Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Contre les pressions internationales pour un règlement pacifique du conflit (...)

Contre les pressions internationales pour un règlement pacifique du conflit Israël–Palestine, les intégristes sionistes s’organisent

Le monde entier souhaite voir une Palestine en paix, appartenant à son peuple. L’opinion mondiale ne supporte plus les exactions israéliennes et les politiques ne peuvent plus soutenir l’état sioniste dans sa politique impérialiste au risque de perdre la confiance de leurs électeurs. Face à cette marée pacifiste, ceux qui ne veulent absolument pas entendre parler d’un état palestinien s’organisent, pour empêcher tout processus de paix et même pour favoriser les conflits.

Même si le discours d’Obama s’est édulcoré, les pressions internationales restent fortes. Malgré la campagne de séduction des dirigeants israéliens à travers le monde, la majorité des peuples souhaite la paix entre le pouvoir sioniste et les palestiniens. Même si notre président est le premier à se rapprocher, à ce point, du pouvoir israélien, les français souhaitent voir le peuple palestinien vivre enfin dans leur pays. Face à cette mobilisation mondiale, les opposants à la paix s’organisent eux aussi. Parmi ces opposants, on trouve ceux qui veulent donner le moins possible, pragmatiques, ils réduisent au maximum les possibilités d’exigences palestiniennes. C’est la ligne du gouvernement qui par son attaque sur Gaza et ses exactions quotidiennes réduit comme peau de chagrin les exigences « réalistes » des dirigeants palestiniens. Les autres opposants sont représentés par les extrémistes juifs. Leur objectif est de réaliser le grand Israël tel qu’il figure dans le grand livre. Ils ne veulent absolument pas d’un état palestinien, synonyme de défaite.

Tous ces acteurs agissent de manière différente, même si les deux camps se retrouve souvent dans la violence et la barbarie. Même si la grande majorité de la population d’Israël désire la paix pour les deux peuples, ces groupes influents d’opposants sont très actifs et donnent une image négative au monde. Effectivement, beaucoup pensent que les israéliens dans leur ensemble de ne veulent pas la paix, alors qu’au contraire, à Tel Aviv, comme à Jérusalem (pourtant plus conservatrice), les israéliens souhaitent la paix, mais pas à n’importe quel prix bien sûr. Quant aux palestiniens ce n’est pas une quelconque volonté politique qui les animent, ils veulent tout simplement arrêter de souffrir. Je vais développer deux exemple de frein à la paix orchestré par les opposants. Le premier, politique, voit dans sa globalité les enjeux de ses actions. Le second, fomenté méthodiquement par les colons intégristes.

« TEL AVIV, 24 décembre 2009 – La construction d’une usine de désalinisation destinée à fournir quelque 50 millions de mètres cube d’eau chaque année aux Palestiniens vivant en Cisjordanie est de nouveau remise en cause. Des sources au sein de l’Autorité nationale de l’eau en Israël ont dit que construire l’usine à environ 45 kilomètres de la capitale Tel Aviv, pourrait endommager l’aquifère côtière : « Si une canalisation rompt, cela causera des dégâts permanents à l’aquifère », a dit Avraham Tene, un responsable de l’Autorité de l’eau pour les questions de désalinisation, à des journalistes. Les demandes d’Israël de trouver un site alternatif pourraient retarder de plusieurs années la construction, ont estimé des analystes. Israël ne finance pas le projet et n’est pas impliqué dans sa construction, mais le pays est chargé d’attribuer un terrain pour cela, selon le Comité commun israélo-palestinien sur l’eau. La désalinisation est une orientation majeure de la politique israélienne en matière d’eau : le pays fait déjà fonctionner deux importantes usines et en construit d’autres. » (sources : IRIN)

« HAWARA/TEL-AVIV, 23 décembre 2009 - Sur les terres de Shaer, dans la région de Nablus en Cisjordanie, les quelque 300 oliviers ne portent presque aucune olive : cette année, il y aura à peine assez d’olives pour sa famille, sans même parler des ventes. « Nous allons prier pour que la pluie tombe, et attendre », a-t-il dit. D’après lui, sa récolte de cette année atteindra moins d’un quart de celle de l’année dernière, « et l’année dernière, elle n’était pas bonne du tout ». Ahmed, qui cultive des olives dans la région de Qalqilayah, a dit que la maigre récolte ne valait pas la peine d’être ramassée. Les oléiculteurs palestiniens sont confrontés à une récolte mauvaise pour la troisième fois consécutive. Normalement, dans cette région, la récolte est bonne une année, puis moins bonne l’année suivante, mais ces cycles de deux ans semblent ne plus fonctionner – et la situation a été aggravée par un hiver sec en 2008-2009, d’après des experts. Le directeur du Conseil oléicole d’Israël Nabih Ath-Thib a dit en octobre qu’il s’attendait à ce que la récolte totale d’olives en 2009 permette de produire environ 5 000 tonnes d’huile d’olive, c’est-à-dire bien moins que le volume nécessaire pour couvrir les besoins des Palestiniens, qu’il a estimé à 15 000 tonnes. Dans certaines zones, la récolte a été réduite encore davantage en raison du manque d’accès aux oliveraies. D’après l’ONG israélienne Rabbis for Human Rights (Rabbins pour les droits humains, RHR), « bien que les Forces de défense israéliennes [FDI] affirment le contraire », les restrictions d’accès aux champs ont été renforcées, en particulier le long de la « zone fermée » entre la barrière de sécurité et la ligne d’armistice de 1949, connue sous le nom de « Ligne verte ». Cependant, la récolte de cette année s’est déroulée sans incident majeur – un progrès par rapport aux années précédentes : les FDI ont mobilisé des centaines de soldats et d’agents de la police des frontières afin d’empêcher les colons de perturber la récolte. Les autorités palestiniennes et israéliennes ont conjointement coordonné l’accès des agriculteurs palestiniens aux zones concernées par les restrictions, autour des implantations et au-delà de la barrière de séparation avec la Cisjordanie. Le Comité international de la Croix-Rouge a surveillé la récolte mais n’a jamais eu à intervenir comme les années précédentes, par exemple lorsque les grilles des oliveraies restaient fermées. Ce changement, d’après des sources liées aux FDI, a suivi plusieurs mois de harcèlement délibéré et l’incendie volontaire de plusieurs centaines d’oliviers palestiniens par des colons, en « représailles » contre les efforts des FDI visant à évacuer certains avant-postes mineurs de colons dans les collines de Samarie. Dans les oliveraies de Jit, plusieurs oliviers ont été brûlés ou taillés en pièces par des colons. Le lieutenant-colonel Fares Attila, directeur du Bureau de la coordination du district (DCO) de Nablus, a mené en 2008 une enquête approfondie, prenant en compte tous les oléiculteurs palestiniens, afin de répartir de manière appropriée les forces des FDI pendant la récolte de 2009. Les cultivateurs ont été informés à l’avance, le cas échéant, que leur oliveraie serait gardée pour assurer leur sécurité, d’après des responsables du DCO. Le rabbin Eric Asherman, de l’organisation RHR, a dit à IRIN qu’il se réjouissait de l’initiative des FDI, ajoutant cependant que l’on n’accordait pas assez de temps aux Palestiniens pour effectuer leur récolte – seulement deux jours. D’après des témoignages adressés à l’ONG israélienne B’Tselem et des rapports de RHR et OCHA, les FDI étaient mieux préparées cette année à protéger les cultivateurs palestiniens de la violence des colons durant la récolte des olives, mais n’ont pas réussi à l’empêcher complètement. » (source : IRIN)

Il va sans dire que les opposants à la paix, qu’ils soient « modérés » ou intégristes ne sont pas totalement indépendants les uns des autres. Effectivement le gouvernement est très satisfait du travail de sape organisé par les colons extrémistes, et les autorités religieuses intégristes qui cautionnent les actions dans les colonies ont ainsi un certain pouvoir au sein du gouvernement. Ces deux exemples montrent bien le travail méthodique des divers groupes « anti-paix », on affame volontairement le peuple. Les conséquences de tels actes sont limpides, un peuple en colère favorise l’instabilité du régime palestinien et gène de ce fait tout processus de paix. Ainsi la cause peut en être les palestiniens qui refusent de stopper la violence « terroriste ». Les nouveaux colons sont volontaires pour aller vivre dans de nouvelles implantations. Ceux-ci sont souvent des intégristes en guerre qui veulent œuvrer pour le grand Israël. L’augmentation de la population israélienne est un calcul politique pour obtenir la majorité de juifs et pour faire pression sur les frontières. Le taux de natalité faible des israéliens face à celui élevé des palestiniens motive le gouvernement sioniste à intensifier ses invitations appuyés aux juifs du monde et ainsi à construire de nouvelles colonies. Mais je m’écarte du sujet…

source : LGV

 

livre à ce sujet : Les guerres de l’eau : L’eau au coeur des conflits du XXIe siècle


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • abdelkader17 1er janvier 2010 13:39

    Le régime sioniste est un régime de criminels ,les gouvernements occidentaux n’ont sans doute jamais été aussi aligné sur les politiques terroristes des gangsters sionistes, en 2006 lors de l’agression contre le Liban l’Allemagne fournissait deux sous marins nucléaires à Tel Aviv ,preuve s’il en faut encore de la duplicité affichée entre l’union européenne,les états unis et ce cancer et de l’invalidité des discours de façade plus mensonger les uns que les autres.
    Toutes les chancelleries occidentales offrent depuis des décennies soutien logistique et diplomatique à israël ,leur politique proche orientale se confond avec les intérêts sionistes dans la région.La Palestine est une nation en lambeau, cet état fictif ne verra jamais le jour tant la colonisation a fait son œuvre,l’expansion coloniale de la Cisjordanie se poursuit ,la judaÏsation rampante de Jérusalem s’accélère, chaque jour on expulse des familles palestiniennes de leur foyer ,on a fait exploser en 2008 le système d’assainissement des eaux de gaza,les immondices se déversent dans la mer,les pêcheurs ne peuvent aller au large sous peine de mort,on a détruit des champs d’oliviers,confisquer des terres, exproprier des paysans bref on voudrait offrir quelques bantoustans sans continuité en guise de solde de tout compte,on a délibérément créer les conditions d’une existence impossible.
    Israël est un fait colonial, le cancer du proche orient que l’on ose dénommer seule démocratie dans la région, le qualificatif est la hauteur du mensonge sioniste..
    Il y aurait tant à dire sur la dépossession du peuple palestinien,la plus énorme injustice contemporaine avalisée par les nations unies, simple caution, habillage à la poursuite des pratiques impérialistes occidentales.Une seule solution face à ce projet d’anéantissement du monde arabo musulman « Mouqawama », résistance active !


    • unpassant 1er janvier 2010 15:23

      ABDELKADER

       Moi ils me font de la peine ces criminels car une fois que les occidentaux cesserons de les soutenir je ne donne pas cher de leur peau avec plus de 300 millions d’arabes autour d’eux il va falloir construire des murs de 100 mètres de hauteurs.
      J’aimerais pas être a leur place pour tout l’or du monde.


    • ASINUS 1er janvier 2010 15:41

      « je ne donne pas cher de leur peau avec plus de 300 millions d’arabes »





      .............


    • ASINUS 1er janvier 2010 14:59

      « preuve s’il en faut encore de la duplicité affichée entre l’union européenne,les états unis et ce cancer et de l’invalidité des discours de façade plus mensonger les uns que les autres. »



      heu ????

       

      La Commission européenne va co-parrainer la conférence des donateurs en faveur des Palestiniens et annonce l’octroi à ces derniers d’une enveloppe de 436 millions € (554 millions US$) pour 2009 - 27 février 2009



      La contribution proposée par la Commission à Charm el-Cheikh pour l’année 2009 sera comparable à l’enveloppe importante annoncée lors de la conférence des donateurs de Paris de décembre 2007 (440 millions €), qui a été intégralement utilisée en 2008 et complétée par d’autres ressources. Une partie de cette contribution a été déjà mise à disposition depuis janvier 2009.

      • abdelkader17 1er janvier 2010 15:10

        @Asinus
        Le boycott qui devrait s’imposer de lui même ou est il ?
        On livre des armes,on pratiques des échanges économiques et culturels,on ne fait rien pour faire appliquer le droit international alors les quelques peccadilles occidentales, le lot de consolation offert aux palestiniens sous peine de voir provoquer une catastrophe humanitaire sans précédent semble bien dérisoire.
        Vous pouvez toujours amuser la galerie en vous gargarisant de votre immense générosité,les dirigeants occidentaux et en particulier la France et le royaume uni en découpant arbitrairement le proche orient et en offrant une terre déjà habitée sont responsable du pêché originel.


      • Ahlen Ahlen 1er janvier 2010 17:12

        @assinus

        L’UE construit un peu pour avoir l’air charitable, le Sionistan démolit tout visant également les habitants. Cette opération a tellement été rééditée que le Sionistan a décidé d’un blocus hermétique de sorte que même la charité ne puisse plus passer, avec l’encouragement trop voyant des USA et de l’UE.

        Les dons auxquels vous faites allusion sont destinés à la reconstruction de Ghaza, mais se sont avérés inutiles puisque le Sionistan interdit l’entrée de toute marchandise à Ghaza. Etasuniens et européens le savent parfaitement et ne font rien, pourquoi si ce n’est que pour affirmer leur machiavélisme déjà notoire.


      • ASINUS 1er janvier 2010 15:06

        je persiste parce que personne ne repond jamais sur ce theme precis a abdelkader fouadraiden ect
        l union europeenne est LE PLUS GROS CONTRIBUTEUR EN FONDS POUR LES PALESTINIENS meme les tres riches freres waabites donne moins seul l iran a une contribution « décente »
        « Aujourd’hui les 73947 fonctionnaires publiques palestiniens devraient recevoir 14,7 millions d’euros (80,6 millions NIS) de la part de l’Union européenne pour soutenir leurs salaires mensuels et les allocations de retraite »
        2008


        • abdelkader17 1er janvier 2010 15:12

          @Asinus
          Contribution pour un saccage ou bagatelle pour un massacre.


        • manusan 1er janvier 2010 16:07

          Fin 2010, fini les cadeaux, que les mésopotamiens règlent leurs problèmes entre eux.


        • ASINUS 1er janvier 2010 15:37

          je sais pas demandez aux palestiniens ?


          • ASINUS 1er janvier 2010 15:38

            « Vous pouvez toujours amuser la galerie en vous gargarisant de votre immense générosité »

            d accord mais quid des pays freres ?


            • abdelkader17 1er janvier 2010 15:48

              @Asinus
              Les pays frères, un fantasme, une mauvaise blague, la question palestinienne sert d’outil d’instrumentalisation aux potentats du monde arabe,quand ces derniers ne collaborent tout simplement pas à la mise en œuvre de l’agenda hégémonique anglo saxon et sioniste,les égyptiens sont en train d’édifier un mur pour enfermer « leurs frères » ,les saoudiens sont corrompus jusqu’à la moelle et financent les guerres de l’empire,les Jordaniens ont toujours été les valets des occidentaux,les dirigeants arabes sont des paillassons,jeter comme de vulgaires ordures après usage.


            • captroy 1er janvier 2010 16:00

              Ca fait 60 ans que les 300 millions d’Arabes ont essayé d’anéantir Israël, et a chaque guerre les Arabes (Egypte, Syrie, Jordanie soutenus par les autres pays arabes) ont perdu la guerre et du terrain (Sinaï, plateau du Golan, etc)

              Moralité : la négociation et la diplomatie pour arriver a vivre ensemble sur un aussi petit territoire est préférable a l’envoi de roquettes sur la population civile Israélienne.
              Mais il faudrait pour celà que le Hamas et l’Iran renoncent a vouloir détruire Israël.
              Quand aux pays frères, pouvez vous expliquer la position de l’Égypte dans le blocus de la bande de Gaza, pouvez vous expliquer la position de la Syrie, de la Jordanie vis a vis des réfugiés Palestiniens qu’ils cantonnent dans des camps sur leur territoire ? 

              • manusan 1er janvier 2010 16:12

                Les pays frères sont à l’image du match de foot Algérie/Égypte.


              • Ahlen Ahlen 1er janvier 2010 17:18

                @captroy

                D’où le proverbe arabe : « On vend le singe pour se payer la tête de l’acheteur » !


              • fkarakaya 1er janvier 2010 20:48

                Comme disait un certain français, les pays arabes ne peuvent pas accuillir toute la misère du monde !!!

                Vous voulez quoi, que tous les pays arabes accuillent tous les palestiniens pour que tout reste à sio-satanistan fachiste.

                Il ne s’agit pas d’arabe - musulman ! Il s’agit d’une peuple massacré, chassé de leur terre !!

                A vous entendre, on aurait dû pendre ce cher Degaulle qui s’est battu contre les nazis ! Si moi j’étais palestininiens, tous lesjours je me faisais insulté, voir ma famille se faire massacrer, je saurais que je n’ai plus rien à perdre et je me bataterais contre les SIonistes fachistes !

                LA PALESTINE VAINQUERA !


              • Danielle2 1er janvier 2010 19:59

                depuis que j’ai lu l’histoire de la Palestine depuis 1940, j’ai changé d’avis, j’étais influencée par la propagande sioniste et trouvais normal que les israéliens aient une terre - je reconnais toujours cette nécessité - mais si rien ne va en Israêl c’est surtout de leur faute, en fait ils veulent la Palestine pour eux seuls, et ce que l’on leur a fait au fil des siècles, ils le font aux palestiniens, les chassant de leur foyer sans aucune humanité. c’est incompréhensible que des gens qui ont souffert comme ils ont souffert, fassent souffrir le peuple palestinien ainsi - honte à eux et aux nations qui laissent faire - c’est un quasi génocide.


                • non667 1er janvier 2010 23:42

                  à danielle2
                  "en fait ils veulent la Palestine pour eux seuls, et ce que l’on leur a fait au fil des siècles, ils le font aux palestiniens, les chassant de leur foyer sans aucune humanité."
                  Les Juifs n’ont pas étés chassés de leurs terres (du moins dans notre ère )
                  les pogromes ,génocides , persécutions contre les juifs n’ont pas été pratiqués sur leurs terres mais dans des pays ou ils avaient émigré et ou ils avaient prospéré matériellement . au dessus des autochtones ,ces derniers les enviant et s’en prenant à eux pendant les périodes néfastes (disette ,etc...) .
                  A noter qu’ ISRAEL est le seul pays qui doit sa naissance ,sa survie ,sa défense à d’autres .
                  Sans les E.U.et leurs soutiens (financier,armement ,renseignement , awacs) il n’aurait pas pu vaincre ses voisins arabes . Ces soutiens permettent actuellement l’occupation de la PALESTINE


                • boddah boddah 1er janvier 2010 21:32

                  @ tous
                  Merci pour vos commentaires !
                  @captroy, c’est juste un détail, mais lorsque Nasser a attaqué Israël c’était avec le but affiché de récupérer les bords de la mer rouge. L’Egypte n’a, à ce moment, pas perdu de terre puisqu’elle en a même gagné : Depuis l’Egypte maitrise à nouveau l’entrée à la mer rouge. Ce n’est qu’un détail bien sur car depuis l’arrivé d’Israël l’Egypte a effectivement, globalement, perdu du terrain. Je tenais juste à préciser ce petit oubli, sans doute, de votre part.
                  @Abdelkader, Effectivement je ne donne que deux exemple d’une liste malheureusement très longue des manipulations sionistes pour ne laisser au palestiniens que quelques Bantoustans. Mais l’on peut aujourd’hui y voir un signe positif : Si les opposants à la paix s’activent d’avantage, c’est parce que la paix parait proche, même à eux...
                  @manusan, bien sur, maintenant que nous (français et anglais, aidés par les américains) avons bien foutu la m... on les laisse se débrouiller entre eux ! CàD entr’une des plus forte armée du monde et le peuple le plus pauvre de la planète !
                  @tous, bonne année, je fais le voeu qu’en 2010 les palestiniens puissent enfin vivre sur leur terre, maitres de leur destin, dans un territoire politique viable. J’essaie d’être optimiste, mais il me semble que même ces droits, qui me semblent inaliénables, ne sont pas prêts d’être accordé à ce peuple.


                  • morice morice 2 janvier 2010 11:41

                    ils s’organisent où ? 


                    ici, chez Agoravox...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès