Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Campagne électorale en Algérie : démarrage sur les chapeaux de roue pour (...)

Campagne électorale en Algérie : démarrage sur les chapeaux de roue pour Jil Jadid

Pour Jil Jadid, le moins qu’on puisse dire, c’est que la campagne électorale a démarré sur les chapeaux de roue. Ainsi, au premier jour de cette campagne, le président du parti, Soufiane Djilali, s’est rendu à la maison de la presse Tahar Djaout où il a rencontré les journalistes auxquels il a rendu un vibrant hommage pour le combat qu’ils mènent, depuis plusieurs années maintenant, pour la liberté et la démocratie. Ceci est un symbole fort sachant que le parti Jil Jadid fait de l’instauration d’un « Etat de droit », en Algérie, son cheval de bataille.

Et, on le sait, un Etat ne peut être qualifié d’ « Etat de droit » que si, entre autre, sa presse, diversifiée, tant publique que privée y jouit d’une liberté d’expression et les journalistes ne rencontrent aucune entrave à l’exercice de leur métier.

Pour Jil Jadid donc la campagne électorale commence plutôt bien. Pourvu que ça continue. Pourvu que ça ne soit pas qu’une « campagne ponctuelle » dans cette campagne ! Mais, la question que l’on peut se poser est : une hirondelle seule, peut-elle faire le printemps ? Car, si à Alger, c’est le président du parti himself, lui-même, qui mène cette campagne, qui « mouille son maillot » comme je l’ai déjà dit dans un précédent article, qu’en est-il dans les autres wilayas ? Pour l’instant, aucun écho ne nous parvient des autres circonscriptions électorales. Les candidats aux législatives dans ces wilayas reçoivent-ils des consignes quant à la façon de mener cette campagne de la direction du parti ? Ou alors sont-ils livrés à eux-mêmes ? Ou alors encore, n’est-ce pas le manque d’information qui pousse à s’interroger et à émettre des hypothèses probablement farfelues ? On peut aussi émettre l’hypothèse que ceux-ci ont, de leur propre chef, opté pour la tactique de « chacun pour soi et Dieu pour tous », l’essentiel étant de décrocher le fameux sésame pour occuper un siège à l’APN. Au premier jour de cette campagne électorale, rien n’apparaît sur le site. Il y a, manifestement, un manque d’information et de coordination. Les automatismes ne sont pas encore bien rodés. Il faudra peut-être attendre deux ou trois jours pour avoir une idée globale sur le déroulement de cette campagne et sur qui fait quoi et où ! A Bordj Bou Arréridj, par exemple, jusqu’à maintenant nous n’avons rien vu et rien entendu. Aucun des panneaux d’affichage qui se trouvent au chef lieu de wilaya ne porte l’affiche d Jil Jadid. Il est vrai que le manque de civisme qui caractérise nos enfants ne facilite pas les choses puisque sitôt les affiches collées sitôt elles sont déchirées et arrachées, mais aucune d’elle ne porte la trace, les stigmates d’une affiche de JIL Jadid. Nous en sommes réduits, en fin de compte, à la politique de « wait and see ».

 A Bordj Bou Arréridj, le parti Jil Jadid est enfin apparu ! Au 3° jour de cette campagne électorale. Il a établi son QG au 1er étage d’une vielle demeure de style colonial, mitoyenne à l’ancienne salle de la culture Cheikh Ibrahimi. Une petite banderole sur laquelle figure le sigle et la devise du parti, « le devoir d’agir », paraît, malheureusement, comme orpheline. Fixée sur la balustrade en fer forgé du balcon, elle parait si minuscule qu’elle n’attire vraiment pas les regards des passants, très pressés peut-être, à l’heure qu’il était ( 9h du matin) de rejoindre le siège de l’APC qui se trouve aussi dans ce vieux quartier de la ville. Le QG était vide. Aucune affiche n’est accrochée au mur dont un pan entier menace ruine. Seule note d’espoir : à droite de ce QG, se trouve la citadelle El Mokrani, qui est le symbole par excellence la ville et qui continue de témoigner d’un passé glorieux de l’Algérie ;  un passé fait de luttes incessantes et de résistance contre le colonialisme français.

Voilà, le décor est planté.

Aujourd’hui, la lutte des algériens a pris une autre forme. Cette lutte n’a besoin ni de fusils rouillés ni d’armes sophistiquées pour être gagnée, mais de confrontation d’idées entre les différents protagonistes. Les gagnants ne seront pas seulement les partis politiques qui auront su, par des arguments convaincants et des promesses réalistes, capter les voix des électeurs, mais le peuple algérien dans son ensemble. Car, le parlement qui sortira de ces élections sera certainement différent du précédent. Il y a une flopée de partis politiques qui y participent (dont Jil Jadid) ce qui veut dire que la future APN sera forcément représentative de tous les courants politiques qui traversant la société algérienne. 

La lutte d’aujourd’hui est politique.

 L’Algérie étant libre et indépendante de puis cinquante ans, c’est contre le sous- développement sous toutes ses formes, qui nous poursuit comme une malédiction, que la lutte est engagée. Elle est engagée politiquement dans des élections législatives qu’on espère propres et honnêtes. 

Je dois vous avouer qu’à la vue de cette banderole, j’ai ressenti un sentiment contradictoire. Un sentiment de fierté et de « fielté » en même temps. Ce deuxième mot n’existe pas. Pas la peine de chercher. Vous ne le trouverez dans aucun dictionnaire de la langue française. Ni dans le Larousse ni dans le Robert. C’est un néologisme de mon cru qui exprime bien le sentiment de fiel, d’amertume que m’a envahi, ce matin, pour la simple raison que je n’ai pas eu la chance d’être jeté dans l’arène de ce duel politique. 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Aafrit Aafrit 19 avril 2012 15:15

    Il est de retour le Mkhazni .
    Le Mkhazni, l’esclave servile de son Mimi 6 et toute sa smala venant de je ne sais où avec leur idéologie du fond de l’Arabie soumettant le peuple marocain sous leur joug au nom de sa famille alaouite, souhaite que l’Algérie, un pays avec d’autres qui tient encore tête au nouvel ordre(tels le vénezula, l’Iran, Cuba) soit livrée sur un plateau d’or pour les oligarchies criminelles.

    Hey et si vous vous intéressiez à votre pays, au pauvre peuple marocain qui souffre comme pas possible (52%d’illettrés, 60 %vivent sous le seuil de la pauvreté, le peuple le plus malheureux au niveau mondial selon les derniers sondages, drogue, tourisme sexuel, les mafias et les généraux qui tirent les ficelles, etc), commence avec ça, et après venez discuter d’un autre pays, à savoir l’Algérie votre cauchemar. C’est pas la première fois votre diabolisation de l’Algérie et autres pays qui résistent encore face à l’impérialisme.
    Vous êtes de la pire espèce, un connard de la première, vous, qui souhaitez que l’Algérie soit bombardée par L’Otan. Je ne défends pas le régime algérien, mais quand je le vois visé par les cabines sombres, les oligarchies et autres impérialistes, je me dois de lui saluer toutes les attitudes qu’il adopte vis à vis de nombreuses questions, de la même manière que les autres régimes tels le régimes vénézuélien etc.


  • D.BENCHENOUF D.BENCHENOUF 19 avril 2012 13:12

    Je suis réellement choqué par la parution de ce texte, qui n’est rien d’autre que de la pure propagande, pour un parti entre 50 autres, qui se sont agglutinés autour du régime, et qui ne se sont engouffrés dans cette mascarade que parce l’attrait de la mangeoire était plus fort que tout.

    Comment AGORAVOX a-t-elle pu tomber dans un tel traquenard, et ouvrir ses colonnes à une telle lecture de la situation en Algérie, où nous nous préparons massivement à entrer en désobéissance civile, en commençant par un boycott massif de ces élections de la honte. Saviez-vous que pour inciter les plus opportunistes à se rallier à lui, l’oligarchie d’Alger à agréé, en l’espace d’une semaine, presqu’une quarantaine de minuscules partis, comme celui dont nous parle l’auteur de ce texte, en plus des nombreux autres qui fricotent au râtelier. Et que 73 sièges supplémentaires, à la Chambre basse du Parlement, ont été rajoutés en deux temps trois mouvements ? Dans une confusion qui ferait rire si elle n’étaient tragique. Saviez-vous qu’en ce moment même, des jeunes se rassemblent au centre d’Alger, pour y appeler leurs compatriotes au boycott, qu’une initiative nouvelle, née il y a seulement deux jours, et qui rassemble divers courants de l’opposition au régime d’Alger a appelé l’ensemble des Algériens à bouder ces élections, et à se préparer à une action d’envergure, pour chasser ce régime, et fonder un Etat de Droit ? Saviez-vous que ce ne sont pas des garnements, comme l’affirme l’auteur de ce texte, mais la jeunesse algérienne qui s’est organisée en groupes de volontaires, pour dévaster les tableaux d’affichage. Des candidats qui s’étaient rendus dans des quartiers populaires pour y inciter les gens à aller voter, ont été reçus à coups de pierres, et ont dû battre en retraite, malgré es services de sécurité qui les protégeaient. En tout état de cause, et sans qu’ils soit besoin de m’étaler davantage sur le sujet, j’invite tout un chacun qui s’intéresse à l’actualité algérienne, à se rendre sur les réseaux sociaux, et à y constater par eux même l’effervescence extraordinaire qui y règne. J’invite la direction de AGORAVOX a retirer ce texte, qui en plus de tromper l’opinion publique française sur ce qui se passe réellement en Algérie, contribue à renforcer la main-mise d’un régime particulièrement prédateur sur tout un peuple. Nous sommes, en ce moment même, à une période cruciale de notre avenir, et les élections dont il est question içi en sont l’enjeu emblématique. Parce que le peuple algérien est déterminé à lancer un signal fort à l’ensemble de la planète, pour lui montrer que ce régime est illégitime, et que toutes ses « institutions » sont de pures façades. Merci

    • Aafrit Aafrit 19 avril 2012 15:24

      Mdr,
      Le régime marocain démocratique, un exemple ? Putain !

      Vous savez Monsieur, je vous défie, je lis beaucoup la presse maghrébine, en Algérie la liberté de la parole d’expression, la critique et même l’insulte du président est permise et sans limite, de trouver une simple ressemblance, une trace de critique du Roi sur la presse marocaine.
      Au Maroc, et jusu’a aujourd’hui, comme l’était la Tunisie, tu ne peux même pas citer le nom du Roi sans le précéder par« Sa majesté », alors le critiquer ou l’insulter..là il est tout à fait clair que plus démocratique, tu meurs... de démocratie !
      Monsieur Mnabhi, votre démarche est claire, Vive le Roi, à bat l’Algérie.Et vous vous fichez du peuple et autres trucs !


    • Abderrahmane 23 avril 2012 15:01

      Mr Benchennouf, je suis très désagréablement surpris de votre commentaire ! J’ai déjà regardé pas mal de vos vidéos, et démenti un grand nombre d’attaques contre vous, car pour moi vous étiez un certain modèle du démocrate, affichant même par exemple son aversion à l’islamisme, mais son soutien à ceux qui défendent cette idéologie à condition de respecter les principes républicains... Quelle droiture, je me disais ! Oui, je me disais, car aujourd’hui je suis plus enclin à croire ceux qui se disent censurés sur votre site ! Oser demander la suppression de cet article, alors qu’il est publié sur le site de ce parti bien qu’il attaque en partie son travail ?
      Vous dénoncez le monopole de l’information et vous voulez vous en accaparer ? Vous dites œuvrer pour le changement et vous voulez empêcher toute expression qui ne s’inscrit pas dans votre démarche ? Il y a peu de temps vous disiez que seul le mouvement Rachad est crédible, et maintenant le RCD, l’ex FIS, le MAK, et plein de petites organisations incapables de s’organiser décident de boycotter pour avoir l’illusion d’être une force et se persuader qu’ils peuvent faire partager cette illusion aux autres, alors qu’en réalité c’est se baser sur le comportement habituel du citpyen désabusé de ne pas voter plutôt qu’à une démarche unie... si des forces soi-disant capables de s’organiser étaient en mesure d’amener le changement, il aurait été plus logique de se mettre tous sous la même bannière et présenter une liste unique des candidats du changement, mais avec l’échec dans l’organisation, on veut noyer ses espoirs dans la désorganisation.
      Le système en entier doit partir, on est d’accord, mais vous ne détendez certainement pâs le monopole de la façon, vous partagez juste les pratiques du système qu’on veut changer...


    • D.BENCHENOUF D.BENCHENOUF 19 avril 2012 15:05

      Cessons, s’il vous plait ces comparaisons douteuses, entre le Maroc et l’Algérie, avec ces relents revanchards qui n’honorent personne. Tout le Maghreb a besoin de se démocratiser. Réellement, et non plus en simples façades, en trompe-l’oeil. En Algérie, le peuple algérien, et particulièrement la jeunesse, a entrepris de faire son printemps révolutionnaire, mais de façon pacifique et citoyenne, en commençant à boycotter massivement les prochaines élections, avant d’entrer dans une phase de désobéissance civile qui fera date. C’est pour cela, et non pas pour servir les rancunes des uns et des autres, que j’ai prié AGOEAVOX de retirer ce texte de propagande. 


      • Aafrit Aafrit 19 avril 2012 19:14

        Voilà Monsieur benchenouf qui parle de paix maintenant, de pacifique, et patati patata, excusez-moi de vous le dire, j’appréciais beaucoup vos écrits auparavant, mais vous avez perdu votre crédibilité à mes yeux et aux yeux de beaucoup d’agoravoxien et d’algérien quand vous avez soutenu honteusement les frappes de l’ Otan qui ont ravagé et détruit tout un pays et massacré des milliers d’innocents.Un bombardement qui n’a servi que pour éliminer un monsieur qui gênait, un monsieur qui dérangeait tant les puissants et non pas un dictateur.
        Et là vous venez hypocritement la queue entre les jambes prônant « le pacifisme » pour quémander un soutien pour votre militantisme plus que douteux.En plus, vous êtes là entrain de mener je ne sais quoi derrière votre ordi, qui vous connait ?Personne, à part votre secte sur votre site !

        Excusez-moi de vous le dire monsieur l’ancien « pignon usé du système » vous êtes un hypocrite de la pire espèce.Surtout quand vous acceptez le bombardement pour la Libye et vous le refusez pour l’Algérie je ne sais pour quelle raison, Meaculpa ? ou juste une tactique ?!


      • yahia 19 avril 2012 16:00

        Quelle belle propagande ! A un moment je me suis dit que le rédacteur de cet article s’était trompé et qu’il s’agissait d’un autre pays. Une rapide lecture de la presse algérienne ( presse traditionnelle et site d’informations) renseigne, sans aucun doute, sur le désintérêt total des algériens pour cette élection. Un minimum de vérification s’impose avant de publier des « articles » de ce genre qui versent dans la désinformation. Ce qui est à l’opposé des objectifs d’AGORAVOX.


        • Aafrit Aafrit 19 avril 2012 17:40

          Yahia, mécontent, connaît depuis longtemps comment ça marche Agoravox, connaît bien agoravox, la preuve c’est son premier poste et il vient d’être inscrit, ici. smiley


          • yahia 19 avril 2012 18:30

            Yahia, qui vient seulement de s’inscrire, n’est pas mécontent, il en faudrait beaucoup plus, mais il estime que ce n’est pas parce que Agoravox est un média citoyen qu’on peut y raconter n’importe quoi et surtout faire de la désinformation. Il prend même un peu de temps pour ceux que ça intéressent de vous donner des liens pour savoir ce qui se passe en Algérie à propos de l’élection : http://elwatan.com/actualite/une-semaine-de-campagne-sans-relief-19-04-2012-167433_109.php
            http://www.tsa-algerie.com/politique/ce-sont-tous-des-menteurs-ils-courent-derriere-l-indemnite-de-37-millions_20387.html
            http://elwatan.com/regions/centre/actu-centre/legislatives-2012-campagne-sur-fond-d-hostilite-a-m-sila-19-04-2012-167478_220.php
            http://elwatan.com/actualite/bouira-la-population-totalement-indifferente-19-04-2012-167445_109.php


            • Aafrit Aafrit 19 avril 2012 19:48

              Vous vous rappelez de votre texte propagandiste mensonger chez allain, lors des attaques de l’Otan en Libye, quand vous avez menti sur votre appartenance, identité et pays ?Quand vous vous êtes passés pour un Cicilien corse ou de je ne sais quelle nationalité.

              Une sacrée raclée que vous avez essuyé l’autre jour, et vous revenez encore ?

              Mais pas grave, soutenez, soutenez le, ça l’étouffe, le benchennouf.
              Et vous le soutenez comment ?Avec votre propagande atlantist-sioniste-ontanisto-makhzeniste ?

              Si vous dénonciez votre Roi et ses colonnes Du fez, j’aurais dit que le Mec est sérieux, un vrai gars cherchant une vraie liberté.
              Mais dire, que votre Roi est un démocrate, et comparer le Maroc à l’Algérie en matière de Libertés là, je vous dis bravo, mais quel courage, Monsieur, ce courage honteux.
              Oui la honte, car, au moins, en Algérie ils ont le droit même pour insulter leur chef d’Etat, les généraux et tout ce que vous voulez (la preuve : Dilem pour n’en citer qu’un)
              Parlez nous du Roi M6, que du baise-Main et prosternation , pas de critique rien, même pas le droit de laisser vendre un magazine espagnol qui le critique amicalement et dit une vérité que tout le monde connaît, tout va bien, hein ?

              Monsieur, balayez devant chez vous, vous vivez dans une poubelle, vous savez ?Après, parlez de la poubelle chez les autres !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès