Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Beijing, Beijing, Lama Sabachthani

Beijing, Beijing, Lama Sabachthani

Des videos mettant en scène d’adorables alpagas et de vilains crabes sur fond de comptines d’enfants cartonnent sur la toile chinoise et font l’objet de thèses et débats existentiels.



Dans cette histoire d’apparence inoffensive, les mythiques "cao-ni-ma" (chevaux des herbes boueuses) résistent aux vilains "hexie" (crabes des rivières). Sauf que caonima se prononce comme une injure et que hexie renvoie phonétiquement à « l’harmonie » chère à Hu Jintao, autrement dit la censure officielle.



La blague a pris suffisamment d’ampleur pour donner lieu à des arrestations massives de la part d’un pouvoir de plus en plus débordé sur le web. Le lièvre a été levé par le South China Morning Post (article de Ng Tze-wei du 6 mars 2009) et prolongé sur le web anglophone*.

Cet épisode tragi-comique pourrait bien marquer autant les esprits que l’image de cet homme freinant la marche en avant des chars d’assaut vers Tiananmen en 1989. Un rempart dérisoire face à un implacable rouleau compresseur.

Il démontre également la valeur et la richesse de la langue, la plus belle invention humaine et l’une des plus fragiles, comme le rappelait récemment encore l’UNESCO en mettant en mise en ligne sa carte de la diversité linguistique.

Le totalitarisme se traduit généralement par un apauvrissement sur le plan de la création artistique mais aussi sur celui du vocabulaire et du sens. Bien du courage aux robots et autres zombies en charge de la surveillance de la toile sinophone. Et plus encore pour ceux qui osent les défier en faisant preuve d’intelligence et pire encore d’humour.

* Exemples :
. « ’Innocent’ ditty pokes fun at Net crackdown ; Childish ’grass-mud horse’ song lampoons official censors » sur
contentagenda.com et chinadigitaltimes.net.
. Traduction de ces nouveaux versets sataniques sur
GlobalVoicesOnline.org.
. "
Mythical Beast and Dirty Pun Tweak China’s Web Censors" (par Michael Wines sur le NYT - 20090312)


— -
initialement publié sur blogules.


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Marsupilami Marsupilami 12 mars 2009 13:26

     @ Stephanemot

    Très intéressent, merci. Décidément, il se confirme que la censure stimule toujours la poésie et l’imagination !


    • stephanemot stephanemot 13 mars 2009 03:14

      bon, pour la poesie c’est toujours debattable (ex cet alpaga a des relents potaches, et Sade avait bien sa maniere de contourner la censure), mais pour l’imagination, pas de doute.


    • faxtronic faxtronic 12 mars 2009 16:16

      je suis bien heureux de voir cela. On secoue le joug donc la nbas, c est bien car le PCC commenec a peser sur le monde entier

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès