Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Conférence de John Kerry : un étudiant brutalisé

Conférence de John Kerry : un étudiant brutalisé

Le 17 septembre 2007 à l’université de Floride avait lieu une conférence de John Kerry sur le Moyen-Orient, l’Irak et la politique étrangère en général. Alors que l’auditoire était autorisé à poser une série de questions à l’ancien candidat à la Maison-Blanche, un étudiant, Andrew Meyer a été brutalisé par la police universitaire.

Andrew Meyer avait pris la parole lorsqu’il s’est vu menoté sans sommation après lui avoir coupé son micro.

En premier lieu, une partie du public applaudit puis commence à crier. Des voix commenceront à s’élever devant le traitement infligé à l’étudiant. Il a été reconduit de force légèrement en retrait de l’estrade sous les yeux de John Kerry et du public. Il est aussitôt plaqué à terre et reçoit une décharge électrique d’un pistolet Taser.

« Il avait outrepassé le temps de parole qui lui était alloué, a commenté Steve Orlando, le porte-parole de l’université de Floride. Le micro a été coupé et il s’est alors énervé. »

Andrew Meyer en se basant sur un livre d’investigation, affirmait que John Kerry avait gagné les dernières élections présidentielles, mais que le résultat avait été faussé suite à des détournements de voix à l’aide des machines de vote électronique.

Il lui a demandé pourquoi il n’avait pas cherché à protester contre les résultats du vote et n’avait pas voulu mener une enquête. Il lui a reproché aussi de ne pas s’opposer à une guerre contre l’Iran sans essayer de lancer un « impeachment » (destitution) envers Georges Bush alors qu’une procédure de destitution avait été lancée contre Bill Clinton pour une simple pipe.

C’est lorsqu’Andrew Meyer a voulu questionner John Kerry sur son appartenance à la société secrète Skulls & Bones que les policiers sont directement intervenus sans avertissement. Ils avaient visiblement reçu des ordres d’intervention. On les voit en train de chercher des consignes du regard juste avant leur intervention.

Vidéo de CNN tronquée : cnn.com
Article - Vidéo de BBC (tronquée) : bbc.co.uk

Des vidéos intégrales ont commencé à apparaître sur YouTube  :


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (146 votes)




Réagissez à l'article

71 réactions à cet article    


  • Avatar 19 septembre 2007 12:06

    Bel exemple de la médiacratrie policière US...

    Merci pour l’info et l’article.


    • denis.all 20 septembre 2007 02:10

      c’est une honte, il est beau le pays de la liberté du liberalisme ... smiley


    • LE CHAT LE CHAT 19 septembre 2007 12:52

      C’est bizarre , jean pierre Pernaud nous en a pas parlé sur téhéfin ! smiley y’avait mieux avec la collection de boites de camembert de nicéphore dugenou et la récolte des figues molles dans le massif de l’esterel .

      Heureusement que l’on a les débats participatifs de Ségolène où l’on peut poser des questions à la dame sans être jeté dans le panier à salade ! smiley


      • malqp 19 septembre 2007 16:37

        comment veut tu qu’il en parle, liberation n’en parle meme pas ...


      • veda veda 19 septembre 2007 14:13

        La liberté d’expression est un principe de démocratie.

        La raison évoquée par Steve Orlando, le porte-parole de l’université de Floride est proprement effarante :

        Il n’a pas dépassé son temps de parole et il ne s’est pas enervé. Il suffit de regarder les vidéos (youtube pas cnn ou bbc).

        Il était peut-être passionné dans ce qu’il voulait exprimer en public mais qui n’en a pas le droit ?

        Au contraire il était paniqué au moment où il a été pris à parti par les policiers. Il levait les bras en demandant de l’aide « Est ce que vous voyez ce qui se passe ? » « Aidez-moi » mais les gens ont applaudit comme un reflexe inconscient d’approbation policière qui nous est inculqué puis se sont ravisés pour refuser de voir ensuite ce qui se passait pour apporter assistance à personne en danger.

        John Kerry a tout vu.


        • Den 19 septembre 2007 21:06

          Je me suis inscrit spécialement pour répondre à ce commentaire « inepties de la bible ».....il fallait quand même oser écrire ça....« bravo »

          Sinon, j’aimerais bien avoir les extraits de discours de Bush et consorts mentionnant des passages de la Bible. La critique doit être constructive ou l’ on n’avance pas beaucoup. Assimiler Bush à un « chrétien » soit, mais il est nécessaire de préciser que c’est un « extrémiste-chrétien »....sinon cela revient exactement à faire ce qu’il fait quand il flirte avec l’assimilation entre musulman et musulman-extrémiste....


        • Liberalis Liberalis 19 septembre 2007 14:22

          Les USA sont vraiment devenu un état policier-fasciste. Un jeune qui pose d’excellentes questions sur l’appartenance de Kerry à la société secrète Skull & Bones et touchant donc au conflit d’intérêt entre les deux candidats aux dernières élections présidentielles américaines se retrouve plaqué au sol et tazé ? Ça me révolte profondément ! smiley


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 septembre 2007 20:19

            @ Liberalis. Je m’associe pleinement à votre commentaire. Grâce à You Tube, on a maintenant des documents sur la mise en place au quotidien du fascisme américain. Grâce aux blogues on peut savoir la vérité. Nous avons un avantage sur ceux qui ont laissé faire dans les années « 20 et »30. Est-ce que l’on trouvera un moyen de mettre ces gens hors d’état de nuire avant qu’ils ne détruisent la civilisation ?

            http://nouvellesociete.org/5142.html

            Pierre JC Allard


          • -noID- 20 septembre 2007 13:13

            Ca m’évoque l’ambiance de certains bouquins de Ph. K. Dick, ou alors celle du film « Punishment Park »...


          • veda veda 19 septembre 2007 14:53

            Il y a eu un événement similaire il y a un an dans un établissement universitaire où un étudiant a été tazé pour avoir surfer sur un site « subversif » :

            http://www.youtube.com/watch?v=AyvrqcxNIFs


            • Rackham 19 septembre 2007 19:43

              Allez, je vais faire d’une pierre trois coups et m’assurer la sympathie de certains d’entre vous...

              Veda, il faudra apprendre a lire (et comprendre) l’anglais ou admettre ouvertement que vous faites de la desinformation... L’etudiant en question ne surfait pas un site « subversif » mais ne pouvait pas presenter une piece d’identite a 23 heures sur le campus de UCLA (piece d’identite obligatoire apres 23 heures dans l’enceinte de l’universite). Il lui a ete demande, par le surveillant de la bibliotheque, de quitter les lieux et c’est parce qu’il ne partait pas assez rapidement que la police est intervenue. Alors, conseil d’ami, quand on relate des faits, on les relate tels qu’ils se sont passes avec les raisons exactes ou on ne relate rien et on avoue emettre une opinion. Tout ceci n’excuse pas l’attitude, plutot brutale, des policiers d’UCLA.

              Pour continuer sur l’incident « Kerry », et en sachant que je vais me faire traiter de « pion de Bush » ou de defenseur de la police americaine, il faut savoir que l’etudiant (M. Meyer) est d’abord un coutumier des apparitions farfelues et des gags en video, deuxio, qu’il a coupe la parole a un etudiant pour se jeter devant le micro, qu’il avait deja ete rappele a l’ordre par des officiers de police lors de sa premiere question (ce qui explique la presence des policiers a cote de lui sur la video) et tertio qu’il resiste une intervention de la police du campus (ce qui est plutot une mauvaise idee aux USA et ce peu importe qui est president). Les gens dans la salle n’applaudissent pas, selon moi, a la question sur l’appartenance de John Kerry aux « Skulls and Bones » de Yale mais bien a l’arrestation de M. Meyer qui comme je le dis auparavant ne s’est pas gene pour prendre la parole alors qu’un autre etudiant parlait.

              Alors, encore une fois, ceci ne peut en aucun cas excuser les actions plutot brutales des policiers du campus floridien et du campus d’UCLA mais cela, je pense, eclaire un peu le debat qui avait, selon moi, jusqu’a maintenant, une saveur d’anti-americanisme primaire.

              Pour terminer, je dirai a la personne qui annonce que les policiers americains degainent plus vite que leur ombre, que m’etant fait arreter plus d’une fois par la patrouille sur la route depuis que je vis aux USA (et oui, j’y vis), je n’ai jamais ete du mauvais cote d’un canon de pistolet et j’ai trouve les policiers plutot cordiaux.

              Merci.


            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 septembre 2007 21:00

              @ Rackham. Vous vivez aux USA ? Vous n’avez donc pas l’excuse de l’ignorance. La brutalité et l’arrogance policière - les symboles premiers du fascisme - jointes à la corruption et à la vénalité des juges, font des USA l’un des pays les plus dangereux à fréquenté et je ne suis pas une mauviette. J’ai visité 140 pays et je vis dans une ville où l’on assassine en moyenne 12 personnes par jour.

              Je suis Canadien et j’ai été des douzaines de fois aux USA, j’y ai vécu pendant de longues périodes. J’en ai vu la détérioration depuis des décennies. Les USA sont devenus un pays fasciste. Les élections y sont truquées et la seule lueur d’espoir est que l’État n’arrive plus à contrôler la diffusion de l’information. Ça, et le fait que l’Americain moyen a chez-lui deux armes à feu, comprend lentement, mais tire très vite..

              Vous avez vu sur le video ces tronches épaisses d’un auditoire qui ne réagit pas ? Vous n’êtes actuellement qu’à une réaction émotive près d’une situation où les mêmes tronches épaisses vont réagir en lynchant - ce n’est pas une figure de style - les policiers... ou l’étudiant.

              Le drame des USA, c’est que peu de gens y croient encore que les problèmes vont de façon civilisée et que l’irrationalité abyssale que les sectes y ont introduite n’est plus gérable. Nous avons un gouvernement et une population largement psychopathes.

              Je prend la peine de faire ce long commentaire, parce que, dans la foulée des bruits de bottes qu’on entend, je suis persuadé que des éléments de désinformation systémiques vont vite envahir les blogues - Bernays est venu bien avant Goebbels - et que je crois impérieux que les Français aient une vision réaliste de l’Amérique.

              Il ne faut plus croire à rien, mais se renseigner soi-même : Google est encore là pour ça. Du moins pour l’instant. Revoyez les videos.

              http://nouvellesociete.org/5168.html

              Pierre JC Allard


            • veda veda 19 septembre 2007 21:42

              Tous les articles que j’ai trouvé concernant la vidéo mise dans mon dernier commentaire n’indique pas qu’il regardait un site subversif. Si c’est effectivement le cas je m’en excuse sachant que j’ai dans ce cas récupérer à chaud la vidéo sur un site traitant du cas Meyer. La personne indiquait qu’il aurait surfé sur un site politique « subversif ». Donc désolé.

              Par contre en me renseignant, j’y ai appris d’autre trucs.

              Ce jeune homme s’appelle Mostafa Tabatabainejad et est d’origine iranienne.

              Il s’est fait attraper par les policiers alors qu’il etait en train de partir avec son sac à dos.

              Il a apparemment été tazé 5 fois et avait déclaré qu’il avait des risques médicaux.

              « He said that Tabatabainejad, when asked for his ID after 11 p.m. Tuesday, declined because he thought he was being singled out because of his Middle Eastern appearance. Yagman said Tabatabainejad is of Iranian descent but is a U.S.-born resident of Los Angeles. »

              http://dailybruin.com/news/2006/nov/15/breaking-news-student-shot-wit/ http://ambivalentmumblings.blogspot.com/2006/11/ucla-student-mostafa-tabatabainejad-has.html

              http://www.gainesvillesun.com/article/20070918/NEWS/709180325/1007/NEWS


            • MichelC 10 octobre 2007 22:26

              pourriez vous prouver ce que vous avancez, moyennant liens, que andrew meyer était connu pour ce genre d’action, et le fait qu’il aie pris la parole à un autre élève.. j’ai fais une recherche google et tout ce que j’ai pu trouver c qu’il était jusqu’ici inconnu...


            • moebius 19 septembre 2007 14:58

              ..mais non ça ne vous révolte pas profondément ça vous conforte dans l’idée que les USA sont un régime policier fascite, théocratique, néo libéral, totalitaire dont nos « chers dirigeants » sont les alliés.


              • veda veda 19 septembre 2007 15:55

                Le journal Le Monde vient de mettre un article en ligne à ce sujet il y a une heure :

                http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3222,36-956867@51-904503,0.html

                Il faut voir comment est traité l’information c’est effarant pour un travail journalistique.

                extraits :

                - > C’est long et véhément
                - > raisons pour lesquelles Andrew Meyer a pris à partie le sénateur.
                - > La presse américaine, qui a épluché le site d’Andrew Meyer, s’interroge sur sa personnalité, se demandant si son intervention était sincère, ou s’il s’agissait d’un coup médiatique, un de ses péchés mignons.

                Tout est fait pour décrédibiliser cet étudiant dans cet article. On omet bien evidemment d’indiquer ce qui à déclencher l’intervention policière à savoir la question sur l’appartenance de Kerry à la société secrète Skulls and Bones.

                Dans cet article, il y a une véritable volonté de dénigrement, de détournement et de désinformation pour noyer les faits visibles dans les vidéos.


                • Liberalis Liberalis 19 septembre 2007 15:58

                  Appelez s’il vous plait l’un de ces numéros pour exprimer vos sentiment face à cet incident horrible :

                  University of Florida Police Department : 001-352-392-1111

                  University of Florida Public Information Office : 001-352-273-3301

                  University of Florida standard principal : 001-352-392-3261

                  University of Florida Police Department’s Dispatch Center : 001-352-392-1111 joignable 24/24.


                  • MagicBuster 19 septembre 2007 16:11

                    N’importe quel touriste peut se faire braquer par un flic s’il dépasse d’1km/h la vitesse autorisée.

                    Et surtout .... ne descendez pas de voiture si vous êtes arrêté... ce n’est pas la France !!!! Si vous descendez de voiture c’est une aggression caractérisée (3j de prison) et pire (enfin si on veut) le policier entre légalement en légitime défense.

                    çàd, c’est un coup à se faire latter gratuitement.

                    Si vous avez une sono, appeller dieu le père de la part de brebis égarée ; il a une solution à la bob marley ...

                    I shot the Sheriff ... .. .


                    • Fred 20 septembre 2007 09:54

                      Je me suis fais arrete deux fois aux US :

                      Une fois pour conduire a 69 miles a la place de 50 (je cherchais un resto ouvert a minuit dans la banlieue de Detroit, mon avion avait ete retarde). Le policier a pris mon permis, a verifie que je n’avais pas de casier et m’a rendu mon permis en me conseillant sur le meilleur resto ouvert a cette heure sans me donner de PV.

                      Une deuxieme fois, je suis alle voir une amie qui faisait du fire dancing dans la banlieue de San Francisco (dans la rue dans un quartier assez desert) et les voisins (qui devaient etre a 2 km) avaient appele les flics parce qu’on faisait un peu trop de bruit. Ils sont arrives, ont vu la biere (illegale de boire dans la rue) ils nous ont demande de faire un peu moins de bruit et ils nous ont dit bonne soiree.

                      Bien sur qu’il y a des exces de la police mais il faut arreter de croire que c’est general ; il y a trop de personnes sur ce site qui n’attendent que des evenements comme ca pour cracher leur anti-americanisme primaire : comme on dit par chez eux : « get a life ».


                    • Mango Mango 19 septembre 2007 16:13

                      Merci à l’auteur pour l’info. Parfaitement révoltant, et demain, chez vous...

                      Cependant, je ne suis pas certaine que la salle applaudisse à l’intervention de la police : j’ai plutôt l’impression que c’est la question qui est applaudie. Je me trompe peut-être.

                      Enfin, sur les vidéos, on ne voit pas ce qui se passe dans l’ensemble de la sall quand l’étudiant est maîtrisé au sol, mais il me semble entendre Kerry qui dit d’arrêter et qu’il répondra à cette question.

                      Ce qui n’excuse en rien cette violence.


                      • LE CHAT LE CHAT 19 septembre 2007 16:15

                        En France , on brutalise les ex -candidates à coup de bouquins ! que fait amnesty international ? smiley


                        • Deneb Deneb 19 septembre 2007 17:25

                          USA : free country !

                          N’empêche que l’URSS de Staline se disait démocratie, aussi. Comme l’Allemagne démocratique (voir le film « La vie des autres »). Dans mon Yougoslavie natale on était fier de la liberté dont on jouissait. On était persuadé d’avoir le régime le plus juste et le plus démocratique sur terre. Et on y croyait ! En Yougoslavie, d’ailleurs, le réveil fut assez brutal - ça fait en général très mal lorsque le peuple se rend compte qu’on l’a mené en bateau. Vu le peu de contestation parmi le public sur cette vidéo, je dirais que les américains n-y sont pas encore - mais plus ils tardent, plus ce sera brutal. On risque d’avoir l’équivalent de la révolution d’Octobre cent ans plus tard aux USA. Et qui dit révolution, dit terreur, une dictature noire qui s’ensuit. On n’est pas sorti de l’auberge.


                          • un autre 19 septembre 2007 17:55

                            il fait pas bon poser des questions au « pays de la démocratie » smiley


                            • brieli67 19 septembre 2007 18:34

                              Vous pensez vraiment que des colleurs d’affiches qui ont pris des coups de latte etc...

                              des

                              http://members.aol.com/MOccident/Occident.html

                              http://synthesenationale.hautetfort.com/

                              et du SAC du MIL du PFN de l’UNI

                              http://fr.wikipedia.org/wiki/Union_nationale_inter-universitaire

                              ont voté Chirac au deuxième tour et se laissent apitoyer sur le triste sort d’une Marieségo et désire hululLer avec le Modem.

                              PS dans les amphis je ne pense pas qu il y avait un étudiant comme le pull jaune de la première vidéo qui se marrait comme un phoque à trois mètres du service d’ordre


                              • hgo04 hgo04 19 septembre 2007 19:51

                                Je viens de voir le journal de canal, et je suis particulièrement outré et intrigué du fait que l’on dise que le taser a été utilisé sur cet homme, en même temps que plusieurs policiers le maintiennent.. Comme désinformation, il n y a pas mieux : un choc électrique se propage à tous ceux qui sont en contact avec la personne, comme une électrocution.. alors je veux bien, mais ce que je vois c’est une rébellion et une interpellation, rien d’autre...


                                • Algunet 19 septembre 2007 20:10

                                  J’ai eu la même reflexion...

                                  Ca sent la vidéo truquée... plusieurs policiers qui maintiennent un exalté qui se fait électrocuter sans broncher... j’ai un doute


                                • Dwarin 20 septembre 2007 00:04

                                  Un tazer est muni de 2 électrodes, la décharge passant de l’une a l’autre, seule la région du corps ou sont appliqués les électrodes est touchée. Ce qui selon la zone appliquée provoque une intense douleur ou.. la mort. L’idée que le courant se propage aux personnes qui le touchent est absurde. Ce n’est pas une cloture électrique avec une chaine humaine pour faire la mise a terre...


                                • ju ju 20 septembre 2007 00:47

                                  @ hgo04 et Algunet,

                                  « vidéo truquée, pas de taser, sans broncher, désinformation »

                                  Avez vous au moins écoutez la vidéo et compris ce qui s’y disait ? Permettez moi d’en douter.

                                  Voilà ce que dit le jeune homme : « Don’t TASE me bro, don’t TASE me, I didn’t do anything .... » juste après mettez le son assez fort et vous entendrez les décharges électriques ainsi que les cris de douleurs du jeune homme.

                                  Alors parler de désinformation et de vidéo truquée c’est un peu n’importe quoi.

                                  En plus, pas moins de 6 policiers pour le neutraliser et en plus le TASER alors qu’il est au sol sans défence je trouve que c’est légérement disproportionné et assez cruel comme intervention pour quelqu’un qui a posé une question, mais bon chacun pense ce qu’il veut.

                                  Et puis un TASER c’est pas forcément un pistolet, ça peut ressembler à ça


                                • hgo04 hgo04 20 septembre 2007 08:11

                                  A voir nos appréciations, la vérité n’est pas ce que l’on cherche... c’est leur vérité qui les intéresse... Si j’avais dit qu’un policier avait eu un geste obscène lors de cette interpellation, j’aurai eu des point « plus »... lol...


                                • hgo04 hgo04 20 septembre 2007 08:17

                                  Oui mon ami, mais lorsque le taser est utilisé, aucune personne ne doit etre en contact avec l’individu ou chataigne également... C’est aussi simple... et c’est le pourquoi de la distance entre les électrodes et le tireur...


                                • hgo04 hgo04 20 septembre 2007 08:21

                                  Et ça, c’est de l’information ??? Il suffit que je crie : ne me mettez pas les doigts dans le derrière, si je me fais interpeller et que je crie assez fort pour pouvoir porter plante pour viol ??? 6 Policiers sur le gars, oui.. Résultat, il est maintenu.. et sans « violences ».. c’est cela une interpellation... L’usage de la force, sans avoir cogner le gars. L’usage du taser ou autre appareil electrifiant, dans ce cas la, n’a aucune raison d’être.. Mais bon, c’est comme les alouettes, montrez leur un miroir et elles sont sublimisées par ce qui brille...


                                • thirqual 20 septembre 2007 08:44

                                  http://www.concours.mobilite-territoriale.net/forum/viewtopic.php?p=318778

                                  Ici on confirme que le taser peut s’utiliser au corps à corps, ce qui est somme toute logique, le courant passant préférentiellement par le chemin le plus court (d’un point de vue résistif).


                                • MichelC 9 octobre 2007 23:43

                                  là je dois avouer que la personne en question n’a aucune notion de ce qu’est un tazer...

                                  ce n’est pas une electrocution proprement dit, le courant ne passe pas dans tout le corps. La décharge est supposée provoquer des contractions musculaires involontaires ayant pour conséquence une perte partielle ou total du système locomoteur de la partie du corps où la décharge est appliquée. Cette perte s’atténue avec le temps et peut être plus ou moins longue. (Essayez de soulever une masse de 200kg pdt 10 secondes vous aures vos muscles engourdis, faites le pendant une minute, votre corps prendra plus de temps à se remettre de son effort)

                                  en gros la contraction est tellement forte qu’elle fait un mal de chien...

                                  faudrait s’informer avant de poster des absurdités


                                • brieli67 19 septembre 2007 20:48

                                  TASER ou pas et ILS en ont et les coups de guiboles dans les gladaouis vous les comptez aussi ?

                                  L ETUDIANT EST BRUTALISE PAR UN SERVICE D’ORDRE EN UNIFORME SUR UN CAMPUS UNIVERSITAIRE AMERICAIN

                                  « Ceux qui sont prêts à sacrifier une liberté essentielle pour acheter une sûreté passagère, ne méritent ni l’une ni l’autre. » Benjamin Franklin


                                  • Igor Mortis 19 septembre 2007 21:04

                                    En plus d’utiliser une arme sur une personne qui, elle, n’a utilisé que des mots, le tazer gun est une arme léthale (environ 80 morts par tazer l’an dernier aux USA)


                                    • joseW 19 septembre 2007 22:21

                                      Excellent article sur un fait réellement déplorable pour la « démocratie » étasunienne.

                                      Récemment et toujours aux USA, une femme de 56 ans a été également tasée mais ni plus ni moins que 10 fois de suite par la police et elle en est morte...

                                      Plus d’infos sur ces 2 faits divers inquiétants :


                                      • joseW 19 septembre 2007 23:16

                                        J’ai oublié de préciser dans mon post ci-dessus que cette femme était... en fauteuil roulant lorsqu’elle a été tasée par la police (voir lien).

                                        Pas joli joli tout ça, et ce n’est peut-être qu’un début vu ce qui nous attend...


                                      • netchou netchou 19 septembre 2007 22:31

                                        le père de l’étudiant était artificier dans le batiment,peut-être un syndicaliste ?


                                          • seigneur_canard seigneur_canard 19 septembre 2007 23:31

                                            Quand j’ai vu la vidéo tout à l’heure à la télé, ma première réaction a été « quel bande salauds ces flics ». Cependant, si le mec est connu comme étant un « chieur » qui à l’habitude faire des esclandres on comprend qu’on lui soit tombé dessus. (Cela n’excuse en rien la violence de l’intervention, qui est disproportionnée par rapport à la « gravité » de l’acte.)

                                            comme le fait remarqué Algunet je suis assez stupéfait de voir que le courant du taser traverse le corps du mec mais pas des flics qui le maintiennent. Au début, en lisant son commentaire, je me suis dit qu’ils devaient porter des gants en cuir. Mais en la revisionnant, il apparait que non. Assez troublant. Ne jouerait-il pas un tout petit peu la comédie ?

                                            Deuxième point. Un certain nombre de posteurs profite de cet article pour en rajouter une couche sur la « moutonnerie des américains » qui ne « réagissent pas » ou aplaudissent.

                                            Imaginez vous à leur place deux secondes. Vous êtes venue écouter un homme politique pour aborder des questions serieuses et d’un coup un hurluberlu s’empare du micro et coupe la parole a un autre membre du public pour poser des questions débiles. Si quelqu’un lui fait fermer sa gueule, la première réaction c’est d’applaudir. Comme quand on vire un mec beurré d’une soirée correcte. Secondo, écoutez les commentaire audio sur la 3 ème vidéo. on entend clairment une nana parler de « brutalité policière ». Enfin, des manifs ont ensuite été organisées sur le campus pour la défense de la liberté d’expression... Donc, avant de parler de « moutons » faut peut être voir toute l’histoire...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

veda

veda
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès