Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Clinton : détruire la Syrie pour Israël

Clinton : détruire la Syrie pour Israël

Traduction : agenceinfolibre.fr

Un nouvel email d’Hillary Clinton rendu public récemment confirme que l’administration Obama a délibérément provoqué la guerre civile en Syrie, car c’était la « meilleure manière d’aider Israël  ».

Preuve de sa nature psychopathe et meurtrière, elle a aussi écrit que c’était une « bonne chose  » de menacer personnellement de mort la famille de Bashar Al-Assad.

Dans cet email, publié par Wikileaks, la secrétaire d’État Clinton dit que la « meilleure manière d’aider Israël  » serait « d’utiliser la force  » en Syrie afin de renverser le gouvernement.

Le document en question fait partie des nombreux fichiers qui ont été déclassifiés par le Département d’État américain sous le numéro de dossier F-2014-20439, Doc NO. C05794498, suite au tollé suscité par la découverte du serveur email privé qu’elle utilisait chez elle, lorsqu’elle servait en tant que secrétaire d’État entre 2009 et 2013.

Bien que la transcription de Wikileaks date l’email du 31 décembre 2000, c’est une erreur de leur part, puisque le contenu de l’email (en particulier la référence aux tractations entre l’Iran et l’Occident à Istanbul au sujet du programme nucléaire au mois de mai 2012) démontre bien que cet email a en fait été envoyé le 31 décembre 2012.

Cet email montre clairement que depuis le tout début de la crise syrienne, la politique américaine a été de renverser violemment le gouvernement syrien – et ceci spécifiquement parce que c’était dans les intérêts d’Israël.

« La meilleure manière d’aider Israël à gérer la capacité nucléaire grandissante de l’Iran est d’aider le peuple syrien à renverser le régime de Bashar Assad  », annonce franchement Hillary Clinton.

Bien que les rapports des services secrets américains aient depuis longtemps abandonné l’idée que le programme nucléaire iranien se met en place aux fins d’obtenir la bombe atomique (cette conclusion est aussi soutenue par l’Agence Internationale de l’Energie Atomique), Clinton continue de manier ces mensonges pour « justifier  » la destruction de la Syrie au nom d’Israël.

Elle relie spécifiquement le programme légendaire de la bombe atomique iranienne à la Syrie parce que, dit-elle, le programme de « bombe atomique  » menace le « monopole  » d’Israël sur les armes nucléaires au Moyen-Orient.

Si l’Iran devait acquérir l’arme nucléaire, assure Clinton, cela permettrait à la Syrie (et à d’autres « adversaires d’Israël  » comme l’Arabie Saoudite et l’Égypte) de « se mettre aussi au nucléaire », ce qui menacerait les intérêts d’Israël. Aussi, d’après elle, la Syrie doit être détruite.

« Le programme nucléaire iranien et la guerre civile syrienne peuvent sembler déconnectés, mais ils ne le sont pas. Ce dont les chefs militaires israéliens s’inquiètent – mais dont ils ne peuvent pas parler – est de perdre leur monopole nucléaire.

La capacité de l’Iran d’acquérir des armes nucléaires ne signifierait pas seulement la fin de ce monopole, mais pourrait aussi pousser d’autres adversaires, comme l’Arabie Saoudite ou l’Égypte à se mettre aussi au nucléaire. Le résultat serait un équilibre nucléaire fragile dans lequel Israël ne pourrait pas répondre aux provocations par des frappes militaires conventionnelles en Syrie ou au Liban, telles qu’elles sont pratiquées aujourd’hui.

Si l’Iran devient un état à armes nucléaires, Téhéran trouvera bien plus simple d’appeler ses alliés en Syrie et le Hezbollah à frapper Israël, sachant que ses armes nucléaires dissuaderont Israël de lui répondre.  »

C’est, continue Clinton, la « relation stratégique entre l’Iran et le régime de Bashar Assad en Syrie » qui permet à l’Iran de saper la sécurité d’Israël.

Elle n’implique pas une « attaque directe  » de l’Iran, admet Clinton, car « durant les trente années d’hostilité entre l’Iran et Israël  », cela n’est jamais arrivé par son biais, mais par leurs « mandataires » supposés.

La fin du régime Assad entraînerait la fin de cette alliance dangereuse. Le commandement d’Israël comprend bien pourquoi vaincra Assad est maintenant dans ses intérêts.

Le déposer ne serait pas simplement une aubaine pour la sécurité d’Israël, cela calmerait aussi sa peur compréhensible de perdre son monopole nucléaire.

Ensuite, Israël et les États-Unis pourraient développer un point de vue commun quand le programme iranien serait si dangereux qu’une action militaire devra être garantie.

Clinton continue en affirmant que menacer directement Bashar Al-Assad « et sa famille  » par des actes de violence est la « bonne chose  » à faire :

En bref, la Maison-Blanche peut calmer la tension qui s’est développée avec Israël au sujet de l’Iran en faisant la bonne chose en Syrie.

Avec sa vie et celle de famille en risque, seule la menace ou l’usage de la force pourront changer l’état d’esprit du dictateur syrien Bashar Assad » .

L’email prouve – comme s’il en fallait une nouvelle preuve – que le gouvernement américain a été le sponsor principal de la croissance du terrorisme au Moyen-Orient, tout cela dans le but de « protéger Israël  ».

Cela fait par ailleurs réfléchir de considérer que la crise des « réfugiés » qui menace aujourd’hui de détruire l’Europe, a été directement déclenchée par l’action du gouvernement américain, dans la mesure où il y a d’authentiques réfugiés qui fuient la guerre civile en Syrie.

De plus, plus de 250 000 personnes ont été tuées durant le conflit syrien, qui s’est étendu en Irak, grâce à l’administration Clinton-Obama soutenue par les « rebelles » qui ont attisé la guerre en Syrie.

La possibilité réelle et dérangeante qu’une psychopathe comme Clinton – dont la politique a infligé mort et misère à des millions de gens – pourrait devenir la prochaine présidente des Etats-Unis est la pensée la plus profondément choquante parmi toutes.

Son affirmation publique que si elle était élue présidente, « la relation avec Israël passerait au niveau supérieur », place Hillary Clinton et Israël pas seulement comme les ennemis de quelques États arabes du Moyen-Orient, mais de tous les amoureux de la paix sur terre.

THE NEW OBSERVER (TRADUCTION ENRIQUE MALEBRANCHE)

Source : newobserveronline.com


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (84 votes)




Réagissez à l'article

290 réactions à cet article    


  • lsga lsga 28 mai 12:27

    Mais oui, la Russie et l’EUrope sont en concurrence pour accéder aux ressources gazières syrienne, c’est de la faute aux USA et à Israël... C’est bien entendu : l’Impérialisme Français, c’est à cause du complot judéo-esquimaux. 


    • Osis Oxi gene. 28 mai 16:03

      @lsga
       
       
       
       
       
       


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 mai 18:50

      @lsga
      La Russie a suffisamment de terres et de ressources naturelles chez elle. C’est pour cela que les USA voudraient bien mettre la main dessus pour les avoir gratuitement....


    • vigneron 29 mai 11:23

      @Fifi Brind_acier


      «  La Russie a suffisamment de terres et de ressources naturelles chez elle.C’est pour cela que les USA voudraient bien mettre la main dessus pour les avoir gratuitement.... »

      Sauf en temps de guerre (aide US 41/45) et sauf en temps de « paix » (par exemple les 35 millions de tonnes de céréales que l’URSS devait acheter à l’Occident en 79/80 quand Carter décide l’embargo sur 20 millions de T de céréales US)...

    • Layly Victor Layly Victor 29 mai 13:29

      @lsga
      Si la Clinton passe, ce sera la guerre totale en Syrie et en Ukraine. Elle est payée par l’APAIC (organisme officiel sioniste de « financement » du Congrès) pour réaliser ce beau programme. Elle et ses comparses, Nulland, Mc Cain, Pallin et compagnie sont appointés dans ce but.

      Trump, lui, est assez intelligent pour comprendre que, s’attaquer à un pays de 17 millions de km2 et de grande tradition culturelle et morale, ce n’est pas très malin, et qu’il y a mieux à faire, d’où son slogan : « s’occuper de l’Amérique en premier ». 
      Mais les israélo-saoudiens, dans leur orgueil démesuré et leur mépris profond des peuples, croient que l’argent peut tout contrôler. Ils tirent cette conviction de la réussite de leur coup d’état nazi du Maïdan et du soutien qu’ils ont obtenu de la part du reich allemand et de ses satellites européens, dont la France.
      On voit d’ailleurs que, paniqués par le fiasco des djihadistes en Syrie, les US-sionistes se bougent un peu en Irak pour pousser de nouveau Daesh vers la Syrie. C’est ce que j’avais écrit dans ce journal il y a bientôt deux ans, que le but de la « coalition » occidentale était simplement de pousser Daesh vers la Syrie, sans lui causer de dommages.
      Les israélo-saoudiens caressent toujours le rêve de provoquer une guerre totale au proche Orient et en Ukraine. Il faut qu’ils se dépêchent, car avec Trump, ce sera fini.
      Ceci explique l’angoisse des politiques et des médias français. L’autre soir, chez Yves Calvi, il y avait deux pétasses et un illuminé de Sciences Po, qui jouaient à se faire peur : « quand je vois Trump, j’ai des frissons et le cœur qui s’accélère » disait la plus virulente. Et bien sûr de faire référence à « l’extrême droite » : ça ne les gêne pas, ces hypocrites, que la première décision du régime de Kiev fut de proclamer Stepan Bandera, le chef des milices nazies pendant la guerre, « héros national ». Bandera dont les milices ont commis de telles atrocités contre les juifs que même les SS étaient indisposés. Voilà la vérité. Voilà qui soutiennent la Clinton et ses comparses, et voilà qui soutiennent les israéliens (pas les juifs, dont de nombreuses organisations ont protesté, dans le silence des médias).

      Je regrette pour vos patrons : vive Trump et vive Poutine, deux chefs d’état responsables et qui sauront sauver la paix.

    • lsga lsga 29 mai 13:34

      Tout ce que vous reprochez aux USA, vous pouvez également le reprocher à la France. La France est une puissance impérialiste, coloniale, qui utilise ses banques, son armée et ses services secrets pour sécuriser son accès aux matières premières. 

       
      La France est derrière le conflit Ukrainien, pas les USA, qui n’ont fait encore une fois que récupérer un conflit lancé et mal géré par les Français. 
       
      Tant qu’à la Russie, elle tente désespérément de garder le contrôle sur les anciennes colonies de l’URSS et leurs ressources naturelles. 

      Il n’y a pas de méchants et de gentils impérialistes. Il y a le pays dans lequel vous vivez qui est une puissance impérialiste qu’il faut impérativement mettre hors d’état de nuire. 

    • Layly Victor Layly Victor 29 mai 13:49

      @Layly Victor

      Ce qui se passe sur le terrain me semble assez révélateur, et confirme ce que j’avais écrit il y a deux ans. Les US font actuellement un effort en Irak (pourquoi ne l’ont-ils pas fait plus tôt ?) pour reprendre du terrain à Daesh et le pousser vers la Syrie. Daesh vient d’engager des combats contre les « djihadistes modérés », jugés pas assez actifs pour rétablir les communications avec leur base arrière de Turquie.
      Les israélo-saoudiens, aidés par l’axe Obama-Clinton, n’ont pas renoncé à leur projet de guerre totale.
      Pour ce qui nous concerne, nous les pauvres en esprit européens, Votre amie Victoria Nulland résume assez bien votre pensée : « fuck the UE ».

      Je reste persuadé que l’avenir de l’Europe se situe dans l’amitié avec le grand peuple Russe et avec le grand peuple Américain, amitié qui n’est pas soumission, ce qu’avait parfaitement compris votre pire ennemi : le général de Gaulle (pensée à laquelle les collabos ont toujours été imperméables)

    • lsga lsga 29 mai 13:55

      @Layly Victor
      L’UE est en concurrence directe avec la RUssie, notamment pour les contrôle des anciennes colonies de l’URSS (L’UKraine en est le parfait exemple).

      Le tout petit peuple Russe (à peine 150 millions d’habitants, et encore, avec un bon tiers qui sont Chinois) est à la tête d’un territoire gigantesque qu’il est incapable d’exploiter et qui attire les convoitise Chinoise (1 Milliards 200 millions d’habitants), Européennes (550 Millions d’habitants) et US (350 millions).

    • non667 29 mai 16:30

      @Layly Victor
      bizarre ! impossible de vous plusser et lorsque ça marche ça vous ramène vers le bas ????????


    • Layly Victor Layly Victor 29 mai 22:02

      @lsga
      Il faut quand même arrêter de dire n’importe quoi et de trafiquer l’Histoire, même si ça convient à vos amis « occidentaux » et même si c’est à travers le filtre marxiste.

      Pour mémoire, même si ça vous fait enrager, le « tout petit peuple russe », comme vous dites si bien, a quand même vaincu l’Allemagne hitlérienne. C’est un très grand peuple qui a un haut niveau culturel et moral. 
      Quand vous dites que l’Ukraine est une ancienne colonie de la Russie, vous y allez fort côté ignorance. Kiev a été la ville mère de la Russie. La Russie est l’héritière de l’empire romain de Byzance. C’est pour ça qu’on dit que Moscou est la troisième Rome. Après la chute de Constantinople en 1453 sous les coups des Ottomans soutenus par les « occidentaux » , principalement l’église romaine et Venise (déjà !), les princes byzantins qui sont remontés vers le Nord se sont arrêtés à KIev en premier.
      En fait, l’Ukraine a toujours été composée d’une partie Est Russe et d’une partie Ouest sous domination de la Pologne et de l’empire des Habsbourg.
      Et de fait, le reich allemand, alias UE, veut restaurer cette ancienne domination. Comme il a mis sa patte sur la Roumanie (mais ça fait toujours bien de taper sur la FRance, ça fait « intellectuel »).

      Je vous conseille la lecture sur Google d’un excellent article sur Bandéra, très documenté. Cet article explique, en remontant aux faits historiques anciens, pourquoi les ukrainiens de l’Ouest ont accueilli les armées nazies et constitué, pour les soutenir, les terribles milices de Bandéra (aujourd’hui promu héros national ukrainien) qui étaient d’une telle cruauté envers les juifs que même les SS étaient indisposés. Ce fait n’est pas isolé. Les occidentaux inféodés au reich ont aussi soutenu, pendant la guerre civile en Yougoslavie, les nostalgiques Croates des terribles Oustachis (et ils continuent de soutenir le régime nazi de Zagreb qui est en fait un appendice déclaré du reich), comme ils ont soutenu le régime de l’islamiste Isegbégovich (on sait combien l’agent BHL a œuvré dans ce sens) : ça fait quand même beaucoup.
      Vous me direz, quel est l’intérêt d’Israël de soutenir en Ukraine ceux qui ont massacré tant de juifs ?
      Je vous répondrai : c’est d’un cynisme écœurant. C’est juste pour utiliser ce vieil antagonisme entre le Donbass et les régions de l’Ouest anciennement polonaises et autrichiennes pour mettre en difficulté Poutine, parce qu’il s’est opposé au bombardement d’Alep par les missiles franco-US et qu’il s’oppose à la destruction de la Syrie. 

    • Layly Victor Layly Victor 29 mai 22:07

      @non667
      Oui, je sais, le politburo veille au grain. Cabanel et d’autres sbires sont aux manettes en ce qui concerne l’attribution des étoiles. C’est pourquoi je ne les regarde jamais et je n’y participe pas.

      Leur attitude ressemble à celle d’enfants mauvais joueurs.

    • Layly Victor Layly Victor 29 mai 22:17

      @vigneron
      Vous faites semblant de ne pas comprendre qu’on vous parle de la Russie et pas de l’URSS.

      Il y a trois ou quatre ans, il y a eu de grands incendies en Russie. Les occidentaux se sont inquiétés par rapport à l’approvisionnement en céréales importées de Russie. Bizarre, non ?

      D’autre part, votre référence à la guerre est particulièrement de mauvaise foi, car la Russie était ravagée et détruite alors que le Etats Unis étaient libres de toute occupation. C’est la mauvaise foi habituelle des journaleux : ils ne font que ça.
      Une question : ces journaleux qui prédisent matin, midi et soir l’effondrement de la Russie, viendront-ils un jour faire des excuses ? La réponse est non.

    • vigneron 30 mai 00:15

      @Layly Victor

      « Il y a trois ou quatre ans, il y a eu de grands incendies en Russie. Les occidentaux se sont inquiétés par rapport à l’approvisionnement en céréales importées de Russie. Bizarre, non ? »

      Y’a 6 ans, récolte 2010,sécheresse Russie et Ukraine, moins 40% sur la récolte de céréales en Poutinie. Poutine bloque les exportations et les exportateurs français, européens et américains se délectent des prix à la hausse en prenant les parts de marché libérées ( Machrek, Maghreb)...



    • jc.convenant jc.convenant 30 mai 11:47

      @lsga
      Vous parlez beaucoup de l’impérialisme français. Il est vrai que depuis que la France s’est retirée de certains territoires précédemment tyrannisés par les Ottoman pendant 3 siècles, la situation est bien meilleure….. Il faudrait changer de logiciel et regarder les réalités…. 


    • parzifal 30 mai 14:25

      @lsga La France n’est plus rien d’autre qu’une carpette (ou peut être une serpillière) au service de l’impérialisme américain.


    • Laurent 47 30 mai 19:16

      @vigneron
      Au cas où vous l’ignoreriez, je vous informe que la Russie est devenue exportatrice de céréales, car il existe des millions d’hectares de tchernozium ( une sorte d’humus d’une épaisseur variant de un à deux mètres ) qui sont maintenant mis en culture, au grand bonheur des agriculteurs russes.
      La Russie tient à remercier vivement tous les tarés qui ont cru naïvement qu’elle avait besoin de l’Europe ou des Etats-Unis pour vivre !
      Grâce aux sanctions prises contre elle, elle s’est débarrassée de ses importations dans tous les domaines agricoles ( la production de viande de porc russe a littéralement explosé ), et pour ses importations et ses exportations elle peut compter sur des pays amis depuis longtemps.
      Elle n’a strictement aucun intérêt à entretenir des relations commerciales avec des pays européens qui se prétendent ses amis, et lui plantent un poignard dans le dos !
      Il faut actualiser votre logiciel : la Russie de 2016 n’est plus l’URSS de 1945, comme la RFA de 2016 n’est plus le 3ème Reich !
      Elle est en train de redevenir ce qu’elle était du temps des tsars : le grenier à blé de l’Europe, sauf que ce sera la Chine qui va en profiter !
      Dans la vie, ce sont toujours les cons qui essuient les plâtres, et en Europe, ce n’est pas une denrée rare !


    • Layly Victor Layly Victor 30 mai 20:35

      @Laurent 47
      Bien vu. Excellent.

      Pour avoir plus d’informations sur le « futur effondrement de la Russie, privée de la main secourable des occidentaux », bien écouter les émissions du genre Yves Calvi (et autres), qui invite toujours à sa table des aigles de Sciences Po, ceux qui nous ont mis dans une situation si favorable.

      L’Allemagne de 2016 n’est plus le 3ème reich mais a réalisé à 100% le rêve de Hitler : mettre la main sur l’Europe. Ils ont compris qu’un diplômé de Sciences Po est beaucoup plus efficace qu’un panzer.

    • vigneron 31 mai 00:07

      @Laurent 47
      Bravo, c’est un exploit, arriver à être le neuvième exportateur de céréales en 2014 en ayant 9% de la surface agricole mondiale, dont 40% des terres noires, pour seulement 2% de la population, chapeau bas...

      Sinon, en 2014, malgré l’embargo, la France a exporté pour plus de 1 milliard de produits agricoles vers la Poutinie quand cette dernière réussissait à nous expédier pour 32 millions de tourteaux et d’huile de soja (plus quelques camions de vodka). Wunderbar, Magic. 
      Et on parle là d’une année de récolte exceptionnelle, parce que les mauvaises comme 2010, c’est pas comme en France, les rendements chutent sévère. Et là, fatalement, on lorgne vers l’ouest, vers les terres noires d’Ukraine,.. 

    • vigneron 31 mai 00:18

      @Laurent 47

      La multiséculaire malédiction agricole russe. Article Kommersant :

    • adeline 31 mai 19:50

      @Layly Victor
      « Il faut quand même arrêter de dire n’importe quoi et de trafiquer l’Histoire, » et si vous arrêtiez de trafiquer la science ?


    • hunter hunter 28 mai 12:34

      Salut à tous,

      J’ai écrit plusieurs fois ici, (et ailleurs) que cette greluche est une vraie fada !
      D’autres aussi l’ont dit, et il faut vous y faire camarades, elle est grave tarée la mémère, et comme ce sera elle qui passera (c’est la volonté de ces coréligionnaires de HP œuvrant à la rue du mur et dans les multinationales), le conflit mondial se précise de plus en plus !

      C’est le seul moyen pour remettre les compteurs à zéro, et donner les quelques coups de clé dynamométriques qui manquent sur les populos !

      Bref, ça va pas très bien finir, elle est irrécupérable, même la plus pointue des médecines actuelles ne peut rien pour elle.

      Particulièrement dévouée à ses maîtres ultrasionistes, cette harpie a perdu tout sens du raisonnable ! Elle ne se rend même pas compte qu’elle risque d’aboutir à de gros dégâts sur ses protégés, et ailleurs aussi, mais bon l’ailleurs (nous entre autre), elle s’en bat les couilles qu’elle n’a pas !

      Elle est encore plus marteau que Sarko, qui en 5 ans a nettement amélioré son état de grande dérive mentale (entendez-le parler actuellement....), donc c’est pas peu dire !

      C’est le problème avec les pathologies touchant la caboche, ça ne s’améliore pas au fil du temps, au contraire ça empire !

      Manquerait plus que nos chers compatriotes réélisent Sarko, et alors là les p’tits gars, ça va balancer sévère sur la planète......balancer des bombes, ça va de soit !

      Parce que si ces dingues croient que les iraniens et les russes vont se laisser faire sans rien dire, ils se leurrent quelque peu !

      Allez, on commencera le compte à rebours des évènements, quand mémère Hillary ( que les étatsiniens les plus affutés appellent dorénavant « Killhary »), aura été déclarée gagnante en novembre prochain !

      Ca va chier dans le ventilo, soyez-en surs !

      Adishatz

      H/


      • Taïké Eilée Taïké Eilée 28 mai 20:24

        Bonjour à tous,
        L’e-mail dont il est question dans cet article n’est pas de Hillary Clinton, mais de James Rubin, l’un de ses proches conseillers. Hillary Clinton en est le destinataire. Pour plus de détails sur cette affaire, je renvoie à mon article publié ici même le 23 mars dernier : Billard à trois bandes en Syrie : la stratégie d’Israël révélée par les e-mails d’Hillary. Vous y trouverez toutes les sources, y compris le câble de WikiLeaks.


      • Le Sudiste Le Sudiste 28 mai 22:27

        Heureusement qu’il y en a qui savent et qui suivent. Moi je suis largué !
        C’est presque un détail diront certains ? Peut-être, mais au moins il sera propagé moins de conneries. Faut-il blâmer l’Agence Info Libre ? Non, c’est compliqué tout ça. Souhaitons qu’ils lisent ici et qu’ils corrigent sur leur site.
        En plus ça permettra à quelques uns ici de relire un de vos articles ! C’est toujours une bonne chose.
        Merci bien.


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 29 mai 01:18

        @Taïké Eilée

        Merci. On comprend qu’en introduisant une donnée fausse dans l’équation, on a créé un prétexte pour discréditer plus tard toutes les critiques à ce sujet contre Hillary ou la politique américaine ..... Le procédé semble éculé, mais il est terriblement efficace contre une population qui ne lit que les grands titre et qui, de toute façon, a été si abêtie depuis des décennies par la propagande qu’elle n’y comprend plus rien...


      • agent ananas agent ananas 29 mai 10:42

        @Taïké Eilée
        J’avais vu l’info sur Global Research à l’époque... Votre intervention m’interpelle...
        En vérifiant la source (Wikileaks), l’auteur et le destinataire de l’email ne sont pas indiqués et donc on ne sait pas à qui ces propos sont attribués. Déjà que Wikileaks s’est planté sur la date ... Du coup cette info tombe un peu à plat.
        Dommage, j’avais connu Wikileaks faire un meilleur boulot...
        PS : Attendons de voir si Judicial Watch va obtenir d’autres FOIA. Le « emailgate » pourrait réserver d’autres surprises ... et tout cas confirmer ce que l’on sait ou suspecte depuis un moment.


      • Martha 29 mai 11:53


         @hunter

         Très bien votre post. On reste sidéré de voir que tant d’américains lui fassent encore confiance. Le sobriquet « Killary » lui va à merveille. Un petit mélange franco-british peut donner cela : « the killer-a-ri » !

         Deux articles intéressants, lus ce matin, qui apportent une note d’espoir. Cela tombe bien en plus : ils se suivent.

         Cliquer sur : comité valmy.
         
         Puis sur : « Les primaires américaines en prologue au changement » de Hélène Nouaille

         Ensuite sur : « La presse Saoudienne accuse les USA d’avoir détruit le World Trade Center pour prétexter une guerre perpétuelle » par Jay Syrmopoulos.


      • Le Sudiste Le Sudiste 29 mai 13:11

        Salut agent ananas, Taïké Eilée
        si je n’ai pas forcément la même vision que Taïke Eilée (que je n’ai pas salué plus haut, shame on me !) sur certains points concernant le 11 septembre, d’où cela provient et ce qui en découle, je sais une chose : ses infos sont en béton puisque ce sont souvent les premières sources de celles-ci. Donc c’est bien Taïké Eilée qui as raison et non, Wikileaks n’a pas fait spécialement de boulette, c’est juste une question de présentation des documents.

        Mais c’est une connerie de passer autant de là dessus. Faut les flinguer. Tous. D’autant que c’est la seule envie qu’ils ont envers les peuples. C’est une perte de temps tout ça. Mais allez, on fait avancer le schmilblick même si tout est déjà posé sur la table.

        Donc pour la date de cet e-mail. Dans cet article d’Agence Info Libre, traduction du New Observer et repris par Global Research on nous dit : "(…) démontre bien que cet email a en fait été envoyé le 31 décembre 2012." Mon cul ! Les mecs n’observent rien, ne recherchent rien... c’est à se demander s’ils lisent au delà de la phrase qui les intéresse.

        Il est dit dans une partie du texte de l’e-mail (qui n’apparaît pas dans la reprise mais sur le document original) "the talks between the world’s major powers and Iran that began in Istanbul this April and will continue in Baghdad in May" La réunion à Istambul a eu lieu le 14 avril 2012, celle de Bagdad les 23 et 24 mai 2012.

        Donc, sans autre info et malgré tous les chercheurs et les observateurs, il est assez facile de dater cet e-mail entre ces deux dates. Soit entre le 14 avril 2012 et le 23 mai 2012.

        Et donc on retombe bien sur ce que nous dit Taïke Eilée, qui avait ressorti le mail d’origine.

        Mail adressé à H.Clinton par James Rubin le 30 avril 2012 à 11h04 et que H.Clinton fait suivre à Robert Russo le même jour à 14h04.

        Mail dont l’objet est "BEST OF LUCK ON CHINA TRIP" parce que H.Clinton partait en Chine où elle sera au moins le 3 mai 2012. Donc il lui souhaite bonne chance pour son voyage.

        Ce qui est présenté ici comme le mail d’H.Clinton n’est autre que le document joint à ce mail qui est titré lui « New Iran and Syria 2 » envoyé donc à l’origine par le même James Rubin.

        Le mail d’origine présenté par Taiké Eilée, déclassifié et porte le numéro Doc No. C05794497

        La pièce attachée (qui n’a pas de date d’envoi parce que ce n’est pas un e-mail proprement dit) est visiblement considéré comme un autre document, il porte le numéro Doc No. C05794498

        Voilà. Et maintenant j’ai une question : et alors ?

         


      • Taïké Eilée Taïké Eilée 29 mai 14:38

        @agent ananas
        En fait, Global Research ne fait que reprendre l’article de The New Observer, et l’article de l’Agence Info Libre est justement une traduction de l’article de... The New Observer.
        Je crois que mon article montre clairement que James Rubin est l’auteur de l’e-mail adressé à Hillary Clinton. Je renvoie, en outre, à l’article qu’il en a tiré (c’est l’e-mail à peine modifié) dans Foreign Policy.
        Il est vrai que Wikileaks aurait pu être plus clair...


      • vigneron 29 mai 18:24

        @Taïké Eilée
        Fake, fake fake. Je sais pas s’il y a eu un email entre James Rubin et Hillary Clinton, mais ce qui est sûr et certain c’est que le texte présenté par les zozos de Wikileaks, NewsObserverOnline, AgenceInfoLibre comme un texte de Clinton n’est rien d’autre qu’une copie de l’article de Rubin du 4 juin 2012 publié sur le très mainstream et quasi officiel Foreign Policy. 

        Les éditeurs de cet article (AgenceInfoLibre et Agoravox) sont au minimum incompétents et, plus probablement, de piètres propagandistes.

      • Taïké Eilée Taïké Eilée 29 mai 18:43

        @vigneron
        Je vous assure que si vous cliquez sur le lien qui mène à mon article et que vous lisez les premiers paragraphes (ça ne demande pas énormément d’efforts), vous aurez la certitude qu’un e-mail de Rubin a bien été envoyé à Clinton...
        Pour être précis, comme je l’ai déjà dit, l’e-mail de Rubin était la base d’un article qu’il a finalement publié dans Foreign Policy (ce n’est pas un pur copié-collé, il a été légèrement amendé).

        Sinon, l’Agence Info Libre a reconnu sa petite erreur et vient de faire une mise à jour sur son site et sur Facebook : "Edit : L’auteur de cet email adressé à Hillary Clinton, est James Rubin, ancien assistant de Bill Clinton et proche conseiller d’Hillary Clinton. Dont Acte."


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 mai 20:11

        @Martha
        Sur les primaires US, le lien du 1er article ICI.
        Sur la presse saoudienne, c’est ICI.


        Perso, je ne fais pas plus confiance aux Saoudiens qu’à la Maison Blanche...
        Ils se renvoient la balle sur les responsables du 11 septembre, peut-être bien que ce sont les 2 ensemble ..... ??

        On en saura davantage quand les 28 pages du rapport seront publiées, si elles le sont un jour !?
        « Ces 28 pages qui menacent l’axe Washington - Ryad » 

      • agent ananas agent ananas 29 mai 22:02

        @ Le Sudiste, Taïké Eilée
        Salut
        Merci pour ces précisions. Oui après lectures du mail de Rubin "BEST OF LUCK ON CHINA TRIP« et de l’article du Foreign Policy, on peut en déduire qu’il est l’auteur du mail erronément attribué à Clinton ainsi que sa chronologie...
        Et pour répondre à l’interrogation du Sudiste »et alors ?« , on a une autre preuve que le conflit en Syrie n’est pas une guerre civile mais bien fomenté de l’extérieur pour la »sécurité" d’Israël (outre les rivalités gazières)... comme je l’avais indiqué dans deux articles précédents de Taïké Eilée.


      • vigneron 29 mai 23:50

        @Taïké Eilée

        petite erreur ? Vous appelez ça une petite erreur  ?
        vient de faire une mise à jour sur son site et sur Facebook ? C’est tout ? Et l’article ici ? Il a été rectifié ? Et le titre ? Il a été rectifié ? 
        DONT ACTE ? A d’autres...
        Et elle vaut combien la crédibilité de ces pignoufs bidonneurs de chez Agence Libre (de raconter n’importe quoi en gros et gras et de rectifier le plus tard possible en italique dans un coin perdu) ? Moins que zéro, on est d’accord. 
        Celle d’Agoravox ? Pas plus.

      • vigneron 30 mai 00:38

        @agent ananas
        Quelle « autre preuve » ? Quelle autre preuve dans cet article de Foreign Policy datant d’un an après le début des révoltes en Syrie et où il est bien précisé en outre que la rébellion continuera de toutes façons, avec ou sans intervention militaire US ? Et depuis quand un article d’un commentateur dans Foreign Policy ferait-il des révélations géopolitiques fracassantes ? 

        Si c’est le cas alors magnez vous : abonnez vous à Foreign Policy, vous serez informée avant Wikileaks, NewsObserverOnline, InfoBidonLibre, AgoraVox et cie...

      • Le Sudiste Le Sudiste 30 mai 03:00

        @vigneron

        Pourquoi tu t’excites ? Taïké Eilée corrige une info et il est bien placé pour le faire. L’Agence Info Libre corrige et tout ça parce que c’est écrit sur Agoravox.

        Ceux que tu cites ont fait le travail et/ou ont corrigé les erreurs. Et c’est bien comme cela que ça avance alors il est où ton problème ? Relis ce que tu as écrit ici et mate le CV de Taïké Eilée, ça fait un peu plus de 5 minutes qu’il parle de tout ça.

        Écris donc un article sur ces sujets et tu vas voir ce que ça fait d’avoir en face des gens qui en savent autant ou plus que toi corriger tes infos ou défoncer tes certitudes et tes croyances.

        Parle de ce que tu connais, de ce que tu sais, sinon le mieux c’est de te taire et de lire. T’as envoyé un mail à l’Agence Info Libre ? Au New Observer ? A Global Research ?

        Non. Alors pourquoi tu nous emmerdes avec tes conneries ? On s’en branle. Des comme toi il y en a plein et on sait ce que tu es.


      • agent ananas agent ananas 30 mai 07:36

        @vigneron
        L’article du Foreign Policy indique clairement la mentalité qui prévaut à Washington : « Assad doit partir »... non pas parce qu’il massacre son peuple comme cela est grossièrement répété en boucle par les médias, mais pour la sécurité d’Israël notamment. Donc c’est sans surprise que les « révoltes » en Syrie perdurent et qu’il est évident qu’elles ne peuvent s’effectuer sans aide extérieure. CQFD : ce pays n’est donc pas en proie à une guerre civile mais bel et bien à une guerre d’agression via proxies...
        Quant au magazine Foreign Policy c’est un média du CFR, think tank qui dicte la politique étrangère des US, de l’aveu même d’Hillary Clinton...


      • agent ananas agent ananas 30 mai 07:59

        @agent ananas
        Erratum
        Foreign Policy n’est pas un média du CFR comme je l’ai indiqué précédemment.
        J’ai confondu avec « Foreign Affairs », dirigé par Samuel Huntington.
        Quoi qu’il en soit, on retrouve souvent les mêmes personnalités dans les différents think tanks néo-cons...


      • vigneron 30 mai 10:05

        @agent ananas

        La confusion ananesque règne je vois.
        1) Huntington (un faucon) a fondé le Foreign Policy avec son ami Manshe (une colombe)l en 70 (précisément pour offrir une voix aux vues alternatives sur la politique extérieure US pendant la guerre du Vietnam) .
        2) Il n’a jamais dirigé le Foreign Affairs.
        3) Il est mort depuis huit ans.

      • vigneron 30 mai 10:06

        @vigneron
        Manshel.

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en rouge.

Si vous constatez un bug, contactez-nous.

Auteur de l'article

Agence Info Libre

Agence Info Libre
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès