Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Chirac réagit-il à une menace iranienne ?

Chirac réagit-il à une menace iranienne ?

Prenons le temps d’un instant pour sourire du ralliement atomique et soudain de Chirac de Corrèze au verbe musclé du cow-boy texan George W. Bush. Guerre au terrorisme, Etats voyous, recours éventuel au nucléaire : toute la panoplie du "fauteur de guerre" de Washington a été reprise à son compte par le président de la République, dans son discours de jeudi à la base de l’Ile Longue. Mais où ont bien pu passer les héraults gaulois du "camp de la paix" franco-germano-russe de 2003, Jacques Chirac et Dominique de Villepin ? Bush et Blair ont dû se pincer quand ils ont reçu la version anglaise du texte présidentiel...

Mauvais esprit mis à part, le rattrapage conceptuel du chef de l’Etat est évidemment une bonne nouvelle. Bienvenue dans le monde réel de l’après-11 septembre 2001 !

Le moment choisi par Jacques Chirac pour prononcer ce discours ne doit toutefois, sans doute, rien au hasard. La sortie présidentielle a même quelque chose d’inquiétant... Car elle intervient alors que la France joue un rôle de premier plan dans la mobilisation occidentale face à l’Iran et à la Syrie. Avec l’Allemagne, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis pour contrer la volonté de la république des mollahs de se doter de l’arme nucléaire. Avec l’administration Bush pour mettre fin à l’ingérence de la dictature de Damas au Liban. Jeudi, le président syrien, qui recevait son alter ego iranien, a soutenu publiquement le programme nucléaire de Téhéran.

A la lumière de ces deux crises et de l’usage passé du terrorisme par ces deux pays pour intimider la France, le discours du président de la République prend tout son sens. Car que dit-il ? D’abord, que l’arme nucléaire n’est pas destinée à dissuader des terroristes fanatiques. Comprenez les djihadistes de la mouvance Ben Laden.

Par contre, le président menace d’une "réponse ferme et adaptée", qui pourrait être nucléaire, aux "dirigeants d’Etats qui auraient recours à des moyens terroristes, tout comme [à] ceux qui envisageraient d’utiliser, d’une manière ou d’une autre, des armes de destruction massive". Et il ajoute, à destination évidente de l’Iran, que les "forces stratégiques françaises" pourraient frapper les "centres de pouvoir" d’une "puissance régionale" qui "viseraient les intérêts vitaux du pays". Pour que les choses soient très claires, Jacques Chirac précise que " la garantie de nos approvisionnements stratégiques et la défense de pays alliés" font partie de ces intérêts vitaux.

Si les destinataires du message présidentiel avaient encore un doute sur la signification réelle de son discours de jeudi, celui-ci aura été totalement levé vendredi par le général Henri Bentégeat. Sur RTL, le chef d’état-major des armées françaises a exprimé son "inquiétude" devant "les intentions extrêmement belliqueuses" du régime iranien.

Difficile de ne pas penser que les plus hautes autorités de l’Etat estiment que la France est directement menacée d’une action violente par l’Iran ou par son allié syrien. Et qu’elles ont décidé, par la voix du président et du chef d’état-major, de les avertir de la détermination française de ne pas se laisser intimider, et même de riposter, en cas d’agression, terroriste ou autre.


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • m4thieu (---.---.44.33) 20 janvier 2006 10:42

    Je ne sais quoi en penser...

    Ma première réaction a été plutôt favorable à - ENFIN ! - une prise de position ferme et claire, et assez d’accord sur la nécessité de ne pas se laisser intimider ni anéantir.

    Ma deuxième réaction a été la suivante : « dissuader les terroristes », à quoi ça rime ? Tous les terrorismes ne sont certes pas Al Qaida, mais le terrorisme kamikaze a néanmoins le vent en poupe. Alors est-ce qu’on dissuade réellement des kamikaze en les menaçant... d’une mort violente ? N’est-ce pas un peu absurde ?

    Ceci dit, comment les dissuader ?

    Pour ce qui est de la dissuasion des appareils d’Etat (Iran, Syrie...), ou les persuader que nous pouvons avoir une réponse énergique... et que nous n’hésiterons pas, c’est peut-être valable.


    • Scipion (---.---.40.249) 20 janvier 2006 10:52

      Vous ne savez pas quoi en penser, Mathieu, mais croyez-vous vraiment qu’un homme politique qui, en étant abolitionniste, se reconnaît incapable d’envoyer un Fourniret à la guillotine, oserait assumer le bombardement nucléaire de civils qui seraient loin d’êtrec tous coupables de quoi que ce soit ?


    • m4thieu (---.---.44.33) 20 janvier 2006 11:24

      Bien sûr ! Bien sûr !

      Si les choses étaient simples... Je ne suis pas un va-t-en guerre, je suis heureux que la peine de mort ait été abolie, mais je n’admets pas qu’on lynche avec des arguments simplistes, courts et faciles (quand il y a des arguments) ceux qui ne l’ont pas encore fait.

      Je ne suis pas non plus un fanatique de l’arme nucléaire, fût-ce uniquement pour dissuader. Je dis juste qu’on a le droit de se poser la question de l’ampleur des menaces, de l’ampleur des attaques, de l’ampleur des réponses possibles et de l’adéquation des unes aux autres, dommages collatéraux compris).

      Et quand je dis que « je ne sais quoi penser »... disons plutôt que je n’ai pas UNE réponse à toutes ces questions.


    • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 20 janvier 2006 11:47

      Le problème de l’Iran est qu’Ahmenijab a été élu DEMOCRATIQUEMENT à l’inverse de Saddam Hussein. Et je pense qu’une quelconque aggression vis à vis de l’Iran risquerait de renforcer davantage sa légitimité. Le peuple Iranien a eu tort, certes, mais comment le leur prouver ???

      @scipion : je prépare un papier sur Ranucci, qui, vous le savez sans doute, a été guillotiné pour un meurtre dont on soupçonne aujourd’hui Fourniret d’en être l’auteur...


    • Scipion (---.---.40.249) 20 janvier 2006 11:58

      « ...je suis heureux que la peine de mort ait été abolie... » (m4thieu)

      Avec Fourniret, vous êtes au moins deux...


    • Scipion (---.---.40.249) 20 janvier 2006 12:05

      « Ranucci, qui, vous le savez sans doute, a été guillotiné pour un meurtre dont on soupçonne aujourd’hui Fourniret d’en être l’auteur... » (Ludovic Charpentier).

      A la différence du français, la langue italienne a un mot pour désigner ce type d’information : bufala.

      En 14-18, les Poilus parlaient de bouthéons, mais c’est un terme que (presque) plus personne ne comprend aujourd’hui, compte tenu de l’ignorance ambiante...


    • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 20 janvier 2006 12:38

      Eh bien, Scipion, Patrick Dils doit être content de ne pas avoir dû compter sur des gens comlpétents comme vous pour avoir été acquitté 15 ans après sa condamnation pour meurtre... En voici un autre qui doit être content que la peine de mort ait été abolie...


    • Scipion (---.---.40.249) 20 janvier 2006 13:40

      Je note que les parents des victimes restent convaincus de la culpabilité de Patrick Dils. Comme je ne connais du dossier que ce qu’en ont dit les médias, je n’ai personnellement pas d’opinion.

      En outre, je pense que lorsque les suspects risquent la peine de mort, les enquêtes sont menées avec plus de sérieux, tout comme la défense des prévenus.


    • (---.---.8.27) 20 janvier 2006 23:12

      Effectivement, Mr Ahmenijab a été démocratiquement élu... après que les inscriptions de l’ensemble des candidats potentiellement viables aient été invalidées par la cour supreme iranienne dont on sait qui la controle... et cela dans un pays quadrillé par la police religieuso-politique...

      On aura vu élection plus démocratique...


    • dmx (---.---.8.124) 20 janvier 2006 12:26

      Je viens d’en trouver un en la personne de A. Hertoghe ... Le monde de l’après 11/9 dont il parle est un monde virtuel. Le véritable enjeu n’est absolument le terrorisme qui est un paravent, un voile pudique jeté sur ces guerres pour le contrôle des ressources pétrolières au Moyen-Orient. Voilà l’objectif affiché par les stratèges américains ...

      Bien-sûr, vous trouvez toujours des gens pour finir par croire à la propagande qu’ils ont eux-mêmes fabriqué ... La peur raciste les aveugle visiblement.

      Quand à l’alignement de Chirac sur Bush, il est bien-sûr pitoyable mais ce n’est pas une surprise de la part de Chirac.

      Je rappelle que le TPN stipule que les puissances nucléaires signataires s’engagent à ne pas attaquer de puissance non-nucléaires avec cette arme. C’est ce qui fonde le principe de non-prolifération que M. Chirac vient de couler.

      Ceci-dit, cela fait longtemps que les USA ont passé ce cap ... il y en a que ça demange de pouvoir faire un exemple avec l’Iran, histoire d’affirmer la nature impériale de l’hyper-puissance américaine. Chirac vient juste de trouver son maître après avoir cru pouvoir jouer les francs tireurs.

      J’espère que mon pays ne me fera pas trop honte dans les semaines qui viennent ...


      • Eric (---.---.227.124) 20 janvier 2006 15:18

        Il est totalement sénile ce Chirac, voila qu’il vient de tomber dans le giron américano-sioniste. Mais quand on sais qu’il y a Sarko juste derrière...


      • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 20 janvier 2006 15:40

        Vous êtes sérieux ?????

        Je suis en désaccord avec Chirac 90% du temps, je ne vais pas le juger sur cette affaire, mais Ahmenijab a quand même un positionnement radical qui peut tolérer une réaction internationale en dehors je ne sais quel complot Sioniste à la con...

        Précision importante pour Scipion : Ahmenijab est un nationaliste apparenté à l’extrême-droite Iranienne. Alors, le jour où les puissances nucléaires seront aux mains de tels individus, je me construirai un abri anti-atomique...


      • Scipion (---.---.40.249) 20 janvier 2006 16:26

        « ...le jour où les puissances nucléaires seront aux mains de tels individus, je me construirai un abri anti-atomique... »

        Et vous ferez bien, parce que si vous comptez sur l’effet dissuasif des rodomontades chiraquiennes...


      • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 20 janvier 2006 17:15

        Dois-je comprendre que dans ’les sinistres individus’ auquels je faisais référence, vous n’incluez pas Le Pen ? Pourtant il en faisait parti, Dr Folamour.


      • Scipion (---.---.40.249) 20 janvier 2006 17:44

        Ah non, je ne peux pas comptabiliser Le Pen au nombre des « sinistres individus » qui pourraient disposer de l’arme nucléaire.

        C’est un fantasme que je n’ai jamais nourri...


      • dmx (---.---.8.124) 20 janvier 2006 16:15

        Remplace Ahmadinejad par Staline ... On a déjà vécu sous la menace nucléaire d’un tyran ...

        Je le répète ... nous avons (en France) 350 bombes atomiques et l’Iran 0. Donc je ne vois pas pourquoi nous devrions avoir PEUR d’Ahmadinejad. C’est plutôt lui qui devrait avoir peur de nous ... et je ne parle pas d’Israel ou des USA qui sont encore bien mieux préparé que nous.

        C’est quoi le raisonement ... sous-prétexte que nous avons peur que l’Iran s’en prenne un jour à nous, nous devrions raser ce pays préventivement ... c’est absurde ...

        C’est pourtant ce qu’on essaye de nous faire gober. Visiblement ça marche fort.

        La véritable raison d’une aggression prévue contre l’Iran depuis plus d’un an, c’est l’ambition de l’Iran de créer une bourse du pétrole dans une autre monnaie que le dollar (en l’occurence l’euro). Ca les USA n’en veulent pas car un dollar non-indispensable pour s’acheter du pétrole s’écroulerait immédiatement, vu le déficit commercial des USA.

        Les gesticulations autour du nucléaire iranien, c’est du SPIN de la même nature que dans la préparation de la guerre contre l’Irak.

        Je vois que les français sont aussi moutonniers aujourd’hui qu’ils l’étaient il y a 3 ans, lorsqu’ils ont massivement suivi Chichi sur son cheval blanc.

        Aujourd’hui, ce misérable Chichi lèche les bottes de l’empereur Cheney.


        • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 20 janvier 2006 17:06

          Je ne suis pas d’accord. Il y a trois ans, les preuves que Saddam Hussein détenait des armes de destruction massive était erronnées. Mais Saddam Hussein était un dictateur qui aurait dû être renversé en 1990, après la première guerre du Golfe. Pourquoi ne l’a-t-on pas fait ? Peut-être parce que pour quelques raisons obscures Saddam Hussein était encore utile aux Américains. Chirac (il a fait peu de choses de bien dans son mandat, alors reconnaissons-lui au moins ceci) a certes agi sous pression de Schröder mais la décision de ne pas intervenir contre un dictateur devenu soudainement dangereux alors que les Américains l’avait laissé plus de 10 ans en place m’apparaissait assez logique.

          Certes Ahmenijab a été démocratiquement élu, c’est pourquoi je suis hostile à toute attaque contre un dirigeant qui a pour l’instant le soutien d’une frange de son peuple. Mais il faut avouer qu’il a toujours eu un positionnement nationaliste, un discours dur ne manquant pas de sel (« il faut rayer Israël de la carte » entre autres, plus des pensées fondamentalistes qui font craindre un régime aussi dur que celui des talibans). Une différence notable entre lui et Saddam Hussein est qu’il a explicitement menacé un pays. Il apparaît dés lors légitime que la France et la plupart des pays membres du conseil de sécurité interviennent et recadrent ses propos. En 1933, les puissances avaient fermé les yeux sur l’ascension d’Hitler. Etait-ce une bonne solution ? D’un autre côté, pouvait-on intervenir, et renverser un homme démocratiquement élu soutenu par son peuple ?

          On se retrouve face à un homme dont il faut certes pas surestimer la puissance armée, mais il ne faut pas la sous-estimer non plus. L’Iran a tenu tête pendant de longues années à l’Irak. ET visiblement, Ahmenijab tient quand même des propos qui mettent en doute les intentions pacifiques du bonhomme... Pour l’instant, on ne parle pas encore de guerre (du moins en France), mais juste d’intimidations pour décourager l’Iran de relancer son programme nucléaire. Pour l’instant, vu les proportions actuelles, cela me semble être juste.


        • dmx (---.---.8.124) 20 janvier 2006 17:49

          > Une différence notable entre lui et > Saddam Hussein est qu’il a explicitement > menacé un pays.

          Non, ça c’est la manipulation de son discours par les médias atlantistes.

          Il a dit que le SIONISME était voué à la destruction, ce qui n’est pas la même chose que : ISRAEL est voué à la vitrification nucléaire. Or c’est cette déformation qui est retenue par nos médias « indépendants ».

          D’autre part, quand Bush classe l’Iran dans l« axe du Mal », appelle au "regime change" et l’entoure de bases militaires (Afghanistan, Irak, Turquie, Israel, Quatar, etc etc ...), je ne vois pas très bien la différence avec "menacer un pays", si ce n’est un vocabulaire plus politiquement correct.

          Maintenant, il parait clair que le président Iranien n’aime pas bcp les dirigeants Israeliens, mais je pense ni plus ni moins que beaucoup d’autres dirigeants au Moyen Orient.

          Que le président rappelle que l’on n’intimide pas la France, pourquoi pas mais qu’il change la doctrine nucléaire de dissuasion en une doctrine d’agression me parait plus que dangereux : c’est insiter les puissances régionales à acquérir leur indépendance par l’accès à la bombe. C’est donc un appel à la prolifération.

          Mais bien-sûr, nous occidentaux pensont que nous sommes les seuls à avoir droit à la souveraineté et nous entendons bien maintenir ce statu-quo par la force militaire s’il le faut.

          Le seul moyen d’empêcher l’Iran ou une autre puissance émergeante d’avoir la bombe est de convaincre que ça ne lui servira à rien ... ce n’est pas par des politiques aggressives « axe du Mal », « regime change » qu’on va y arriver.

          Encore faut-il que la doctrine de non prolifération ait un sens dans un contexte où les USA l’ont déjà mise aux oubliettes. Cela fait belle lurette qu’ils ont révisé leur doctrine nucléaire dans le sens du projet PNAC.


        • (---.---.34.118) 21 janvier 2006 15:14

          Bien vu DMX ! Alléluia


        • (---.---.57.110) 21 janvier 2006 08:49

          Ca ne sert a rien. etre tué sur place par le souple de l’explosion, ou bien mourrir soit par les radiations qui mettrons des années et des années à disparaitre, ou mourrir de faim vu qu’il est impossible de faire des reserves suffisantes :(


          • eric (---.---.180.37) 21 janvier 2006 16:06

            Vous vous moquer du Président Chirac,qui,ce dernier au contraire a prononcé un véritable discours de chef d’état. Seuls les Gaullistes sont à même de défendre la patrie,et seule la menace de sanctions terrifiantes empêche la guerre de se propager. L’esprit « munichois »dont vous faîtes part est lamentable et ridicule,vous ne connaissez pas les menaces islamiques qui pèseront sur notre monde d’ici à 15 ans:Algèrie,Iran,Maroc,Egypte,voila des nations qui domineront le moyen-orient,et soyez en certain,parmi elles ,il y en aura de« terriblement menaçantes » !!Vous feriez mieux d’aller parler avec un dirigeant de la DGSE,plûtot qu’avec des « bobos »de votre quartier !


            • dmx (---.---.5.80) 21 janvier 2006 17:13

              Tout ce que vous exprimez, c’est une peur RACISTE ...

              Vous avez raison, ils sont méchants, ils nous détestent, alors que nous leur offrons la chance de travailler pour nous et nous les payons même pour notre pétrole en leur vendant des armes.

              Vous avez surement raison mon petit ...


            • Stéphane (---.---.218.23) 21 janvier 2006 18:24

              Mon Cher Eric, ton Chirac me fait penser à Jean Paul II au terme de sa vie : à mettre d’urgence à la retraite !!


            • massi (---.---.5.229) 22 janvier 2006 10:08

              massi.je pense que vous vous trompez totalement,si vous considèrez l’ ALGERIE comme une menace alors qu on sait bien et tout le monde le savait bien sur que la france doit faire beaucoups d effort pendant plusieurs annèes pour effacer le massacre de 1million et demi millions d algeriens.


              • Marc83 (---.---.224.247) 22 janvier 2006 21:17

                Et si ce message était adressé non pas à l’Iran mais à Bush/Blair ? Où sont les vrais terroristes ? Voir www.911truth.org ou www.reseauvoltaire.net


                • David Ray Griffin (---.---.5.80) 22 janvier 2006 23:09

                  Moi je vous conseille la lecture de ce scénario ... intéressant

                  http://www.energybulletin.net/9615.html

                  Peut-être que le message se destine aussi au terrorisme d’état, et dans ce cas, à Bush ... mais franchement j’y crois peu.

                  Comment peut-on qualifier autrement que par terrorisme le bombardement d’un village au Pakistan ? Vous vous imaginez qu’il bombarde un village français sous prétexte qu’il pense qu’il s’y trouve un terroriste ?


                • brch90 (---.---.184.63) 24 janvier 2006 17:50

                  Pensez-vous que les dirigeants Iraniens hésiteront à utiliser cette arme terrible contre nous tous ? Quand on lit qu’il leur faut « exterminer tous les juifs et les chrétiens », qu’ils tiennent des propos négationnistes !. Et après à qui le tour ? Demandez l’avis de ceux qui se sont jetés des étages du World Trade Center en feu, par exemple, qui n’étaient sur les lieux que pour travailler et nourrir leurs familles.

                  Lorsque votre femme et vos enfants seront vitrifiés vous comprendrez facilement... (Une bonne tournure choc non ?)

                  Sans être trop radical, il est hélas confirmé qu’avec des gens de cette sorte (j’ai bien dit sorte et non race ni culture, aucune culture n’est supérieure à une autre) seul la force compte. On ne peut refaire le passé mais si dès le début de l’ascension d’Hitler en Allemagne, les autres pays avaient réagi on aurait économisé des millions de morts et de soufrances. Vous avez tous appris dans vos livres d’école que ne dictateur n’a fait que gagner du temps et diviser ses adversaires. Retenons les enseignements de notre Histoire.

                  Alors que ce soit eux ou bien nous... je pense que notre président, assez agé pour peser ses actes, sait ce qu’il fait et dit : il ne raconte pas n’importe quoi à la TV si vous comprenez à qui d’autre je fais allusion. Il dispose d’autres sources d’informations que nous. De plus il est de notre devoir - et légal - et de notre nécessité - sans être impérialiste - de défendre notre territoire et notre culture. Alors choissisez !


                  • Christophe (---.---.58.18) 24 janvier 2006 22:39

                    Lorsque votre femme et vos enfants seront vitrifiés vous comprendrez facilement... (Une bonne tournure choc non ?)

                    Vous parlez pour qui ? Pour les habitants d’Amérique du Sud et Centrale (Panama, nicaragua, ...), du Moyen Orient (afghanistan, Irak, Pakistan,...). Devons-nous en conclure que lorsque nous jetons des bombes sur des « étrangers » (i.e. non occidentaux), c’est pour le bien, mais quand ils (toujours les non occidentaux) posent des bombes pour vitrifier les occidentaux, c’est mal.

                    Le terrorisme possède un creuset que nous (pays riches) avons entretenu : la misère, le désespoir et l’inculture dans certains pays ; tout simplement parce que nous y avons des intérêts.

                    Ben Laden a été formé par la CIA lors de l’occupation russe de l’Afghanistan. Le GIA, en Algérie, était financé par les USA pour lutter contre les intérêts français. Il n’y pas que les pays du Moyen et Proche Orient qui soutienne le terrorisme alors arrêtons de nous poser sans cesse en donneur de leçon.

                    La seule préoccupation de l’occident consiste à préserver son ascendant militaire sur les pays en voie de développement ; particulièrement les pays qui sont au centre même de notre économie : les producteurs de pétrole.

                    La langue fourchue reste une grande spécialité occidentale. Saddam était un brave type lorsque nous l’armions pour sa guerre contre l’Iran ; avec un occident qui lui a fourni tout le nécessaire à la production et l’utilisation de gaz.

                    Nous ne voulions pas d’une république islamique en Iran, nous l’avons par la voie du peuple (ne me parlez pas de tricherie, nous n’avons pas de leçons à donner la dessus, n’est-ce pas les parisiens ? smiley) ; il n’est pas certain que l’Irak, d’ici quelques années, ne devienne pas une république islamique. Alors que c’était le seul pays du Moyen Orient laïc. Ne me dites pas que c’était pour chasser un dictateur ; parce qu’il existe encore beaucoup de régimes dictatoriaux de par le monde contre lesquels nous ne faisons rien ; voir même, nous travaillons avec eux.

                    Pour l’Iran, bien sûr que le danger n’est pas à négliger. Mais que faire ... remettre un Hiroshima ou un Nagasaki sur Téhéran ? Cela ressemble à l’escalade de la violence ... par simple prévention.

                    Si je ne m’abuse, la réaction de Chirac ne sera pas plus efficace que si il avait menacé une mouche de l’usage de l’arme nucléaire. Notre marge de manœuvre tant diplomatique que militaire est très étroite, et ce comportement de Chirac nous le démontre. C’est à mon sens, plus un avœu de faiblesse qu’une imposition par la force. Nous verrons si Téhéran décide de faire marche arrière après une telle menace ; mais cela me surprendrait.


                  • brch90 (---.---.177.219) 25 janvier 2006 14:34

                    Vous avez raison en ce que le sujet initial de l’article n’est pas très clair « Chirac réagit-il à une menace iranienne ? »

                    Pour ce qui est économique je veux tout de même signaler que en Arabie des Saoudites seul la caste dominante profite des milliars du pétrole. En palestine seul les dirigeants - et les riches - en profitent. Rien mais rien du tout n’empêche ces gens d’aider leurs prochains chez eux sur leurs territoires. Heureusement certains « Emir » - ce n’est peut être pas le bon mot - usent de leurs temps et de leurs moyens pour aider des démunis ; c’est une bonne chose et une honneur pour les indigents, bien qu’il ne soit pas de mon ressort de juger.

                    L’Occident non plus n’est pas un exemple sur ce point SAUF qu’il ne fait pas exploser des bombes à Ryad pour sauvegarder la culture Américaine/européenne - face la pression migratoire du Sud ou de l’Orient - et ne demande pas à « exterminer les musulmans » comme le président Iranien le vocifère contre les Occidentaux. Le respect d’autrui entraine le respect de soi-même.

                    Aucun pays n’est tout blanc et tous défendent leurs intérêts économiques, d’ailleurs voyez avec l’OPEP le premier choc pétrolier vers 1973 ... Les pratiques US et de l’UE ne sont pas toujours nettes ...

                    Et même les pays de cette région ne s’entendent pas entre eux. Par exemple l’Iran contre L’Irak, le Koweit etc ... On pourra toujours dire « c’est L’Occident qui dresse les gens entre eux » mais il existe un droit de libre arbitre. Si je vous dis d’aller taper sur votre voisin pour avez le devoir d’y réfléchir car vous êtes RESPONSABLE. Ce n’est pas un film à Hollywood !

                    Ces pays doivent être capable de régler leurs problèmes en autonomie sans à chaque fois accuser l’Occident. Ils vivent - avec leurs nouvelles structures - en quelques dizaines d’années ce que l’Europe à mis 2000 ans pour construire et pas sans mal.

                    « Chirac réagit-il à une menace iranienne ? » = je pense que les personnes visées se reconnaîtront


                  • Toutoune (---.---.148.195) 25 janvier 2006 23:38

                    Bonjour, Pour vous le fait de bombarder des populations civiles n’est pas un acte terroriste ? Moi je n’y vois qu’une différence : le nombre de tués n’est évidemment pas le même. Il est légitime pour un pays occidental en prenant tel ou tel prétexte d’aller bombarder toute une population civile cela ne vous interpelle pas : dernier en date au PAkistan ?

                    Quel naîveté que de dire que les pays du moyen-orient devraient s’entendre entre eux. Ce serait possible sans les richesses naturelles qui attirent tant de convoitises et permettent de corrompre des monarchies ou dictatures vereuses qui s’enrichissent sur le dos des populations. Pour preuve : l’invasion de l’IRan qui a armé Saddam lui adonné le feu vert l’a équipé avec toutes les armes chimique ou autres ? et l’Irak.. ? c’est vrai enfin les pays de la région arrêtez de vous plaindre et de dire que ce sont des bombes de l’occident soyez Responsables enfin que diable débrouillez vous un peu tout seul quoi on est même obligés de vous amener la démocratie à coups de bombes.....

                    Enfin, Si je vous comprends bien l’Europe vit paisiblement dans la paix depuis des centaines d’années en harmonie avec ses voisins grâce au murissement issu de ses 2000 ans d’histoire alors forcément les sauvages sortis de leurs grottes que depuis quelques dizaines d’années ne peuvent rattrapper cette civilisation faut d’abord qu’ils se tapent dessus...

                    Je crois l’Iran en terme de civilisation n’a pas de leçon à reçevoir.

                    Concernant Ahmadinejad ne lui faites pas dire ce qu’il n’ pas dit : à aucun moment il n’a été question « d’exterminer qui que se soit » les seuls exterminateurs récent ont été des européens et en ce moment ce sont d’autres peuples qui en supportent les conséquences.


                    • brch90 (---.---.199.209) 26 janvier 2006 11:44

                      Tout d’abord, Monsieur, je vous prie de bien vouloir m’excuser.

                      En effet j’ignorais que l’Europe avait fait exploser les rames du Métropolitain de Londres et également détourné les avions qui se sont éclatés dans les tours du World Trade Center. Encore pardon.

                      J’ignorais aussi que pour s’entendre il est utile d’être pauvre et sans ressource naturelle. Je me suis toujours demandé pourquoi des méchants s’en prennent aux ressources des autres ?

                      Enfin, sans doute à cause des déformations des Médias « sataniques » occidentales, j’ignorais également que le Président Iranien chérit Israel et ses alliés.

                      Dommage car l’Iran est un beau pays et une grande culture - ce que je n’ai pas déjà dit ? , mais bon je me répète - mais ces dirigeants ... - pas déjà dit aussi ? - Cordialement


                      • Toutoune (---.---.144.73) 26 janvier 2006 21:31

                        Rien ne justifie l’assassinat inhumain de personnes innocentes où que ce soit dans le monde et les réactions internationales devraient être aussi vives quelque soit la race ou le pays des personnes touchées.

                        Avez-vous été choqué par les 8 morts et 40 blessés de ces derniers jours en Iran. C’était aussi un attentat lâche touchant des personnes ayant eu le malheur d’être là au mauvais moment.

                        On nous ressasse tous les jours le 11 septembre etc... mais qui se souvient des morts civiles d’Irak on ne se donne même pas la peine de les compter alors que nous avons des statistiques circonstanciés des pertes et blessés americains et anglais qui sont quand même les envahisseurs ?

                        Est-il besoin de répéter que les terroristes de 11 septembre étaient tous saoudiens avec des liens évidents dans la famille régnante. A-t-on attaqué l’arabie saoudite ? lui a-t-on imposé un embargo ? des sanctions économiques, un changement de régime ou lui apporter la démocratie. Cela ne vous interpelle pas...

                        Ce que je dénonce c’est l’hypocrisie écoeurante. Avec la plus parfaite mauvaise foi on nous fait avaler tout et n’importe quoi pour justifer les nouvelles guerres coloniales.


                        • (---.---.195.30) 31 janvier 2006 09:51

                          N’importe quoi ! Je conseille à l’auteur de cet article d’aller d’abord en Iran afin d’enquêter et de faire un travail sérieux !


                          • Nomenclator (---.---.253.103) 8 avril 2006 22:48

                            Bonjour, Personnellement je verrais deux objectifs pour des missisiles :
                            - Téhéran, évidemment, mais aussi :
                            - Qöm, pour le symbole religieux, historique aussi, qu’elle représente

                            De la même manière que pour le Japon, deux autres villes qui figuraient sur la liste :
                            - Tokyo, la capitale et aussi le lieu de résidence de la famille impériale,
                            - Kyoto, ville historique et une partie de la mémoire culturelle du Japon. Pour une double humiliation du Japon, à l’époque...


                            • « I Nuke Busheer »(par G.W. Bush) (---.---.43.89) 8 avril 2006 22:56

                              Le bombardement par des F-15 _Zionistes [pas US]raeliens est aussi d’une probabilite de Smirnov-Kolmogorov :+0.51

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès