Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Chasseur russe abattu par les Turcs : et maintenant, que va faire Poutine (...)

Chasseur russe abattu par les Turcs : et maintenant, que va faire Poutine ?

Par Dave Lindorff – Le 24 novembre 2015

 

Source : Counterpunch

Traduit par Ludovic, édité par jj, relu par Diane pour le Saker Francophone

 

Le sultan Erdogan

Un chasseur russe vient d’être abattu par deux chasseurs turcs : information terrifiante, mais aussi, très prévisible. Commençons par une hypothèse pratiquement certaine – et il n’y a aucun doute que c’est aussi l’hypothèse du gouvernement russe : la Turquie, en envoyant des F-16, dont les Américains fournissent les pièces détachées et les munitions, a fait cela avec le plein accord et le soutien des États-Unis. Quand on sait que la Turquie, membre de l’Otan, n’est rien d’autre qu’un vassal, on peut penser que Ankara a été obligé par les Américains à suivre cette politique de la corde raide.

 

On annonce la mort de l’un des deux pilotes, tandis que l’autre aurait été capturé vivant par des Turkmènes pro-turcs, du côté syrien de la frontière, et retournera probablement en Russie 1, mais ce qui rend ce tir contre un avion russe aussi grave, c’est que si la Russie ripostait, en abattant un avion militaire turc, appareil d’un membre de l’Otan, tous les autres membres – y compris les États-Unis – seraient tenus de venir défendre la Turquie, comme les y oblige ce soit-disant traité d’assistance mutuelle.

La Russie sait cela, et c’est pourquoi jusqu’à présent les Russes sont restés silencieux. Le SU-24 russe aurait-il été abattu par un avion jordanien, saoudien ou koweïtien, la réponse de la Russie aurait été immédiate. L’agresseur aurait perdu quelques-uns de ses avions, abattus en vol ou peut-être même attaqués au sol. Mais le président Poutine s’est limité à demander une rencontre, et à avertir que les relations économiques entre la Russie et la Turquie risquaient d’être mises à mal, etc.

Cette retenue est une bonne chose, mais il est clair que Vladimir Poutine ne va pas en rester là. Même en oubliant les considérations de politique intérieure (imaginez les hurlements des Américains, exigeant une riposte militaire, si un petit pays abattait un avion de chasse américain !), il va devoir réagir. Sinon, tout son projet politique – qu’il a mené jusqu’à présent de main de maître –, la restauration de la puissance russe comme avant l’effondrement de l’URSS, serait un échec.

Les options de Poutine sont aujourd’hui très simples, même si certaines sont très dangereuses pour tout le monde, pas seulement pour la Russie et la Turquie. Il y a aujourd’hui une force aérienne russe en Syrie, qui intervient, dans la légalité, à la demande du gouvernement syrien pour le défendre contre les rebelles de l’État islamique et du Front al-Nosra [al-Qaïda, NdT], certains d’entre eux soutenus à la fois par la Turquie et les États-Unis : Poutine peut donner l’ordre d’attendre calmement qu’un avion turc viole l’espace aérien syrien. Dans ce cas, il pourrait être abattu par des chasseurs russes ou des missiles sol-air. Il est certain que la Turquie fera extrêmement attention, et maintiendra ses pilotes loin de l’espace aérien syrien, mais cela pourrait arriver. Je parie que les pilotes de chasse russes et les servants des batteries antiaériennes en Syrie ont déjà reçu leurs instructions en ce sens. Cette riposte ne provoquerait vraisemblablement pas la réaction de l’Otan et ne mènerait pas à une Troisième Guerre mondiale, tant qu’il serait établi que l’avion turc aurait été abattu dans l’espace aérien syrien.

Mais si une telle opportunité ne se présentait pas, la Russie a beaucoup d’autres possibilités pour contrer la Turquie. Rappelez-vous, la Russie défend aussi la côte syrienne, et pourrait couler ou arraisonner un navire turc qui entrerait dans les eaux territoriales syriennes (ou les eaux territoriales russes en mer Noire, dont les deux pays sont riverains).

La Russie sait bien que ce n’est en fait pas la Turquie qui est en cause, mais les États-Unis, qui tentent de freiner sa puissance et son influence émergentes, à l’échelle mondiale comme au Moyen-Orient. Elle peut aussi choisir de répondre à l’endroit où elle a le plus d’atouts, par exemple en Ukraine. Là, elle peut s’engager davantage au côté des régions séparatistes de Donetsk et de Lougansk, peut-être en abattant un avion militaire ukrainien, ou plus généralement, en assurant la protection aérienne de ces régions. La Russie pourrait aussi, d’une manière moins directe, apporter de l’aide aux rebelles kurdes qui combattent l’armée turque, à la fois en Syrie et en Turquie-même.

Je suis sûr que la Russie a de nombreuses autres cartes dans son jeu pour serrer la vis à la Turquie et à l’Otan, sans aller jusqu’à une provocation qui conduirait à une confrontation directe avec les États-Unis et leur marionnette Otan. La Russie a un autre avantage : les États-Unis mis à part, les membres européens de l’Otan ne veulent pas d’une guerre avec elle. Clairement, il n’y a que les têtes brûlées du Congrès américain, du Pentagone et peut-être même de l’Administration Obama, infestée de néo-conservateurs, qui poussent actuellement à l’épreuve de force. Mais en Europe, là où l’essentiel des combats pourrait avoir lieu, et où les souvenirs des destructions dues à la guerre sont encore bien vivants, personne n’a le goût de telles folies. Il se pourrait, en fait, que, en poussant trop fortement la Turquie à se lancer dans cette provocation très dangereuse, les États-Unis récoltent encore plus de sentiments anti-américains chez les citoyens des pays-clés de l’Otan, comme la France, l’Italie et la Grande-Bretagne.

N’oublions pas non plus que la Russie et la Chine sont devenues très proches et solidaires ces dernières années, économiquement, politiquement et militairement. Cela signifie que ces deux pays pourraient augmenter, de façon concertée, la pression sur les États-Unis dans le Pacifique-Ouest, par exemple en obligeant à atterrir un de ces avions américains qui survolent, par provocation, les chantiers des nouvelles îles artificielles que la Chine installe en mer de Chine méridionale. Cela obligerait les États-Unis à retirer des forces de l’Europe et du Moyen-Orient pour les repositionner vers l’Asie.

Cette situation est lourde de dangers, et il est très difficile de prédire ce qui va arriver. Une chose semble certaine, cependant. La destruction d’un avion russe, qui ne menaçait pas la Turquie ni les forces turques, aura des conséquences, parce que la Russie et le président Poutine ne peuvent pas tolérer que la Turquie et l’Otan agissent aussi grossièrement contre la Russie et ses pilotes, et s’en tirent impunément. En particulier quand la Russie agit légalement en Syrie, alors que les États-Unis, la Turquie et les autres pays qui soutiennent les rebelles le font en violation flagrante du droit international.

Espérons que des esprits plus sages finissent par l’emporter à Washington, car sinon, la situation pourrait très vite échapper à tout contrôle, comme en 1914, où une série de traités mal conçus ont mené inexorablement, suite à un incident mineur dans les Balkans, au déclenchement de la Première Guerre mondiale.

 

Dave Lindorff est membre fondateur du journal en ligne ThisCantBeHappening ! et contributeur au livre Hopeless : Barack Obama and the Politics of Illusion (AK Press).

 

 
  1. Bizarre ??? les Turkmènes pro-turcs l’auraient donné à la Turquie … et les Turkmènes sont plutôt pro-Assad

Moyenne des avis sur cet article :  3.89/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 29 novembre 2015 10:59

    Les victoires militaires censées venir du ciel sont souvent suivies d’un enlisement. 

    Chaque force militaire en présence a ses propres limites.
    La Russie n’aura réussi son retour sur la scène internationale que si elle parvient à créer les conditions d’une solution politique à la guerre au moyen-orient. 

    • howahkan howahkan Hotah 29 novembre 2015 12:14

      @M de Sourcessure

      c’est ce qui est dit par la Russie depuis le début....


    • Osis Oxi gene. 29 novembre 2015 12:28

      La seule avancée, c’est que la mascarade de l’OTAN est démasquée.

      Il est maintenant très difficile de ne plus voir ou d’ignorer la main américaine qui bouge dans le cul des marionnettes de L’OTAN.

      Rien que cela est une victoire historique, et un progrès pour l’humanité entière.


      • Osis Oxi gene. 29 novembre 2015 18:16

        @Oxi gene.

        Un mort qui ne sait pas encore qu’il est mort...

        Sa vantardise, sa bêtise, son identité, sa photo font le buzz...
        La planète va devenir bien trop petite pour lui.

        http://www.dailymotion.com/video/x3fu2jt_le-rebelle-qui-a-tue-le-pilote-russe-en-syrie-un-ultra-d-origine-turque_news


      • doctorix doctorix 29 novembre 2015 18:29

        @Oxi gene

        .Le signe de la main, la famille Bush et toutes les élites américaines le font également.
        Sarkozy aussi. Clinton, Berlusconi, Famille royale d’Angleterre, et des centaines d’autres.
        C’est un signe d’appartenance satanique, le signe cornu

      • Massada Massada 29 novembre 2015 13:25

        Le président russe Vladimir Poutine a signé samedi un décret imposant des sanctions économiques à la Turquie, ce qui est une excellente nouvelle pour nos exportations de fruits et légumes smiley



        • Ben Schott 29 novembre 2015 13:36

          @Massada
           
          C’est parfait ! Vous n’avez donc plus rien à craindre du boycott, et donc plus aucune raison de pleurnicher en invoquant les zeures-les-plus-sombres !
           
          Je vais dire à tous mes potes qu’ils peuvent continuer, mais sans aucune mauvaise conscience maintenant...  smiley
           


        • chapoutier 30 novembre 2015 11:01

          @Massada
          pas de chance
           plutot l’Egypte


        • chantecler chantecler 30 novembre 2015 11:17

          @Massada
          Ce qui m’afflige c’est la décision de B.N d’exclure « des accords de paix » l’UE à cause de l’étiquetage des produits en provenance des zones occupées .
          De ça les Palestiniens ne s’en remettront pas : la paix était si proche !


        • Alibaba007 Alibaba007 30 novembre 2015 12:56

          @Massada




          Je BOYCOTT ISRAHELL de toute manière !!! 

          Je n’achète plus de produits israéliens ainsi que beaucoup de mes proches ou amis !  Les actions abominables d’israël sont connues des peuples internationaux et ne trompent plus personne sur la volonté des dirigeants d’éradiquer le peuple dont ils convoitent les terres. smiley

          Pas de répit pour les massacreur d’enfants et les terroristes du moyen orient !!!

          Ils répondront de Crime contre l’humanité et Génocide leurs attaques au phosphore blanc et bombardements d’hopitaux et d’écoles à Gaza.
           smiley

        • Massada Massada 29 novembre 2015 13:38
          Autre conséquence, le tourisme russe en Turquie qui représente environ 4 millions de visiteurs par an devrait se tourner vers Israel, notamment à Eilat et Tel-Aviv. 
          Grosse campagne de publicité en préparation.


          • Passante Passante 29 novembre 2015 14:04

            @Massada


            ouioui.. 
            et continuez surtout à bombarder dans les montagnes du Qalamoun smiley
            les positions gagnées par le hezbollah contre les islamistes... 
            et allez ensuite chialer à Paris avec les victimes surtout. smiley

            sauf que depuis l’avion russe, vos avions risquent de manquer d’air -
            on verra le match revanche sur la bataille migs/F16 de 82 smiley
            I was there and I saw what you did...


          • Massada Massada 29 novembre 2015 14:07

            @Passante

            La coopération militaire avec la Russie et Israel est excellente. 


            Israël a donné son autorisation aux avions de combat russes de survoler occasionnellement son espace aérien dans le cadre de ses opérations militaires en Syrie.

            Selon l’accord conclu, l’armée de l’air israélienne conserve sa liberté d’action pour empêcher tout transfert d’armes au Hezbollah 


          • Pie 3,14 29 novembre 2015 14:44

            @Massada

            Premièrement, il n’y a pas 4 millions de touristes russes qui viennent dans votre pays mais autour de 500000...

            Le total des touristes internationaux en Israël pèse 3,3 millions en 2014 et baisse en 2015, loin des objectifs affichés (5 millions) par le ministère du tourisme. Pour information, la fréquentation de la France approche 90 millions. En 2014, le taux d’occupation global des hôtels est de 30% et la fréquentation est en chute.

            La Turquie était effectivement jusqu’ici la première destination étrangère fréquentée par les touristes russes (autour de 2,3 millions). 

            Vous imaginez que ce flux va automatiquement se déverser en Israël en oubliant que la Russie est en récession et que la menace terroriste est un frein aux déplacements touristiques.

            La réalité est qu’aujourd’hui le tourisme dans votre pays est en berne et que ce ne sont pas les russes qui changeront la donne. 



          • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 29 novembre 2015 15:05

            @Massada
            C’est une vielle histoire entre les juifs et la Russie, n’est-ce pas ? ^^


          • Pomme de Reinette 29 novembre 2015 15:14

            @Pie 3,14

            Vous avez mal lu, Massada a écrit : « le tourisme russe en Turquie qui représente environ 4 millions de visiteur »


          • Pie 3,14 29 novembre 2015 16:07

            @Pomme de Reinette

            Vous avez raison, j’ai mal lu sa phrase.

            Après vérification sur divers sites officiels russes, turcs, français de veille touristique et divers blogs spécialisés, il apparaît que les chiffres sont très divers.

            Celui de 4 millions de russes pour la Turquie est effectivement évoquée une fois mais celui de 2 millions revient le plus souvent. Il semble le plus probable sachant que le total des russes qui prennent leurs vacances à l’étranger est inférieur à 10 millions. 
            Une chose est certaine, toutes les sources évoquent une baisse brutale des départs touristiques des russes à l’étranger en 2015.

          • Osis Oxi gene. 30 novembre 2015 20:48

            @Massada
            « Grosse campagne de publicité en préparation. »

            En lettres de sang ?


          • berry 29 novembre 2015 17:44

            Les peuples russe et turc n’ont pas envie de se faire la guerre.
             
            Le mieux, ce serait qu’Erdogan ait un accident.
            Que son avion tombe en mer ou qu’il avale quelque chose de travers...
            C’est des choses qui arrivent parfois.
            Il n’y aurait pas grand monde pour le regretter, à part Daesh et Al Qaïda .
             
            Sinon il se confirme que l’avion russe est tombé dans un traquenard longuement préparé à l’avance par les turcs.
            http://www.voltairenet.org/article189463.html


            • doctorix doctorix 29 novembre 2015 18:37

              @berry
              Le mieux, ce serait qu’Erdogan ait un accident.

              Ce n’est pas souhaitable, bien que ça en réjouirait plus d’un.
              Du moins si on en croit les prophéties d’un certain Aloïs Irlmayer, qui était loin d’être mauvais.
               Le feu s’installera dans les Balkans après l’assassinat d’un dirigeant européen...
              Si on croit aux prophéties, bien sûr.

            • chantecler chantecler 30 novembre 2015 11:10

              @doctorix
              Prophétie 1914 ?


            • berry 29 novembre 2015 18:34

              Un criminel et un fouteur de merde de première, ce Erdogan.
               
              l’UE vient pourtant de décider de lui verser 3 milliards d’€uros, contre la vague promesse qu’il contrôlera ses frontières.
              Après ça, nos chômeurs et nos pauvres peuvent aller se faire voir.


              • zygzornifle zygzornifle 29 novembre 2015 20:15

                il va demander a la marine Égyptienne de lui prêter les 2 Mistral ......


                • microf 30 novembre 2015 11:25

                  Deux proverbes Russes á méditer par tous ceux qui cherchent des histoires á la Russie.
                  1 )« La Russie ne s´énerve jamais lorsqu´elle est attaquée, elle se concentre et médite »
                  2)« Les Russes tardent á se mettre en selle, mais ensuite, ils chevauchent très vite ».

                  Que les Turcs ne perdent rien á attendre, ils auront une réponse appropriée.


                  • chapoutier 30 novembre 2015 11:26

                    ce que vont faire les russes ?
                    je crois qu’ils ont commencé :
                    controle maritime du triangle liban chypre turquie. deployement des S400
                    renforcement de leur dispositif en Syrie en déployant une centaine d’ avions supplémentaire , et 1000 hommes des forces spéciales et plus de Tos 1. La prise de Palmyre semble devenir prioritaire pour eux.
                    et en même temps, ils frappent en masse tous les convois reliant les terroristes à la Turquie ( la Turquie amasse des troupes et des chars à la frontière et il semblerait que les troupes d’artillerie turc commencent à pilonner l’armée du gouvernement syrien .


                    • smilodon smilodon 1er décembre 2015 21:34

                      Ce que va faire POUTINE ???..... J’espère qu’il va lui rentrer dedans !..... Désolé, mais si j’étais « mon » « président », y’a longtemps que j’aurais choisi mon camp !.. Et viré tous mes connards de « ministres » !... J’aime pas mon « gouvernement » !... Je l’aime pas !.... Je l’aime pas !..... C’est pas MOI qu’il représentent tous ces abrutis !.... Moi j’aime mon pays !... Eux n’aiment qu’eux !.... MOI je leur préfère POUTINE, qui lui AIME la RUSSIE !.... Je voudrais un Président qui aime autant que moi la FRANCE !.... Et j’ai que des CLOWNS !.... J’en ai MARRE de ces gens !.... MARRE !... Ils ne me REPRESENTENT ABSOLUMENT PAS !... Je sais bien qu’ils s’en foutent TOTALEMENT de MA gueule !... DOMMAGE !.... Dommage !....dommage !... Ils n’ont pas pensé à faire une loi qui m’enlève ma carte d’électeur !... Ils ne pensent vraiment à rien !.. La preuve que ce ne sont que des abrutis !.... RDV en 2017....Adishatz.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès