Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Combattre (tous) les tyrans

Combattre (tous) les tyrans

Il n’y a pas si longtemps, nous recevions en France, en grande pompe, Kadhafi et Bachar El Assad. A l’époque ils étaient des hommes respectables. Puis, en une paire d’années, ils sont devenus des tyrans sanguinaires, qui oppressent leur population. Comment un tel changement a-t-il pu avoir lieu ? Le basculement est-t-il intervenu après leur passage en France ? Y ont-ils eu de mauvaises fréquentations et de mauvais conseils ? Ou alors comme de véritables comédiens, ils avaient parfaitement cachés leur jeu et nous avons été bernés ! On apprend maintenant que Kadhafi avait même des esclaves sexuelles, chez nous on se contente des frasques de DSK ou des demandes de petites gâteries de Sarkozy à certaines élues. S’ils avaient les pleins pouvoirs comme Kadhafi, en abuseraient-ils ?

J’espère que pour les Bachar et consorts, ce n’est pas leur passage à l’Elysée qui est responsable de ce retournement de comportement, sinon je me fais du souci pour le peuple africain, dont nous recevons régulièrement nombres de ses dirigeants. Dirigeants particulièrement sensibilisés aux droits de l’homme, comme chacun sait. Nous organisons même des sommets africains en France. D’ailleurs, si une opposition malveillante s’oppose à nos « protégés », nous n’hésitons pas à envoyer la troupe pour les secourir ! Nous savons ce que valent les dirigeants des pays auxquels nous accordons notre confiance, et nous savons qu’elle est bien placée, intérêts en plus !

Au moyen et proche Orient, royaume de la liberté d’expression et du respect des droits humains, nous entretenons de bonnes relations avec la plupart des états démocratiques comme l’Arabie Saoudite, le Qatar, Le Bahreïn, le Koweït, et tous ces pays portés par le vent de la démocratie. C’est pour cela que nous ne pouvons tolérer l’attitude de la Syrie qui compromet la sécurité de la région. Peut-être devrons-nous intervenir militairement comme nous avons été obligés de le faire pour libérer le peuple iranien d’un dictateur musulman, secondé par un premier ministre chrétien, pluralité religieuse d’ailleurs très suspecte ! Maintenant les chrétiens sont obligés de se cacher, les femmes n’ont plus accès à de nombreux postes, la mortalité enfantine a explosé ainsi que les cancers suite à l’utilisation massive d’armes à l’uranium appauvri ; il y a eu plus de morts civils que lors des 50 dernières années, mais la liberté n’a pas de prix et lorsque nous l’apportons, nous ne regardons pas à la dépense.

Certains désinformateurs prétendent que nos interventions ne sont pas désintéressées, la Libye et l’Irak sont riches en pétrole ; et la chute de la Syrie ouvrirait les portes de l’Iran, fragiliserait le Hezbollah et permettrait le remodelage du Liban. Moi je pense plutôt que, si la Syrie tombe, nous aurons l’opportunité d’aller libérer le peuple iranien et Israël pourra apporter la sécurité au peuple libanais. Evidement, avant cela, nous pourrions simplement aller aider le peuple palestinien qui est agressé et dépossédé de sa terre, jour après jour dans une indifférence généralisée. C’est d’ailleurs un des grands mystères de notre époque : si n’importe quel pays faisait à autrui le dixième de ce que fait Israël aux palestiniens, on lui enverrait des dizaines de bombardiers pour lui apprendre à respecter les décisions de l’ONU…

Ne vous méprenez pas, je serais le premier heureux si des dictateurs comme Kadhafi ou Assad étaient renversés par des forces démocratiques et populaires, mais dans ce cas là, elles ne seraient jamais soutenues par l’occident. Ne croyez surtout pas que ceux qui chaque jour luttent pour vous déposséder de votre protection sociale et ne pensent qu’à vous précariser davantage, se soucient un tant soit peu des peuples libyens ou syriens. Derrière les bonnes paroles, il ne s’agit que d’intérêts économiques et géopolitiques. D’ailleurs, lors de la révolution tunisienne, la seule sans doute à ne pas avoir été téléguidée de l’extérieur, la première réaction de nos dirigeants a été de proposer d’aider le régime en place ! Et lorsque le Bahreïn a tenté lui aussi de se révolter, on l’a vite calmé, sans que nos médias n’en fassent trop de pub ! Pour finir, voici une info qui n’a rien à voir : l’on a découvert d’importants gisements pétroliers et gazeux au large de la Syrie …

http://2ccr.unblog.fr/2012/09/24/combattre-les-tyrans/

A lire également : MANIPULATION INTERNATIONALE


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • filo... 25 septembre 2012 09:40

    @l’auteur

    Ce qui est paradoxal que la gauche française dès sa venue au pouvoir continue sur la même ligne tracée par Sarkozy-Juppé. Déjà à l’époque Jospin faisait la même chose pour des autres situations sur le plan international, p.ex. Yougoslavie.
    Mais pourquoi ? Par misère culturelle, par paresse intellectuelle ou manque de vison ?

    Les médias totalement dévoués aux pouvoirs occidental en place entretien une cacophonie indescriptibles ou toute vérité devient inaudible ; comme un cris dans le désert.
    Je me suis d’abord demandé si les journalistes étaient des cons ou biens ils sont payés pour faire les cons ? Ou bien les deux à la fois ?
    Par exemple ils appellent les troubles qui ont traverser les pays arabes par un joli nom, poétique même « Printemps arabes »

    Quel printemps ? C’est Christian Chesnot, journaliste sur France Inter qui a inventé ce nom par manque de scoop et ses collègues journalistes l’ont répétés comme des perroquets. Également c’est aussi lui qui appela "Des révolutionnaires" les bandes armées qui ont combattus en Lybie.

    Ces troubles en réalité étaient provoqués volontairement par des spéculations financières sur des denrées alimentaires. Les populations arabes le plus pauvres vivant avec quelques Euros par jours ont finis par réagir violemment. Cette violence a été applaudi par les spéculateurs financiers car alors les prix de ces denrées ont atteint des sommets. Que du bénef. pour eux. 

    Dégueulasse oui !

    Je suis entièrement d’accord avec vous que la Tunisie était une exception, la seule.

    La Russie et la Chine restent très fermes sur la Syrie et Iran et il ne pourrons jamais reculer. Ce que Obama a bien compris mais pas F. Hollande et L. Fabius.

    Mais complexe militaro-industriel occidental demande les guerres encore et encore.. Alors USA ouvre un nouveau front Japon-Chine ! Tiens voilà du pognon en perspective !

    La politique suivie par les USA et Occidentaux et désuets, périmée voir même moyenâgeuse. En 1989 ils ont loupés la sorties qui aurait permit de faire un monde nouveau, sans guerres et morts des millions d’innocents.

    Mais les USA vit et se nourrit des guerres et des génocides (amérindiens).
    Quel gâchis ! 

    Vous avez fait un excellent article et analyse félicitations.. Mais attention aux démolisseurs de service qui sévissent sur le site d’Agoravox et qui ne tarderont pas de vous tomber dessus.

     Courage, la vérité est de votre côté !

     


    • yvesduc 25 septembre 2012 21:04

      La gauche est devenue austéritaire et atlantiste… Et l’opinion publique semble comme anesthésiée !


    • eric 25 septembre 2012 09:55

      Il faut en finir avec ces gros sabots xénophobes. On nous parle ici de toutes sortes de questions sur lesquelles la France et les français ont en pratique peu d’influence directe et de court terme. Genre, lutter contre tous les tyrans. Fort bien qui est contre. Allez y mon vieux, donnez l’exemple.

      Et puis en sous main, et justement au moment ou se pose la vraie question concrète politique du vote des étrangers en France, la petite musique habituelle. « Regardez, en Palestine, les immigrés sont arrivés, devenus majoritaires et ont voulu avoir leur propre destin, par les urnes si possible, par les armes si nécessaire ». Et de nous étaler des droits sacré de la terre -qui elle ne ment pas sans doute-, du sang, de la culture locale et de la légitimité historique des premiers occupants« .
       »ce que fait Israël aux palestiniens" ? Mais il vote des lois avec un droit de vote équivalent pour les palestiniens de souche et les palestiniens de la diversité (réfugiés politique, rescapés, et réfugiés économiques), et ces lois sont appliquées. C’est cela que vous craignez pour la France ?
      En démocratie il n’y a pas d’opinions illégitimes par nature, au moins tant qu’on en reste aux opinions. La cohérence intellectuelle n’est pas une obligation légale. Mais la transparence ne nuit pas non plus.Il me semble que vous gagneriez en crédibilité en affichant plus clairement les conséquences politiques concrètes évidentes de vos préférences théoriques.


      • bernard29 bernard29 25 septembre 2012 13:59

        Votre analyse est une imposture, car vous n’avez pas dit comment vous vous y prenez pour « Combattre tous les tyrans » qui est le titre de votre article.
        Au contraire, vous expliquez surtout comment et pourquoi on doit maintenir les tyrans à leur place !! 


        • sirocco sirocco 25 septembre 2012 14:12

          @ l’auteur

          " ...nous entretenons de bonnes relations avec la plupart des états démocratiques comme l’Arabie Saoudite, le Qatar, Le Bahreïn, le Koweït..."

          L’Arabie Saoudite, le Bahreïn, seraient des états démocratiques ?...
          Cette ânerie est tellement outrancière que c’est de la provocation.


          • Robert GIL ROBERT GIL 25 septembre 2012 14:18

            est-ce que vous comprenez ce que vous lisez, vous n’avez meme pas vu l’ironie de certain passage de l’article. Alors relisez calmement...


          • sirocco sirocco 25 septembre 2012 21:11

            Laissez tomber vos histoires de premier et de second degré, de simple et de double tranchant... Surtout en imbriquant comme vous le faites vos idées (supposées...) et le contraire de vos idées.

            En vous amusant à ne pas être clair, vous donnez simplement l’impression de vouloir enfumer le lecteur.


          • Robert GIL ROBERT GIL 25 septembre 2012 22:02

            apparement pour certain c’est trés clair, et je viens de le relire, et pour moi aussi c’est tres clair.


          • AniKoreh AniKoreh 25 septembre 2012 16:47

            Bonjour Robert Gil,

            Ce second degré est délectable !  smiley

            Dommage toutefois, cette coquille qui vous a fait écrire ’iranien’ ( « libérer le peuple iranien d’un dictateur musulman, secondé par un premier ministre chrétien » ) au lieu de ’irakien’.. N’est-il vraiment plus possible de corriger cela ?

            Cordialement !


            • Robert GIL ROBERT GIL 25 septembre 2012 17:09

              je l’ai corrigé sur mon site, mais ici, je crois que ce n’est plus possible. C’est vrai que le second degres est parfois a double tranchant...

              merci.


            • yvesduc 25 septembre 2012 21:02
              « Moi je pense plutôt que, si la Syrie tombe, nous aurons l’opportunité d’aller libérer le peuple iranien et Israël pourra apporter la sécurité au peuple libanais. »
               
              Second degré ?… Je suis d’accord avec la conclusion, en tout cas.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles







Palmarès