Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > CHILI : Melissa Sepulveda, la promesse

CHILI : Melissa Sepulveda, la promesse

Ces 11 et 12 novembre, la Fédération des Etudiants de l'Université du Chili (FECH), élisait ses représentants. La victoire de l'étudiante en médecine de 22 ans, Melissa Sepulveda fut une surprise. Depuis 1906, aucun candidat anarchiste n'avait eu la présidence. Son arrivée comme porte-parole de la principale fédération relancera le mouvement étudiant chilien. Ce dernier, datant de 2011, vise une éducation publique, gratuite et de qualité.

La presse chilienne attendait avec frénésie ces élections étudiantes, à une semaine du scrutin présidentiel. Les médias se focalisaient sur la candidature à la présidence FECh, du petit-neveu de l'ex-président Aylwin. Pourtant, c'est une liste emmenée par Melissa Sepulveda qui arracha la victoire avec 31% des votes. Ces élections sont cruciales et déterminent le visage du mouvement étudiant en 2014. Même Michelle Bachelet (Parti Socialiste) , favorite du premier tour des présidentielles de dimanche, ne découragea pas les revendications étudiantes. La projection du mouvement étudiant du Chili, sous un gouvernement de gauche, était au centre des campagnes de la fédération. Celle qui se démarqua par un discours réaliste, fut l'ex-conseillère de la faculté de médecine. Persouadée de jouer un rôle dans ce mouvement étudiant qui s'essouflait, elle choisit d'intégrer l'Université du Chili. "Nous avons besoin de transformer la conception éducative." dit-elle, en référence à l'éducation néolibérale mise en place sous Augusto Pinochet. L'étudiante en 4e année de médecine intégra en 2012, le Conseil des Etudiants de la Faculté de médecine (la plus grande l'université). Elle devint membre du Front des Etudiants Libertaires (FEL), présenté comme un mouvement anarchiste et radical. Pour autant, elle rejette quiconque la qualifierait d' ultra : "Je pense que me voir comme ultra-gauche, ce n'est pas bon. La ultra se définit pour un secteur de la gauche qui résiste à toute possibilité de transformation ou de résolution des conflits. Ce n'est ni ma position, ni celle de la FEL ou de Luchar. Ce que nous sommes entrain de chercher, c'est de pouvoir transformer l'éducation et les conditions de vie. Nous avons un diagnostique et une stratégie, nous croyons que cette possibilité va pour la construction du pouvoir populaire." La FEL, qui créa justement la Fédération des Etudiants de l'Université du Chili, revenait au pouvoir interne dès 2011. En obtenant le Secrétariat Général et la vice-présidence. La victoire du mouvement de Sepulveda marque un tournant pour les étudiants chiliens.

Depuis l'élection en 2010 de Camila Vallejo, la fédération étudiante a un impact médiatique. Le journal espagnol El Pais qualifie la FECH comme "l'association étudiante la plus vieille et la plus symbolique du pays." La veille de son élection, Melissa Sepulveda reconnut que "ce ne fut pas facile de postuler. Je suis de la région (NDLR : Concepcion) et cela implique, de congeler une année. Or, une année universitaire, cela coûte." Deuxième fédération à tomber dans les mains de la FEL, l'Université du Chili rejoint celle de Santiago. Sa fédération étudiante ayant à sa tête, Takuri Tapia, autre membre. Pour Anémone Hubert, ex-chargée internationale de la Fédération des Etudiants Francophones de Belgique et représentante à l'Union des Etudiants d'Europe, le résultat de ces élections n'est pas innocent : " Il est certain que les étudiants chiliens ne veulent plus se faire berner par Michelle Bachelet. Comme ce fut le cas en 2006. Ici, elle a promis la gratuité des études sur six ans. Mais son programme ne donne pas d'éléments concrets. L'arrivée des étudiants révolutionnaires à la présidence, d'importantes fédérations, démontre qu'il y a un rejet. Celui d'autre forme de gestion du mouvement étudiant. Les revendications restent vivaces." La nouvelle présidente FECh, @melissasepulvda sur twitter, admet : " Le processus de mobilisation implique une maturité importante. Notre diagnostique, c'est que l'année prochaine, nous aurons probablement un gouvernement de gauche. Avec eux, il y a un risque d'impasse des revendications étudiantes (...) Bachelet parle de gratuité. Mais de quel type de gratuité ? Cela, elle n'en dit rien."

Melissa Sepulveda se dit ouvertement féministe. Outre son mouvement étudiant, la jeune femme est impliquée dans Alzada : " C'est une organisation féministe libertaire. Nous entendons le féminisme comme un mouvement social qui cherche l'émancipation. Tant de l'homme, que de la femme. Ce mouvement reconnait, aujourd'hui, une domination selon la catégorie sexuelle. Qu'il y a un bénéfice de l'homme, par rapport à la femme. Nous voulons mettre en évidence que ce combat est toujours actuel. Par exemple, dans la différence des salaires (...)" Une FECH menée par l'étudiante en médecine, sera une fédération ouverte à toutes les organisations sociales. Hier, aux alentours des 4h du matin, la fédération assiégée par les journalistes, présenta sa nouvelle présidente. Une personnalité qui, avec Naschla Aburman de l'Université Catholique du Chili, ne laissera pas Michelle Bachelet faire ce qu'elle veut avec l'éducation chilienne : Promesse faite.

Sources :

El Mostrador (Chili) : http://www.elmostrador.cl/pais/2013/11/13/melissa-sepulveda-elegida-nueva-presidenta-de-la-fech/

Bio Bio Radio : http://www.biobiochile.cl/2013/11/13/anarquistas-vuelven-a-la-fech-con-eleccion-de-melissa-sepulveda-como-presidenta.shtml

Michelle Bachelet 2006 : http://www.elmostrador.cl/pais/2011/10/20/como-se-fraguo-la-traicion-a-los-pinguinos-en-el-gobierno-de-bachelet/

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • kéké02360 15 novembre 2013 09:09

    Félicitations aux étudiants et à l ’heureuse élue !!!!

    Il nous faut sortir de l’Europe rapidement, il y a aussi tant à faire pour retrouver la liberté des citoyen(ne)s et de notre pays !!!!

    La preuve :

    http://www.contrepoints.org/2012/02/25/70653-rapport-perruchot-sur-largent-des-syndicats-revelations-etonnantes-propositions-insuffisantes

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès