Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Big brother

Le réseau Echelon est un système US d’interception planétaire. Il a la capacité d’intercepter 1.300.000 communications téléphoniques par minute, aux fins d’espionnage, bien entendu. Les objectifs classiques de l’espionnage sont les secrets militaires et les secrets d’autres gouvernements. Sont visés, par exemple, les nouveaux systèmes d’armement, les stratégies militaires ou des informations concernant le stationnement des troupes, comme ce fut le cas visant l’Irak, puis l’Afghanistan. Le système Echelon sert aussi, évidemment, à l’espionnage économique.

Le système désigné sous le nom de code Echelon se distingue des autres systèmes de renseignement par le fait qu’il présente deux caractéristiques lui conférant un niveau de qualité tout particulier.

La première qu’il est réputé avoir, c’est la capacité d’exercer une surveillance totale. Par l’intermédiaire de stations de réception satellitaire et de satellites-espions, toute communication d’une personne transportée sur n’importe quel support –téléphone, télex, réseau Internet ou e-mail – peut être interceptée aux fins de prendre connaissance de son contenu.

La deuxième caractéristique, c’est que le réseau Echelon exerce ses activités grâce à la complicité intéressée de plusieurs Etats (Royaume-Uni, Etats-Unis, Canada, Australie et Nouvelle-Zélande), ce qui constitue un plus par rapport aux systèmes nationaux de renseignements : les pays parties du système Echelon peuvent se partager l’utilisation de leurs installations d’interception, les tâches en résultat et les résultats obtenus.

Parallèlement, un intérêt est également manifesté pour des informations importantes du point de vue économique qui peuvent porter sur des nouvelles technologies ou des contrats avec l’étranger. Les risques que pourrait présenter, pour la sphère privée et les milieux économiques un système du type Echelon ne résultent pas uniquement du très grand potentiel de ce système de surveillance, mais procèdent bien d’avantage du fait qu’il fonctionne dans un espace qui échappe à toute règle juridique. De par son statut d’étranger, la personne dont les messages sont interceptés ne dispose d’aucune protection juridique intérieure. « Comme nous l’évoquions dans notre n° 92, cet état de fait résulte également de la course technologique à laquelle se livre le renseignement US » (1)

Le Parlement européen a traité de ce réseau « pouvant mettre en danger les sécurités nationales » des pays européens. Le dossier semble plutôt avoir été maltraité, d’abord, parce que le Parlement européen a opté pour une commission « temporaire » parce que « la constitution d’une commission d’enquête n’est possible qu’aux fins d’examiner des violations de droit communautaire dans le cadre du traité CE »(2) Alors il a commencé à piocher dans son jardin, c’est-à-dire qu’il a écouté les services de renseignements européens. On a bien voulu lui donner ce que presque tous les lycéens connaissent. Voici sa manière de « traiter » le réseau Echelon concernant le volet belge : « Il existe deux services de renseignement, l’un militaire et l’autre civil. Le service général du renseignement et de la sécurité des forces armées est placé sous l’autorité du ministre de la Défense. Des missions consistent à rassembler et analyser des informations concernant les activités susceptibles de présenter une menace pour l’intégrité territoriale nationale, les projets de défense militaire, le déroulement des missions militaires ou la sécurité des ressortissants belges à l’étranger. Le Service général est, en outre, chargé d’assurer « la sécurité du personnel de l’armée et des installations militaires » ainsi que « le caractère confidentiel des informations militaires ». Le service d’information civil, la Sûreté de l’Etat relève du ministre de la Justice sur le plan de l’organisation, tout en étant également à la disposition du ministère de l’Intérieur. Il a pour mission de rassembler et d’analyser toutes les informations susceptibles de représenter une menace pour la sûreté intérieure, l’ordre démocratique et constitutionnel, la sûreté extérieure, les relations internationales, le potentiel économique ou d’autres intérêts fondamentaux. Des tâches lui incombent, en outre dans le domaine du contre-espionnage, de la surveillance des mouvements politiques extrémistes et de la sécurité des personnes(3) . A l’instar des autres services de renseignement européens, point ici de réseau Echelon. Aux Etats-Unis, c’est mieux. Voilà la retranscription des déclarations de M. Arthur Paecht (4)  : « Tout au long de mon enquête, je me suis heurté à la réponse suivante : « Echelon cela n’existe pas ». Le système d’interception existe et c’est que j’ai essayé de démontrer à travers mon rapport ».

Une manœuvre machiavélique voudrait que « les craintes éveillées par la menace du réseau anglo-américain visent (…) à mettre en accusation les pays européens coopérant au système. Il s’agirait, par exemple, de semer la zizanie entre les membres de l’Union européenne »(5)

Une interrogation pour finir : Comment, avec un système aussi sophistiqué, les Etats Unis n’ont pu capturer Ben Laden ?   Dj. B .

(1) Le Journal du Mardi du n° 73 du 21 au 27.10.2000

(2) Article193 TCE

(3)  Document de travail du Parlement européen n° PE 294.997

(4) Arthur Paecht, rapporteur, Commission de la Défense et des Forces Armées auprès de l’Assemblée Nationale française.

(5) Idem


Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • plancherDesVaches 4 mars 2009 14:11

    Excellent article et....méthodes américaines...

    Pour votre dernière question, je connaissai le réseau échelon avant les attaques suicides des Twin-towers. Je me doute que Ben Laden aussi...


    • abdelkader17 4 mars 2009 14:46

      Comment se fait il qu’avec toute cette capacité technologique d’écoute et de surveillance, le bedouin Oussama Ben Laden, continue de courrir les plaines afghano pakistanaise, faut il laisser courrir le mythe ?


      • Mmarvinbear mmarvin 4 mars 2009 23:20

        Le problème avec l’espionnage électronique, c’est que cela ne fonctionne que si on utilise des appareils électroniques susceptibles d’êtres interceptés.

        Ben laden l’a bien compris. Il a retenu la leçon d’un leader indépendantiste tchétchène qui s’est fait flinguer au missile pour avoir utilisé son portable.

        Donc il a laissé tombé tout ce qui était électronique. Pas de téléphone, pas de fax, pas de mail. Une communication uniquement orale ou écrite. C’est pas rapide mais c’est indétectable.


      • abdelkader17 4 mars 2009 15:07

        Echelon est un système de surveillance globalisé, la sous traitance de ses activités à des états tiers tels le Royaume uni ,le Canada, L’australie permet d’élargir le champ à une surveillance mondiale, ces derniers ayant uniquement fonction de collecte de l’information, dont l’exploitation globale en incombe uniquement au renseignement américain, echelon est beaucoup plus pernicieux qu’un organisme telle la cia, aux états unis c’est un véritable société fonctionnant en vase clos, un état dans l’état.
        Un tel outi est surtout util et efficace pour la guerre économique, ciblé des marchés,contenir la concurrence par des mèthodes déloyales, usé de la corruption s’il le faut , pour aboutir à la farce de l’intelligence économique.
        On viendra encore nous dire que ces" théories fumeuses", fleurent bon la théorie du complot, tout comme le 11 septembre,ben Laden et les simpsons.


        • Gzorg 4 mars 2009 15:30

          @l’Auteur => Aucun de vos liens ne fonctionne.

          Le reseau échelon, soit...en même temps ça n’a pas empéché les USA de plonger dans une crise qui les emmenes au bord du Chaos, de se prendre une branlée "old School" en Afghanistan, à partir de guerre lasse d’un pays d’à peine quelques dizaines de millions d’habitants qu’ils n’ont même pas reussit à "stabiliser" avec toute leur quincaillerie technologique...

          Bref tout ça pour ça ?

          Bon il pourrait eventuellement servir pour l’espionage industriel, mais les boites sont de mieux mieux informées des risques et la veille technologique est un veritable département dans toute les grosses multinational.

          Le réseau échelon , ça fait 10 ans que j’en entend parler...et tres honnetement je doute fort que les USA soient les seuls à user de ce genre de pratique...


          • abdelkader17 4 mars 2009 15:34

            Toute la technologie du monde ne vaut pas le renseignement humain, la croyance dans l’infaillibilité de la machine à montrer ses limites.


          • abdelkader17 4 mars 2009 15:31

            Ceci démontre au moins que la quasi totalité des états européens ne sont que les laquets de l’empire,
            contrat thomson csf perdu au brésil suite à la corruption américaine, un des fleuron de la technologie Française, que fait la droite elle s’aligne dangeureusement sur le modèle néoconservateur et saborde sa propre économie, par un aveuglement quasi irrationnel , en vertu de la sacro sainte croyance et du mythe du modèle économique quasi religieux, de la mecque du libéralisme.
            Don’t be alfraid,big brother is watching you.


            • finael finael 4 mars 2009 15:44

              @ l’auteur

               Vous vous étonnez et vous indignez qu’existe un (en fait "des") systèmes de surveillance à l’échelle mondiale ... autant vous indigner qu’il existe des états !

               Tous les pays et la quasi-totalité des entreprises, quand ce ne sont pas des personnes privées, regardent, écoutent, surveillent. Le système Echelon n’est qu’un parmi tant d’autres.

               Il intercepte 1 300 000 communications par minute, et alors ? Où se trouvent les millions de personnes nécessaires à la transcription et à l’analyse de ces communications ?

               Il n’a pas réussi à prévenir les attentats du 11 septembre 2001, non plus que ceux de Madrid ou de Londres ? Mais les responsables de la C.I.A se lamentent depuis 10 ans du manque de personnel "de terrain", en 2001 ils n’avaient personne parlant le farsi ou le pachtoun.

               D’ailleurs, si vous étiez à la place des responsables d’un pays comme les U.S.A. que feriez-vous ?

               Vous ne pouvez jamais dire comment vous vous comporteriez dans une situation que vous n’avez jamais connue.


              • abdelkader17 4 mars 2009 15:53

                Les attentats du 11 septembre c’est du bidon, qui nous fera croire que l’espace aérien le plus sensible du monde peut laisser s’écraser plusieurs avions sur des batiments tel twin towers ou pentagone, c’est vraiment nous prendre pour des cons.


              • Bobby Bobby 4 mars 2009 16:28

                Tout-à-fait !

                Seuls les gogos croyent encore que le complot serait ailleurs que dans la version officielle !

                Une enquète est actuellement ordonnée pas le président Obama... voyons voir ce dont elle va accoucher !

                Tortures, prison secrètes de la CIA... et autres joyeusetés sont dans le collimateur d’un essai d’amélioration de la politique de répression des états-unis... prions que cet essai se tranforme et atteigne son but !


              • Bobby Bobby 4 mars 2009 16:36

                Il semble que j’aie eu quelques difficultés avec ce lien qui en principe devrait enfin être le bon ici : http://www.avaaz.org/fr/end_the_war_on_terror/?cl_tf=191526471&v=2921

                désolé des 2 erreurs successives !


              • Martin 4 mars 2009 17:50

                Où se trouvent les personnes nécessaires à l’analyse des communications et messages interceptés ?
                Entre autres lieux,
                20.000 (vingt mille) personnes travaillent à cela ici (vous pouvez compter les places de parking !) :
                http://www.wikimapia.org/#lat=39.1092176&lon=-76.7707872&z=16&l=2&m=a&v=2
                La photo a été prise vraisemblablement un dimanche en fin de journée ; sur la précedente, j’ai compté huit mille voitures. Je vous invite aussi à visiter les environs...

                Les ordinateurs servant de moteurs de recherche, décrypteurs, analyseurs, etc..., sont installés ici :
                http://www.wikimapia.org/#lat=39.1173881&lon=-76.7688721&z=18&l=2&m=a&v=2
                Admirez la taille des ventilateurs, et comparez avec celui de votre PC ! Vous avez les détails de l’installation sur le prospectus du constructeur, en lien sur le lieu marqué.

                Au fait, comme vous avez interrogé Google Earth, votre adresse IP est désormais relevée. Videz vos cookies. Désolé.


              • finael finael 4 mars 2009 21:56

                Je vous signale quand même que rien n’est plus simple que de "profiler" les intervenants sur Agoravox et point n’est besoin de supers-ordinateurs pour cela.

                Alors gare à vos commentaires smiley


              • Mmarvinbear mmarvin 4 mars 2009 23:29

                Le 11 septembre 2001, quatre avions de ligne ont été détournés. Un s’est écrasé sur le Pentagone. Un s’est écrasé en foret. Deux ont percuté les tours du WTC.

                Les avions étaient partis d’aéroports américains. il s’agissait de vols réguliers et donc enregistrés. Au départ, personne n’avait de raison de penser que l’espace aérien était violé car cela n’a jamais été le cas.

                Les avions se sont ensuite écrasés car personne n’a imaginé ce qui allait arivé. Au pire, il s’agissait de simples détournements.

                Depuis, les systèmes de sécurité ont évolué. Ils n’en font pas la pub mais désormais, l’armée américaine a pour ordre de détruire tout avion civil détourné pour éviter de nouvelles frappes.



              • Bobby Bobby 5 mars 2009 02:07

                ...sauf qu’il n’y a jamais eu d’avion ayant approché le pentagone, pas plus qu’il n’y en a eu à Shanksville.

                documentez-vous



              • Emmanuel Aguéra LeManu 5 mars 2009 03:32

                Vous êtes jamais fatigués ? Vous savez qu’après hier, y’a aujourd’hui, et pire, qu’aujourd’hui est bien souvent suivi d’un lendemain ?
                On a pas l’impression à vous mater vous masturber. En général ce genre de :
                "c’est moi qui ai raison,
                 - non c’est moi !",
                ça finit qu’on se protège plus que ses idées. Ca s’appelle de la paranoïa.


              • Bobby Bobby 5 mars 2009 09:18

                ...On trouvera toujours des personnes pour essayer de faire croire que l’autorité a raison... cela ne changera rien au fait que celle-ci très souvent ène une politique qui ne va pas exactement dans le sens du bien être du peuple ! Les exemples sont foison.

                C’est bien au peuple conscient que revient la tâche de construire notre société... en dépit des barages de plus en plus complexes que les "big spenders" mettent en place. (on peut parler d’entraves) auxquelles apparament vous voulez donner crédit.

                Persuadé que l’avenir ne peut se conjuger par les incompétants en place, je ne suis que très partiellement optimiste sur les possibilités d’évolution de nos sociétés à brève échéance sans conflit de masse dont les bonimenteurs tirent les ficelles... libre à vous le choix d’en faire partie. Il y en a d’autres  !




              • Mmarvinbear mmarvin 5 mars 2009 12:49

                "C’est bien au peuple conscient que revient la tâche de construire notre société" : vu comme le "peuple conscient" passe plus de temps devant TF 1 qu’autre chose ou à tirer des plans sur la comète, le Grand Soir est pas prêt d’arriver...

                Franchement je les trouve fatiguants, les gauchistes qui s’imaginent que pauvreté et incompétence sont des gages d’honnêteté et de probité. Ils feraient mieux d’ouvrir enfin les yeux et de voir que des incapables, il y en a partout. Chez les riches comme chez les pauvres. Et plus chez les pauvres d’ailleurs. A ton avis, ils sont pauvres pour quelle raison ? Et pour quelle raison les pauvres arrivent pas à s’en sortir ?

                "Le pouvoir au peuple..." Mais il l’est deja au pouvoir ici. C’est lui qui en grande majorité a désigné les représentants qui nous gouvernent. Comme pour le mariage, c’est pour le meilleur, et surtout pour le pire.

                Et ne viens pas me parler de "démocratie directe". Seule la représentation est à même de doter le pays de structures stables pour son fonctionnement. La démocratie directe n’est applicable que pour les très petits regroupements, du genre village de trente personnes. Au dela, la taille de la population rend innaplicable le principe.


              • Mmarvinbear mmarvin 5 mars 2009 12:51

                Me suis documenté a ce sujet oui.


                Le résultat est sans appel.

                Il y a eu un avion qui s’est écrasé sur le Pentagone. Et un autre dans une foret. Les dires et les "preuves" des nagationnistes ne m’ont pas convaincus.


              • appoline appoline 5 mars 2009 13:06

                L’amérique peut fliquer ce qu’elle voudra, elle s’anéantira elle-même par overdose de connerie, son histoire est là pour le prouver.
                 


              • Bobby Bobby 5 mars 2009 14:32

                Faux !

                Les seuls reste d’avions ayant été récoltés au pentagone n’appartenaient pas à un Boing !

                et il n’y a aucune pièce d’avion à Shanksville

                ...Voilà qui ressemble fort à une mise en scène grossière, qui ne marche que chez ceux qui veulent à tout prix faire croire à une attaque extérieure... on les comprend, mais ne les approuve pas !

                Sujet clos !


              • @politique @politique 4 mars 2009 17:48

                ET ALORS, ILS GAVENT SUR DES SUPPORTS DE MILLIARDS D’OCTETS D’INFORMATIONS SUR NOS VIES PRIVEES, QU’EST CE QU’ON EN A A FAIRE, ILS ESPERENT NOUS INTIMIDER ? NOUS MUSELER ??? LES PAUVRES ...


                • Emmanuel Aguéra LeManu 5 mars 2009 03:28

                  Il y a aussi une lune dans le ciel. On la voit la nuit.
                  (aussi passionnant que l’article)


                  • JahRaph JahRaph 5 mars 2009 09:48

                    On n’a jamais été autant surveillés....

                    Et en même temps, les dirigeants qui seraient tenté d’exercer sur nous un contrôle total grâce aux nouveaux moyens de renseignement ne disposent pas d’assez de gogos pour analyser le flot d’informations confidentielles qu’ils recueillent..... Par exemple avec les "photos satellites".

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès