Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Capitalisme mon amour

Capitalisme mon amour

Michael Moore, le retour. Vous avez aimé Fahrenheit 9/11 son documentaire sur le 11 septembre ? Vous avez été interpellé par SiCKO film qui traite du système de santé américain ?? Alors vous devriez adorer Capitalism : a love story. La dernière réalisation de cet enfant turbulent de l’oncle Sam sortira sur les écrans le 25 novembre prochain.

Cinéaste engagé, Michael Moore ne pouvait pas rester silencieux sur le cataclysme économique qui touche la planète. Capitalism : a love story constitue le prolongement logique de son premier film réalisé en 1989, Roger et moi dans lequel il dénonce les conséquences des mesures de restructuration de Général Motors sur Flint, sa ville natale (30 000 licenciés dans une agglomération de 150 000 habitants). Michael Moore présente à ce titre sa dernière œuvre comme “une forme d’aboutissement, un point culminant de mon travail.

A l’aide de ses armes favorites, l’humour et l’insolence, il pose une question de bon sens. Le système capitaliste qui a fait la grandeur et la puissance de l’Amérique n’est-il pas en train de se retourner contre la patrie de Jefferson ? Les témoignages d’américains ordinaires interpellent sur une histoire d’amour qui pour de nombreux anonymes a tourné au cauchemar.

Beaucoup sont convaincus que s’ils courbent l’échine et se tuent à la tâche, ils pourront passer à travers les gouttes. Il faut donc bien que quelqu’un se décide à rompre le silence et à mettre le doigt sur ce qui ne va pas. Mon but est de formuler un certain nombre de questions qui me trottent dans la tête depuis un moment et qui, je crois, sont des questions que la société a besoin de formuler” déclare le cinéaste.

Capitalism : a love story traduit la volonté de regarder l’Amérique au fond des yeux pour établir un diagnostic certes sans complaisance mais pas sans amour.

Qui aime bien châtie bien. Sans complaisance quand Michael Moore estime que les banques et les institutions financières ont détourné l’économie et ont joué avec comme au casino et que les politiciens les ont laissé faire. Mais le réalisateur va plus loin, jugeant que “c’est le système qui autorise, encourage, et, pire encore, qui cautionne cette corruption“.

“Croyez-moi, il n’y a pas assez de savon dans le monde entier pour désinfecter Washington. Le film n’hésite pas à donner des noms, et à s’attaquer aux deux bords, sans peur ni complaisance. Le débat politique se voit toujours ramené à un affrontement entre libéraux et conservateurs, Démocrates et Républicains, ce qui est un moyen de nous détourner du véritable problème : le système dont nous dépendons étend son emprise sur les deux parties, les conservateurs comme les libéraux. Et aussi bruyants que soient les débats entre les partis, chacun n’a qu’un seul objectif : rester au pouvoir.

Peu importe finalement que le film comporte quelques clichés. Michael Moore réussit à nous réconcilier avec l’autre Amérique. Pas celle du business mais celle des vrais gens. Le film ne se veut pas impartial. Il est, c’est tout son intérêt, une œuvre engagée. Et quand on demande à son auteur ce que le film a à offrir aux spectateurs, il répond naturellement : “Du pop-corn et des fourches.”


Moyenne des avis sur cet article :  3.84/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • plancherDesVaches 16 octobre 2009 13:47

    Il doit se faire un fric d’enfer, à dénoncer le capitalisme, non ?


    • plancherDesVaches 16 octobre 2009 14:34

      Ne t’inquiètes pas, Julius.

      Les lèches culs des puissants sont en train de bien flipper car il y a un changement de patron. Mais on hésite entre deux.

      Lequel préfères-tu.. ??


    • Philou017 Philou017 16 octobre 2009 19:13

      C’est l’argument préféré des néo-libéraux quand un auteur avance des questions gênantes : il fait ca pour faire du fric.

      A croire que c’est la seule motivation qu’ils appréhendent..


    • plancherDesVaches 18 octobre 2009 20:49

      Philou017, soit, girafe assise.

      Toi qui est censée avoir le cou long obligé car tu bouffes des feuilles, regardes bien comment je l’ai niq..., bais..., roulé le Julius en lui parlant de fric.

      T’aurais dû le voir de loin, en principe, l’autre enf... lure.

      Ce qu’il y a de bien, est qu’il m’amuse, d’intervenir sur un site communautaire.
      Une pauvre cloche qui va défendre l’individualisme sur un site où chacun apporte une contribution...

      Merci, la pauvre cloche. Internet vaincra malgré toi, et là, tu peux flipper grave, ma grosse cloche.


    • xbrossard 16 octobre 2009 14:32

      Avec ce genre de réponse, la révolution ne serait jamais arrivé...pensez donc, des bourgeois qui gueulent contre la noblesse, c’est l’hopital qui se fout de la charité ! etc, etc...

      continuez comme ça à déblatérer plutôt que de dénoncer, vous vous trouverez toujours des excuses pour rien foutre et critiquer ceux qui gueulent à juste raison


      • latitude zéro 16 octobre 2009 15:33

        Réaction stupide de Julius et plancherdesvaches tombés dans le piège grossier de la propagande anti-Michael Moore.

        Michael Moore continue de faire progresser les consciences.
        Rien de mieux qu’un film pour informer la majorité des citoyens au boulot tôt le matin et jusqu’au soir , qui n’ont pas le temps ni le courage de lire et pas beaucoup d’autres alternatives que le JT de TF1 ou CNN aux US.

        VIVE MICHAEL MOORE


        • fhefhe fhefhe 16 octobre 2009 17:13

          Michael....Douglas dans le genre prise de conscience....a Produit « Vol au dessus d’un nid de Coucou ».... !!!
          Avant la sortie en salles du film de Michael Moore....regardez ce pur « Bijou » ....
          Dans l’ex-URSS ....le manque d’argent ....était moins cruel que le « Système » pour qui le Capitalisme était le Démon...
          Le rideau de fer n’est plus....
          Le rideau d’or ne sera plus...
          Mais le Rideau des ’Inégalités  n’est pas prés de Tomber ....ainsi va le Sytème...
          Comme l’Indien....je cours dans les champs...... !!!!


          • Sam Peckinpah 16 octobre 2009 18:21

            Pour ceux qui veulent en savoir plus,
            Voici un très intéressant reportage canadien sur Michael Moore :

            Michael.Moore.Polemique.Systeme.FRENCH.DVDRIP.XVID-SYR.FUCK.avi

            ed2k ://|file|Michael%20Moore%20-%20pol%C3%A9mique%20syst
            %C3%A8me.avi|735424512|BC10F21992A0F32BD049C7688DE7F478|/

            http://www.canalplus.fr/index.php?pid=2260&cid=69698

            Michael Moore compte parmi les documentaristes les plus influents et ses reportages satiriques suscitent une vive polémique. « Roger et moi », son premier documentaire en 1989, « Bowling for Columbine », « Fahrenheit 9/11 », ou encore « Sicko » ont provoqué de nombreuses réactions. Moore, qui a débuté en amateur, alors à la recherche de la vérité, semble aujourd’hui en mesure de pouvoir la créer. Rick Caine et Debbie Melnyk tracent le portrait d un personnage ambigu. L’accusant de propagande, le couple de réalisateurs révèle le caractère manipulateur de Michael Moore. Ce document est le résultat d une longue enquête menée par deux journalistes se décrivant eux-mêmes comme progressistes. On y apprend par exemple que Moore aurait finalement obtenu une interview de Roger Smith, patron de General Motors, alors qu un des ressorts de son film « Roger et moi » reposait sur cette rencontre impossible...


            • yang70 17 octobre 2009 12:16

              Si Mickael moore est un manipulateur propagandiste dangereux que fait il encore en liberté ?? Pourquoi personne ne l’attaque pour diffammation ?

              D’ailleurs qui accuse M Moore de manipulation sinon des capitalistes qui se reservent le droit d’entuber la population pour leur revendre leur camelotte inutile et se remplir les poches avec leur crédulité.


            • JoëlP JoëlP 18 octobre 2009 09:33

              Quand un militant (manipulateur) de droite fait une propagande outrée, limite tendancieuse, pour ce merveilleux système néo-libéral, toute la droite, ou presque, applaudit.

              Quand c’est un militant (manipulateur) de gauche qui fait la même chose en sens inverse, il y a toujours quelqu’un de son camp (progressiste) pour illustrer la manipulation en sondant ses reins et son coeur, alimentant la critique, facilitant d’autant le travail des du camp adverse.

              On s’en fout de savoir si Roger a finalement rencontré Moore. Ce qui compte c’est que Roger a pourri la vie de milliers d’habitants de Flint, licenciés, jetés hors de leur maison, alors que lui, Roger, continuait de péter dans la soie.  


            • ELCHETORIX 16 octobre 2009 18:25

              @ J’IRAI VOIR CE FILM en FRANCE , le système s’apparente au système américain , PS=UMP "blanc-bonnet ET bonnet-blanc.


              • Yvance77 17 octobre 2009 13:02

                alut,

                Bien qu’ayant fait des docs de qualité inégale, l’immense mérite de Michael Moore est de poser des questions simples que le quidam de base peut comprendre (même un péripate un lerna ou un clamos y arrivent c’est dire). Et c’est fait avec un bon sens certain.

                En gros c’est tout ce qui manque aux journalistes encartés (valable outre-atlantique et ici) de la pertinance dans le propos.

                En son sens, c’est un véritable humaniste qui croit en ce qu’il fait. Et avec sa sensibilité il touche juste.

                Pour Sicko il a même defendu le téléchargement libre de son oeuvre, chapeau l’artiste !!!

                A soutenir sans équivoque.

                A peluche


                • TSS 18 octobre 2009 10:39

                  même si M.Moore est un manipulateur ,il manipule pour la bonne cause et c’est bien ... !!


                  • bob 18 octobre 2009 10:47

                    Bonjour,

                    Question impertinente : Est-ce que Mickael Moore fait payer ses oeuvres ?
                    Question concomittante à la réponse de la première question : est-il par conséquent bien placé pour critiquer le capitalisme ?


                    • tylhdar tylhdar 18 octobre 2009 16:24

                      oui et oui, enfin pet-être pas le mieux placer, mais ses critiques sont intéressante
                      ceci dit, l’argent n’est pas limiter qu’au monde ultra-capitaliste...


                    • xbrossard 19 octobre 2009 09:25

                      @bob

                      question à Bob : l’argent est-elle uniquement lié à la notion de capitalisme ? existait-elle avant que le capitalisme existe ? monsieur bob sait-il ce qu’est le capitalisme ? non ? alors monsieur bob pourrait-il la fermer SVP, il nous ferait de l’air...


                      • bob 21 octobre 2009 07:44

                        @ papy brossard

                        1- oui, le capitalisme étant la propriété privée des moyens de production
                        2- non, pourquoi vouloir échanger quoi que ce soit si l’on a rien à moins bien sur de se lancer dans le troc ce qui revient à échelonner les valeurs d’un produit par rapport à un autre.
                        3- manifestement mieux que vous
                        4- besoin d’une réponse puisque vous la faites vous même

                        Que mon avis vous gène, cela ne m’étonne pas, ce qui est plus dérangeant est la volonté des bas de plafonds de vouloir régner sur la communauté internet en leur imposer quoi dire et quoi penser. Si vous n’avez pas l’intelligence nécessaire pour argumenter alors taisez-vous.

                        Par ailleurs, n’avez vous pas de travail à 9h25 du matin ?


                      • xbrossard 27 octobre 2009 10:13

                        @bob

                        l’argent est-elle uniquement lié à la notion de capitalisme ? réponse de bob : oui, le capitalisme étant la propriété privée des moyens de production !!!

                        MDR !
                        ainsi donc, les seigneurs au moyen-age n’avait pas d’argent, car il n’était pas propriétaire de leur moyen de production

                        donc, les systèmes communiste n’ont pas d’argent puisque les moyens de production sont publiques ! AHAHAHAH !!!!

                        donc monsieur Bob, commencez par lire un simple dictionnaire, si vous en avez un bien sûr....

                        alors pour résumer la pensée de monsieur bob :

                        communiste : pas bien , méchants, bouh
                        capitaliste : bien, gentils

                        PS : ce que je faisait à 9H25 ? j’étais avec votre femme, ça vous convient comme réponse ? d’ailleurs ce matin, j’y retourne...


                      • bob 29 octobre 2009 20:04

                        @ xbrossard

                        Vous ètes aussi vulgaire qu’inculte, laissez moi donc vous répondre en espérant que vous demanderez à votre entourage ( vous savez les autres cochons de votre auge) de vous expliquer.

                        1- les seigneurs du moyen-age était propriétaires de leurs terres et y faisaient travailler les paysans et les serfs tout dépend de la période du moyen-age. Mais cela vous ne le saviez pas.

                        2- Le gros défaut des systèmes communistes fut de singer le système capitaliste par le biais de l’argent et d’autres notions que vous ètes incapable d’appréhender. Mais cela vous ne le saviez pas.

                        3- charité bien ordonnée commence par soi-même, si vous savez lire mais peut-etre ne le savez-vous pas

                        4- Vous ètes incapable de connaitre des notions économiques basiques alors comment pouvez imaginer ce que je sais ?

                        5- Ma femme s’appelle Robert et elle a du vous dilater l’anus, cela a du vous avoir plus puisque vous en redemandez.

                        6- Essayez de trouver un travail avant d’en parler, pour l’instant vous ressemblez davantage à un flan oisif qui donne un avis qui n’intéresse personne qu’une personne intéressante.


                      • sheeldon 19 octobre 2009 09:47

                        bonjour

                        je materais ce film a l’occasion , mais en général je n’aime pas trop moore , il m’ennuie c’est superficiel , sicko par exemple est médiocre , et le passage sur la france ridicule .
                         
                        mis a part bowling j’ai pas trop aimé son travail .

                        qu’il gagne de l’argent je m’en fiche mais qu’il fasse de bons docs et pas des passages larmoyants tel que la fin de son doc palme d’or .

                        le monde selon bush me paraissait de bien meilleure qualité par exemple .

                        quand au coté ludique de ses films , je trouve les yes mens bien plus fou et bien plus drôle que lui , juste un exception , south park et l’histoire dela nra dans bowling , un grand moment ;o)

                        cordialement


                        • Tony Pirard 19 octobre 2009 15:34

                           Capitalisme est méchant avec il....pire sans il... !.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès