Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Charia libyenne

Charia libyenne

Il semble à peu près certain que les heures du régime de Kadhafi soient comptées. Les défections de dernière minute sont de plus en plus nombreuses.

La Ligue arabe vient de se ranger aux côtés de ce qu'il faut bien appeler désormais le gouvernement légitime libyen.

L’opposition armée a gagné sur presque tous les terrains sauf dans les territoires tenus par les tribus fidèles au Colonel. Tripoli est aux mains du Conseil National de transition.

Le fils le plus en vue du dictateur, Seif Al Islam, s'est rendu sans résistance et est aux mains de la rebellion (lire les exploits du Monsieur ici).

Mais le régime lance toujours des appels à la révolte contre l’Occident et les traîtres.

On se souvient de Saddam Hussein et Tarek Aziz lançant à la radio des communiqués triomphateurs le 9 avril 2003 alors que la 1° division blindée américaine prenait possession de la capitale.

Les tyrans ont toujours beaucoup de mal à accepter la réalité.

Pendant ce temps, le Conseil national de transition clame haut et fort qu’il sera respectable et respecté, adoubé par Barak Obama. Il a annonçé cette nuit à la télévision que les jeux étaient faits.

Il a renouvelé sa confiance envers ce conseil dont le moins qu’on puisse dire est qu’il est composé de personnalités hétéroclites. Rien ne dit qu’ils s’entendront après la victoire.

Tout laisse supposer le contraire.

Depuis le 19 mars, deux jours seulement après une résolution de l’ONU, l’OTAN a entamé sa guerre d’usure contre les forces loyalistes libyennes.

Dimanche soir, les rebelles ont pénétré dans la capitale et Kadhafi serait encerclé dans sa résidence. C'est l'euphorie dans la capitale, un sentiment bien compréhensible.

Depuis quelques semaines, prévoyant cette issue, on travaillait en coulisse à préparer l’avenir.

Les diplomates et juristes libyens ont beaucoup oeuvré. Ils ont rédigé une « Déclaration constitutionnelle ».

Ce texte, pavé de bonnes intentions, est symptomatique des courants intellectuels et des traditions qui traversent l'opposition et qui vont certainement l'empêcher de mener son action jusqu'au bout.

Cette "constitution" trace les contours d'un « État démocratique », fondé sur « le pluralisme politique », garantissant les libertés publiques et individuelles, les droits humains fondamentaux et l'égalité des chances.

Beau programme !

Un seul bémol : le texte affirme que la charia, la loi islamique, est la « source principale de la loi ».

Dans quelques mois, il sera toujours temps de voir comment la charia peut garantir la liberté de conscience.

Mais les Libyens risquent fort de ne pas pouvoir vivre cette notion fondamentale avant plusieurs années.

Ils risquent fort de constater que la paix doit se gagner plus rudement encore que la guerre.

Pendant ce temps, un autre dictateur continue à se pavaner en Syrie, massacrant son peuple. Mais, pour ce pays, aucune intervention armée n’est prévue, ni aucun vote de l’ONU.

Dame ! il faut bien que les valeureux soldats de la coalition internationale se reposent avant d’ouvrir un autre front.

Paul Lémand


Moyenne des avis sur cet article :  1.78/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • le moine du côté obscur 23 août 2011 10:18

    Personnellement je ne crois que ce que je vois et la propagande d’un côté comme de l’autre m’agace au plus haut point. Quant à dire que les forces rebelles « otanesques » maîtrisent la ville... Et puis si les insurgés sont les quelques gars déglingués que l’on montre à l’envie sur les images on ne me fera pas croire que c’est cette armée mexicaine qui a envahi Tripoli et/ou qui contrôle la capitale. De toute façon les images on peut leur faire dire ce que l’on veut, ce n’est que de la communication contrôlée après tout.
    Pour ce qui concerne Kadhafi, je ne suis jamais allé en Libye mais ceux que je connais qui y sont allés m’ont dit que le bougre a fait du bon travail contrairement à de nombreux autres clowns africains et même occidentaux. Après on peut ne pas aimer le guide libyen pour son manque d’attachement aux droits de l’homme (farce hypocrite et souvent criminelle) ou pour son apparente implication dans des coups louches, je dis est-ce que cela donne le droit à des criminels de guerre de le débarquer ? Malheureusement c’est la triste histoire du monde, maudite loi des criminels les plus forts.
    Quant à l’avis du peuple libyen bien malin est celui, occidental ou autre, bien assis comme un rat devant son ordi se gavant d’informations parcellaires et de popcorn ou autre cochonnerie de la société de consommation, qui pourra dire si la majorité du peuple libyen est contre Kadhafi. La machine à propagande occidental on la connaît et personnellement je la vomis. Alors certains se réjouissent que l’on enlève Kadhafi (car pour moi ce n’est pas encore fait) mais à quel prix et pour quoi ? Pauvre peuple libyen comme beaucoup d’autres sacrifié sur l’autel d’intérêts bien connus des mêmes psychopathes qui mettent le monde à feu, à sang et aux radiations.


    • BHL=MST 23 août 2011 10:41

      « Le fils le plus en vue du dictateur, Seif Al Islam, s’est rendu sans résistance et est aux mains de la rébellion  »... Ah, Hollywood, quand tu nous tiens ! 


      • chapoutier 23 août 2011 10:55

        l’auteur
        On se souvient de Saddam Hussein et Tarek Aziz lançant à la radio des communiqués triomphateurs le 9 avril 2003 alors que la 1° division blindée américaine prenait possession de la capitale.

        vous vous souvenez de cela mais vous oubliez totalement les mensonges des occidentaux pour justifier l’attaque de l’irak
        vous oubliez également ce qu’est devenu l’irak apres et pendant l’intervention des occidentaux
        vous avez tout oubliez pour justifier ce qui se passe et ce qui va se passer en Libye


        • leguminator 23 août 2011 11:08

          « Les tyrans ont toujours beaucoup de mal à accepter la réalité. »

          Pas besoin d’être un tyran : il suffit d’être un homme politique français  smiley


          • chapoutier 23 août 2011 11:37

            lu à l’instant

            Les forces de Kadhafi contre-attaquent à Tripoli

            mardi 23 août 2011 - 10h:46

            Russia Today

            Le fils de Kadhafi Khamis, conduit des troupes loyalistes au centre de Tripoli dans une contre-offensive gouvernementale contre les forces rebelles qui ont déjà célébré leur victoire facile sur le Colonel Kadhafi.

            Lundi matin de bonne heure, des tanks sont sortis des la résidence de Mouammar Kadhafi à Tripoli et ont bombardé les rebelles qui étaient rassemblés près de là. Le bruit d’un feu nourri a retenti longtemps dans la capitale libyenne.

            Les tanks des forces gouvernementales sont soutenus par des camions pick-up sur lesquels des fusils mitrailleurs lourds ont été installés et ils attaquent les rebelles dans la rue Assarin et le quartier de al-Khalifa.

            Il y aurait aussi des tanks du gouvernement dans le port de Tripoli.

            On ne sait toujours pas où se trouve Mouammar Kadhafi.

            Il est possible que le leader libyen soit toujours dans sa résidence de Bab al-Aziziya car il avait promis de ne pas quitter la capitale. Cependant la chaîne de télévision Al Arabiya dit que Mouammar Kadhafi se trouve dans un hôpital de la ville de Tajura.

            Selon le représentant du gouvernement libyen, Musa Ibrahim, 65 000 hommes défendent le régime en place. Plus tôt les rebelles ont annoncé que des troupes s’étaient rendues -c’est une déclaration étonnante étant donné les nombreux témoignages selon lesquels les rebelles torturent, décapitent et assassinent les prisonniers de guerre.

            On a annoncé plus tôt que les rebelles avaient pris le contrôle des bâtiments de la télévision d’état, mais ce n’est pas vrai car la télévision d’état continue d’émettre des chants de soutien à Mouammar Kadhafi.

            Les rebelles admettent maintenant que 15 à 20% de Tripoli est toujours sous le contrôle des troupes loyalistes, en contradiction avec leurs affirmations précédentes selon lesquelles ils contrôlaient toute la ville à l’exception des bâtiments gouvernementaux.

            Dimanche soir les rebelles ont avancé vers la capitale libyenne sur trois fronts - est, sud et ouest- sans rencontrer de résistance significative de la part des troupes loyalistes et sont arrivés dans le square Vert de la ville où ils se sont rassemblées et qu’ils ont rebaptisés le square des Martyrs.

            Un convoi de 22 véhicules militaires plein de soldats du gouvernement est arrivé dans le centre et a érigé une barricade près de l’hôtel dans lequel se trouve en ce moment Franklin Lamb, le directeur des Américains pour la paix au Moyen-Orient.

            "Il me semble que le gouvernement attire les rebelles au centre de la ville, les laisse s’amuser dans le square Vert avant de les attaquer" a dit le Docteur Lamb à Russia Today et il a ajouté qu’il lui semblait que la guerre touchait à sa fin.

            Les leaders occidentaux se sont dépêchés de féliciter le peuple libyen de sa victoire et ont demandé au colonel Kadhafi de quitter le pouvoir pacifiquement.

            "Ce soir, la lutte contre le régime de Kadhafi a atteint un point de non retour. Tripoli échappe au tyran" a annoncé le président des USA Barack Obama.

            Le premier ministre anglais David Cameron a assuré "que la fin de Kadhafi est proche".

            Cependant les rebelles ont annoncé que, selon leurs services secrets, des troupes loyales à Kadhafi avançaient vers le centre de la capitale libyenne.

            La situation à Tripoli est chaotique et on a peu de détails précis sur ce qui se passe dans la capitale.

            22 août 2011 - Vous pouvez consulter cet article à :
            Pour consulter l’original : www.uruk...
            Traduction : Dominique Muselet,


            • paul 23 août 2011 11:55

              Lévy Henri Bernard peut aller se reposer après ses exploits en Libye, tout en écrivant son prochain bouquin : « Après moi le déluge » .

               Le président du CNT, ex-bourreau des infirmières bulgares 

               


              • le journal de personne le journal de personne 23 août 2011 12:24

                Tchao Pantin !

                Ça y est... il y est
                Je vais vous lire
                Ce qui vient de tomber sous ma plume :
                « Lorsqu’un jour le peuple veut vivre
                Force est pour le destin, de répondre
                Force est pour les ténèbres de se dissiper
                Force est pour les chaînes de se briser »

                http://www.lejournaldepersonne.com/2011/08/tchao-pantin/


                • Paul Lémand 23 août 2011 14:20

                  « Force est pour les chaînes de se briser ».

                  Bien vu, Journal de personne, mais parfois même le destin ne suffit pas pour briser les maillons.

                  Il faut juste une toute petite, une toute petite catastrophique intervention étrangère.
                   
                  Avec les morts qui vont avec

                  « And the bodies stanks »...
                   Please to meet you, i’m a man of wealth and taste....


                • Hadj Ahmed 24 août 2011 07:20

                  « Je vais vous lire ce qui vient de tomber sous ma plume »
                  çaparexempleenvoilaunecoincidencepourlemoinstroublante, vous avez très exactement la même plume que lui http://fr.wikipedia.org/wiki/Abou_el_Kacem_Chebbi

                  Si j’étais vous j’anticiperais et je lui réclamerais des droits d’auteur... des fois qu’il aurait l’idée saugrenue de ressusciter… Pffft

                  Sinon et si j’ai bien compris, cheikh Sarkozy, mollah Obama, hadj Berlusconi, lalla BHL et autres saintetés otanesques auraient enfin réussi à installer la charia en Libye, aaahhh les saints hommes.

                  Désormais à chaque occasion religieuse, le peuple libyen reconnaissant ne manquera pas de leur brûler un cierge ainsi qu’aux bénis tomahawks (pas la tribu les autres), avant de réciter par trois fois comme il se doit, « notre mirage qui êtes aux cieux »

                  Vous direz à Satan et à ses sbires de ma part, que sa charia à l’échalote et au sang des innocents, il peut se la mettre là où je pense.

                   


                • foufouille foufouille 23 août 2011 14:04

                  il rigolera moins quand ce sera notre tour


                  • agent orange agent orange 23 août 2011 14:40

                    Est-ce devenu la politique éditoriale d’agorintox de publier des articles courts et minables sans réelles données factuelles ?
                    De plus confondre la brute Hannibal avec Saif al-islam l’intello du clan, prouve que l’auteur ne maitrise pas son sujet. Contrairement à la propagande, Saif al-islam est toujours libre et sans nul doute il va avec les forces loyalistes anéantir les rebelles qui ne font pas le poids sans le soutient de l’OTAN.
                    Le régime Kadhafi n’est pas encore tombé et l’instauration de la charia par le CNT est remise à plus tard.
                    Il n’y a pas le feu au lac, Paul Lémand.


                    • Le matou 23 août 2011 19:44

                      « Saif al-islam [...] sans nul doute va avec les forces loyalistes anéantir les rebelles qui ne font pas le poids »

                      Si ce n’était pas si grave, ce serait presque comique de voir le désarroi des larbins de Khadafi qui se voilent la face devant la réalité !


                    • chapoutier 23 août 2011 19:47

                      et le matou est le larbin de qui ?


                    • Le matou 23 août 2011 20:40

                      De mon employeur chapoutier smiley

                      Et encore ce n’est plus vraiment vrai aujourd’hui smiley

                      Non, actuellement je suis libre comme je l’ai rarement été smiley


                    • Le matou 23 août 2011 21:00

                      Au fait chapoutier..

                      Vous êtes allés leur dire aux libyens que les morts tués par Khadafi n’existaient pas, comme vous l’avez dit hier ?


                    • chapoutier 23 août 2011 23:43

                      ils sont où les 10000 morts


                    • Le matou 23 août 2011 23:49

                      Pas dans votre jardin patate !

                      Rendez-vous en Libye.


                    • chapoutier 23 août 2011 23:57

                      adhérent PS cela m’étonne pas


                    • chapoutier 24 août 2011 00:06

                      Les libyens vont remercier Sarkozi pour l’installation de la charia ;

                      Le régime par lequel l’OTAN compte remplacer Kadhafi est d’un caractère des plus droitiers et réactionnaires. Le CNT a rédigé à Benghazi une « déclaration constitutionnelle » de 14 pages qui a été présentée à l’AFP. Elle expose la fondation d’un gouvernement islamiste droitier en Libye. Elle stipule, « La Libye est un Etat démocratique indépendant ou tous les pouvoirs dépendent du peuple. Tripoli est la capitale, l’Islam est la religion, la Charia Islamique est source principale de la législation. »

                      Le document aurait été rédigé par l’activiste islamique Mohammed Bousidra qui a accordé le 5 août une interview au quotidien canadien Globe and Mail. Le journal a rapporté que Bousidra « envisage de transformer les mosquées en machine politique. Ceci fait de lui, de l’avis de beaucoup, la figure qui détient le plus de pouvoir politique et le plus susceptible de contrôler la direction du pays en cas de départ du dictateur. »

                      Bousidra a présenté sa vision d’un Etat fantoche islamique fondamentaliste et pro-impérialiste en Libye. Il a assuré au Globe and Mail qu’il « resterait favorable à l’Ouest et à ses gouvernements et entreprises pétrolières. » La conclusion incontournable est que les 42 milliards de barils de pétrole de la Libye seront dénationalisés et saisis par des firmes pétrolières occidentales.

                      Bousidra a aussi insisté pour dire que l’alcool et l’homosexualité devraient devenir strictement illégaux en Libye ainsi que « l’éloge de toute religion autre que l’Islam. »

                      *******************************

                      la preuve que l’otan est là pour longtemps :


                      Au plan international, le président français, Nicolas Sarkozy, et son homologue américain, Barack Obama, sont convenus de « poursuivre leur effort militaire » jusqu’à ce que « Kadhafi et son clan » déposent les armes, a affirmé la présidence française dans un communiqué


                    • Feste Feste 23 août 2011 21:46

                      Bonjour l’auteur
                      je sais que çà va vite, mais votre article daté d’aujourd’hui ne reprend pas le fait daté d’hier que Seif le fils n’a jamais été fait prisonnier comme indiqué par toute la chaine de commande... euh la chaine d’information des TV occidentales intoxiquées plus ou moins volontairement qui propagandent à tout va


                      • chapoutier 24 août 2011 00:30

                        http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://cutdc.com/2011/08/13/cia-orchestrated-operation-fast-and-furious-breivik-called-police-10-times-to-surrender-11th-circuit-court-obamacare-unconstitutional-ron-pauls-message-hits-america/&ei=jyVUTvPoO4nKswbgqOUW&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=1&ved=0CCAQ7gEwAA&prev=/search%3Fq%3Dbreivik%2Bcia%26hl%3Dfr%26client%3Dfirefox-a%26hs%3DtUf%26rls%3Dorg.mozilla:fr:official%26channel%3Dnp%26prmd%3Divns

                        "Nos sources militaires indiquent que les Britanniques ont déployé des commandos SAS et la France, 2REP (Groupe des commandos parachutiste), qui est similaire à l’unité de la marine américaine DELTA, ainsi que des commandos DINOP. Combattre aussi sont de la Jordanie royale des forces spéciales, des spécialistes dans le combat urbain et la capture des installations fortifiées comme le composé Kadhafi à Tripoli, et les Forces spéciales du Qatar, qui ont été transférés de Benghazi où ils gardaient rebelles nationale de transition dirigeants du Conseil. "

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Paul Lémand


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès