Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Centrafrique : mini-documentaire composé d’interviews

Centrafrique : mini-documentaire composé d’interviews

La République centrafricaine (RCA) est depuis plusieurs mois le théâtre d’affrontements interethniques particulièrement violents. Les conditions de vie se dégradent de jour en jour, même si le déploiement humanitaire à travers le pays permet de contrebalancer la ruine de l’État dans tous ses segments. Les chiffres des populations déplacées sont extrêmement inquiétants. On peut quasiment parler de situation chaotique. Depuis l’indépendance du pays en 1960, les gouvernements — élus ou non — qui se sont succédés ont tous peiné à outrepasser les appartenances et les clivages ethniques pour instaurer la stabilité. L’absence d’un pouvoir fort et consensuel favorise depuis des décennies les déstabilisations externes comme internes. Récemment, suite au renversement du président en place François Bozizé par les milices de la Séléka, puis à la démission de son successeur Michel Djotodia, la situation du pays s’est gravement dégradée. Deux camps principaux, la Séléka — à dominante musulmane — et les anti-balaka — majoritairement chrétiens — se livrent à une série sans fin d’exactions, de pillages et de terreur sur la population.

Pour l’essentiel des médias, il s’agit d’un conflit principalement confessionnel. Or, nous cherchons ici à analyser la source de ce conflit — avant tout politique — et tâchons d’illustrer comment le facteur religieux est employé pour polariser les populations sur le territoire centrafricain, monter les communautés les unes contre les autres et les manipuler aux fins d’intérêts qui ne sont pas les leurs. S’il existe bel et bien des tensions religieuses en RCA, essentialiser les conflits qui s’y déroulent revient à faire fi de la complexité de la situation centrafricaine mais aussi africaine ; la République centrafricaine est une scène où se jouent des affrontements et une compétition à grande échelle entre puissances internationales et régionales et entre ethnies rivales. La réalité du pays s’appréhende notamment par une prise en compte de la dimension multitribale de la société centrafricaine, mais surtout par une lecture historique, politique et économique du pays. L’histoire nationale centrafricaine, la récente déstabilisation de cette région d’Afrique avec la destruction du régime de Kadhafi en Libye et la zone stratégique que représente la RCA favorisent la convoitise des uns et des autres. Comprendre cela, c’est déjà vouloir traiter la question centrafricaine dignement, qu’il s’agisse de sociologie, de politique ou d’économie et même de préoccupations humanitaires. Voici ici quelques pistes.

Youri Hanne, Rédaction

Léonard Fisch, Image et son

Amir Forotan, Direction


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (6 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Amir


Voir ses articles







Palmarès