Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Comment Charlie Hebdo a provoqué une érection de patriotisme en (...)

Comment Charlie Hebdo a provoqué une érection de patriotisme en Afrique

En Républiques Cacaoyères d’Afrique, on soutient le frère même quand il est faux. Dieudonné à écrit sur son Facebook « Je suis Charlie Coulibaly », il aurait pu faire mieux : « Je suis Charly ». Après tout, on écrit Orly non ?

L’année 2015 a commencé à la vitesse de l’harmattan qui souffle sur les parties septentrionales des cacaoyères de nos Républiques. On n’avait pas encore fini de digérer les saouleries de vin de palme et les indigestions de poulets DG arrosées de piment des fêtes de « faim d’année » que voilà nos cousins noirs de France nous embarquaient dans une espèce de 24 heures chrono en direct à la télé, en canardant à la kalach des dessinateurs de bites, chattes, clochers et minarets du journal appelé « Charlie Hebdo ».

Les jeunes gens des Républiques Cacaoyères, arrivés en République Charcutière de France quand tout allait bien jadis, n’arrivent plus aujourd’hui à s’intégrer comme du café au lait maintenant que même les Français de chez Français, ont du mal à trouver du travail et que la croissance du pays est à « zéro virgule » chiffre. Plus de café au lait donc en France, surtout lorsque les jeunes au teint café, ou chocolat, abonnés aux emplois de techniciens de surface, ou de surface de réparation (football) et entassés dans des immeubles où on fume de l’herbe, n’ont plus pour seule famille que des prédicateurs du vendredi qui leur promettent des vierges au paradis, à condition de se tuer en tuant.

Alors qu’on était très content de savoir que notre ministre du Commerce venait de geler le prix de la bière en République Cacaoyère du Cameroun au nom de la paix sociale, voilà que ces gens qu’on appelle « Beaucoup d’Harems », attaquaient nos soldats au Nord, et se faisaient canarder par dizaines. Du coup, pendant que les « Je suis Charlie » marchaient à Paris par millions en compagnie des chefs d’Etats étrangers dont certains de nos Républiques Cacaoyères, nous ici, on comptait les « Beaucoup d’Harems » transformés en « harengs » fumés à Kolofata. Ceux qui, rien que pour afficher leur antipathie à l’ancien colonisateur tricolore s’apprêtaient à inonder Facebook de « Je ne suis pas Charlie », ont vite écrit, « Je suis l’Armée Camerounaise ». Même ceux qui ne peuvent pas dessiner la carte de la République Cacaoyère du Cameroun se sont attribués des « Je suis Kolofata », « Je suis Fotokol ». L’érection patriotique était en train de retomber parmi les buveurs de vin de palme et les cultivatrices qu’un de nos frères, allé en République Charcutière de France pour faire rire jaune les Français à coups de « pornographie mémorielle » et de quenelles, a relancé la hashtagage patriotique du buveur de vin de palme ordinaire sur Facebook en postant sur son mur, « je suis Charlie Coulibaly » ; et voilà « Je suis Dieudonné » qui était né. Et Dieudo n’a pas échappé à la Valls des arrestations au lendemain de l’attentat de la rédaction de Charlie Hebdo et de la prise d’otage de Hamedy Coulibaly dans un magasin pour juifs. Comme on s’ennuie pas mal en République Cacaoyère, et qu’on aime « acheter les problèmes », voilà une affaire franco-française de laïcité, de liberté d’expression et d’apologie du terrorisme qui est devenue une affaire cacaoyère : Dieudonné peut désormais dormir tranquille, il a des comités de soutien jusque sous nos cacaoyères…Quoique, il pût éviter de se faire enquiquiner pour apologie du terrorisme ; il n’avait qu’à écrire « Je suis Charly ».

Les Kouachi, Coulibaly, français couleur café ou beurs qui n’ont pas pu être intégrés dans la République Café au Lait Française, ont rendus immortels des mortels : « Je suis Charlie ». Les exécuteurs eux, se sont fait plutôt « Hara Kiri » (ancien nom de Charlie Hebdo) puisqu’ils ont du mal à avoir une sépulture aujourd’hui.

Des évènements qui nous ont presque fait oublier en République Cacaoyères, le football, l’un de nos meilleurs « noyeurs de soucis », l’une des rares choses qui avec le vin de palme, la bière, le poisson braisé ou le poulet DG épicé, nous fait oublier que l’eau qui coule dans nos robinets à parfois la couleur marron foncé de notre cacao, qu’il n’y a que l’armée et la police qui recrutent désormais, et que nous continuons à « manger ce qu’on ne produit pas et à produire ce qu’on ne mange pas ». Aka, avec les « Je suis Charlie », on avait même oublié la Coupe d’Afrique des Nations de Football (CAN) qui a commencé le 17 janvier.

Bon, il y en aura à qui la CAN ne suffira pas à rendre le sourire dans certaines de nos Républiques Cacaoyères d’Afrique : en Ouganda, on a interdit les films pornos, deux producteurs de ces films ont été arrêtés dans le pays le 8 janvier. Dommage, en Républiques Cacaoyères, le foot et le sexe, ça fait bon ménage, Canal+ l’a compris ! D’autres pour qui la CAN ne sera pas sucrée, ce sont ces habitants de Kinshasa qui habitent dans les cimetières, y boivent, y mangent faute de logements. Crécher au cimetière peut tout de même avoir quelque avantage, quand ces locataires funèbres crèveront, ils obtiendront enfin un titre foncier sur leur squat.

François Bimogo

*Un regard impertinent sur l'actualité socio-politique et culturelle du Cameroun et de l'Afrique. Histoires de Républiques Cacaoyères et de République Charcutière. 
Pour lire/écouter ces chroniques, comme leur auteur, François Bimogo, il faut adorer les Républiques Cacaoyères.
**Chronique à retrouver (texte, audio, vidéo) sur : www.cameroun-online.com


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Gnostic Gnostic 19 janvier 2015 17:49

    Super marrant cet article, Un Régal

    BRAVO l’auteur

     

    en canardant à la kalach des dessinateurs de bites, chattes, clochers et minarets du journal appelé « Charlie Hebdo ».

     smiley

     

    les jeunes au teint café, ou chocolat, abonnés aux emplois de techniciens de surface, ou de surface de réparation (football)

    Note : Ceux qui bossent en surface de réparation sont très bien payés

     smiley

     

    n’ont plus pour seule famille que des prédicateurs du vendredi qui leur promettent des vierges au paradis, à condition de se tuer en tuant.

     

    Non il y a eu une coquille à l’impression, c’est 72 VERGES

    http://www.urtikan.net/dessin-du-jour/3-encules-au-paradis/

     

    Bonjour aux républiques cacaoyères de la république charcutière de France

     

    J’en suis tout Charlie Toqué

     

    Encore MERCI

     smiley


    • François BIMOGO François BIMOGO 20 janvier 2015 15:48

      @ Gnostic, c’est vous qui êtes génial. Il arrive des fois que le commentaire soit autant croquant que le texte. Je vous fais un pied de nez ! lol


    • Yohan Yohan 19 janvier 2015 18:21

      Bien écrit, humour compris


      • dithercarmar dithercarmar 19 janvier 2015 20:33

        Pour nous le café et le lait sont déjà mélangés et la charcutiére n’aime toujours pas ce mélange.
        Elle préfère la « Charles (le grand con) ’s attitude » :chanter sur son tas de fumier pour mieux le défendre et le revendiquer.


        • soi même 19 janvier 2015 20:50

          Tout me laisse à pensé que la vachequirit à des beaux jours en France !


          • Trelawney Trelawney 20 janvier 2015 08:53

            A part des conneries, je plus n’ai rien à dire sur l’attentat de Charlie hebdo et sur tous les événements qui ont suivi. je suis contant que ces 3 petites merdes ne soient plus de ce monde, ça nous évitera les frais d’un procès et tout le cirque médiatique qui va avec. Je compatis à la mort de ces 17 personnes autant qu’à la mort des milliers par Boko Haram ou en Irak ou au Pakistan ou ailleurs dans le monde.

            Merci pour cet article qui, avec talent, nous recentre sur les vrais problèmes de ce monde.


            • CHALOT CHALOT 20 janvier 2015 12:34

              une invitation à discuter de l’avenir d’AGORAVOX
              à l’occasion de son 10ème anniversaire
              http://www.agoravox.fr/tribune-libr...


              • zygzornifle zygzornifle 20 janvier 2015 13:27

                Bientôt « charia hebdo » en vente dans tous les kiosques .....


                • Tillia Tillia 20 janvier 2015 15:42

                  @ François BIMOGO

                  Sous le ton de la légèreté, tout est dit. 
                  L’humour, la dérision, c’est souvent plus salutaire que de se prendre la tête. 
                  Merci pour cet article rafraîchissant. 

                  • Grandi Grandi 20 janvier 2015 15:45

                    Grâce à internet, les écarts géographiques disparaissent et le café peut enfin nous apporter tous ses arômes, sans passer par le filtre à café de la presse aux ordres. Ces  filtres sont mis en place pour retenir l’arôme et ne laisser passer que le marc informatif.  Les filtres, que le pouvoir de la haute finance met en place pour garder sa suprématie ne se situe pas uniquement au niveau de la parole. Le filtre de la production dont tu parle, cher François, en est un autre bel exemple lorsque tu affirme  que : nous continuons à « manger ce qu’on ne produit pas et à produire ce qu’on ne mange pas ». Si tu produis pour toi et moi pour moi, comment pourront-ils s’enrichir et devenir plus forts pour améliorer encore leur système ? De leur point de vue, le café et le lait ne doivent pas se côtoyer, se comprendre et se lier d’amitié. Internet est leur plus gros problème.  Depuis qu’ils sont arrivés à racheter les médias de masse grâce à leur planche à billet ils façonnent l’opinion à leurs grès en fonction de leurs intérêts.


                    • Grandi Grandi 20 janvier 2015 15:46

                      suite

                      Il leur faut un peu de temps pour régler le problème d’internet, L’urgence pour établir leur nouvel ordre mondial pour assoir pour longtemps leur pouvoir, est donc de nous monter rapidement les uns contre les autres (et vendre au passage quelques canons en endettant l’état (donc nous).  L’urgence pour nous est de faire comprendre autour de nous que le peuple n’a jamais été l’ennemi du peuple. Ce sont toujours les élites qui manipulent les plus faibles d’entre nous pour provoquer l’étincelle qui mettra le feu aux poudres.  De cette façon, ils affaiblissent le peuple et le détourne des vrais problèmes. Si quelques extrémistes lisent ce texte, vous devez donc comprendre que vous travaillez pour la haute finance, et que l’argent qui finance vos armes, vos déplacements et vos salaires, viennent directement d’elle.  

                      Vive le café et vive le lait.

                      Vive le Cameroun et  vive la France.


                      • François BIMOGO François BIMOGO 20 janvier 2015 16:23

                        @Grandi, plein dans le mille. Aucune chance que cette chronique soit publié dans la presse main stream, j’en sais un tonneau. Oui, même au pays qui s’affiche fièrement en parangon de la liberté d’expression (la France), la diversité n’est acceptée qu’autant qu’elle est exotique, peu ou pas sur le terrain des idées. Bon, c’est pas demain que ça changera, mais ce que vous appelez « le peuple » n’est pas dupe.


                        Vive le café et vive le lait !
                        Vive le Cameroun et vive la France !
                        Vive le café au lait !

                      • Ruut Ruut 20 janvier 2015 16:10

                        Vive l’Amour


                        • zygzornifle zygzornifle 23 janvier 2015 08:20

                          c’est l’effet bois bandé ....


                          • freematricule 27 avril 2015 17:59

                            un petit commentaire de France et un grand merci pour cette article de qualité sur une note d’humour subtile ;)

                            Aujourd’hui par le net , c’est le temps de l’éveil ! En France , bcp de gens ne prennent plus le temps de penser car ils se laissent déborder par la conjoncture de notre société qui va mal ! L’Europe a accepter l’intrusion du capitalisme et de la consommation à outrance ,a un tel point que les gens ne pensent plus qu’a consommer et payer leur dettes ( emprunt immobilier et crédit a la consommation ) , le système bancaire continue à accentuer les inégalités entre les gens , pendant ce temps l’Europe glisse peu a peu dans la pauvreté tout en continuant à produire et consommer des produits de luxe .... En France , le système politique n’est plus en mesure de garantir la liberté et l’égalité entre le peuple et les peuples , le temps de l’Homme est arrivé , le mensonge s’est banalisé, et nos esprits sont pollués par les gens qui nous gouvernent dans la mesure ou ils sont un reflet de nous même ... On a crée un monde de penser binaire qui ne laisse que deux choix à un individu lambda : oui / non, bien/mal, beau/moche ... ! Il en va de soit que ce mode de pensé ne permet pas à l’homme d’être libre dans la mesure ou il va devoir faire face aux jugements des autres et à son auto jugement ! En ce sens nous avons créer la psychologie , les angoisses , le stress , les dépressions ... Cela nous renvoi a l’image d’Adent et Ève , ils ont pêchés alors on est tous devenu des pêcheurs ... Si un homme est capable de tuer son semblable alors chaque homme pourrait être capable du même acte ... Juger est un concept qui ne devrait pas appartenir à nos principes mais nous traînons le fardeau des maux de notre société qui est de plus en plus pesant pour tous ou que nous soyons dans le monde , quelque soit nos origines et notre couleur de peau ! Le partage, l’écoute et la compréhension d’autrui doivent reprendre le pas sur l’individualisme , l’entraide entre les gens est un facteur des plus importants ! Notre presse , nos chaines de télévisions , nos hommes politiques nous amène même a juger des SDF en nous faisons croire que s’ils en sont arrivé à se retrouver dans la rue c’est de leur faute ! Les gens dans la rue ne sont fautifs de rien , ce sont les lois qui sont toujours en faveur des mêmes qui contribue a ce constat de pauvreté grandissante en France ! Mais notre société nous a appris a souffrir en silence pour finir frustré ou commettre l’irréparable ... L’acte de Colibaly ou des Kouachi ne sont que le résultat des inégalités grandissantes en France entre les différentes communautés ! Nos politiciens ne nous comprennent plus : ils viennent tous du même moule avec cette façon unique de penser et de hiérarchisation des hommes ! 
                            De France, on est de plus en plus nombreux à tirer la sonnette d’alarme , mais il est encore un peu tôt , l’éveil de masse n’a pas encore eu lieu , il est en chemin , et je crois à un retour de l’équilibre naturel de notre monde sans bien ou mal , sans inégalité , sans que la réussite financière soit plus importantes que l’entente, l’entraide, et l’empathie entre les hommes ! Merci a tous les gens qui commentent dans le sens ou on apprend bcp en lisant les commentaires de chacun ;)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès