Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Bill Gates, l’humanitaire version XP

Bill Gates, l’humanitaire version XP

L’homme le plus riche du monde va consacrer quelques-uns de ses milliards à l’humanitaire. Bill Gates prend ses distances avec Microsoft pour copier-coller l’abbé Pierre et Mère Teresa. Doit-on craindre un virus ?

William Henry Gates III, dit Bill Gates, l’homme qui vaut 51 milliards de dollars (photographié ici par la police d’Albuquerque, au Nouveau Mexique, après avoir grillé un stop, en 1977) a décidé de laisser tomber les machines pour aider son prochain.

« Aujourd’hui, je travaille à plein temps à Microsoft, et à temps partiel pour la fondation Gates », a déclaré William. « D’ici juillet 2008, ce sera l’inverse. »

Le fondateur de Microsoft se repositionne. En fait, depuis 2000, il avait entamé cette volte face. A l’époque, il avait cédé son poste de PDG à son bras droit, Steve Balmer. C’est la même année qu’il fonde avec sa femme Melinda l’association "Bill and Melinda Gates", qui a pour but d’ « apporter à la population mondiale des innovations en matière de santé et d’acquisition des connaissances. » La santé et l’éducation. Cette association peut rendre jalouses toutes les autres à travers le globe, puisqu’elle a la chance de bénéficier d’un bas de laine de quelque... 28,8 milliards de dollars ! De l’argent directement issu des comptes épargne du couple Gates. Bill, dans sa vertigineuse générosité, a d’ailleurs d’ores et déjà annoncé que l’essentiel de sa fortune (95%) irait à sa mort dans les caisses de cette association, et dans celles qui luttent notamment contre l’analphabétisme dans le monde. Les héritiers de Gates, ses deux filles et son fils devront se « contenter » des 5% restants. (Quelque 2,5 milliards, tout de même)

« Avec le succès de Microsoft, j’ai eu le cadeau d’une grande richesse. Je pense que cette richesse s’accompagne d’une grande responsabilité, celle de la rendre à la société et de s’assurer que ces ressources soient mises à profit de la meilleure manière pour aider ceux qui sont le plus dans le besoin. » Avouez qu’il se débrouille pas mal, en déclaration de bonnes intentions, le magnat de l’informatique. Et puis, ses milliards de dollars, ça a une autre gueule que le compteur du Téléthon, non ? Vous vous rendez compte, si François Pinault ou Arnaud Lagardère se piquaient soudain d’une envie d’aimer leur prochain de la même manière, on pourrait s’éviter 30 heures de direct non stop avec Claude Sérillon et Sophie Davant et des dizaines de quidams qui dans tous les villages, même ceux où l’on n’aurait jamais l’idée d’habiter, réalisent des omelettes géantes ou des ascensions de clocher inutiles ! Vous réalisez d’un seul coup le grand vide cathodique pour le service public et le grand plein de satisfaction pour tout un chacun de ne plus entendre le 3637, ce 118 318 des bons sentiments ! Le geste, que dis-je, l’élan de Bill Gates, qui semble s’être téléchargé une conscience, devrait inspirer nos riches à nous, suffisamment nombreux pour sortir de la misère bien du monde.

« J’aimerais ne pas être l’homme le plus riche du monde. Il n’en sort rien de bon », a déclaré Gates, dans la foulée de sa Révélation. C’est sûr. Mieux vaut passer pour l’homme le plus généreux du monde. Les mauvaises langues disent déjà que Gates, malmené depuis quelques années déjà par différentes procédures qui ont ou vont affaiblir la position dominante de Microsoft, enfile une nouvelle panoplie, celle d’un milliardaire philanthrope pour redorer son blason. Même si c’était le cas, ça ne changerait pas grand-chose. Tant qu’il donne effectivement son argent, sa fortune immense, ou une partie d’elle-même à des œuvres caritatives, quelle importance que ce soit par calcul ? Ces calculs-là résoudraient bien des équations, si d’autres acceptaient de les faire.

Mais les étiquettes ont la vie dure, et on préfère nettement l’image de Mère Teresa vivotant avec ses petits pauvres près des tas d’ordures de Calcutta, ou celle d’un abbé Pierre se lissant la barbe dans des foyers de sans-abri l’hiver venu, que celle d’un homme qui annonce qu’il va aider le monde en se faisant construire dans le même temps une maison à 100 millions de dollars.

Milliardaire bienfaiteur, c’est antinomique. Pourtant, force est de constater qu’il faut d’abord avoir de l’argent pour en donner, et que plus on en a, plus on peut en donner. Alors, même si l’informaticien à lunettes le plus célèbre du monde s’éloigne peut-être de Microsoft (tout en en demeurant le principal actionnaire) avant que cette entreprise n’aille un peu moins bien, même s’il anticipe par là quelques difficultés qu’il pressent, même si son envolée lyrique a sans doute quelques accents qu’on qualifierait ailleurs de politiciens, peu importe, s’il ouvre aussi grand qu’il l’annonce son portefeuille, alors beaucoup en profiteront, beaucoup pour qui Google, Yahoo, Excel, Linux ou Word sont des contrées inconnues.

Si tout ne s’achète pas, sans argent on ne peut rien. Bill Gates ne va pas renflouer la planète, mais il a les moyens (comme l’indique son prénom) de régler quelques additions.


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (99 votes)




Réagissez à l'article

154 réactions à cet article    


  • dominique (---.---.47.97) 20 juin 2006 10:51

    Lamentable....

    Décidément Mr.Massoulier préfère rester dans son monde manichéen fait de clichés obtus et ringards.


    • Steph (---.---.89.12) 20 juin 2006 11:19

      Vous parlez de votre remarque je suppose ... En effet, je ne vois pas ce qu’il y a de manichéen dans cet article. Il est en tout cas bien plus constructif que votre commentaire. C’est sans doute le fait qu’on évoque la possibilité que d’autres patrons adoptent la même démarche. Choquant effectivement. Je n’aime pas Gates, pourtant, calculé ou non, on ne peut nier que ce revirement caritatif ne peut pas faire de mal.


    • Eric (---.---.68.65) 20 juin 2006 12:44

      c’est votre réaction primaire et bornée qui est lamentable


    • Bertrand (---.---.68.65) 20 juin 2006 12:57

      il y a également une évolution de la perception de Bill Gates aux états-unis. avec notamment certains acticles comparant les dons effectués par Bill Gates et Steve Jobs : M. Jobs se contente d’amasser de l’argent pour son plaisir perso. Il a en bien le droit d’ailleurs. les anti-bill gates n’ont pas aimés. Mais pas du tout.

      PS : ils n’ont pas aimé non plus que des journaux révelent les conditions de travail des chinois d’IPOD-City.


    • Bertrand (---.---.68.65) 20 juin 2006 13:00

    • parkway (---.---.18.161) 20 juin 2006 16:29

      je suis d’accord avec dominique.

      dans le commentaire de Massoulier, vous n’avez pas bien lu, il y a : « celle de la rendre à la société »

      Tout est là : c’est de l’argent qu’il a volé et il ne fait que le rendre...

      M’enfin, Les gates ce sont des requins qui ont dévoré des milliers de types, plus ou moins braves, pour arriver à se faire de plus en plus d’argent !

      il faut quand même savoir choisir ses modèles de vie !!!

      je ne monterai jamais en exemple bill gates pour ma fille de neuf ans !

      au niveau psychologique et mental, l’Abbé Pierre, mère Thérèsa, ce sont de belle pointures à suivre !!

      Voilà des gens qui tiennent debout, ce ne sont pas des coquilles vides, ils en ont plein le coeur et la tête et je ne suis pas catho !


    • RAVONIARILALA 19 novembre 2008 09:16

      Bonjour
      Je n’ai pas de commentaire a vous donner aujourd’hui mais vous ecrit pour demander de l’aide.Je sais, mon cas est un peu particulier mais svp aide moi. J’ai de problemes finacieres actuellement et ma famille compte sur moi alors que les salaires que je gagne est esssez peu pour survivre.Je ne demande pas beaucoup de somme mais seulement ce que vous pouvez me donner.Svp aide moi,
      Voici les details me concernant :
      RAVONIARILALA MAMY
      LOT 186 BIS AMBOHINAMBO TALATAMATY
      CAISSE WESTERN UNION
      mail ravoniari@yahoo.fr


    • nono (---.---.94.25) 20 juin 2006 12:15

      Bhein nos amis d’extreme gauche et nos anarcho syndicalistes avec leurs belles idées font pas 1 millionieme de ce que fait bill gates....

      Bon quand est ce que vous prenez votre allez simple pour le vénézuela ou mieux la corée du nord....

      Tous ses pays modeles ou la misere pour tous est la norme...


      • zen (---.---.60.192) 20 juin 2006 13:14

        Ben, non, Nono, comment le pourrais-je ? Je n’ai que mon petit salaire.... !!!!


      • zen (---.---.60.192) 20 juin 2006 13:18

        Georges Soros a fait mieux, pour se racheter de ses pillages financiers....Je propose tout simplement que notre Bill soit canonisé dans les plus brefs délais et je lance une campagne de signatures à envoyer au Vatican...

        Adolphos dira encore que c’est encore de la jalousie.Mais non, je vis heureux avec ma modeste pension, ma bagnole de 10 ans...


      • joë (---.---.14.193) 20 juin 2006 17:34

        Ras-le-bol, et je reste poli, de ces gens richissimes qui font ETALAGE de leur «  »bonté«  » après avoir bien arnaqué ou leurs salariés, ou leur clients.

        Ras-le-bol, des journaleux-larbins-torche-culs qui les flattent.


      • Vow75 (---.---.4.48) 20 juin 2006 12:18

        C’est, tout simplement exceptionnel dans l’histoire, le niveau de cette générosité. On peut certes s’adonner au jeu intellectuel steril qui consiste à juger par procès d’intention. Mais qu’est ce qui compte vraiment dans la vie ? Ce que je pense, ce que j’ai pensé ? Ou ce que je fais, la concrètement ? Mes discours ou mes actes ? Et le gars qui nous dit que la « richesse s’accompagne d’une grande responsabilité, celle de la rendre à la société et de s’assurer que ces ressources soient mises à profit de la meilleure manière pour aider ceux qui sont le plus dans le besoin » en plus est milliardaire, s’appelle Gates ( peut m’importe son nom d’ailleurs). Et il le fait ! Et en plus.. son argent, il l’a lui même gagné, en créant une entreprise qui, malgré tout, rend de grands services..( par opposition par ex à une entreprise qui fabriqueraient en Ind des solvants chimiques, ou tout autre qui aurait d’énormes effets primaires ou secondaires nefastes..)

        Franchement on ne croyait plus au pere noel depuis longtemps. Et pourtant la, il existe.. Bluffé, je suis.

        Il s’achète bonne conscience ? Et alors.. qu’est ce que ca peut nous faire si ca sauve des millions de gens ( vous vous rendez compte, bon sang ..) lui au moins il fait quelque chose, et en plus à la mesure de ses moyens.. Ce qui n’est pas le cas de ses collègues du TOP Multi Billion $ Club.. S’ils suivaient son exemple, vous vous rendez compte, ce serait mille milliards de $ d’aide apportée aux plus pauvres de la planète.

        Si moi, citoyen lambda, je fais qqchose c’est une goutte d’eau. Si un milliardaire le fait à la mesure de ses moyens.. et ben il peut influer sur le courant.. Un formidable exemple, de plus, à suivre dans l’histoire de l’humanité ( cf Nobel,etc.... )

        Et nous collectivement on n’est meme pas capable d’augmenter le niveau d’aide aux pays pauvre à 1% du PNB.. alors on est mal placés pour donner des leçons , non ?

        Seul les actes comptes Respect, Bravo, et Merci.


        • Marc P (---.---.224.225) 20 juin 2006 13:30

          bonjour Vow75,

          Je respecte l’attitude de Bill Gates...

          « C’est, tout simplement exceptionnel dans l’histoire, le niveau de cette générosité ».

          Ce que je dis est banal (c’est que nous enseigne notre culture 2 fois millénaire) : je ne pense pas qu’on mesure la générosité à la quantité donnée mais plutôt à ce que le généreux donnateur conserve pour lui-même (et sa famille).

          La générosité est quelquechose de très relatif....

          Cordialement.

          Marc P


        • Adolphos (---.---.59.170) 20 juin 2006 13:37

          « Ce que je dis est banal (c’est que nous enseigne notre culture 2 fois millénaire) : je ne pense pas qu’on mesure la générosité à la quantité donnée mais plutôt à ce que le généreux donnateur conserve pour lui-même (et sa famille). »

          Non, il n’y a que le résultat qui compte, donc l’argent effectivement donné. Sans doute c’est assez humiliant pour les salauds qui ne donne que quelques euros par ans, mais bon, ca les remets à leur place.


        • zen (---.---.60.192) 20 juin 2006 13:56

          Il ne s’agit pas de condamner ou d’ensencer un homme, mais de juger un système...Je me permets de recommander la lecture du petit livre de Frédéric Lordon (une centaine de pages..) : ET LA VERTU SAUVERA LE MONDE.

          Comme les riches autrefois avaient « leurs » pauvres, les trés riches aujourd’hui ont leurs fondations, leurs oeuvres caritatives...simple vitrine pour valoriser leurs entreprises, s’acheter une conscience, masquer l’exploitation qui conditionne leur réussite...Rockfeller était en ce sens un pionnier .C’est vieux comme le monde, c’est humain, « trop humain »...

          Dites-moi ce qu’il faut faire pour changer cela et mettre à la place de la « charité » la simple justice...


        • Marc P (---.---.224.225) 20 juin 2006 14:26

          Bonjour Zen,

          je ne partage pas tout à fait votre avis... Je pense en effet que Gates (et les autres sont authentiquement charitables, et contrairement à ce qui se passe en france avec les impots, la journée pentecote travaillée etc... le don là bas (et en GB) est un acte personnel et non social ou collectif, ce qui est essentiel car façonnant des- et résultant de- mentalités historiquement différentes. De plus on ne saurait rien en France (ou en europe) d’un tel donnateur s’il y en avait.

          Cependant ce qui je pense heurte nos consciences « républicaines » c’est que la richesse de Gates est davantge restituée que redistribuée au sens où le système qui lui a permis de lever de telles sommes est celui qui condamne tant d’entre nous à la pauvreté et le dénuement... Cela lui laisse quand même un certain mérite et un mérite certain

          Cordialement

          Marc P


        • Adolphos (---.---.59.170) 20 juin 2006 16:26

          « Dites-moi ce qu’il faut faire pour changer cela et mettre à la place de la »charité« la simple justice... »

          Jutice ? C’est quoi ca ? C’est évident que, quelque soit le nom qu’on lui donne, c’est de la charité.


        • Adolphos (---.---.59.170) 20 juin 2006 16:29

          « Cependant ce qui je pense heurte nos consciences »républicaines« c’est que la richesse de Gates est davantge restituée que redistribuée au sens où le système qui lui a permis de lever de telles sommes est celui qui condamne tant d’entre nous à la pauvreté et le dénuement... »

          Vous êtes malade ! ?

          En quoi Bill Gate vous a-t-il le moins du monde fait du tort ???? Arf ! Pauvre et dans le dénuement, parce que Bill Gate fabrique et vend des logiciels ?? Parce qu’il enrichi le monde de plusieurs milliards de dollards par an grâce à son travail ? Vous êtes franchement maboule !


        • Marc P (---.---.224.225) 20 juin 2006 16:32

          Adolphos,

          Je ne vous ai pas insulté et tâcherai de ne jamais le faire, alors merci d’en faire autant et pas seulement avec moi !

          Marc P


        • zen (---.---.25.199) 20 juin 2006 17:18

          Avez-vous déjà vu Bill se préoccuper des 20% d’Américains qui vivent ’(plus que) trés mal, sans couverture médicale,etc ;.. ?


        • yoan (---.---.104.26) 20 juin 2006 17:28

          c’est leurs fautes, aux pauvres americains, si Big Bill ne les voit pas. En effet, ils ne rentrent pas dans la clientele cible de ses nouveaux ordinateurs.


        • Ernest -Antoine (---.---.25.199) 20 juin 2006 17:30

          Moi je trouve qu’on ne loue pas assez ce très grand bienfaiteur de l’humanité ,dont les revenus mensuels ne représentent au fond que quelques milliers de smig...Il a toujours été d’une grande droiture, parfaitement ouvert à la concurrence...et sa fortune ne repose que sur ses mérites..Un modèle pour tous ces médiocres qui se contentent de travailler pour trois fois rien..On devrait donner son nom à nos écoles, chanter ses louanges dans les entreprises, mettre sa photos dans les bureaux,lui élever une statue sur les Champs-Elysées...


        • Adolphos (---.---.59.170) 20 juin 2006 22:41

          « Avez-vous déjà vu Bill se préoccuper des 20% d’Américains qui vivent ’(plus que) trés mal, sans couverture médicale,etc ;.. ? »

          C’est leur choix. Il faut arreter de raconter n’importe quoi ! Aux USA ce n’est pas obligatoire et les gens sont libres.


        • guillaume (---.---.247.2) 25 juin 2006 08:03

          @ Adolphos :

          Bill Gates m’ effectivement fait du tort. Un abus de position dominante, des pratiques commerciales anti-concurrentiels, l’impossibilité de répondre à l’administration française en format Word car je n’accepte pas les termes de la licence...

          J’ai bien subi un préjudice. Moral et matériel.

          J’attends impatiemment que la CJE le condamne.


        • Fred (---.---.192.92) 25 juin 2006 21:32

          "@ Adolphos :

          Bill Gates m’ effectivement fait du tort. Un abus de position dominante, des pratiques commerciales anti-concurrentiels, l’impossibilité de répondre à l’administration française en format Word car je n’accepte pas les termes de la licence...

          J’ai bien subi un préjudice. Moral et matériel.

          J’attends impatiemment que la CJE le condamne."

          utilisez Linux et vous serez debarasser de Microsoft.


        • faxtronic (---.---.127.73) 20 juin 2006 12:43

          J’ai pas d’a priori sur bill gates ou sur windows. C’est un sacré ingénieur et sacré business-man, y’a rien a dire. En plus il a eu beaucoup de succes, il a marqué son époque (90-2005) d’un façon extraordinaire. Si par son action et ses depenses caritatives il marque les années 05-20, alors cet homme aura compté dans l’histoire de l’humanité. Chapeau bas Mr Gates.


          • Adolphos (---.---.59.170) 20 juin 2006 12:47

            « Le fondateur de Microsoft se repositionne. En fait, depuis 2000, il avait entamé cette volte face..Milliardaire bienfaiteur, c’est antinomique. »

            Je ne vois pas du tout de quoi vous parler. Bill Gate à sans aucun doute fait plus pour l’Humanité à travers Microsoft que toute les ONG depuis 50 ans. Qu’il continue à « Changer le Monde », (sa devise) par une autre méthode n’a rien d’étonnant.

            Encore une fois, la haine des ratés face à ceux qui on réussi..


            • yoan (---.---.104.26) 20 juin 2006 17:32

              quoi, la « haine des ratés » ?

              quelqu’un qui réussit (du moins psychologiquement) dans sa vie ne traite pas les gens de « ratés ». Il est au dessus de ça, non ?

              en gros cela veu dire que vous n’avez pas réussi vous meme et que vous traitez les gens de ratés, ce qui vous implique dans le lot.


            • Adolphos (---.---.59.170) 20 juin 2006 22:42

              « quelqu’un qui réussit (du moins psychologiquement) dans sa vie ne traite pas les gens de »ratés« . Il est au dessus de ça, non ? »

              Autant de haine dans les discours, ca prouve bien que Bill Gate représente pour vous un mirroir, et donc, que vous êtes des ratés -en même temps, on ne peut pas dire qu’en France on encourage les gens à réussir..


            • Mr Jo (---.---.205.47) 21 juin 2006 08:18

              Si tu avais réussi, tu ne serais pas sur Agora de 8h du mat à quasiment 23h (pour ce post), à nous déblaterer tes monceaux de connerie smiley.


            • parkway (---.---.18.161) 21 juin 2006 12:51

              a adolph ’os : « Encore une fois, la haine des ratés face à ceux qui ont réussi.. »

              C’est celui qui dit qu’y est et bande de recom !


            • parkway (---.---.18.161) 21 juin 2006 12:53

              adolphos, la haine est presque présente dans chacune de tes phrases anti-mumanitaires et c’est toi qui fait la leçon ?

              Arrête ton char Ben-Hur !


            • Aldoo (---.---.43.7) 20 juin 2006 12:59

              Rien à redire, même si Bill Gates a des arrières pensées. Peu importe, cela devrait aller dans le sens du Bien pour l’Humanité.

              Ceci n’empêche pas d’avoir une position critique envers le comportement monopolistique de Microsoft. En fait, ce sont deux choses différentes, d’autant plus si Bill Gates ne dirige plus l’entreprise qu’il a créée...

              Donc si Bill Gates s’achète une image, pour moi ça ne redore pas pour autant le blason de Microsoft (qui par ailleurs a joué un rôle parfois utile... parfois nuisible...).


              • jebthebear (---.---.3.72) 20 juin 2006 15:47

                certes, mais sans lui, l’informatique (et par extension internet) n’en serait pas la... Est ce un bien ou un mal, on en sait rien. Mais si M$ a une satanée habitude de vouloir tout monopoliser (ce qu’il faut combattre), ne lui retiront pas tout ce que cette boite nous a apporter (d’autant plus que bcp de ce qui a fait M$ a été pompé a Xerox ou IBM... qui eux, pour le coup, n’avaient rien compris : « aucun particulier n’aura ce style de besoin plus tard... » pensaient ils. On voit les visionnaires)

                Jeb


              • Aldoo (---.---.117.228) 20 juin 2006 20:30

                C’est en gros ce que je dis smiley


              • parkway (---.---.18.161) 21 juin 2006 13:03

                a jeb

                doit-on être visionnaire et requin en même temps (ou le devient-on ?) ?

                son ingéniosité, peut-être pompée sur son copain Apple, n’est pas forcément remise en cause, mais bon c’est qd même un américain qui a misé toute sa vie sur le fric.

                Il y a des gens très ingénieux qui ne sont pas très riches parce qu’ils n’ont pas su marcher sur les autres, non ?

                savoir marcher sur les autres doit-il être une directive de vie ?

                est-ce vraiment souhaitable ? un être humain normalement constitué et sociable devrait au moins se poser la question, je pense. (mais suis-je ? et avec quel papier ?)


              • jebthebear (---.---.3.72) 21 juin 2006 19:56

                « doit-on être visionnaire et requin en même temps (ou le devient-on ?) ? »

                je n’ai pas la réponse et je pense que personne de sérieux ici ne l’aura

                Sinon, avez vous un pb contre les américains en général ?

                Et avez vous un pb contre les ingénieurs qui gagnent très très bien leurs vie (un bon ingé est un ingé pauvre ?) ?

                Jeb


              • machinchose (---.---.129.40) 21 juin 2006 23:35

                c’est quand même dingue pour nombre de partisan de la pensée binaire si on a un discours un peu critique sur l’argent alors c’est qu’on exige que tout le monde soit pauvre... ben non. Pas moi. Alors la personne a qui vous répondez je ne sais pas mais moi je n’ai pas de problème avec l’argent et la richesse, j’ai un problème avec les papillons de nuit benêt qui viennent se cramer à la moindre lumière... L’argent comme un manteau de vertues d’office. ça me consterne. c’est tout.


              • jebthebear (---.---.3.72) 22 juin 2006 10:06

                machinchose > ca tombe bien, vous n’etes pas parkway et ma question ne vous était pas adressée...

                Mais quand je lis que « il y a des gens tres ingenieux qui ne sont pas riche parce qu’ils n’ont pas su marcher sur les autres », ca m’interpelle, car je crois encore trouver un superbe cliché AgoraVoxien...

                Mais si vous pensez pouvoir répondre en lieu et place de parkway alors...

                Jeb


              • machinchose (---.---.129.40) 20 juin 2006 13:12

                je me permets de redire ce que je disais sur un autre articles (les rois du pétroles je sais plus quoi) :

                Je suis frappé dans les commentaires de voir tous ces grands défenseurs de la très grande richesse, de la « générosité » de Bill Gates etc. On sent le désir d’être assimilé à ce monde des puissants. Un peu comme le paysan qui proclamait son amour du seigneur pour avoir le droit de le suivre partout en piaffant sa fierté sans voir que le seigneur se contrebalançait de sa pauvre existance et que ses interets étaient plus proche de ceux de ses collègues sauf dans l’espoir habilement nourris par les proches du seigneurs soucieux de ne pas avoir de révolte que les amis auront droit à quelques miettes...

                Enfin bon. Personnellement je n’ai rien contre Bill Gates en tant que personne. Mais je rappelle à nos amoureux de « laissez vvre les très riches en leur enlevant les impots » que Bill Gates est une sorte de militant de la redistribution puisqu’il a limité l’héritage des ses enfants... (les pôôvres petits).

                D’un point de vue pragmatique le grand amour actuel pour les dons (vaccination etc.) est le grand retour de la charité (je choisis mes pauvres, je communique sur eux etc.) ... quel est l’évaluation du cout d’une campagne d’image équivalent à une cover du TIMES faisant de vous « l’homme de l’année » pour votre générosité + des pages et des pages de reportages émus sur votre générosité... Je ne crois pas que Bill veuille exploiter « mal » les bénéficiaires de ces largesses. Je veux le croire sincère. Mais simplement dépenser quelques millions (ou même milliards) sur ses milliards est une façon pratique de dormir avec bonne conscience, de prendre du poid politique (devenir une sorte d’état privé, avec ses influences, ses leviers financiers, sa politique exterieure... sans controle démocratique au service d’une personne privé) et de communiquer de façon inestimable. Pas besoin de penser qu’ils veulent le mal ou je ne sais quoi mais nous faire croire à une bonne générosité gratuite est tout aussi con.

                Et nous sortir le coup du « eux au moins ils font » est consternant. Venir faire des leçons du « lui au moins il fait des choses » à des gens qui ont du mal à joindre les deux bouts quand le monsieur se débarrasse de milliards sans que cela ait la moindre incidence sur son niveau de vie. La plupart des gens qui donnent au téléthon ou au SIDA ou je ne sais quoi se privent ne serait ce que d’un restau en famille ou d’un ciné. Bill Gates a un pouvoir d’achat illimité. Il n’y a aucune notion de sacrifice là dedans. Il y a une notion de charité et une vague idée de redistribution. Presque une réhabilitation de l’idée du partage des plus riches vis à vis des plus pauvre. On peut déplorer qu’à cause de l’égoïsme politique de bien des fans de BILL et de la démission généralisée des états il faille maintenant se reposer sur la générosité de BILL ou Angelina (qui verse un tiers de ses gains, c’est drole ce rapprochement avec une sorte d’imposition choisie) sur l’activisme d’un Cluche ou d’un Abbé Pierre... Le grands retour des dames patronnesses et des achats d’oreillers de bonne consciences des trop riches.

                ceci dit encore une fois je n’ai rien contre B G et je me réjouis qu’il soit plus généreux que Bernard Arnault ou tant d’autre. Mais de là à en faire un saint intouchable il y a encore un océan (de misère).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès