Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Ce n’est pas une « affaire de Kadhafi »

Ce n’est pas une « affaire de Kadhafi »

Ainsi donc, nous devrions nous réjouir ! Pour ne pas être excommuniés du « cercle de la raison », nous devrions applaudir l’expédition de l’OTAN en Libye, glorifier la « benladinisation » de Muammar Kadhafi depuis la prise de Tripoli par les forces supplétives de la « communauté internationale » pro-occidentale, saluer ce prétendu dénouement qui relancera la dynamique des révolutions arabes, jouer les autruches face au chaos qui s’annonce… Mais voilà ! Nous préférons être minoritaires plutôt que de bêler avec le troupeau face à une des plus grosses mystifications de l’histoire contemporaine.

Ce qui se passe en Libye est inquiétant. Il ne s’agit pas d’une « guerre pour la démocratie ». Qui a consulté le peuple libyen pour savoir s’il était prêt à accepter de voir son pays et ses acquis détruits pour pouvoir jouir d’hypothétiques libertés demain ? Il ne s’agit pas du dernier épisode du « printemps arabe », que les chaînes de télévision Al-Jazira, CNN et France 24, pour une fois d’accord, nous « vendent » comme elles le feraient pour la dernière telenovela à la mode. Comparer la révolte de la rue tunisienne aux manipulations de Benghazi reviendrait à mettre côte à côte Martin Luther King – apôtre du progressisme non-violent – et tous les théoriciens du chaos libérateur dont le siècle dernier a été fécond.

Ce qui se déroule en Libye n’est rien d’autre qu’une guerre illégale de l’Occident. Et la situation historique qui s’en rapproche le plus est la campagne d’Irak. L’évolution d’un certain nombre de gouvernements et d’opinions publiques est monstrueusement fascinante. Qui se souvient de Dominique de Villepin acclamé dans son pays et dans le monde arabe parce qu’il défendait, contre George W. Bush et le nouvel impérialisme américain, les principes de la légalité internationale ? Qui peut prétendre – sans rire ou emprunter le regard vitreux des porte-paroles officiels payés pour mentir en dépit des évidences – que c’est au nom de la résolution 1973 des Nations unies censée protéger les civils et créer une zone d’exclusion aérienne que les soldats des services spéciaux américains, français et britanniques combattent désormais au sol aux côtés des « insurgés » ? La ruse de l’OTAN, qui a enrobé son forfait dans un beau paquet cadeau onusien, rajoute au gangstérisme international une détestable malhonnêteté intellectuelle.

Les propagandistes « otaniens » pourront toujours dire qu’ils ont violé la Charte des Nations unies pour « sauver des vies », selon leur rhétorique habituelle. Seulement, l’expérience irakienne nous montre que le type de chaos qui vient est gourmand en sang humain… Il faut de toute urgence revenir aux fondamentaux et se demander quel monde nous prépare-t-on quand le droit international cesse d’être un référent admis par toutes les nations. Pour l’instant, l’OTAN ne fait face à aucune coalition résolue à mettre en échec ses visées. Mais demain ? La rage contenue des Chinois et – surtout ! – des Russes a de quoi inquiéter pour l’avenir.

Pour parler à l’ivoirienne, on dira que « ce n’est pas une affaire de Kadhafi ». Il s’agit ici du destin de la Libye et de l’Afrique, malmenées au gré des caprices de véritables apprentis-sorciers. Depuis le 11 septembre 2011, les Etats-Unis ont remué la planète entière au nom de la lutte contre le terrorisme islamiste. Maintenant que le CNT est quasiment sûr de l’emporter, tout ce que le monde compte de spécialistes de la Libye nous explique que les combattants qui sont en première ligne aux côtés de l’OTAN sont des… islamistes ! Devons-nous nous attendre à une « réplique » quelques mois après le « séisme », et à des règlements de compte meurtriers entre anciens alliés ? L’irresponsabilité des Occidentaux et leur volonté de faire des « coups » à très court terme au mépris de leurs conséquences nous confortent dans notre conviction : l’Afrique doit écrire elle-même sa propre histoire, et non se contenter d’être un jouet à la disposition des puissants.

En Côte d’Ivoire, le pouvoir Ouattara, installé par la « communauté internationale » au prix de milliers de morts, se réjouit du trépas de Kadhafi parce qu’il constitue un message subliminal à destination d’une potentielle opposition musclée. « Voyez comme nos protecteurs sont forts, comme ils sont fous, comme ils sont déterminés et tremblez » : tel est, en substance, ce que nos nouveaux maîtres voudraient laisser entendre. Le plus grotesque dans les articles de leur presse est qu’ils se plaisent à tancer le « dictateur » Kadhafi, assimilé sans nuances à Laurent Gbagbo et à Charles Taylor. Ils le font en trichant une fois de plus avec l’histoire récente de la Côte d’Ivoire. En effet, si Alassane Ouattara est aujourd’hui au pouvoir, c’est en partie grâce à Charles Taylor, qui a créé de toutes pièces le MPIGO et le MJP, avec la participation de Blaise Compaoré – selon la très sérieuse ONG britannique Global Witness. En septembre 2002, la presse française ne glosait-elle pas sur le soutien supposé du Guide libyen à la toute nouvelle rébellion ivoirienne ? L’on se souvient également de la jubilation avec laquelle Le Patriote, quotidien fondé par Hamed Bakayoko, prêtait ces propos à Kadhafi, au cours de la crise postélectorale : « Allez-y bombarder son Palais, lui et ses soldats, tuez-le s'il le faut. Mais ne laissez plus Gbagbo au pouvoir. Y en a marre. Je ferai face à la facture de la reconstruction ».

Les alliances politiques se font et se défont au gré des intérêts des acteurs, c’est une évidence. Aujourd’hui, un certain camp en Côte d’Ivoire se réjouit d’être sous le parapluie occidental. Il ne faudrait pas que ses animateurs, dont certains sont assez jeunes pour voir l’Histoire se retourner, considèrent ce soutien comme une donnée permanente. Au-delà des calculs à courte vue, il est plus qu’urgent que le continent, militairement indigent et extrêmement riche de ses matières premières, plaide d’une seule voix pour le respect du droit international, notamment des chartes de l’ONU et de l’Union africaine. Et pour cause : si une deuxième guerre froide ou une troisième guerre mondiale commence, ce qui est aujourd’hui plus que probable, ses enfants seront les premiers à en mourir. Par dizaines de milliers.

 Publié sur le blog de Théophile Kouamouo.


Moyenne des avis sur cet article :  4.46/5   (74 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • chapoutier 30 août 2011 10:53

    il ne faut pas se leurrer, les étatsuniens ont jeté leur dévolu sur l’Afrique et sur le moyen orient.
    au lendemain de la chute de l’URSS le président étatsunien avait déclaré que la vrai guerre allait commencer. il disait la vérité, nous la vivons en directe depuis la chute de l’URSS.
     dans la foulée il y a eu le 11 septembre, alibi à toutes les agressions impérialistes soit disant au nom de la lutte contre le terrorisme, terrorisme institutionnalisé par ces même néocons.
    Avec la Libye l’alibi du terrorisme ne tenait, ils ont réactivé l’ingérence humanitaire, juste pour la Libye, pas pour la Somalie. au nom de cette ingérence humanitaire contre un crile potentiel, ils ont noyé la Libye sous les bombes de l’otan.
    humanitaire disent-ils, enfin quand m^me il y a à la clé 35% du pétrole libyen pour la France, autant pour les usa, idem pour la grande bretagne.
    grace à cette guerre humanitaire, occident otanien va récupérer 99,99% du pétrole libyen.
    demain, l’algérie etc.
    alors peux-t-on espérer un seul instant que le droit international ai le moindre sens.
    le droit international s’est imposé à l’irak, à la cote d’ivoire etc etc.
    le droit international n’est qu’un foutage de gueule permanent aux mains des impérialistes qui se donnent le droit de décréter qui est un état voyou ou pas en fonction de leurs intérêts financier.
    la guerre que mène l’impérialisme contre les états indépendants est le prolongement de la guerre que mène le FMi contre les peuples. c’est le prolongement de la guerre sociale que nous mène nos propres gouvernements.
    Ils mènent l’humanité au chaos, à la désolation et au désespoir.
    en face d’eux, seule l’unité des peuples contre l’exploitation barbare des capitalistes pourra stopper cette effroyable spirale de la guerre et de la misère.
    c’est eux ou nous.
     


    • remopix remopix 30 août 2011 12:39

      Le fond de l’article est bon, mais il faudrait pouvoir apporter des preuves, notamment sur la présence sur le terrain des soldats otaniens. Est-ce possible ?


      • paul 30 août 2011 16:59

        Bien sûr que non, voyons, il n’y avait pas de troupe de l’OTAN au sol .Dans les airs, c’était plus
        difficile à cacher .

         http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20110824.OBS9053/libye-une-victoire-des-forces-speciales-de-la-coalition.html&nbsp ;


      • paul 30 août 2011 17:05

        Pardon pour le lien qui ne fonctionne pas , mais l’article du Nouvelobs du 24/08 démontre la présence des forces spéciales au sol, mais « non au contact des combats » .


      • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 30 août 2011 12:49


        A l’auteur :

        " Qui a consulté le peuple libyen pour savoir s’il était prêt à accepter de voir son pays et ses acquis détruits pour pouvoir jouir d’hypothétiques libertés demain ? « 

        A quels acquis faites-vous allusion ?

        Aux richesses nationales accaparées par le clan Kadhafi ?

        Au régime arbitraire et sanguinaire imposé depuis 42 ans par un despote ?

        Aux bienfaits d’un État terroriste qui fait exploser des avions en vol (Lockerbie en 1988 et vol 772 d’UTA en 1989) ?

        Aux respects de la personne humaine appliqués par les enfants du »Guide suprême« aux domestiques-esclaves que l’on ébouillante à l’eau chaude ?

        A l’arbitraire réservé aux étrangers arrêtés et retenus en otage pendant plusieurs années (infirmières bulgares et ingénieurs suisses) ?

        Aux luxueuses villas occupées par les enfants de Kadhafi ?

        ...

        Il est vrai que Kadhafi a consulté les libyens par la voie des urnes pour s’assurer que ses décisions étaient agréées par ses concitoyens ... smiley

        Oui, » l’Afrique doit écrire elle-même sa propre histoire, et non se contenter d’être un jouet à la disposition des puissants", mais alors qu’elle se prenne en mains et qu’elle fasse elle-même son ménage, qu’elle instaure la démocratie et les droits de l’homme sur ses terres.
        Mais aussi longtemps que subsisteront sur le continent noir des régimes despotiques, et Dieu sait s’ils sont nombreux, à commencer par Robert Mugabe au Zimbabwe, l’arbitraire aura encore de beaux jours devant lui !

        Il faut cesser d’analyser le monde avec le regard d’un hémiplégique !


        • fonzibrain fonzibrain 30 août 2011 13:35

          JEAN, tu parle de celui la d’attentat de lockerbie



          parceque bon, apres ce passage, rien n’est moins sure


        • symbiosis symbiosis 30 août 2011 13:46

          A Jean d’Hôtaux

          Il y a un petit coté sourde oreille dans votre commentaire, non ?

          Il est facile de relayer la propagande atlantiste avec les mêmes rengaines des dictateurs sanguinaires pour la énième fois depuis l’invasion et le saccage de la Yougoslavie.

          C’est amusant comme les gens ont la mémoire courte, comment ils peuvent être labiles et manipulables.

          C’est amusant comment nous occidentaux, donneurs de leçons pouvons être aussi enclins à voir dans les régimes, néo marxistes ou pour le moins keynésiens, soucieux de leurs souveraineté et de la gestion interne de leurs affaires, voir disais-je des dictatures et par conséquent des types corrompus, sanguinaires etc à leur tête, sans pour autant s’émouvoir des « partenaires », c’est le vocable le plus fréquemment usité à leur encontre, ultra capitalistes, tortionnaires, amis de l’occident, mais sans pour autant être qualifiés de dictateurs sanguinaires... Non, tout au plus de pays en voie de démocratisation...

          Ce qui me fait glisser à la question suivante, à l’aune de votre réflexion : « qu’elle instaure la démocratie et les droits de l’homme sur ses terres » (l’Afrique) : Ne l’ont-ils pas déjà ? La démocratie et les droits de l’homme ? Il suffit de voir le déploiement des forces armées occidentales dans les pays du tiers/ quart..... monde pour se rendre compte que tout est là : la démocratie et les droits de l’homme sont là partout, blindés et kaki comme il se doit en démocratie..... Il ne manque plus que la Syrie, l’Iran, le Venezuela. Mais c’est certain, après le chaos de leurs envahissement et de leur destruction par les forces du bien, ces pays connaîtront la démocratie et les droits de l’homme.

          Je conchie la démocratie et les droits de l’homme !

           


        • xray 30 août 2011 17:25


          Ce sont les journalistes vendus aux intérêts des américains qui l’affirment. 
          Kadhafi bombarde son peuple ! 
          Le 9/11,  c’était quoi ? 


          Les évènements du Maghreb sont visiblement orchestrés de l’extérieur. 
          Le but des Américains est de faire sauter les verrous qui leurs interdisent l’accès direct au fric et au pétrole du Maghreb. (Les « dictateurs » ne sont pas aussi malléables que nos bons élus sans pouvoir du grand bordel européen.) 

          En Libye, qui fournit les armes ? Qui tue qui ? 

          Les Américains ont trouvé en Europe des cons pour faire le sale travail. 
          Les élus européens sont des carpettes sur lesquelles les Américains s’essuient les pieds. 

          Le bourbier européen 
          http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com 


          Au lieu de faire une affaire personnelle de Kadhafi, le naboléon ferait mieux de s’occuper de ce qui se passe en France et de cesser de faire ses saloperies. 

          Un vandalisme institutionnel 
          http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2009/06/18/un-vandalisme-institutionnel.html 

          Commentaires interdits 
          http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2011/05/07/le-post-commentaires-interdits.html 



        • JMK66 JMK66 30 août 2011 12:52

          A choisir entre dictature Kadhafiste et régime totalitaire mondial qui se met en place actuellement, je pense que toute personne sensée réclamera la première.

          Ce Totalitarisme qui s’accroit en occident ne garanti pas la sécurité, mais plus encore, nous démontre bien par son infamie que ce mode de pensée nous mène dans une guerre fratricide globale.  

          Les totalitaristes du pouvoir doivent ré-intronisé Kadhafi au plus vite pour le salut de l’Afrique mais aussi pour celui de ses voisins.

          Encore une fois nous voyons que l’ONU est une vaste supercherie.

          Muette face à la cruauté de ce quelle a engendré, avec son bras armé qu’est l’OTAN ils n’ont plus légitimité d’être. 

          Le 1er septembre sera le jour de la Fête de la Révolution (Thawrat Al Shaab Al Arabi Al Libi)

          Verrons nous des scènes de liesses dans les rues de Tripoli ? Comme pour le 14 juillet chez nous.

          Sortons de cette Europe nauséabonde, regagnons notre souveraineté et ainsi nos valeurs républicaines qui étaient, je le rappelle, Liberté Égalité Fraternité, des mots qui n’ont plus de sens dans le contexte actuel, mais qui peuvent et doivent être figés dans la tête de chacun de nous et au-delà des frontières.

          Alors que j’apprends que l’Emir du Qatar recrute des mercenaires français pour combattre contre la Libye, je me dit que rien n’est gagné.

          Paix sur Nous 


          • Vilain petit canard Vilain petit canard 30 août 2011 13:58

            C’est comme pour l’Irak : Khadafi est un salaud, mais cela justifie-t-il qu’on intervienne directement pour placer ceux qu’on a choisis sans trop se concerter avec les Libyens ?


            •  Mohamed Takadoum. Bouliq 30 août 2011 15:37

              Encore un article à la gloire du colonel déchu. J’espère que les insurgés qui ont mis la main sur les archives du colonel montreront au monde entier les preuves de « l’entretien » des services libyens de certains médias et autres journaleux.

              C’est une vraie injustice que de dire que le nouveau régime sera sous la botte de l’Otan. Les insurgés libyens n’avaient pas le choix pour éviter un carnage à Benghazi (rappelez vous le siège de cette ville) ainsi que de faire tomber Kadhafi et son régime honni. Pour le faire ils avaient le droit de s’allier avec le diable s’il le fallait. Quand au pétrole c’est un argument qui ne tient pas : le pays pétroliers vendent toujours et quelque sois le pays  leur pétrole au prix du marché. C’est ce que feront le libyens aussi.


              • Valas Valas 31 août 2011 10:07

                Bouliq... Benêt ou Bouffon du Roi Sarko ?


              •  Mohamed Takadoum. Bouliq 30 août 2011 16:01

                « Il ne s’agit pas du dernier épisode du « printemps arabe », que les chaînes de télévision Al-Jazira, CNN et France 24 ».

                La révolution libyenne est la plus belle illustration du printemps arabe car les insurgés ont fait leur révolution par les armes aidés il est vrai par l’Otan ; et alors.Les articles de journaleux sur Agoravox n’y changeront rien. Et cette révolution ne peut être un enjeu de politique intérieure française.
                Cet OTAN n’a t il pas fait tomber le sanguinaire Molisevic. Cet OTAN n’a t il pas préservé l’Europe contre l’Ex URSS.
                Sans l’Otan et le parapluie nucléaire américain, les troupes soviétiques auraient vite fait d’installer des régimes communistes partout en Europe.
                Il faut pas avoir la mémoire courte.


                • symbiosis symbiosis 30 août 2011 16:20

                  Bouliq, ça n’a rien à voir avec une révolution. C’est coup d’état. Un putsch. Un pronunciamiento.

                  C’est pénible, ces gens qui débarquent dans les fils de discussions avec leurs commentaires caricaturaux.

                  Il faut faire ça dans les forums du Figaro ou de tout autre média bien pensant, bien dans la pensée unique des marchands de canons.

                  Ici, ça parait plutôt anachronique et bourrin comme commentaire... bidochon, quoi...


                •  Mohamed Takadoum. Bouliq 30 août 2011 17:27

                  C’est une révolution ; vous ne voulez pas vous rendre à l’évidence.

                  Le CNT a annoncé la couleur : élection pour la première fois dans ce pays  d’une constituante, élaboration d’une constitution à soumettre à référendum et élection d’un parlement et d’un président de la  république tout cela sous contrôle de l’Onu. Dans un délai de 8mois.

                  Après 42 ans de pouvoir absolu vous appelez cela quoi vous ?


                • kako 30 août 2011 19:39

                  J’aimerais bien que tu m’expliques comment ils vont s’y prendre ; avec une majorité de membre appartenant aux jihadistes, et l’autre à Al Quaeda, ils feront comment ? Surtout que le troisième tiers est constitué d’opportunistes, voulant tous une part du gateau !!! Le CNT, reconnu par les gangsters de l’OTAN ne l’est pas par la population. Même si celle-ci a décidée de ne plus lutter afin de ne pas moirir de faim et de soif. Je te rappelle que nos colombes de Benghazi, ont attaqué les stations de production d’eau et ont coupé l’eau dans toute la région de Tripoli. En temps normal, le droit international appelle celà un crime de guerre !!! Mais vu que le droit international est violé par ceux là même qui devaient le faire respecter ....
                  Ceci dit, je pense que je perds mon temps à t’expliquer celà ; ton cerveau est déjà trop miné par la propagande pour que tu puisses faire la moindre analyse, d’une quelconque situation.


                •  Mohamed Takadoum. Bouliq 30 août 2011 21:08

                   Tu veux parler de la propagande du colonel déchu et ses sbires en Enrope ?
                  On croirait entendre la feu télévision d’état de la Jamahiriya Libyenne.
                  Mais attend un peu que les choses s’éclaircissent avec la capture du dictateur ou de sa mort pour voir ses larbin y compris sur Agoravox changer de langage.
                  Cela ne va pas tarder je pense.


                • Valas Valas 31 août 2011 10:04

                  Bouliq, réfléchissez et expliquez comment un « état » ,délimité à la hâte il y a quelques décennies par un groupe d’européens imbus de leurs personnes, de culture nord-africaine composé de tributs peut effectuer un système de votes en mode « démocratique » à l’européenne.

                  C’est complètement aberrant !!!


                •  Mohamed Takadoum. Bouliq 31 août 2011 13:37

                  Tous les états issus de la colonisation ont été délimité comme vous dites et pas seulement la Libye.


                •  Mohamed Takadoum. Bouliq 31 août 2011 13:40

                  Dénier au peuple libyen le droit et la capacité d’avoir un régime démocratique cela s’appelle du néocolonialisme il ne faut pas l’oublier.


                • bernard29 bernard29 30 août 2011 16:39

                   « Qui a consulté le peuple libyen pour savoir s’il était prêt à accepter de voir son pays et ses acquis détruits pour pouvoir jouir d’hypothétiques libertés demain ? »

                  C’est vrai que notre guide aimait bien les référendums.

                  Bon, vous ne savez plus quoi inventer pour défendre Kadhafi ?? 


                  • symbiosis symbiosis 30 août 2011 16:44

                    Il ne s’agit pas de défendre Kadhafi mais d’y voir clair dans l’histoire... T’as pas appris ça à l’école...l’histoire ?
                    Et comprendre, observer, analyser et synthétiser pour faire ressortir le vrai du faux, tu sais faire ça ???


                  • bernard29 bernard29 30 août 2011 19:02

                    votre histoire ne m’intéresse pas.


                  • cevennevive cevennevive 30 août 2011 19:20

                    Mon pauvre Bernard,

                    Comment voulez-vous comprendre votre présent, votre époque, sans connaître votre passé ?

                    L’histoire ne vous intéresse pas dites-vous. Alors, l’affaire Kadhafi, les histoires de l’OTAN, les massacres de part et d’autre, ne doivent pas vous intéresser non plus... Et vous ne devriez donc rien en dire...


                  • tinga 30 août 2011 22:28

                    Putain le bernard, comme aurait dit mon père, c’est pas une couche qu’il tient, c’est un blindage...


                  • Lou Lou 31 août 2011 00:10

                    Quel throll ce bernard un vrai débile ...


                  • Valas Valas 31 août 2011 10:09

                    Bernard ? Tout va bien dans ton coquillage ?

                    Attends la prochaine marée hein...


                  • ak47 1er septembre 2011 15:45

                    cennevive tu te souvient surement de celui qui ce fesait jeté d’agoravox car je denoncé les mensonges et la propagande sur la libye de la part de aliciabx et autres qui me censuré a tout les coup ou je démonté leur mensonge le temps ma donné raison, AZERTY ET AZERTY666 ROBOTIX ETC.....furent mes pseudo avant qu’ils arrete de me censuré et que les preuve ce montre au grand jour, tous ce que j’avais dit sur cet interventions ces avéré vrais, tu comprendra surement ma colére, je savais que la manip etais d’empeché la lumiere de ce faire et que les gens ne ce mobilise pas ! ci ils etais plus a m’avoir ecouté ils serais surement moins indigné et fiere d’eux, mais voila ils se lamente sur le sort des pauvres libyens, ils faut toujour écouté celui qui na pas le même discourt que les autres, ils a surement des choses a faire apprendre ! 


                  • tupolev tupolev 30 août 2011 17:10

                    Tout de travers depuis la révolution iranienne.
                    Les interventions : soviétique,américaine,otanienne,onusienne ont toutes toujours été désastreuses,aggravantes et à contre temps.
                    L’interventionnisme occidental est une plaie.
                    Et pour se justifier , on veut faire croire au bon peuple que tout ce qui est entrepris l’est sans arrière pensée et au nom de la morale !
                    C’est à mourir rire... pour ne pas en pleurer !


                    • SEPH 30 août 2011 18:07

                      Les Bombardements Humanitaires en Libye ( video) : http://www.alterinfo.net/Les-Bombardements-Humanitaires-en-Libye-video_a62929.html

                      ALORS, A GAUCHE ON CONTINUE D’APPLAUDIR OU DE SE TAIRE ?


                      • symbiosis symbiosis 30 août 2011 19:44

                        Nous sommes gouvernés par des crapules qui font fi de l’histoire, qui n’ont aucune culture historique, qui fonctionnent au jour le jour, qui n’ont aucune conscience de leur actes et des implications de ceux-là dans le temps, dans l’histoire. Comment s’étonner dès lors que certains quidams ne soient pas intéressés par l’histoire et gobent toutes les sornettes que l’écran leur bavent à longueur de journée ?


                        • cacapoum cacapoum 30 août 2011 20:33

                          Nous sommes gouvernés par le mal. Seul le mal a la fièvre du pouvoir et la capacité de vaincre les peuples désolidarisés, infiltrés, manipulés.
                          L’histoire n’a plus aucune valeur pour personne et ne nous est utile en rien, ce qui est bien triste. D’ailleurs elle continue son chemin avec les mêmes exactions et injustices.
                          Dans ce qu’il pouvait avoir de bon, Kadhafi s’est érigé en ennemi de cet « occident », de ce « Nouvel Ordre Mondial » qui nous avalera tous.
                          On sait maintenant que rien n’ira plus jamais en Libye, que la paix c’est fini. Sauf à ce qu’ils deviennent un peuple un jour anésthésié comme le nôtre, shooté aux médocs, aux drogues, à la malbouffe et pourquoi pas à coups de chemtrails si nécessaire. Le tout combiné aux média-anxiogènes.
                          300 % avec l’auteur, merci à lui.


                        • tinga 30 août 2011 21:00

                          Déjà 50 000 morts annoncés, entendu sur france culture que l’aqmi combat au coté de l’otan, au moins les choses sont claires, on nous vendra bientôt al quaeda comme libérateurs.



                          • tinga 30 août 2011 22:26

                            Comme en Irak, les occidentaux pillent toutes les richesses archéologiques de la Libye, après avoir exterminé les libyens à coup de bombes et de mitraillages à l’hélico, nos humanitaires vont maintenant détruire la mémoire et la culture de ce pays, on va libérer la Syrie, peut-être l’Algérie, une bonne petite dictature islamiste pour tous ces singes, comme en arabie saoudite, nos grands amis et alliés qui financent nos opérations humanitaires à l’uranium appauvri, on va quand même pas leur filer de l’uranium enrichi. 


                            • Don Touchmyjunk 30 août 2011 23:17

                              « Comme en Irak... »

                              Comme pour l’auteur de cet article, je pense que vous cherchez beaucoup trop loin. Déjà ça n’a rien a voir avec l’Irak. En Libye, une révolution a émergé d’abord toute seule. Bien-sûr on peut voir des petits GIs partout, mais là c’est chercher trop loin et confine à l’obsession.

                              Vous croyez pas que 40ans de ce tyran ça suffit ?

                              C’était peut-être quelqu’un de bien au tout début mais c’est un malade depuis bien longtemps déjà.


                            • tinga 31 août 2011 00:23

                              Je vous conseille la lecture du PNAC, cela vous évitera de dire n’importe quoi.

                              L’opération de destruction de la Libye s’appelle aube de l’odyssée, l’otan a décidé de combattre ouvertement au coté d’aqmi pour la guerre en Libye, maintenant, dénoncer l’opération d’agression d’un pays par l’otan ne signifie en aucun cas l’aveuglement sur les crimes de kadhafi, qui de toutes façons sont peu de choses en comparaison de ce qu’a fait l’occident le 911, et dont cette guerre illégale, une de plus , n’est que la continuation.

                            • tinga 30 août 2011 23:26

                              Vous écrivez :
                               L’irresponsabilité des Occidentaux et leur volonté de faire des « coups » à très court terme au mépris de leurs conséquences nous confortent dans notre conviction : l’Afrique doit écrire elle-même sa propre histoire, et non se contenter d’être un jouet à la disposition des puissants.

                              Il ne s’agit pas d’irresponsabilité mais bien d’une attitude calculée, la stratégie du chaos, ne chercher aucune autre cohérence à tous ces évènements.
                              Quant à l’Afrique, son histoire à déjà depuis longtemps influencé l’histoire du monde, votre phrase ressemble à du sarkonaz, que l’occident pourrisse depuis un moment déjà celle de ce continent, c’est certain, mais les civilisations Africaines pour beaucoup de tradition orales n’ont pas écrit leur histoire, elles sont leur histoire, et d’une sacré force au point que les esclaves transportés sur le continent américains ont révolutionné la musique à l’échelle mondiale en profondeur au point qu’on ne s’en rend même plus compte, quant à celle qui comme en Egypte possédaient l’écriture, elles sont la naissance de notre histoire. 

                              • zakari 31 août 2011 00:57

                                Don Touchmyjunk
                                « Vous croyez pas que 40ans de ce tyran ça suffit ? »

                                Il est assez curieux de voir comme la démocratie s’exporte avec sont libre échange bonne enfant des idées et se permet de s’ingérer dans les cultures et les structures qui vont avec
                                Du même coup voilà des familles qui vivaient tranquillos et qui se disloquent avec des drames existentiel
                                40 ans ne serait se pas une traversée du désert
                                Grâce a vous la Libye vous remercie de ne pas vous avoir envahie et piller


                                • Alliance Rebelle citoyen du sud 31 août 2011 01:29

                                  @ Bouliq « élection pour la première fois dans ce pays  d’une constituante » 

                                  on aurait aimé avoir eu le même droit légitime au Maroc , une constituante pour l’élaboration d’une constitution légitime qui reconnait enfin la souveraineté du peuple ... 
                                  malheureusement nous avons eu droit dernièrement a une énième « constitution octroyé » qui « légalise » le despotisme et le droit d’un homme a disposer du destin d’un peuple , de sa terre , de ses richesses , sans aucun compte a rendre au peuple considéré comme constitué d’esclaves né pour vivre dans la servilité ... 
                                  dit moi  Bouliq , toi le fervent défenseur des ingérences & guerres néo-colonial contre les peuples arabes & musulmans ( Afghanistan , Irak , Libye ... et Palestine aussi qui est une guerre colonial aussi ) , dit moi juste une chose  Bouliq  :
                                  a qui appartient la souveraineté ?
                                  1) au peuple ?
                                  2) a dieu ?
                                  en espérant une réponse clair & argumenté ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès