’est que RHAM emmanuel ait voulu porter les armes pour défendre son autre pays . Quelle horreur ! cela suffit à discréditer quelqu’un à ses yeux de pacifiste bélant .

        Sacré ZEN, vous ne changerez pas à votre age .

        Salut et ............... ;


        • ZEN ZEN 8 novembre 2008 17:15

          Cambronne
          Vous ne changerez pas à votre âge....

          Avez-vous lu l’article en entier ? Le discours d’Obama à l’AIpac ? Connaissez-vous cette institution ? Avez-vous lu les dernières déclarations d’Olmert concernant la situation en Cisjordanie, ?etc...
          Pouvez-vous passer de l’invective simplette et risible à l’analyse argumentée ? Est-ce trop demander ?

          Quand on ne sait pas, on la ferme !...


        • Sébastien Sébastien 8 novembre 2008 23:13

          @george cake : votre commentaire est ridicule. Ce n’est pas parce qu’il a des liens de parente qui remonte a des dizaines de generations qu’il pense comme eux. Faudrait-il enfermer tous les enfants dont les parents ont fait de la prison ?


        • Sébastien Sébastien 8 novembre 2008 23:16

          Merci a l’auteur de nous rappeler que Barack Obama est americain... Un prochain article sur Sarko le francais ou Merkel l’allemande ?

          Le probleme n’est pas de defendre son pays mais plutot d’attaquer les autres. Et esperons qu’Obama changera l’orientation de la precedente administration.


        • judel.66 8 novembre 2008 16:18


           cambronne content de vous lire ....zen a raison ...... moi aussi sans etre un pacifiste bélant je pense que la politique agressive des usa n’est pas bonne et je crains que sous l’influence de ceux que vous designez comme des pré chrétiens les usa continuent a monter le monde musulman contre nous ...que vous le pensiez ou non c’est bien les usa qui ont généré la haine islamique contre l’occident....et il faut bien dire qu’eux ont un océan de part et d’autre alors qu’ils nous ont mis aux premières loges.....obama pourra t’il changer quelque chose.... ?????......


          • ZEN ZEN 8 novembre 2008 21:40

            Comme Sarkozy , l’auteur ne s’est pas relu :

            Barack Obama

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès