Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Condoleezza Rice : « Je suis fière de notre décision » d’envahir (...)

Condoleezza Rice : « Je suis fière de notre décision » d’envahir l’Irak

Contre vents et marées, l'administration Bush défend son bilan en Irak, Condy Rice en tête. Il faut dire que la Secrétaire d'Etat américaine n'en est pas à son coup d'essai en matière de déclarations surréalistes, bravant avec un aplomb extraordinaire l'évidence et le bon sens.

La Secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice s'est dite fière de l'invasion de l'Irak et "de la libération de 25 millions d'Irakiens", jeudi 3 juillet sur Bloomberg TV.

Condy Rice réagissait aux propos de William F. Buckley, l'ancien leader des conservateurs, selon lequel tout l'héritage de la présidence Bush serait la guerre en Irak, et que celle-ci était un échec. Un jugement partagé assez unanimement, notamment par Libération, qui parlait, le 20 mars dernier, de "bilan accablant".

Mais il faut bien tenter de revaloriser une guerre que George W. Bush envisage pour les 50 prochaines années, et John McCain pour les 100 prochaines...

La Secrétaire d'Etat a justifié son contentement de la manière suivante : "Dans le contexte post 11/9, vous ne pouviez pas laisser en place une telle menace pour la paix et la stabilité mondiale."

Rice tend à oublier la position qu'elle avait sur l'Irak avant le 11-Septembre. En juillet 2001, elle déclarait sur CNN que l'Irak était un pays divisé, dont Saddam Hussein ne contrôlait pas la partie nord, allant jusqu'à dire : "Ses forces militaires n'ont pas été reconstituées" ; elle partageait alors l'analyse de Colin Powell (les images qui suivent sont extraites de l'excellent documentaire Breaking the Silence : Truth and Lies in the War on Terror de John Pilger).

L'Irak, tantôt inoffensif, tantôt suprêmement dangereux, selon les objectifs stratégiques du moment...

Ce comportement de girouette rappelle celui de Dick Cheney, le vice-président américain. Durant le "débat des vice-présidents" face à John Edwards en 2004, il avait nié avoir jamais tissé le moindre lien entre l'Irak et le 11-Septembre... En 2003, il avait pourtant bel et bien soutenu un tel lien dans Meet the Press... Quelques jours plus tard, George W. Bush "clarifiait" les propos de son vice-président, en affirmant qu'il n'avait pas voulu dire que Saddam Hussein était lié au 11-Septembre... mais à Al-Qaïda ! Ou comment effacer un premier mensonge par un second...

Le très influent néoconservateur Richard Perle, joliment surnommé "le Prince des ténèbres", avait aussi tissé un lien entre l'Irak et le 11-Septembre, dès le 12 septembre 2001. Révélation faite par le patron de la CIA en personne, George Tenet. Perle nia ces allégations, arguant du fait que le 12 septembre il se trouvait en France, et ne pouvait donc pas avoir tenu ces propos à Tenet. Dommage pour lui : il proféra ces mêmes paroles cinq jours après les attentats, et celles-ci sont inscrites dans le marbre, ou plutôt sur la "pellicule" de CNN :

Au bal des menteurs, Condy Rice n'est pas la moins agile. Sa souplesse, pour ne pas dire ses talents de contorsionniste, sont à saluer.

Alors que les preuves d'une connaissance anticipée des attentats du 11-Septembre par le renseignement américain et la Maison Blanche s'accumulent dans la presse, elle prend la plume le 22 mars 2004 dans le Washington Post et ose écrire : "Malgré ce que certains ont suggéré, nous n’avons reçu aucun renseignement nous indiquant que des terroristes se préparaient à attaquer notre patrie en se servant d’avions comme de missiles".

Ce à quoi Sibel Edmonds, traductrice au FBI ayant eu entre les mains certains documents compromettants, répondra dès le 26 mars 2004 dans Salon, et le 2 avril dans l'Independent, qualifiant ces propos de "mensonge outrancier" : "J’ai vu des documents qui montrent que les Etats-Unis savaient qu’Al-Qaïda allait attaquer des villes avec des avions. […] Rice dit 'nous' [n’avons reçu aucun renseignement], pas 'je'. Ce qui inclurait tous les membres du FBI, de la CIA et de la DIA [Defence Intelligence Agency]. Je dis que c’est impossible." (Jefferson Morley, dans le Washington Post, a bien résumé l'affaire Edmonds et son traitement médiatique, notant bien qu'elle était davantage relayée à l'étranger qu'aux Etats-Unis, où l'on a peut-être peur, dit-il, de diffuser une information qui n'a pas pu être authentifiée).

Mais revenons à notre équilibriste... Auditionnée sous serment par la Commission d'enquête sur les attentats du 11/9, le 8 avril 2004, Condoleezza Rice réussit à soutenir que le fameux PDB (President's Daily Brief) du 6 août 2001 ne contenait aucune information sur un attentat à venir à l'intérieur des Etats-Unis... Un rapport qui s'intitulait, comme elle fut obligée de le dire, "Ben Laden déterminé à attaquer à l'intérieur des Etats-Unis"... Devant tant de contorsions et de circonvolutions ridicules, le public présent à cette audition afficha sa franche consternation.

Appréciez encore comment, le 16 mai 2002, elle évite avec maestria une question gênante, au sujet de la visite du chef de l'ISI à Washington la semaine et le matin même des attentats...

Ou encore comme elle prétend ne pas se souvenir de la réunion du 10 juillet 2001 à la Maison Blanche, lors de laquelle George Tenet et son directeur du contre-terrorisme Cofer Black lui avaient annoncé l'imminence d'une attaque "spectaculaire" d'Al-Qaïda sur le sol américain (Washington Post).

C'est le journaliste Bob Woodward qui, le 29 septembre 2006, avait révélé cette visite, cachée jusque-là, notamment aux membres de la Commission d'enquête sur le 11/9. Une révélation suivie de mouvements d'humeur retentissants... Le 30 septembre, Peter Rundlet, conseiller pour la Commission, dénonçait avec colère la dissimulation de cette réunion. Et le 1er octobre, c'était au tour de Timothy Roemer, membre de la Commission, de se dire "profondément perturbé" et même "furieux" de cette omission (New York Times).

La réaction de Condoleezza Rice fut, comme à l'accoutumée, stupéfiante, pleine de sang froid et de souplesse, digne d'un reptile, un serpent... ou, pour son côté quelque peu effrayant et sa capacité à digérer tous les obstacles qu'il rencontre, un gros varan. Le 2 octobre 2006, elle prétend ainsi ne pas se souvenir de la réunion du 10 juillet 2001, et va même jusqu'à parler de "réunion supposée" (CBS News).

Au milieu de la tempête, alors que le bateau (le tanker…) prend l'eau de toutes parts et se met à couler, Rice reste à la barre et garde le cap... en bon capitaine.

Evitements grâcieux, oublis sélectifs, mensonges purs et simples répétés à l'envi, digestion impeccable de tous les obstacles qui se présentent sur sa route... Chapeau bas Miss Rice pour cette merveilleuse panoplie de "diplomate" ! Salut l'artiste ! Et (avec un jour de retard) bonne fête nationale !


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (112 votes)




Réagissez à l'article

173 réactions à cet article    


  • Internaute Internaute 5 juillet 2008 18:37

    Voilà ce qui arrive quand on laisse les sauvages prendre le pouvoir.


    • katalizeur 5 juillet 2008 18:57

      PARES LA GUERRE CIVIL qui eclatera courant 2009 tous ces sauvages comme vous dites defileront devant un tribunal ,enfin je l’espere.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 juillet 2008 02:18

      @ l’Auteur. Encore un grand dossier bien monté et bien présenté. J’espere aussi qu’une procedure vienne condamner la monstruosité de l’invasion américaine de lrak. En attendant, Bush, Cheney, Rice et toutes ces ordures méritent-elles quon en parle davantage ? Pensons à l’avenir de l"Amérique et celui de l’Europe

      Pierre JC Allard


    • sisyphe sisyphe 6 juillet 2008 11:02

      ...et Arthur Mage, tel le bon obsessionnel de base, continuait inlassablement sa propagande en faveur des assassins, en repostant pour la nième fois, le SEUL et même article allant dans son sens, datant de 2004...


    • sisyphe sisyphe 6 juillet 2008 11:58

      Tenez, Arthur Mage, un article récent sur la situation en Irak, parmi tant d’autres...


    • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 6 juillet 2008 14:00

      mais t’es completement dingue,mon pauvre mage,va vivre le quotidien des irakiens(pendant 1 an) et si tu reviens vivant on en reparle.


    • dom y loulou dom 6 juillet 2008 14:52

      arthur... vous êtes tellement lassant... pourquoi donc omettez-vous que Saddam Hussein et son parti Baas ultra-minoritaire en son temps en Irak fut orchestré, renfloué de milliards pour prendre le pouvoir en Irak et servir les intérêts américains contre l’Iran de Khomeiny ? Sous les bons hospice de M.Rumsfeld les massacres de kurdes, de la révolte appelée par Bush senior en 1991 et la "tempête du désert" d’alors de se voir rappeler au bercail alors que SWchwarzkopf et ses hommes étaient à 3o kilomètres de Bagdad ? Livrant ainsi les insurgés à la répression féroce de Saddam sous les aplaudissements du même Rumsfeld ?

      Est-ce votre jeunesse ? Une oeillère qui vous empêche de voir la réalité ? ou quoi ? Un alignement bête et méchant ? Oui car vous ne vous en rendez même pas compte de l’énormité que vous entretenez... la terreur sur l’Irak a bien été apportée par les bushistes et pas seulement en irak, il faut être complètement con pour ne pas le voir et omettre aussi les témoignages de GIs déserteurs réfugiés à Berlin... qui ont clairemnt dit que la seule terreur qu’ils avaient vu en des années d’engagement était bien celle effectuée par la colonisation de l’Irak et l’intrusion qu’ils effectuaient dans les maisons des civils irakiens, terrorisant des familles apeurées. Vous aimez ça ? ça vous fait bander ? Ou vous omettez juste de voir ce qui pourrait déranger votre vision idyllique de club med Black water ou quoi ? ça ne vous dit rien les Black waters ?

      Et que toutes les finances sont englouties par cette guerre absconne ne vous vient pas à la conscience ?
       
      Tout l’occident est en train de se ruiner pour suivre ces barons de la mort et financer cette boucherie innomable.

      Ca ne remonte pas jusqu’à votre cortex ou quoi ? Vous aimez tant l’hyper-violence pour la trouver utile ? ou vous font-ils tellement peur que vous restez oblitéré à toute notion qu’ils sont en train de vous emprisoner vous aussi dans leur politique destructrice de trip sécuritaire ?

      Vous aplaudirez sans doute quand ils vous mettront la marque biométrique de la machine de guerre sous la peau ? Ce fameux 666 de la multitude refusant le sept de l’amour central et de la confiance nécessaire entre les hommes ? Vous ne voyez pas que votre bonne volonté est utilisée à des fins contraires de tout ce que vous croyez fermement ?


    • Abolab 6 juillet 2008 15:00

      Premier commentaire plus haut :

      par Internaute
      (IP:xxx.x22.18.6) le 5 juillet 2008 à 18H37

       
      "Voilà ce qui arrive quand on laisse les sauvages prendre le pouvoir."

      J’ose espérer qu’il ne s’agit pas d’une insinuation raciste.

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 juillet 2008 21:50

      @ Tous : in re : Mage. Pourquoi cette manie d’agiter sans cesse la litière ?

       PJCA




    • rocla (haddock) rocla (haddock) 6 juillet 2008 21:55

      si , il faut parler , comme chez Hassan Céhef , à travers l’ hygiaphone , mais le malade c’ est pas toujours celui qu’ on croit ...Il y en a ils ont des maladies pas déclarées ...


    • Traroth Traroth 7 juillet 2008 11:31

      Franchement, Mage, ça, c’est une technique usée jusqu’à la corde : tous les articles vous contredisant sont "partiaux" alors que ceux qui vont dans votre sens sont impartiaux, j’imagine. Un peu trop facile !


    • Traroth Traroth 7 juillet 2008 11:35

      En plus ; qualifier les Etats-Unis de "plus grande démocratie du monde" après 2 élections présidentielles truquées (et c’est la seule qui compte, dans leur système politique, comme les démocrates en font l’amère expérience depuis 2006), il fallait oser ! Pour le dire clairement : les Etats-Unis n’ont plus rien d’une démocratie depuis 2000 et le trucage des élections qui a permis à Bush de prendre le pouvoir ! La démocratie, c’est quand le peuple désigne ceux qui dirigent le pays, et ce n’est plus le cas, aux Etats-Unis.


    • Nobody knows me Nobody knows me 7 juillet 2008 14:34

      @Abolab,

      Connaissant le lascard, j’ai bien peur que cela ne soit une référence totalement stupide à la couleur de peau de Mme Rice... Assez régulier l’Internaute dans son style. On s’en branle de ce qu’il bave de toute façon, c’est même pas la peine de relever.
      D’autant que Condy Rice est loin de représenter l’image qu’Internaute doit se faire des "sauvages". Elle est même très très "civilisée" pour ainsi dire.


    • miwari miwari 5 juillet 2008 18:54

      Je ne pourrais jamais devenir un politicien

      Tant d’aplomb dans le mensonge et la mauvaise foie me glace


      • katalizeur 5 juillet 2008 19:02

         @ miwari
        si tu ne veux pas prendre le volant, il ne faut pas te plaindre si on emmene dans la mauvaise direction

        oh vite je cours voir mes mergez............


      • miwari miwari 5 juillet 2008 19:08

        @katalizeur

        Je peux toujours choisir le conducteur


      • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 6 juillet 2008 14:05

        et ouais,c’est un métier mon gars...mais il faut reconnaitre que l’admnistration bush est sacrement gonflée et amateure par apport aux anciennes...mais le contexte est différent,alors... 


      • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 6 juillet 2008 14:06

        ou plutot amatrice.


      • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 6 juillet 2008 17:51

        t’as un probleme toi,t’as pas pris ton traitement aujourd’hui ?t’es qui pour me parler comme ça ?si t’arrives pas à suivre laisse tomber et retournes jouer dans le bac à sable avec tes amis... 


      • Olga Olga 5 juillet 2008 19:34

        Bonjour Taïké Eilée

        Bravo !
        Encore un article qui en dit long sur les comportements abjects de l’Administration Bush et de Miss Rice en particulier.

        J’en profite pour donner un lien vers un article qui parle du même sujet : The Prosecution of George W. Bush for Murder. Il est en anglais et je propose donc ci-dessous, une traduction d’une partie de cet article.
        Merci à morice d’avoir donné ce lien pertinent.

        Les propos traduits ci-dessous sont de Devvy Kidd auteur du livre, "Why A Bankrupt America and Blind Loyalty".

        "La chose la plus importante pour nous est de retrouver Oussama Ben Laden. C’est notre priorité numéro un et nous ne nous accorderons aucun repos, tant qu’il ne sera pas capturé". George W. Bush, le 13 Septembre 2001.
        "Je ne sais pas où Ben Laden se cache. Je n’en ai aucune idée et pour tout dire, je m’en fiche. Ce n’est pas si important. Ce n’est pas notre priorité". George W. Bush, le 13 Mars 2002.
        L’idée de la déstitution du président George W. Bush est dans l’air depuis des années. En fait de nombreux américains pensaient qu’en installant une majorité Démocrate au congrès, en 2006, ils allaient permettre à l’incompétente Nancy Pelosi, de lancer cette procédure de déstitution. Bien sûr ces crédules américains se sont fait avoir, une fois de plus. Il ne fait aucun doute que cette déstitution est illusoire.

        Un tel processus semble très difficile à engager. Pourtant la mise en place d’une action judiciaire permettant d’attaquer Bush et ses complices est décrite dans un nouveau livre intitulé, "The Prosecution of George W. Bush for Murder" ( Les poursuites judiciaires pour meurtre, à l’encontre de George W. Bush), par Vincent Bugliosi.

        Bugliosi présente ses recherches méticuleuses à verser au dossier d’accusation, qui permettraient d’envoyer George W. Bush devant la justice, pour le meurtre de plus de 4000 soldats américains en Irak. Bugliosi met en place une architecture juridique qui renforce l’évidence que G. W. Bush a engagé son pays dans la guerre sous des prétextes fallacieux.
        Il ne fait aucun doute que Dick Cheney et Condelezza Rice seront eux aussi poursuivis en tant que complices de cette conspiration.
        Les propos de ce livre s’attardent principalement sur Bush et ses mensonges, soutenus par Cheney et Rice. Bush et ses complices doivent être mis en accusation et poursuivis. Pour ceux qui sont morts le 11 Septembre 2001. Pour les soldats qui ont donné leur vie. Pour les familles endeuillées pour le restant de leur vie. Nous, les personnes touchées par la souffrance de ces familles. Nous ne sommes pas des mauvais patriotes, mais nous ne pouvons tolérer ce que Bush et ses complices ont fait à cette nation.


        • masuyer masuyer 6 juillet 2008 01:01

          Je ne suis pas sur que les Irakiens se sentent beaucoup plus libre qu’avant. Les attentats à répétition, ça doit sérieusement étioler le sentiment de liberté, non ?


        • Olga Olga 6 juillet 2008 01:09

          Arthur

          Ne vous sentez pas obligé de venir coller vos louanges à Bush, sous mon commentaire.
          Merci.


        • Platoon94 6 juillet 2008 02:16

          Amusant ce commentaire !

          Il me semble que le grizzly vous en avait touché un mot sur le forum de France2 ?

          A bon entendeur... 

          @+


        • fred 6 juillet 2008 15:07

          C’est vrai, merci à l’auteur smiley))


        • ThatJazz ThatJazz 7 juillet 2008 18:16

          A ce que je voit Arthur, pour être si péremptoire sur l’état d’esprit de l’irakien lambda, vous connaissez certainement très bien le pays et y êtes allé plusieurs fois au péril de votre vie pour parler avec ce peuple....ou alors, vous êtes un de ces nombreux diplômés en internetologie, dont la propension à donner leur avis sur tout et n’importe quoi, de la géopolitique à la physique quantique, et avec un aplomb pas possible, ne se dément jamais.

          Je ne crois pas qu’avoir une parabole sur son balcon soit un signe de démocratie...la télé ça se contrôle, comme le reste. L’intervention américaine n’avait pas pour but de libérer le peuple irakien de Saddam, mais de contrôler le pétrole. Au moment de l’invasion, le musée de Bagdad a été pillé, et des trésors inestimables ont été volés. Trésors qui faisaient partie du patrimoine national irakien. Et pourtant ce sont seuls les employés du musée qui ont défendu comme ils pouvaient leurs collections, pendant que les soldats américains étaient envoyés protéger le moindre centimètre carré d’archives du ministère du pétrole...Quand on veut libérer un peuple, on donne peut-être la priorité à ses racines non ? (ou alors ma grande naïveté a encore frappé).
          Le train de vie des irakiens ne s’est pas amélioré non plus, ils ne peuvent pas plus se déplacer qu’avant, même moins avec les attentats. Et le pays est au bord de la guerre civile. D’ailleurs, on peut se demander pourquoi Saddam est resté autant de temps au pouvoir. Outre le soutien qu’il a reçu de l’occident dans les années 80, il a quand même été maintenu jusqu’en 2003. Pourquoi ? Parce que dans toute sa folie, il maintenait le pays dans une certaine cohérence, et ce qui a fait le plus de mort pendant toutes les années depuis la guerre du Golfe, c’est l’embargo ! Couper la tête d’un régime autoritaire sans avoir de relais fort c’est plonger le pays dans le bronx intégral, et en faire un nid de terroristes. Ce que n’était pas l’Irak depuis 1991.


        • ZEN ZEN 5 juillet 2008 21:03

          Je préfère Condo jouer Chopin que se prostituer ainsi...


          • ZEN ZEN 5 juillet 2008 21:08

            "Con dolcezza" : avec douceur....

            pourelle.grioo.com/gpe100.html


          • ZEN ZEN 5 juillet 2008 21:55

            Elle a parfaitement défendu les intérêts de Chevron

            www.voltairenet.org/article16142.html


            • rocla (haddock) rocla (haddock) 6 juillet 2008 12:05

              oui mais c’ était de la moutarde Amora , tout ça c ’est d’ l’ amour ....


            • ASINUS 5 juillet 2008 23:20

              bonsoir " ancien du gud" si votre pseu est un indicateur reel vous etes pour la defense de l occident
              vous savez donc aussi que l occident n a jamais trouvé de meilleur allié objectif face a l expensionisme
              chiite perse , des milliers de soldats irakiens sont morts en tuants des milliers de soldats iraniens pour proteger la stabiliyés des monarchie du golfe alliée et fournisseuse de l occident saddam etait certes un tyran et un boucher mais c’etait "notre "tyran.Nous avons assisté a une manoeuvre soit financiere" petrole"
              soit surréaliste puique volant au secour de l arabie waabiste l occident a fait tomber un dictateur qui servait ces interets lors meme que l arabie séoudite armait politiquement religieusement et financierement
              ALquaida.
              Non seulement bush et ses affidés ont mené la poursuite de cette guerre sans vision d aprés , mais les seuls buts de guerres evident ne sont rien qu une gigantesque operation de rapine, je ne crois pas que le monde est plus sur depuis que l irak a été envahi, je pense meme que nos amis americains vont dans le
              meilleur des cas laisser la partition se faire et dans le pire repettant leur credo stupide" kosovo"un homme une voix il verront l avenement d une deuxieme republique islamique chiite.
              Condolizza rice dans tout ça , ben les doux reveurs et naifs savent désormais qu une femme afroamericaine appartenant a l etablishment peut parfaitement faire envoyer le lumpen proletariat
              de son pays se faire tuer pour le plus grand benefice d Aliburton


              • fouadraiden fouadraiden 6 juillet 2008 02:27



                 nous devrions apprendre comprendre cette affaire irakienne autrement que du pt de vue occidental. et les propos que tiennent les dirigeants Américains, en définitif, importent peu.l’Occident a tjrs justifier ses crimes en invoquant les gds principes.nous y sommes donc habitués.rien de neuf à disserter.


                 il faut voir les choses d’un autre pt de vue et constater, malheureseument , que les peuples arabes semblent échouer à se libérer par leurs propres moyens des dictateurs qui les dirigent depuis des décennies.


                 c’est drôle à penser mais il se pourrait même qu’une invasion de tte l’aire arabe ,ds un premier temps, par des armées occidentales serait encore le moyen le plus efficace de ns débarrasser des saloperies de régimes qui ns pourrissent l’existence et ns condamnent encore trp souvent à aller quémander une identité chez ailleurs que chez nous.


                 la question n’est donc pas ce que dit l’Occident de ses crimes , car depuis que celui-ci domine il a tjrs procédé des mêmes raisonnements pour se justifier du colonisalisme et du reste.


                 la question est , pour ceux qui subissent la machine de guerre occidentale :


                 pourquoi les Arabes ,leurs régimes, se montrent tjrs incapables de défendre les populations des aggressions occidentales ?


                 puisque si les Arabes avaient été de véritables tyrans comme les Chinois ou les Russes ni la Palestine ni l’Irak ne seraient sous domination occidentale.



                 Les Etats -Unis n’ont donc pas sauver 25 millions d’Arabes de la tyrannie mais simplement démontré une fois de plus la flagrante incurie des Arabes à defendre leurs territoires et leurs intérêts.


                 
                 


                • armand armand 6 juillet 2008 11:10

                  Fouad :

                  Tu mets les points sur les i ! Excellente analyse.

                  Ce qui est terrible avec l’invasion de l’Irak c’est qu’elle nous interpelle non seulement sur le problème que tu évoques - l’incapacité des Arabes à se débarrasser de leurs régimes corrompus (mais... à leur décharge, compte tenu des moyens dont dispose le moindre tyranneau de basse-cour, blindés, police secrète, aviation, armes sophistiquées, AUCUN peuple ne peut à lui seul renverser un régime de ce type... à moins de basculer dans un système plus répressif encore), mais sur la valeur relative des dictateurs.Avec recul on pourrait dire que pour des centaines de milliers d’Irakiens, mieux valait composer avec Saddam que de finir torturés, égorgés, en bouillie, affamés, et ainsi de suite.

                  Ou bien, se contenter de renverser le grand chef pour lui substituer un général plus présentable.
                  Il est certain que flanquer une baffe à un dictateur, puis mettre sous embargo son peuple pendant dix ans a déjà été d’une stupidité criminelle.

                  Mais l’article peut nous amener à réfléchir à l’attitude de l’homme moderne envers la guerre et le temps.
                  Il est indéniable que, contrairement à nos aïeux, nous avons évacué la guerre de la panoplie des relations entre Etats. Ne serait-ce que les dégâts dits ’collatéraux’ de la moindre arme moderne dévie complètement la guerre de sa raison première - mettre hors-combat un adversaire armé.
                  Et notre rapport au temps - vivant comme nous le faisons dans l’immédiat - fait que nous ne voulons plus supporter la mort et la destruction à grande échelle, pendant des années, dans l’idée hypothétique que cela irait mieux après.

                  Rice est assez logique avec elle-même. N’a-t-elle pas comparé la guerre en Irak avec la guerre de Sécession ? 617 000 morts sur un pays qui comptait alors 30 millions d’habitants, des destructions énormes, le tout pour parvenir à une suppression bâclée de l’esclavage.


                • sisyphe sisyphe 6 juillet 2008 11:36

                  Ah bon !
                  Dans ce cas, si vous pensez que le peuple irakien était capable tout seul de se débarrasser de Saddam Hussein, vous pouvez nous expliquer pourquoi vous justifiez l’invasion militaire et la guerre déclenchées par les USA ??


                • Christoff_M Christoff_M 6 juillet 2008 07:26

                   ce qui est bien avec les cons ultras c’est meme devant l’évidence, leur incapacité à régler des problèmes, leur propension à créer des bourbiers qui n’en finissent plus....

                   Miss RICE s’avoue fière de ce qui de passe, et Bush a fait voter une rallonge de 160 milliards pour la guerre !!

                   On peut se poser des questions vu l’état actuel des états unis du point de vue économique proche du krach, si on applique pas la bonne vieille méthode de 40 pour relancer les industries manufacturières, satisfaire le lobby des vendeurs d’armes et orienter le pays vers un nouveau conflit.... insistance dangereuse face à Aminejad, la Corée, Chavez bientot, passé l’épisode de la sanctification d’INGRID....

                  seule issue pour la crise ?? dernier coup de baroud du cow boy BUSH qui se croit encore dans le Far West...

                  Ce qui est drole c’est que C RICE parle de menace pour la paix, alors que tous les conflits graves ont été entretenus par les EU depuis la première guerrre du Golfe.... mais maintenant se pointent la Chine, la Russie, l’Australie, le Japon qui se désolidarisent de plus en plus des states et qui avertissent les américains, l’APEC inquiète...

                  BUSH fait des bras et des mains pour créer une Europe alliée avec les anglais, les français et notre président complice, les polonais, qui serviront de base arrière, l’italie de Berlusconi, régime corrompu mais allié des states, et tous ces pays de l’est nouveaux venus qui ont besoin d’argent donc qui sont facilement convertibles....

                  C. RICE peut etre fière en peu de temps, avec Bush, elle réinstalle les missiles en Pologne on recrée le clivage est /ouest, les extrémime, une haine et une propagande antiarabe qui ont fini par faire ressortir aussi l’anti sémitisme...les crises engendrées ont accentué la famine partout dans le monde, le Liban et la Palestine sont au x mains d’homme de paille, et à force d’aller taper vers l’Afghanistan on voudrait réactiver la guerre avec Poutine que ça ne métonnerait pas....

                  Finalement Bush et RICE sont tres content d’amener le monde au bord du krach et d’un nouveau conflit mondial !! en tout les cas ils font tout pour !! j’ai toujours trouvé que Bush était un fou dangereux et que RICE avait des faux airs de diablesse avec un sourire particulièrement froid et cynique !!


                  • dup 6 juillet 2008 08:14

                    il y a pas de mots assez durs pour ces ’’êtres’’ sataniques à la tête du gouvernement americain . Ce sont des psychopathes autistes , incapables de la mondre compassion . Ca ne sert à rien de les juger, ils sont foncièrment mauvais jusqu’à la moelle. Priez , et attendez que ça passe

                    http://www.dailymotion.com/relevance/search/byrd%2Bsenator/video/x17lun_r-byrd-au-senat_business

                    http://www.dailymotion.com/relevance/search/nouvel%2Bordre%2Bmondial/video/x4rvy0_aaron-russo-sur-le-nouvel-ordre-mon_news

                    http://www.ericblumrich.com/animation.html

                    il y a pas qu’aux usa oû l’on connait de telles personnes

                    http://www.dailymotion.com/relevance/search/illuminatis/video/x4ymts_illumi nati-le-vrai-visage-de-la-mat_news


                    • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 6 juillet 2008 14:14

                      "au feu les mages"(au front )...petit donneur de leçon caché derière son ordinateur !


                    • chmoll chmoll 6 juillet 2008 08:59

                      au comportement de condo,on dirait que les ricains on leur ségo nationale

                      dans l’genre boulette bé sur


                      • dup 6 juillet 2008 09:31

                        oui c’est vrai ils ont approté la liberté à lÎraq . la liberté de crever

                        http://www.youtube.com/watch?v=Fvd7dsvW0N4&eurl=http://fr.altermedia.info/


                        • sisyphe sisyphe 6 juillet 2008 11:08

                          Arthur Mage, c’est pas un bonnet qu’il vous faut sur la tête, c’est un entonnoir !


                        • Olga Olga 6 juillet 2008 11:13

                          Arthur

                          Je n’aime pas beaucoup ces images, moi non plus...
                          Avouez, par contre, que les salauds qui ont envoyé les soldats américains, se faire exploser la gueule, méritent d’être condamnés pour crimes avec préméditation. Plus de 4000 soldats tués, Arthur. Crime contre l’humanité. Si Bush et sa clique se retrouvent devant la justice de leur pays, ils finissent sur la chaise électrique. Belle civilisation, qui n’est pas fichue d’abolir la peine de mort, qui envoie ses soldats se faire massacrer et qui s’empresse de trucider tout ce qui passe devant son viseur...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Taïké Eilée

Taïké Eilée
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès