Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Commander in chief in Mali

Commander in chief in Mali

F Hollande intervient au Mali dans un contexte des plus complexes et sans appui.

Pour quelques observateurs qui rament à contre courant de la grande presse officielle F Hollande s'est engagé complètement esseulé face à une tâche immense : mettre fin à l'avancée de l'islamisme au Mali et au Sahel.

Tout cela pour des raisons de politique interne, pour essayer de se donner une stature qu'il n'a jamais eue, au risque d'être taxé de néocolonialisme et de continuer la Françafrique.

C'est une erreur colossale qui va coûter cher. Chercher après coup des aides infimes à droite ou à gauche n'y changera rien.

Cette critique radicale de certains observateurs amène à se poser une question : quelle est la situation géostratégique de la région concernée ?

Les révolutions arabes en Tunisie,en Egypte, en Libye ont modifié la donne en offrant à l'islamisme des possibilités nouvelles.

En Libye où la révolution a été accompagnée par l'OTAN au nom de laquelle les aviations française et anglaise sont intervenues, l'islamisme n'est pas conquérant et pourtant la loi sur le mariage et le divorce votée en1984 est remise en cause par certaines forces politiques et un député propose même de séparer les hommes et les femmes au Congrès.

Que dire de ce qui se passe en Tunisie et en Egypte !

Au Sahel occidental le djihadisme s'est greffé sans aucune difficulté sur une zone où ,en marge des états, une formidable interpénétration humaine et économique s'est faite jour.

Le Mali, lieu de l'intervention voulue par F Hollande,sur ses 1 241000 km2 avec une immensité désertique,est coupé en 2 entités.

La région incriminée n'est pas seulement malienne.Elle s'étend sur plusieurs états et connait depuis 2005 un essor massif du trafic de drogues illicites venant d'Amérique Latine pour aller en Europe via la Guinée, le Sahara et l'Algérie.

Les trafics d'armes, de véhicules, de cigarettes, voire d'êtres humains impliquent des mafias qui gangrènent toute la région et notamment le Mali (armée, gendarmerie administrations sont touchées).

Les mafias contrôlent des frontières poreuses.La prise d'otages dans le complexe gazier algérien illustre bien un site de passage idéal pour des hommes aguerris et entrainés.

Au moment de la guerre en Libye 100000 africains sont partis vers le Mali ce qui a provoqué le départ de 60000 maliens vers le Niger.

Les touaregs qui avaient été enrôlés dans l'armée kadhafiste comme mercenaires ont quitté leurs positions avec armes et bagages.Arrivés pour certains au Niger ils ont été intégrés aux troupes de l'état, ce qui n'a pas été le cas au Mali où le président Touré n' a pas trouvé d'autre solution que de les regrouper.Ce qui leur a permis de créer une branche nouvelle de l'armée déjà passablement divisée.

On rappellera que le président Toumani Touré a démissionné, suite à un coup d'état militaire et a été remplacé par Dioncounda Traoré président par intérim qui est acculé par la crise actuelle.

Les Touaregs dont on parle comme étant à la base des problèmes maliens constituent plusieurs pôles et plusieurs obédiences.

Certes il y a le pôle malien, mais aussi le pôle algérien, le pôle burkinabé,le pôle nigérien, le pôle libyen.

Le pôle malien est constitué pour partie par le MNLA Mouvement National pour la Liberté de l'Azerad qui a proclamé l'indépendance du Nord Mali,mais il ne s'agit pas là de terroristes. .Les salafistes d'Ançar Dine veulent aussi instaurer la charia.Mais on trouve des Touaregs qui sont hostiles à la charia.

L'AQMI Al Qaïda au Maghreb Islamique héritier du GSPC algérien Groupe Salafiste de la Prédication et du Combat a sanctuarisé par de nombreux campements fixes une bonne partie du Nord du Mali en prônant des mariages avec les populations locales.

Il faut ajouter le MUJHAO le Mouvement pour l'Unicité et le Djihad en Afrique de l'Ouest issu d'une scission d'AQMI.

Les djihadistes ne sont pas hostiles au capitalisme même s'ils rejettent les valeurs occidentales et veulent créer un véritable émirat.

Si le Niger a réussi avec une armée forte à arrêter les rebellions islamistes grâce à un pouvoir civil qui fonctionne, au Mali l'armée est divisée, le gouvernement n'a pas d'autorité.

Le Mali est une zone de passage de toutes les migrations, de tous les trafics, vers l'Algérie, la Tunisie, la Mauritanie.

Alors la guerre importée par F Hollande ?

Les islamistes qui sont tués par l'intervention de l'armée française vont être très vite des héros des communautés musulmanes africaines.

La France n'a pas d'intérêt majeur à intervenir au Mali, l'uranium se trouvant au Niger ; une immense mine d'or qui vient d'être découverte et le pétrole exploité par Total se trouvent en Mauritanie.

Que dire des missiles sol-air détenus par les djihadistes, si, un jour ou l'autre, des chefs de guerre décident de les pointer vers les avions de ligne.

Les djihadistes sont comme des poissons dans l'eau dans le désert.Surprotégés par des ceintures de mines antipersonnelles, capables dans les grottes, les montagnes, les dunes qu'ils connaissent comme leurs poches,de soutenir des actions interminables de guérilla.Certains sont des anciens d'Afghanistan dont la France vient de se retirer,des maquis kabyles.

La guerre actuelle va également renforcer les réseaux mafieux.

Guerre sans fin.On parlait il ya une semaine d'avions intervenant seuls ;aujourd'hui 2000 hommes sont sur le terrain.Et ensuite.

Que fait la CEDEAO la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest directement intéressée et au contact direct des problèmes ?

Que fait l'Europe ?

Que font les USA et la Chine ?

Avant de rentrer dans un tel conflit il aurait été bon d'avoir les accords actifs de la communauté internationale coalisée...


Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • PASDUPE 21 janvier 2013 13:08
    Commander in chief in Mali

    Pourquoi un titre en américain ?

    Qu’est-ce que cela signifie ?

    Auriez-vous malgré vous compris que cette guerre n’est pas une initiative française.

    La France a intégré l’OTAN, l’armée d’empire ricaine.

    Nous sommes là où les Amerloques veulent bien qu’on soit, pour servir les intérêts du NOM dont les Uniens sont les instigateurs et les seuls chefs.

    L’armée française leur fournit hommes et matériels afin de servir leus intérêts.

    Il y aura bien sûr (j’ose espérer) quelques compensations.

    Nous sommes devenus les Tirailleurs sénégalais des Américains.

    L’Afghanistan, la Lybie, bientôt la Syrie et l’Iran... nous y sommes allés et nous irons parce que l’ordre nous est donné sans le droit de refuser et que quelques intérêts sont à prendre comme des os qu’on donne au chien pour le remercier d’être bien obéïssant.

    Ce sont des guerres voulues par l’oligarchie et nous nous y soumettons.

    Le terrorisme à bon dos. Le créer et dire vouloir l’éradiquer pour passer pour des sauveurs.

    Vous connaissez : Celui qui veut tuer son chien dit qu’il a la rage.

    Je crois qu’il y a cette dimension dans ces « conflits » à répétition qui semblent réellement être orchestrés de mains de maître.

    Je ne peux plus prendre l’info comme elle m’est donnée. Trop de mensonges et de manipulations. Si complot il y a, c’est de leur côté et non de ceux, qui comme moi, ce sont mis à douter de toutes les versions officielles auquelles nous ne pouvons plus croire.

     

     

     

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès