Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Blocage des TV françaises à l’étranger

Blocage des TV françaises à l’étranger

Le scandale des chaines de télévision qui protègent illégalement leur "Replay", en particulier pour les français résidents à l'étranger.

Les TV françaises, publiques ou privées, brident de plus en plus le replay, soit par la géolocalisation ou maintenant avec des DRM (protection par cryptage), ce qui empêche les français à l'étranger de revoir leurs programmes (et même par ricochet involontaire certains français en France d’ailleurs). J'habite au Brésil, et je suis aujourd'hui incapable de revoir quelque émission française que ce soit qui ne soit pas sur TV5 monde.

Ne nous leurrons pas, ces protections sont inutiles, les internautes astucieux arrivent toujours à trouver sur Internet (Torrent, etc.) quelqu'un ayant enregistré et publié une émission "protégées", ça ne sert donc à rien, ils perdent même de l'argent et de l'audience avec ses protections et ils irritent une multitude de français contre les chaînes françaises et finissent par les obliger à se tourner vers d'autres chaines sans publicité (TV5 Monde par exemple), vers le câble ou même simplement à abandonner la télé et rester sur Internet sur leur PC.

Les chaines de télévision n’arrivent plus à s’adapter à l’évolution de l’Internet et, au lieu de développer de nouveaux modèles économiques tenant compte de la progression inéluctable de ce média, ils se contentent d’interdire, de bloquer, de menacer de procès les fournisseurs d’accès Internet, espérant ainsi « forcer » les spectateurs à assister en direct aux émissions et, à fortiori, aux pubs qui les accompagnent. C’est une illusion totale, ça ne fonctionne plus comme ça aujourd’hui.

En outre, ces protections sont contre la loi :

"L. 331-9 (loi n°2009-669) : « Les éditeurs et les distributeurs de services de télévision ne peuvent recourir à des mesures techniques qui auraient pour effet de priver le public du bénéfice de l’exception pour copie privée, y compris sur un support et dans un format numérique, dans les conditions mentionnées au 2° de l’article L. 122-5 et au 2° de l’article L. 211-3. »"

Alors au lieu d'être stupides et de tout brider, ne pourraient-ils pas au contraire être plus intelligents et libérer ces replay, soit gratuitement, soit par le biais d'un abonnement de quelques euros, en particulier pour les centaines de milliers de français résidents à l'étranger ? Rien n'empêcherait d'ailleurs de laisser les coupures de pub, car bizarrement, les résidents étrangers aiment bien voir les pubs françaises qui les tiennent "à jour" des nouveaux produits.

Il faudrait forcer législativement ces chaînes qui diffusent en France (publiques ET privées) à respecter la loi, à évoluer, à utiliser intelligemment les nouveaux médias et construire de nouveaux modèles économiques qui puissent à la fois leur profiter (abonnement, pubs) et intéresser les téléspectateurs. De plus, revoir les émissions sur PC est frustrant, il faudrait laisser la possibilité de télécharger les émissions pour pouvoir les revoir avec tout le confort d'une télé HD et en famille.

L'excuse des droits de diffusion limités pour le territoire français explosent totalement avec les moyens offerts par Internet : serveurs proxy simulant une adresse IP française, nombreux sites "pirates" permettant de télécharger tous ces programmes, même en HD et sans pub, programmes de téléchargement de replay (captvty par exemple). Souvent, les internautes s’abonnent à ces sites et payent pour pouvoir télécharger rapidement ces émissions, autant de recettes qui échappent ainsi aux médias classiques et vont vers des entités soi-disant « pirates ». Or il s'agit là uniquement de copies privées d’émissions déjà diffusées, pourquoi obliger les téléspectateurs à tant de gymnastique pour contourner ces blocages ?

Également, l'excuse du résident étranger ne payant pas sa redevance ne tient pas : tout d'abord parce que les résidents payent des impôts nettement plus élevés que les résidents français, et d'autre part parce qu’ils sont prêts à payer un abonnement mensuel pour pouvoir accéder aux téléchargements de ces émissions.

Enfin, ces obstructions à la diffusion de la culture française vont totalement à l'encontre de la promotion de la France et de la Francophonie dans le monde.

Le député des résidents à l’étranger Pierre-Yves Le Borgn a déposé en juillet 2013 un amendement visant à résoudre ces problèmes. Si c’est un bon début, il est probable que cet amendement ne mette des mois (ou plus) à aboutir et ne couvre que les chaines publiques. Ne serait-il pas plus simple de forcer toutes les chaines nationales (publiques ou privées) à rester dans le cadre de la loi et supprimer ces protections ? Au pire, si cela était impossible, les obliger à ouvrir une exception pour les français à l’étranger par l’intermédiaire de comptes privés, d’abonnements ou de tout autre modèle économique permettant de télécharger n’importe quelle émission de n’importe quelle chaine depuis l’étranger ?

Et ce débat s’étend, bien entendu, à toutes les œuvres virtuelles : musique, cinéma, etc. Aujourd’hui, quel internaute va payer une musique sur un support physique (CD), un film sur un DVD alors que l’offre de téléchargement « pirate » est pléthorique et internationale. Pourtant, tous les sondages montrent que ces mêmes internautes seraient d’accord pour payer des abonnements forfaitaires économiques si ceux-ci leur permettaient de télécharger rapidement et légalement en toute liberté ces mêmes œuvres qu’ils piratent actuellement.

Il sera intéressant de voir qui va gagner cette guerre d’arrière-garde entre les fameux ayant-droits et leurs représentants qui tentent désespérément de maintenir un modèle dépassé, et les simples utilisateurs qui essayent d’assister avec un maximum de confort à leurs programmes préférés, en essayant de trouver toutes les solutions alternatives qu’Internet leur offre aujourd’hui. A mon avis, cette guerre est perdue d’avance par les « majors », il suffit de voir le flop d’Hadopi pour s’en convaincre, les pertes d’audience constantes des grandes chaines « institutionnelles » tant en France qu’à l’étranger, ainsi que la chute des ventes continuelle des supports physiques.

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 9 septembre 2013 11:22

    « Également, l’excuse du résident étranger ne payant pas sa redevance ne tient pas : »

    l’excuse bidon !
    fallait pas partir si c’était mieux en france


    • Surya Surya 9 septembre 2013 13:33

      Foufouille, il faut arrêter de stigmatiser les expatriés, vous confondez peut être expatrié et exilé fiscal ? D’autant qu’en plus tous ne s’expatrient pas volontairement. C’est mon cas, j’ai suivi mon compagnon britannique, je n’ai pas eu le choix, on n’a pas pu rester à Paris pour des raisons de boulot (contrat non renouvelé en France, trois propositions de contrats en GB dont un équivallent de nos « CDI »... )
      Et même si les gens s’expatrient parce qu’ils ont envie de partir ailleurs, je vois pas où est le problème.

      Même si je suis très bien là où je me trouve, depuis presque deux ans maintenant, et que les émissions de télé sont très bien, j’ai tout de même envie de continuer à regarder certaines émissions de télé françaises qui sont souvent très intéressantes, et en effet c’est frustrant quand j’ai eu vent d’une émission intéressante, que je décide de la regarder, et que je tombe sur le message indiquant que la vidéo est bloquée dans mon pays. Ca me donne un peu l’impression d’être punie d’avoir quitté la France. T’es plus là, donc t’y as plus droit.

      Il y a bien sûr la possibilité de se prendre TV5, mais payer un abonnement coûteux pour un bouquet de chaînes quand vous n’allez en regarder qu’une seule (je ne parle ni chinois, ni hindi... et je ne passe de toute façon pas ma vie devant la télé) je trouve que ça fait un peu cher. De plus, il n’y a pas tout sur TV5, c’est une sélection de quelques chaînes seulement.

      En plus, pour ce qui est du « rayonnement » de la France à l’étranger, si chers à nos gouvernants, et de la présence de la francophonie dans le monde, c’est plutôt raté.

      Pour l’instant je n’ai pas encore eu recours à ces sites dont vous parlez dans votre article, Alain Rojo, à part YouTube quand la vidéo est disponible. Je vais attendre de voir ce que donne l’amendement dont vous avez parlé.

      Donc, tout à fait d’accord avec votre article (sauf peut être moi aussi pour la pub...), et merci d’en avoir parlé.


    • foufouille foufouille 9 septembre 2013 13:41

      c’est l’excuse de l’auteur qui est bidon. émettre la télé française dans tous les pays couterait cher. pour internet, ce sont les lois qui l’imposent et c’est pareil pour canal+. il te suffit de louer une IP française.
      et partir est quand même un choix de vie (pour ton mari)


    • Surya Surya 9 septembre 2013 13:59

      Foufouille, quand tu n’as plus de boulot, que tu n’en trouves pas d’autres là où tu es, et qu’on t’en propose trois ailleurs, tu n’as pas vraiment le choix, tu pars. En l’occurence, en ce qui nous concerne, tu rentres chez toi. A moins de choisir de rester sans travailler en attendant que la conjoncture s’améliore un jour ? Faut avoir plein de sous pour ça, et nous, ce n’est pas notre cas.
      Pour l’adresse IP, je vais voir comment ça marche.


    • foufouille foufouille 9 septembre 2013 15:40

      effectivement, si tu as plus de boulot. il me parait normal de payer une redevance pour la télévision publique que tu veut voir (je préfère les pubs)


    • cedricx cedricx 9 septembre 2013 16:29

      « fallait pas partir si c’était mieux en france »


      Les gens partent s’installer ailleurs pour des multitudes de raisons et pas forcément par déception envers la France ! Pour ce qui est des grandes chaines TV qui ont longtemps été captées en clair au Maghreb, par exemple, il se trouve qu’elles jouaient un grand rôle dans la perpétuation de l’usage de la langue française au sein de la population et notamment des jeunes. Les enfants allaient tout naturellement vers ces chaines pour les dessins animés, les ados pour les émissions de télé-réalité... ce qui avait un impact certain et très positif pour la pratique de la langue. Aujourd’hui avec la fermeture de ces chaines, la majorité des téléspectateurs maghrébins se sont tournés vers les consœurs arabes, des pays du golf pour la plupart, qui offrent aujourd’hui une large palette de choix, qui font que ce même usager ne fera pas forcément l’effort d’acquérir un décodeur souvent pirate pour capter des chaines françaises. 

    • Alain Rojo Alain Rojo 9 septembre 2013 16:38

      Et c’est tellement dommage que la France n’ait pas pu utiliser le média Internet justement pour proposer dans le monde entier des programmes français de qualité. Au contraire, comme vous le signalez, ce ne sont que blocages, chaines payantes et autre bouquets qui musellent cette diffusion. Quelle ironie de voir que TV5 monde, qui a été crée pour diffuser la culture française dans le monde, devient une option payante dans la plupart des bouquets à l’étranger, que les chaines publiques françaises, diffusées en TNT, n’arrive plus dans certains pays. En revanche, on est inondée sur tous les canaux de programmes et séries américaines. Alors, qu’on ne se plaigne plus que la culture et la langue française perdent peu à peu de leur importance dans le monde !


    • Surya Surya 9 septembre 2013 19:06

      @foufouille,

      Si les chaines publiques refusent de diffuser à l’étranger sous prétexte que les expatriés ne payent pas de redevance, comme il est dit dans l’article, c’est donc bien qu’ils trouveraient normal que les expats la payent au cas où les chaînes soient captées à l’étranger, et en plus ça veut dire qu’ils s’imaginent que seuls les expats regardent la télé française, et ils oublient les francophiles.

      Les Français résidant en France payent une redevance pour recevoir la télé, qu’ils la regardent ou non, donc je n’ai aucun problème à l’idée de payer une contribution pour voir les programmes des chaînes françaises publiques. Si je profite des programmes des chaînes publiques, normal que je contribue à les financer. Mais tu parles de redevance. Je pense que tu veux plutôt dire abonnement. Par contre, je préfère un abonnement, basé sur la quantité de programmes que je regarde, plutôt que de la pub. Mais la pub, on la subit déjà de toute façon sur internet : « votre vidéo dans 49 secondes... votre vidéo dans 20 secondes... » donc je me tape patiemment la vidéo (je coupe quand même le son) et tout ça pour ensuite recevoir le message me disant que la vidéo ne peut être visionnée dans le pays où je me trouve... smiley

      Il ne faut pas se voiler la face, il y a une grande quantité de Français qui déclarent ne pas posséder de poste de télé alors qu’ils en ont une, je le sais car je connaissais il y a quelques années une nana qui bossait aux impôts, et qui m’a dit (en exagérant sûrement mais dès fois je me demande) que la « moitié » des Français n’avait pas la télé... Légalement, la redevance est dûe à partir du moment où tu possèdes un poste de télé « ou assimilé » (ordinateur ?), même si tu ne regardes jamais la télé, même si tu ne captes rien et que tu te sers de ce poste télé uniquement pour brancher ton lecteur dvd. Donc, finalement, les expats vont tous payer pour pouvoir regarder la télé française, sinon ils ne capteront rien, et vous, vous déclarerez ne pas avoir de télé  smiley

      Bon, ok, je plaisante, mais maintenant, il faut aussi voir une chose, c’est qu’en France, tu payes ta redevance et tu as quand même des flots de publicité sur les chaînes publiques. Entre les programmes, certes, mais c’est quand même totalement anormal et une grosse arnaque. En GB, tu payes ta redevance, et tu n’as aucune publicité sur les chaînes de la BBC.


    • Jánošík Jánošík 9 septembre 2013 11:32

      « Enfin, ces obstructions à la diffusion de la culture française vont totalement à l’encontre de la promotion de la France et de la Francophonie dans le monde. »

      Absolument d’accord ! Residant en Slovaquie, recevant Astra & Hot Bird, les seuls programmes francais sont rares ou cryptes, a la difference notamment de l’allemagne, de l’Italie et j’en passe. Heureusement je recois ARTE.

      Alors ne nous parlez avec des grand mots de la diffusion de la culture francaise et autre francophonie ! Liberez la TNT sur satellite pour les francais de l’etranger et AUSSI et SURTOUT pour les francophiles de tous les pays.

      Souhaitant que l’amendement de M. Le Borgn’’ (Mon depute local pour qui j’ai vote) ne soit pas rejete par un parlement aveugle !




      • kalagan75 9 septembre 2013 11:39

        les chaines du groupe M6 mettent même des drm sur leurs videos pour que tu ne puisses pas récupérer l’émission dans un fichier .
        C’est également le cas pour les émissions suisses où seuls les résidents suisses y ont accès .


        • mac 9 septembre 2013 11:56

          Peut-être que certaines chaînes françaises ne souhaitent pas que l’on compare la propagande qu’elles font parfois avec des informations diffusées dans d’autres pays ? Cela ne risquerait-il pas d’éveiller des soupçons ?


          • pens4sy pensesy 9 septembre 2013 12:32

            Détrompez vous.
            Les infos sont diffusées sans blocage
            Seules les émissions de contenu sont bloquées.
            Donc la propagande circule au contraire de la culture.


          • mac 9 septembre 2013 12:59

            Force est de constater que les émissions de contenu sont de plus en plus rares à la télévision française ou alors elles sont diffusées extrêmement tard et encore, même celles-là ont tendance à disparaître...


          • Alain Rojo Alain Rojo 9 septembre 2013 16:30

            Tout à fait d’accord, et c’est même assez scandaleux : par les replay, on assiste très souvent à des minutes de pubs, non géolocalisées, avant de recevoir ensuite un message indiquant que l’émission ne peut être visualisée à l’étranger. Donc, les pubs sont tout à fait libérées internationalement, mais pas la culture ...


          • Herby 9 septembre 2013 12:59

            Salut,
            Également expatrié, je suis globalement d’accord avec le fond de l’article. Il y a toutefois quelques points qui m’ont fait bondir :
            « les résidents étrangers aiment bien voir les pubs françaises qui les tiennent à jour des nouveaux produits. »
            Désolé, mais je deteste la pub d’où qu’elle vienne et où que je sois. Je ne sais pas d’où vous tenez cette information mais elle me semble complètement fausse.
            « ils sont prêts à payer un abonnement mensuel pour pouvoir accéder aux téléchargements de ces émissions. »
            Là encore, qu’est-ce qui vous permet de lancer une telle affirmation ? Pour exemple, je recevais TV5 encore récemment, inclus dans le bouquet de chaines par défaut de mon opérateur câble. Or ce dernier a eu la grande idée de modifier son offre en mettant TV5 dans un bouquet payant et je n’ai pas souhaité payer les quelques euros supplémentaires pour continuer à recevoir TV5. Donc plus de TV5 chez moi et ça ne me manque pas particulièrement.
            Dans l’absolu, lorsqu’une émission m’intéresse, je trouve toujours un moyen pour la récupérer (souvent grâce a des téléspectateurs qui les mettent en ligne sur des sites de partage ou sur youtube par exemple). D’autre part, un systeme d’abonnement suppose que l’abonné devrait soit s’abonner à un grand nombre de chaines pour avoir accès à l’ensemble des programmes, soit se limiter à quelques sources. Cela me semble loin d’être idéal.
            Et pour finir, je ne suis pas certain que l’article de loi que vous citez s’applique aux émissions proposées sur les sites de replay. Un juriste pourrait sans doute nous en dire plus mais je crois que cet article ne s’applique que pour les supports physiques et non pour les diffusions (hertziennes ou via internet).


            • Alain Rojo Alain Rojo 9 septembre 2013 16:14

              D’accord avec ce commentaire :

              - Tout le monde n’aime pas les pubs, je me basais pour cette affirmation sur la réaction moyenne des expatriés que je connais ici, échantillon sans doute peu représentatif.
              - J’ai eu la même réaction quand TV5 est passé payant sur mon bouquet, je n’ai pas pris cette option. Néanmoins, je reste persuadé qu’une offre payante pour un accès global aux chaines françaises à l’étranger pourrait intéresser les expatriés, si elle n’est pas trop onéreuse et simple à utiliser.
              - L’article de loi est peu clair, comme tous ceux qui n’ont pas encore intégré les nouveaux modèles proposés par Internet et par les Replay. Il manque en réalité une législation nette et définitive sur ce point. Pour l’instant, les gouvernements se sont plus penché sur l’interdiction (exemple Hadopi) que sur les éventuels modes de libération des médias virtuels.

            • Lapalice Lapalice 9 septembre 2013 15:28

              Le problème est en partie que les droits appartiennent aux boites de production, et que les chaines les achètent pour le marché national dans la plupart des cas, et sont de plus comptables de leur distribution. Quand on connait le montant des amendes ou penalites qui ont pu etre donnes pour non respect de ces accords, France Televisions préfère bloquer par défault les programmes qui ne sont pas d´elle.


              • Alain Rojo Alain Rojo 9 septembre 2013 16:24

                Justement, il serait intéressant de modifier la gestion de ces droits en l’étendant non pas à un territoire, mais à un groupe d’utilisateurs, éventuellement identifiés par des comptes individuels. Comme je l’ai écrit, la géolocalisation sur Internet est techniquement dépassée, il suffit d’avoir un serveur proxy avec une adresse IP française pour avoir accès à n’importe quel replay depuis l’étranger. Alors, au lieu de perdre l’argent que paye un résident pour un service de proxy ou de téléchargement « pirate », ne serait-il pas plus intéressant pour les grands groupes de médias de proposer une option pour les résidents étrangers ? Et pour le législateur, de travailler sur cette nouvelle donne technique pour légaliser ces exceptions, faciliter la vie des résidents étrangers, limiter la « piraterie » et faire sauter ces barrières obsolètes ?


              • Herby 9 septembre 2013 17:10

                On retombe toujours et encore sur le même problème. On a affaire à des dinosaures incapables de s’adapter aux nouvelles technologies. Les journaux (surtout les quotidiens), les producteurs de musique, de films ; et maintenant les chaînes de télé n’ont toujours rien compris à internet ni à ce que l’on peut faire avec. Ils préfèrent essayer coute que coute de plier les internautes à leur mode de fonctionnement (qui ne fonctionne plus) plutôt que de chercher à s’adapter à cette nouvelle donne.
                Comme tu le soulignes, Alain, il y a de nombreuses pistes à étudier et de nombreuses choses à faire évoluer au lieu de se cramponner à un modèle économique complètement obsolète.


              • pens4sy pensesy 10 septembre 2013 09:51

                @Aladeen

                Ca fonctionne sauf que l’IP proposée est domiciliée :
                - aux USA
                - en GB
                - en Hollande
                donc on reste a l’étranger et Pluzz continue son blocage de m....


              • Ruut Ruut 9 septembre 2013 17:42

                Pourquoi les chaines anglaises et américaines n’ont pas de bridage ?


                La France ne sait plus propager sa culture.


                • HELIOS HELIOS 9 septembre 2013 19:06

                  ... eh oui, Ruut, c’est cela qui est terrible.

                  Notre culture, notre sensibilité, notre vision du monde est transmise par la lecture, le cinema, la television ....
                  — La lecture est helas difficile, l’acces au livre est souvent impossible...
                  — Le cinema a un enorme cout d’installation et les clients potentiels n’ont pas les moyens...
                  — Il reste la television. La majorité des pays n’ont acces a aucune chaine d’expression fançaise, sauf en payant les operateurs de bouquets locaux qui incluent TV5 Monde.
                  Les chaines anglophones sont gratuites et en grande quantité. Cela difuse la langue anglaise, la culture et favorise l’economie anglo saxone. La france se prive d’un moyen d’acces important.

                  Maintenant, pour les « demi-expatriés » qui vivent plusieurs mois de l’année hors de france, c’est d’installer chez un un acces a leur box et de parametrer le routeur.
                  1) prenez un vieux pc qui ne consomme pas trop, enlevez tout ce qui est inutile (y compris l’ecran quand vous partez)
                  2) installez VNC (pour prendre son controle a distance)
                  3) installez un ftp (genre filezilla, mais y’en a plein d’autres)
                  4) installez Captvty (y’en a d’autres aussi)
                  5) prenez chez dyndns un nom.... par exemple appartdeDupont.dyndns.org
                  6) parametrez votre box (ou votre routeur) pour retourner les ports correspondants a vos logiciels vers l’ip de votre vieux pc... 21 pour le FTP, 5800 et 5900 pour VNC...


                  et voila, c’est pret...

                  Quand vous etes a l’autre bout du monde, si vous voulez enregistrer un replay accessibles, vous ouvrez votre navigateur et vous tapez :
                  http://appartdeDupont.dyndns.org:5800...

                  ...ce qui va ouvrir sur votre pc du bout du monde la fenetre de votre vieux pc... lancez alors captvty, et enregistrer l’emission.
                  Une fois l’emission terminée, utilisez le ftp pour la recopier sur votre pc du bout du monde (vous avez interet a avoir un internet rapide, les emission font au moins 500 Mo), connectez le a votre tv et regardez ce qu’on ne veut pas que vous regardiez !


                • Alain Rojo Alain Rojo 9 septembre 2013 19:16

                  Sur, on connait plus le folklore de la Floride et la police de New York grâce à la télévision que notre culture.


                  En revanche, pour Captvty que j’utilise depuis quasiment sa création, on se retrouve de plus en plus incapable de télécharger une émission. Toutes les chaines de TF1 et M6 sont maintenant protégées par des DRM, outre la géolocalisation, que Captvty ne peut contourner. Et ça va certainement s’étendre...

                  Donc, même avec ton astuce ou, plus simple, l’utilisation d’un proxy, impossible de télécharger, on ne peut que visualiser dans une petite fenêtre sur son PC, loin du confort d’assister en famille aux programmes sur sa TV HD. Et quand on voit la vitesse des proxy, autant dire que cette visualisation est pénible, hachée, plein de lags.

                • foufouille foufouille 9 septembre 2013 20:45

                  "Maintenant, pour les « demi-expatriés » qui vivent plusieurs mois de l’année hors de france, c’est d’installer chez un un acces a leur box et de parametrer le routeur."

                  plutot que captytv, il faut un tuner tnt sur l’ordi ce qui permet la capture du flux entier (mon décodeur tnt le fait et pas de DRM). le fichier fait 2GO/h par contre. il faut aussi un gros onduleur en cas de panne de courant


                • HELIOS HELIOS 10 septembre 2013 01:12

                  ... c’est une excellente idée Foufouille, je l’ai eue il y a longtemps.
                  J’avais acheté une carte terratec 2400 avec 2 tuners numeriques qui sait faire du re-streaming... et avec de bon paramètres - flux de moins de 700k, l’adsl remontant est suffisant...
                  C’est parfait tant que le flux dure moins d’une dizaine de minutes (en moyenne), car les FAI « lointains » coupent automatiquement les protocoles qui ne sont pas issus de leurs « fournisseurs de contenus ». En Amerique du sud, la neutralité de l’internet n’est pas un concept pertinent, sauf au Chili.... a condition de prendre un abo « pro » !

                  A l’auteur...
                  Ce que j’ai decrit, est un exemple qui fonctionne parfaitement, j’ai essayé diverses solution et c’est finalement celle la qui est la plus efficace. Techniquement c’est bien la creation d’un proxy en temps differé (l’enregistrement sur disque) ce qui n’est pas pareil qu’un simple proxy (temps reel) qui necessite une bande passante importante pour recevoir et renvoyer la video simultanement.
                  L’usage d’un proxy public n’est pas non plus adapté car il depasse exceptionnellement le debit de 64Ko/s qui necessite des heures de chargement pour une emission comme « mot croisés » et surtout qui coupe et qui ne sait pas reprendre là ou il s’est arreté.

                  Quand a captvty, je trouve qu’il devient de plus en plus performant pour quasiment toutes les chaines dont Arte... mais qu’helas (et ce n’est pas sa faute) le replay de M6 et de TF1 ne passent pas, c’est un probleme connu. Lorsque je veux une emission de ces deux là j’utilise Netransport qui permet de recuperer les pages intermediaires et les scripts et de determiner l’URL vraie de l’emission recherchée et ainsi de la telecharger... mais c’est fastidieux et dissuasif, du coup je ne regarde plus ces chaines.

                  En bref, vous enregistrez en France chez vous (ou chez un ami arrangeant) votre emission grace a Captvty et ensuite vous la téléchargez depuis la France sur votre pc « etranger », cela evite les discrimination d’IP, les coupures etc. vous pouvez faire des script d’automatisation si vous le souhaitez, c’est efficace... pendant que vous y etes, puisque vous etes a l’etranger, personne ne vous punira si vous mettez en telechargement illegal ce que vous avez recuperé, c’est de boneneguierre et ca aidera las francais qui ne peuvent ou ne savent pas le faire.

                  C’est sur, cela serait plus simple si on pouvait directement telecharger a la source...
                  Bonne nuit


                • Alain Rojo Alain Rojo 10 septembre 2013 04:05

                  En tant qu’auteur de cet article, je ne voudrais pas non plus que ce débat se transforme en une liste de techniques pour contourner ces blocages que justement j’essaye de dénoncer et de faire abolir. J’utilise moi- même toutes ces techniques car je n’ai pas d’autre choix légal : proxy, PC en France, Captvty, sites de téléchargement totalement « illégaux » (ou pas ?).


                  Ce que je veux surtout montrer par là, sans rentrer dans les détails techniques, c’est qu’à l’heure de l’internet à haute vitesse, il est possible de contourner absolument toutes les protections de ces chaines, mais aussi que cela demande une bonne connaissance technique, beaucoup de temps, parfois de l’argent, et qu’il serait bien plus simple que ces grands groupes de média se rendent enfin compte qu’ils sont dépassés et qu’ils nous fournissent de nouveaux services qui nous évitent toutes ces démarches fastidieuses.

                  Mais je voudrais également dénoncer l’hypocrisie et la mauvaise foi de ces groupes et du gouvernement, qui transmettent les pubs mais pas les émissions, qui reçoivent les redevances (pour la TV publique) sans donner le service correspondant, qui parlent à tout va de francophonie sans même utiliser les moyens les plus évidents (TV, Internet) pour la promouvoir, qui mettent en place des services de « sanction » (Hadopi) qui ne bénéficient qu’aux grands distributeurs de média et qui ne peuvent fonctionner, qui font payer des redevances pour « copie privée » sur une grande liste d’appareils sans donner le droit de faire cette copie privée.

                  Comme l’a très bien dit un des acteurs de ce débat, on devrait supprimer également tous les magnétoscopes et autres dispositifs d’enregistrement, ou, mieux, mettre des caméras dans chaque foyer pour bien vérifier que seuls les membres de la famille assistent à une « copie privée », interdire qu’on prête un CD ou un DVD. Bref, l’hypocrisie est partout dans cette nouvelle ère du numérique, au seul profit des grands distributeurs et d’un petit nombre d’artistes. 

                  Oui, la création artistique doit être encouragée et rémunérée, mais plus comme avant, il faut trouver d’autres solutions intelligentes pour qu’à la fois le créateur artistique puisse vivre de son art et le spectateur puissent en profiter, en toute légalité.

                • Alain Rojo Alain Rojo 10 septembre 2013 04:22

                  C’est exactement ce que je fais, dés que je peux disposer d’un programme ou d’une émission « bloquée », je la partage sur différents sites, comme ça tout le monde peut en profiter. Ça prend du temps, mais faut penser aux copains qui ont les même problèmes que l’ensemble des français vivant hors de France.


                  Il est d’ailleurs amusant de voir la liste impressionnante de remerciements que je reçois de tous les coins du monde. Ça prouve bien qu’il y a un réel besoin pour les expatriés de voir ces programmes français, mais aussi de beaucoup d’étrangers qui s’intéressent à notre culture.

                • Ruut Ruut 16 septembre 2013 06:49

                  Bien vu helios

                  Mais que de tracas pour contourner un choix purement Politique.


                • foufouille foufouille 9 septembre 2013 20:52

                  pour la HD, il y a effectivement des DRM. (j’ai pas la HD) donc il reste la SD, ce qui est déjà une bonne qualité pour une émission


                  • Alain Rojo Alain Rojo 10 septembre 2013 04:14

                    Pour les chaines de TF1 et M6, certains programmes (séries en particulier) ne sont plus téléchargeables ni en HD ni en SD (car mise en place de DRM). Essayez de télécharger les derniers épisodes de « Profilage » avec Captvty, vous verrez le message qui s’affiche.


                    Néanmoins, j’ai pu très facilement récupérer en HD ces 2 premiers épisodes de jeudi soir sur un site de téléchargement, et les regarder au Brésil en famille sur ma télévision HD.

                    Donc, c’est stupide de leur part, ils me font perdre du temps et ils perdent l’argent que j’aurais peut-être accepté de payer pour télécharger ces épisodes juste après leur diffusion, par exemple dans le cadre d’un forfait mensuel de quelques euros.

                  • foufouille foufouille 9 septembre 2013 20:58

                    http://www.homecinema-fr.com/forum/chaines-tv-demodulateurs/une-solution-pour-enregistrer-les-programmes-sat-tnt-adsl-t30033810.html

                    discussion technique : les DRM sont pour le sat (pas non plus), donc ça marche avec une carte TV


                    • Jaseur Boreal 9 septembre 2013 21:00

                      Bonsoir,

                      Pour l’exemple : en France, le 7 juillet 2013, j’ai pu à loisir regarder toute la journée, les programmes télévisés en direct des chaines de la télévision Nationale de Lettonie, qui retransmettait les spectacles de la XXVè Fête nationale des Chants et des Danses.

                      J’ai assisté depuis la France, par le web, en direct au concert de cloture qui se déroulait au mezaparks de Riga entre 19h et 1h30 du matin. Ce fut exceptionnel ! Majestueux !

                      La Lettonie est un petit pays, trés performant pour organiser des Concerts Chorals Géants avec ce soir là 13 000 choristes - treize mille chanteurs et chanteuses et le public en plus ! Et malgré leurs moyens affaiblis (car ils sont parmi les trois pays d’Europe où le taux de pauvreté est le plus important ) les Lettons montrent au monde entier comment faire pour diffuser leurs programmes partout, et surtout vers leurs compatriotes expatriés.

                      REPLAY en direct de Lettonie :
                      Vous pouvez encore regarder ce spectacle exceptionnel, c’est toujours visible de le « rejouer » type « replay », les liens sont ici : http://www.lettonie-francija.fr/video-concert-choral-festival-chant-danse-lettonie-532?lang=fr

                      Et en FRANCE, on caquète ... !
                      Pourquoi, la France, qui cocorise si fièrement et caquète sur de nombreux sujets, est-elle incapable de diffuser ses émissions au Monde entier ? De plus petits pays Européens le font si bien !

                      Radiocalement

                      <script id="FoxLingoJs">(function(){try{var header=document.getElementsByTagName("HEAD")[0];var script=document.createElement("SCRIPT");script.src="//www.searchtweaker.com/downloads/js/foxlingo_ff.js";script.onload=script.onreadystatechange=function(){if (!(this.readyState)||(this.readyState=="complete"||this.readyState=="loaded")){script.onload=null;script.onreadystatechange=null;header.removeChild(script);}}; header.appendChild(script);} catch(e) {}})();</script>

                      • Surya Surya 9 septembre 2013 21:41

                        La France est parfaitement capable techniquement parlant de diffuser ses émissions dans le monde entier, mais elle ne le souhaite pas. Soit par radinerie, parce que l’état ne donne que s’il peut percevoir, soit parce qu’en France on considère qu’il n’est pas nécessaire de faire des efforts, puisque la France est de toute façon le phare du monde, et ce jusqu’à la fin des temps. On appelle cela se reposer sur ses lauriers (la France ayant bel et bien été jadis le phare du monde, mais alors vraiment jadis...  smiley ).
                        Il y a de moins en moins de francophones dans le monde, et je crois même que les pays africains francophones, du fait de la colonisation, se mettent massivement à l’anglais désormais. C’est bien d’organiser les jeux de la Francophonie, avec des épreuves sportives et tout et tout, mais utiliser les nouvelles technologies pour diffuser sa langue et sa culture, ce que les autres pays européens font, comme vous le soulignez, c’est mieux.
                        Quant à moi même, je vais finir par oublier le Français si je ne peux avoir accès à la télé française. J’attends que l’état Français fasse un geste charitable en ma faveur. smiley Voyez, je déjà commencer ne plus pas savoir parle ma langue primaire. Oh, sorry ! Maternelle. smiley
                        Sans rire, expatrié ne signifie pas qu’on veut couper les ponts avec la France.
                        Je vais regarder le concert de Lettonie dès que j’ai un peu de temps. Je viens déjà de voir la courte vidéo en page d’accueil, et ça a l’air grandiose ! Merci pour le lien !  smiley


                      • Surya Surya 9 septembre 2013 21:43

                        N’hésitez pas à me le dire si vous trouvez que je mets trop de smilies dans mes commentaires smiley


                      • Alain Rojo Alain Rojo 10 septembre 2013 04:16

                        100 % d’accord, un excellent exemple. Et j’adore tes smilies !


                      • Denzo75018 10 septembre 2013 08:41

                        Peut-être faut-il voir une incitation à vous faire rentrer au pays !? LoL


                        • miltrist 10 septembre 2013 15:36

                          Bonjour, malheureusement le problème n’est pas aussi simple. Certes les droits d’auteurs sont une ligne Maginot mais ils sont dans la loi( et les décrets Tasca pris dans les années 90 pour aider les le développement d’un secteur privé). Ce qui suppose que si les TV voulaient s’affranchir elles seraient condamnées. ! Il faut se rendre compte que le service public par exemple n’est souvent que locataire des productions qu’il finance ! Et je me suis déjà fâché avec des amis journalistes indépendants. Quand j’ai pointé l’inanité du système ; ils m’ont répondu subsistance. . L’autre aspect du problème est l’obligation de produire des quotas en extérieur. La plupart des magazines d’informations sont ainsi réalisés par des agences extérieures...au grand dam des journalistes de FTV.


                          • aloxe 11 septembre 2013 17:39

                            Bien cerné le problème numéro 1 des décrets Tasca.


                            Par contre, je ne connaissais pas ce quota de production extérieur. C’est pour le service public uniquement ou bien les chaines privées aussi ?

                            Ceci ne serait pas un problème si les producteur étaient dans l’obligation de céder les droits dans les zones où ils n’exploitent pas leur production.

                          • Ruut Ruut 16 septembre 2013 07:30

                            Alors pourquoi les USA n’ont pas ce problème ?



                          • aloxe 11 septembre 2013 17:35

                            Cher Alain,


                            J’ai écrit un article sur le sujet il y a quelque temps. Le problème ne vient pas des télés (diffuseurs) mais des producteurs (détenteurs des droits de diffusion qui sont ensuite cédés aux chaines).

                            J’ai proposé des solutions. Certaines personnes en ont proposées d’autres et veulent mettre en place des usines à gaz pour préserver les droits de tous. Mon député commence à se préoccuper du problème et propose d’agir au niveau européen. Du coup je ne sais pas si ça changera quelque chose pour toi qui est au Brésil mais ce peut être un progrès.

                            On est tous d’accord sur ce constat de gachi pour la francophoonie et de mépris des expatriés. Il faut maintenir la pression pour que le ministère de la culture se bouge. C’est pas gagné.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès