Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Ces insurgés Libyens, dont on ne veut savoir grand chose

Ces insurgés Libyens, dont on ne veut savoir grand chose

Quand, dans la presse et les médias, à propos des heurts en Libye, le terme four-tout de "Manifestants", qui au fil des images provenant de Libye, de rebelles armés chassant les mercenaire Africains de Kadafi, devenait difficile a tenir sans tomber dans le ridicule, fit place au terme tiroir, non moins vague "d'insurgés dont on se sait pas grand chose" et ce de façon systématique , Il m’est apparu comme intéressant, voir nécessaire de gratter un peu la zone d'ombre.

Donc, ni une ni deux, en internaute lambda, un petit coup de revue de presse internationale , quelques recherches wiki (en approfondissant un peu les sources), et voici un tableau non-exhaustif, et qu'il conviens de prendre avec une pincée de sel. Mais qui je l’espère donnera un aperçu de l’opposition libyenne et permettra de former une perspective ainsi qu’une rétrospective un peu plus pertinente, que ce que les média veulent bien nous donner sur des forces et groupuscules Anti-Kadafiste en présence.

Et il est aussi important de noter que la France, en tous cas son appareil d'état, devrait bien connaître son dossier libyen pour si être frotté au Tchad (ancienne colonie française et voisin immédiat au sud de la Libye), dans les années 80 avec les opérations Manta et Épervier 1984 et 1986 (sous F.Mitterand)

Il existe pas moins d'une vingtaine de groupes d'opposition Libyen en exil, répertoriés en tant qu'organisations, qui participèrent plus ou moins activement à plus de 40 ans de guerre secrete contre la Libye.

Je ne traiterai ici que de deux à trois des principaux groupes qui eurent ou ont un impact international signifiant de par leurs actions et/ou allegeances et ce, sans rentrer dans les composantes tribales ou ethniques.

Commençons par le plus ancien et plus gros groupe qui comptabilisera en 1987 une branche armée d’environ 2000 « irréguliers »

Le "Front National de Salut Libyen" (National Front for the Salvation of Libya –NFSL ou Libyan National Salvation Front - LNSF) et "L'armée Nationale Libyenne" (Libyan National Army - LNA )

Le NFSL est formé le 7 Octobre 1981 a Khartoum au Soudan ce qui donna lieu a une conférence de presse, et dont le dernier Congrès date de juillet 2007 aux Etats Unis.
Il a pour but avoué le renversement du régime de Kadafi. Le groupe restera basé au Soudan jusqu’en 1985 avec la chute du régime en place du Colonel Nimerey.
Son premier chef de file fut Muhammad Yusuf al Magariaf, ancien ambassadeur de Libye en Inde.
Il est actuellement présidé par un secrétaire général désigné en 2001 et reconduit lors du congres de 2007, Ibrahim Abdulaziz Sahad, ancien militaire et diplomate Libyen

Le 17 Avril 1984, le NFSL organise une manifestation à Londres devant l'ambassade de Libye, s'en suit une fusillade ou 11 personnes furent blessés et une jeune policière Britannique, Yvonne Fletcher décéda de la suite de ses blessures. Les tirs furent attribués à des agents au sein du personnel de l'ambassade Libyenne, qui auraient tiré des rafales de pistolet mitrailleur, depuis le deuxième étage de l’ambassade ce qui donna lieu a un siège de plus de onze jours, qui pris terme avec avec un départ négocié des diplomates libyens et déboucha sur la rupture des liens diplomatique entre la La Grande Bretagne et la Libye.
Cependant plusieurs experts en balistique y compris au sein de l’armée Britannique dont le Lt-Col George Styles ainsi que le Médecin légiste du « Home Office », Hugh Thomas, émirent des doutes sur la provenance des tirs imputés, aux vues des angles de pénétration des balles sur les victimes.

Suivant le principe du « Cui bono » Il n’est pas trés difficile de supputer une opération déstabilisation sous faux drapeau du type « on tir sur des manifestants/ opposants qu’on a pris le soin de rameuter et on impute la faute au bouc émissaire du moment », qui n’est pas sans rappeler le putsch raté contre Hugo Chavez orchestré en 2002 par l'administration Bush et la jeune actrice Iranienne Neda Soltani laissé sur le carreau lors des manifestations dites « révolution twitter » de 2009 en Iran, parmi d’autres.
La Libye finira cependant par endosser la faute ainsi que l’attentat de Lockerby lors de son rapprochement avec l’occident et les instances de sécurité Onusiennes.

Le meurtre d’Yvonne Fletcher fut un facteur déterminant dans l’accord donné par Margareth Tatcher à Ronald Reagan pour le bombardement de la Libye en 1986 par USAF a partir ses bases au Royaume Uni.

Peu après sur le territoire Libyen la seul action connue des commandos du NFSL fut la tentative d'attaque du QG de Kadafi à la caserne de Bab al-Aziziyah le 8 mai 1984. Son chef Ahmed Ibrahim Ihwas fut capturé alors qu'il tentait de franchir la frontière Libano-Tunisienne, il s'en suivit l'arrestation de plus de 2000 personnes en Libye et la pendaison de huit en place publique. - Sources : U.S. Library of Congress

L'année suivante en 1985, les E.U. sous l'administration Reagan firent part via l'Admiral John M.Poindexter , a l'Egypte de Moubarack d'envahir la Libie suivant un plan issu du National Security Council et Robert M. Gates, mais Le President Moubarack refusa. Proposition qui fut revelée par le Washigton Post et reprise par d’autre quotidiens US. - Sources : Nytimes

Le NFSL dispose au milieu des années 80 de bases au Tchad et il est (suivant plusieurs sources) financé principalement par les E.U. et Israël ainsi que d’autres nations. Les archives officielles U.S. indiquent que le financement de la guerre secrète contre la Libye venait aussi de l'Arabie Saoudite, d'Égypte du Maroc, d'Israël ainsi que d'Irak. Il (le NFSL) recevrait aussi l'appui de la CIA et des services Français.

Il est bon de rappeler que le Tchad fut considéré comme protectorat français à partir de 1900, fut érigé en colonie en 1920 dans le cadre de l'AEF (Afrique équatoriale française). Sous l'impulsion du gouverneur Félix Éboué, il fut la première colonie française à se rallier à la France libre en 1940. Le Tchad accède a son indépendance qu’en 1960 sous la présidence de François Tombalbaye. La moitié nord du pays restera sous contrôle de l’armée française jusqu’en 1965..
Il s’en suit plusieurs crisses et interventions dans les années 70 entre Tripoli, N’djamena et Paris.
Et de noter que les Forces Françaises seront en force au Tchad de 1983 à 1984.
Puis de 1986 a nos jours.
Opérations Manta et Épervier lors du conflit Tchado-libyen en soutient du gouvernement Tchadien d’Hissène Habré.
Et dont la dernière phase du conflit en 1987 fut nomé « la guerre des Toyota »
Puis l’Opération Dorca est venue se greffer sur l'opération Épervier en 2004 lors des événements du Darfour et en suite au sein de L’EUFOR jusqu’en 2009.
En août 2010, le président Tchadien Idriss Déby remet en cause la présence militaire française au sein d'Épervier (environ 1100 hommes) dans son pays en l'absence de contreparties financières, après avoir obtenu le départ de la MINURCAT de l'ONU pour fin 2010.

Le NFSL fini par se constituer d’une réserve d'environ 2000 rebelles Libyens capturés par l'armée Tchadienne qui firent allegence au NFSL et formerent de facto la LNA en 1987
La LNA fut subséquemment obligée de quitter le territoire Tchadien en 1990 quand le Président Hissène Habré fut renversé par Idriss Déby (Pro Kadafi)
Ayant apparemment abandonné l’idée du renversement du régime de Kadafi par la force armée, Le NFSL re-apparaît ensuite en Juin 2005 lors de la 1ere Conférence Nationale de l’Opposition Libyenne (NCLO) qui se tiendra à Londres

Le NFSL pparaît etre encore a ce jour un interlocuteur privilégié pour l'occident.

La Conférerence Nationale de l’Oposition Libyenne (NCLO)

NCLO qui revendiquera ertre a l'initiativede l'appel du « Jour de la Colère » 17 février 2011, sur Facebook lancé à partir de Londres pour commémorer le massacre de la prison de Abou Sélim de 2005 qui sonera le coup d’envoi de la trente neuvième tentative de renversement Kadafi en l’espace de quarante ans (sic).

Il apparaît concomitamment dans un article du Daily Mail daté du 25 Mars 2011 que pas moins de 350 SAS et SBS britanniques seraient a l’oeuvre alors en Libye depuis déjà un mois. - Sorce : the Daily Mail

Le Groupe de Combat Islamique Libyen ou Al-Jama’a al-Islamiyyah al-Muqatilah bi-Libya - Libyan Islamic Fighting Group – LIFG

Le LIFG est une des faction Anti-Kadafiste qui fait parler d’elle en ce moment et dont les liens étroit avec Al Quaida lu valurent de figurer dans la liste des associés de Ben Laden par le comité 1267 du Conseil de Sécurité des Nations Unis, dit "comité des sanctions Alquaida et Talibans".
L'agence de presse Italienne Adnkronos International rapporte que Le LIFG est formé en automne 1995 en Afghanistan par Abu Laith Al Libipar et est composé des Libiens ayant combattu les forces de l’Union Soviétique en Afghanistan auprès des Moudjahidin.
Ses objectifs sont le renversement du régime de Kadafi et l’instauration d’une république Islamique en Libye
Le LIFG revendiquera la tentative d’assassinat de Mars 1996 a l’encontre de Kadafi dans la ville côtière de Sirte, qui selon David Shayler (ex agent du MI5 de 1991 a 1996) fut en parti financé par le MI6 a hauteur de 100,000 livres .
L’engin explosif fut mis sous la mauvaise voiture, Kadafi echapa a l’attentat, mais plusieurs civils perirrent.

Le LIFG continura de porter quelques attaques sur les forces de securité libyennes jusqu'à la fin des Années 90.
Le LIFG nie a cette époque avoir de liens avec AlQuaeda malgres une genèse partagée en temps et lieu et insiste sur le fait que leur terrain d’action est circonscrit à la Libye et ne vise pas la population civile.
En 1999 Shayler fit parvenir un dossier documenté comportant preuves et noms des intervenants au Home secretary Jack Straw qui declara qu’il se pencherai sur l’affaire, le dossier fut transmit au Conseil de Securité du Parlement et la police Britanique.
Le LIFG fut finalement interdit en Grande Bretagne et porté sur la liste des organisations terroristes en 2005.

Mention suivit par l’ONU en février 2006 qui publia une liste de cinq responsables du LIFG ayant des liens avec AQ, le GIA l’un d’entre eux recherché au Maroc en connexion des attentats de 2003 à Casablanca, ainsi que quatre entreprises soupçonnées de financer le groupe

De 2007 à 2009 une guerre de communiqués fait rage au sein du groupe entre ex membres et leader proclamés, les uns prônant l’arrêt de la lutte armée les autres déclarant que le groupe avait rejoint Al Quaeda, puis finalement que le groupe fit scission avec AQ en 2009.

En 2008 Al Jazeera rapporte que 90 membres du LIFG sont relachés des prisons Llibyennes
Parmi les libérés figure Abdel-Hakim al-Hasidi qui capture en 2002 au Peshawar (Pakistan ) fut confié aux troupes US en Afghanistan puis transféré en Libye
Abdel-Hakim al-Hasidi apparaît aujourd’hui comme le Leader du LIFG en Libye et confie dans un interview au quotidien Italien « Il Sole » repris par « The Telegraph »
« Qu’il avait initialement recruté 25 hommes de la zone de Derna afin de combattre la coalition US en Irak, certain de ces hommes sont aujourd’hui dans les premières lignes à Adjabiya.
Il précise notamment que ses hommes sont de bons patriotes et de bons musulmans, pas des terroristes. Et d’ajouter, que les membres d’Al Qaeda sont aussi de bon musulmans qui combattent l’envahisseur » - Source : The Telegraph

La veille du 17 Février 2011 (Jour de la colère) Moammar Kadhafi tente de désamorcer la contestation en proposant de doubler les traitements des fonctionnaires et relâche 110 autres détenus du Groupe islamique de combat libyen. Seuls 30 membres de ce groupe, restent en détention.
Le LIFG semble malgré son peu de troupes, être aujourd’hui la faction qui semble la plus active sur le territoire Libyen, en tous cas en termes médiatique

Les transfuges Lybiens de la France

 Si on se refere aux informations apparues via le resau Voltaire issue du journaliste de la droite libérale italienne Franco Bechis, sur l’action Francaise de déstablisation de la Libye, c’est dès novembre 2010 (avant le Noel de MAM en Tunisie, de la chute de Ben Ali et de Moubarack) que l’offensive et le reversement de Kadafi se preparait - Sources : Résau Voltaire

Vers une partition de la Libye, Le spectre du Kosovo ?

Ne voulant pas trop charger mon premier article ni trop me disperser, je m’arrêterai là..
J'aimerais pourtant souligner les similitudes entre L’opération aujourd’hui en Libye et l’intervention de L’Otan en Serbie, de la partition du Kosovo, dans le traitement médiatique comme dans les alliances et rapprochements dit « contre nature »..., peut être lors d’un prochain article si ce premier est publié.
En espérant que vous serez indulgent avec moi, aussi bien sur la forme qui devrait receler nombre de fautes que sur le fond, forcement réducteur en termes de vision d’ensemble.


Quelques autres sources utilisées :

Peter Dale Scott : Who are the Libyan Freedom Fighters and Their Patrons ?
Wikipedia : sur les differents groupes cités NFSLNCLO - LIFG

images d'illustration source AP. - titre original en légende : Determined : A Libyan rebel grimaces as he prepares for combat in Benghazi


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 29 mars 2011 11:00
    Pourquoi les occidentaux ont attaqué la Libye quand ils n’ont pas bougé ni en Tunisie ni en Egypte, ni en Côte d’Ivoire, ni à Gaza... ? Là est la question !

    Réponse : Le produit intérieur brut de la Libye est l’un des plus élevés d’Afrique : pas bon pour un pays pauvre ! Son économie repose en grande partie sur l’exportation du pétrole : super pour les USA qui sont avide de pétrole… 

    Le gouvernement de transission deja reconnu par Paris, est composé uniquement de personne ayant des rapports etroit avec l’occident ou ayant fait leur etudes aux USA !
     
    Et quand les USA s’en vont en guerre, regardez toujours le sous-sol du pays attaqué !
     

    • Deneb Deneb 29 mars 2011 12:36

      « ...il tentait de franchir la frontière Libano-Tunisienne... »

      C’était à l’époque des escarmouches à la frontière sino-polonaise ?


      • Cyprès Cyprès 29 mars 2011 18:41

        Bonsoir Deneb - J’ai beau chercher, j’avoue ne pas très bien comprendre le sens de votre remarque, Il semble bien pourtant que la Libye partage avec la Tunisie une frontière... ou alors c’est la formulation en « o-quelque-chose » qui vous choques (comme le couple Franco-Allemand ou le conflit Israëlo-Palestinien)
        Sinon, sur le fond et non sur la forme, une remarque pertinente ? smiley


      • Deneb Deneb 29 mars 2011 19:32

        Il faut être complétement à l’ouest pour trouver une frontière entre le Liban et la Tunisie. Vous vouliez sans doute parler de la frontière Libyano-Tunisienne


      • Cyprès Cyprès 29 mars 2011 20:08

        Ah.. effectivement, ca m’avait échappé,.... du coup, merci pour votre vigilance ...  smiley


      • Bovinus Bovinus 29 mars 2011 12:37

        Merci pour cet effort de recherche et d’analyse objective. L’information est devenue aujourd’hui un bien précieux, j’attends la suite avec impatience.


        • furio furio 29 mars 2011 13:07

          Les insurgés libyens dont ne sait pas grand chose !!

          Ce sont surtout des militaires étrangers... des barbouzes français et israéliens ainsi qu’un fort contingent de mercenaires.

          Voila la réalité de cette nouvelle saloperie opérée sur le dos d’un pays arabe. Une nouvelle manigance des sionistes avec en relais la propagande des médias français tous sous le joug, et financés par l’état juif, et également les sionistes de service que sont les sarkygnol et autres bhl.

          Alors on va vers un délire de l’ordre de celui commis en Irak avec des CENTAINES DE MILLIERS DE MORTS !! Mais un bilan officiel, décompte, qu’ils disent de 45 morts !!!


          • katalizeur 29 mars 2011 13:20

            @ furio

            bonjour

            les mega-mensonges et impostures n’ont tenus que quelques jours, enfin beaucoup moins longtemps que pour l’ex-yougoslavie et l’irak.....

            l’opignon public est entrain de se retourner a grande vitesse...le groupe de pilotage pourritique risque de se faire prendre de vitesse, il n’y a qu’a voir le retro-pedalage d’obamata et l’empressement a refiler le bébé a l’otan.....


          • furio furio 29 mars 2011 13:07

            ps : mes amitiés et condoléances au peuple libyen !!


            • papi 29 mars 2011 14:12

              @ l’auteur

              Si je comprends bien , nous sommes entrain de soutenir, un combattant d’al quaida, revenu sur le sol libyens, un individu qui combattait nos propres forces en Afghanistan, et il est fort possible
              que l’armement d’appoint fourni aux rebelles Libyens(, une fois le conflit terminé ), se retrouve
              redistribué en Afghanistan, et alors nos soldats Français tomberont sous des balles Françaises , Anglaises, Américaines...... tristesse..
              D’ailleurs le pillage des dépôts d’armes par l’acmi réseau trans-saharien d’al quaida, auteur de
              l’enlèvement de nos compatriotes et tueurs de soldats Français nous font prévoir que des Français tomberont sous les balles que nous auront offert sur un plateau à ces assassins
              Je ne pensais pas que nous puissions un jour tomber si bas, ..


              • daniel paulmohaddhib 29 mars 2011 14:31

                lien bla bla bla

                bombardement de civils a l’uranium appauvri....


                • Cyprès Cyprès 29 mars 2011 15:14

                  Bonjour a tous...whaou !, je ne m’attendais pas a ce que mon papier soit publié, vu le nombre de fautes d’accords, d’accents répétitions et autres..
                  Donc toutes mes excuses si ca pique un peu les yeux...
                  Et merci a la rédaction !

                  @ Papi
                  Je ne me targuerais pas de connaître la réalité sur le terrain, mais effectivement, on nous parle beaucoup du CNT (Conseil National de Transition) de Benghazi , que je n’ai pas abordé dans mon papier car l’organisation a moins d’un mois d’existence, sont représentant ou chef Mustafa Abdul Jalil semble être un apparatchik du pouvoir Libyen à la veste fraîchement retournée, dont le principal fait d’armes a été d’avoir émis publiquement en Août 2010, quelques critiques sur les arrestations arbitraires dans le pays, un résistant de la dernière heure en quelque sorte.
                  Aussi ne pas oublier que c’est BHL qui fut un des premiers a faire la promotion CNT.
                  Je me demande bien comment ca doit se passer sur place avec des organisations qui ont des combattants qui pour certains on fait l’Afghanistan contre l’URSS puis contre la coalition, dont beaucoup sont passés par le geôles Libyennes et se sont opposées de manière plus au moins sporadique au régime de Kadhafi depuis les années 80 90, et quand bien même si ces organisations ont été financées par l’étranger, elles ont tout de même une certaine légitimité au niveau de la lutte armée contre le régime Libyen
                  Effectivement il est fort probable que dans les premières lignes de l’opposition armée on retrouve des composante ou afiliés d’Al Quaida ou de sa franchise au Maghreb, l’AQMI .
                   


                  • Cyprès Cyprès 29 mars 2011 15:22

                    Au fait, je n’ai pas mis de lien sur l’expression tiroir des « insurgés dont on se sait pas grand chose » une petite recherche google, les resultats sont assez parlant ...en terme de reprise par les differents organes de presse


                    • xray 29 mars 2011 15:25


                      Ce sont les journalistes vendus aux intérêts des américains qui l’affirment. 
                      Kadhafi bombarde son peuple ! 
                      Et le 9/11, c’était quoi ? 


                      Les évènements du Maghreb sont visiblement orchestrés de l’extérieur. 
                      Ces évènements démontrent une nouvelle fois que les journalistes sont entièrement soumis aux intérêts des Américains. 

                      Le but des Américains est de faire sauter les verrous qui leurs interdisent l’accès directe au fric et au pétrole du Maghreb. (Les « dictateurs » ne sont pas aussi malléables que nos bons élus sans pouvoir du grand bordel européen.) 

                      Le réveil des maghrébins risque d’être douloureux. 
                      La Libye n’est pas en proie à de simples manifestations ni à des émeutes mais à une véritable insurrection avec de vrais moyens militaires. 

                      En Libye, qui fournit les armes ? Qui tue qui ? 

                      Les Américains ont trouvé en Europe des cons pour faire le sale travail. 
                      Les élus européens sont des carpettes sur lesquelles les Américains s’essuient les pieds. 

                      Le bourbier européen 
                      http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com 


                      Au lieu de faire une affaire personnelle de Kadhafi, le nabot-léon ferait mieux de s’occuper de ce qui se passe en France et de cesser de faire ses saloperies. 

                      Un vandalisme institutionnel 
                      http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2009/06/18/un-vandalisme-institutionnel.html 

                      Le piège internet (GOOGLE, Blog-spot,  Dailymotion, Le Post) 
                      http://echofrance.monblogue.branchez-vous.com/2009/11/21#215760 



                      • furio furio 29 mars 2011 19:08

                        Les « médias aux bottes » français ce jour, je cite : « de fortes explosions entendues à TRIPOLI »
                        Comme c’est mignon pour éviter de dire que les français bombardent TRIPOLI. Cela évite de faire un bilan du carnage ! De chercher des responsables à cette saloperie de guerre colonialo-sioniste.


                        • furio furio 29 mars 2011 19:17

                          Oh ! une bombe sur un quartier de TRIPOLI..Oh ! d’après les éminents collabos sionistes qui sillonnent les forum..c’est combien de morts.
                          TRIPOLI c’est pas NEW YORK ! Il y a pas d’abris. Les ossatures des bâtiments laissent à désirer.
                          Une bombe sur un quartier peuplé ça peut exterminer 1000 personnes, des femmes et des enfants, mais aussi des vieillards,..Ah oui des soldats mais ils représentent combien de personnes en statistique. Ah c’est énorme cette bombe aurait tué 50 militaires ! Formidable ! Bravo les bombes intelligentes (psitt : il y a encore des cons qui croient aux bombes intelligentes) 


                          • agent orange agent orange 29 mars 2011 19:56

                            Merci à l’auteur pour cet article factuel... Cela nous change des articles superficiels écris dernièrement par ceux qui soutiennent cette guerre coloniale.
                            L’article du Times est plutôt révélateur. Est-ce que la mise sur la touche de Mubarak par le soit-disant sirocco démocratique était un prétexte pour faciliter une possible invasion future à partir de l’Egypte ? Wait and see... Par ailleurs, cet article du Times exonère Kadhafi d’être le sponsort du terroriste Abu Nidal. Un autre article qui donne un autre son de cloche sur l’attentat de Lockerbie. Kadhafi ne serait pas le diable que l’on voudrait nous faire croire ?
                            Oui cette insurrection libyenne à un parfum d’islamisme, que m^me les islamophobes en France (et ailleurs ?) soutiennent. Curieux non ? Sans doute lobotomisés par Dassault-Rothschild-Bouygues-Lagardere-etc...
                            Le chef du CNT Mustafa Abdul Jalil était le ministre de la justice de Kadhafi il y a encore peu. Des rumeurs prétendent qu’il était responsable de la torture des infirmières bulgares (quelqu’un pour confirmer ou sourcer ?)
                            Et on retrouve encore Facebook. Si Facebook joue un rôle, Alliance for Youth Movement (AYM) semble être la vraie structure organisationnelle derrière ces révoltes arabes. Le CV des membres dirigeants est éloquent...


                            • Marc DELON 29 mars 2011 20:34

                              L’OTAN fait du bon travail. Sa mission est claire et efficace. Félicitations !

                              La question de l’immigration pose « maintenant » question.
                              De Tunisie ou d’Algérie, du Maroc, de Libye ou d’ailleurs...STOP !

                              L’UMP au pouvoir est aux abonnés absents.

                              Le BLABLABLA, les matamores ça suffit.
                              A quand l’action ???

                               


                              • papi 29 mars 2011 21:34

                                @ monsieur delon

                                Ilm"apparait que vous ne soyez pas au courant de l’actualité, ce n’est pas L’OTAN qui a promus cette guerre , mais belle te bien la coalition Franco-anlglo américaine ; La mise du conflit sous bannière OTAN n’est intervenue que parce que de nombreux Européens trainaient les pieds sur
                                ce conflit et sur les buts à atteindre , et notamment sur le débordement génant de la résolution 1973.. Donc c’est à la demande des autres pays que l’OTAN prendra les reines des opérations
                                ce mercredi 30 Mars.. Ce faisant il semblerait que les buts recherchés changent la réalité de cette intervention , ..Notez que l’Italie menaçait de reprendre son engagement logistique’’ bases)
                                et qu’un pays scandinave , faute de coordination OTAN avait rappelé ses avions..


                              • Marc DELON 29 mars 2011 21:38

                                alterinfo...c’est une blague ?

                                Bordovsky S., Vasilenko, S., Vegerkina A., Henry IV, Henry H., L. Grigorenko, DraBragg, A., Drobot V. Drobot, N., Yemets E., Kolesnikova, T., Kuzin, I., Kuzmenko, B., Kulebyakin V. Kulmenko T., Nikolaev AG, Papelyuk V. Selizar V. Selizar About . Smirnov, O. Smirnova, R., Soloviev DA, Stadnik VA, Stolpakova T. Streschalin G. Stakhovich Yu, Sukacheva L. Sukachev V. Tarakanov, T., Tikhon N.
                                Tikhonov VI, Tkachev AV, Hadareva E., Tchaikovsky, O., Chukhno D. Chukhno O. Yakovenko D.

                                qui sont ces comiques qui parlent de liberté ?
                                enfin, soyons sérieux.
                                L’ex nouveau KGB n’est plus ce qu’il était, vraiment !


                                • papi 29 mars 2011 21:52

                                  @ delon

                                  Ces gens ne parlent pas de liberté , mais de morts !! un mot que vous ne connaissez apparemment pas puisque la coalition annonce à ce jour : 0 morts civiles , de qui se fout-on ??et vous de qui vous foutez-vous ?? vous nous démontrez qu’il existe les bons et les mauvais cadavres.. et vous osez écrire le mot liberté !!!
                                  Réfuter des témoignages est d’une tristesse Pitoyable..


                                • Marc DELON 29 mars 2011 22:26

                                  oui, les civils...civils le jour taliban la nuit ...


                                • papi 29 mars 2011 21:43

                                  @STJUSTE

                                  J’avais déjà pris connaissance de cette lettre, je le confie tristement, et je pense que les autorités russes l’ont également fait , à voir les commentaires des autorités russes de ce jour..Je crains même que nos amis Russes , si les bombardements continuent à ce rythme, ne commencent à taper le poing sur la table.. suivis par le Chinois qui voient d’un mauvais oeil les bouleversements magiques des révolutions arabes..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès