Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Campus américains - Temps durs pour l’AIPAC

Campus américains - Temps durs pour l’AIPAC

Les révélations de John J. Mearsheimer et Stephen M. Walt dans leur ouvrage intitulé « le lobby pro-israélien et la politique étrangère américaine » ont levé le voile concernant l’influence de  l’AIPAC et, de manière générale, le lobby sioniste sur la politique américaine. D’autres sources ont abondé dans ce sens pour décrire comment  le lobby, et son « Campus Watch », véritable organisme de flicage et de chasse aux sorcières anti-antisionistes,  ont réussi à s’implanter et à sévir dans la plupart des campus américaines.

Depuis quelques temps, dans ces universités jusque là, inconditionnelles d’Israël, on assiste à une  véritable bataille rangée entre anti et pro israéliens.

Qualifiant l’état d’Israël de brutal et répressif, allant jusqu’à le comparer au régime nazi, les adhérents au mouvement IAW - Israël Apartheid Week –appellent à l’application de boycotts et de sanctions globales à son encontre. Le mouvement qui a vu le jour en 2005, est parti des campus du Nord des Etats-Unis, de New-York à Boston en passant par Chicago et Los Angeles. Il n’a depuis cessé de prendre de l’ampleur, touchant même les communautés urbaines.

Depuis le début de ce mois de Mars, les rassemblements et les manifestations se sont multipliés. Des étudiants ont érigé des imitations du « Mur de l’Apartheid » dans l’UCLA and Brooklyn College, alors qu’à Columbia Univesity, des étudiants vêtus des tenues militaires de Tsahal, mettaient en scène des soldats israéliens brutalisant  des Palestiniens aux checkpoints. 

A l’Harvard Univesity, un grand nombre d’académiciens ont appelé à se désolidariser d’Israël tandis que Hedy Epstein, un survivant de l’Holocauste comparait les Israéliens aux Nazis à la Florida International Univesity and UC Irvine. Des émeutes ont même éclaté à Carleton Univesity à Ottawa quand la direction a refusé de signer une motion de désolidarisation à l’égard d’Israël.

En réponse à cette campagne de dénigrement, des étudiants juifs ont lancé une campagne d’informations sur les efforts consentis par Israël pour arriver à une paix juste et durable

Connue sous le nom d’IPW - Israël Peace Week- , la campagne a été lancée dans 50 universités, de Columbia Univesity, Harvard Univesity, Tufts Univesity, Yale Univesity, Emory Univesity, UCLA, Tulane Univesity, à George Washington Univesity.

Conçue par cinq étudiants inscrits au programme des activistes de la Hasbara ( propagande pour l’état d’Israël), l’initiative reprend à son actif les messages de base de cette propagande à savoir le désir de paix d’Israël, l’absence de partenaires sérieux, les valeurs démocratiques défendues par Israël dans un Moyen –Orient despotique, le respect des Droits de l’homme et les avancées économiques et techniques malgré un environnement hostile. Il va de soi qu’un accent particulier est mis sur les menaces représentées par le Hezbollah, Hamas ou un Iran nucléaire.

Selon la presse israélienne, la plupart des manifestations IAW sont organisées par des étudiants appartenant au groupe SJP – Students for Justice in Palestine- Selon cette même presse, il s’agit d’un groupe composé  « d’imposteurs » dans la mesure où, occultant la vie sous l’Autorité palestinienne et le Hamas, il a pris le parti de diaboliser Israël. Ses membres prêchent auprès d’étudiants de sensibilités libéralo-progressistes, formant ainsi coalition avec les mouvements anti guerre, les syndicats,  et alignant leur mouvement sur des causes telles que les luttes pour l’égalité et les droits pour tous, indépendamment du genre, de la race ou de la croyance. 

Si les sondages continuent à montrer qu’une grande majorité des Américains soutiennent encore Israël, l’intensité et la force de persuasion de la propagande anti- israélienne ne laisse aucun doute sur le risque pour Israël de voir se dégrader chaque jour un peu plus, la perception qu’auront de lui ces futurs leaders des Etats-Unis. De nombreux étudiants juifs, élevés dans le détachement de l’identité juive et développant aujourd’hui  une véritable aversion pour Israël, ont rejoint ces groupes où ils sont rapidement considérés comme des héros.  

A l’heure où les soulèvements des jeunesses arabes assoiffées de liberté et de dignité, forcent le respect de tous y compris les membres du Congrès américain, n’est-il pas temps pour Israël de procéder à une nouvelle lecture des évènements pour en tirer les conclusions nécessaires à sa survie ? Et si demain, tous les pays arabes devenaient des démocraties, entretenant d’excellentes relations avec les Etats-Unis et l’Occident, que lui restera –il comme arguments pour continuer à impunément mener sa politique de spoliation et de colonisation ?

Fatma BENMOSBAH


Moyenne des avis sur cet article :  4.7/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 11 mars 2011 09:05

    L’AIPAC, comme chez nous le CRIF, a eu et a encore, une énorme rôle de pression et d’influence des élus et du gouvernement. Or, ces organismes défendent strictement leurs intérêts communautaires, fut ce au détriment de la paix et de la dignité de tous les autres.
    Pour eux, violence, intolérance, guerre, spoliations, crimes .. sont justifiés s’ils servent à défendre israel . En cela, je crois qu’ils sont aveuglés par leur fanatisme, car le sionisme est un cancer à l’égal des autres fanatismes et totalitarismes.

    Je pense que si changement il peut y avoir en israel, il ne pourra guère venir que de ce genre d’initiatives de la communauté juive extérieure.

    C’est un bon signe pour l’équilibre du moyen orient et ... tout le monde. Puissent ils persévérer et se faire entendre.


    • Albar Albar 11 mars 2011 09:19

      Merci pour cet excellent article, bien révélateur de la débâcle de l’idéologie sioniste, calquée sur le nazisme ; Le peuple américain ne peut pas rester longtemps dupe, il y a bien une fin a toute chose, d’autant plus quand il s’agit d’une vilenie à visage humain ; On ne peut tuer des innocents au non d’une pseudo démocratie criminelle indéfiniment. 


      • Le Gros Caillou Le Gros Caillou 11 mars 2011 10:27

        Je ne dois pas critiquer ce sioniste car c’est un survivant de l’Holocauste, je ne critiquerai pas son fils, son petit-fils, son arrière petit-fils et ni les suivants car ce sont tous des descendants d’un survivant de l’Holocauste. Ni son voisin car c’est le voisin d’un survivant de l’Holocauste...

        Je ne boycotterai pas les produits fabriqués dans les territoires occupés car ce sont des produits qui ont été fabriqués par des fils, des petits-fils, des arrière petits-fils ou des voisins de cousins des descendants de l’Holocauste....

        Il faudra un jour s’arrêter de s’incliner sur ce privilège de droit Divin pour enfin juger les criminels fils, petits-fils ou arrière petits-fils des survivants de l’Holocauste...


          • Hijack Hijack 11 mars 2011 11:40

            Il était plus que temps que l’Aipac s’éfrite ...

             Il est indispensable de voir les 9 Vidéos ... de très haute importance pour commencer à comprendre :

            Defamation de Yoav Shamir - partie 1 - 9


            http://www.dailymotion.com/video/xcum4c_defamation-de-yoav-shamir-partie-1_news

             1 à 9 sur le même lien ...


            • cathy30 cathy30 11 mars 2011 15:40

              bonjour
              ça y est ça commence, les maitres du monde lâchent Israël. Nous allons avoir de grosses révélations dans peu de temps, avec un gros chaos à la clé.


              • agent orange agent orange 11 mars 2011 17:30

                Il ne faut pas sous-estimer le pouvoir de nuisance du « Lobby », même sur le déclin. Il a toujours de solides atouts et appuis dans le monde de la finance et des médias.
                L’AIPAC est la planète la plus connue du lobby sioniste. ADL, JINSA, AJC étant d’autres majeures planètes de ce système.
                On peut se féliciter que de nombreux juifs s’oppose à Israël et au sionisme.
                Le site pro-sioniste Madasa 2000 recense près de 9000 juifs (connus ou pas) comme ennemis. Des judenrats pour reprendre les termes de Madasa 2000.
                Une visite sur leur SHIT List est très instructive.


                • Ariane Walter Ariane Walter 11 mars 2011 18:05

                  un article qui fait plaisir à lire.

                  Trop c’est trop.
                  le film « defamation » proposé par Hijack est absolument à voir.
                  Il révèle les mécanismes de l’enfumage.

                  Hello Agent Orange ! salut de Chinag-mai !


                  • Serpico Serpico 11 mars 2011 21:36

                    Que de bonnes nouvelles !

                    Il faut que l’intelligence obtienne la majorité dans ce pays de merde.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Fatma Benmosbah


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès