Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > International > Chine & États-Unis : ensemble vers le Nouvel ordre mondial

Chine & États-Unis : ensemble vers le Nouvel ordre mondial

Du 18 au 21 janvier dernier, le président de la république populaire de Chine, Hu Jintao, faisait une visite officielle aux États-Unis. Il s’agissait, vraisemblablement, de la visite la plus importante dans l’histoire de la diplomatie entre la Chine et les E-U depuis que Nixon avait rencontré Mao Zedong en 1972. Cette visite officielle de Hu Jintao devait marquer, selon ceux qui l’ont planifiée, une nouvelle ère dans les relations sino-américaines sous les thèmes de la coopération, la bonne entente mutuelle et la montée en puissance de la Chine dans un climat pacifique.

Cette visite symbolique du président chinois Jintao était en effet une opération de relations publiques pour nous montrer que la Chine et les États-Unis veulent devenir les meilleurs amis du monde. Le nouvel ordre mondial qu’Henry Kissinger et Zbigniew Brezsinski ont construit dans leurs esprits exige un rapprochement inévitable entre la Chine et l’Amérique. Nous y reviendrons. Voici d’abord comment les médias ont présenté l’évènement.

Dans les médias chinois, la visite de Hu Jintao a été décrite comme un immense succès diplomatique pour la Chine, l’établissant ainsi symboliquement comme deuxième puissance mondiale. Selon la presse chinoise, la rencontre entre Obama-Jintao fut tout simplement un « coup de maître historique de la diplomatie sino-américaine d’une portée mondiale« . Tous les médias chinois ont rapporté les mots du président Jintao lors de la cérémonie d’accueil : « L’objectif de ma visite aux Etats-Unis est de renforcer la confiance mutuelle, de raffermir l’amitié, d’approfondir la coopération, et de promouvoir les relations positives, coopératives et globales entre la Chine et les Etats-Unis au cours du 21e siècle ». Le China Daily y a consacré un dossier et a publié que des articles favorables à l’évènement avec des titres tels que « Obama : la visite de Hu Jintao jette la base pour les relations sino-américaines des 30 prochaines années » ou « Obama : La coopération sino-américaine bénéficie aussi bien aux deux pays qu’au monde« . L’éditrice et columniste Li Hongmei, du People’s Daily Online en Chine, a également écrit un texte en faveur d’un rapprochement entre la Chine et les E-U qu’elle conclut avec les mot d’un certain monsieur Brzezinski : « C’est le temps de définir une relation [Chine-É-U] qui rend justice à la promesse globale d’une coopération constructive ».

Zbigniew Brzezinski

Zbigniew Brzezinski

En Amérique, la campagne médiatique a débuté dès le début de l’année 2011 sous la forme d’une lettre d’opinion de Zbigniew Brezsinski publiée dans le New York Times avec comme titre : How to Stay Friends with China (Comment rester ami avec la Chine). Dans son texte, il suggère aux deux pays de plancher sur une déclaration conjointe, une sorte de partenariat officiel. Ce partenariat, selon Zbig, doit être « guidé par les impératifs moraux de l’interdépendance mondiale sans précédent du 21ième siècle ». En somme, dit-il, il ne faut pas répéter le scénario de la guerre froide.

Le 14 janvier suivant, Henri Kissinger lui-même publiait un texte dans le Washington Post qui faisait écho à celui de Zbig, publié 12 jours auparavant. Le titre est clair : Avoiding a US-China Cold War (Pour éviter une guerre froide entre la Chine et les E-U). Kissinger demande aux deux pays de mettre de côté leurs ambitions strictement nationales, voici son analyse :

« Des concepts communs [entre la Chine et les É-U] n’ont pas encore émergé de la multiplicité des nouvelles tâches à faire face à une planète mondialisée et soumise à des bouleversements politiques, économiques et technologiques. Ce n’est pas une simple affaire. Puisque cela implique la subordination des aspirations nationales à une vision d’ordre global. »

Telle est la vision de « Zbig » et Kissinger : la Chine et les États-Unis, main dans la main, réceptifs aux exigences du nouvel ordre mondial, portant ensemble le flambeau de la gouvernance mondiale (et du fascisme corporatif) sur toute la surface du globe.

 

Henry Kissinger

Henry Kissinger

Pour ce qui est de la rencontre officielle entre Obama et Hu Jintao, Kissinger affirme qu’elle « revêt d’une importance fondamentale » pour l’avenir des deux pays. Kissinger est un des architectes principaux de la normalisation des relations sino-américaines. C’est quand même lui qui a préparé en secret la visite en Chine de Nixon en 1972. Henry Kissinger est très respecté à l’intérieur de l’establishment chinois, plus que n’importe quel président. Dans une entrevue accordée à Xinhua, il a confié ceci au média chinois : « J’attends avec impatience de rencontrer votre président à l’occasion des différentes cérémonies qui vont se tenir à Washington. Et à chaque fois que je rencontre un dirigeant chinois, je deviens un vieil ami. »

L’objectif de la rencontre a été résumé dans la conclusion d’un article cité plus haut : « La visite actuelle du président chinois aux Etats-Unis pourra promouvoir le développement du nouvel ordre international dominé par la coopération et injecter une nouvelle énergie à la marche du monde vers la paix, la prospérité et le développement. » Un discours que nous commençons à connaître par coeur.

David Rockefeller, la Chine et le Nouvel ordre mondial

Il y a 40 ans, débutait l’intégration graduelle de la Chine à l’ordre mondial avec la reconnaissance internationale de la dictature de Mao Zedong. Une dictature qui a été appuyée par des financiers américains qui souhaitaient sa naissance et sa survie. Parmi ces financiers, un dénommé David Rockefeller voue une véritable affection pour le règne de Mao. Ce dernier, accompagné d’un groupe d’individus de la Chase Manhattan, avait été invité par le gouvernement chinois à faire un séjour en Chine en 1973. À son retour, David Rockefeller écrit une lettre qui est publiée le 10 août de cette année-là dans le New York Times qui a pour titre : « From a China Traveler » (De la part d’un voyageur en Chine). Rockefeller décrit son séjour et pose du même coup les questions qui, aujourd’hui, sont à l’ordre du jour.

 

David Rockefeller

David Rockefeller

La Chine qu’il décrit avec affection est un pays de censure et de répression : « Les universités sont rigoureusement politisées, avec peu de marge de manoeuvre pour questionner la pensée de Mao. La liberté de voyager ou de changer d’emplois est réduite. Lorsqu’on évoque la créativité personnelle, un poseur de céramique a tout simplement répondu qu’il n’y avait pas de temps pour les arts individuels si les masses devaient être servies. » Il pose également la question qui tient encore à ce jour : « Sommes-nous, avec les Chinois, préparés à accepter nos véritables différences et progresser vers une meilleure entente mutuelle qui doit être la base d’un futur contact plus substantiel ? » C’est la question que pose encore aujourd’hui « Zbig » et Kissinger. Rockefeller conclut son texte avec une apologie du règne de Mao : « L’expérience sociale en Chine, sous le leadership de Mao, est l’une des plus importantes et des plus réussies dans l’histoire de l’humanité. »

La Chine, somme toute, est le modèle à suivre pour Rockefeller. La Chine est un état policier où la censure règne et les dissidents sont éliminés. La Chine a adopté des politiques extrêmes comme celle de l’enfant unique qui punit les femmes qui ont plus d’un enfant. Le nouvel ordre mondial dont rêve « Zbig », Kissinger et Rockefeller s’inspirera du modèle chinois. La dernière rencontre entre Obama et Hu Jintao a confirmé cet état des choses. Le nouvel ordre mondial risque malheureusement de ressembler à la Chine du dictateur Hu Jintao.

Source : http://infodudecodeur.wordpress.com/2011/01/27/chine-et-etats-unis-ensemble-vers-le-nouvel-ordre-mondial/

Le président chinois Hu Jintao (à droite) parle avec l'ancien secrétaire d'Etat des Etats-Unis, Henry Kissinger (à gauche) lors d'une réception organisée par le vice-président américain Joe Biden et la secrétaire d'Etat Hillary Clinton, le 19 janvier 2011 au département d'Etat à Washington

 



Sur le même thème

Ce qu’a révélé la tournée asiatique de Barack Obama
Chine : de l’émergence à l’émargement
François Hollande, Xi Jinping et les relations entre et Tibet et la Chine dans un contexte de crises
Tiananmen : le massacre du 35 mai
La doxa occidentale : Un magister moral en miette


Les réactions les plus appréciées

Réactions à cet article

  • Par samir7 (---.---.---.26) 28 janvier 2011 11:56

    Le caracetere docile et conciliant des USA avec la Chine est tout a fait contre leur nature et traduit leur perte immense de puissance sur le monde...

    Comme dit un vieux dicton « la main que tu ne peux briser, baise la »

  • Par Leviathan (---.---.---.236) 28 janvier 2011 12:10
    Leviathan

    A l’auteur,

    Pourriez-vous mettre à jour le lien vers votre nouveau blog, svp ?

  • Par FRIDA (---.---.---.78) 28 janvier 2011 14:10
    FRIDA

    J’aimerai bien lire les arguments de ceux qui ont voté négativement pour cet article.

    • Par Un Franc Pek (---.---.---.95) 29 janvier 2011 02:08

      Je vote négativement pour cet article car même si c’est un constat bien mené quoiqu’écrit de loin et seulement basé sur de la bibliographie, mais la conclusion reste consternante... L’auteur ne connais pas la chine quand il écrit : «  Le nouvel ordre mondial risque malheureusement de ressembler à la Chine du dictateur Hu Jintao ». Le peuple chinois dans son immense majorité et moi même pensons sincèrement que Hu Jintao est un bon bonhomme, un très bon chef de gouvernement qui oeuvre pour le bien des siens. Certes, nous vivons ici dans une autocratie mais la démocratie à l’américaine ne nous séduit nullement. Nous jouissons ici de libertés d’entreprendre et de bénéficier de notre travail, plus importantes qu’en occident et à mon avis, d’un point de vue social, la chine peut aujourd’hui donner des leçons au reste du monde ! Donc ce mot « malheureusement » de la conclusion reste indéxée à la subjectivité d’un ignorant ainsi que le mot « dictateur » et son coté hyper péjoratif.

    • Par amipb (---.---.---.23) 6 février 2011 14:24
      amipb

      @Un Franc Pek : vous êtes Han, n’est-ce pas ? En tout cas, pour avoir vu la répression organisée par Mr Hu Jintao contre des lamas désarmés en 1989, ainsi que le reste de sa politique lorsqu’il fut gouverneur de la République Autonome du Tibet, je peux vous dire que cet homme a tous les attributs d’un dictateur.

      Les tibétains ne le portent pas dans leur cœur, pour l’avoir surnommé « le boucher de Lhassa ». Parlez-en aux tibétains autour de vous, si vous en connaissez, vous ne serez pas déçu.

      Lien : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hu_Jintao

  • Par amipb (---.---.---.72) 28 janvier 2011 16:54
    amipb

    Très bonne analyse, loin du manichéisme de certains (USA = bien, Chine = mal, et inversement).

    Merci pour ce travail.

  • Par ddacoudre (---.---.---.108) 28 janvier 2011 22:25
    ddacoudre

    bonjour le dernierhumain

    bon article, c’est à cela que nous invitent notre président, dans des articles qui e sont pas paru sur le site j’ai étable un parallèle entre la main mise du pouvoir de Ben Ali sur son peuple et notre pouvoir sur le notre il n’y a qu’une différence de degrés, comme dans tous les états occidentaux, j’explique aussi cela dans un article. c’est gens sont fous de vouloir établir un ordre mondial l’on peut parfaitement coopérer sans cela.
    ddacoudre.over-blog.com .

    cordialement.

  • Par zany (---.---.---.51) 28 janvier 2011 22:42

    Bon jusqu’à présent j’ai mis des lien douteux, je vous demande de me faire confiance la dessus.

    voici un lien d’une vidéo en 6 parties qui b[détaille le fonctionnement de l’Europe]b et autres
    elle a été mise en b[ 2010]b
    http://www.youtube.com/watch?v=coEX...
    an

    là vous avez le témoignage d’un b[ancien résistant et ancien chef du contre espionnage français]b
    http://www.dailymotion.com/video/xg...

    j’ai trouvé ce commentaire sous une vidéo

    b[Regardez les conférence de]b :

    Pierre Hillard ( docteur en science politique , professeur dans une université de Paris etc ... )

    François Asselineau ( Haut Fonctionnaire , Ancien Directeur des Finances , il a créé un parti en 2007 l’UPR etc ... )

    Annie Lacroix Riz ( Historienne etc ... )

    Jacques Pauwels ( docteur en science politique , Historien , professeur dans une université de Toronto etc ... )

    Pierre Faillant de Villemarest ( ancien grand Resistant , agent du contre espionnage Français etc ... )

    Pierre-Henri Brunel ( ancien des services secret Français etc )

    b[Je vous laisse juge]b informer vous !

  • Par Vent d’est (---.---.---.222) 28 janvier 2011 23:47
    Vent d'est

    Bon article qui remet la Chine à sa place, càd un pays impérialiste allié aux State et appliquant la mondialisation capitaliste...

    • Par rastapopulo (---.---.---.11) 28 janvier 2011 23:53
      rastapopulo

      La Chine, les anglosaxons (pas les USA vu leur opposition originel avec les anglosaxons) et l’Allemagne sont historiquement impérialistes ! Quel scoop vieux de centaines d’année.

      Il n’y a eu que des naïfs pour avoir cracher sur le concept de nation qui est un progrès historique contre les empires.

  • Par zany (---.---.---.51) 29 janvier 2011 00:27

    Bon,
    je ne sais plus a qui faire confiance, vous aurez vérifié dans la première vidéo que TOUS ce qui est DIT se RÉALISE, l’étape suivant est de faire un nouveau 11 septembre en Europe(je crains que se sois en France que c’est le pays d’Europe ou il y a plus de musulman !)
    vous aurez noté que des tête nucléaire on disparus au US !

    La corruption qui gangrène notre société depuis des années, les humiliations subit, nos valeurs acquise de hautes luttes sont en passe de disparaître ainsi que notre nation.

    Nous avons un défi a réaliser mesdames messieurs
    CELUI DE RÉALISE UNE RÉVOLUTION en moins de 8 MOIS (des attentats attribué a ben laden se sont toujours produit un 11 septembre sur le sol occidentaux, la minuterie est en marche)

    Parler autour de vous, sauvegarder les fichiers vidéo, il faut prendre des mesures dés aujourd’hui, le plus grand ennemis de ces gens là est l’INFORMATION.

    Nous ne pourrons pas la faire sans les services de police, sans les citées sensible, sans les maire, contacter vos connaissances dans l’armé, chez les pompier, et tous ce qui porte un uniforme.

    si la MILICE est formé noyautons là, et créons la notre !
    Nous ne pourrons pas avoir des armes sans le concours des flics et gendarme.

    les gros con l’estomac plein de graisse assis sur leur canapé, il est temps de bouger sont cul !!!

    Le peuple TUNISIEN nous montre la voie, la situation a échappé au contrôle des USA qui ont fomenté ces rébellions, voter ne sert plus a rien

    b[« TOUS POURRIS »
    disais Plantu, il n’avais pas tord

    Je suis en AQUITAINE un et ANCIEN PARISIEN, il est temps de réveiller « LA TERREUR »

    Seul une révolte populaire peu nous sortir de cette merde, seul une révolte populaire peu mettre l’armé de notre coté.

    Si vous voyer mon message, vous me prenez pour un fou et bien je le suis ! répondez moi, fait suivre le message avec vos mots, il faut a tous prix montrer a ces bâtards que l’ont a compris leurs manège, ils on mis 40 ans a démonter la société française(c’est quel étais pas si mal après tous ?)

    Laisser moi un message ici pour prendre contacte, je suis prés de DAX (40)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires