Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Chávez en grande difficulté

Chávez en grande difficulté

En ce début de 21e siècle, certains pays continuent de commettre les mêmes erreurs économiques, basées sur les mêmes raisonnements erratiques que l’Amérique latine invoquait au milieu du siècle dernier. Et il est triste de constater que, selon toute vraisemblance, pour trouver une solution à tous ses problèmes le Venezuela doive préalablement passer par une aggravation de ceux-ci.

Le délabrement du gouvernement bolivarien continue de s’accentuer sous le poids de ses propres initiatives économiques, internationales et de politique interne, dans le cadre d’une gestion située complètement en marge du système démocratique : imposition du contrôle gouvernemental sur les pouvoirs législatif et judiciaire ainsi que sur les autres institutions normalement indépendantes, les médias et la vie quotidienne de la population, tandis que se multiplient les persécutions contre les opposants. Parmi ces derniers, le maire de Caracas, Antonio Ledezma – dont l’autorité et les compétences sont systématiquement bafouées par Chávez qui lui dénie ses attributions sur la police métropolitaine, les hôpitaux et les écoles publiques – ose encore faire face malgré avoir été menacé et agressé. Ledezma dénonce ainsi une proto-dictature castriste, sous de fallacieuses apparences démocratiques, accusant Chávez de gestion irrégulière et illégale du budget national et le tenant pour responsable du manque de ressources face à la crise énergétique.
 
Un autre dirigeant d’opposition, le social-chrétien Oswaldo Álvarez, vient d’être arrêté cette semaine pour le simple fait d’accuser le gouvernement chaviste de laisser le Venezuela devenir une plaque tournante du trafic de drogue. De même, dans une autre tentative de faire taire toute voix critique, Chávez a fait arrêter jeudi Guillermo Zuloaga, le président de Globovisíón, la dernière télévision d’opposition encore en activité au Venezuela, sous le motif de s’être montré « irrespectueux et offensant » lors de déclarations faites face à la Société Interaméricaine de Presse. Par ailleurs, le gouvernement bolivarien a été affecté par la démission de trois importants ministres – Santé, Défense et Environnement. Même si, officiellement, ces retraits obéissent à des « motifs personnels », ils mettent en évidence le malaise qui règne dans l’entourage du pouvoir. Malaise qui apparut encore plus explicite lorsque Chávez refusa de quitter le pays pour assister à la réunion extraordinaire de l’Unasur, à Quito, en février dernier.
 
Alors qu’au niveau international, durant de longs mois, n’ont cessé les incidents avec la Colombie, entretenant de dangereuses tensions entre les deux pays, au niveau économique, les contrôles de change font exploser le marché noir, découragent l’investissement et produisent pénurie et chômage. Le tout accompagné d’une gigantesque dépense fiscale a débouché sur une diminution de la production et une augmentation de l’inflation et du mécontentement social. Malgré les formidables ressources de la richesse pétrolière et les hauts prix du brut, ces dernières années, l’inflation a atteint 31,2% en 2008 et 25,1% en 2009, très loin au-dessus des moyennes latino-américaines (excepté l’Argentine). Le PIB a chuté de près de 3% et la production industrielle de plus de 7% en 2009. De plus, le pays est soumis est soumis à une grave crise énergétique – provoquée par le manque d’investissement systématique de l’État dans les secteurs nationalisés de l’énergie – qui a conduit Chávez à instaurer des coupures de courant de quatre heures tous les deux jours. Face à la colère de la population et aux conséquences désastreuses sur la production, ce dernier dût faire marche arrière et, en guise de bouc émissaire, destitua le Ministre de l’Énergie. Pour ensuite oser le ridicule absolu de faire venir depuis Cuba, comme « consultant en énergie », Ramiro Valdés, un des poids lourds de la dictature castriste plus à l’aise dans la répression politique que dans la gestion des kilowatts. Enfin, hier, poursuivant ses économies de bouts de chandelle, Chávez vient de déclarer toute la semaine prochaine (Semaine Sainte) fériée.
 
C’est ainsi, qu’en ce début de 21e siècle, certains pays continuent de commettre les mêmes erreurs économiques, basées sur les mêmes raisonnements erratiques que l’Amérique latine invoquait au milieu du siècle dernier. Chávez a perdu l’appui majoritaire dont il jouissait à ses débuts, mais il est triste de constater que, selon toute vraisemblance, pour trouver une solution à tous ses problèmes le Venezuela doive préalablement passer par une aggravation de ceux-ci.
 

Moyenne des avis sur cet article :  1.89/5   (99 votes)




Réagissez à l'article

88 réactions à cet article    


  • samir 31 mars 2010 11:37

    Mais il me semble que Chavez a été elu a neuf elections par le peuple dans des conditions electorales jugées impeccables par les observateurs internationaux sur place non ?

    il a reduit la pauvreté chiffres à l’appui, a permis aux venezueliens d’acceder aux soins pour leur majorité, a fait reduire l’analphabetisme, les enfants ont meme accès au solfege grace a un programme social d’enseignement de la musique mis en place sous son egide il te faut quoi de plus ??


    • samir 31 mars 2010 14:12

      tu veux que je bosse pour toi ou quoi ?

      mais renseigne toi par toi meme

      va donc lire les article de michel collon , noam chomsky, ou va carrément lire les journaux venezueliens (ils sont plus critiques que les notres)

      renseigne toi sur l’histoire des 5 derniers siecles de l’amerique du sud et notamment celle de Haiti, le venezuela et la bolivie...

      renseigne toi sur les programmes sociaux en cours au Venezuela

      va sur dailymotion interresse toi a chavez et a ses discours juges par toi meme

      PS : concernant le programme social de musique j’avais u ca dans le nouel obs il me semble un des beneficiaires de ce programme est meme actuellement chef d’orchestre a Los Angeles (avec un francais)


    • samir 31 mars 2010 15:05

      Je ne suis pas parti pris je t’explique c’est tout


    • samir 31 mars 2010 15:06

      je ne suis pas parti pris car je t’expose mon point de vue t’indique les direction ou aller te renseigner et de faire PAR TOI MEME TON JUGEMENT et de preference que tu reviennes en discuter plus tard avec moi vraiment ca me ferait plaisir


    • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 31 mars 2010 16:46

      Toute la différence entre un système libéral et un système socialiste, c’est que dans le premier, on peut vanter les bienfaits (supposés) du second, mais que c’est totalement impossible dans un régime socialiste.

      Pour défendre une idée, il faut la diffuser, et pour la diffuser, il faut des moyens. Il se trouvera toujours, dans une société libre, un riche Engels pour financer un Marx. Mais qui financera une opinion divergente dans un régime d’état ?

      Surement pas l’état, sinon, tout le monde voudra être opposant pour bénéficier de cette manne.
      Et comme l’état a tout les pouvoirs, il pourra étouffer toute tentative d’opinion divergente.

      C’est, hélas, ce que l’on constate chaque fois !


    • samir 31 mars 2010 17:28

      raisonnement trop reducteur trop zemmourien


    • Soaf 19 janvier 2011 13:52

      Toujours la même chose : oui, il a été élu sans qu’il y ait eu de fraudes importantes, cela personne ne le conteste...

      Par contre, le système d’élection au Venezuela est lui complètement foireux.
      Explication :
      - 70% (estimation d’après mon expérience de 3 ans au Venezuela) n’a pour seule opinion politique : « qu’est ce que moi j’y gagne ? »
      - Les votes sont ouvertement achetés (par le psuv et l’opposition), les gens font des allers/retour entre les stands des partis devant les bureaux de votes pour monnayer leur voix. Les paiements se font en espèce ou en promesse d’embauche. Les votants ont le droit de se faire accompagner dans l’isoloir par une personne de leur choix car il reste encore beaucoup d’illétrés dans le pays. 
      - Ce systeme est aussi bien utilisé par les 2 camps.
      - Donc, celui qui a le plus de fric remporte l’élection (à part en cas de gros ras le bol comme il y a 10 ans)
      - Celui qui tient PDVSA a le plus d’argent, donc la non limitation des réélections pose un problème.
      - Depuis 10 ans, PDVSA est ruiné après chaque élection nationale.

      Et pour ce qui est de réduire l’analphabétisme, le niveau des bacheliers vénezuéliens sortis de l’école public est à peu près équivalent a un niveau 4e/3e en France... Et peu nombreux sont les pauvres qui vont jusqu’au bac pour des raisons évidentes.

    • foufouille foufouille 31 mars 2010 11:52


      le Dieu Marche vous a enfin permis d’etre competitif face aux chinois !
      vos 300€ ne vous permette plus de vous loger ?
      libertasplusrien TM pense a vous !
      CreditAVie TM vous propose MaisonEnCarton TM !
      pour 50€ par mois a vie, devenez proprietaire !
      demontable et pliable en 5mn !
      murs externes antirats et interieur antibacteriens !
      chiottes incorpores au radium !
      vivez le luxe de 3m2 !
      douche a ultrasons, panneaux solaires et micro eoliennes en options !
      soyez mobile !
      quittez votre dortoir !
      autel du CAC40 ou FMI offert !
      soyez reconnaissants d’etre competitifs !
      engraisser les millionnaires pauvres !


      • Pyrathome pyralene 31 mars 2010 12:07

        Je serais curieux de savoir combien ça rapporte ,propagandiste de pensée unique .....
        êtes-vous stipendié par l’institut Friedman de l’école de Chicago ( célèbre par la « normalisation » du Chili par Pinochet et Kissinger..) ou par tout autre officine de veille à la solde de Goldman sach ?


        • JULIOKUT JULIOKUT 31 mars 2010 12:10

          VIVA CHAVEZ !!
          Avant lui des pseudos gouvernement de droite et de gauche se sont succeder sans jamais rien donner aux pauvres.
          Chavez lui utilise le pétrole pour donner a manger a tout son peuple !!
          Une education pour tous même les pauvres jusque dans les études supérieures !!
          Acces aux transports et a des loisirs que le peuple n’a jamais connu.
          La cia a éssayer via les médias privé du venezuela de le renverser et ce plusieurs fois, mais le peuple n’est pas dupe et s’est révolté pour retrouver son VRAI président car élu par le peuple n’en déplaisent aux riches égoistes qui perdent leur argent !

          Quand a la plaque tournante de la drogue c’est tout le contraire, chavez et son armé son les pires ennemis des trafiquants. Mais les USA via leur CIA veulent faire tomber chavez et récupérer lepétrole légalement via une démocratie qu’ils fabriqueront sur place. Et puis il faut le décrédibilisé par tout les moyens ruhmeurs manipulation mediatique dont les USA sont champions !!

          Le traffic de drogue est un business pour la CIA car sa maintient letrouble dans ces pays donc ils risquent pas de venir concurrencer ou juste faire chier les USA qui eux veulent garder leur suprématie !!
          Ex Afghanistan ,il y a jamais eu de drogue avant l’arriver des americains, maintenant ca pullule partout !!
          Et ces gentils americains sont venus pour sauver les afghans et prendre leur petrole !!!
          C’est comme en irak, le peuple etait plus tranquil avant les USA


          • leypanou 31 mars 2010 12:25

            Vous avez raison : le Vénézuela serait certainement mieux complètement inféodé aux Etats-Unis et que tout irait certainement mieux là-bas s’il n’y avait que les chaînes de radio, de télé, et de journaux appartenant à Globovision !


            • JL JL 31 mars 2010 12:47

              « Continuez donc bien sagement à vous en prendre aux fonctionnaires feignants, aux cloportes gauchistes et aux grévistes preneurs d’otage et autre salaud de Chavez (ce qu’on a réussi, notez la performance à vous vendre comme de la pensée unique) pendant que l’on assassine peinard notre journaliste quotidien au Honduras et notre syndicaliste tout frais du jour en Colombie dans la plus exquise des confidentialités et afin d’exploiter confortablement et à notre profit les dernières ressources planétaires tout en salopant la chose avec une certaine désinvolture. (c’est encore meilleur) » 

              Le reste par à lire là : WB, spéculateur milliardaire


            • LE CHAT LE CHAT 31 mars 2010 12:47

              un Vénézuelien qui fait une politique pour son peuple et non pour remplir ses coffres en Suisse et dans l’interêt des multinationales , ça vous dérange ?

              HEUREUSEMENT VOUS AVEZ ENCORE LE CHOIX !

              il n’y a qu’à passer la frontière Colombienne et vous trouverez le bonheur !


              • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 3 avril 2010 18:13

                " ... un Vénézuelien qui fait une politique pour son peuple et non pour remplir ses coffres en Suisse et dans l’interêt des multinationales , ça vous dérange ? ...« 

                Et bien »Matou« , je crains fort qu’un détail ne vous ait échappé !...

                Sur la photo associée à l’article, où l’on voit Chavez bien installé sur un canapé, l’oeuvre d’art accrochée derrière lui s’intitule : »Le bûcheron« et l’artiste s’appelle Ferdinand Hodler qui de son vivant était .... Suisse !
                Ce qui est cocasse, c’est que Christoph Blocher, milliardaire suisse, ancien membre du gouvernement helvétique et ténor du parti UDC, parti de droite souverainiste, est un admirateur de Ferdinand Hodler, dont ils possèdent plusieurs oeuvres ...

                Que fait donc cette oeuvre d’art dans le salon de Chavez ?
                L’a-t-il acquise et si oui où (en Suisse ?) et à qui, ou s’agit-il d’un don reçu de son »guide sprituel" Christoph Blocher ?

                Alors Hugo Chavez et Christoph Blocher, même goût artistique, mêmes combats politique et économique ???


              • emphyrio 1er mai 2010 22:46

                Il existe de nombreuses reproductions de ce tableau faites par Hodler. Personnellement je trouve que ce bûcheron a plus de présence chez Chavez que dans le salon d’un milliardaire suisse.

                http://www.musee-orsay.fr/index.php?id=851&L=0&tx_commentaire_pi1[showUid]=7132&no_cache=1


              • Jean-paul 31 mars 2010 13:19

                Le Venezuela :un futur Cuba .


                • Michel Maugis Michel Maugis 31 mars 2010 16:28

                  @jean Paul 1er


                  « Le Venezuela un futur Cuba »

                  Exact ! Un pays ou les crapules possédantes ne gouverent plus.

                  C´est la démocratie en marche, en Amérique latine.

                  Ça ne plait pas aux analphabêtes !

                  Quel bonheur !!

                  5 JOURNALISTES ASSASSINÉES au HONDURAS. La démocratie de Lucilio , Arthure et JP1

                  0 journalise à Cuba en 50 ans de ditature commmmuniste.

                  Vive le communisme !!

                  Michel Maugis


                • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 31 mars 2010 18:17

                  Que viva Cuba :

                  Ricardo González Alfonso “fête” le 18 février 2010 son 60e anniversaire derrière les barreaux. Condamné à vingt ans de prison en 2003 pour le simple fait d’avoir exercé son métier, le journaliste a dû supporter les mauvais traitements et les vexations infligées aux prisonniers d’opinion.

                  Egalement condamné à vingt ans de prison, Juan Carlos Herrera Acosta, de l’Agence de presse libre orientale (APLO), a récemment dénoncé les mauvais traitements et privations alimentaires dont il a fait l’objet avec d’autres codétenus.

                  Miguel Galván Gutiérrez a été arrêté en mars 2003 lors de la vague de répression sans précédent lancée par le gouvernement cubain, et condamné à 26 ans de prison.

                  Ce ne sont que trois exemples, pris parmi les 25 journalistes prisonniers des geôles du paradis socialiste.

                  Cuba est classé 170 sur 175 concernant la liberté de la presse.

                  Sources : RSF


                • curieux curieux 31 mars 2010 20:32

                  Quand on voit la source, RSF , on n’a pas envie de trop vous croire


                • FYI FYI 2 avril 2010 23:30

                  Par ailleurs qui nous dit qu’il n’est pas de la CIA ce pauvre journaliste si mal traité ? Un espion en prison ça ne choc pas les américains je crois, suffit de voir Gantanamo ! qui se situe à Cuba je crois ...

                  Pour le reste si Cuba ne subissait pas l’embargo US depuis 62 (si c’est pas de la rage !), ce pays ne s’en porterait que mieux.

                  Finalement, le secret de la prospérité d’un pays, c’est qu’il n’y ait pas d’américain, et ceci, Chavez l’a très bien compris smiley

                  D’ailleurs Chavez a tellement confiance en son peuple, qu’il est entrain de l’armer, pourquoi faire ?
                  Au cas ou les amerloques ou ses sbires essayent une nouvelle fois un coup d’Etat ! Alors qui a peur de qui ?



                • Jean-paul 31 mars 2010 13:29

                  Le cardinal de l’eglise catholique accuse Chavez d’influencer les juges pour punir ses adversaires politiques .Le nombre de personnes emprisonees pour leur opinion contre Chavez a augmente .


                  • ZEN ZEN 31 mars 2010 14:27

                    Si ce cardinal est aussi objectif que celui qui en 1973 à Santiago bénissait Pinochet comme un libérateur , où celui (et ceux) qui se taisait à Buenos Aires quand on torturait et liquidait dans les prisons et le Rio de la Plata, on peut vraiment se fier à lui smiley


                  • Pyrathome pyralene 31 mars 2010 14:41

                    et pendant ce temps-là , on laissait venir à lui les petits enfants....


                  • ZEN ZEN 31 mars 2010 14:46

                    Je répondais à Jean-Paul, bien sûr...
                    Pour qu’il n’y ait pas d’équivoque


                  • Pyrathome pyralene 31 mars 2010 13:48

                    En fait de difficulté , c’est plutôt le Lucilio qui y est....80 % de vote négatifs !
                     La mayonnaise de propagande ne prend pas...
                    mentez mentez ! il en restera bien quelque chose......


                    • Pyrathome pyralene 31 mars 2010 14:20

                      Parce que Chavez a été élu le plus démocratiquement possible
                       Ç’est loin d’avoir été le cas d’un certain busherie et sa clique de batards assoiffés de sang et de dollars , on commence par tuer 3000 de ses concitoyens pour justifier d’aller guerroyer en Afghanistan et en Irak pour leur piller le pétrole et le gaz....
                      et on se retrouve avec des pauvres types qui viennent défendre l’indéfendable..
                      Pauvre monde de chacals...


                    • Michel Maugis Michel Maugis 31 mars 2010 16:31

                      @ Arthur Mage

                      Vous pourriez me présenter un seul argument de La petite luciole ?

                      Je suis prêt pour en discuter avec vous, selon vos critères

                      Michel Maugis


                    • Michel Maugis Michel Maugis 31 mars 2010 21:34


                      @ Arthur Mage

                      « Je suis naturellement prêt, dans la mesure de mes connaissances, à discuter avec vous si vous ne m’obligez pas à vous qualifier de, par exemple, tête de Ceausescu mort-vivant, en réponse, par exemple, au fait que vous qualifiiez Lucilio de »petite Luciole".

                      Mais moi je ne pose aucune condition pour discuter avec n´importe qui. Maintenant si vous mettez sur le même plan « petite luciole », la petite bête qui brille dans l´obscurité avec « tête de Ceausescu mort-vivant », je vois déjà le niveau du débat. Tout le monde c´est ce qu´est une luciole, alors qu´ un Ceausescu mort vivant, il n´y a qu´une seule catégorie de personne qui sait ce que cela peut signifier. Les 2/3 des roumains selon un sondage occidental regrettent l´époque de Ceausescu. La catégorie c´est celle qui applaudit les massacres d´Obama et d´Uribe pour nommer que ces deux larbins de l´Oligarchie. Éviter d´employer des termes et expressions qui n´ont qu´un sens unilatéral.,

                      Par exemple, selon vous, Oligarchie, Empire, Lutte des classes, n´existent pas. Vous êtes un négationniste. Comment voulez faire de la politique en niant ces réalités ? C´est votre problème.

                      Vous portez un bonnet phrygien, signe révolutionnaire, mais vous vous opposez à toute révolution. En fait, c´est bien cette réalité là en Amérique Latine qui vous chagrine, vous et ceux que vous supportez dans les guerres impériales présentes et celles qui se préparent par la pré-propagande.

                      Donc, si vous le voulez bien, après cette entrée en matière, je serais curieux de connaître un seul argument employé par Lucilio ( voyez j´ai fais un effort). Par Argument je veux dire autre chose que des simples affirmations.

                      Alors, allez y. Ce serait bien la première fois que vous ne fuyez pas un débat,.

                      PS : Il est curieux que vous n´ayez pas relevé cet appel au magnicide (Type Raymond Mercader) qui illustre ce morceau de propagande fasciste. En fait ce montage illustre parfaitement ou ce situe la pensée de Lucillo. Ça ne brille pas fort au grand jour.

                      Michel Maugis


                    • Ali 31 mars 2010 13:49

                      Le mirobolant salaire de Chavez s’élève à 600 euros/mois, car dit-il, pas besoin de plus, tous les frais me sont payés par l’état
                      à comparer avec avec les salaires que s’octroient nos conducators

                      jetez un oeil ci dessous, si vous captez un peu l’espagnol :

                      http://www.vtv.gov.ve-


                      • Pyrathome pyralene 31 mars 2010 14:22

                        et toi t’es un porc... smiley

                        Jacob


                      • samir 31 mars 2010 14:23

                        On dit porc de Judée


                      • Ali 31 mars 2010 13:58

                        mon lien est bon, vous pourrez le constater.....si il vous interresse..... mais il ne passe pas à partir d’Agx


                        • samir 31 mars 2010 14:53

                          On a dit un article d’un vrai journal !!!!

                          bah oui les porcs ne savent pas lire


                        • samir 31 mars 2010 16:06

                          j’connais un sketche plus marrant encore ca s’appel « Israel unique democratie du PO » mais le top du top c’est « Tsahal armée la plus morale du monde »


                        • AniKoreh AniKoreh 31 mars 2010 18:04


                          Paulo Paranagua, l’envoyé spécial du Monde, en son désormais fameux article de 2007, « Les bonnes affaires de la famille Chavez ».. ??
                           
                          Hahahahahah, il ne manquait plus que lui, en effet !!

                          Dites-moi qui vous avez lu, je vous dirai ce que vous avez cru !


                        • AniKoreh AniKoreh 31 mars 2010 18:30

                          Shaw......., (ford ?). En effet, ce qui compte, c’est bien de choisir..


                        • Dudule 31 mars 2010 21:40

                          Paranagua, ce grand démocrate...

                          Le gars qui cet été a parlé de « coup d’état légal » au Honduras, et qui il y a quelques semaines a signé un article sur le « recul de la gauche en Amérique Latine », en citant ce même Honduras comme faisant parti des pays ayant connu une « alternance » politique, comme s’il s’agissait d’une transition démocratique normale.

                          Jolie référence !


                        • Pépé le Moco 1er avril 2010 00:53

                          Paulo A. Paranagua, appelé aussi le roi de l’erreur.
                          Ses articles dans « le monde » sont emprunts de nombreuses approximations.
                          Voir lien.
                          Ce nouveau chien de garde vient jusqu’à polluer AV.
                          Qu’il se limite à sa feuille de chou habituelle, on n’a pas besoin de propagandiste.

                          A bon entendeur !


                        • Ali 31 mars 2010 14:36

                          nos relations sont terminées Porcinet


                        • LE CHAT LE CHAT 31 mars 2010 16:22

                          @ali

                          tu sodomisais ce gros porc ? pas très halal tout ça ! pssss !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès