Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Chine : une armée pour la paix ou pour la guerre ?

Chine : une armée pour la paix ou pour la guerre ?

Le Pentagone s’inquiète de l’opacité du budget militaire chinois. Le Japon le suit pour s’interroger sur les intentions de Pékin. Alors que les premières photos-satellite de la formidable base secrète sous-marine de San Ya au sud de l’île chinoise de Hainan révèlent certaines ambitions géostratégiques du Dragon chinois, il paraît légimite de se poser la question de savoir si la Chine cherche à rivaliser avec l’Amérique et à imposer sa domination dans la zone Asie-Pacifique. Voire plus loin. Alors doit-on craindre les griffes de ce Dragon ? Au lecteur de juger après avoir lu les lignes qui suivent.

« C’est un dragon qui n’en finit pas de s’éveiller, et le monde tremble chaque fois davantage. » Julie Desnée, Le Figaro, 04/03/2008.

Dans une dépêche de l’AFP reprise par Aujourd’hui la Chine le 1er mai, le directeur de la CIA, Michael Hayden, a qualifié, la veille, de « troublante » la militarisation de la Chine qui se fait avec « une rapidité et une portée remarquables ».

L’homme de Langley soulignait que « la Chine est déterminée à montrer ses muscles ». C’était lors d’un discours prononcé à l’université d’État du Kansas.

Selon toute apparence, pour Pékin, une force militaire perfectionnée va de pair avec son statut de grande puissance.

Le lendemain de l‘intervention du chef de la CIA, la grande presse faisait ses gorges chaudes de la découverte d’une base sous-marine secrète à San Ya, non loin des plages paradisiaques de l’île de Hainan dans le sud de la Chine. Depuis les galeries creusées sous la roche pour accueillir submersibles nucléaires et porte-avions à l’abri des regards indiscrets, l’Empire du Milieu pourrait contrôler la mer de Chine, la route d’approvisionnement en pétrole du Japon et pourquoi pas aller titiller l’Inde en remettant en cause la suprématie de la flotte américaine dans la région.

N’est-ce pas un signe ?

Selon le chef espion de l‘Oncle Sam, « cette croissance militaire est troublante car elle renforce les inquiétudes à long terme sur les intentions de la Chine envers Taiwan ». Surtout avec une base sous-marine secrète à Hainan.

Les États-Unis sont le principal fournisseur d’armement de l’île aussi appelée la « province rebelle » en raison de ses velléités d’indépendance et d’adhésion aux Nations Unies, ce qui serait un casus belli, dit-on, pour les autocrates de Pékin.

La Chine est-elle pour autant « un ennemi inévitable » ? Pour Michael Hayden, la réponse est « non ».

L’envol du budget militaire en Chine

Les dépenses militaires de la Chine en 2007 s’évaluaient entre 97 et 139 milliards de dollars, si l’on en croit un récent rapport du Pentagone, au lieu d’un budget déclaré de 45 milliards (Aujourd’hui la Chine).

Pékin annonçait en mars 2008 la vertigineuse progression de son budget militaire, de près de 20 % (17,6%, dit-on, pour être plus précis) avec 39 milliards d’euros.

Mais cette nouvelle augmentation vient s’ajouter aux bonds enregistrés chaque année par le budget de l’armée chinoise.

En effet, le budget prévu de la défense pour l’année 2008 est de 417,769 milliards de yuans (57,229 milliards de dollars), en hausse de 62,379 milliards de yuans par rapport à l’année dernière.

Pendant la période de 2003-2007, les dépenses militaires ont augmenté de 15,8% en moyenne en glissement annuel alors que la croissance des recette fiscales s’établissait à 22,1% en moyenne durant la même période.

Le budget de la défense officiel chinois est en constante augmentation depuis les années 1990 passant de 14,7 milliards de dollars en 2000 à 44,94 milliards de dollars (près de 35 milliards d’euros) en 2007. Soit aux alentours de 1,4% du PIB et de 7 à 8% du budget de l’État. Le Pentagone le réévalue néanmoins et le situe entre 85 et 125 milliards de dollars. (Source : Le Figaro & Chine informations)

Le Dragon montre les dents et crache le feu !

L’importation de matériel étranger n’est pas compris dans ce budget officiel. Les achats à but militaire passés dans les industries civiles s’élevaient en 2007 entre 80 et 120 milliards de dollars.

La Chine est actuellement l’un des plus gros importateurs d’armement de la planète. De plus, son industrie de l’armement - par le nombre d’employés, non par la production -, constitue le premier complexe militaro-industriel du monde.

Les forces armées chinoises très impliquées dans le secteur industriel contrôlent quinze mille entreprises : usines d’armement, banques, agences de voyages et même casinos.

Les effectifs globaux s’élevaient en 2003 à 2 250 000 militaires d’active, 7 180 chars, 4 560 blindés, 3 400 avions, 480 hélicoptères, 132 navires de guerre et 258 autres bâtiments de support (logistique, bâtiments amphibies…).

La Chine disposait alors d’environ 400 armes nucléaires, d’une trentaine d’ICBM et de SLBM, 100 missiles de portée intermédiaire, 600 missiles balistiques moyenne portée avec des charges classiques ou nucléaires pointés, disait-on, sur Taiwan.

En résumé, un bon gros bébé qui avec ses missiles balistiques et de croisière capables de frapper des porte-avions en mer, ses armes antisatellites et missiles balistiques intercontinentaux vient de se voir doté d’une panoplie militaire qui confine à l’arsenal guerrier dernier cri.

Le Dragon tient tête à l’Oncle Sam

On comprend que Washington ait quelques vapeurs face à la puissance de l’armée chinoise. Trois secteurs notamment inquiètent le Pentagone : la panoplie de missiles à longue portée, la flotte de sous-marins nucléaires capables de lancer des missiles JL-2 d’une portée de 8 000 kilomètres, et enfin la capacité spatiale.

Selon nos amis chinois, pour reprendre une expression de Bernard Kouchner, la modernisation de la défense chinoise s’inscrit dans le cadre de la « société harmonieuse et du développement pacifique » de la Chine.

Certains Américains, peu convaincus, par exemple chez les républicains, n’ont de cesse d’alerter le Congrès et l’opinion : Pékin est, à long terme, le seul véritable ennemi stratégique des États-Unis.

Apprend-t-on sur Chine informations, grâce à un article du quotidien Le Monde (28 mai 2007), la Chine vise à maintenir son accès à des ressources et des marchés indispensables à son développement économique. La Chine tend également à établir une présence et une influence régionales susceptibles d’entrer en compétition avec d’autres puissances - les États-Unis, le Japon et l’Inde, principalement - dans des zones éloignées des frontières de la Chine.

Le Pentagone, toujours lui, fait les gros yeux. D’une part, les forces nucléaires chinoises vont à terme s’équiper de missiles balistiques intercontinentaux de type DF-31 et DF-31 A dont la portée est respectivement de 7 200 et 11 200 kilomètres. Et, d‘autre part, la seconde génération de sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) de classe Jin est en cours de test.

Qui plus est, la Chine a la capacité de détruire des satellites situés en orbite basse, et la faculté de brouiller les satellites de communication et les récepteurs GPS (Chine informations).

Le cyber-Dragon sort ses griffes

Et la Chine est en outre à la pointe du combat cybernétique. Au plus grand dam des Américains.

Selon le Financial Times, l’armée chinoise piratait le réseau du Pentagone en juin 2007. Rien de moins. Plusieurs serveurs furent mis en drapeau y compris ceux en relation avec Robert Gates, le secrétaire à la Défense.

Si la Chine dément toute implication, le Pentagone considère néanmoins que c’est la première fois qu’une attaque des cybersoldats chinois a atteint un tel niveau de pénétration et d’accès à des réseaux sensibles.

Pour ajouter un peu d’huile sur le feu, le gouvernement allemand aurait vu certains de ses ordinateurs eux aussi piratés par Pékin, à en croire l’hebdomadaire Der Spiegel. Les Anglais, également, auraient bénéficié des mêmes attentions informatiques de la part du Dragon chinois, si l’on se fie aux très britanniques The Times et The Independent.

La Chine a donc invariablement opposé dénégation sur dénégation à ces informations.

Faut-il pour autant sombrer dans la psychose ?

Le Dragon militaire embrasse le monde

Officiellement, l’Armée chinoise a pour mission de préserver l’intégrité territoriale de la mère-patrie, Taiwan, la « rebelle », étant en permanence dans le collimateur.

Mais, à l’extérieur de ses frontières, la Chine s’investit de plus en plus dans les missions de paix de l’ONU, dont elle est membre permanent du Conseil de Sécurité.

En 2005, d’importants dirigeants de l’armée chinoise visitent une trentaine de pays y compris en Europe et en Afrique. Quelque cinquante délégations étrangères de haut niveau conduites par leur ministre de la Défense ou chef d’état-major général sont reçues à Pékin.

De plus, la Chine participe aux discussions stratégiques et au dialogue de défense avec une vingtaine de pays dont les États-Unis, la Russie et les Philippines. La Chine prend part aussi à la réunion sur la politique de sécurité du 2e forum régional de l’ANASE.

Du 18 au 25 août, les exercices militaires entre la Chine et la Russie appelés « Mission de paix 2005 » se déroulent près de Vladivostok et dans la mer Jaune. Au total de près de 10 000 hommes.

La marine chinoise a procédé à des exercices de sécurité axés principalement sur la recherche de disparus et le secours en collaboration avec les forces armées navales du Pakistan, de l’Inde et de la Thaïlande.

Le 27 septembre 2005, quelque 40 observateurs militaires de 24 pays voisins et de pays occidentaux ont observé les exercices appelés « Épée du Nord – 2005 » dans la zone militaire de Beijing. Jamais manœuvres chinoises n’avaient eu un si grand nombre d’observateurs étrangers depuis la fondation de la RPCC en 1949.

Le 26 décembre 2004, suite au tsunami, le gouvernement chinois déploie des secours extérieurs sans précédent. L’armée chinoise procure des fonds et du matériel d’une valeur supérieure à 100 millions de yuans aux pays frappés par la catastrophe, et un million de dollars (US) et du matériel d’une valeur de 150 millions de yuans aux régions du Pakistan victimes d’un tremblement de terre (French-China).

L’armée chinoise s’implique donc sur la scène internationale.

Boycotter le Dragon chinois pour le Darfour soudanais ?

De plus, la Chine développe sa coopération militaire. Notamment avec le Soudan.

L’actuel renforcement des liens militaires entre Pékin et Khartoum risque néanmoins de contrarier davantage et les États-Unis et l’Europe. En effet, les pays occidentaux insistent pour que la Chine fasse pression sur le Soudan pour autoriser le déploiement d’une force internationale des Nations Unies dans le cadre de la crise du Darfour.

60% de la production de pétrole soudanaise est importée par la Chine qui est le premier fournisseur d’armes de Khartoum. Le pétrole soudanais est un véritable ballon d’oxygène pour la Chine face à ses besoins en matière énergétique. En remerciement, Pékin offre sa protection du régime de Khartoum au siège du Conseil de Sécurité de l’ONU en utilisant son droit de veto dans la crise du Darfour.

D’où un concert de protestations à travers le monde.

En effet, la crise du Darfour éclate en 2003. L’ONU estime à 200 000 le nombre de victimes mortes à cause des combats. Dans des camps de réfugiés s’entassent 2,5 millions de déplacés. L’ONU accuse également le pouvoir soudanais de soutenir les milices arabes responsables d’exactions contre les populations civiles comme des massacres, des exécutions et des viols collectifs.

L’actrice américaine Mia Farrow a, pour sa part, coécrit un article dans le Wall Street Journal qualifiant les Jeux de Pékin comme ceux du « génocide olympique » (source : Radio 86 avec AFP et Reuters).

Et la Chine livre aussi des armes ailleurs en Afrique. Par exemple au Zimbabwe où tout récemment une cargaison chinoise a été contrainte de faire demi-tour face à la pression des États-Unis quoique la livraison d’armes par Pékin fût légale, même si le Zimbabwe est soumis depuis 2002 à des sanctions occidentales dont un embargo militaire.

Le Dragon chinois et les États-Unis : face à face

Les Américains sont englués dans le bourbier irakien qui engloutit leur budget miliaire. Pendant ce temps, le Dragon chinois modernise à pas de géant son armée au risque de prendre une longueur olympique d’avance, notamment dans les airs.

Patron des forces US au Japon (50 000 soldats), le général Bruce Wright est convaincu que plus aucun avion ne peut pénétrer les défenses aériennes chinoises, à l’exception de la dernière génération de chasseurs américains de type F-22 ou Joint Strike Fighter F-35.

Et la Chine, à coups de Soukhoï Su-27 et Su-30, achetés aux Russes, mais aussi à l’aide de J-10, un tout nouveau chasseur high-tech de fabrication maison, opérationnel depuis janvier dernier, renouvelle à vive allure son parc aérien.

En face, les appareils équipant l’US Air Force n’ont jamais été aussi âgés, s’inquiète ainsi le général. L’âge moyen des chasseurs F-15, par exemple, est de 24 ans, tandis que celui du KC-135, un ravitailleur en vol, est de... 46 ans.

« Pour la première fois dans l’histoire, nous pouvons voir un autre pays, en l’occurrence la Chine, avec des chasseurs plus récents que les nôtres », prévient le 5 étoiles yankee (Chine informations).

Le Dragon nucléaire n’est-il qu’un tigre en papier ?

En 1964, la Chine se dote de l’arme nucléaire. On s’accorde à penser que le Dragon chinois a produit quelque 600 têtes nucléaires depuis lors.

En 2005, on faisait état d’environ 400 armes nucléaires. Un nombre relativement moindre par rapport aux arsenaux Russe et Américain et du niveau de la Grande-Bretagne.

Environ 80 à 130 têtes nucléaires sont déployées sur des missiles balistiques basés à terre, tandis que la composante navale des forces nucléaires se compose en 2005 d’un seul SNLE, le Xia type 092 (immatriculé 406), équipé de 12 missiles Ju Lang 1 (CSS-N-3) d’une portée de 3 500 km portant une ogive de 2 mégatonnes.

Un autre SNLE, le type 094, est actuellement à l’essai et sera équipé de 16 Ju Lang 2 d’une portée de 8 000 km portant soit une ogive de 2,5 mégatonnes ou 3 MIRV de 90 kilotonnes. Quatre ou cinq doivent suivre.

La force aérienne comprend une centaine de bombardiers Xian H-6, copie sous licence du Tupolev Tu-16 (Chine informations).

Un arsenal qui a de quoi faire réfléchir d’éventuels agresseurs. Sans être un géant nucléaire comme l’Amérique ou la Russie, le Dragon chinois n’est pas pour autant un « tigre en papier » et a désormais du répondant, une force de dissuasion à la hauteur de ses ambitions.

Le Dragon chinois et la base secrète de San Ya à Hainan

Cette base sous-marine évoquée en tout début d’article est en fait connue depuis 2002 mais aucun document photographique n’était venu attester son existence jusqu’ici.

C’est la revue spécialisé Jane’s et le site Fas.org qui viennent de rendre publiques des photos-satellite de cette base sécrète d’une importance stratégique capitale.

Le complexe militaire dans son ensemble qui disposerait d’une douzaine de tunnels pouvant cacher une vingtaine de sous-marins, voire un ou deux porte-avions et d’autres navires de guerre, aux satellites espions. Et cet ensemble hors pair est doté d’une installation de démagnétisation de sous-marins. D’après Fas.org, la démagnétisation est effectuée avant le départ en mer pour éliminer les champs magnétiques résiduels des sous-marins afin de rendre leur détection plus difficile. Les spécialistes ignoraient que les Chinois disposaient de cette technique (qu’Américains, Britanniques, Français et Russes maîtrisent, semble-t-il, depuis plusieurs années) (source : Nouvelobs & Le Figaro).

Preuve, dit-on, que Pékin nourrit l’ambition de contrôler la mer de Chine, car c’est là que transite une grande partie du fret mondial et notamment l’approvisionnement en pétrole du Japon (et de la Chine).

Défi considérable pour le Pentagone - peut-être sans précédent depuis la fin de l’Union soviétique -, le Dragon chinois aurait en tête de contrebalancer (puis surpasser) les capacités militaires américaines dans la région.

L’Armée populaire de libération (APL) a fait du développement de nouveaux sous-marins nucléaires l’une de ses priorités. Et Sanya pourrait devenir une base-clé de la marine chinoise, qui pourrait même y regrouper toute sa flotte nucléaire (Le Figaro).

Chine : une armée pour la paix ou pour la guerre ?

Face au développement exponentiel du dispositif militaire du Dragon chinois dans la plus grande opacité de son budget, l’Amérique s’interroge et s’inquiète : quelles sont les intentions de la Chine ?

Le Japon aussi.

« Il est impossible pour un pays voisin et les autres États dans le monde de comprendre cette croissance [des dépenses militaires] à deux chiffres depuis vingt ans », a asséné Nobutaka Machimura, porte-parole du gouvernement japonais.

C’est que le pays du Soleil Levant a des relations tendues avec la Chine, depuis la Seconde Guerre mondiale et, plus récemment, un différend territorial sur des gisements offshore (Le Figaro).

Pékin braque notamment quelque 1 000 missiles balistiques et un peu moins de 500 avions de combat sur l’île « rebelle » de Taiwan. Le Pentagone estime que Pékin dispose maintenant de plusieurs options d’attaque, dont « une campagne de bombardement, un blocus ou une invasion amphibie ».

En 1962 : La Chine qui conteste la souveraineté indienne sur 90 000 km² de territoire dans le Cachemire, fait une incursion en force 20 km au-delà de la frontière, puis se retire. Les États-Unis et l’Union soviétique interviennent pour arrêter le conflit. L’Inde s’incline et cède la région d’Aksai Chin (33 000 km²) dans l’est du Cachemire indien.

Entre octobre 1965 et mars 1968 : Environ 320 000 soldats chinois sont envoyés pour aider le Nord-Viêtnam dans les tâches de défense aérienne, de génie et de logistique. Plus de 1 400 d’entre eux ont été tués.

1969 : Conflit frontalier avec l’URSS ; plusieurs centaines de victimes de part et d’autre.

Du 17 février au 16 mars 1979 : Guerre sino-viêtnamienne, l’Armée populaire de libération tente d’envahir le nord du Viêtnam avec 170 000 hommes pour le punir d’avoir envahi le Cambodge. L’opération est un échec : 26 000 tués et 37 000 blessés chinois, 30 000 morts et 32 000 blessés du côté viêtnamien.

Janvier 1987 : Incidents de frontière entre la République populaire de Chine et le Viêtnam (600 morts dans les rangs chinois et 500 chez les Viêtnamiens) (source : Wikipédia).

Le Dragon chinois a une doctrine officielle : son développement est un développement pacifique et si l’armée modernise ses navires, ses missiles et ses avions de chasse c’est uniquement dans un but d’autodéfense et de protection de sa souveraineté.

Et c’est bien pour « protéger sa souveraineté » que la Chine a envahi le Toit du monde et où depuis bientôt 60 ans elle entretient une gigantesque base militaire d’une importance géostratégique capitale.

Une fois le Tibet « libéré pacifiquement » dans le jargon de la propagande communiste, en fait annexé par la force armée des troupes de l’Armée rouge de Mao qui ont répandu malheurs, horreurs et misère sur leur passage meurtrier, le Dragon chinois peut étendre ses griffes à tout le sous-continent indien.

Après avoir annexé l’Aksai Chin dans l’ouest de l’Himalaya indien, le Dragon a revendiqué l’Arunachal Pradesh dans l’est de ce même Himalaya au prétexte que cette province de l’Union indienne avait fait partie du Tibet et que le Tibet « appartenait » depuis 700 ans à la Chine, autrement dit depuis la dynastie des Yuan où l’empire mongol s’étendait depuis Pékin jusqu’aux confins de l’Europe.

De quoi nous faire réfléchir sur les intentions voire les ambitions de ce dragon « qui n’en finit pas de s’éveiller » et qui à l’avenir pourrait encore bien plus faire trembler le monde qu’il ne le fait maintenant

Rangzen avec Libre Opinion


Moyenne des avis sur cet article :  3.44/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

106 réactions à cet article    


  • fonzibrain fonzibrain 5 mai 2008 10:49

    hello

    pour avoir plus de chiffre et photos achetez le hors serie 27 de raid sur l armée chinoise aujourd hui

     


    • fonzibrain fonzibrain 5 mai 2008 11:33

      j ai lu je ne sais plus ou que la "fenetre" d’ouverture de la puissance chinoise se fermera a partir de 2015,apres cette date le potentiel demographique de la chine s’affaiblira avec un vieillissement ultra rapide de la population.ce serao donc avant 2015 que la chine fera le plus gros du rajeunissement de son armée et meme avec 120 milliards ils sont loin des 600 milliards us


    • fonzibrain fonzibrain 5 mai 2008 11:39

      il ne faut oublier que pour la chine revenir à son statut d avant les accord inegaux et les concession occidental est capital

      ,bien entendu il s’agit d’un re équilibrage des forces mondiale mais n ayons pas peur,il n’y aura pas de conflit nucléaire avec l empire du millieu, la dissuasion est un concept exellent


    • Djanel 5 mai 2008 13:59

       

      Libr’op

       

      .

       

      Seriez-vous le porte de la CIA s’exprimant sur AVox que je n’en serais pas surpris tellement vous citer cette organisation secrète soupçonnée des pires crimes.

       

      Vous dites que le conflit au Soudan a fait 200 000 victimes mais vous ne dites pas que l’intervention américaine en Irak, aurait provoqué la mort de … entre 80 000 et 1 000 000 de victimes civiles qui auraient péri sous les bombardements aveugles des américains et autre faits de guerre.

       

      Vous dites pour montrer que la Chine a des intentions belliqueuses que son budget militaire est toujours en progression mais vous ne dites pas que la chine doit impérativement moderniser son armée et qu’elle ne peut le faire que depuis très peu de temps grâce à son succès commercial dans l’export.

       

      La Chine a été reconnu comme puissance mondiale grâce en partie à de Gaulle qui l’a reconnue comme telle bien avant tout le monde. Elle ne fait donc que son devoir de puissance mondiale en devenant crédible militairement.

       

      Il est certain que la Chine sera demain si elle continue à se développer à ce rythme la première puissance mondiale ce que les Américains craignent le plus au monde. En effet, ils y perdraient leur pouvoir de suzeraineté sur le monde.

       

      Or la Chine n’a jamais eu dans son histoire un comportement impérialiste comme nous l’avons imposé aux autres nations avec le colonialisme. Elle-même en fut victime par les concessions qu’elle a du céder aux occidentaux après la guerre des boxers. Elle a du reconquérir en 1959 le Tibet qui était tombé aux mains des anglais via les Indes et qui menaçait la chine d’une conquête de l’intérieur par cette PROVINCE.

       

      Et il y a aussi vos références journalistiques qui prête à sourire quand vous citez l’actrice américaine Mia Farrow qui aurait qualifié les jeux de Pékin en « En génocide Olympique. » C’est excessif par rapport à la réalité qui je vous le rappelle en Irak, les droits de l’homme sont bafoués par ceux qui prétendre les défendre.

       

      Je n’en dirais pas davantage puisque dans vos articles précédents vous êtes montré incapable d’argumenter sinon que de balancer des idées de propagande ou à défaut de nous dire qu’il faut en avoir dans le slip pour défendre le Tibet alors que je vous disais que certains le porter sur la tête en guise de chapeau. Ainsi, je conclue que se hisser à votre niveau dans une discussion, c’est descendre bien bas.

       

      Bonne continuation, Monsieur, je vous salue bien bas.


    • Libr'Op Libr’Op 5 mai 2008 14:01

      @ fonzibrain

      Merci pour l’info ! J’ai pu acquérir le hors-série n°27 de RAIDS sur "L’armée chinoise aujourd’hui" (10,95 euros, 82 pages de textes et de photos).

      En quatrième de couverture : "Raids ouvre le fascinant dossier de la stratégie planétaire de la Chine, et des moyens militaires, politiques, économiques, et parfois culturels mis à disposition d’un unique objectif : la domination du monde". C’est l’avis de RAIDS que je n’ai pu reproduire dans mon article puis que je n’étais pas au courant de cette publication qui vient tout juste de sortir en librairie.

      Pour RAIDS, "le colosse lancé à toute allure.....sera peut être amené à recourir à des positions guerrières comme remède ultime à ses immenses problèmes".

      Ci-dessous le lien vers la lettre mensuelle de Claude B. Levenson : "Tibet, cette flamme inextinguible" sur l’un de mes blogues. Voir aussi sur AgoraVox la présentation de son livre "Tibet : la question qui dérange" et pour bien comprendre les enjeux : "Tibet : la guerre de l’eau aura-t-elle lieu ?" (116 votes, 90% d’indice de satisfaction).

       


    • Libr'Op Libr’Op 5 mai 2008 14:13

      @ Djanel

      Plus qu’un slip sur la tête, c’est un bonnet d’âne qu’il vout faut !

      La Couronne britannique n’a jamais colonisé le Tibet via les Indes. Et surtout pas en 1959 !!! L’Inde était déjà indépendante depuis plus de dix ans.

      Le Tibet n’a jamais été une province de la Chine. Le Tibet a été envahi par l’Armée rouge de Mao en 1950 (pas en 1959) pour "libérer" ce pays de pseudo "impérialistes" qui en étaient de toute manière absents !

      Il est exact que la Chine des Chinois (la dynastie des Ming, par exemple) n’a jamais fait preuve d’expansionnisme ou d’impérialisme jusqu’à l’avènement du régime communiste qui a colonisé le Tibet, le Xinjiang (Turkestan oriental) et une partie de la Mongolie.

      Le régime de Pékin est une dictature impérialiste "qui sera peut-être amené[e] à recourir à des potions guerrières comme remède ultime à ses immenses problèmes" (revue RAIDS, hors-série n°27).


    • fonzibrain fonzibrain 5 mai 2008 14:33

      à librop

      pas de probleme pour l info, j adore l ’armée et tout ce qui s’y rapporte et raid fait tres souvent de bon hors serie et la chine avec plus de un milliard de personne fait phantasmer nimporte quel militaire,tu imagine si la chine mobilise 10%de sa population elle pourrai conquerir le monde,je sais que c’est débile mais ca me fais délirer quand meme


    • Djanel 5 mai 2008 15:03

       

      Fonzibrain

       

      .

       

      La paranoïa est une maladie contagieuse qui ne se soigne pas. Conquérir le monde pour quoi faire ?

      C’est idiot puisque la chine a besoin de notre bonne santé économique pour écouler sa production. Votre peur est causée par votre ignorance. Plus aveugle, je suis et plus j’ai peur. Allez donc vous acheter une paire de jumelle. D’ailleurs vous jugez vous-même que c’est débile de le dire et vous le dites quand-même ce qui vous rend encore plus idiot.


    • fonzibrain fonzibrain 5 mai 2008 20:00

      a djanel

      tas pas du comprendre j ai dit que ca me faisait delirer et que cetais debile,pourquoi tu prend ca au serieux,c’etais de l humour,enoyer 150 millionde soldat,cest impossible,cest juste l image dont le je parlé


    • Tarouilan Tarouilan 6 mai 2008 01:35

      En plaisantant et à de nombreuses reprises, je me posais des questions sur les motivations de ce brave Libr’Op et en plaisantant, je soulignais son coté psychorigide anti-Chine très développé, une fois de plus il fait feu de tous bois, sans aucune analyse ni la moindre réflexion cartésienne sur ce nouveau thème, en oubliant que le réarmement de la Chine et une bénédiction pour un rééquilibrage militaire salutaire mondial, face aux USA....... pays des plus belliqueux...... et qui face aux désordres économiques qui l’agitent, risque une fuite éperdue en avant dans des guerres tout azimuts..... Sieur Libr’Op.... roule pour qui......


    • Djanel 6 mai 2008 02:36

       

      Fonzibrain

       

      .

       

      Je vous suis reconnaissant de m’avoir fait savoir que je m’étais  trompé sur vos intentions. Sur les fils de Monsieur Libr’op, nous sommes en présence avec un militant dont la cause est de justifier les actions mener contre la Chine à partir de la CIA et de certains gouvernements occidentaux. Boycotter les jeux olympiques fut le  thème de ses premiers articles et maintenant sur ce fil, il accuse la Chine de se réarmer pour pouvoir instaurer son hégémonie. C’est de la désinformation, en conséquence il n’y a plus de second degré car cette manière de procéder est utilisé par les propagandistes qui affirment bien des choses tout en ayant l’air de ne pas le dire. J’ai donc interprété votre commentaire au premier degré.

       

      Donc comprenez moi qu’il faut sur les fils de libr’op ne parler qu’au premier degré en ne laissant rien aux hasards des interprétations subjectives ou personnelles comme vous le fîtes sur votre commentaire car vu la quantité de lecture que nous avons sur AVox, c’est la première impression qui l’emporte et malheureusement parce que nous n’avons pas le temps d’y réfléchir davantage, nous réagissons en conséquences.


    • olivierchen 6 mai 2008 09:14

      @Liborp

      Vous etes un pro occidental sinologue vous insultez les chinois en ecrivant un article comme ca !

      Rappel d`histoire :le Japon as colonise le taiwan avant la constitution du parti communiste , il as surtout commis un genocide de 15 millions de morts et 20 millions de blesses.Le japon n`as jamais indemnise .....

      En 1860 la russie as signe la traite de Anhui et Pekin ave cla chine pour annexer tous les territoires de Heilongqiang(5 fois plus grands que la france ) se trouvant au sud de la Siberie on trouve les plus grands reserves de petroles +la Montgolie

      L`europe coloniale avec la france et surtout l`angletterre se referrer aux guerre de l`opium, traite de Nankin etc..

      La chine n`ayant pas connu la revolution industrielle et pas de grandes inventions scientifiques et de decouvertes elle s`est fait massacre par le japon la russie et l`occident car le peuple etait faible sans armes je pense que tout est psychlogique aujourd`hui elle as besoin de devenir fort pour se faire respecter...L`occident ayant connu la revolution industrielle ces pays du nors sont parti envahir et coloniser les pays du sud Ying et Yang

      le litige avec le petrole se trouvant avec la mer du nord le japon provoque et veut depasser les limites qui n`appartinnent pas a son territoire

      Ras le bol de voir des discours simplisteS on dit pas que le japon s`arme secretement alors que le japon comme l`allemagne sont interdits.

      Je pense actuellement avec les dettes us l`occident par le passe as bien vecu sur le dos des beaucoup de pays ...

      Je pense aue vous etes un vrai comedien sinologue ...

      Taisez vous une fois pour toute je vous trouve plus que bas .....


    • Libr'Op Libr’Op 8 mai 2008 15:43

      @olivierchen

      Votre réaction n’a aucun rapport avec le contenu de ma présentation qui ne prend aucunement partie pour ou contre la Chine. La Chine développe une grande armée et la modernise. La Chine a été en proie à différents conflits armés depuis l’avènement du régime communiste. La Chine peut désormais être amenée à rivaliser avec l’Amérique dans la région Asie-Pacifique. La Chine prend toutes dispositions pour sa défense et noue des liens militaires avec de nombreux pays et exporte sur les marchés de l’armement en concurrence avec l’Amérique, l’Angleterre, l’Allemagne, la Russie, la France .... Il n’y a rien d’insultant en cela pour qui que ce soit. Voir le lien ci-dessous avec mon prochain article.


    • Libr'Op Libr’Op 8 mai 2008 15:45

      @ Tarouilan

      Libr’Op ne roule pas pour les ennemis de la liberté et de la démocratie.


    • Libr'Op Libr’Op 8 mai 2008 15:49

      @ Fonzibrain

      Effectivement, la Chine dispose d’une vaste réserve de main d’oeuvre à éventuel emploi militaire. Si l’on souscrivait à la théorie du "péril jaune", on pourrait voir une armée de 150 millions de Chinois envahir la Sibérie puis toute la Russie. il n’y a qu’un fleuve à franchir et c’est le fleuve .... Amour ! Mais, ça, c’est du cinéma fantastique.


    • Libr'Op Libr’Op 8 mai 2008 15:57

      @ Fonzibrain & @ Djanel

      Ouvrez les yeux, la conquête du monde a d’ores et déjà commencé. 5.000 gentils Chinois sur la Place de la République à Paris et des cohortes de supporteurs de la Torche olympique en tous les points du globe. La Chine prend résolument place en Afrique. Essayez de trouver une île du Pacifique où l’épicier du coin ne soit pas chinois. D’ailleurs, en Polynésie française, on ne dit pas aller chez l’épicier mais allez chez le Chinois. C’est tout dire ! A Creil à 20 mn de train de Paris, à la sortie de la gare à droite, l’épicier il est quoi ? Chinois ! Et le bar PMU, à gauche, il est quoi ? Chinois ! Et l’avenue principale elle est bordée par quoi ? Des restaurants et des boutiques chinoises ! Faîtes apprendre le chinois à vos enfants, ça pourra toujours leur servir.


    • marc 10 mai 2008 22:24

      libr’op

      vous vous révélez par ce dernier post, raciste, xéniophobe et destiné à répandre la haine. Vous auriez dû rester dans le courant de votre article qui avait réussi à donner le change à , je le suppose, beaucoup de vos lecteurs, dont moi-même ; mais le naturel est revenu au galop !


    • Libr'Op Libr’Op 11 mai 2008 08:46

      @ marc

      Constater la présence de Chinois en France ou dans la Pacique ou ailleurs dans le monde n’est pas, je crois, de la xénophobie ! La xénophobie serait de vouloir les en chasser ou de leur en interdire l’accès sous prétexte de leur nationalité. Certes les Chinois suscitent des jalousies, notamment à Tahiti, en raison de l’emprise sur l’économie (le problème a été fort sérieux en Indonésie, il fut un temps). Et, effectivement, il y a de façon locale et ponctuelle des réactions de rejet. On les ressent sporadiquement à Papeete et plus en particulier à l’égard de la communauté métisse tahitienne-chinoise. C’est un exemple. Un autre exemple, les "sans-papiers" chinois à Paris. Comment sont-ils venus là ? Qui les a fait venir ? Doit-on voir dans cette curieuse évolution, la main d’une quelconque mafia ? Il n’y a aucune xénophobie à poser ces questions. La xénophobie existe peut-être bien encore parmi nous mais elle n’est pas de mon fait. Merci de votre attention.


    • olivierchen 18 juillet 2012 16:22

      @Libr’Op 


      Arretez vos prejuges pro occidentaux, revisez l`histoire, vou lisez parlez chinois ou une autre langue ?
      La montgolie interieure a toujours appartenu a la chine ,auparavant la montgolie interieure faisant partie de la chine , Stalline as separe la montgolie exterieure et montgolie interieure pendant que Mao et Chiang Kai-shek etaient en conflits ,la russie as tjrs cherche a prendre les territoires ou destabliser cite deja le cas siberie ave cl`empereur Tsar .apres la guerre sino japonaise , le japon n`as indemnise auun sou a la chine sois disant on ne sait pas qui indemniser a Mao ou  Chiang Kai-shek , rappel 51 millions de morts 
      Vers les 1971 l`amerique as repris l`ile diaoyudao pour donner au japon , l`amerique avait peur de la montee en puissance du communisme , l`ile diaoyudao appartenait deja au 14 eme siecles a la chine avec les ecrits en preuve.

      la chine ne fait que defendre ses territoires souverrains , vous me faites rire les communis chinois vont attaquer le vietnam vous trouvez ca imperialiste expansionniste je dirai c`est comme si la chine reequilibre entre vietnam nor det vietnam sud, pareil coree nord sud , si la chine ne defends pas coree du nord l`amerique rentre facilement ds le territoire chinois.

      J`aimerais tellement que mon pays puisse devenir expansionniste pour ne pas se faire bouffer plus tard par le japon ou usa , j`ai honte d`etre chinois, on as ete humilie sur les 2000 dernieres annees vous ne pouvez pas comprendre ...

      Vous etes un pauvre occidental ignorant ! reetudiez l`histoire de la chine , ce sont toujours les vainqueures de l`histoire qui ecrivent le sens de l`histoire ...

    • olivierchen 18 juillet 2012 17:28

      « Il est exact que la Chine des Chinois (la dynastie des Ming, par exemple) n’a jamais fait preuve d’expansionnisme ou d’impérialisme jusqu’à l’avènement du régime communiste qui a colonisé le Tibet, le Xinjiang (Turkestan oriental) et une partie de la Mongolie. »


      Etudiez l`histoire sur du long terme ds sa vision d`ensemble ...le communisme n`as que 50 ans d`histoires en chine c`est quedale ..

      Tibet faisait deja partie de la chine avant 1300 .

      La Mongolie c`est vers les 1200 faisait partie de la chine, En 1235 le fils de de Gengis Khan as pris le controle de la chine puis la chine separee et trois pays Nangsong, Jin,Montgolie dynastie, son fils as pris tout le territoire de Jin dynastie la chine est devenue en deux pays Nangsong, et Montoglie dynastie la famille de Khan est parti a la conquete jusqu`as pekin shangdong, Siberie et parti en iran , la le chinois considerent leur territoire souverrain, jusqu`as ce que stalline separe montgolie interieure et exterieure .avant les 1200 la Montgolie faisant partie de la chine donc ils sont chinois meme s`ils sont de Man ethnie ..Apres la mort de Gengis khanle deuxieme petit fis de Genghis khan as unifie la chine en « trois petits regions Nangsong pays , Jin pays ,Montgolie pays  » trois regions en un pays unifie c`est l`epoque Yuan dynasty vers 1210-1367 .Ensuite
      la dynastie Ming en 1280 as reuni la montgolie xingjiang tibet pour rassembler un seul pays la chine s`appelant Yuan dynastie.En 1370, Ming dynastie l`empereur « zhuyuanzhang » prend tout le controle sur la chine, yuan dynastie disparait a jamais. Fo savoir lire ecrire le chinois pour pouvoir remonter l`histoire ds l`ensemble pour bien expliquer. Mais vous expliquer en francais c`est complique ...

      Xingjiang appartenait a la chine il ya 2000 ans deja , mnt les comministes veulent les reprimander je suis d`accord ,mais la chine as besoin d`unir auparavant les russes pouvait aller a xingjiang les frontieres etaient tres libres il ya 500 ans ,il ya une minorite des russes a xingjiang dire que les communistes veulent coloniser xingjiang c`est vraiment minable ca prouve que vous ne connaissez rien en histoire ..

      Oubliez le regime communiste qui n`as que 50 ans , remontez les chronologies la chine separee en 3 pays etc... pour comprendre cette civilisation ...il `est normal que la chine veut unifier un seul pays la chine republique populaire de chine, Mao n`as que ce merite de renir la chine si non c`est un vrai dictateur comparable a Stalline 



    • geko 5 mai 2008 11:06

      Ces informations ne sont pas une bonne nouvelle pour l’humanité !

      Mais on peut tout aussi bien s’inquiéter des 450 milliards de dollars du budget militaire des USA, avec une hausse de 5% en 2008 malgrés de grandes difficultés économiques.

      "Une armée pour la paix" ? La chine s’approprie la dialectique utilisée par les USA ! Combien de morts en Irak pour assurer la main mise sur la distribution du pétrole par les néocons texans ? et combien à venir ?

      Cette militarisation ne traduit-elle pas un ré-équilibrage des pouvoirs de négociations entre grandes puissances sur fond de guerre économique ?


      • Libr'Op Libr’Op 5 mai 2008 14:21

        @ Geko

        La Chine relève que l’Amérique se conduit en "gendarme du monde". Peut-être Pékin veut-il se mêler au jeu et jouer les gendarmes bis ?

        En tout cas, c’est effectivement une sorte de ré-équilibrage des forces.

        Le budget de la défense américaine est encore le triple de celui des Chinois. Mais c’est en raison de la lutte contre le terrorisme. Un terrorisme susceptible de porter atteinte aux intérêts pétroliers de nos amis texans, je n’en doute pas !


      • hihanhihanhihan hihanhihanhihan 5 mai 2008 11:13

        On s’en fout du Dragon, on ne le craint pas !

        - Nous nous avons un Diplodocus pour nous défendre !


        • Len 5 mai 2008 11:19

          "On leur vendra la corde avec laquelle il nous pendrons".

           

          Au nom du libre-échange économique, on a mis tout en place pour que cela se réalise. Pour les chinois, ce commerce n’était qu’un moyen pour qqchose de plus grand. Pour nous et notre vision CT, c’était la finalité. Ils doivent franchement se marrer quand ils voient Rafarrin venir faire des courbettes pour garder qq précieux contrats.

           


          • Libr'Op Libr’Op 5 mai 2008 14:24

            @ Len

            Je ne doute pas que nos amis chinois se tiennent les côtes face au numéro de lèche-bottes de nos émissaires. Ci-dessous un lien vers les réactions des Chinois (traduites en français) aux raffarinades du Sénateur de la Vienne et ancien Premier ministre de la République française.


          • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 5 mai 2008 11:25

            Vraiment désolé d’avoir à vous dire que j’ai trouvé votre article intéressant pour le contraste entre :

            • l’actualité des données qui donne l’impression qu’on a là de l’information et
            • le caractère éculé de la sempiternelle vision de l’ennemi géostratégique communiste que la CIA nous fourgue depuis la deuxième guerre mondiale.

            Cet article serait pleinement satisfaisant si les données chinoises fournies étaient comparées aux données militaires U.S. La disproportion reste monstrueuse. Le silence fait autour de cette disproportion et le consentement tacite au surarmement étasunien que cela implique traduit bien à mon sens l’attitude indécente et irresponsable du monde des médias occidentaux. Au regard de l’histoire, je ne doute pas qu’on puisse un jour parler de culpabilité (dans la collaboration à une manufacture du consentement à la guerre).


            • Libr'Op Libr’Op 5 mai 2008 14:33

              @ Luc-Laurent Salvador

              La comparaison entre les forces armées chinoises et américaines devrait faire l’objet d’une publication séparée. Il faudrait faire aussi la comparaison avec les forces armées russes, la Chine ayant une fort longue frontière avec la Russie.

              Bien entendu il faut savoir se garder de la "sempiternelle" diabolisation voulant que l’ennemi soit communiste. Mais qui s’en prend-t-il militairement à Taiwan ? L’Amérique ? La Chine communiste ? Qui a-t-il envahi, annexé, colonisé militairement le Tibet (grand comme l’Europe occidentale) ? L’Amérique ? La Chine communiste ? Qui avait-il réduit les nations d’Europe orientale en pays satellites emprisonnés derrière un rideau de fer et le mur de Berlin ? L’Amérique ? L’Union soviétique ?


            • Djanel 6 mai 2008 02:53

              Piffard sacré Piffard depuis votre article où vous accusiez Demian West et la Taverne de n’être que des bouvards et des pécuchets en puissances, je vous trouve de plus en plus louche. Votre rhétorique est digne d’être classée parmi les choses que vous condamnez.

               


            • olivierchen 6 mai 2008 09:30

              @florentin Piffard

              le japon as colonise taiwan en 1895 avant meme la consitution du parti communiste et as tue 15 millions de morts et 20 millions de blesses en chine

              la politique ca fait pas avancer l`humanite ce n`est pas Bush ou japon qui font nourrirle peuple chinois

              etudier l`histoire en toute honnete je suis francais et chinois je pense que sarkozy n`appartient pas a la france et la france n`appartient a Sarkozy ...

              Pour parler des droits de l`homme les cfran leur hypcocrisie ils vendent a la fois le armes aux chinois puis au taiwan

              Denoncer la dictature chinoise ca fait avancer quoi l`occident va aider le peuple chinois en renversant le regime politique chinois comme l`irak

              Il suffit juste de faire un playdoyer intelligent pour parler des droits de l`homme et s`ouvrire graduellement vers une democratie comme les deputes allemands ont fait

              je reconnais qu`il n` ya pas de droits de l`homme et de democratie en chine mais il n`ya aucune sincerite de la part du gouvernement occidental qui veut aider le peuple chinois


            • Jean-Paul Doguet 8 mai 2008 21:56

              @laurent salvador

              Je pense que vous vous trompez lorsque vous parlez bizarrement de "la soif de revanche, sacralisée par leur constitution, des communistes chinois". Soif de revanche ? Quelle "revanche" puisqu’ils ont gagné la guerre civile ? C’est saugrenu. Si "soif de revanche" il y a eu, elle concernait plutôt le Guomindang dans les années 50, avec ses projets absurdes et vains de reconquête du continent. Il s’agit d’autre chose : le désir de restaurer l’intégralité territoriale complète du pays. Mais au fond Taiwan n’a jamais vraiment été une vraie partie de la Chine. 


            • tinga 5 mai 2008 12:00

              Les chinois ne sont pas idiots, ils savent que la statégie et les budgets militaires démentiels des USA les visent en priorité.


              • Philou017 Philou017 5 mai 2008 12:01

                Cet article est hors de propos.

                "Le Pentagone s’inquiète de l’opacité du budget militaire chinois. "

                @L’auteur - Vous feriez mieux de vous inquiéter de buget noir "Black Budget" Américain qui atteint des proportions effarantes, avec des tas de projets secrets financés sans acun aval des élus.

                "l paraît légimite de se poser la question de savoir si la Chine cherche à rivaliser avec l’Amérique et à imposer sa domination dans la zone Asie-Pacifique"

                Possible. Mais ce qui est inquiétant, c’est les bases US qui proliferent dans le monde de façon exponentielle, y compris au Kosovo et en Afrique. S’il y a un pays impérialiste dont on doive s’inquiéter , c’est bien de l’empire Américain.

                www.mondialisation.ca/index.php

                Votre article ressemble plus à un manifeste de propagande pro-CIA qu’à une étude réel des problemes dans le monde. Le genre d’article qui vise à diaboliser un adversaire des USA en faisant peur avec un "tigre de papier" et à entrainer les gens dans une dichotomie du monde : Les occidentaux contre les autres.

                Cette idéologie pourrie, vous pouvez vous la garder. Y en a marre de ces conn.....


                • Alpo47 Alpo47 5 mai 2008 13:15

                  Pas mieux ...


                • Libr'Op Libr’Op 8 mai 2008 16:00

                  @ Philou017

                  Le sujet est l’armée chinoise, pas l’armée américaine !


                • Lisa SION 2 Lisa SION 5 mai 2008 12:04

                  Les forces armées chinoises très impliquées dans le secteur industriel contrôlent quinze mille entreprises : usines d’armement, banques, agences de voyages et même casinos...avez vous écrit.

                  Le savetier est devenu banquier, l’assureur aussi, les Notaires sont devenus agents immobiliers spéculateurs géants, les pharmaciens empoisonneurs, les chirurgiens trafiquants d’organes, et même Marc Dorcel va restaurer le petit commerce de centre ville...Mais, chacun son métier, bien sûr ! La femme d’aujourd’hui, si elle veut devenir l’avenir de l’homme...doit d’abord s’agenouiller devant un militaire...

                  Que peut faire un miligramme de finesse devant cent vingt millions de mégatonnes de brutes....


                  • Libr'Op Libr’Op 5 mai 2008 14:38

                    @ Lisa SION

                    Oui, c’est vrai, la Chine à un "rêve". Un grand rêve entamé avec la colonisation de la Mongolie intérieure, du Xinjiang et du Tibet. Un rêve cauchemardesque pour des centaines de millions de gens étranglés dans les griffes de la dictature hégémoniste et impérialiste du régime de Pékin.


                  • Lisa SION 2 Lisa SION 7 mai 2008 01:42

                    Des informations pourtant filtrent par des voies détournées, au risque de coûter cher aux passeurs, mais "y a pas photo" comme dirait l’autre.... ai-je lu sur votre lien, libr—Op.

                    Si l’on réfléchit bien, avec un simple téléphone portable et sans même aucun ordinateur, vous pouvez transmettre n’importe quelle information quasiment en temps réel d’un bout à l’autre de la planète...Cela peut faire de nous tous les meilleurs journalistes du monde...Les milliards d’humains équipés peuvent en temps réel faire circuler toute information digne de ce nom...Et quand l’autorité décide de vous sanctionner pour fait d’espionnage ou sous n’importe quel chef d’accusation, il est déjà trop tard...l’information a déjà circulé...


                  • Libr'Op Libr’Op 7 mai 2008 07:45

                    @Lisa SION

                    Bien évidemment ! C’est pour cela que la Chine a bouclé le Tibet et aux journalistes et aux touristes. Pour qu’aucune information ne filtre. Maintenant des Tibétains arrivent effectivement à faire passer des infos et des photos grâce à leurs portables. En premier à Dharamshala (Inde) où est le siège du gouvernement tibétain-en-exil et parmi la diaspora tibétaine. C’est comme cela que les autorités tibétaines exilées ont pu révéler le nombre des victimes (près de 200) et l’ampleur de la répression chinoise contre les émeutes de part et d’autre du Grand Tibet.


                  • marc 10 mai 2008 22:34

                    libr’op

                    200 victimes, c’est en effet beaucoup trop même si on y inclut les non-tibétains massacrés et brûlés vifs par les émeutiers mais cela ne représente qu’une journée de répression à Gaza ( y incluant les femmes , enfants et bébés éclatés par les obus à flêchettes ). vous lirai-je un jour à ce sujet ?

                     


                  • Libr'Op Libr’Op 11 mai 2008 09:13

                    @ marc

                    Je ne suis pas spécialiste du Moyen-Orient. Je ne connais ni le Liban, ni Israël, ni la Palestine ; je ne parle ni arabe ni hébreu et encore moins farsi, à mon plus grand regret. J’ai fait courtement escale à Damas et à Aman. C’est tout. Aussi à Dubai et Bahreïn. Bien entendu, je puis exprimer librement mon indignation face au sort réservé aux Palestiniens mais je pense aussi aux victimes innocentes d’attentats terroristes en Israël. En Irak, c’est le chaos (merci, Bush "le boucher") et la moutarde me monte au nez. En fait, je vois le Tibet et la Palestine liés par l’Iran car l’Iran est un allié de la Chine et le pivot d’une éventuelle création de "fédération" de Nations islamistes à fort odeur pétrolifère et intégriste ! L’Iran soutenu par la Chine se positionne comme ennemi juré d’Israël soutenu par l’Amérique qui soutient le Tibet (je crois que le dalaï-lama a d’excellents contacts avec Israël) face à la Chine. Par le passé, les Palestiniens ont été soutenus par les Soviétiques, amis, alliés mais aussi concurrents voire ennemis relatifs (guerre de l’Amour) de la Chine. Les Iraniens soutiennent-ils la Palestine sans réserve ou bien seulement une faction Hezbolliste comme au Liban ? Là, le panier de crabes est sacrément important pour arriver à s’y retrouver car il faut encore tenir compte de la position de l’Arabie saoudite et des Emirats : chiites, sunnistes, wahhabistes, Hamas, Hezbollah, mollahs, ayatollahs, c’est la foire d’empoigne. Comme partout ailleurs des innocents meurent de l’injustice et de l’incurie comme au Darfour ou en Birmanie, en Tchétchénie, en Colombie....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès