Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Chine et contrefaçon : un pas en avant.

Chine et contrefaçon : un pas en avant.

Vous aviez sans doute vu, à la télévision, le marché de la soie, ce vaste hypermarché de la contrefaçon situé à côté de la Cité interdite, au coeur de Pékin. Marché de la soie que, d’une manière provocatrice, les autorités chinoises avaient détruit, pour le reconstruire à neuf, mais avec la même finalité !

Burberry, Chanel, Gucci, Prada et Vuitton avaient porté plainte en septembre devant la justice chinoise contre un des propriétaires de ce marché en demandant 300 000 dollars de dédommagement. Au-delà du dédommagement lui-même, le but était surtout de sensibiliser les autorités chinoises à la contrefaçon et au tort qu’elle portait à l’image de la Chine. Chaque visite de ministre ou d’homme politique français était ponctuée d’ailleurs inévitablement par une visite à ce marché.

Les vendeurs étant insaisissables, les cinq marques avaient choisi de s’attaquer au propriétaire des lieux, suivant une méthode qui avait fait ses preuves à Chinatown ou en Italie, autres hauts lieux de la contrefaçon. Le Tribunal civil de Pékin vient de valider la plainte des cinq marques, en reconnaissant " la responsabilité du propriétaire des lieux dans le non respect des marques déposées". Par contre, il n’a accordé qu’une indemnité symbolique de 13 000 dollars aux cinq plaignants. Le jugement, étant passible d’appel, n’a connu aucune publicité en Chine.

Peu importe, il s’agit d’une avancée de la Chine vers une normalisation de ses comportements dans le domaine de la propriété industrielle.Une autre décision du même type a été prise par un tribunal de Shangaï, dans une plainte déposée par Strabucks, la société américaine de cafés, contre son contrefacteur américain.

Incidemment, la Chine a fait l’objet d’un ultimatum dans ce domaine de la part des Etats-Unis, du Japon et de la Suisse, pour qu’elle montre avant le 23 janvier son engagement à lutter contre la contrefaçon. Faute d’action de sa part, les Etats-Unis ont menacé d’attaquer la Chine devant l’OMC...


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • (---.---.20.123) 12 janvier 2006 14:21

    Et si il n’y avait que les produits de luxe, la Chine est championne du monde de la contre façon et c’est bien culturel chez eux... A Sanghai, j’ai eu l’occasion d’acheter une batterie contre faite pour mon appareil photo et qui a bien faillit le foutre en l’air.... Il suffit d’y passer 15 jours pour comprendre que tout ce qui vient de l’occident est contre fait sur place....CD, DVD, fringues, produit High tech, produit industriel....

    Peut être aurons nous le droit bientôt de voir voler des avions copiés pour pas dire contre fait. Bon courage, à ceux qui croient encore que ce pays deviendra creatif et fabriquera ses propres produits.


    • (---.---.248.3) 12 janvier 2006 16:50

      Pas tout a fait d’accord. Je connais le fabricant de batterie de telephone 2 marques renomees. Ces 2 marques font fabriquer chez lui.

      Tout est une question de tarif, c’est sur qu’une batterie a 2 euros, vaut que 2 euros.

      Il y a des usines qui sont aux normes, et qui sont inspectees regulierement, par les europeens.

      Et quand une grande marque de basket dit qu’elle a 87 ou 82 usines en Chine, c’est pour faire fabriquer moins chers, et s’en mettre plein les poches en revendant en occident !!!


    • phil (---.---.219.111) 12 janvier 2006 17:16

      Et l’on nous ressert une louche de péril jaune ! La France par rapport à la Chine, en nombre d’habitants, c’est environ une proportion de 1 par rapport à 20. Soit à peu près la même différence, exprimée en poids, entre un dindon et un homme. Ou bien, si vous voulez, exprimée en valeur, la même proportion entre un polémiste amateur et un journaliste talentueux. Nous avons certes à critiquer, mais aussi des choses sages à apprendre des chinois pour peu que nous fassions preuve d’humilité...et de discernement.


      • yaarg (---.---.109.114) 12 janvier 2006 18:15

        Je ne crois pas un seul instant à la normalisation. Trop d’intérêts en jeu. Si des gens vivent de la contrefaçon, elle sera aussi IMPOSSIBLE a éradiquer que la drogue.

        Quand les USA ont envahi l’Afghanistan, comment se fait-il qu’il n’ont pas détruit les plantations d’opium ???


      • (---.---.0.35) 12 janvier 2006 19:37

        Il y a la Chine mais elle n’est pas la seule ;


        • Sylvain Reboul (---.---.188.188) 13 janvier 2006 08:57

          Le bricolage, l’imitation et le commerce sans fontières font l’universel humain , de même l’invention. Vous parlez d’un phénomène qui accompagne et conditionne le développement culturel de l’humanité depuis son origine : les enfants ne doivent-ils pas imiter des adultes pour le devenir à leur tour ?. Et ceux qui s’en plaignent au nom de la défense des entreprises soi-disant occidentales feraient mieux :

          1) De reconnaître qu’ils en profitent à travers des prix plus bas : je ne connais personne qui boycottent les textiles ou les appareils électroniques chinois.

          2) De se rendre compte que les entreprises chonoises travaillent pour des entreprises prétendument « extérieures » et que celles-ci investissent en Chine à tout de bras. Qu’AIR-BUS industrie à signé un contrat de vente contre l’acceptation d’être copié et concurrencé voire dépassé dans l’avenir par des entreprises en joint-venture prétendument chinoises.

          3) De renoncer à l’idée d’économie nationale, laquelle n’existe plus, dès lors que les échanges se sont mondialisés et que les entreprises prétendument occidentales sont transnationales ou vivent de ces dernières.

          Cela pose certainement des problèmes de régulation et d’adaptation, mais ce n’est pas en regardant l’avenir à reculons que nous avancerons, n’oublions jamais que les populations chinoises, indiennes etc.. n’aspirent qu’à une chose, s’enrichir pour vivre mieux !

          Qui prétendrait convaincre les populations pauvres de continuer à vivre plus pauvres que nous pour vivre mieux que nous serait d’une hypocrisie scandaleuse.


          • Serge (---.---.235.12) 14 janvier 2006 07:14

            Bravo Sylvain. Si seulement davantage de gens pensaient comme cela... Cessons l’hypocrisie, soit on arrête d’acheter des Jeans à 3€ à Auchan soit on la ferme. L’industrialisation de l’Europe au 19è siècle n’a pas été differente que la révolution industrielle que vit la Chine aujourd’hui. Ils veulent simplement bouffer et vivre ces gens là. Comme nous. Serge de Hong Kong

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès