Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Boko Haram, ou l’impuissance de l’Union africaine

Boko Haram, ou l’impuissance de l’Union africaine

Depuis le rapt des lycéennes de Chibok par les islamistes de Boko Haram, dans l’Etat de Borno au Nigéria, force est de constater l’implication de la société civile et des autorités occidentales dans l’espoir d'obtenir leur libération. En effet, depuis un mois de captivité, une mobilisation croissante n’a cessé d’interpeller l’opinion internationale sur Internet et dans la vie quotidienne en vue d’une aide au Nigéria pour tenter de retrouver les 223 adolescentes. Si les Occidentaux s’engagent à travers les aides étatiques et les manifestations citoyennes, force est de constater l’absence totale des pays de l’Afrique de l’Ouest. Pis encore, l’Union africaine s’est quasiment inscrite aux abonnés absents. Ainsi est-on en droit de se poser des questions sur le sérieux des institutions régionales et continentales en Afrique.

 

Boko Haram

Boko Haram signifie « l’éducation occidentale est un péché ». Il s’agit d’un groupe islamiste radical, classé comme organisation terroriste pars les Etats-Unis, qui sévit au Nigéria depuis une douzaine d’années. Possédant une assise solide parmi les populations de la région, précisément dans le Nord-Ouest, il prône l’application stricte de la charia et s’attaque au gouvernement, aux chrétiens et parfois aux musulmans modérés. Créé en 2002 par Mohamed Yusuf, Boko Haram est aujourd’hui dirigé par Abubakar Shekau. Le mariage sans dot entre membres du groupe incite cette structure à recourir aux enlèvements de jeunes filles et à imposer le remariage des veuves des « martyrs ».

 

Concertations à Paris

En proie aux fragilités internes, le Nigéria, pourtant puissance militaire régionale, a fait appel à l'aide extracontinentale. A cet effet, à l’initiative du président Goodluck Jonathan, une rencontre se tiendra à Paris le 17 mai prochain dans le cadre d’un sommet régional pour la lutte contre Boko Haram. Celle-ci se tiendra en présence des présidents camerounais, tchadien, nigérien et béninois, ainsi que des représentants américains, britanniques et une délégation de l’Union européenne – l’Union africaine étant, curieusement, non conviée. Le choix de Paris incite plus d’un spécialiste à s’interroger, d’autant plus que, allié traditionnel des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne, le Nigéria a longtemps entretenu des relations distantes avec la France du fait des positions françaises en faveur du Biafra à la fin des années 1960 puis du Cameroun dans le conflit frontalier autour de la péninsule de Bakassi.

 

La dépendance aux puissances extracontinentales

Jusqu’à présent, s’agissant de l’enlèvement des lycéennes de Chibok par Boko Haram, l’Union africaine s’est contentée d’une simple déclaration d’intention. En effet, la présidente en exercice, Nkosazana Dlamini Zuma, a qualifié cet enlèvement de « stratégie visant à terroriser et à effrayer la population nigériane et le monde entier ». Ainsi a-t-elle appelé tous les pays membres de l’Union africaine et la communauté internationale à soutenir le gouvernement nigérian pour combattre énergiquement l’enlèvement de jeunes filles, les meurtres et autres délits perpétrés par le groupe islamiste. Mais concrètement, l’institution africaine n’a rien entrepris pour assister les autorités locales dans la lutte contre un groupuscule qui essaie d’imposer sa volonté dans le secteur frontalier entre le Tchad, le Niger et le Nigeria. On est encore très loin de l’Afrique rêvée de Nkosazana Dlamini Zuma. La présidente de l’Union africaine écrira-t-elle la nouvelle page de l’histoire de l’Afrique en laissant systématiquement la résolution des problèmes continentaux aux pays étrangers ? Avoir foi en l’Afrique, c’est se donner les moyens pour mieux faire face aux nouveaux défis. C’est rendre enfin le continent africain indépendant. Une Union africaine impuissante ne pourra en rien faciliter la coopération intracontinentale, ni asseoir solidement le panafricanisme.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • leypanou 15 mai 2014 17:19

    Comme l’auteur le dit si bien, qu’un pays comme le Nigéria soit incapable de venir à bout d’un groupuscule de terroristes donne une idée à quel point combien d’états africains ne sont que des états de pacotille avec des insuffisances criantes d’institutions publiques de base.

    Cela étant, c’est un bon prétexte pour le néo-colonialisme pour intervenir comme expliqué ici.et pourquoi pas rester à jamais (AFRICOM n’est pas loin).


    • le moine du côté obscur 19 mai 2014 13:44

      Groupuscule ? Qu’en savez-vous ? La France a-t-elle pu empêcher les attentats terroristes dans les années 90 ? En vérité nous ne savons pas à qui nous avons réellement affaire au Nigéria et mon petit doigt me dit que la CIA est probablement impliqué dedans. Quel meilleur prétexte que l’argument terroriste pour intervenir dans une zone pétrolifère ou riche en ressources ? Ce n’est ni la première fois et ce ne sera pas la dernière fois, nous pouvons en être sûr !


    • robert 15 mai 2014 22:13

      Bonsoir, vous dites « impuissance » qu’est la puissance ? nous ne devons pas calquer la situation de nos pays forgés par 2000 ans de politiques compliquées et violentes sur celle de pays tout juste sorti du tribalisme (ou pas ?) le vrai coupable est celui qui vend des armes et traite avec ces états, suivez mon regard.



      • QUAND L ARMEE EUROPEENNE AURA T ELLE DES« COUILLES » ; L ARMEE FRANCAISE ET LES IMPOTS DES CITOYENS FRANCAIS NE PEUVENT TOUT FAIRE !!

         A CE SUJET ON ENTEND GUERE FRAU MERKEL  !!!!!!!!!!!!! :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :

        que l’ ue laisse tomber l’arme atomique obsolète



      • suite POUR ERADIQUER LES FOUS DE DIEU !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


      • Mortargent 16 mai 2014 04:18

        Je risque de m’attirer les foudres de beaucoup, mais lorsqu’on parle d’impuissance dans un état tel que le Nigéria ou d’absence de réaction de l’Union Africaine, j’estime pour ma part qu’il s’agit en partie de complaisance.

        On n’a pas les moyens de faire beaucoup, du coup au lieu de faire ce qu’on peut pour contrer cela on laisse faire. C’est local, c’est habituel, c’est coutumier, presque traditionnel en somme. Du coup on laisse faire. Et tant pis pour ceux laissés sur le carreau.

        Sans la mobilisation de certains sur les réseaux sociaux, aucun responsable nigérian et plus globalement africain n’aurait fait quoi que ce soit si ce n’est de façade. Alors sincèrement, j’estime qu’à un certain niveau d’ impuissance, il vaut mieux si ce n’est parler d’accord ou d’entente, du moins de complaisance.

        Un tribut de 300 jeunes femmes pour 6 mois de tranquilité c’est un bon deal. Et si à défaut de tranquilité chez nous on envoyait cette secte faire mumuse chez le voisin c’est 1 an de calme qu’on s’offre. Alors 300 femmes, dans un pays musulman qui plus est, ce n’est pas cher payé.


        • claude-michel claude-michel 16 mai 2014 08:05
          Boko Haram..(comme ben laden) sont des purs produits de la société de consommation...Utiles a maintenir un niveau de paranoïa acceptable au sein des populations... !

          • soi même 16 mai 2014 12:21
            L’impuissance de l’Union africaine est avant tous une volonté Occidental !

            • zygzornifle zygzornifle 16 mai 2014 19:03

              Sarkozy aurait été chercher les lycéennes avec les dents....


              • Mugiwara 18 mai 2014 05:15

                suite à l’abaissement de budget de la défense, souhaité par le peuple français, en raison de la mauvaise gestion de l’économie américaine du temps de bush, voilà, que les ricains demandent aux français de participer à la recherche de ces femmes enlevées après nous avoir gravement manqué de respect à propos de la syrie. un bon coup de pied au cul aux ricains en somme, bien tard pour agir. de plus, il s’agit d’une affaire purement locale, dont les français s’en foutent éperdument comme de l’an 40 et qui donc ne va pas les empêcher à sanctionner s’ils le désirent au prochain vote. et enfin, il apparaît que c’est la femme de la pédale de Obama qui l’aurait poussé à agir. ce dernier n’a plus de couilles, il a du devenir un eunuque... les anglais, sans conviction, ils participent, mais sans trop savoir pourquoi... et nous ? il ne me semble pas avoir lu que les Français étaient pour une intervention au Nigéria. surtout que ce pays a normalement une police et qu’il doit donc s’en servir. c’est amusant avec quel empressement on agit dans cette affaire, mais je n’ai nullement entendu qu’il y avait un procès à propos des nourrissons enlevés par les chrétiens, avec la bénédiction de l’armée franquiste. (et du futur roi d’espagne, of course). bref, des sanctions sont attendues contre les militaires qui vont y poser les pieds. militaires, l’auteur vous dit qu’ il n’est pas un jaurès, mais contrairement à lui, il aime bien se battre et il vous tient à l’œil. restez couchés et à la niche. et que ça saute... que vous soyez démoralisés, j’en ai strictement rien à cirer.


                • lsga lsga 19 mai 2014 13:49

                  Rappelons que ces gens sont armés et financés par la France. 


                  • El_Arabi_El_Acil El_Arabi_El_Acil 20 août 2014 21:36

                    le Boko Haram , au même titre qu’El Qaida , au même titre que l’Ei ou Daech ou ISIS de Baghdad , sont ds créations des Amerlocks pour foutre la pagaille dans les pays Arabo-islamiques


                    le dernier né en Irak « EI » est né d’un moule Israélien et le pseudo Calife s’appelle Eliott Simon qui a pour charge de s’attaquer aux Zianides et Chrétiens pour faire croire ( alors que lui même est Juif) que les Musulmans s’attaquent aux Chrétiens.
                    C’est de la juiverie de la pire espece 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès