Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Colonisation : Invasion programmée de la Côte-d’Ivoire...

Colonisation : Invasion programmée de la Côte-d’Ivoire...

De déclarations en déclarations, les masques tombent, et la légitimité de la bêtise est en train de prendre du terrain. A gauche comme à droite, le bon sens a foutu le camp,l’émotion réservée aux Nègres, a envahi les stèles les plus illuminées de l’hellénisme. Le politiquement ou le médiatiquement correct a ensorcelé des plus érudits aux plus crétins. Tout et n’importe quoi se dit sur l’élection présidentielle ivoirienne. Pour l’opinion publique française, on pense que Ouattara a été déclaré vainqueur par le Conseil constitutionnel ivoirien...Pour d’autres Gbagbo,c’est l’anti Blanc et le raciste le plus effarouché d’Afrique. Tout ceci, parce que ,Sarkozy, vu son piètre discours de Dakar, veut se refaire une virginité envers les Blacks, 2012 oblige !

Avec les dispositions prises de part et d’autre du côté des grandes puissances, l’éviction par la force de Gbagbo, n’est plus qu’une question d’heures....

La logique du plus fort

L’élection du nouveau président ivoirien, Laurent Gbagbo, est un événement unique dans l’histoire de ce pays. C’est la première fois qu’un ex- nihilo, accède à la magistrature suprême. A contrario de ces démocrates de la onzième heure, comme Alassane Ouattara et Bedié, prébendiers de la Françafrique, et dignes ambassadeurs des réseaux Foccart.

Mais ceci étant, je pense que tout le système qui est en marche et qui a mené Ouattara à la pseudo présidence est faussé par l’intervention des Etats-Unis et des puissances mondiales. On peut accepter que Gbagbo ait adopté une « dictature de salut national » comme beaucoup de pays africains d’ailleurs.

Mais on ne peut pas accepter qu’une puissance étrangère intervienne dans les affaires internes d’un État et impose des régimes, mêmes démocratiques. On ne saurait bâtir une démocratie sur des bases qui ne sont pas en conformité avec la légalité internationale-la non-ingérence et le respect des institutions nationales-. De plus, il faut se rappeler que le « président » de l’Occident, Ouattara, doit dans une large mesure son « élection »aux forces étrangères qui occupent la Côte-d’Ivoire depuis bientôt dix ans.

Vous savez, on est tous pour la démocratie à condition qu’elle soit le résultat d’un processus interne. Mais une démocratie imposée de l’extérieur est inadmissible car elle présente un vice de forme

Il est vrai que Gbagbo, en tant qu’humain, a commis des erreurs, mais les États-Unis,l’UE,le FMI,la France n’ont pas fait mieux. Eux aussi ont commis des atrocités et partout dans le monde, en Somalie, au Vietnam, au Cambodge,en Algerie et dans toute l’Afrique ... Les Américains ont fait leur révolution en 1876, et personne n’est intervenu pour leur imposer quoique que ce soit, même la France en1789, qui est une puissance occupante.

Rétablissement de l ’anarchie

Plusieurs éléments qui me font penser que ce sera très difficile. Vous savez que maintenant les Français et leurs alliés sont en Côte-d’Ivoire,qui a toujours été au centre important du panafricanisme. De plus, la Côte-d’Ivoire est une mosaïque de communauté...

Les minorités qui ont été longtemps écartées veulent avoir leur revanche. D’un autre côté, il y a la résistance qui prend de l’ampleur et qui est vue plutôt d’un bon œil par les habitants et la jeunesse africaine. Puis il y a l’alter-mondialisation qui vient s’y greffer. Tout cela rend les choses plus difficiles et plus compliquées. Il est difficile de faire des pronostics dans ces conditions. Donc c’est sur le terrain que va se jouer l’avenir de la Côte-d’Ivoire. C’est un combat de longue haleine, que le camp Ouattara ne soit pas grisé, par la vague de sympathie qui souffle sur lui. Sarkozy dès 2011 , Obama,Strauss Kahn, auront des préoccupations nationales. Par conséquent, tout zèle, dans les affaires non nationales, pourraient leur être fatal.

Est-ce que le nouveau gouvernement de praxis révolution de Soro-Ouattara, va pouvoir s’imposer, faire régner l’ordre et pacifier le pays ? Est ce qu’il peut éradiquer la résistance dans un pays qui est sous occupation , par ailleurs devenu xénophobe ? Cela me semble difficile d’autant plus que le pouvoir de Laurent Gbagbo a des antennes partout, dispose de beaucoup de moyens et qu’on sait, qui s’est préparé à résister aux forces impérialistes. Tout cela pour dire que les choses ne seront pas faciles pour les Ouattara.

Les répercussions

L’invasion américaine en Irak, a eu des conséquences néfastes sur le monde entier et sur tous les pays notamment les pays africains et arabes. Si la rébellion songe à l’idée d’utiliser la force pour parvenir à ses fins. Ils seront tomber dans le piège que leur tend la communauté internationale et l’opinion publique nationale . Or, on ne peut pas changer le monde par la force. Même avec les moyens des États-Unis, de France et l’UE réunis, on ne peut pas le faire.

Ce sont les bonnes idées, la cohabitation et le dialogue qui peuvent changer le monde. On est en train de faire en Côte-d’Ivoire ce qui s’est fait en Irak. Sur le plan économique, la situation ivoirienne qui était déjà à la traîne va se détériorer davantage.

Sur un autre registre, l’invasion occidentale, en tout cas, vue comme telle des capitales africaines, va renforcer la violence et ses corollaires en lui offrant un terreau fertile pour se développer. A présent, les États-Unis gouvernent les institutions internationales et régentent le monde. Je pense que l’ordre mondial-ONU en premier lieu- doit être refondé et reformulé.

Aimé Mathurin Moussy


Moyenne des avis sur cet article :  2.39/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • indyanhorse 7 décembre 2010 11:39

    Resultats connus, president élu, c’est pas de l’hegemonie. Le monde entier a reconnu Obama dès l’annonce des resultats, et c’est pareil avec la CI.
    Trop facile de nous servir encore le plat de la colonisation, la culpabilité des petits blancs de gauche , ca ne marche plus on est vaccinés merci. 

    La CI est en demande de paternalisme a longueur de temps et gbagbo essaie de vendre la CI à la Chine. Il ne pourra pas jouer sur la culpabilité d’anciens occupants mais il devra composer avec l’estomac vide de futurs colonisateurs sans scrupules, qui laissent des terrains en friche partout ou ils passent. Mais d’ici là, Gbagbo aura subi le même traitement qu’il a fait infligé a son ancien rival Robert Geï.
    Il y a des pays qui s’en sortent comme le rwanda, mais ils ne depensent pas dans les flottes de pajero, fringues palaces voyages et corruption.


    • neutrino38 7 décembre 2010 20:59

      Cet article est en effet hallucinant de partialité !


      Aux yeux de cet auteur, la reconnaissance du résultat des élections par les USA (dont le président est ????), par l’union africaine (certainement manipulée par les grandes puissances) ne comptent pas.

      Au lieu d’aller se défausser sur le « méchant colonisateur » qui d’ailleurs se fait tout petit ici de peur que ses ressortissants se fassent taper dessus et qui se fait tailler des crouplères économiques par la Chine, l’auteur devrait se résigner à accepter une plus triste et plus banale vérité :

      M. Le (ex) président Gbagbo a considérablement traîné des pieds pour organiser cette élection et il n’en accepte pas les résultats. Il fait déclarer par un bon ami siégant au conseil constitutionnel ce qu’il faut de vote qui ont eu lieu dans le nord ... pour atteindre 51% des voix.

      Dommage pour la démocratie en Afrique.

    • COVADONGA722 COVADONGA722 7 décembre 2010 13:54

      je suis d’accord avec l auteur que l’occident se retire integralement de l ’afrique que les africains qui viennent percevoir la manne en france ou europe s’en retournent ,mieux meme qu ils tentent de recevoir la meme chose de leur nouveaux et futurs maitres chinois qui eux sauront s’occuper des africains amicalement genereusement et uniquement pour le bien de l afrique .Il est temps que les africains quittent tout ces pays racistes et colonisateurs et s’en retournent dans leur pays de cocagne sous la douce férule de president democratiquement elus tel celui vanté par notre ami journaliste .Je suis bien d accord avec l’auteur le probleme africain seras resolu par les africains eux meme et c’est tant mieux au moins cette resolution du probleme africain ne pourra etre imputé a l occident .


      • courageux_anonyme 7 décembre 2010 14:21

        Colonisation ? Le gros problème des européens, c’est comment bouter les africains hors de nos frontières. C’est les africains qui nous envahissent, et on ne peut pas dire qu’ils construisent grand-chose.


        • KOUAME KOUAME 7 décembre 2010 16:03

          Salut
          Je ne sais pas si vous connaissez la Cote d’Ivoire. Car vous faites une très bonne analyse par rapport aux intérêts en jeux.
          Je peux vous envoyer des informations que nous vivons au quotidien.
          Bien à vous !


          • diego149 diego149 7 décembre 2010 16:31

            Pourquoi ce niéme article sur la Cote d’Ivoire par le même « journaliste indépendant » ? L’auteur pense que les lecteurs d’Agoravox n’avaient pas compris la première fois, qu’il servait la soupe à Gbagbo ???


            • Gaillus le Jeune Gaillus II 7 décembre 2010 17:49

              Encore une fois , un article partial , biaisé et dont la finesse peut être symbolisé par un citation telle que « Tout ceci, parce que ,Sarkozy, vu son piètre discours de Dakar, veut se refaire une virginité envers les Blacks, 2012 oblige ! »

              Personnellement, une telle pauvreté dans le vocabulaire et de tels raccourcis ne peuvent que laisser penser à un article visant encore une fois à ridiculiser la Côte d’ Ivoire.


              • missionaryman missionaryman 7 décembre 2010 18:43

                Mais si j’ai bien compris, les dissensions entre pro-ouattara et pro-Gbagbo sont d’origine purement ethniques, chaque clan voulant sa part du gâteau au détriment de l’autre.
                Aucune vision politique, aucun sentiment de l’état ni du bien public, bref l’alternance des clans mafieux...
                Il est vrai que la mondialisation fait des dégâts dans les pays en voie de développement, mais encore faudrait-il avoir envie de se développer...


                • Serpico Serpico 7 décembre 2010 19:27

                  Même si Gbagbo a triché, je vois mal pourquoi Sarkozy « exigerait » quoi que ce soit.

                  Ou Obama ou un autre « démocrate » à la noix.

                  Ce qui est insupportable est cette propension de l’occident à « exiger ».

                  Que les ivoiriens se démerdent tout seuls !


                  • K K 7 décembre 2010 19:40

                    l’élection d’un président est une affaire intérieure à la Cote d’Ivoire. Tant qu’il n’y a pas de violence, laissons cet état de droit se débrouiller avec ses lois.


                    • Radix Radix 7 décembre 2010 19:57

                      Bonsoir monsieur Gbagbo

                      Tout ce que vous avez retenu de le démocratie c’est : « Pile je gagne, face tu perds ».

                      Rassurez-vous, en sautant une étape, vous êtes en train de nous dépasser !

                      Radix


                      • le moine du côté obscur 9 décembre 2010 23:57

                        J’en parlais avec un de mes compatriotes, la carte de la Côte d’Ivoire est une « création occidentale » alors le nationalisme fanatique ivoirien, je ne sais pas trop. Je demande quelques fois à certains de mes compatriotes qu’ils arrêtent avec ce genre de conneries. Parce que pour certains d’entre eux quand vous ne votez pas Gbagbo, ils se demandent si vous êtes « vraiment ivoiriens ». Alors ce genre de sectarisme m’agace prodigieusement. Et il y a certains à un moment donné qui vous donnent des concepts aussi éculés que celui d’ivoirien de souche « multiséculaire » comme s’ils savaient ce que ça voulait dire et comme si la côte d’ivoire existait depuis plusieurs siècles. Encore des niais bernés par un discours politicien. Le peuple ivoirien est un peuple extrêmement métissé et c’est ce qui fait son charme.
                        Je pense aussi que la démocratie s’adresse à un peuple cultivé, éveillé et conscient de ses droits et devoirs, ici on en est encore loin. De toute façon je pense que les occidentaux ont volontairement créer des ensembles hétéroclytes qui seraient plus facile à manipuler donc à maîtriser. On constate que souvent les pays africains les plus stables sont ceux qui ont des régimes durs. Le multipartisme est quelque chose d’assez dangereux parce que justement les peuples africains n’ont en général pas cette culture. Peut-être que ça viendra avec le temps, il ne faut pas sauter les étapes...
                        Certains ont donc une haine viscérale pour Gbagbo et d’autres pour Ouattara. Cette élection a divisé des familles ! Une bien triste histoire....


                      • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 15 décembre 2010 13:55

                        Excellent article !

                        Que la Cote d’Ivoire gagne sa guerre de décolonisation et réaffirme sa souveraineté, après les indépendances de façade des années 60, pour les bienfaits d’une indépendance réelle, politique et économique !

                        La France, honte éternelle à elle, n’a rien à faire là-bas...

                        Le président de la Côte d’Ivoire est Laurent Gbagbo, intronisé par le Conseil Constitutionnel, qui a qualité pour le faire.

                        L’homme de paille du colonisateur, Ouattara, désigné vainqueur d’élections entaché de fraudes massives par un comité technique électoral qui n’avait pas qualité à le faire, et qui avait pour devoir de proposer l’annulation pure et simple de cette élection et l’organisation d’une nouvelle consultation, est en train de commettre une tentative de coup d’état., et cherche à plonger, à nouveau, le pays dans une guerre civile. Récidiviste, il faisant déjà partie des réseaux terroristes commandités par la France, la soit-disant Rébellion, hâtivement paré ensuite d’une légitimité de pacotille.

                        Le Bien fini toujours par triompher, mais pourquoi tant de vaines souffrances...

                        L’ Afrique aux africains !


                        • Dominitille 15 décembre 2010 14:12

                          A Alexis-Barecq,
                          Vous parlez de fraudes massives, mais lorsqu’il y a fraude ne doit-on pas recommencer les élections pour plus de transparence et de justice pour les votants dépossédés de leur voix ?. Gbagbo a fait annuler des milliers de vote et puis c’est tout ? cela revient à dire que le vote de beaucoup d’ Ivoiriens ne comptent pas car ils sont dans la mauvaise zone du pays ?
                          Comment peut-on se déclarer vainqueur alors même qu’ une franche importante de la population s’est vue confisquer son choix ?
                          Les Français partent pour laisser la place aux Chinois. Ce n’est pas demain la veille que la Côte d’ivoire sera ivoirienne.
                          Demandez donc aux Ivoiriens qui investissent la France de rentrer au pays, Gbagbo a besoin d’eux pour aller travailler dans le champ de manioc.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès