Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Corée du Nord - Kim Jong-il trahi par son fils aîné ?

Corée du Nord - Kim Jong-il trahi par son fils aîné ?

Des rumeurs persistantes* voient le fils aîné de Kim Jong-il, actuellement à Macao, chercher refuge en Chine.

Pas vraiment une surprise : Kim Jong-nam, connu pour fréquenter les casinos, sait parfaitement où il a le plus de chances de gagner non seulement le droit de survivre dans l’immédiat**, mais aussi celui de diriger la Corée du Nord à l’avenir.

Papa Kim a officiellement choisi le plus jeune frère de Jong-nam, Kim Jong-un, comme son successeur, et comme prévu*** la Chine enrage littéralement devant cette déclaration d’indépendance : Kim Jong-nam pourrait servir de pantin idéal à Beijing pour préparer un coup contre le leader finissant ou son successeur désigné.

Le sang de Kim Il-sung et de Kim Jong-il coule dans les veines de Kim Jong-nam, ce qui pourrait facilement légitimer la manoeuvre. Beijing pourrait essayer de discréditer le régime de Pyeongyang et héberger un mouvement de "résistance", "au service du peuple coréen". Après tout, le Gouvernement Provisoire de la République de Corée était bien exilé à Shanghai...

Mais ici, il faudrait s’attendre à une ville plus en phase avec le sulfureux Projet du Nord-Est : dans la logique de la propagande révisionniste, un tel gouvernement fantoche ne serait pas considéré en exil puisque sur le sol coréen, ou plus précisément sur la partie de la Corée située dans les frontières actuelles de la Chine. Une fois de plus****, Beijing ne saurait tolérer une réunification de la Corée autrement que sous la forme d’une province chinoise.

La future marionnette de Beijing Kim Jong-nam ne serait donc pas Le Dernier Empereur de la Corée, mais son premier gouverneur...


* et le Shankei Shimbun (voir "Kim Jong Il’s Eldest Son May Defect to China, Sankei Says" (Bloomberg 20090605). Dans son édition du 1er mai 2009, Shankei mentionnait des conversations téléphoniques parfois sérieusements imbibées entre Kim Jong-nam et la soeur de Kim Jong-il, Kim Kyung-hee. La réhabilitation de son mari Chang Sung-taek par Pyeongyang pourrait contribuer à l’isolation de Kim Jong-nam.

** la rumeur laisse aussi comprendre que Kim Jong-nam est sous la menace d’un enlèvement (deux de ses aides ont été arrêtés à Pyongyang)

*** voir "Kim Jong-Un Deux Trois" (20090602)

**** voir "La Grande Muraille de Chine à l’assaut de la Corée (l’ultime Hanschluss)"


— -
initialement publié sur Seoul Village , blogules V.O. et blogules V.F..

Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Marc Bruxman 5 juin 2009 18:53

    Tout ce qui intéresse les USA ou la Chine c’est l’accès aux matières premiéres Nord Coréennes et ce pour le moins cher possible.

    Tout le reste c’est du cirque. Lorsque le régime tombera, bien sur que Pékin tentera d’avoir un gouvernement sous son contrôle. Les USA tenteront de les en empécher. Ils ne veulent pas non plus d’une Corée réunifiée. Mais les USA dépendent de la Chine pour le financement de leur dette extérieure.

    La négociation se fera donc à coup de milliards, ou plus exactement d’une discrête réduction des taux d’intérêts. La démocratie, tout ca... Citoyens de Pyongyang vous allez être mis aux enchères des puissants. Ce n’est ni la première ni la dernière fois que cela se passe dans l’histoire.

    Et la corée du sud dans tout ca ? Ils ne peuvent pas assumer seuls le coût de la réunification. Alors on leur donnera des assurances et ils se feront enfler.

    Tout le reste, cela sera l’enrobage que l’on va y donner. La démocratie, la politique. Comme après la seconde guerre mondiale en sorte. On négocie à Yalta, on écrit une belle histoire, et les gens se touchent le pissou en parlant de De Gaulle et autre. Alors que la vérité c’est que nous, Européens avons été négociés aux enchères entre Américains et Russes. Et qu’on a même réussi à y gagner parce que nos nouveaux maîtres voulaient que l’on soient fidèles et nous ont payés un plan marshall. On pouvait alors remuer la queue et créer des états providence, on était assuré d’être bien nourris.

    C’est un peu comme un chien finalement. Des fois, il gagne à avoir un bon maitre qui lui file du bon canigou plutôt que d’être laché dans la nature voyez vous.

    Maintenant que la structure géopolitique change, (depuis la chute du mur), nos anciens maîtres n’ont plus le même intérêt pour leur vieux chien. Il lui donnent moins de Canigou. Mais le vieux chien fait comme si il en avait encore autant. Un jour la réalité pourrait être difficile. A moins qu’il ne cesse d’être naif et devienne le maitre à son tour. Ou qu’il ne se trouve un nouveau maître.


    • stephanemot stephanemot 6 juin 2009 02:11

      la seule « matiere premiere » en Coree du Nord reste la population.

      les US ont moins a perdre que la Chine dans l’histoire, si ce n’est la face.

      si la Chine avance ses pions, la Coree du Sud se retrouvera vite seule.

      mais dans la strategie de Beijing, la nouvelle donne obligera peut-etre le sous marin a faire surface.

      l’ancien chef japonais de Kim Jong-il, l’un des rares etrangers a connaitre la famille, croit peu a une defection de l’aine, mais il n’a eu aucune nouvelle directe depuis 8 ans.


    • Marc Bruxman 6 juin 2009 12:56

      Je cite Wikipedia :

      In 2005, North Korea was ranked by the FAO as an estimated 10th in the production of fresh fruit[66] and as an estimated 19th in the production of apples.[67] It has substantial natural resources and is the world’s 18th largest producer of iron and zinc,[68][69] having the 22nd largest coal reserves in the world.[70] It is also the 15th largest fluorite producer[71] and 12th largest producer of copper and salt in Asia.[72][73] Other major natural resources in production include lead, tungsten, graphite, magnesite, gold, pyrites, fluorspar, and hydropower.[4]

      Sachant que le père Kim Jong (deb)Il n’a même pas de quoi produire de l’électricité, on peut se dire en plus qu’ils ont surement prospecté les ressources comme des chimpanzés. 

      Cela dit, il y a une ressource naturelle qui intéresse la Chine et pas les USA : L’eau. Et c’est pour cette même raison qu’ils tiennent tant au Tibet.

       



    • stephanemot stephanemot 6 juin 2009 13:23

      la Coree du Sud est moins pressee pour la reunification depuis qu’elle a mesure le cout pour celle de l’Allemagne. Le decalage est encore pire avec le Nord.


      a noter egalement : une importante production de fausse monnaie, avec des unites de production sur differents continents.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès